close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Brève Biographie De Federico García Lorca (6 juin 1898

IntégréTéléchargement
Brève Biographie De Federico García Lorca (6 juin 1898-19 Août 1936)
Au fond d’une fosse commune comme il en existe tant d’autres en Espagne, au milieu
d’une terre plantée d’oliviers, gît toujours le corps du pianiste, peintre, poète et dramaturge,
Federico García Lorca, fusillé le 19 août 1936 près de Grenade, peu après le soulèvement
franquiste qui s’était abattu sur l’Espagne un mois plus tôt.
Federico García Lorca : l’un des plus grands créateurs du XXème siècle Espagnol, est né
le 05 juin 1898 à Fuente Vaquero.
C’est là que ce jeune écrivain précoce, auteur des proses Impresiones y paisajes, au
départ lui-même pianiste de talent, se liera très vite d’amitié au grand compositeur Manuel de
Falla. Lors de ses séjours successifs à la « Résidence des étudiants de Madrid », à partir de
1919, il allait en outre développer des relations culturelles et créatrices fructueuses avec
Salvador Dalí, Luis Buñuel, Rafael Alberti, entre autres écrivains et artistes de l’époque,
appartenant à la dite « génération de 27 ».
Après le succès immédiat de son Romancero Gitan, il décide de s’embarquer pour les
États-Unis en juin 1929 : « Nouveau Monde » inconnu et inquiétant, où il séjournera un an et
écrira ses terribles et magnifiques textes de Poète à New York, avant de s’évader vers Cuba, en
1930.
Une fois de retour chez lui, l’année de la proclamation de la Seconde République - le 14
avril 1931-, il se consacrera au nouveau projet culturel de théâtre universitaire qui lui tient à
cœur, devenant directeur de « la Barraca » et parcourant les routes de l’intérieur de l'Espagne,
pour y faire connaître à un public rural vivant dans des villages reculés, les grands ‘comedias’
du Siècle d’Or Espagnol, ainsi que quelques pièces de son propre répertoire, sans cesse en
évolution.
F. G. Lorca est l’auteur d’une vaste correspondance, de nombreux recueils de poèmes,
d'œuvres théâtrales, lesquelles se font l’écho direct des problèmes et difficultés de son temps,
tout en restant humainement d’une grande actualité.
Lorsque se produit le soulèvement militaire de juillet 36, le poète est à Madrid à la veille
de s’embarquer pour une tournée au Mexique ; il change alors d’avis et décide de rentrer à
Grenade, sa ville, pour la San Federico (18 juillet). Il y sera arrêté et fusillé un mois plus tard,
non « par erreur », mais bien sur ordre officiel venu de haut, depuis Madrid, nous le savons sans
doute aucun aujourd’hui...
(D'après Jocelyne Aubé-Bourligueux)
1
2
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
150 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler