close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CAND436 - DGDR

IntégréTéléchargement
 Section 20 : Biologie moléculaire et structurale, biochimie
Collège A1
CV Fabienne Mérola
Grade
DR2 CNRS depuis 2002
Née le 9 mai 1958
Maîtrise de Chimie Physique (Paris 6), DEA de Biophysique (Paris 6)
Thèse d'Etat ès Sciences Naturelles (Paris 11)
Unité de recherche
Groupe de Biophysique, Laboratoire de Chimie Physique, UMR 8000 CNRS et Université Paris Sud,
Orsay
Stage Post-doctoral
1985-1986 Lab. Medical Biophysics (Pr. Rudolf Rigler), Institut Karolisnka, Stockholm
Thématiques de recherche
Photophysique et photochimie, spectroscopie et imagerie de fluorescence, FLIM, FRET
Biophysique moléculaire et cellulaire, interactions et dynamique des protéines
Relations structure-photophysique, ingénierie et applications des protéines fluorescentes
Développement de biosenseurs pour l'imagerie cellulaire analytique
Responsabilités scientifiques
depuis 2001 Responsable de l'Equipe de Photobiologie (LCP) : Sondes, méthodes et instruments pour
l'imagerie physico-chimique en cellule vivante
2005-2012 Création et animation du groupe de Biophysique (LCP) : protéines de transfert d'électron,
enzymes de production et détoxication des ROS & RNS, mécanismes radicalaires en milieu biologique, stress
oxydant, spectroimageries (Fluo, IR)
2006-2009 Création et animation du "Réseau d'Imagerie Cellulaire de Paris Sud", 27 équipes de
recherches (Orsay, Villejuif, Bicêtre), devenu récemment le Réseau d'Imagerie Cellulaire Paris Saclay.
2002-2008 Participation à la création et membre du bureau du GDR 2588 (Microscopie fonctionnelle
du Vivant), animation de groupes de réflexion et ateliers
2005-2006 Membre du bureau de l'axe Nanobiosciences (DIM C'Nano IdF)
1988-2000 Responsable d'expérience au LURE (accueil et collaborations pour des études de
biospectroscopie de fluorescence sur ACO et Super-ACO)
Mandats électifs ou nommés
2016CoPil du Labex PALM
2015Directrice Adjointe de la Federation de Chimie Physique Paris Saclay (CPPS), FR3510
2002Membre élue ou nommée de CS et de CCSU (30ème, 31ème sections CNU)
2002-2004 Membre nommée du Conseil Scientifique Université Paris 11
2005-2012 Membre élue du Conseil de Laboratoire du LCP
Encadrement et enseignements
8 thèses dirigées ou co-encadrées, 2 post-docs
Ateliers, TPs et cours d'imagerie : GDR2588, BIAT, MRCT, Magistère de Chimie Physique, DESS
Expertise scientifique internationale
2014Editorial Board member of Frontiers (Sp. Chemical Biology)
Referee pour Biophys J, Biochemistry, PLoS ONE, ACS Nano, J Chem Phys, Pharm Res, Proteins,
Microscopy & Microanalysis, Actualité Chimique, J of Fluorescence, J of Luminescence
Scientific case evaluation of synchrotron-based projects (Daresbury, UK, Aarhus Danemark)
42 articles à CL, 1 chapitre d'ouvrage, 1 brevet, 12 conférences invitées
ISI Web of Knowledge Researcher ID : A-1172-2012
Présentation
Sur le plan scientifique, l'étude de l'émergence du vivant, à partir de l'organisation et de l'interaction de
ses constituants moléculaires, au point triple de la biologie, de la chimie et de la physique, constitue depuis
toujours mon principal motif de curiosité, et c'est ce que j'appelle ici la biophysique.
Dans la première partie de ma carrière au LURE, j'ai eu la chance d'aborder des domaines très divers en
enzymologie, biophysique moléculaire et photobiologie, tout en développant une expertise internationalement
reconnue dans le domaine de la spectroscopie de fluorescence. Lors de mon intégration au LCP, j'ai mis à profit
ces compétences pour lancer un programme original d'ingénierie guidée rationnellement de GFPs et de
biosenseurs pour l'imagerie cellulaire. L'objectif de notre équipe est de développer des outils de diagnostic
moléculaire quantitatifs de la signalisation cellulaire, pour des applications allant jusqu'à l'imagerie in vivo. Ce
programme met en oeuvre tout d'abord des approches de modélisation moléculaire et photophysique, avec
l'appui du groupe de chimie théorique du laboratoire (Jonasson et al, 2011, JChemTheoryComput. 7:1990), de
spectroscopie et de biophysique expérimentale (Erard et al, 2013 MolBiosyst 8:258, Espagne et al, 2011
Biochemistry 50:437). L'utilisation et la validation de ces nouvelles sondes nécessite ensuite le développement
de méthodologies analytiques adaptées au milieu cellulaire vivant (Betolngar et al, 2015 AnalBioanalChem
407:4183, Poea-Guyon et al, 2013 AnalBioanalChem 405:3983, Grailhe et al (2006) ChemPhysChem 7:1442).
L'aboutissement de nos travaux est la réalisation d'études cellulaires utilisant ces outils, en collaboration avec des
équipes de biologistes (Poea-Guyon et al (2013) JCell Biol 203:283, Boucherie et al (2013) BiolCell 105:561,
Wade et al (2011) JBiolChem 286:15252).
Sur le plan de l'animation et de la gestion de la recherche, j'ai souvent contribué au lancement de projets
collectifs et collaboratifs, comme le sont la plupart du temps les programmes interdisciplinaires. Je suis de ce fait
très attachée au cadre particulièrement favorable qu'offre le CNRS (via notamment ses GDRs et Fédérations de
Recherche) et le système de recherche publique pour la réussite de tels programmes. Je m'implique actuellement
dans le cadre de la création de l'Université Paris Saclay pour promouvoir autant que possible de telles actions
fédératives (projet de réseaux interdépartements autour du diagnostic cellulaire).
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
95 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler