close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse - Organisation internationale de la

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse
CP/SG/JT/16
Paris, le 30 juillet 2016
Burundi : la Secrétaire générale salue l'adoption de la résolution 2303 du
Conseil de Sécurité des Nations unies
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, salue l'adoption, le 29 juillet
2016, par le Conseil de sécurité des Nations unies, de la résolution 2303, qui autorise le déploiement
au Burundi, d’un effectif maximum de 228 policiers pour une période initiale d’un an.
« Cette résolution marque la détermination de la communauté internationale de prendre toute sa part
dans les efforts menés en vue du rétablissement de la sécurité et de la stabilité au Burundi et dans
l'ensemble de la sous-région », a déclaré la Secrétaire générale.
Michaëlle Jean encourage, comme elle l'a clairement souligné lors de ses récents échanges avec les
autorités burundaises, le rétablissement de la sécurité et la reprise d’un dialogue interburundais «
véritable et inclusif ». Elle exhorte les acteurs burundais à oeuvrer de concert avec la communauté
internationale pour sortir définitivement le Burundi d'une crise qui compromet sérieusement la
croissance et le développement économiques du pays.
« Je salue le rôle déterminant de la France dans l'élaboration et l'adoption de ce texte et réitère la
pleine et entière détermination de la Francophonie à mobiliser son expertise en vue de la mise en
oeuvre de cette importante résolution, au travers, notamment, de son Réseau international
francophone de formation policière (FRANCOPOL) », a-t-elle ajouté.
Pour rappel, la gravité de la situation au Burundi a conduit le Conseil permanent de la Francophonie
(CPF), réuni à Paris le 7 avril 2016, à suspendre temporairement, en vertu du Chapitre V de la
Déclaration de Bamako, la coopération multilatérale francophone en faveur de la République du
Burundi. Cette décision induit la suspension de toute coopération avec ce pays, à l’exception des
programmes qui bénéficient directement aux populations civiles et de ceux qui peuvent concourir au
rétablissement de la démocratie.
L’OIF compte 57 Etats et gouvernements membres, et 23 pays observateurs. Pour plus de renseignements sur la
Francophonie : http://www.francophonie.org
Contacts presse :
Louis Hamann, Conseiller communication et porte-parole, louis.hamann@francophonie.org; Tél. +33
(0)1 44 11 12 65
Julie Tilman, Chargée de mission auprès de la Secrétaire générale, julie.tilman@francophonie.org; Tél.
+ 33 (0)1 44 11 12 68
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
384 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler