close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse
Bilan des soldes d’été 2016 : résultats chiffrés et constats.
Cette enquête a été réalisée par e-mailing auprès de commerçants ressortissants de la CCI de Rennes, des adhérents de l’Union du
commerce du Pays de Rennes et du Carré Rennais, selon une répartition par secteurs d’activité.
Le panel de répondants était composé de 66 % d’indépendants, 17% de succursalistes, 17% de franchisés. (66 % équipement de la
personne, 17% équipement de la maison, 2 % parfumerie-beauté-soin, 4 % culture-loisirs, 2% alimentaire et 4% de centres
commerciaux)
Cette collaboration entre la CCI de Rennes, le Carré Rennais et l’Union du Commerce permet de consolider les résultats et de les
communiquer conjointement, elle fait suite à l’enquête premières tendances réalisée sur les premiers jours des soldes.
Comme le laissait présager l’enquête sur les premières tendances des soldes d’été, le bilan de fin de soldes s’annonce globalement
insatisfaisant, la fréquentation et le chiffre d’affaires ne sont pas conformes aux attentes des commerçants. 150 commerçants ont
répondu à cette enquête, dont voici le résultat :
Comment qualifieriez-vous l'activité de votre magasin pendant la saison printemps-été en dehors des soldes ?
Alors qu’en 2015, les commerçants de la circonscription et du
Pays de Rennes se montraient satisfaits à 56 % de l’activité de leur
magasin, voire 5 % très satisfaits avant la période de soldes, cette
année ils sont près de 71% à en être mécontents :
« Le mois de mai a été très compliqué à cause des manifestations,
de la pénurie d'essence et du temps. »
« Manque d'attractivité et de flux la saison n'a pas été facile pour
vendre des produits printemps été vu que le temps fut mauvais.
De plus les manifs en centre-ville ont calmé l'activité. ».
« Année usante et stressante compte tenu du contexte social, des
manifestations à répétition, un temps déplorable et une ambiance
morose. »
Comme l’indique ce commerçant du centre-ville : « Le ratio entre la perte de trafic et le chiffre d’affaires est correct. Mais le trafic
de centre-ville reste difficile. Les soldes ont été plutôt calmes. Les clients cherchaient des mini prix » La fréquentation dans les
magasins était en berne, et pour 80% des commerces le chiffre d’affaire sur la période d’avant soldes était en baisse de 10 à 20%
par rapport à l’an passé.
Aussi, les ventes privées ou les promotions d’avant soldes qui permettent de booster l’activité ont été mises en place par près de
67% des commerçants interrogés. Pour plus de 56% d’entre eux, une semaine, et 25% deux semaines avant le lancement des
soldes.
Par rapport aux soldes d’été 2015 ?
La fréquentation et le chiffre d’affaires sont majoritairement en baisse cette année pour les magasins répondants.
Plus de stock à écouler
Le stock d’articles dans les magasins au début des soldes était
naturellement plus élevé que par l’an passé : 42 % égal et 42%
supérieur en 2016, (contre 64% égal, 22% supérieurs et 14% inférieur
en 2015).
Des remises importantes et des démarques rapides pour écouler
les stocks
Le pourcentage de remises pratiqué en première démarque reste
comme l’an passé majoritairement de l’ordre de -30%, la deuxième
démarque arrivant classiquement en 2ème semaine propose des
remises à -50 %.
La deuxième démarque se montre aussi dynamique que les années précédentes et elle se met en place plus rapidement dans
certains commerces, ce dès la fin du premier week-end des soldes.
Quel est le pourcentage de
remise pratiqué en deuxième
démarque ?
20%
30%
40%
50%
60 % et
plus
En conclusion pour reprendre les paroles des
commerçants :
« Les soldes ont été le reflet de la saison. Le client cherche
la bonne affaire mais reste dans une incertitude qui le
freine pour l’achat coup de cœur. Heureusement, la
braderie (de Rennes) a généré du monde ce qui a optimisé
le CA. »
« Les achats restent pensés et réfléchis. Le client ne se
lâche pas vraiment. On espérait beaucoup des soldes en
espérant faire le plein de clients pour redynamiser les
points de vente. »
Face à une « période compliquée économiquement »
beaucoup avaient « l'espoir de rattraper les chiffres des
mois précédents »
Pour certains même si le chiffre d'affaires sur juin est supérieur (…) les mois d'avril et mai 2016 sont inférieurs. » Ils ont perdu une
part importante de CA « à cause des manifestations et aussi du mauvais temps. Ce n'est pas rattrapable donc très dur. »
Secteurs représentés : Grandes surfaces alimentaires, galeries commerciales, équipement de la personne, textile, jouet, loisirs, meubles et
équipement de la maison.
Contact CCI Rennes : Corinne SAURA - 02 99 33 66 66 – 06 30 23 58 36 – csaura@rennes.cci.fr
Contact Union du Commerce : Stéphanie VERRIMST LACROIX - 02 99 30 16 36 - 06 16 84 50 53 - s.verrimst@unionducommercerennes.fr
Contact Carré Rennais : Isabelle LAPERCHE - 02 99 36 64 93 – 06 75 02 73 19 – i.laperche@carrerennais.fr
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
621 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler