close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

118 athlètes russes sont exclus des Jeux

IntégréTéléchargement
Un poste-clé pour un
Québécois à l’ONU Page A 3
La Turquie lance un mandat Et cetera Selfie-je? Le moi et
d’arrêt contre Gülen Page B 9 ses clics décortiqués Page B 10
◆
VO L . C V I I
No 1 7 5
P HILIPPINES C HÈQUE
LE
www.ledevoir.com
DEVOIR,
LE
VENDREDI
5
◆
AOÛT
2016
EN BLANC CONTRE LES TRAFIQUANTS
1 , 3 0 S| +
TA X E S
= 1 , 5 0 S|
118 athlètes
russes sont
exclus
des Jeux
Quelques cas restent à
trancher par le Tribunal
arbitral du sport
MARIE-MICHÈLE SIOUI
ls seront finalement 271. 271 athlètes à
Iportant
compétitionner aux Jeux olympiques en
les couleurs de la Russie, mise à mal
NOEL CELIS AGENCE FRANCE-PRESSE
Jennilyn Olayres enlace son petit ami Michael Siaron, exécuté par un inconnu dans un quartier chaud de Manille, le 23 juillet dernier. À ses côtés, un carton clame: «Je suis un trafiquant». Devenue virale, la photo met au
jour la mécanique meutrière engagée par l’appel au meurtre des trafiquants de drogues lancé par le président
Duterte en juin dernier. Depuis, les morts violentes se multiplient au pays. Nos informations en page A 5
par un scandale de dopage qui a révélé l’implication de l’État et de ses ser vices secrets
dans un système de tricherie qui a duré quatre ans. Cela laisse en plan
118 athlètes qui devront remiser leurs rêves olympiques.
Le président du Comité international olympique (CIO),
Thomas Bach, a d’abord été
prudent jeudi après-midi. Dans
une conférence de presse très
attendue, à 24 heures de l’ouver ture des Jeux de Rio, il s’est contenté de
dire que le nombre d’athlètes russes autorisés à concourir allait être révélé « plus tard
dans la journée ».
Lire › L’imposture olympique. L’éditorial de Guy
Taillefer sur l’organisation des Jeux. Page A 8
VOIR PA GE A 10 : A THLÈTES
Mystères
entourant
la 40e édition
du FFM
À 20 jours du coup d’envoi,
le festival de cinéma pourrait
être à court de salles
ODILE TREMBLAY
es zones d’ombre entourent la tenue du
40 Festival des films du monde, dont le film
D
d’André Forcier Embrasse-moi comme tu m’aimes
e
doit assurer l’ouverture le 25 août prochain. Ce cinéaste est toujours demeuré fidèle au festival de
Serge Losique, seul de catégorie A en Amérique
du Nord, même en pleine tempête. L’audace, la
débrouillardise et la persévérance du capitaine
forcent son respect. Pareille ténacité dans l’adversité paraît effectivement sans égale. Le président a perdu aussi bien des alliés
et faisant cavalier seul, n’a pas
formé de dauphin, ni modernisé
ses approches.
Serge Losique, fondateur
du rendez-vous, tient à célébrer ce 40 e anniversaire. Selon nos informations, des hySerge Losique pothèques sur le beau cinéma
Impérial, dont le festival est
propriétaire via un organisme à but non lucratif, et sur des biens privés du président du
FFM ne suf firaient pas à endiguer les problèmes financiers d’une manifestation endettée. Le festival est également en litige avec la
Société de développement des entreprises
culturelles (SODEC).
VOIR PAGE A 10 : FFM
Ne sera pas Rio qui veut
Le Comité olympique international restreint
l’usage de certains mots-clics
BORIS PROULX
L
es amateurs de sports pourront gazouiller en toute quiétude pendant les
Jeux olympiques de Rio, en associant
leurs sauts d’humeur au mot-clic (ou
hashtag) #Rio2016. Les entreprises
qui utilisent cet outil de référencement devront
toutefois bien se tenir : aux États-Unis, le comité olympique national restreint son utilisation auprès des compagnies qui ne sont pas
commanditaires des Jeux.
Citée par le réseau spor tif ESPN, la directrice du marketing du United States Olympic
Committee (USOC), Lisa Baird, prétend que
des restrictions s’appliquent sur #Rio2016, ainsi
que pour d’autres marques déposées, comme
#TeamUSA. Il s’avère qu’au Canada également,
une panoplie de mots est de l’usage réservé du
Comité olympique canadien (COC), qui a déjà
sévi envers des entreprises qui tentaient d’en tirer profit.
De l’avis d’exper ts juristes, toutefois, une
poursuite basée uniquement sur l’usage de
mots-clics sur les médias sociaux ne serait pas
garante de succès.
Il fut un temps où les Jeux olympiques
étaient rêvés comme un af frontement entre
sportifs amateurs. Aujourd’hui, n’en déplaise à
l’esprit de Pier re de Couber tin, la marque
olympique est jalousement protégée par son
gardien, le Comité olympique international
(CIO), et les fédérations nationales qui lui sont
associées. « On offre l’exclusivité des droits d’association à la marque olympique à cer taines
compagnies. Pour les grands commanditaires, on
parle d’un contrat de 100 millions de dollars, ou
même plus, explique Benoît Séguin, professeur
de l’Université d’Ottawa, spécialiste du marketing spor tif. Les gens aiment les olympiques,
alors les entreprises ont avantage à y associer
leur image. »
La valeur d’un tel contrat est toutefois conditionnelle au pouvoir du CIO à faire respecter
cette exclusivité. Le Comité s’assure par exemple
que les pays hôtes lui confèrent des privilèges
VOIR PA GEA 10 : MOTS-CLICS
ED JONES AGENCE FRANCE-PRESSE
Au couchant, les bénévoles rassemblés jeudi dans
le parc olympique ont multiplié les égoportraits.
A UJOURD ’ HUI
Actu › Demande
d’action collective
contre Loto-Québec: la société
d’État ne divulgerait pas assez
Week-end › La rue Beaubien se fait clairement les
chaude à Soir, le nouveau microfes- chances de gagner.
Page A 3
tival de la relève. Page B 1
Économie › La Banque d’Angleterre
abaisse son taux directeur pour
fouetter l’économie après le choc
du Brexit. Page A 7
Avis légaux.................. A 4
Décès............................ B 6
Météo............................ B 7
Mots croisés............... B 7
Petites annonces ...... B 6
Sudoku......................... B 8
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
246 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler