close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

3_Structure_01_Otex_p20_21 - DRAAF Alsace

IntégréTéléchargement
Structure
Otex
Une spécialisation qui se renforce
Les principales orientations des exploitations (Otex) alsaciennes sont en premier lieu : viticoles, céréalières et
laitières associées en plaine à des céréales. En se renforçant, elles structurent la production agricole régionale
comme le paysage de la grande majorité des petites régions agricoles.
Une diversité plus forte dans
le Bas-Rhin
T
rois
orientations
technicoéconomiques dominent en Alsace.
Premier pilier de l’agriculture alsacienne,
la viticulture représente 32 % des
exploitations et 43 % de la Production
brute standard (PBS) régionale. Si
l’élevage bovin pèse 23 % du potentiel
économique, son importance réside
dans la complémentarité avec des
surfaces en culture. A ce titre, l’élevage
dans les structures à orientation
polyculture-polyélevage occupe une
place importante. Le troisième pilier
correspond à la production céréalière
(16 % de la PBS alsacienne). Ces trois
orientations d’exploitation regroupent
le plus grand nombre d’exploitations
« moyennes et grandes ». Ainsi, en dix
ans, elles se sont renforcées pour affirmer
leur position au sein de l’agriculture
alsacienne. Leur nombre se développe,
elles s’agrandissent et représentent un
potentiel économique plus important. A
l’opposé le poids des autres orientations
diminue.
spécialité correspondant au paysage. La
viticulture occupe plus de 70 % de la SAU
des Collines sous-vosgiennes et du sud de
la Région sous-vosgienne. La céréaliculture
représente 90 % de la SAU de la Hardt,
70 % de la Plaine du Rhin haut - rhinoise.
L’élevage, quant à lui, valorise 85 %
de la SAU de la Montagne vosgienne.
Dans l’Ochsenfeld, les exploitations
« polyculture-polyélevage » cultivent
près de 70 % de la SAU et les céréaliers
(COP) près de 25 %. Dans les Rieds et
le Sundgau la situation est inversée : les
céréaliers valorisent plus de 50 % de la
SAU, les polyculteurs-polyéleveurs 15 %.
Les grandes cultures viennent diversifier la
plaine du Rhin bas-rhinoise aussi dominée
par les céréaliers et les polyculteurspolyéleveurs. Sur le Plateau lorrain nord,
la polyculture-polyélevage s’ajoute aux
exploitations laitières qui valorisent 40 %
de la SAU. Enfin sur les Plateaux moyens
du Jura, l’élevage laitier valorise 40 % de
la SAU, les polyculteurs-polyéleveurs et les
céréaliers environ un quart chacun de la SAU.
Au niveau régional, les structures viticoles
et céréalières prédominent. Dans le
Haut - Rhin, ces deux orientations ont
un poids encore plus important. Elles
représentent 69 % des exploitations,
valorisent 59 % de la SAU et produisent les
trois quarts de la PBS. Dans le Bas - Rhin,
même si productions viticole et céréalière
demeurent importantes, la part de la
SAU et de la PBS des autres orientations
apparait comme un complément plus
significatif. Avec des élevages et des
grandes cultures (betteraves, cultures
spéciales…) plus implantés, le Bas-Rhin
connait un peu plus de diversité.
A chaque petite région son type
d’exploitation dominante
Chaque petite région s’associe à une
orientation dominante qui permet une
valorisation de la SAU suivant une
Une part de la surface pour les céréaliers, le poids économique pour les viticulteurs
Département
Bas-Rhin
Haut-Rhin
Unités
SAU en ha
PBS en millions d’€
SAU en ha
PBS en millions d’€
SAU en ha
Alsace
PBS en millions
d’€
Céréales COP
Grandes
Cultures
Viticulture
Cultures
pérennes,
maraîchères et
horticulture
Élevage bovins
Ovins, caprins
et autres
herbivores
Polyculture et
polyélevage
Granivores
63 563
22 563
13 287
2 043
38 285
5 917
5 964
82
74
200
27
58
7
57
45 795
102
69 568
3 634
11 836
1 372
28 236
4 501
749
19 259
90
9
272
22
44
4
8
42
133 131
26 197
25 123
3 415
66 521
10 418
6 713
65 054
172
83
472
49
102
11
65
144
Source : Recensement agricole 2010
Définitions et concepts spécifiques :
OTEX : l’Orientation Technico-Economique des Exploitations est définie suivant la production qui dépasse les deux tiers de la PBS totale de
l’exploitation.
Mots clefs : céréaliculture, PBS, PRA, OTEX, viticulture, COP
20
Atlas Régional Alsace
Une Agriculture Alsacienne
aux Multiples Visages
Structure
Otex
De grandes exploitations viticoles dans le piémont
N
^
Otex dominante
( à la commune, lissée à 5 km )
Céréales Oléaprotéagineux (COP)
Grandes cultures
Horticulture
Viticulture
Bovins lait
Bovins viande
Bovins mixte
Ovins-caprins et autres herbivores
Élevage hors sol
Aviculture
Polyculture-polyélevage
Nombre et dimension économique des exploitations
660
330
66
Petites exploitations
Moyennes exploitations
Grandes exploitations
Villes principales
Rhin
Limites Petites Régions Agricoles
Limites départementales
0
25 km
Conception et réalisation : SRISE Alsace
© BD carto IGN
Source : Recensement agricole 2010
Atlas Régional Alsace
21
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 616 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler