close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

8ème Bulletin phytosanitaire viticole du 29 juillet 2016

IntégréTéléchargement
REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE
Département de l’environnement, des transports et de l’agriculture
Direction générale de l'agriculture et de la nature
Bulletin phytosanitaire
viticole n° 8 du 29 juillet
2016
Phénologie (Chasselas, Bernex)
POINTS
IMPORTANTS
1.
Botrytis : Le traitement de fermeture
sera appliqué cette semaine au plus tard pour les
cépages sensibles les plus tardifs. Les grappes
des cépages plus précoces sont déjà fermées.
Modulez la stratégie en fonction de la sensibilité
du cépage
2.
Stratégie Mildiou : L'intervalle entre
deux traitements doit tenir compte de la
croissance de la vigne et des conditions météo à
venir. En cas de retard, l'emploi de fongicides à
action pénétrante et/ou systémique est
recommandé. En cas de symptômes déclarés nous
vous conseillons de prendre un produit de contact
"Folpet" avec 2 traitements à 5 jours d'intervalle
suivi d'un produit technique ou 3 fois un produit
de contact à 5 jours d'intervalle entre les
traitements.
3.
Stratégie Oïdium : L'intervalle entre
deux traitements ne doit pas excéder 10 jours
avec un produit de contact et 14 jours avec un
produit pénétrant (cf: Index phytosanitaire)
maintenue. Les conditions météo actuelles sont
propices à l'oïdium. Observer attentivement vos
parcelles les plus sujettes, afin de repérer
rapidement d'éventuels symptômes.
4.
Drosophile Suzukii: La pression de
Drosophilia Suzukii ait été forte sur cerises et
petits fruits cette saison. Cependant, il n'est pas
encore possible d'estimer la future pression dans
le vignoble après véraison. A l'heure actuelle,
quasi aucun individu n'a été capturé en vigne
dans le canton. La situation est semblable au
niveau des autres cantons.
La vigne est actuellement aux stades K-L
K
L
Stade K: Développement des baies (Stade
petit pois); Les grains atteignent la taille d'un
petit pois. La rafle reste visible. La grappe
prend la forme typique du cépage et bascule
progressivement.
Stade L: Fermeture de la grappe; Les baies
commencent à se toucher et la grappe tend à
se fermer progressivement. Fermeture lente
ou plus rapide ou même incomplète pour
certain cépage.
Nous contacter
Florian Favre
florian.favre@etat.ge.ch
Tel: 022 388 71 71
Mobile: 079 711 45 77
Dominique Fleury
dominique.fleury@etat.ge.ch
Tel: 022 388 71 71
Mobile : 078 670 20 58
Bulphyto N8_29_juillet_2016.docx
Service de l'agronomie (SAgr) • Ch. du Pont-du-Centenaire 109 • 1228 Plan-les-Ouates
Tél. +41 (0) 22 388 71 71 • Fax +41 (0) 22 546 97 91 • E-mail agriculture.dgan@etat.ge.ch • www.ge.ch
Lignes TPG 42 et 23 - arrêt Les Bruyères ou Centenaire
P a g e : 2/4
Situation actuelle
Traitements
Durant la période du 14 au 28 juillet, les
précipitations ont été moins fréquentes et moins
soutenues (figure 1). La station de Bernex indique
des pluies tous les jours, cela induit une pression de
mildiou importante. Des taches d'huile découlant
des infections du 14 et 2 juillet sont actuellement
observables. Des dégâts sur grappes et jeunes
pousses sont encore observés.
Les délais de traitement doivent être respectés
selon le type de produit utilisé ainsi que les
conditions climatiques et le volume foliaire de la
vigne. Il n'est pour le moment pas envisageable
d'espacer les traitements. Pour les viticulteurs qui
travaillent uniquement avec des produits de
contact, attention au lessivage. Après un cumul de
20 mm de pluie, il faut renouveler le traitement
immédiatement dès qu'une fenêtre météo le
permet.
Stratégie anti-Botrytis
Figure 1: Précipitations (mm/m2) du 14 au 28 juillet
Les températures (figure 2) ont été les plus chaudes
de la saison en cours. Ces conditions chaudes sont
propices aux maladies cryptogamiques.
Le traitement de fermeture sera appliqué cette
semaine au plus tard pour les cépages sensibles les
plus tardifs. Les grappes des cépages plus précoces
sont déjà fermées. Prévoir un antibotrytis
spécifique en tenant compte des caractéristiques
de la matière active et du maximum d’application
autorisée par année. Moduler la stratégie en
fonction de la sensibilité du cépage et des risques
de résidus. Vu l’importance et le coût de ce
traitement, nous vous conseillons d’effectuer une
application face par face localisée sur la zone des
grappes.
Les mesures prophylactiques sont généralement
très efficaces à ce stade. Il est important de les
mettre en place dès maintenant. Elles permettent
de lutter efficacement contre la pourriture grise
sans utiliser d'anti botrytis spécifiques.
Figure 2: Evolution des températures moyennes
(°C) du 14 au 28 juillet
Les prévisions météorologiques annoncent des
températures moyennes de plus de 21 °C pour les
prochains jours.
La vigne se situe actuellement au stade K. Dans les
zones et cépages les plus précoces, la vigne arrive
au stade stade L.
-
Limitation de la fumure azotée, bonne
gestion de la vigueur
-
Effeuiller la zone des grappes
-
Eliminer les capuchons
(effeuilleuse à jet d'air)
de
floraison
Stratégie mildiou
La forte pression de la maladie due aux conditions
climatique actuelles implique une protection sans
faille. Le renouvellement des traitements est à
prévoir en fonction de la croissance de la vigne, du
type de produit utilisé et de la pression de la
maladie. En cas de retard, utiliser un fongicide
pénétrant ou systémique. Au vue des conditions
climatiques de ces derniers jours, si vous devez
intervenir sur vos parcelles avec un traitement de
P a g e : 3/4
barrage contre le mildiou en sporulation,
vous conseillons:
nous
A. De prendre un produit de contact "Folpet"
avec deux traitements à plus ou moins 5
jours d'intervalle suivi d'un produit
technique (C-P).
Cette période de grande sensibilité de la vigne et
une pression maximale de la maladie nécessite un
intervalle maximal entre deux traitements de 8 à
10 jours avec un produit de contact et 10 à 14
jours avec un produit un produit technique
(pénétrant/systémique). (figure 4).
B. Utiliser trois fois un produit de contact
"Folpet" à 5 jours d'intervalle entre les
traitements.
BIO: La saison ne facilite pas les programmes de
traitement BIO et SPS. Après un cumul de 20 mm
de pluie, un renouvellement du traitement doit
être effectué. L'hydroxyde de cuivre possède un
meilleur pouvoir anti sporulant. Veillez à protéger
la vigne avant la prochaine pluie. Avec
l'augmentation du feuillage et la pression accrue du
mildiou, il est actuellement conseillé d'appliquer
400 g/ha de cuivre métallique.
Stratégie oïdium
La vigne est dans une période de grande sensibilité
face à l'oïdium, et ce jusqu’à la véraison (stade M).
Selon Agrométéo, nous sommes actuellement en
risque moyen pour le développement de ce
champignon. A une humidité de l’air de 25%
correspond un 15% de germination; un bon
développement exige une humidité relative de 60 à
80% (figure 3). Les conditions de ce mois de juillet
sont très favorables au développement du
champignon. Sur les parcelles sans pression
particulière en 2015, on utilisera du soufre à la dose
de 4.8 à 6.4 kg/ha. Sur les parcelles et cépages
sensibles, intervenir avec un produit technique
(pénétrant/systémique).
Figure 4: stratégie de
(Agrométéo)
gestion
de l'oïdium
En cas d'attaque déclarée, seul un poudrage au
soufre (maxi 25 kg/ha) aura un effet curatif et
éradiquant. Pour que ce soufre soit efficace et qu’il
agisse en phase vapeur, choisissez la journée sans
vent et avec beaucoup de chaleur et de luminosité
pour l’application.
Alterner les matières actives durant la saison. Pour
maintenir l’efficacité des matières actives aussi
longtemps que possible, nous vous suggérons de les
renforcer avec du soufre. Observer attentivement
vos parcelles les plus sujettes, afin de repérer
rapidement d'éventuels symptômes.
En parallèle de la lutte classique, les mesures
prophylactiques doivent être mises en place le plus
vite possible:
•
Aérer la zone des grappes (microclimat
aéré et pénétration des UV, pénétration
des produits phytosanitaires)
•
Palissage soigné
BIO : Dans les zones en BIO ou en programme SPS,
les applications de soufre doivent être renouvelées
après 20 mm de pluie en cumulé. Durant la période
de grande sensibilité autour de la fleur, une dose de
5 kg /ha de soufre mouillable doit être appliquée.
En cas d'attaque déclarée, seul un poudrage au
soufre (maxi 25 kg/ha) aura un effet curatif et
éradiquant.
Figure 3: Evolution de l'humidité relative moyenne
par jour du 14 au 28 juillet
Concernant les applications de bicarbonate de
potassium, la dose maximale ne doit pas dépasser
2.5 kg sur un feuillage humide. Cette mesure est
pour éviter les risques de phyto-toxicité.
P a g e : 4/4
Drosophilia Suzukii
spécifiques de D. Suzukii sont annexées à ce bulletin
phytosanitaire.
La pression de Drosophilia Suzukii ait été forte sur
cerises et petits fruits cette saison. Cependant, il
n'est pas encore possible d'estimer la future
pression dans le vignoble après véraison. A l'heure
actuelle, quasi aucun individu n'a été capturé en
vigne dans le canton. La situation est semblable au
niveau des autres cantons.
Nous viendrons sur les stratégies de traitements
lors de notre séance du 12 aout (convocation à
venir par courrier postal) et en temps opportun.
Actuellement, aucun traitement n'est envisageable.
Il convient, en revanche d'appliquer les mesures
prophylactiques présentées plus haut.
MESURES
PROPHYLACTIQUES
Nous vous rappelons que le canton recherche des
vignerons motivés pour réaliser des essais
d'efficacité de méthodes de lutte contre D. suzukii:
filets à maille fine; Kaolin; chaux; autres produits
et/ou méthodes.
Rappel
Consulter régulièrement le site www.agrometeo.ch.
1.
Effeuillage adapté de la zone des grappes
2.
Régulation de la charge avant véraison
3.
Enherbement court en phase de maturation
4.
Eviter les blessures des grappes
5.
Eviter les apports de marcs frais à proximité
des parcelles non vendangées
Pour le moment, la seule mesure à effectuer est de
repérer et lister les parcelles à risque (figure 5).
Figure 5: Principaux facteurs de risque pour D.
Suzukii (Agroscope, 2016)
Les fiches techniques d'Agrosope concernant les
recommandations 2016 et les caractéristiques
Afin de nous permettre de suivre précisément
l'évolution des maladies, pensez à nous informer de
l'apparition de symptômes dans les plus brefs
délais.
En cas de question ou de doute concernant des
symptômes, n'hésitez pas à nous contacter.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
258 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler