close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

20160722 CP n° 66 Sgen-CFDT

IntégréTéléchargement
COMMUNIQUÉ de PRESSE
COMMUNICATION
CP n° 66 du 22 juillet 2016
Turquie : garantir les libertés fondamentales
Le Sgen-CFDT exprime sa vive inquiétude après la décision du Conseil de
l'enseignement supérieur turc (YOK) de demander la démission de plus de
1500 recteurs et doyens des universités publiques ou rattachées à des
fondations. Pour le Sgen-CFDT, la liberté des universitaires doit être garantie
car elle est indissociable de la démocratie.
Suite à la tentative de coup d'état dans la nuit du 15 au 16 juillet, le Président
turc, Tayyip Erdogan, a lancé une vague d'arrestations qui a d'abord touchée
l'armée, la police et la justice. Aujourd'hui c'est au tour du monde universitaire
d'être visé par l'intermédiaire du YOK, un conseil dépendant de l'état, chargé
du suivi des établissements d'enseignement supérieur. Les mesures
annoncées sont de plusieurs types. Certaines visent à obtenir la démission
de recteurs et doyens, d'autres à interdire à tous les universitaires turcs de
quitter le territoire ainsi qu'à obliger ceux qui sont en mission à l'étranger à
rentrer immédiatement en Turquie. Pour le Sgen-CFDT, ces mesures qui
visent l'ensemble des universitaires, sans aucune justification légale, ne sont
pas acceptables.
Le Sgen-CFDT demande au gouvernement français d'intervenir auprès du
gouvernement turc pour demander que les libertés fondamentales soient
garanties.
sgen.cfdt.fr
FÉDÉRATION DES SYNDICATS GÉNÉRAUX DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE PUBLIQUE
47-49 avenue Simon Bolivar
75950 Paris cedex 19
contact presse Bineta NDIAYE
Tel : 01 56 41 51 10 – 06 42 20 18 81
atdepresse@sgen.cfdt.fr
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
104 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler