close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Analyse des marchés - Fidelity Investments

IntégréTéléchargement
Analyse des marchés
Semaine clôturée le vendredi 5 août 2016
PRINCIPALES NOUVELLES :
Les marchés boursiers mondiaux ont obtenu des résultats divergents pour la semaine. L’annonce de
mesures d’assouplissement de la politique monétaire de la Banque d’Angleterre et le rapport sur
l’emploi encourageant des États-Unis ont donné confiance aux investisseurs, tandis que la maigre
bonification des mesures de relance de la Banque du Japon a déçu les investisseurs.
À surveiller : la production industrielle de l’Allemagne et les ventes au détail des États-Unis.
Marchés mondiaux
INDICES BOURSIERS
Clôture % var. semaine
% var. ÀCJ INDICES BOURSIERS
CAN : S&P/TSX
14 649
0,5
É.-U. : INDU
18 544
0,6
6,4 Indice MSCI Europe
É.-U. : SPX
2 183
0,4
6,8 Indice Euro Stoxx 50: SX5E
Nasdaq : CCMP
5 221
1,1
Brésil : IBOV
57 661
0,6
Mexique : MEXBOL
47 194
1,1
RU : FTSE 100
Allemagne : DAX
France : CAC
12,6 Indice mondial MSCI tous les pays
4,3 Indice MSCI Marchés émergents
33,0 Indice MSCI d’Asie-Pac, sauf le Japon
9,8 Indice MSCI EAEO
6 793
1,0
8,8 DEVISES
10 367
0,3
-3,5 U.S./CAD
-4,9 CAD/EURO
Clôture % var. sem aine
% var. ÀCJ
416
-0,1
4,1
115
-0,2
-6,4
2 974
-0,6
-9,0
886
1,4
11,5
440
0,7
6,9
1 665
-1,4
-3,0
Clôture % var. sem aine
% var. ÀCJ
0,76
-0,9
5,1
4 411
-0,7
1,46
0,0
-3,3
Pays-Bas : AEX
685
-0,6
0,6 U.S./BP
1,31
-1,2
-11,3
Italie : FTSE MIB
16 626
-1,3
-22,4 JY/U.S.
101,81
-0,2
-15,4
Suisse : SMI
8 194
0,8
-7,1 Euro/BP
1,18
-0,6
-13,1
Japon : NKY
16 254
-1,9
-14,6 U.S./Euro
1,11
-1,0
1,9
133,04
-2,2
Clôture % var. sem aine
-25,0
var. ÀCJ
Hong Kong : HSI
22 146
1,2
Thaïlande : SET
1 519
-0,4
1,1 JY/BP
17,9 REND. OBLIG.
Malaisie : KLCI
1 664
0,7
-1,7 Gouv. Canada 10 ans
1,07
0,04
-0,32
Singapour : STI
2 828
-1,4
-1,9 B. du T. amér. 10 ans
1,58
0,12
-0,69
Taïw an : TWSE
9 092
1,2
9,0 Gouv. Allemagne 10 ans
-0,13
0,05
-0,76
Corée : KOSPI
2 018
0,1
2,9 Gouv. Japon 10 ans
-0,09
0,08
-0,34
Manille : PCOMP
7 970
0,1
14,6 Gouv. Canada 30 ans
1,68
0,04
-0,47
Australie : AS30
5 586
-1,0
Chine : Shanghai
2 977
-0,1
4,5 B. du T. amér. 30 ans
-15,9 MARCHANDISES
2,31
0,13
Clôture % var. sem aine
-0,71
% var. ÀCJ
28 078
0,1
Inde : Sensex
7,5 Or $ US/oz
Pétrole $ US/baril
1 361,6
0,8
28,3
41,8
0,5
12,9
Source : Datastream. Les rendements des indices sont exprimés en devise locale. Tous les rendements sont indiqués sous forme de prix et
ne comprennent pas les dividendes.
PAGE 1
Analyse des marchés
CANADA
Indice composé S&P/TSX
2,0 %
0,83 %
0,00 %
0,24 %
0,12 %
M
J
-0,73 %
-2,0 %
L



M
V
L’indice composé S&P/TSX a inscrit un gain hebdomadaire de 0,5 %. Le marché boursier canadien a été
soutenu par les statistiques d’emploi fort encourageantes en provenance des États-Unis, qui indiquent
que l’économie américaine demeure dynamique.
Sept des dix secteurs GICS ont progressé pendant la semaine, à commencer par l’énergie. Canadian
Energy Services and Technology Corp. a propulsé ce secteur à la hausse. Le cours de ce titre a monté
en flèche après que les analystes ont relevé la cote de ses actions. Par contre, Concordia International a
tiré le secteur des soins de santé vers le bas.
Le taux de chômage a monté à 6,9 % en juillet, contre 6,8 % le mois précédent, compte tenu de la
léthargie de l’activité économique au pays.
PAGE 2
Analyse des marchés
ÉTATS-UNIS
Indice Dow Jones
2,0 %
1,04 %
0,23 %
-0,02 %
-0,15 %
-0,49 %
-2,0 %
L




M
M
J
V
Les marchés boursiers américains ont inscrit des gains la semaine dernière, étant donné que le rapport
sur l’emploi de juillet a été supérieur aux attentes. Les indices Nasdaq, S&P 500 et Dow Jones ont
progressé respectivement de 1,1 %, 0,4 % et 0,6 %.
Le nombre de premières demandes de prestations d’assurance-chômage a augmenté pendant la
semaine terminée le 30 juillet, pour atteindre 269 000, contre 266 000 la semaine précédente. Ce résultat
demeure sous la barre des 300 000, signe que le marché du travail demeure stable.
Les commandes manufacturières ont fléchi de 1,5 % en juin, après une baisse révisée à la hausse de
1,2 % en mai, car la demande de biens d’équipement et d’équipement de transport a chuté.
Le nombre de demandes de prêts hypothécaires, selon les données de la Mortgage Bankers
Association, s’est replié de 3,5 % pendant la semaine terminée le 29 juillet, soit une nette amélioration
par rapport au recul de 11,2 % enregistré une semaine auparavant. La chute a été moins brutale cette
semaine en raison de la baisse des taux hypothécaires sur 30 ans, qui sont passés de 3,69 % à 3,67 %
la semaine dernière.
PAGE 3
Analyse des marchés
EUROPE CONTINENTALE
Indice DJ Euro Stoxx 50
4,0 %
0,73 %
1,41 %
0,14 %
-0,78 %
-2,03 %
-4,0 %
L




M
M
J
V
La plupart des marchés boursiers européens ont clôturé la semaine en baisse, surtout en raison des
piètres statistiques économiques. Ces déclins ont été partiellement contrebalancés par des gains plus
tard au cours de la semaine, découlant de l’annonce de mesures d’assouplissement de la politique
monétaire de la Banque d’Angleterre et du taux d’emploi qui va en s’améliorant aux États-Unis. L’indice
DJ Euro Stoxx 50 et CAC de la France se sont repliés respectivement de 0,6 % et 0,7 %, tandis que
l’indice DAX de l’Allemagne a avancé de 0,3 %.
L’indice des prix à la production de la zone euro a progressé de 0,7 % sur un mois en juin, après avoir
avancé de 0,6 % en mai, grâce principalement à la hausse du coût de l’énergie.
Les ventes au détail de la zone euro sont restées au beau fixe en juin, par suite d’une hausse mensuelle
de 0,4 % en mai. Le recul des ventes de carburant, qui a contrebalancé les gains provenant des achats
d’aliments et d’autres produits, a nui à l’indice.
L’indice composé PMI manufacturier Markit de la zone euro est passé de 53,1 points en juin à 53,2 points
en juillet, grâce à l’amélioration du secteur tertiaire, tandis que le secteur manufacturier a tiré de l’arrière.
L’Allemagne a mené le peloton, mais ses gains ont été éclipsés par la chute de l’indice en Italie et en
Espagne.
PAGE 4
Analyse des marchés
ROYAUME-UNI
Indice FTSE 100
2,0 %
1,59 %
0,79 %
-0,17 %
-0,45 %
-0,73 %
-2,0 %
L



M
M
J
V
Le marché boursier du Royaume-Uni, représenté par l’indice FTSE 100, a terminé la semaine en hausse
de 1,0 %. Les investisseurs ont été agréablement surpris par les mesures d’assouplissement de la
politique monétaire mises de l’avant jeudi par la Banque d’Angleterre.
L’indice PMI de la construction Markit/CIPS du Royaume-Uni a reculé à 45,9 points en juillet, ce qui est
légèrement inférieur aux 46,0 points enregistrés en juin. L’indice a continué de subir les contrecoups du
vote en faveur du Brexit. La diminution des nouvelles commandes, surtout pour les immeubles
commerciaux, est à l’origine de cette contraction.
Lors de sa réunion de juillet, la Banque d’Angleterre a réduit son taux directeur de 25 points de base pour
le ramener de 0,50 % à 0,25 %, dans une tentative de stabiliser le marché du Royaume-Uni, à la lumière
de l’incertitude qui plane sur l’avenir du pays depuis le vote en faveur du Brexit.
PAGE 5
Analyse des marchés
JAPON
Indice Nikkei 225
4,0 %
1,07 %
0,40 %
0,00 %
-1,47 %
-1,88 %
-4,0 %
L



M
M
J
V
Le marché boursier japonais, représenté par l’indice Nikkei 225, s’est replié de 1,9 % pendant la
semaine. Les investisseurs ont été déçus des mesures de relance annoncées par le premier ministre
Shinzo Abe, parce que seulement le quart du programme est perçu comme étant nouveau et comprend
des dépenses directes, le reste provenant de prêts à faible taux d’intérêt.
L’indice composé PMI a atteint 50,1 points en juillet, comparativement à 49,0 points en juin. Pendant la
période, l’indice PMI manufacturier a grimpé à 49,3 points, par rapport à un résultat révisé de 48,1 points
le mois précédent, et l’indice PMI du secteur tertiaire a avancé à 50,4 points, contre 49,4 points en juin.
L’indice de confiance des consommateurs japonais a reculé à 41,3 points en juillet, alors qu’il s’établissait
à 41,8 points en juin, en lien avec la diminution de la demande de biens durables et le faible taux de
croissance des revenus et de l’emploi.
PAGE 6
Analyse des marchés
ASIE-PACIFIQUE, HORS JAPON
Indice Hang Seng
4,0 %
1,44 %
1,09 %
0,43 %
0,00 %
-1,76 %
-4,0 %
L





M
M
J
V
Ce fut une semaine volatile pour les marchés boursiers asiatiques. L’indice composé Shanghai de la
Chine et l’indice Sensex de l’Inde ont tous deux fléchi de 0,1 %. Les contrôles réglementaires plus stricts
et le resserrement des règles entourant les investissements ont ébranlé la confiance des investisseurs en
Chine. Les titres bancaires ont essuyé les plus lourdes pertes sur les marchés indiens, parce que les
investisseurs ont effectué des prises de bénéfices et que ICICI Bank, l’une des plus grandes banques de
l’Inde, a déclaré des résultats inférieurs aux attentes. Ces reculs ont contrebalancé les gains issus de
l’adoption par le parlement du projet de loi visant la taxe sur les produits et services, réforme qui devrait
stimuler l’économie indienne. L’indice Hang Seng de Hong Kong a clôturé la semaine en hausse de
1,2 %, soutenu par les gains qui ont suivi l’annonce de la politique monétaire de la Banque d’Angleterre.
À Hong Kong, les ventes au détail ont chuté de 9,6 % sur douze mois en juin, après une baisse révisée
de 8,8 % en mai, étant donné que la diminution des ventes de biens durables et de produits de base des
grands magasins a contrebalancé l’augmentation des ventes de boissons alcoolisées et de tabac.
L’indice PMI Nikkei de Hong Kong a avancé à 47,2 points en juillet, par rapport à 45,4 points en juin,
alors que les nouveaux contrats en Chine continentale ont enregistré leur plus faible baisse. (Un résultat
inférieur à 50,0 points indique une contraction.)
L’indice PMI composé Caixin de la Chine a grimpé à 51,9 points en juillet, comparativement à 50,3 points
en juin. La forte hausse de l’indice PMI manufacturier, qui a atteint 50,6 points, versus 48,6 points, a
effacé les effets du recul de l’indice PMI du secteur tertiaire, qui a terminé la période à 51,7 points, contre
52,7 points pendant la période.
L’indice PMI composé Nikkei de l’Inde s’est établi à 52,4 points en juillet, en hausse par rapport au
résultat de 51,1 points enregistré en juin, grâce à la forte progression de l’indice PMI du secteur tertiaire,
qui a clôturé à 51,9 points, contre 50,3 points en juin, et à la légère progression de l’indice PMI
manufacturier, qui est passé de 51,7 points le mois précédent à 51,8 points ce mois-ci.
PAGE 7
Analyse des marchés
AMÉRIQUE LATINE
Indice IBOV brésilien
2,0 %
1,63 %
0,91 %
0,12 %
-0,96 %
-1,05 %
-2,0 %
L





M
M
J
V
Les marchés boursiers de l’Amérique latine ont connu une bonne semaine, grâce surtout aux statistiques
d’emploi des États-Unis supérieures aux prévisions. Les investisseurs se sont intéressés aux titres des
marchés émergents dans l’espoir que la reprise américaine ait des échos dans les pays en voie de
développement. Les indices Ibovespa du Brésil et MEXBOL du Mexique ont avancé respectivement de
0,6 % et de 1,1 %.
L’indice PMI manufacturier Markit du Brésil a bondi à 46,0 points en juillet, comparativement à
43,2 points en juin, ce qui laisse présager le début d’une éventuelle reprise. La production industrielle du
Brésil a augmenté de 1,1 % en juin par rapport au mois précédent, après une hausse de 0,4 % en mai.
L’indice PMI Markit du secteur tertiaire du Brésil a avancé, passant de 41,4 points en juin à 45,6 points
en juillet. L’augmentation de la demande de services hôteliers et de restauration à la veille des Jeux
olympiques a contrebalancé le repli du secteur tertiaire en juillet.
L’indice PMI manufacturier Markit du Mexique a fléchi à 50,6 points en juillet, alors qu'il s'établissait à
51,1 points en juin. La croissance du secteur manufacturier du Mexique a ralenti pour un deuxième mois
consécutif en juillet, parce que les nouvelles commandes destinées à l’exportation ont diminué pour la
première fois depuis octobre 2014 et ont enregistré leur plus forte baisse en plus de cinq ans.
L’indice de confiance des consommateurs du Mexique a chuté à 88,9 points en juillet, alors qu’il se
chiffrait à 93,5 points en juin. La confiance des consommateurs du Mexique demeure faible et continue
de stagner, en dépit de la forte croissance de la consommation.
Sauf indication contraire, Datastream est la source de toutes les données du présent document. Toutes les opinions exprimées sont celles de
Fidelity Investments. Ce document est publié par Fidelity Investments Canada s.r.i. et il ne peut être reproduit ou distribué sans la permission
de Fidelity Investments.
Veuillez lire le prospectus d’un fonds et consulter votre spécialiste en placements avant d’investir. Les fonds communs de
placement ne sont pas garantis; leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et le rendement passé pourrait ou non être
reproduit. Les investisseurs paieront des frais de gestion et des charges et pourraient devoir verser des commissions ou des
commissions de suivi; de plus, ils pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Toute mention d’une société en particulier
n’apparaît qu’à titre d’exemple. Une telle mention ne constitue pas une recommandation d’achat ni de vente et n’indique
d’aucune façon le contenu du portefeuille de n’importe quel Fonds Fidelity. Fidelity Investments est une marque déposée de
Fidelity Investments Canada.
PAGE 8
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
42 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler