close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

1 Du lundi 18 juillet 2016 - de la part de Stéphane

IntégréTéléchargement
Du lundi 18 juillet 2016 - de la part de Stéphane Le Foll
AIDES AUX VICTIMES
La secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’Aide aux victimes, Juliette MÉADEL annonce que des
premières provisions pourront être versées à partir de la fin de cette semaine, par le Fonds de garantie des victimes des
actes de Terrorisme et d'autres Infractions (FGTI). Ces avances sur indemnisation permettront aux victimes de faire face
aux dépenses urgentes. Les frais d’obsèques seront également pris en charge de manière immédiate par le FGTI. Par
ailleurs, les victimes peuvent contacter le FGTI en composant le numéro de téléphone activé aujourd’hui, le 01 43 98 87
67, ou à l’adresse victimes14juillet2016@fga.fr. A la demande de Juliette MÉADEL, un conseil d’administration
extraordinaire du FGTI sera convoqué. Un interlocuteur unique. Constituée au sein du FGTI, une cellule dédiée est chargée
de se mettre en relation avec les victimes qui ont contacté la Cellule Interministérielle d’Aide aux Victimes (CIAV) ou qui
sont inscrites sur la liste unique des victimes. Chaque victime bénéficiera d’un interlocuteur unique. Par ailleurs, le FGTI
est présent auprès de la CIAV, déléguée à Nice, dans les locaux du Centre d’Accueil des Familles où il se tient à la
disposition des victimes afin de les renseigner et les accompagner. Versement des premières provisions dès la fin de cette
semaine. Le FGTI pourra verser des premières provisions (avances sur indemnisation) à partir de la fin de cette semaine.
Ces provisions permettent aux victimes de faire face aux dépenses urgentes. Prise en charge des frais d’obsèques. Les frais
d’obsèques et les frais liés (cercueils, cérémonies…) seront pris en charge, dans les meilleurs délais, par le FGTI. En lien
avec l’Institut Médico-Légal de Nice, les entreprises de pompes funèbres enverront directement les factures au FGTI. La
seule démarche pour les familles est de choisir l’établissement de pompes funèbres. Les personnes indemnisées sont les
ayant-droits des victimes décédées, les victimes blessées, ainsi que les victimes choquées qui se trouvaient sur lieux et qui
ont été exposées au risque. Sont indemnisés les préjudices physiques, moraux/psychologiques et économiques. Les
victimes qui n’ont pas été contactées pourront saisir directement le FGTI en remplissant un formulaire spécifique de
demande d'indemnisation (à télécharger sur le site du FGTI : www.fondsdegarantie.fr) accompagné d'un RIB, d’un
justificatif d'état civil et d’un certificat médical. La demande sera suivie d’échanges personnalisés avec le FGTI.
ROYAUME-UNIS
Le ministre des affaires étrangères et du développement international, Jean-Marc Ayrault, s'est entretenu au
téléphone, le 16 juillet 2016, avec son nouvel homologue britannique, Boris Johnson. Boris Johnson s'est dit bouleversé
par l'attentat de Nice et a exprimé, dans cette terrible épreuve, la solidarité de son pays avec la France. Les deux
ministres ont évoqué le renforcement de la coopération en matière de lutte contre le terrorisme. Au lendemain du
référendum britannique, Jean-Marc Ayrault et Boris Johnson ont souligné leur attachement au partenariat étroit entre la
France et le Royaume-Uni. Jean-Marc Ayrault a fait valoir que les négociations à venir sur la sortie ordonnée du RoyaumeUni de l'Union européenne devraient avoir lieu dans les meilleures conditions et dans la clarté. Les deux ministres se
retrouveront, le 18 juillet à Bruxelles, où ils participeront au Conseil des Affaires étrangères.
UNESCO
Je salue l'inscription aujourd'hui de l'œuvre de Le Corbusier sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La
candidature de l'œuvre architecturale de Le Corbusier au patrimoine mondial, présentée au titre des biens culturels, est le
fruit d'une coopération internationale exemplaire qui a réuni sept États (Allemagne, Argentine, Belgique, France, Inde,
Japon, Suisse). Elle concerne 17 réalisations sur trois continents, dont la Maison du docteur Curutchet à La Plata en
Argentine, le Musée National des Beaux-Arts de l'Occident Taito-Ku au Japon, Chandigarh en Inde, ou encore les Cités
Radieuses de Marseille ou de la périphérie nantaise. L'inscription de l'œuvre de Le Corbusier sur la liste du patrimoine
mondial de l'Unesco, par le comité du patrimoine mondial réuni à Istanbul, consacre sa valeur universelle et permettra de
renforcer sa préservation et sa conservation partout dans le monde.
JOURNEES CULTURELLES
1
Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, présidera aujourd'hui la séance de
clôture de la "journée du réseau de coopération et d'action culturelle". Il s'exprimera devant les responsables du
ministère et les agents chargés de faire vivre, à l'étranger, notre coopération et notre action culturelle. Les principaux
thèmes de cette journée sont le numérique éducatif, le développement après l'adoption de l'Agenda 2030 et la COP 21, la
santé, les partenariats avec la société civile et l'accompagnement de l'action internationale des collectivités territoriales.
L'action d'influence et de solidarité occupe aujourd'hui une place majeure au sein de notre dispositif diplomatique. Un
budget annuel d'environ 2,5 milliards d'euros y est consacré, principalement pour le développement durable,
l'attractivité économique, touristique et universitaire de notre pays ainsi que pour son rayonnement culturel,
linguistique et scientifique. Le ministère des affaires étrangères et du développement international anime un réseau de
158 services de coopération au sein des ambassades, qui travaillent avec 98 instituts français, 383 alliances françaises et
près de 500 établissements scolaires à programmes français. A Paris, le ministère exerce une tutelle sur les 12 opérateurs
de l'action extérieure de l'État.
DROITS DE L’HOMME
A l'occasion de la célébration, le 17 juillet, de la journée de la justice pénale internationale, la France rappelle son
engagement déterminé à lutter contre l'impunité partout dans le monde. Nous rappelons que la justice pénale
internationale constitue l'un des fondements d'une paix durable. La France soutient depuis l'origine la cour pénale
internationale. Nous appelons les États qui ne sont pas encore parties au statut de Rome à y adhérer et nous
demandons à tous de coopérer pleinement avec la cour dans le cadre des procédures qu'elle a ouvertes. La France
soutient les efforts entrepris pour renforcer l'efficacité de la justice pénale internationale et la défense des droits des
victimes.
SANTE
La 21ème conférence internationale sur le SIDA s'ouvre aujourd'hui à Durban, en Afrique du Sud. Plusieurs milliers de
participants, représentants d'autorités publiques, de la société civile ou encore professionnels de santé débattront
pendant 5 jours des moyens de lutter contre le VIH. La France y sera représentée par Madame Elisabeth Barbier,
ambassadrice de France en Afrique du Sud. La lutte contre le SIDA et les maladies transmissibles partout dans le monde
est une priorité de la France. Le président de la République a annoncé que notre contribution au Fonds mondial de lutte
contre le VIH, la tuberculose et le paludisme serait de plus d'un milliard d'euros pour les trois prochaines années (20172019). La France mobilise ses institutions de recherche. Nous soutenons les systèmes de santés locaux et les personnes
affectées, dont les droits fondamentaux doivent être respectés. La France est aussi à l'origine de la création de modes
innovants de financement, notamment la taxe sur les billets d'avion et celle sur les transactions financières. Enfin, avec le
soutien du ministère des affaires étrangères et du développement international et plusieurs collectivités territoriales et
associations françaises, un stand francophone a été créé pour valoriser la diversité des actions menées contre le VIH par
les acteurs francophones, qu'il s'agisse d'accès aux soins et de soutien aux personnes touchées, de prévention, de
recherche, et de lutte contre les discriminations.
BAHREIN
La France déplore la décision de la Haute cour administrative de Bahreïn de prononcer, le 17 juillet, la dissolution de
l'association politique d'opposition Al Wefaq. Nous appelons les autorités bahreïniennes à créer les conditions de la
reprise d'un dialogue politique élargi, indispensable à la réconciliation nationale et à la stabilité du pays.
YEMEN
La France salue la reprise des pourparlers de paix inter-yéménites menés par les Nations unies à Koweït. Nous félicitons
l'ensemble des acteurs qui l'ont rendue possible. La France exprime à nouveau son plein soutien à M. Ismail Ould Cheikh
Ahmed, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies, pour les efforts qu'il déploie en vue de faciliter la
conclusion d'un accord politique durable. Nous appelons tous les belligérants à respecter pleinement le cessez le feu et à
tout mettre en œuvre pour qu'un tel accord puisse être trouvé, conformément aux dispositions de la résolution 2216 du
conseil de sécurité des Nations unies. Cela implique un nouveau processus de transition, la formation d'un gouvernement
2
représentant l'ensemble de la population yéménite et le retour des institutions étatiques. Nous restons très préoccupés
par la situation sécuritaire, humanitaire et économique du Yémen.
Pour toute question, tout besoin ou suggestion : contact@porte-parole.gouv.fr ; 01 49 55 81 16 / 58 84
Questions d’actualité, c’est : du lundi au vendredi, un maximum d’informations sur l’ensemble de l’action gouvernementale. En complément de
l’Essentiel.
3
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
390 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler