close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Cette formation est entièrement subventionnée par l`ARS

IntégréTéléchargement
FORMATION
« Le suicide des personnes
âgées : du repérage à
l’accompagnement »
Cette formation est entièrement subventionnée
par l’ARS AUVERGNE- RHONE-ALPES
ARAMIS
Service de prévention du Suicide
114, avenue de la République
63100 CLERMONT- FERRAND
Tel 04 73 35 53 60/06 81 73 17 38
Email : d.duvert@aramis63.fr
Site : www.aramis63.fr
Juin 2016
Page 1
P
REVENIR LE SUICIDE
« Etre pour la prévention du suicide ne suppose pas que l’on soit contre le suicide. Il ne faut pas
de nouvelles croisades, revenir au Moyen Age ou prétendre l’éradiquer de notre société.
Il s’agit simplement d’être conscient qu’au-delà de la question morale, philosophique ou religieuse
qu’il continuera toujours de poser, le geste suicidaire s’inscrit d’abord dans la détresse de la
personne.
Face à cette détresse, il y a sûrement un regard à porter, une main à tendre, une parole à
entendre ; c’est peut-être même cela qu’attendent de nous ceux qui semblent n’attendre plus
rien.
C’est parce qu’il y a trop de rendez-vous manqués entre les vivants que certains
n’envisagent plus que le rendez-vous avec la mort. »
Professeur MICHEL DEBOUT – « La France du Suicide » (ed. STOCK – 2002)
Fondateur de l’Union Nationale de Prévention du suicide
Psychiatre et Professeur de Médecine légale - Saint-Etienne
Juin 2016
Page 2
P ROGRAMME DE LA FORMATION
« Le suicide des personnes âgées :
du repérage à l’accompagnement »
Depuis 2000, la France fait partie de la dizaine de pays dotée d’une stratégie nationale
d’actions face au suicide, pilotée par la Direction Générale de la Santé (DGS).
Cependant une telle organisation suppose que les intervenants de différents niveaux
partagent une culture commune sur le suicide et sa prévention. C’est pourquoi la DGS a
choisi de faire de la formation un axe prioritaire de sa stratégie d’action face au suicide.
Ce programme d’action souhaite favoriser la prévention par un dépistage accru des risques
suicidaires et donc par la divulgation d’outils communs permettant le repérage des sujets à
risques
Identifier la crise suicidaire et en évaluer le risque global rendent possible une prévention du
passage à l’acte suicidaire. Les modalités d’intervention sont étroitement dépendantes du
statut de l’intervenant qui, après avoir défini ses propres limites et compétences, devra
élaborer le dispositif d’orientation qui permettra la prise en charge adaptée et effective du
sujet.
Les objectifs de cette formation s’inscrivent dans la lignée des orientations nationales,
régionales et départementales du programme de santé publique
Juin 2016
Page 3
OBJECTIF
Ce stage a pour objectif de sensibiliser les stagiaires au repérage et à l’évaluation de la crise suicidaire afin
d’élaborer une orientation adaptée au risque encouru.
PUBLIC
Cette formation est un modèle d’intervention destiné à être utilisé par le plus grand nombre
d’intervenants, professionnels ou bénévoles dont le champ d’action
se situe autour de la personne âgée.
Chaque stagiaire doit être volontaire et s’engage à être présent sur l’ensemble de la formation :
2 jours consécutifs + 1 jour à 6 mois de distance
INTERVENANTS
Les formations sont réalisées par un binôme constitué de formateurs agréés par l’ARS
Auvergne- Rhône-Alpes
METHODES
Apports théoriques et pratiques
Diaporamas
Echanges stagiaires – formatrices
Tests et exercices
Jeux de rôle - Mises en situation
Fiches techniques et livret de formation
Les méthodes utilisées sont interactives et impliquent les participants en les rendant acteurs de
la formation. Notre démarche pédagogique s’appuie sur les attentes de chaque groupe et sur
des méthodes participatives, afin d’amener chacun(e) à se questionner pour peut-être se
positionner autrement, tant professionnellement que personnellement. Chaque groupe
comprend de 8 à 15 personnes, par souci de préserver cette interaction.
COUT DE LA FORMATION
Cette formation est entièrement subventionnée par l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes seuls les
éventuels frais de déplacement, restauration et hébergement restent à votre charge.
DUREE DE LA FORMATION
La formation d’une durée de 3 jours se déroule en
2 modules indissociables de (2 jours + 1 jour à 6 mois distance)
Notre expérience nous amène à proposer une journée de réflexion, à quelques mois de distance,
après le premier module. Il nous semble, en effet, essentiel de permettre aux stagiaires
d’échanger sur les difficultés et apports liés à la mise en pratique des éléments enseignés lors
des deux premières journées de formation.
DATES, HORAIRES, LIEU DE FORMATION
DATES
1er MODULE : 2 jours consécutifs
Lundi 17 et mardi 18 octobre 2016
2ème MODULE : 1 jour à 6 mois de distance
Date à définir en avril 2017
(La date de ce second module sera proposée aux
stagiaires lors du 1er module de formation)
HORAIRES
de 9h à 12h30 et de 14h00 à 17h30
LIEU
ARAMIS - 114, avenue de la République à Clermont-Ferrand
VALIDITE DE LA FORMATION
Une attestation mentionnant la nature et la durée de la formation sera remise à chacun des stagiaires à
l’issue de la formation, sous condition de leur participation à l’ensemble des modules qui la composent.
Juin 2016
Page 5
ASSIDUITE DES STAGIAIRES
Un émargement des participants sera effectué pour chaque demi-journée de formation et une attestation de
présence leur sera remise.
DEROULEMENT DE LA FORMATION
PREMIERE JOURNEE
Accueil des participants
Présentation de la formation
Présentation des intervenants
Présentation des participants (attentes, vécus, questionnements…)
Les idées reçues (travail par groupes de 3)
Données épidémiologiques :
- France
- Auvergne
Le repérage de la crise suicidaire (partie théorique)
- La modélisation de la crise suicidaire
- L’évaluation du potentiel suicidaire (risque, urgence, dangerosité)
Questions sur la journée
DEUXIEME JOURNEE
Accueil des participants et retours sur la journée précédente
Le repérage de la crise suicidaire (mises en situation)
Jeux de rôle réalisés par groupes de trois puis évaluation de la situation par les stagiaires
Construire un protocole d’orientation des personnes à risque suicidaire
Questions sur les deux journées
Evaluation des deux journées
Juin 2016
Page 6
TROISIEME JOURNEE A SIX MOIS DE DISTANCE
Retours sur expérience
Retour sur le repérage de la crise suicidaire
La conduite d’entretien : pistes d’intervention
Questions sur les deux journées
Evaluation des deux journées
Juin 2016
Page 7
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
899 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler