close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

A Addis AFRICAN UN s Ababa, Eth ION hiopia, P.O. B Ema Box

IntégréTéléchargement
 AFRICAN UN
A
ION UN
NION AFRIC
CAINE UNIÃO AFRICANA Addiss Ababa, Eth
hiopia, P.O. B
Box: 3243 Tel.: (251‐111) 5513 8222 Fax: (251
1‐11) 5519 3
321 Emaail: situationroom@africca‐union.orgg CONSEIL D
DE PAIX ET D
DE SÉCURITÉ 612ème RÉÉUNION ADDIS AB
BÉBA, ÉTHIOP
PIE 26 JUILLET
T 2016 PSC
C/PR/BR. (D
DCXII) COMMUN
NIQUÉ DE PR
RESSE PSC/PR/BR. (DCXII) COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA), lors de sa 612ème réunion tenue le 26 juillet 2016, a suivi une communication du Représentant spécial de la Présidente de la Commission et chef de la Mission de l'UA pour la République Centrafricaine (RCA) et l’Afrique centrale (MISAC), M. Mohammed Hacen Lebatt. Le Conseil a également suivi les déclarations faites par les représentants de la RCA, du Gabon, en sa qualité de Président de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), de la République du Congo, au nom de la Médiation de la CEEAC en RCA, de l’Egypte et du Sénégal en tant que membres africains du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU), du Secrétariat de la CEEAC et des Nations unies. Le Conseil a rappelé ses prises de position antérieures sur la RCA, en particulier le Communiqué PSC/PR/COMM. (DLXXXVI) adopté lors de sa 586ème réunion tenue le 31 mars 2016. Le Conseil s’est félicité des développements positifs en RCA suite à la mise en place du nouveau gouvernement en mars 2016. À cet égard, le Conseil a encouragé le Gouvernement et les autres parties prenantes de la RCA à poursuivre et à intensifier leurs efforts en vue d'un processus de réconciliation nationale inclusif, qui est nécessaire pour la restauration de la paix durable et de la cohésion sociale et de la stabilité. Le Conseil a souligné la nécessité pour les autorités de la RCA de s’appuyer sur et de consolider les conclusions du Forum de réconciliation nationale de Bangui et les progrès accomplis à la suite de l’achèvement réussi du processus de transition. Le Conseil a, en outre, souligné l’importance pour les autorités centrafricaines de prendre des mesures pour relancer l’économie, afin de créer un environnement propice à la reconstruction et au redressement du pays. Le Conseil a exprimé sa profonde préoccupation face à la présence de groupes armés affiliés aux mouvements anti‐Balaka et ex‐Seleka, et à la persistance de l'insécurité dans les différentes parties de la RCA, y compris dans le Sud‐Est, en raison des atrocités perpétrées par l'Armée de résistance du Seigneur (LRA). A cet égard, le Conseil a souligné le rôle de la Force régionale d’intervention (FRI) de l’Initiative de coopération pour l'élimination de la LRA (ICR‐
LRA) sous conduite de l’UA et a appelé les États membres de l'UA et les partenaires à apporter l’appui nécessaire à la FRI. Le Conseil a également lancé un appel pour le renforcement de l’appui humanitaire aux populations touchées en RCA. Le Conseil s’est félicité des mesures prises par le Président Faustin‐Archange Touadera pour tendre la main aux groupes armés dans le cadre des efforts visant à assurer la réussite du processus de Désarmement, de Démobilisation et de Réinsertion (DDR), restaurer pleinement l'autorité de l'État sur le territoire de la RCA et promouvoir la réconciliation nationale. Le Conseil a encouragé les autorités centrafricaines à poursuivre leurs efforts et a exigé que les groupes armés s’engagent, en bonne foi, dans ce processus. Le Conseil a réitéré l'importance du processus efficace de DDR, ainsi que de la réforme du secteur de la sécurité (RSS), en ayant à PSC/PR/BR. (DCXII) l’esprit l'impératif du principe d’inclusivité en mettant en place des institutions de défense et de sécurité requises qui sont à caractère divers et national. Le Conseil a félicité la CEEAC, les pays de la région et les partenaires internationaux pour leur appui continu à la RCA. Le Conseil a fermement condamné les attaques contre les soldats de la paix de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), a également félicité les Nations unies pour leurs efforts et s’est dit attendre avec intérêt l’appui continu et renforcé à la MINUSCA. Le Conseil a exhorté les États membres, dans le cadre de l'Initiative de solidarité africaine, à apporter également des contributions en appui à la reconstruction et au développement post‐conflit en RCA. A cet égard, le Conseil s’est félicité de l'initiative prise par la Commission d’entreprendre une mission d’évaluation des besoins en RDPC en RCA, en août 2016, et s’est dit attendre avec intérêt de recevoir le rapport de la mission. Le Conseil a souligné l'importance cruciale de la Conférence des donateurs et des investisseurs qui se tiendra à Bruxelles, le 17 novembre 2016. Le Conseil a lancé un appel à tous les partenaires de la RCA à saisir l'occasion de la Conférence pour apporter des contributions généreuses à la reconstruction et au développement post‐conflit en RCA. À cet égard, le Conseil s’est félicité des mesures prises par la Commission d’organiser, conjointement avec les Nations unies, un atelier des partenaires multilatéraux de la RCA sur la reconstruction post‐conflit, afin de coordonner davantage les efforts internationaux en appui à la RCA. Le Conseil s’est dit attendre avec intérêt la prochaine réunion du Groupe international de contact sur la RCA (GIC‐RCA) qui se tiendra à Bangui, le 25 août 2016. Le Conseil a souligné la nécessité de communications régulières sur l'évolution de la situation en RCA. Le Conseil a convenu de rester activement saisi de la situation en RCA. 
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
135 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler