close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bulletin d`informations sur les JO de Rio N°002

IntégréTéléchargement
N° O02
L’Afrique prend part à la cérémonie
d’ouverture des Jeux de Rio
Gros plan
L’Afrique prend part à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Rio
C
e 5 août 2016, le continent africain a pris une part active à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, Rio
2016, au stade Maracana, notamment lors du défilé des délégations avec ses 1025 athlètes. La cérémonie
s’est déroulée en présence d’une quarantaine de Chefs d’Etats dont le président par intérim du Brésil,
Michel Temer qui a déclaré ouverts les Jeux de la 31ème Olympiade, avant l’allumage de la vasque olympique par
l’ex-marathonien Vanderlei Cordeiro. Le spectacle qui a duré environ 3 h 37 a été placé sous le signe de «la fête
et de l’optimisme». Réalisé par Fernando Mereilles cette cérémonie a montré au monde entier toute la richesse
du Brésil. L’histoire du Pays a été mise en scène notamment dans ses grandes articulations depuis le temps des
conquistadores, de l’esclavage etc. La musique brésilienne a été célébrée lors de avec notamment la chanson
officielle de ces Jeux, «Alma e coração», «L’âme et le cœur», des rappeurs Thiaguinho et Projota. Au cours de
ce spectacle, le Brésil qui héberge la forêt amazonienne, a lancé un appel à protéger la Terre du réchauffement
climatique. Un message prolongé, lors du défilé des délégations, traditionnellement lancé par la Grèce. Chaque
sportif a reçu une graine destinée à être plantée. Ici, les 54 délégations africaines y ont pris part avec des athlètes
enthousiastes défilant fièrement derrière le drapeau national. Plusieurs d’entre eux ont même arboré des tenues
traditionnelles.
Dossier : Zoom sur...la team Africa de Rio 2016
1025 composent athlètes La team Africa
1
025 athlètes représentent l’Afrique aux Jeux de Rio 2016 sur les 10500 athlètes attendus
pour cette manifestation, soit 1/10ème du nombre de sportifs devant prendre part à cet
événement. Tous les 54 CNO du Continent, dont le plus récent, le Soudan du Sud y sont
représentés. Parmi les délégations nationales les plus importantes figurent : l’Afrique du Sud
(143 athlètes), l’Egypte (123), le Kenya (79), le Nigeria (78), l’Algérie (68) et la Tunisie (61).
Au niveau des sports pratiqués, les athlètes africains sont présents dans toutes les disciplines
sauf en hockey sur gazon, en trampoline et en water polo.
Par ailleurs, c’est en athlétisme que le Continent est le plus représenté. En effet, il y a au moins
un athlète africain venant de chaque pays africain pour prendre part aux épreuves de cette
discipline ; puis la natation, avec 39 pays du continent en lice. Suivent le judo (32 pays), la boxe
(17 pays), le taekwondo (12 pays) et l’haltérophilie (11 pays).
Nombre d’athlètes africains par délégation
Pays
AFRIQUE DU SUD
ALGERIE
ANGOLA
BENIN
BOTSWANA
BURKINA FASO
BURUNDI
CAMEROUN
CAP-VERT
COMORES
CONGO
COTE D’IVOIRE
DJIBOUTI
EGYPTE :
ERYTHREE
ETHIOPIE
GABON
GAMBIE
Nombre
d’athlètes
143
68
26
6
12
5
9
24
5
4
11
12
7
123
12
38
6
4
Pays
GHANA
GUINEE
GUINEE EQUAT.
GUINEE BISSAU
KENYA
LESOTHO
LIBERIA
LIBYE
MADAGASCAR
MALAWI
MALI
MAROC
MAURICE
MAURITANIE
MOZAMBIQUE
NAMIBIE
NIGER
NIGERIA
Nombre
d’athlètes
16
5
2
5
79
8
2
7
6
5
6
49
12
2
6
9
6
78
Pays
OUGANDA
RD CONGO
REP. CENTRAFRICAINE
RWANDA
SAO TOME E PRINCIPE
SENEGAL
SEYCHELLES
SIERRA LEONE
SOMALIE
SOUDAN
SOUDAN DU SUD
SWAZILAND
TANZANIE
TCHAD
TOGO
TUNISIE
ZAMBIE
ZIMBABWE
Nombre
d’athlètes
21
4
6
7
3
22
10
4
2
6
3
2
7
2
5
61
7
35
Nombre de pays africains par discipline
Discipline
ATHLETISME
NATATION SPORTIVE
JUDO
BOXE
TAEKWONDO
HALTEROPHILIE
CYCLISME SUR ROUTE
LUTTES
ESCRIME
TIR
TIR A L’ARC
VOILE
CANOE-KAYAK COURSE
AVIRON
CYCLISME MOUNTAIN BIKE
FOOTBALL
SPORTS EQUESTRES
TENNIS DE TABLE
CANOE-KAYAK SLALOM
GYMNASTIQUE ARTISTIQUE
Nombre de pays
54
39
32
17
12
11
8
8
7
6
6
6
5
4
4
4
4
4
3
3
Discipline
BADMINTON
BASKET-BALL
GOLF
NATATION DE MARATHON
PLONGEON
RUGBY A 7
TRIATHLON
VOLLEY-BALL
VOLLEY-BALL DE PLAGE
BMX
CYCLISME SUR PISTE
GYMNASTIQUE RYTHMIQUE
NATATION SYNCHRONISEE
PENTATHLON MODERNE
TENNIS :
HOCKEY SUR GAZON
TRAMPOLINE
WATER POLO
Nombre de pays
2
2
2
2
2
2
2
2
2
1
1
1
1
1
1
0
0
0
Les à côté de Rio 2016
Kipchoge Keino honoré à Rio
L
’ancien athlète kenyan Kipchoge Keino a été honoré le 5 août 2016 à Rio de Janeiro au cour lors de la cérémonie
d’ouverture des Jeux Olympiques qui se déroulent en ce moment dans cette cité brésilienne en devenant le premier
lauréat des Lauriers olympiques.
Cette récompense a été récemment créée par le Comité International Olympique (CIO). Elle a pour but de distinguer
une personnalité pour sa contribution remarquable à la vision, à l’idéal ou aux valeurs de l’Olympisme dans le domaine
de la culture, du développement ou de la paix par le sport. « Je suis heureux et fier d’annoncer que le premier lauréat
des Lauriers olympiques est Kipchoge Keino, un champion olympique qui a consacré sa vie à aider et éduquer
des enfants et des orphelins dans son pays » a affirmé le président du CIO, Thomas Bach, qui lui a remis ce prix. Agé
aujourd’hui de 76 ans l’ancien athlète kenyan a été sacré champion olympique du 1500 m à Mexico en 1968 et du 3000 m
steeple à Munich en 1972. En 1999 il a ouvert un pensionnat dans une zone isolée du Kenya pour faciliter l’accès à l’éducation
à plus de 300 enfants.
« En recevant ce prix, je tiens à remercier ma famille et mes amis qui chaque jour m’accompagnent dans tout ce
que je fais... Le soutien à l’éducation des jeunes est quelque chose d’assez important car cela leur permet de devenir
de bons citoyens et de bons dirigeants dans le futur. » a indiqué Kipchoge Keino.
Le président de l’ACNOA, l’Intendant Général Lassana Palenfo quant à lui a tenu à féliciter le lauréat. « Le prix remis à
Kipchoge Keino fait honneur à toute l’Afrique, au nom de l’ACNOA, je lui adresse les félicitations de la famille
olympique africaine. » a-t-il déclaré.
Visite guidée
Ambiance africaine au village des Jeux de Rio
L
e Village olympique, majestueusement situé à Bara da Tijuca,temple des Jeux de la 31ème Olympiade
devant se dérouler du 5 au 21 août 2016 est une œuvre architecturale qui donne envie d’être un
athlète de haut niveau. Il accueille plus de 10 000 athlètes dont un millier issus de l’Afrique. Ici, les
54 CNO du Continent ont installé leurs sportifs dans ce site qui a été inauguré le 24 juillet en présence
du président du Comité International Olympique Thomas Bach. La rédaction de L’Afrique à Rio 2016 a
visité pour vous ce site magnifique en même temps qu’il a pris la température de l’ambiance qui règne
chez les athlètes africains.
Le village des Jeux : un cadre futuriste
Le village de Rio 2016 réunit 31 immeubles comptant 3604 appartements. Il s’étend sur 200 000
mètres carrés et est entouré d’un grand espace vert, signe d’un événement soucieux d’un environnement
sain. Sa capacité totale d’accueil quant à elle est estimée à environ 17 950 personnes. La beauté de
ce village a d’ailleurs fait dire à Thomas Bach le jour de son inauguration que «C’est un des plus beaux
villages olympiques que j’aie jamais vus. Il est le cœur des Jeux. C’est de là que le message des
Jeux partira en direction des Cariocas, des Brésiliens et du monde entier.»
Il faut par ailleurs signaler que des sportifs de toute condition physique peuvent y séjourner. En effet,
tous les immeubles sont équipés pour pouvoir recevoir des personnes à mobilité réduite. L’édification
du village des Jeux a par ailleurs pris en compte des paramètres écologiques (panneaux solaires, eaux
usées etc.).
Les Africains à l’aise dans le village
Les 54 délégations africaines présentes à Rio 2016 et qui comptent au total plus d’un millier d’athlètes
(1025 exactement) affichent fièrement une allure de satisfaction sur la qualité des infrastructures et de
l’accueil à eux réservés par le Comité d’Organisation. Un autre point de satisfaction chez les Africains de
Rio 2016, c’est la qualité des repas servis. Dans les restaurants visités, les sportifs rencontrés ont salué
la prise en compte de leur culture dans la préparation des menus. L’ambiance bon enfant qui règne
ici augure de jeux magnifiques car, tous pensent déjà avoir gagné une première médaille : celle de la
participation.
Rencontre avec...
Ousseïny Djibo, athlète nigérien
L
a rédaction de l’Afrique à Rio 2016 a rencontré l’athlète nigérien Ousseïny Djibo, pensionnaire du
centre Olympafrica Bonifondu de ce pays. Il est l’un des sportifs qui représentent le Niger aux Jeux
Olympiques de 2016. Il nous livre ici ses impressions au sujet de sa présence à Rio.
« Je suis très content d’être ici. C’est le rêve de tout sportif de participer aux Jeux olympiques. Je sais
qu’ici j’ai l’opportunité de rivaliser avec les grands noms du sport mondial. Je me suis bien préparé
pour participer à cette manifestation. A mon retour au Niger, je vais transmettre le message sur
les vertus du sport aux jeunes du centre Olympafrica car ici j’apprends également des réalités qui
ne sont pas toujours connus de tous concernant le sport. Ici, les gens sont sympathiques, tous ceux
que je rencontre sont d’abord fiers de représenter leurs pays et leurs continent.».
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
1
Taille du fichier
2 115 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler