close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse

IntégréTéléchargement
19 juillet 2016
COMMUNIQUE DE PRESSE
Jean Bergeret, le parcours exceptionnel d’une personnalité marquante dans
le champ des conduites à risques
C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition du Professeur Jean Bergeret
survenue le 11 juillet dernier.
Né en 1923, Jean Bergeret est de ceux qui ont compté dans l’implantation et la diffusion du
mouvement psychanalytique en France. Membre de la Société Psychanalytique de Paris dès les
années 60, il a été l’un des membres fondateurs du Groupe Lyonnais de Psychanalyse Rhône Alpes.
Professeur de psychopathologie à l’Université Lumière Lyon 2, il excellait à marier théorie et pratique
et il a été un acteur éminent dans la promotion et la défense des idées sur la prévention. Doté d’une
forte personnalité et d’un charisme certain, il savait mobiliser des équipes autour des questions liées
à la prévention des conduites à risques. Il fut à l’initiative de la création de l’IREFREA (Institut de
recherche européen sur les facteurs de risques à l’enfance et à l’adolescence), du Musée des
enfants et du CNDT (Centre national de documentation sur les toxicomanies).
Le CNDT, Laboratoire de recherche de l’Université créé à l’origine pour venir en aide aux familles
désemparées devant le fléau de la drogue, s’émancipera sous l’impulsion du ministère de la santé
pour devenir une association de loi 1901. L’Association Centre Jean Bergeret (ACJB), qui a pris le
nom de son fondateur, est alors consacrée à la documentation et à la formation des professionnels
de la prévention des troubles toxicomaniaques et autres troubles de la jeunesse. Les difficultés
induites par les aléas des changements des politiques de prévention, avec notamment la
suppression des CIRDD (Centres d’information régionaux sur les drogues et les dépendances)
conduiront l’Association Centre Jean Bergeret à rechercher des partenariats. Une heureuse issue
est trouvée sous l’impulsion de Jacques Marescaux, directeur général de l’ARHM et Isabelle BouetRivoal, directrice de l’ACJB, l’association intégrant l’ARHM en janvier 2015. Jean Bergeret accepte
ainsi la poursuite de son œuvre par la création de l’Institut régional Jean Bergeret et du Centre
régional de prévention des conduites suicidaires (CRPCS).
Précurseur des théories psychanalytiques modernes, Jean Bergeret laisse derrière lui un très grand
nombre d’ouvrages, dont les deux plus célèbres : La personnalité normale et pathologique où il
développe notamment sa thèse sur les états limites et Psychologie pathologique : théorique et
clinique, qui demeure un best-seller pour les étudiants. Il est également l’auteur de nombreux
travaux sur les dépressions et la violence fondamentale.
____
ARHM - 290 route de Vienne – BP 8252 - 69355 Lyon Cedex 08 – Tél. : 04 37 90 10 08 – www.arhm.fr
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
200 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler