close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

8ème lors de la finale de Genk, Ugo de Wilde déjà

IntégréTéléchargement
8ème lors de la finale de Genk, Ugo de Wilde déjà dans le Top 15 du karting mondial
C’est en Belgique, sur le circuit international de Genk, que se disputait, le week-end
dernier, la finale du championnat d’Europe de karting OK-Junior rassemblant les 76
meilleurs pilotes mondiaux de 13 à 15 ans.
Une quatrième et ultime manche qu’Ugo de Wilde abordait avec la claire ambition
d’intégrer pour la première fois le Top 10 lors de la grande finale réunissant les 34
meilleurs pilotes de la planète.
« Après de bons essais libres, hélas un peu contrariés par la pluie, j’étais déçu d’avoir
tiré la première série clairement la moins rapide (car après les KZ) pour les
qualifications, » explique le jeune Bruxellois de 13 ans. « Septième de mon groupe, je
me suis retrouvé dix-septième au général ce qui me faisait m’élancer en quatrième
ligne lors des quatre manches qualificatives. »
Evitant les nombreux accrocs et autres bousculades du premier virage, le pilote du
team Idéal Kart décrochait une 7ème puis une 11ème place lors des deux premières
« heats » avant de finir la journée en trombe avec une 2ème et une 3ème positions.
« Après un warm-up très moyen, on a trouvé un bon set-up me permettant de remonter
dans le classement, » poursuit Ugo, classé dixième à l’issue des manches du samedi ce
qui le faisait partir au 5ème rang de la préfinale B où il brillait de mille feux.
« J’ai pris un super départ et viré au 3ème rang. J’ai ensuite vite doublé le pilote
officiel Tony Kart Charles Milesi pour me retrouver dans le sillage du futur champion
d’Europe Finlay Kenneally. Son équipier chez RFM Sami Taoufik est revenu dans
mon pare-chocs. Plutôt que de perdre du temps en résistant au Marocain, je l’ai laissé
me doubler facilement. Il a ensuite attaqué Kenneally et j’en ai fait de même pour finir
2ème en résistant durant le dernier tour au Russe Shvetsov en verrouillant toutes les
portes. »
Une performance de premier choix lui permettant de se faire remarquer et de s’élancer
en deuxième ligne, à l’extérieur, au départ de la grande finale. « Avec une fine pluie
tombant au moment de s’élancer les premiers tours étaient délicats. J’ai réussi à
conserver ma quatrième place au premier virage puis j’ai passé Hauger pour boucler
quatre ou cinq tours au 3ème rang. Malheureusement, je n’avais pas assez de vitesse
pour me dégager du peloton et en m’attaquant un concurrent m’a écarté dans la
crasse ce qui m’a fait perdre cinq places d’un coup. Sous la pression de Théo
Pourchaire, j’ai redoublé le Russe Morozov mais ce dernier, souvent très agressif,
m’a tapé au dernier virage et le pilote officiel Tony Kart Vidalès en a profité pour me
doubler sur la ligne en me tassant dans l’herbe. »
Une finale à domicile agitée donc pour Ugo qui décrochait néanmoins une belle 8ème
place, son meilleur résultat à ce jour au plus haut niveau du karting. « Après l’arrivée,
j’étais évidemment déçu car je suis passé très près de mon premier podium
international. Mais dans l’ensemble je suis bien très heureux de mon week-end lors
duquel j’ai pu confirmer ma vitesse de pointe mais aussi démontrer que je n’avais plus
peur de personne. J’ai d’ailleurs doublé en préfinale le champion d’Europe et j’ai
terminé loin devant le vice-champion Noah Watt. »
Meilleur des huit pilotes belges engagés (seul Ulysse De Pauw avait aussi réussi à se
qualifier pour la finale où il s’est accroché avec Gillian Henrion), Ugo a finalement
atteint l’objectif fixé en début de saison en intégrant le Top 15 européen de 2016 ce
qui lui vaudra une prime de 1000 euros de la CIK. « Pas mal pour une première saison
complète quand on sait que j’ai été éjecté lors de deux finales sur quatre, à Zuera et
Adria. Sans le décompte de trois résultats, j’aurais même gagné encore une place et
terminé premier Belge. Nous ne sommes que dix au total sur la centaine de pilotes
ayant roulé cette année à avoir atteint à chaque fois la finale.»
Notons encore qu’en inscrivant 53 points (46 après décompte de son moins bon
résultat), le petit pilote Kosmic termine deuxième meilleur privé de la saison
européenne 2016, devant les cinq pilotes d’usine de la marque. De bon augure pour la
saison 2017 où il visera les podiums internationaux, mais aussi pour le prochain
Championnat du Monde de Bahrein, du 13 au 19 novembre.
« Je suis satisfait de cette campagne et je voudrais remercier mes parents, ma sœur
Luna, mon équipe, mes mécaniciens Alex, Frank et Adrien, la Iame, ainsi que mes
nombreux partenaires et supporters dans cette magnifique aventure. C’est grâce à
vous tous que j’en suis là et que je ferai encore mieux dans le futur. Vivement 2017 où
je ne serai plus parmi les cinq plus jeunes et je pourrai profiter de l’énorme
expérience emmagasinée tout au long de cette saison. »
Le Top 20 du championnat d’Europe 2016 : 1. Kenneally (GB/FA-Vortex Ricky
Flynn Motorsport) 112 points ; 2. Watt (Dan/Tony Kart-Vortex Baby Race) 110; 3.
Martins (Fra/Kosmic-Iame VDK) 109; 4. Hauger (Nor/CRG Iame) 98; 5. Taoufik
(Mar/FA-Vortex Ricky Flynn Motorsport) 97; 6. Collet (Bré/Birel-Iame ART) 92; 7.
Blomqvist (Suè/Tony Kart-Vortex Ward) 90; 8. Vidalès (Esp/Tony Kart-Vortex Tony
Kart) 85; 9. Mizzudin (EAU/DR-Iame Danilo Rossi) 73; 10. Jewiss (GB/Forza Racing
Exprit-Iame) 70; 11. Shvetsov (Rus/Tony Kart-Vortex Ward) 62; 12. Milesi (Fra/Tony
Kart-Vortex Tony Kart) 60; 13. Wilson (GB/CRG-Iame) 59; 14. De Pauw (Bel/BirelIame ART) 51; 15. UGO de WILDE (BEL/Kosmic-Iame Ideal Kart) 46; 16. Piastri
(Aus/FA-Vortex Ricky Flynn Motorsport) 46; 17. Pourchaire (Fra/Kosmic-Vortex
Kosmic) 40; 18. Bogdanov (Rus/FA-Vortex Ricky Flynn Motorsport) 38; 19.
Bulantsev (Rus/Tony Kart-Vortex Ward) 38; 20. Simonov (Rus/Tony Kart-Vortex
Ward) 34;… (73 pilotes classés)
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
299 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler