close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Cap sur Karakorum

IntégréTéléchargement
Chevauchée franco-mongole sur les traces de Guillaume de Rubrouck
Patrick Alix
Cap sur Karakorum
Suite à la lecture du livre Voyage dans l’Empire mongol, Pierre Létang échafaude
avec son ami Benoît Gayet le projet de partir sur les traces de Guillaume de
Rubrouck, moine franciscain, envoyé du roi Saint Louis, jusqu’à la cour des
grands khans mongols (1253-1255).
À leur retour en France, le premier jumelage franco-mongol sera établi
le 10 juillet 1993 entre Boulgan et Rubrouck, village natal de Guillaume,
situé dans les Flandres françaises. En 1994, le président la République de
Mongolie, Monsieur Punsalmaguiin Ochirbat inaugurera, à Rubrouck, un
musée dédié à la mémoire de frère Guillaume et de la Mongolie.
Patrick Alix, un des membres de l’expédition, a tenu, jour après
jour, son carnet de route qu’il a souhaité publier aujourd’hui afin de
faire revivre les moments de cette formidable équipée, vécue pendant
six semaines dans l’état d’esprit des expéditions lointaines, nourrie,
également, de la pensée et des écrits de frère Guillaume.
ISBN : 978-2-343-07667-6
30 €
Cap sur Karakorum
Chevauchée franco-mongole
sur les traces de Guillaume de Rubrouck
Cap sur Karakorum
Chevauchée franco-mongole sur les traces
de Guillaume de Rubrouck
Après la chute du mur de Berlin en novembre 1989, ils constituent une équipe
pluridisciplinaire de onze français et neuf mongols. Au printemps 1990,
après avoir reçu, de l’Unesco, le label de projet associé à l’étude intégrale des
routes de la soie, ils obtiennent du gouvernement de la République Populaire
de Mongolie l’autorisation de traverser une grande partie de ce territoire.
Ce sera plus de 1 000 km à cheval au départ de Boulgan, située à l’ouest de la
Mongolie (point de passage supposé du moine) jusqu’à Karakorum, ancienne
capitale de l’empire.
Patrick Alix
Série Aujourd’hui
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
542 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler