close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de Presse

IntégréTéléchargement
Communiqué de Presse
Annonce du sponsoring du projet poisson pilote par Delair-Tech
#technologie #aventure #sous-marin #robotique #drone #défi #sponsoring #cycling #traversée #Blériot #Plymouth #Saint-Malo #LaManche
Delair-Tech sponsorise le Projet Poisson Pilote sur le point de réaliser un défi
technique inédit : traverser la Manche en sous-marin à pédale.
Du 5 au 12 août 2016, Michael De Lagarde, co-fondateur et président de Delair-Tech, et Antoine
Delafargue, directeur d’un service en pétro-physique, vont concrétiser leur projet fou, celui de
traverser la Manche en sous-marin à pédale de Plymouth à Saint-Malo.
Projet sous-marin ? Objet Submersible Non Identifié ? Mise en abyme du Brexit ?
Ces deux aventuriers nous offrent leurs regards « vue d’en bas » sur ce lieu de passage empreint
d’histoire qu’est la Manche. Ils vont réaliser une traversée inédite avec le soutien de Delair-Tech
apportant son expertise sur l’un de ses domaines de prédilection : la navigation et l’électronique
embarquée.
L’équipage du projet Poisson Pilote se prépare à réaliser un exploit inédit
Début août 2016, à l’occasion des 80 ans de la mort de Louis Blériot, 1er pilote à traverser la Manche par
les airs, Michael de Lagarde et Antoine Delafargue concrétisent leur rêve : celui de traverser la Manche
en sous-marin à propulsion humaine. Inspirés par Jules Verne et Tintin, cet exploit n’a encore jamais été
réalisé. Cette expédition, en préparation depuis 8 ans, consiste à pédaler ce sous-marin plus de 18h par
jour pendant 7 jours de Plymouth à Saint-Malo, soit près de 250km entre les courants forts et les zones de
dépôts désaffectées, en suivant le fond jusqu’à 100m de profondeur.
En autonomie complète, sans remonter à la surface, ce sous-marin à pédale de 6m de long sera piloté à
tour de rôle par Michael de Lagarde et Antoine Delafargue. Leur dépense calorique individuelle journalière
sera équivalente à celle d’un coureur cycliste parcourant une étape du tour de France ! C’est dans un espace
de moins de 2m3 que les deux co-pilotes devront gérer leurs efforts physiques, la pression de l’eau et
l’oxygène. « Ce n’est pas notre premier projet fou avec Michael ; avec nos copains de Polytechnique, nous
avions réalisé à l’époque un vol de montgolfière dans une grotte. » explique Antoine Delafargue.
Deux bateaux suiveurs seront en charge de tracer le sous-marin en temps réel via un émetteur et de prévenir
les risques liés au trafic maritime. Ils se relayeront pour prendre contact toutes les 2h avec l’équipage du
sous-marin.
Un défi technologique porté par la volonté de préserver l’énergie et l’environnement
Premier sous-marin à propulsion humaine autonome, pressurisé et capable de descendre à 300m de
profondeur, le bolide s’élance à une vitesse de 1,5 nœuds, soit 2 à 3 fois moins vite qu’un marcheur.
Principalement sponsorisé par Delair-Tech, ce petit sous-marin, véritable bijou technologique, a été conçu
comme une ode à la sobriété énergétique. Cette expédition a également vocation à explorer les fonds
marins, et notamment la Manche, sous un angle nouveau. C’est au rythme du pédalage et sans bruit de
moteur que l’exploration sous-marine s’effectuera afin de recueillir des images pour l’étude de la faune et
de flore benthiques en collaboration avec la Maison des Océans de Paris et le Musée océanographique de
Monaco.
Delair-Tech soutient ce projet en apportant son expertise et ses technologies
C’est en qualité de Président et co-fondateur de Delair-Tech que Michael De Lagarde, co-pilote de
l’expédition, a embarqué les ingénieurs de sa société pour soutenir ce défi. Dans le cadre de ce sponsoring,
Delair-Tech a notamment développé le système de navigation de bord. Le signal GPS n’étant pas disponible
sous l’eau, les ingénieurs de Delair-Tech ont donc mis au point un système novateur basé sur de la navigation
inertielle et un loch optique. Il s’agit d’une caméra pointée vers le bas qui prendra des photos du sol toutes
les secondes et calculera, via un algorithme spécifique, le déplacement relatif du sous-marin par rapport
au sol, permettant ainsi de déduire la trajectoire du sous-marin tout au long de son périple.
« Delair-Tech est un spécialiste historique de la navigation et du traitement d’image embarqué, c’est donc
tout naturellement que nos ingénieurs ont été amenés à soutenir techniquement le Projet Poisson Pilote.
Nous sommes fiers de voir les technologies Delair-Tech se déployer dans le milieu sous-marin. » déclare
Michael De Lagarde.
A propos de Delair-Tech
Delair-Tech, leader mondial du drone professionnel, facilite les choix décisionnels des entreprises grâce à ses drones de longue
portée. Créée en 2011 par quatre ingénieurs français, cette start-up met à disposition des professionnels des données inédites,
collectées et analysées par les seuls drones au monde certifiés pour des opérations de vols hors de portée de vue du pilote.
Delair-Tech propose également une solution intégrée de traitement des données, pour l’aide à la décision dans les métiers de
l’industrie. Déjà présent dans une trentaine de pays, Delair-Tech compte plus de 60 employés et intervient dans de nombreux
domaines tels que l’agriculture, les infrastructures linéaires, l’énergie, les mines ou encore la construction.
Media contacts
- Nicolas Crépin | ncrepin@hopscotch.fr | +33 (0)1 58 65 10 10
- Lauriane Chalard | lchalard@hopscotch.fr | +33 (0)1 58 65 01 24
Delair-Tech |395, Route de Saint-Simon – 31100 Toulouse |+33 5 82 95 44 06 |www.delair-tech.com
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 130 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler