close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

- Plongée sous marine

IntégréTéléchargement
Comment se déplacent-ils, ou pas ?
ww
t
w.letresor.ne
Sous la mer, de nombreux animaux nagent. Mais il en est aussi qui marchent
ou rampent sur le fond, et beaucoup d’entre eux se fixent même au rocher une fois
pour toute, et ne bougent plus de toute leur vie !
L’eau de mer: milieu porteur, mais «résistant»
Plus dense que l’eau douce, l’eau de mer est un milieu porteur: il est assez peu fatiguant
d’y flotter. C’est très important pour les organismes marins, qui ne sont pas obligés
de se déplacer sur le fond et peuvent nager ou flotter, parfois très loin des côtes.
C’est ce que font en particulier les organismes du plancton, qui se laissent porter au gré
des courants.
Pour les animaux qui ont choisi se se déplacer en marchant sur le fond, le problème
est de ne pas risquer de flotter. Ils sont alors dotés de lourdes coquilles ou carapaces
qui les maintiennent au fond.
Densité, plancton et vie fixée
Paradoxalement, la densité de l’eau de mer explique aussi l’abondance d’animaux fixés à demeure
sur les fonds marins.
C’est parce qu’il est facile d’y flotter que le plancton peut se développer, et ainsi constituer une source
de nourriture pour des animaux incapables de sa déplacer : les courants leur apportent la soupe
planctonique à domicile !
© textes, photos et dessins : Patrick Louisy / Objectif Atlantide Jeunes
La densité de l’eau de mer a évidemment aussi une conséquence négative : il est plus
difficile de s’y déplacer. C’est pourquoi les animaux nageurs adoptent des corps profilés,
modèles d’hydrodynamisme. Inversement, les organismes planctoniques,
dont la préoccupation est de ne pas s’enfoncer, développent toutes sortes d’appendices
destinés à ralentir leur chute vers le fond.
Comment se déplacent-ils, ou pas ?
ww
t
w.letresor.ne
Ceux qui nagent
Les premiers animaux nageurs auxquels on pense sont les poissons (encore que certains
restent posés sur le fond et nagent très peu), mais il n’y a pas qu’eux!
Les Méduses évoluent par d’élégantes
pulsations de leur ombrelle.
Les Crustacés nageurs, comme certaines
crevettes, progressent par des battements
des pattes situées sous leur abdomen.
Les Céphalopodes comme la seiche nagent
en ondulant des nageoires, mais peuvent
aussi s’élancer en marche arrière en projetant
violemment un jet d’eau par leur entonnoir ventral:
une véritable nage à réaction!
Les Poissons nagent habituellement
par des ondulations latérales,
qui concernent la totalité du corps
chez le congre et seulement l’arrière chez le loup.
Les poissons rapides, comme la sériole, nagent
par les seuls battements
de leur queue en faucille.
Certains petits poissons côtiers,
comme les girelles, nagent par des battements
de leurs nageoires pectorales.
D’autres, comme les balistes, agitent
alternativement leurs nageoires dorsale et anale.
Et il est encore d’autres vertébrés nageurs.
Les tortues de mer, otaries et manchots «rament»
avec les membres antérieurs,
les phoques battent latéralement
des membres postérieurs, et les Cétacés
se propulsent par des battements
verticaux de la queue.
© textes, photos et dessins : Patrick Louisy / Objectif Atlantide Jeunes
Les Raies progressent par des ondulations
de leurs larges nageoires pectorales.
Comment se déplacent-ils, ou pas ?
ww
t
w.letresor.ne
Ceux qui se déplacent sur le fond
Sur le fond, il y a les animaux qui marchent, en s’appuyant sur des pattes,
et ceux qui rampent, en se traînant, se halant sur le sol.
Les animaux marcheurs
sont essentiellement les Crustacés,
en particulier ceux qui sont protégés
par une lourde carapace (crabes)
ou une coquille d’emprunt
(Bernard-l’ermite).
Parmi les animaux rampants,
les Gastéropodes, ainsi
que les Vers plats,
glissent sur leur pied aplati.
Les Poulpes se déplacent
sur le fond à l’aide de leurs huit bras
armés de ventouses
(mais ils peuvent aussi, à l’occasion, nager
en marche arrière en projetant
un jet d’eau par leur entonnoir).
Quant aux Vers annelés, il est difficile
de dire s’ils rampent sur leur face ventrale,
ou s’ils marchent à l’aide
des appendices latéraux
de chaque segment.
© textes, photos et dessins : Patrick Louisy / Objectif Atlantide Jeunes
Les Etoiles de mer
et les autres Echinodermes (oursins,...)
rampent grâce à d’innombrables petits
tubes à ventouses situés sous les bras.
Comment se déplacent-ils, ou pas ?
ww
t
w.letresor.ne
Ceux qui se fixent
D’innombrables animaux marins vivent fixés au fond,
accrochés au rocher ou plantés dans le sable.
Filtreurs ou piégeurs
Les animaux fixés ont dû mettre au point des dispositifs pour capter les micro-organismes planctoniques
dont ils se nourrissent. Les éponges, les ascidies et les bivalves filtrent l’eau pour en retenir
les plus petites particules comestibles (souvent du phytoplancton). Les vers tubicoles et les comatules
étendent leurs épuisettes plumeuses dans le courant, les anémones, gorgones et coraux mous utilisent
des pièges venimeux qui paralysent les petits animaux du plancton, les vermets (cousins fixés
des escargots) déroulent un filet de bave..
Défenses élaborées
Incapables de fuir leurs ennemis, les animaux fixés ont développé des modes de défense particuliers: se
sont de véritables forteresses! Beaucoup ont une coquille ou un tube protecteur (mollusques, vers
tubicoles, balanes...), d’autres ont des petites épines dans leurs tissus (éponges, coraux mous...). Mais
ce sont surtout des spécialistes de la guerre chimique! Les Cnidaires sont défendus par leurs tentacules
urticants, tandis que les éponges ou les ascidies, par exemple, disposent aussi de toutes sortes de
substances toxiques, antibiotiques, ou simplement répugnantes...
C’est un incroyable arsenal de molécules chimiques, dont on commence à mesurer l’utilité
pour la médecine humaine.
© textes, photos et dessins : Patrick Louisy / Objectif Atlantide Jeunes
Encroûtants ou dressés
Les animaux fixés ont des formes variées.
Il y a ceux qui s’incrustent en fines croûtes
sur la roche, et à l’opposé, ceux
qui se dressent dans le courant pour mieux
capter le plancton de passage.
Souvent, ils se perchent même
les uns sur les autres!
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
1 146 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler