close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Barrage du Ry de Rome : le traitement des eaux brutes

IntégréTéléchargement
Barrage du Ry de Rome : le traitement des eaux brutes avec chlorure
ferrique a repris ce mardi. La situation concernant la couleur de l’eau
sur les réseaux de Couvin-Viroinval-Doische-Philippeville n’est pas
encore totalement rétablie.
La SWDE a relancé hier après-midi le processus de potabilisation des eaux du barrage du Ry de
Rome faisant intervenir le chlorure ferrique. Dans ce cas, les eaux du lac passent dans 2
décanteurs où elles subissent un traitement par floculation (agglomération des matières en
suspension en une couche de sédiment sous l’effet du chlorure ferrique et de polymères).
Par prudence, la procédure incluant le chlorure ferrique a été interrompue hier soir à 23H.
Hélas, l’injection de chlorure ferrique s’est réenclenchée cette nuit à 2 heures du matin. En
quantités moins importantes qu’à l’accoutumée (les équipes de la SWDE étaient encore en
phase de test).
Cela signifie que de l’eau jaunâtre a, de nouveau, été injectée durant quelques heures cette
nuit dans les réseaux de distribution.
La floculation a néanmoins été relancée ce mardi sur un des 2 bassins de décantation
Sans cela, en se limitant à la double filtration comme ces derniers jours, le taux de matières
organiques présentes dans l’eau de distribution augmente. Combinées au chlore (nécessaire
pour éliminer les risques de contamination bactériologiques) ces matières produisent des
THM : Trihalométhanes, dont la concentration est règlementée.
Les dernières analyses faites par l’INASEP et la SWDE montrent que l’on se rapproche de la
norme maximum en matière de THM. Il est donc indispensable de relancer la floculation.
La relance de la floculation dans le bassin 1 de l’usine de la SWDE donne aujourd’hui des
résultats encourageants, mais la concentration en fer en sortie de processus reste encore
élevée.
La relance du processus dans le deuxième bassin de décantation est soumise à un retour à la
normale dans le bassin 1.
…/…
Nous insistons encore sur le fait que cette concentration en fer ne présente aucun risque pour
la santé mais peu donner une coloration à l’eau.
La SWDE regrette cette succession d’incidents et s’excuse auprès de tous les clients pour qui il
provoquerait de nouveaux inconvénients.
Pour toute information :
Benoît Moulin
Responsable de la Communication
benoit.moulin@swde.be – 0475 55 69 69
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
341 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler