close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

160719_Q3_TP_LIR2_CHL_EXE-VECT-WEB

IntégréTéléchargement
GARE CHELLES
Les travaux préparatoires du Grand Paris Express
se poursuivent à Chelles, à l’emplacement de la future gare
de la ligne 16.
Cette deuxième lettre d’information vous présente en détail
la nouvelle étape des travaux : la réalisation d’un diagnostic
archéologique sur la gare routière et au nord du boulevard
Chilpéric, ainsi que la poursuite des opérations de démolition.
Vous serez informés au fil des mois pour vous permettre
de comprendre l’avancement des travaux et d’anticiper
les gênes occasionnées.
Bonne lecture à tous.
L’équipe projet de la ligne 16
En savoir plus sur les travaux
societedugrandparis.fr/chelles
Dans le cadre d’une démarche préventive,
un diagnostic archéologique va être réalisé
sur la gare routière ainsi qu’à l’emplacement
des pavillons déconstruits au nord
du boulevard Chilpéric.
DU 25 JUILLET AU 12 AOÛT 2016
La zone de chantier pour le diagnostic
archéologique va occuper une partie
de la gare routière Chelles – Gournay.
Dans ce cadre, les affectations des quais
de dépose et de départ des lignes
de la gare routière sont modifiées.
Un ancien hôtel, situé au 41 boulevard Chilpéric
sera également démoli afin de créer deux
nouveaux quais de dépose au sein de la gare
Marché couvert
routière Chelles-Gournay.
– L’arrêt temporaire de la ligne
est situé quai no 3, en face
du marché couvert.
Boule
vard
C
Place
du Grand
Jardin
hilpé
ric
Hôtel
des
Impôts
– L’arrêt temporaire de la ligne
est situé quai no 14, à la sortie
de la gare SNCF.
Les pavillons situés aux no 27, 29, 31, 33
et 35 seront démolis car ils se trouvent
dans le périmètre de la future gare.
Leur démolition est indispensable
pour pouvoir, par la suite, démarrer
le creusement de la gare. Ces opérations
nécessitent l’élargissement sur le trottoir
de la zone du chantier.
La circulation piétonne sera déviée.
DE JUILLET
À OCTOBRE 2016
Les deux quais seront remis en état
à la fin de l’intervention.
Le plan et les encadrés ci-contre
vous présentent les zones du chantier,
ainsi que les incidences sur certaines lignes
de bus de la gare routière.
La préparation de l’intervention aura lieu
du 18 au 22 juillet pour un démarrage
des travaux à partir du 25 juillet.
Parc du Souvenir
Émile Fouchard
19
C’est l’Institut national de recherches
archéologiques préventives (Inrap) qui est
en charge de ce diagnostic. Il vise à détecter
et dater d’éventuels vestiges présents
dans le sous-sol avant que celui-ci ne soit
investi par les travaux de construction
de la future gare du Grand Paris Express.
Les travaux préparatoires se poursuivent à
l’emplacement de la future gare du Grand Paris
Express avec la démolition des pavillons situés
entre les no 27 et 35 du boulevard Chilpéric.
Deux arrêts déplacés
pendant les travaux
Marché couvert
Parc du Souvenir
Émile Fouchard
B
Gare
routière
19
Boule
vard
C
hilpé
ric
Gare Chelles – Gournay
Place
du Grand
Jardin
hilpé
ric
L’intervention ne nécessitera aucune
emprise sur le trottoir, la circulation
piétonne sera maintenue, et les entrées
et sorties des camions seront sécurisées
sur le boulevard Chilpéric.
Zone d’intervention
aréchal
Boule
vard
C
L’Inrap interviendra également
au niveau des no 36, 38, 38 bis et 40
du boulevard Chilpéric.
B
Av. du M
Les circulations automobile
et piétonne maintenues
Hôtel
des
Impôts
FUTURE
GARE CHELLES
Gare
routière
Boule
vard
C
de Lattre
hilpé
Parking couvert
de Tass
igny
Gare Chelles – Gournay
Zone d’intervention
Ancien hôtel à démolir
La préparation du terrain
L’intervention
Les résultats
Pour que l’intervention des archéologues
se déroule dans de bonnes conditions,
des travaux préalables peuvent être
entrepris sur le terrain.
À l’aide d’une pelle mécanique,
des tranchées régulières sont réalisées.
Au fur et à mesure du creusement,
l’archéologue peut repérer d’éventuels
objets ou fondations d’anciennes
constructions. Si des vestiges sont
découverts, ils sont recueillis afin
de déterminer leur nature et de les dater.
À l’issue de l’intervention, un rapport
de diagnostic est remis aux services
de l’État qui, au regard des résultats,
décident de la prescription ou non
d’une recherche plus approfondie
sur le terrain : la fouille.
OU
Qui réalise le diagnostic
archéologique ?
Diagnostic, fouille,
de quoi parle-t-on ?
C’est l’Institut national de recherches
archéologiques préventives (Inrap).
Son rôle est de sauvegarder, par l’étude,
le patrimoine archéologique touché
par les opérations d’aménagement
du territoire. Ses missions s’étendent
à l’exploitation scientifique des résultats
et à la diffusion de la connaissance
archéologique auprès du public.
Ainsi l’Inrap et la Société du Grand Paris
ont signé une convention de partenariat
scientifique et culturel.
Cette convention définit les conditions
de réalisation par l’Inrap des diagnostics
archéologiques prescrits par l’État
sur les futures emprises des chantiers
du Grand Paris Express.
Le diagnostic est la première étape
d’une démarche dite « d’archéologie
préventive » qui évalue le potentiel
archéologique du sous-sol d’un site
avant que celui-ci ne soit concerné
par des travaux d’aménagement.
Les résultats du diagnostic sont
rassemblés dans un rapport transmis
à la Préfecture. Au vu de ce rapport,
si le degré de conservation et l’intérêt
scientifique des vestiges détectés
sont jugés suffisants, l’État peut prescrire
une seconde étape d’investigation :
la fouille. Elle permet de compléter
l’analyse des vestiges identifiés
par le diagnostic, et éventuellement
les transférer hors du site.
Av. du M
aréchal
de Lattre
Parking couvert
de Tass
igny
Réduire le bruit
et la propagation des poussières
Sur le chantier, des mesures sont prises
pour réduire les nuisances sonores.
Le matériel de démolition utilisé est
insonorisé et répond aux normes
européennes de construction
(normes CE). La capacité de contenance
des bennes pour les déblais est la plus
importante possible pour réduire
le nombre d’entrées et sorties des
camions. Quant aux pelles mécaniques,
elles sont équipées d’un brumisateur pour
empêcher la propagation de poussières.
ric
Les travaux préparatoires sont un préalable
à la construction des gares et des lignes
du Grand Paris Express.
Il s’agit dans un premier temps de libérer
les terrains en réalisant des opérations
de démolition et en déplaçant les réseaux
souterrains présents à proximité des futures
zones de chantier.
Une fois ces opérations réalisées, les travaux
de construction pourront débuter.
Le Grand Paris Express permettra
la création de 200 km de lignes
de métro automatique, ainsi que
la construction de 68 nouvelles gares
reliant les grands pôles économiques
de l’Île-de-France, ses 3 aéroports
et ses gares TGV.
Trois gares verront également le jour
dans le cadre du prolongement
de la ligne 11 de Rosny-Bois-Perrier
à Noisy – Champs.
La Société du Grand Paris est chargée
de la conception et de la réalisation du nouveau
métro automatique, très majoritairement souterrain,
qui reliera les banlieues entre elles et à la capitale.
LA LIGNE 16
En chiffres
775 000
habitants concernés
16 communes
desservies
sur 2 départements
Gargan
29 km
de tracé en souterrain
9 gares
Le dispositif d’accompagnement
Pendant toute la durée des travaux,
la Société du Grand Paris – chargée
de la conception et de la réalisation
du Grand Paris Express – et ses
partenaires sur le territoire s’engagent
et mettent en place un ensemble
de dispositifs complémentaires pour
vous informer au mieux.
dont 7 en correspondance
avec le Transilien, le RER,
le métro ou le tramway
Un investissement de
3,5 milliards
d’euros
2023 mise en service
Réseau existant
projeté en 2023
Lignes mises en service
entre 2023 et 2030
prévisionnelle
Lettre riverains, plaquette d’information,
panneaux dans votre quartier ou encore
site internet : les différents outils proposés
par la Société du Grand Paris doivent
permettre de vous apporter
très régulièrement des informations
claires, précises et actualisées.
La gare Chelles
societedugrandparis.fr/chelles
environ fréquenteront
la gare de Chelles
Lignes mises en service
au-delà de 2030
À terme, chaque jour
45 000 voyageurs
Les quais de la gare seront
situés à une profondeur d’environ
28 mètres
Chelles
Chelles
Chelles
Saint-Denis Pleyel
Noisy – Champs
Le Blanc-Mesnil
23 minutes
3 minutes
↕
contre 38 minutes aujourd’hui
↕
contre 29 minutes aujourd’hui
↕
13 minutes
contre 1 heure aujourd’hui
Calculez vous-même votre temps de parcours sur societedugrandparis.fr/simulateur-de-voyage
Société du Grand Paris – QUAI#3 – Juillet 2016 – Crédits photos : G. Gonzalez / L. de Cargouët / Inrap – Cartographies : Société du Grand Paris / bdc conseil - Ecedi 2014 - 2015 – Impression : Groupe Morault – Imprim’Vert
Projets mis en service au-delà de 2030
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 533 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler