close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Brochure finances 2016

IntégréTéléchargement
Le gouvernement se désengage
Comprendre le budget 2016
ET LES FINANCES DE LA VILLE
Malgré les annonces, le gouvernement continue de baisser de manière drastique les moyens
d’action de toutes les villes de France. L’Haÿ-les-Roses est fortement impactée :
Baisse des recettes
700 000 €
sur 2016
Baisse des dotations de
fonctionnement (DGF),
des compensations
fiscales (CFE)...
Charges supplémentaires
1,1 millions €
sur 2016
Augmentation des contributions aux
fonds de péréquation (FPIC) et des
coûts de la masse salariale, surcoût
imposé des rythmes scolaires...
Soit 1,8 millions d’euros de marge de manœuvre en moins pour la Ville en 2016,
et une diminution cumulée en continue jusqu’à 2020.
Le Gouvernement retire à L’Haÿ-les-Roses
-20 MILLIONS €
- 20 millions d’euros sur le mandat
SUR LE MANDAT
- 1,8 MILLIONS
SUR LE BUDGET 2016
SUITE AU
DÉSENGAGEMENT
DE L'ÉTAT
SUITE AU
DÉSENGAGEMENT
DE L'ÉTAT
mais toujours
0%
120 MILLIONS €
La ville doit résorber une dette importante
DE DETTE A RÉSORBER
FINANCIÈRE, FONCIÈRE,
PATRIMONIALE...
DEPUIS 3 ANS
MALGRÉ LE CONTEXTE
FINANCIER
DETTE FONCIÈRE
4,3 millions d’euros
DETTE FINANCIÈRE
44 millions d’euros
D'AUGMENTATION
D'IMPOTS
La gestion de la
Ville évaluée à
La mairie ayant du rembourser
des opérations de portage
foncier réalisées il y a 10 ans
Avec 35 emprunts
différents et
96% de dette long terme
20/20
RÉNOVATIONS
70 millions d’euros
par contribuables.org
sur ses dépenses 2014
ACCESSIBILITÉ
2,5 millions d’euros
Mises au normes d’accessibilité
des bâtiments publics pour les
personnes à mobilité réduite
selon la loi de 2005
To u t e s l e s a c t u a l i t é s d e v o t r e v i l l e s u r
w w w. l h a y l e s r o s e s . f r
www
Rénovation des infrastructures
sportives, scolaires, culturelles,
du mobilier urbain, des voiries...
La ville de L’Haÿ-les-Roses a au total
120 millions de dette à résorber
La ville priorise les grands projets
Les dépenses sont rationalisées
Le budget d’investissement de la ville pour 2016 se répartit comme suit :
01 CONTRÔLE
02 TRANSPARENCE
03 SUBVENTIONS
04 TARIFICATIONS
Arrêt des dépenses
ayant peu d’impact
et de bénéficiaires,
renégociation des
tarifs avec les
prestataires...
Remise à plat des
marchés publics,
mise en place de
gestions de stocks,
traçabilité des
cartes d’essence ...
Réévaluation des
subventions
associatives en
fonction du nombre
d’adhérents et des
projets
Alignement des tarifs
avec ceux des villes
voisines pour
rattraper l’inflation et
garantir la pérennité
des services.
DE GESTION
FINANCIÈRES
MUNICIPALES
PUBLIQUES
Remboursement d’une partie de
la dette bancaire de la ville
les travaux de réhabilitation de l’espace public :
Enfouissement des réseaux sur le territoire
Refonte du stationnement
Aménagement et rénovation de l’espace public
Mise aux normes d’accessibilité ...
La ville se modernise
#01
E-administration
Nouveau site internet,
logiciel de gestion pour le
centre d’action sociale...
Démarches en ligne
Réservation sur internet
pour l’auditorium, le centre
de santé, les activités
périscolaires...
#03
#02
Organisation
Nouvelle organisation des
services, nouvelle direction
générale...
Audits
Réalisation d’un audit
financier, d’un diagnostic
social, d’un plan éducatif
territorial...
#04
Rénovation du patrimoine
(écoles, gymnases et stades, accessibilité…)
1%
divers
18%
16,5%
Amélioration cadre de vie
(sécurité, aménagements publics,
urbanisme, enfouisssement des réseaux…)
La Ville priorise sur les prochaines années...
la rénovation des bâtiments en grand état de vétusté :
Ecoles de Lallier et de la Vallée-aux-Renards
Halle du marché Locarno, bibliothèque
Gymnases de la Vallée-aux-Renards, de Lallier,
du Jardin Parisien ...
29,5%
35%
Modernisation des services
publics et
de l’administration
La ville améliore ses finances
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
Un service municipal dédié a été
créé et 3 grands groupes se sont
implantés à L’Haÿ-les-Roses
car la ville avait - 45% de commerces par
rapport à la moyenne départementale
(Chambre des métiers - 12/14)
IMPAYÉS
La Ville demande le recouvrement
de 1,1 million d’euros
CAPACITÉ DE FINANCEMENT
La Ville restructure ses finances
pour anticiper les enjeux des
années à venir
car la ville avait une capacité d’autofinancement nette de seulement 400 000 €
(01/14)
STABILISATION DE LA DETTE
La Ville stabilise la dette bancaire
et n’emprunte que pour résorber
la dette foncière et patrimoniale
La ville n’augmente pas les impôts communaux
Pour la 3ème année consécutive, la Ville n’augmente pas ses taux d’imposition.
Ceux-ci sont par contre fusionnés avec ceux de l’ex-agglomération, sans incidence
pour les contribuables.
Taxe d’habitation 2014/2015
2016
7,91 %
26,29 %
18,38 % +
(Ville)
(Agglomération)
= 26,29 %
(Ville + Territoire)
La Ville redistribue ensuite au nouveau Territoire T12 la part de l’ex-agglomération.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 702 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler