close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

1-Matériel et méthodes Les échantillons qui ont fait l objet de ce

IntégréTéléchargement
Journées Internationales sur la Désertification et le Développement Durable
POURQUOI DOI T-ON PROTÉGER L ARGANI ER
(Argania Spinosa L. Skeel) ?
TION : 16
K aid-Har che M .*, Abouzeid-Zer houni S. **, Cher if H. *, Salah I .*,
Er r ouane K h. * et For tas Z. **
* Département de Biotechnologie Végétale, Faculté des Sciences, Université des Sciences
et de la Technologie d Oran, Algérie, armoise2001@yahoo.fr
* * Université d Oran Es Sénia, Algérie, samiagaza@yahoo.fr
RESUM E
La population algérienne connaît une progression constante, le nombre
d habitants prévu pour les années 2015 - 2020 est estimé à 50 millions. Le
développement harmonieux de la population et le succès du programme de
développement durable sont intimement dépendants de la bonne connaissance
des ressources naturelles du pays. Les ressources phytogénétiques des régions
arides algériennes sont peu connues. est un exemple. Appartenant à la famille
des Sapotacées, ce ligneux occupe une place prioritaire pour son huile
d excellente qualité particulièrement bien exploitée au Maroc. Nous nous
sommes proposés d étudier ce ligneux en vue de le comparer à la population
argane du Maroc et de le valoriser.
1-M atér iel et méthodes
Les échantillons qui ont fait l objet de ce travail proviennent d arbres
spontanés poussant de la région de Tindouf située dans le Sahara
(Station I) et d arbres introduits poussant dans le littoral mostaganemois.
(Station II)
Anatomie et histochimie
Des rameaux de l année (2004) sont prélevés sur des arbres de la
station (II);des coupes transversales à main levée sont réalisées ,puis
colorées par le vert de methyle rouge Congo Langeron(1934) pour la
localisation des tissus cellulosiques et lignifiés. Les lignines à radicaux
syringyls ont été mis en évidence par la réaction au phloroglucinol
chlorhydrique (Veisner, 1818) et les radicaux coniféryls par la réaction
de Maule (Gibbs, 1958)
Détermination du nombre chromosomique et des organisateurs
nucléolaires (NORs) le nombre chromosomique est déterminé sur des
apex racinaires des populations algériennes et d une population
marocaine, traitées selon le protocole modifié de Jahier (1992) les
nucléoles sont mis en évidence par la coloration à l Ag NO3 selon
(Hizume et al. 1980).
Mise en évidence des associations symbiotiques de type
mycorhyzes. Les mycorhyzes sont mises en évidence sur des racines de
la station (II) selon le protocole de Fortas (1990).
161
Journées Internationales sur la Désertification et le Développement Durable
Culture de l Arganier : des essais de culture sous serre de l Arganier à
partir de semences prélevées dans la station (I) ont été utilisées. Des
essais de culture in vitro ont été, aussi, réalisés sur des embryons
zygotiques ou des microboutures prélevées sur de jeunes rameaux issus
de plants obtenus sous serre (Cherief et al. 2005).
2-Résultats discussion.
La physiologie de l Arganier est originale puisqu il est adapté dans
les conditions naturelles à plusieurs stress abiotiques (éolien, hydrique,
thermique, sols pauvres,) (Fig.1). (Les observations anatomiques et
histologiques montrent la présence de méristèmes secondaires ayant un
développement adapté aux conditions de stress. En effet l activité
cambiale produit en continu un xylème à pores diffus lignifié possédant
les deux types de radicaux (Fig. 2 et3) Le parenchyme ligneux est riche
en amidon et en grains lipidiques (Fig. 4 et 5). Le phloème secondaire
possède des poches de sécrétion retrouvées aussi dans la moelle et
l écorce (6 et 7) appelées laticifères par (Rouhi et al., 2002) La présence
de ces structures suggère une activité sécrétoire qu il serait intéressant
d étudier. Le phellogène directement issu des cellules épidermiques
produit du suber et du phelloderme. (Fig.6)
Le nombre chromosomique dénombré chez l Arganier est 2n=20
quelle que soit la population étudiée. Une paire de chromosome
présente une constriction secondaire ce qui est en accord avec le
nombre de nucléole observé dans les trois échantillons
L observation des racines d Arganier révèle la présence
d endomycorhize à vésicules et à arbuscules (MAV) (Fig.8),
contrairement à la population marocaine ou seules des mycorhizes à
vésicules et arbuscules ont été signalées (Nouaim et al. ,1994).
Les semences d Arganier germent aisément en serre; les plants
obtenus, âgés de 4 ans mesurent plus de 1m50 (Fig.9).La vitro
propagation par embryogènèse zygotique s est révélée satisfaisante,
66,66% des embryons cultivés ont formé des rameaux feuillés. (Fig 10)
Les rameaux ont aussi initié des feuilles. Mais dans les deux cas nous
n avons pas observé de rhizogénèse ce qui corrobe les résultats de
Cherief et al.(2005)
Par son potentiel remarquable d adaptation aux conditions difficiles
en région semi-aride désertique l Arganier peut constituer un modèle
très original pour l étude de l effet de stress abiotiques sur des ligneux.
Une meilleure connaissance de sa biologie pourrait permettre sa culture
sur différents types de sols.
162
Journées Internationales sur la Désertification et le Développement Durable
Bibliographie
Cher ief H., Salah I ., Zer houni-Abouzeid S. et K aid-Har che M ., 2005 :
- Essais de vitro propagation de différents explants d Argania spinosa :
embryons zygotiques, bourgeons, feuilles et protoplastes. 1er colloque euromediterraneen en biologie végétale et environnement, Annaba 28,29 et 30
novembre.
Gibbs R.D., 1958: - The Maule reaction lignin and relationships between woody
plants. In the physiology of forest tree , ed KV Thimanna ,the Ronald press
company,New York,p.269-312.
Jahier J., Chèvr e AM Eber F., Delour me R et Tanguy AM ., 1992 :
- Techniques cytogénétiques végétales.Ed.INRA, Paris.
L anger on L ., 1934 : -techniques de microscopie, éd Masson, Paris.
Nouaim R., 1994 : -Ecologie microbienne des sols d arganeraies : activités
microbiologiques des sols et rôle des endomycorhizes dans la croissance et la
nutrition de l Arganier L (Skeel). Thèse de doctorat d état, Agadir, Maroc, 193p.
Veisner J., 1878: Uber das verholzeten zellmembranen sitzungsber der wiener
akad.77, 60-66.
Rouhi R., Tahr ouch S., M ayad H .Alilou H. et I dr issi Hassani L .M ., 2002 :
- Anatomie et phytochimie de l Arganier .Deuxième colloque international sur
les substances naturelles (CISN2), Meknès 20-21 septembre.
163
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
90 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler