close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

communiqué de presse

IntégréTéléchargement
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Wüest & Partner SA
Rue du Stand 60-62
CH-1204 Genève
Tél. +41 22 319 30 00
Fax +41 22 319 30 01
www.wuestundpartner.com
Communication
Hervé Froidevaux
aus
Genève, Zurich, Berne, le 29 juillet 2016
«Immo-Monitoring» 2016, update d’été
Partner:
Même si l’économie suisse sera partiellement affectée par le coup de poker de
l’été – le vote des Britanniques sur la sortie de l’UE –, l’effet à court terme sur
l’économie suisse dans sa globalité devrait être modéré. Pour l’année en cours,
Wüest & Partner s’attend à une croissance économique de près de 1%. Toutefois, malgré cette évolution positive, les impulsions du côté de l’emploi restent
modérées. En conséquence, la croissance démographique a ralenti. Ce nouveau
contexte devrait favoriser le recul des loyers des surfaces commerciales et
affaiblir la demande supplémentaire de nouveaux logements locatifs. Les tendances suivantes caractérisent les cinq principaux segments du marché immobilier suisse:
Martin Hofer
Marcel Scherrer
Andreas Ammann
Marco Feusi
Andreas Bleisch
Jan Bärthel
Nabil Aziz
Patrick Schnorf
Mario Grubenmann
Patrik Schmid
Gino Fiorentin
Stefan Meier
Hervé Froidevaux
Logements en location
Le nombre de demandes de permis de construire délivrés sur une période de
douze mois pour les nouveaux logements locatifs a rarement été aussi élevé
qu’entre juillet 2015 et juin 2016. Ces prochains trimestres,
l’approvisionnement du marché en nouveaux logements construits devrait continuer à être important. Ces douze derniers mois, le nombre de logements locatifs ayant fait l’objet d’une annonce de mise en location a augmenté de 26% et
se situe actuellement à 58 000 unités. Un nombre aussi élevé n’avait plus été
observé depuis 1997. Cette évolution laisse supposer que les loyers de l’offre
des logements locatifs restent sous pression.
Propriété du logement
Appartements en PPE: Le segment des PPE se présente de manière robuste.
Toutefois, les évolutions varient fortement d’un segment de marché à l’autre.
Dans le haut de gamme, les prix ont baissé de 5,3% en un an. Par contre, la
forte demande de PPE abordables fait grimper les prix de 5,7% dans cette
tranche de marché. Les objets peu coûteux devraient rester recherchés.
Maisons individuelles: avec des hausses de prix continues, les maisons individuelles se présentent de manière plus robuste que les autres segments du
marché immobilier suisse. En dehors des centres, ce sont surtout les maisons
individuelles des classes de prix moyennes qui sont recherchées. Dans les
régions plus prisées, les objets les plus chers ont aussi de bonnes chances de
commercialisation.
1/2
Ronny Haase
Pascal Marazzi-de Lima
Andreas Keller
Karsten Jungk
Surfaces commerciales
Bureaux: les défis liés à la location de surfaces de bureaux se multiplient. Pour
la première fois depuis 2010, un recul du nombre d’emplois a été observé.
Ainsi, la pression sur les loyers va se poursuivre. Les surfaces de petite taille,
utilisables de manière flexible et aménagées selon des modèles individuels
sont recherchées.
Surfaces de vente: puisque l’offre est à nouveau en hausse tandis que
l’immigration est en baisse, il faut s’attendre à ce que les loyers des surfaces
de vente continuent à perdre de l’altitude d’ici fin 2016. On peut toutefois
s’attendre à une évolution stable dans certains secteurs, surtout dans la
branche de l’alimentaire.
Thème spécial: Sharing Economy: espaces de coworking et Airbnb
L’économie du partage s’est-elle emparée du marché immobilier suisse? Les
espaces sont-ils aménagés de manière plus flexible et sont-ils plus souvent
partagés qu’autrefois? Wüest & Partner a cherché des réponses à ces questions
à l’aide de deux exemples, les espaces de coworking et l’Airbnb.
L’utilisation flexible des places de travail est le principe qui se cache derrière
le concept de «coworking spaces». Ce type d’espaces est déjà présent en
Suisse sur près de 90 sites. Près de la moitié de ces surfaces se trouvent dans
les cinq plus grandes villes de Suisse, les 30% suivants sont localisés dans les
villes de taille moyenne. Ce type de modèles est en expansion. Une bonne rentabilisation de ces exploitations présente des défis. Certains facteurs tels que
la situation, la taille, la tarification, le taux d’utilisation et le contrôle des coûts
sont essentiels.
Actuellement, près de 15 500 annonces sont disponibles en Suisse sur la plateforme Airbnb. Elles couvrent de multiples formes de logement. Ces annonces
permettraient de loger 55 000 personnes. En comparaison, les hôtels et établissements de cure ont mis près de 240 000 lits à disposition en 2015. La
capacité des objets Airbnb correspond à 23% de la capacité hôtelière suisse
totale. Il est probable que le nombre d’utilisateurs de la plate-forme continue à
augmenter à l’avenir. Alors que dans les grandes villes telles que Bâle, Genève,
et Zurich, de nouvelles formes de logements temporaires sont mises en place,
la plate-forme sert à louer les résidences secondaires dans les régions touristiques alpines. Des analyses inédites offrent un aperçu des caractéristiques de
l’offre en matière de prix, d’aménagement et de situation.
Pour plus d’informations :
Hervé Froidevaux
Partner
022 319 30 02
2/2
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
146 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler