close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Cendrillon, Blanche-Neige, La petite princesse, Raiponce

IntégréTéléchargement
LES PRINCESSES
CENDRILLON
Chez Perrault : Cendrillon est une jeune fille qui a perdu sa mère.
Exploitée par sa marâtre et ses demi-sœurs, elle parvient tout de même,
aidée par sa fée-marraine, à se rendre au bal où elle subjugue le prince.
Mais aux douze coups de minuit, le carrosse redeviendra citrouille. En
s’enfuyant, Cendrillon laisse tomber une pantoufle de verre, ce qui permet
au prince de la retrouver et de l’épouser.
Chez les frères Grimm, pas de marraine-fée, pas de citrouille-carrosse, pas de couvre-feu,
pas de pantoufle de verre ! C’est le noisetier poussé sur la tombe de sa mère qui offre à
Cendrillon robes et pantoufles de soie, d’argent et d’or. Après le bal, c’est avec l’agilité d’un
écureuil qu’elle se réfugie dans un pigeonnier puis en haut d’un arbre.
Origine :
L'Occident connaît surtout cette histoire à travers les versions fixées par Charles Perrault,
dans Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre en 1697, puis par les frères Grimm en 1812.
Il existe cependant une multitude de versions de par le monde. De tous les contes,
Cendrillon est celui qui a le plus de postérité scénographique et musicale.
Reconnu illustrateur par excellence du conte de fées, l’Anglais Arthur Rackham (1867-1939)
renouvelle son art au lendemain de la Grande guerre en illustrant deux contes de Perrault
en 1919 et 1920 (Cendrillon et la Belle au bois dormant). Différents des ouvrages
précédents de Rackham par l’utilisation presque exclusive de l’effet de silhouettes, ils
témoignent de la maîtrise du procédé par l’artiste, de son humour et de son talent à
évoquer des situations par le simple tracé d’un profil ou d’une attitude.
Où la trouver ?
Trois contes merveilleux: Cendrillon, le Chat botté et les trois ours, ill. Walter Crane, MeMo, 2013
Cendrillon, Charles Perrault, ill. Kveta Pacovska, Minédition, 2009
Pour aller plus loin :
Les contes de fées : catalogue d’exposition, 2001.
Contes de fées en images, Carine Picaud, Olivier Piffault, 2012.
Retrouvez la conférence de Bernadette Bricout consacrée au personnage de Cendrillon.
CENDRILLON
Cendrillon
BlancheNeige
La Petite
Princesse
Raiponce
Princesse
Dézécolle
Princesse
Mononoké
LES PRINCESSES
BLANCHE-NEIGE
Schneewittchen, Blancheneige (Grimm), Vilfridur plusbelle-que-Vala – Islande, Ziricoque – Italie, …
L’héroïne est une jeune fille persécutée par sa mère (ou sa marâtre)
jalouse, le plus souvent car sa beauté surpasse la sienne. Le film de
Disney est une adaptation (édulcorée) du conte des frères Grimm.
Dans leur version, ce n’est pas le cœur que demande la marâtre au
chasseur chargé de tuer Blanche-Neige mais le foie et les poumons de
la jeune fille. Celle-ci n’est pas réveillée par un baiser.
Les serviteurs du prince emportant le cercueil de verre au palais trébuchent et « la secousse
lui fit rendre le morceau de pomme empoisonnée qu’elle avait dans le gosier », elle revient
à la vie. Enfin invitée au mariage de Blanche-Neige et du prince, la marâtre est obligée de
chausser des souliers de fer chauffé à blanc et condamnée à danser jusqu’à ce que mort
s’ensuive.
Origine :
La nuit des temps …
e
Les plus anciennes traces dans la littérature remonteraient au 16 siècle en Italie (dans Le
Conte des contes de G. Basile et Les Nuits facétieuses de F. Straparola). Ce conte est très
répandu de par le monde : d’Irlande à l’Asie mineure et jusqu’au centre de l’Afrique.
Où la trouver ?
Blancheneige, Grimm, ill.Sara ; trad.Marthe Robert, le Genévrier, 2014, Coll.Ivoire
Pour aller plus loin :
Les Avatars de Blanche-Neige, par Évelyne CEVIN, dans Bulletin d’analyse des livres pour
enfants n° 49-50, mai-juin 1976, Les Avatars de Blanche-Neige (suite et fin ), par Évelyne
CEVIN, dans Bulletin d’analyse des livres pour enfants n°51, octobre 1976
>> Bibliographie Blanche-Neige du Clio
BLANCHE-NEIGE
Cendrillon
BlancheNeige
La Petite
Princesse
Raiponce
Princesse
Dézécolle
Princesse
Mononoké
LES PRINCESSES
RAIPONCE
Rapunzel
C’est de l’envie impérieuse de sa mère durant sa grossesse
que provient le nom de l’héroïne. Le père vole la raiponce
dans le jardin d’une magicienne. Pris sur le vif, il accepte de
donner l’enfant à sa naissance en échange de la plante. A ses
12 ans, sa « marraine » enferme Raiponce dans une haute tour
sans porte, avec pour seule ouverture une petite fenêtre.
Le nom Raiponce vient du latin Rapa –rave-plante aux fleurs
lilas en clochettes dont les racines et les feuilles se mangent
en salade. En allemand, l’étymologie renvoie à une variété de
mâche. Dans les versions françaises de ce conte, il s’agira de
persil.
Origine :
La version écrite la plus ancienne se trouve sous le titre de « Petrosinella » (« Fleur-de
Persil »). Il s’agit du divertissement premier de la deuxième journée de Conte des contes
(Lo Cunto de li cunti) de Giambattista Basile (1634). Mademoiselle de La Force s’en est
inspirée pour écrire Persinette, deuxième conte des Contes des contes (1697).
Où la trouver ?
Raiponce, raconté et illustré par Paul O. Zelinsky, trad.Gaël Renan, le Genévrier, 2011,
Collection Caldecott
Pour aller plus loin :
La clé des contes, Bernadette Bricout, Seuil, 2005
Revue Fééries n°9, 2012 : disponible en ligne http://feeries.revues.org/817
RAIPONCE
Cendrillon
BlancheNeige
La Petite
Princesse
Raiponce
Princesse
Dézécolle
Princesse
Mononoké
LES PRINCESSES
LA PETITE PRINCESSE
La Petite Princesse a quatre ans, elle ne se sépare jamais de sa
tétine ni de son doudou, n’a pas envie d’aller sur son p’tit pot, ne
veut pas aller se coucher le soir, et surtout pas sans lumière... Elle
vit dans un grand château avec le roi, la reine, la femme de
chambre, le général, l'amiral, le premier ministre, le cuisinier, le
docteur, et elle veut toujours tout faire toute seule comme elle
l’entend ! Capable des pires colères, elle est aussi drôle, tendre et
touchante. Dans les aventures de la Petite Princesse les plus petits
retrouvent les grandes premières étapes de leur vie (aller sur le
pot, quitter sa tétine,…) abordées avec beaucoup d’humour dans
le but de les dédramatiser.
Origine :
La Petite Princesse a été créée en 1986 par Tony Ross (né à Londres en 1938). Publicitaire,
professeur, il devient à partir de 1973 auteur-illustrateur de livres pour enfants. Il enseigne
aujourd’hui l’illustration au Polytechnic College de Manchester. Il a contribué à plus de 350
titres, publiés dans plus de dix-huit pays.
Où la trouver ?
Une quinzaine d’albums sont publiés par Gallimard Jeunesse, dont « Le grand Livre de La
Petite Princesse » qui compile plusieurs histoires.
La Petite Princesse grandit dans de nouvelles aventures : « La princesse pas si petite », des
premières lectures écrites cette fois par Wendy Finney, illustrées par Tony Ross, toujours
chez Gallimard.
On peut aussi retrouver La Petite Princesse en dessin animé. Trois saisons ont été diffusées
et sont disponibles en DVD.
Pour aller plus loin :
Site officiel :http://www.littleprincesskingdom.com/
LA PETITE PRINCESSE
Cendrillon
BlancheNeige
La Petite
Princesse
Raiponce
Princesse
Dézécolle
Princesse
Mononoké
LES PRINCESSES
La princesse Dézécolle
Avant d’être princesse, Dézécolle est traîtresse d’école. Le Prince
Motordu vit dans un chapeau et garde un troupeau de boutons,
mange des petits bois à s'en rendre salade et se promène dans les
pois ou il rencontre Dézécolle alors qu’elle cueillait des braises des
bois. En découvrant les mots de têtes du Prince, Dézécolle l’invite
dans son école publique gratuite et obligatoire et finit par l’épouser.
Elle pourra ainsi lui raconter plein de belles lisses poires le soir avant
de se coucher et ils auront ensemble une petite bille, Marie-Parlotte,
et un petit glaçon, Nid-de-koala.
Origine :
C’est en 1980 que l’on découvre La Belle lisse poire du prince de Motordu racontée et
illustrée par Pef : un petit chef-d’œuvre d'humour. Pierre Elie Ferrier, dit Pef, est né le 20
mai 1939.
L’auteur prend un malin plaisir à déformer les mots pour donner lieu à des situations toutes
plus cocasses les unes que les autres, ce qui a déjà enchanté plusieurs générations
d’enfants tous acquis à cette si joyeuse maladie.
Où la trouver ?
Plus d’une vingtaine des titres mettant en scène les aventures du Prince de Motordu sont
publiés chez Gallimard Jeunesse, en albums ou en premières lectures (Collections L’Heure
des Histoires, Folio cadet, albums, …)
En 2010, pour les trente ans de sa parution, La Belle Lisse Poire du prince de Motordu a été
publiée en livre Pop-up.
La Belle lisse poire de Motordu a été adaptée en dessin animé en 1999, et le jeu de plateau
« Le jeu du Prince de Motordu » est sorti en 2014.
Pour aller plus loin :
Le Prince de Motordu sur le site de Gallimard Jeunesse
La princesse Dézécolle
Cendrillon
BlancheNeige
La Petite
Princesse
Raiponce
Princesse
Dézécolle
Princesse
Mononoké
LES PRINCESSES
Princesse Mononoké
« San est un fille, mais elle a été élevée par déesse Louve Moro, et elle est
devenue Princesse Mononoké, celle qui défend la forêt »
Alors que le Japon entre dans l'ère moderne, une guerre oppose les dieux
de la forêt aux humains, la nature face à la civilisation. Le jeune Prince
Ashitaka est frappé d'une malédiction mortelle par un dieu que la
souffrance, la haine et le dégoût de la race humaine ont rendu maléfique.
Parti en quête d’un remède à son mal il va se retrouver au cœur du conflit entre Dame
Eboshi, qui règne sur un village exploitant la forêt pour produire du fer, et San-Princesse
Mononoké, protectrice à tout prix de la forêt et des dieux, animaux et autres esprits
protecteurs de la Nature.
Origine :
Le film d’animation Mononoke Hime (Princesse Mononoke) paru au Japon en 1997 (en 2000
en France) est l’œuvre de Hayao Miyazaki (né à Tokyo en 1941), connu comme le plus
brillant et le plus exigeant artiste de l'animation japonaise. Premier de ses films à bénéficier
d’une distribution mondiale, Mononoké élève Miyazaki au rang de maître de l’animation
japonaise. Comme dans la majorité de ses œuvres, c’est un personnage féminin qui est au
cœur de ce titre. Hayao Miyazaki est l’auteur de nombreux autres films d’animation : Mon
voisin Totoro, Le Voyage de Chihiro, Nausicaâ de la Vallée du Vent, Ponyo sur la falaise… Ils
sont réalisés par le Studio Ghibli qu’il a cofondé, et tous réalisés de façon traditionnelle (à la
main, avec pinceaux, peinture et encre, et très peu de travail sur ordinateur). Miyazaki a
pris sa retraite en 2013, après la sortie de sa dernière réalisation Le Vent se lève.
Où la trouver ?
Princesse Mononoké, Hayao Miyazaki, Buena vista home entertainment 2002, Collection Studio Ghibli
Princesse Mononoké, Hayao Miyazaki, trad. Ilan Nguyen, Glénat, 2000, Collection Ghibli (4 tomes)
"Princesse Mononoké": le livre du film de Hayao Miyazaki, Dreamland éd., 2000
Pour aller plus loin :
Site consacré au Studio Ghibli « Buta-connection.net »
Site officiel de l'exposition « Miyazaki-Mœbius »
« Miyazaki », Revue Dada, 2015, n°197
Princesse Mononoké
Cendrillon
BlancheNeige
La Petite
Princesse
Raiponce
Princesse
Dézécolle
Princesse
Mononoké
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
1 129 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler