close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CLAP DE FIN ?

IntégréTéléchargement
LE CHOC
Roger Federer
CLAP
DE FIN ?
C
e n’est qu’un au revoir, pas un adieu. Mardi 26 juillet, en début de soirée, Roger Federer annonçait la fin de sa saison
2016. « J’ai besoin d’une plus longue période de rééducation après mon opération du genou en début d’année », laissait entendre le Suisse sur son compte Facebook. Comme une traînée de
poudre, l’onde de choc s’est alors répandue sur les réseaux sociaux.
Chacun (joueurs compris) y allant de son message de soutien envers le Maestro des courts. Messages laissant souvent poindre une
dose d’inquiétude malgré les propos rassurants du Suisse – « Les
docteurs m’ont dit que si je voulais jouer sur le circuit ATP encore
quelques années sans blessure, comme j’en ai l’intention, je devais
donner à mon genou et à mon corps le temps approprié pour se
remettre ».
On l’a compris, Roger Federer a besoin de temps, mais celui-ci, à
35 ans (le 8 août) ne joue plus en sa faveur. Forfait à Roland-Garros, dos en vrac, il a peut-être repris la compétition trop tôt dans la
perspective de soulever un 18e titre du Grand Chelem à Wimbledon,
le dernier grand objectif de sa carrière. Il n’en a pas été si loin (à
cinq points de disputer une 11e finale sur le gazon londonien). Mais sa
8  TENNIS MAGAZINE
chute, face contre terre, lors du 5e set de sa demi-finale face à Milos
Raonic, restera dans les mémoires.
Envolés les espoirs de décrocher un jour l’or en simple aux J.O. ! Lui qui
a disputé 65 Grands Chelems d’affilée depuis 2000 va donc en rater
un second cette saison à l’US Open avant de voir sa série record de
14 participations consécutives au Masters s’achever. Opéré (du genou
gauche, donc) pour la première fois de sa carrière en février après
un accident domestique – torsion du ménisque en donnant le bain
à ses enfants –, cette saison 2016 n’aura ressemblé à aucune autre
pour Federer.
C’est à la Hopman Cup – exhibition organisée à Perth début janvier
– que l’Helvète a prévu de faire son retour en douceur en 2017. Avant
d’attaquer les choses sérieuses du côté de l’Open d’Australie. Si son
mental semble toujours d’attaque, qu’en sera-t-il de son physique ?
Expulsé du top 10 (une première depuis 2002), on n’imagine pas le
voir longtemps jouer les seconds rôles si les résultats ne suivent pas.
Mais on a encore plus de mal à concevoir le tennis sans Roger Federer. Une équation à plusieurs inconnues…
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
33
Taille du fichier
177 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler