close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Annuaire DES ENTREPRISES

IntégréTéléchargement
TRIMESTRIEL JANVIER-FÉVRIER-MARS 2016
LE MAGAZINE DES CIO S ET DES DÉCIDEURS IT DU LUXEMBOURG
FinTech
Assurances
Sécurité
Digital Economy
Ces start-ups
qui révolutionnent la Finance
AXA accélère
sa transformation digitale
L’IT comme arme
contre le terrorisme
Pour que le digital ne soit pas
une menace pour l’emploi
#Annuaire des entreprises
01_ITN_Mag_201512_Couv.indd 1
08/12/15 06:36
02_ITN_Mag_201512_CMD.indd 2
07/12/15 16:07
ITnation Mag
est un magazine MAKANA
29, rue Notre-Dame
L-2240 Luxembourg
Grand-Duché de Luxembourg
T. +352 26 10 86 26
E. info@itnation.lu
édito
PUBLICATION
Eric Busch
Directeur de la Publication
T. +352 691 43 45 45
Émilie Mounier
Managing Director
T. +352 691 99 11 56
Cyrielle Pinalie
Sales & Event Manager
T. +352 671 26 10 26
Jessica Cencetti
Journaliste
T. +352 671 26 10 27
Sébatien Lambotte
Journaliste
T. +352 62 12 55 89 7
DESIGN
Couverture et pages intérieures
Photographie (sauf mention)
Laurent Antonelli
Blitz Agency Sàrl
T. +352 621 255 897
www.blitz.lu
Couverture revue
par l’artiste Rik Hey
www.rik-hey.com
Design / Maquette
Laurence Vagner
www.ike.lu
Layout
Nathalie Ludmann
T. +33 6 73 26 74 09
MAKANA
IBAN LU53 0030 7526 7288 1000
BIC BGL : BGLLLULL
TVA LU 19730379
RC Luxembourg B 95210
Maison d’éditions
Autorisation d’établissement
N° 102739
© Toute reproduction, même partielle,
est soumise à l’approbation écrite
préalable de l’éditeur. Tous droits
réservés. ITnation 2.0 est membre
de Luxorr - Luxembourg
Organization For Reproduction
Rights - info@luxorr.lu
Améliorer notre sécurité,
ne pas sacrifier nos libertés
La technologie est un vecteur de changement, pour le meilleur
et pour le pire. Un peu plus d’un mois après les tragiques
événements qui ont secoué la capitale française, on ne peut
s’empêcher de penser que les terroristes auraient eu bien plus
de mal à organiser ce massacre s’ils n’avaient pas pu profiter
des outils de communication modernes. On peut évidemment
douter qu’ils ne soient pas arrivés à leurs fins, avec ou sans
technologie, tant leur détermination à tuer est grande. Toutefois,
ces groupements, très organisés, profitent des outils digitaux
pour communiquer, orchestrer leur propagande, rallier à eux
une jeunesse en manque de repères. D’autre part, un usage
adapté des ressources technologiques modernes nous permet de
déjouer des attentats, d’identifier les individus et groupuscules
dangereux, de mieux lutter contre le financement du terrorisme.
La réflexion nous amène à la question des usages qui sont faits
des outils digitaux, pour le bien, pour le mal, selon la direction
dans laquelle on regarde. Dans un monde où tout évolue de plus
en plus rapidement, nous ne mesurons pas toujours la portée de
la transformation digitale, les opportunités mais aussi les risques
qui en découlent. Au cœur des débats liés à la technologie, à ses
implications sur la transformation du travail et son organisation,
et à son impact global sur notre société, revient régulièrement le
concept de « destruction créatrice ». Voilà un oxymore révélateur
de toute l’incertitude dans laquelle nous nous trouvons
aujourd’hui. On sait, bien sûr, que la transformation digitale
de la société est porteuse d’opportunités. Il est plus difficile,
cependant, d’imaginer les risques qu’elle engendre.
S’interroger à ce propos ne doit pas nous empêcher de continuer
à innover. De tout temps, l’innovation a enthousiasmé les uns
et suscité la crainte chez les autres. Rien ne l’a jamais arrêtée.
Cependant, il est bon de ramener beaucoup de bon sens et
d’humanité au cœur de ces enjeux technologiques et de cette
course folle à la digitalisation. L’avenir sera ce que nous
en ferons. Et, à ce titre, il n’y a pas d’urgence à nous laisser
emprisonner par la technologie.
L’émoi suscité par les attentats parisiens ne doit pas, dès lors,
nous inciter à prendre des décision hâtives, aux dépens de nos
libertés individuelles, au profit d’une surveillance de chacun plus
approfondie. Le scandale de la NSA, ses dérives sécuritaires qui
ont été dénoncées Outre-Atlantique, découle des décisions prises
au lendemain du 11 septembre 2001. Plus de sécurité ne doit pas
rimer avec surveillance généralisée. Bien sûr, la technologie doit
être mieux utilisée, afin de garantir à chacun de nos concitoyens
une sécurité renforcée, un confort de vie loin des craintes
engendrées par le terrorisme, mais sans détruire pour autant nos
libertés, précieuses.
Eric Busch, CEO Makana
@ebusch
03_ITN_Mag_201512_Edito.indd 3
08/12/15 06:37
Sommaire
jan.-fév.-mars 2016
Mieux cerner
le profil des clients
investisseurs
p.18
START-UP / Neurodécision
Analyser l’humeur
des réseaux pour
jouer en bourse
p.19
START-UP / SESAMm
Le grand entretien, p. 6
Moteur
de la révolution
Blockchain
« Il nous faut intégrer l’innovation
pour créer de la valeur
supplémentaire »
p.20
START-UP / Scorechain
Faciliter
la transformation
de la banque
p.26
Yves Dupuy, CIO de la SGBT évoque les enjeux de transformation
digitale de la banque. A ses yeux, la finance doit se mettre en
mouvement en investissant dans l’innovation et en intégrant des
solutions FinTech créatrices de valeur.
AVIS D’EXPERTS / Avaloq
FinTech VS
les besoins
de la finance
p.34
Un nouveau
centre de
compétences ICT
p.44
CARTE BLANCHE /
Centre de Compétences ICT
AVIS D’EXPERTS / EBRC
Agilité des équipes
pour faire face
au marché
p.46
CASE STUDY / Lancelot - iKe
ProchaineS éditionS
Contacts
AVRIL/MAI/JUIN
Emilie Mounier
Cyrielle Pinalie
emilie.mounier@itnation.lu
+352 26 10 86 26-20
+352 691 99 11 56
cyrielle.pinalie@itnation.lu
+352 26 10 86 26-20
+352 671 26 10 26
Réservation d’espace : 08/02/2016
Remise de matériel : 29/02/2016
JUILLET/AOÛT/SEPTEMBRE
OCTOBRE/NOVEMBRE/DECEMBRE
Réservation d’espace : 12/09/2016
Remise de matériel : 03/10/2016
Réservation d’espace : 17/05/2016
Remise de matériel : 06/06/2016
4
04_05_ITN_Mag_201512_Sommaire.indd 4
08/12/15 06:47
le Luxembourg devient un
acteur central dans le fintech
Créé cette année, the Khube marque
l’ambition de KPMG d’avoir un hub
FinTech à Luxembourg. Alexandre
Rochegude revient sur le projet.
Faire émerger un
nouveau modèle IT
p.48
luxembourgeois
CIONET LUXEMBOURG /
Pascal Lanser
ITnation highlights
e Khube - KPMG p.32
FinTech
p.22
Une jeune
pousse FinTech
luxembourgeoise
séduit le CAC 40
StorageOS Delivers
the First Agile
Storage Platform p.50
EXCLU / StorageOS
Luxembourg,
capitale des noms
de domaines
Protection des entreprises p.36
Mieux protéger
les données et leur valeur
Selon EY, la sécurité ne doit plus être
perçue comme un mal nécessaire mais
comme un investissement indispensable
à la préservation de la valeur de
l’entreprise.
Assurances
p.52
p.28
AXA accélère
sa transformation
digitale avec Dimension
Data et Oracle
ACTU / EURid – EBRC
Rétrospectives
sur ce qui a fait
l’actualité en 2015
p.53
MOMENTS FORTS /
ITnation – MAKANA
Retrouvez tous les
événements IT
Sécurité
p.58
REPORTAGE PHOTO
ANNUAIRE
DES SOCIETES
p.38
Comment l’IT
peut-il servir la lutte
contre le terrorisme ?
p.67
Transformation p.40
Améliorer la relation client
grâce au digital
David Laroche, expert ICT chez POST,
évoque comment son groupe entend
mieux répondre aux attentes de ses
clients grâce au développement de
nouvelles plateformes digitales.
Digital Economy p.42
Les compétences
doivent évoluer
pour supporter la
transformation digitale
5
04_05_ITN_Mag_201512_Sommaire.indd 5
08/12/15 06:47
6
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 6
08/12/15 06:48
GRAND ENTRETIEN Yves Dupuy
Yves Dupuy, CIO de la Société Générale Bank & Trust (SGBT), évoque les enjeux de
transformation digitale de la banque. L’institution financière se met en ordre de
marche pour relever les nombreux défis d’avenir, mieux servir le client en faisant un
meilleur usage de la technologie. Pour cela, la SGBT a renforcé ses efforts en terme de
développement en interne, tout en veillant à mieux intégrer les solutions innovantes
portées par les acteurs FinTech.
« Disposer
de la meilleure
équipe IT de la
place financière
du Grand-Duché »
7
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 7
08/12/15 06:48
v
Yves Dupuy - Grand Entretien
L’INNOVATION
ET LA TECHNOLOGIE,
PREMIERS VECTEURS
DE CRÉATION DE VALEUR
DE LA BANQUE
De l’extérieur, au vu des nombreux recrutements opérés, mais aussi de l’activité qu’il
génère, le département IT de la Société Générale Bank & Trust (SGBT) est l’un des plus
actifs de la Place. Lors de notre dernière édition, un article évoquait la transformation
« agile » de cet établissement bancaire majeur de la Place. Pour ce numéro de fin
d’année, à travers ce grand entretien, son CIO –Yves Dupuy, nous livre son regard sur la
transformation digitale de son groupe et de la finance en général. Pour répondre à son
ambition de préserver une position de leader dans un monde qui évolue vite, très vite, la
SGBT investit massivement dans ses équipes IT. Elle semble loin, la banque traditionnelle.
C’est l’innovation et la technologie, désormais, qui apparaissent comme premiers vecteurs
de création de valeur.
Monsieur Dupuy, vous êtes à la tête du
département informatique de la SGBT
depuis un an et demi. Pouvez-vous nous
expliquer comment votre parcours vous
a mené à endosser ces responsabilités
au Luxembourg ?
« Dans un monde
de plus en plus
digital, une partie
grandissante de
la relation passe
par des canaux
numériques. »
Par rapport à mes camarades du monde
de l’informatique au Luxembourg,
j’ai sans doute un parcours un peu
atypique. Ma carrière a effectivement
débuté dans l’IT, au sein d’Accenture,
où je contribuais au développement de
projets bancaires. J’ai ensuite travaillé
pour un cabinet spécialisé en conseil
stratégique, et ce pendant dix ans. En
2005, je rejoins la Société Générale,
mais en tant que directeur marketing
pour le réseau des banques de détail
en France, en charge du marché des
particuliers. Ma mission, à l’époque,
comprenait une importante dimension
change management. Ensuite, j’ai rejoint
l’activité Banque de Financement et
d’Investissement, avec pour mission
d’assurer la mise en œuvre d’un plan
de sécurisation anti-fraude. En 2009,
j’ai été envoyé à Londres en qualité de
responsable des systèmes d’information
de la banque d’investissement pour
l’ensemble de l’Europe. Je suis
finalement arrivé au Grand-Duché en
mars 2014, conservant la responsabilité
européenne, avec pour mission
principale d’opérer le changement
organisationnel et culturel au sein des
équipes IT de l’entité SGBT.
Votre parcours mêle les
problématiques marketing et digitales.
Est-ce aujourd’hui un avantage pour
répondre aux enjeux de transformation
des institutions financières ?
Dans un monde de plus en plus
digital, où une partie grandissante
de la relation passe par des canaux
numériques, forcément, l’IT devient
de plus en plus un élément clé de
différenciation marketing, et à l’inverse,
8
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 8
08/12/15 06:48
« Il nous faut
améliorer
l’expérience,
les services,
promouvoir la
valeur ajoutée
à travers nos
interfaces. »
la compréhension du marché et de la
clientèle passe de plus en plus par une
bonne maîtrise des outils informatiques
et des données. Appréhender les enjeux
avec une approche large, sous l’angle
du marketing, nous invite à parler le
langage du client et à envisager les
services et solutions proposés avec le
regard de l’utilisateur.
Concrètement, comment l’IT se fait de
plus en plus marketing ?
La relation client ou l’expérience
utilisateur dépend de plus en plus des
services offerts à travers les canaux
électroniques, quel(le)s que soient
les clientèles visées ou les produits.
Quand on conçoit des systèmes, il
faut donc intégrer des enjeux de user
experience, unifier la charte graphique
pour imprimer une cohérence à travers
l’ensemble des interfaces, prendre
en compte l’ergonomie, la fluidité du
service et la facilité d’utilisation. Pour
les utilisateurs en interne comme pour
nos clients en externe, il faut améliorer
l’expérience, les services, promouvoir la
valeur ajoutée à travers nos interfaces.
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 9
Comment, dans ce contexte, la banque
doit-elle s’adapter ? Et comment la
technologie contribue-t-elle à cette
adaptation ?
Le mouvement qui se met en place
tend vers plus de convergence et une
mutualisation à l’échelle du groupe.
À titre d’exemple, dans le monde
de la Banque Privée, notre volonté,
est de nous appuyer sur un même
système e-Banking et le même CRM
partout en Europe. Autre exemple,
nous sommes en train d’achever la
migration de notre système comptable
SGBT sur la plateforme du Groupe.
Idem pour les outils de pilotage des
risques. Ma mission, au Luxembourg,
est d’accompagner l’organisation pour
permettre ce changement. En effet, cette
convergence des systèmes d’information
n’est possible que si l’on transforme les
processus et les méthodes de travail de
l’informatique.
Dans ce mouvement de convergence, le
déploiement d’une équipe IT locale a-telle encore un sens ?
Un double mouvement s’opère. Dans
un certain nombre de cas, des équipes
locales vont utiliser un système proposé
par le siège. Il devra néanmoins être
intégré avec le système d’information
local et répondre aux spécificités de
la Place, afin que l’activité menée soit
conforme aux exigences réglementaires.
Dans d’autres cas, un certain nombre
d’éléments qui existent au Luxembourg
sont pertinents pour répondre aux
besoins du groupe.
La plus
ancienne
banque
étrangère au
Luxembourg
Société Générale Bank
& Trust (SGBT) est une
banque multimétiers
établie au Luxembourg
depuis 1893. C’est
la plus ancienne
implantation étrangère
bancaire du GrandDuché. La banque a
toujours accompagné
le développement
de l’industrie
luxembourgeoise et
a contribué ainsi à
l’émergence de la place
financière. Forte de
son expérience, elle a
développé toutes les
compétences d’une
banque multimétiers,
proposant des services
aux entreprises,
à destination des
institutionnels (métier
Titres) et des clients
fortunés (Banque
privée). Elle s’appuie
sur une salle des
marchés active.
Profitant d’une bonne
solidité financière, elle
investit aujourd’hui
pour relever les enjeux
d’avenir.
08/12/15 06:48
L’innovation et la technologie,
premiers vecteurs de création
de valeur de la banque
Quels sont les avantages d’un tel
modèle ?
Ils sont évidents dans la mesure où
chaque entité ne doit plus gérer son
propre système. Il en découle un gain de
productivité mais aussi une meilleure
gestion du risque. Les efforts, à partir de
là, peuvent être concentrés sur le service
client et la création de valeur.
Par rapport à d’autres acteurs
luxembourgeois, la SGBT semble
pourtant avoir enclenché une machine
technologique d’envergure ?
Notre projet, pour le Luxembourg, est
de disposer de la meilleure équipe IT
de la Place. Nous avons opéré, dans
cette optique, des efforts importants en
termes de formation et de gestion du
changement, sur notamment 2 aspects :
les méthodes de conduite de projets, le
software development en mode agile,
« La quasi-totalité des projets mis en œuvre le sont
Les efforts dans la formation et le
nombre de postes que vous avez ouverts
laissent penser que les ambitions sont
conséquentes. La SGBT, au Luxembourg,
a-t-elle pour vocation de devenir un hub
ICT à l’échelle du groupe ?
« Pour rester
un acteur
leader,
moteur de la
transformation
digitale, il faut
que nous
disposions
des équipes
adéquates. »
Non, ce n’est pas l’ambition, ni le
modèle. Le Luxembourg n’a pas
plus vocation qu’une autre entité à
devenir un centre de compétences
ou de développement ICT. L’enjeu, au
contraire, est de favoriser à l’échelle
du groupe et des entités les meilleures
pratiques, d’opérer un meilleur partage
des compétences et des expertises, en
s’appuyant sur les forces de chacun,
pour que l’innovation puisse prendre
corps à divers endroits, en profitant
d’une émulation de groupe. À ce niveau,
l’ambition du groupe est vraiment
importante.
particulièrement le Scrum management.
On recrute beaucoup aussi, avec la
volonté de créer un environnement de
travail attractif eu égard aux talents
qui pourraient nous rejoindre. Dans
un monde qui évolue à toute vitesse, il
faut avoir les moyens de nos ambitions.
Plus que jamais, la banque de demain
a besoin d’IT. Dans ce contexte, pour
rester un acteur leader, moteur de la
transformation digitale, il faut que nous
disposions des équipes adéquates.
Comment l’IT, au niveau de la banque,
est-elle un vecteur de changement et de
croissance ?
Elle l’est sur plusieurs aspects.
Aujourd’hui, une meilleure intégration
des systèmes doit permettre d’améliorer
l’ensemble des processus internes,
d’accéder à un niveau d’automatisation
plus élevé, d’effectuer des traitements
dans un mode de plus en plus industriel.
On opère par exemple de cette manière,
une modernisation profonde du
10
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 10
08/12/15 06:48
en suivant les méthodes agiles. »
« Le digital est un
vecteur essentiel
pour l’amélioration
de la connaissance
du client, afin de lui
délivrer des conseils
et des services
personnalisés. »
back-office, en nous appuyant sur la
technologie Calypso, avec la mise en
œuvre de traitements en mode STP sur
une partie toujours plus importante
de la chaîne de valeur. C’est un des
aspects sur lequel nous appuyons notre
transformation au Luxembourg.
D’autre part, les clients fortunés de
la banque privée, comme d’autres
d’ailleurs, ont tendance à s’orienter
vers des solutions technologiques
innovantes, le plus souvent mobiles,
dans la gestion de leurs besoins en
gestion de fortune. Le développement
de ces solutions demande des
investissements assez conséquents.
Enfin, le digital est un vecteur essentiel
pour l’amélioration de la connaissance
du client, nous permettant in fine de lui
délivrer des conseils en investissement,
mais aussi des services adaptés et
personnalisés. Là, c’est la rencontre
entre le marketing et l’IT qui permet de
créer de la valeur.
L’agilité semble être devenue le crédo
pour la SGBT, peut-être plus que pour
la plupart des institutions financières
locales. Quelle est son importance
pour la réalisation de votre stratégie
ambitieuse ?
C’est un levier essentiel. D’ailleurs, la
première grande transformation opérée
suite à mon arrivée au Luxembourg
réside dans la mise en œuvre des
méthodes agiles. Aujourd’hui, la
« L’utilisateur ne
sait pas toujours
ce qu’il veut… »
En PLUS
Un parcours atypique
Le parcours d’Yves
Dupuy lui permet
d’allier compétences
technologiques et
marketing. À l’heure
où l’environnement
digital d’une banque
lui permet de faire la
différence, il met sa
vision au service du
déploiement d’une
nouvelle organisation,
plus agile, plus
réactive, plus
innovante.
11
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 11
08/12/15 06:48
« Si nous
ne menons
pas cette
transformation,
en tant que
banque leader
en Europe,
d’autres le
feront pour
nous. »
quasi-totalité des projets mis en
œuvre le sont en suivant les méthodes
agiles. Le principal attrait de ces
méthodes est, justement, qu’elles
impliquent les utilisateurs au cœur
des développements envisagés, et ce,
de manière très concrète. Les équipes
de développement, de production, et
l’utilisateur final travaillent ensemble,
dans un processus transparent. Leur
mise en œuvre contribue à instaurer une
dynamique de collaboration à l’échelle
de l’ensemble de la banque, et favorise
l’engagement de l’ensemble des acteurs.
En quoi cette nouvelle organisation
facilite-t-elle l’innovation ?
Elle l’est dans la mesure où elle
contribue à accélérer le cycle de
développement. On peut répondre à de
nouveaux besoins, très simplement, en
rassemblant les équipes, en développant
une solution, en affinant ensemble
ses caractéristiques en privilégiant les
sujets à plus forte valeur ajoutée. Très
rapidement, les utilisateurs voient des
résultats concrets, alors que par le
passé, entre la formulation du besoin et
le résultat apporté le décalage pouvait
être important et les délais pénalisants.
Ce mode de développement très itératif
place l’ensemble des équipes dans un
processus d’amélioration continue.
Ces méthodes sont idéales pour le
développement de solutions utilisées
en interne. S’appliquent-elles à
des développements orientés vers
l’extérieur ?
Elles peuvent s’appliquer dans ce
cadre. Il suffit que le prestataire
adopte les mêmes méthodes. Nous
en avons fait l’expérience récemment
avec CGI à Luxembourg. C’est ce que
12
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 12
08/12/15 06:48
traduisent notamment des concepts
de crowdsourcing. Cela implique une
méthode particulière. Toutefois, le
concept présente certaines limites.
Ford, lui-même, disait que s’il avait
demandé aux gens ce qu’ils voulaient…
… Ils auraient répondu « des chevaux
plus rapides ». L’utilisateur ou le client
ne sait pas toujours ce qu’il veut. C’est
un principe clé du marketing. Si on leur
avait demandé d’imaginer le téléphone
intelligent, je ne suis pas certain
qu’ils auraient été capables de créer
l’iPhone. En revanche, si on lui soumet
des prototypes, alors il peut réagir et
indiquer ses préférences.
De votre point de vue, comment la
technologie peut-elle mieux répondre
aux attentes du client ?
Si l’on ne propose pas des outils adaptés
aux attentes de nos collaborateurs, il y
a de fortes chances qu’ils se détournent
des outils que nous mettons à leur
disposition. Il est important que nous
puissions proposer des solutions qui
se rapprochent de celles dont profitent
nos utilisateurs au quotidien, quand
ils sont chez eux. Ils ont l’habitude de
surfer, de consommer du contenu, de
procéder à des achats ou d’effectuer
des transactions à partir d’un terminal
mobile, dans un environnement
convivial, que ce soit Android ou iOS.
Et vers l’extérieur ?
Vers l’extérieur, c’est la même chose.
Nous devons être en mesure de
proposer des solutions qui s’intègrent
aux terminaux de nos end-users. Le
deuxième élément important réside
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 13
dans la nécessité d’innover, de nous
engager dans une transformation
digitale, afin d’apporter de nouveaux
outils et services. Il faut garder à
l’esprit que si nous ne menons pas cette
transformation, en tant que banque
leader en Europe, d’autres le feront pour
nous. En la matière, il nous faut aller
le plus vite possible, nous positionner
en tant que fer de lance du marché. Par
exemple, pour nos activités de marché,
nous avons beaucoup investi sur notre
portail SGMarket.com qui permet à
nos clients Corporate et Institutionnels
d’accéder à la palette de nos produits et
services.
« Les acteurs
FinTech,
généralement,
parviennent à se
positionner sur
des services pour
lesquels les clients
perçoivent un
risque limité. »
En PLUS
Le digital au service
de l’utilisateur
Si la banque s’est
toujours appuyée sur la
technologie, jamais les
investissements n’ont
été aussi bien ciblés
qu’aujourd’hui. Ils sont
avant tout orientés
par l’utilisateur. C’est
pour mieux le servir,
pour lui fournir une
meilleure expérience,
que l’on investit dans la
technologie. Le digital
fait du sens s’il est
créateur de valeur.
Agile
Dans la précédente
édition d’ITnation Mag,
nous revenions sur
l’effort entrepris par la
SGBT pour gagner en
agilité. Redécouvrez cet
article sur notre site :
www.itnation.lu.
En quoi le fait de s’inscrire dans une
stratégie claire et ambitieuse de
transformation numérique, pour un
acteur bancaire et financier bien en
place sur le marché, est-il aujourd’hui
crucial ?
Traditionnellement, le client était fidèle
à son conseiller bancaire, à qui il rendait
visite à l’agence de quartier. Changer
de banque était aussi compliqué,
aujourd’hui, c’est plus facile. Chacun
08/12/15 06:48
L’innovation et la technologie,
premiers vecteurs de création
de valeur de la banque
« Favorisons
l’intrapreneuriat
par un
processus très
structuré. »
accède à une quantité plus importante
d’informations. On a sa banque en
poche et on attend beaucoup de son
prestataire bancaire en termes de
services mobile, d’ergonomie, d’offre de
produits adaptés. On accepte de moins
en moins que son application bancaire
ne fonctionne pas.
On voit beaucoup de nouveaux entrants
arriver sur le marché, opérant une
désintermédiation entre la banque
traditionnelle et ses clients, en
proposant une expérience client
améliorée… La banque traditionnelle
est-elle aujourd’hui menacée
d’Ubérisation ?
« En un weekend, nous
pouvons voir se
concrétiser des
projets qui, hier,
auraient mis des
semaines, voire
des mois,
à émerger. »
Uber, en entrant dans un environnement
très réglementé et très local, est
révélateur de la menace. Néanmoins,
dans ce contexte, il y a également des
opportunités pour les banques. On
constate, au niveau de la finance, que
la désintermédiation peut s’opérer
sur un nombre important de services,
plus ou moins centraux à l’activité, et
notamment sur tout ce qui ne nécessite
pas de capital et ce qui est moins soumis
à la réglementation. Ces acteurs peuvent
se positionner sur des services pour
lesquels les clients perçoivent un risque
limité.
Face aux intermédiaires qui émergent et
que l’on évoquait juste avant, comment
la banque doit-elle se positionner ?
Autrement dit, la banque traditionnelle
fait encore la différence grâce à la
confiance qu’elle induit…
Oui. Mais il faut pouvoir imaginer ce
qui peut se passer à l’avenir, avec des
géants, comme Amazon, Apple ou
Google, qui pourraient développer
leurs propres services bancaires. Les
codes bougent. Cela dit, le secteur
n’est pas passif. Il faut rester à l’écoute
du marché, pouvoir relever les défis,
avec des compétences IT en place,
capables de concrétiser l’innovation, de
transformer nos services pour créer de
la valeur au départ de nos forces.
Vous ne vous sentez donc pas menacés
outre-mesure…
Il faut considérer les différents piliers
sur lesquels nous pouvons appuyer
notre développement et sur lesquels
on fonde notre valeur : le capital, la
confiance, l’expertise. Ce capital allié à
une réglementation et à une expertise
métier permet de créer la confiance.
À chaque cycle d’innovation, on dit
que la banque est menacée. On oublie
à chaque fois que, plutôt que de subir
le changement, les métiers évoluent,
intègrent les innovations pour créer de
la valeur supplémentaire. La banque,
au fil du temps, s’est développée avec
la technologie. Elle a souvent été la
première à l’intégrer. Je ne crois donc
pas qu’elle soit menacée. L’enjeu est
de pouvoir s’approprier les évolutions
technologiques pour créer plus de
valeur encore.
Il y a, je pense, de la place pour un
certain nombre d’intermédiaires. Vis-àvis d’eux, selon la stratégie envisagée,
nous devrons tantôt nous positionner
en partenaires, tantôt en concurrents.
14
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 14
08/12/15 06:48
« La technologie
blockchain présente
à la fois une énorme
menace et de belles
opportunités. »
Quels sont les moteurs de l’innovation
en interne ?
Nous avons mis en place un processus
très structuré d’innovation participative.
Il vise à favoriser l’intrapreneuriat. On
demande à nos équipes de partager
leurs idées, de mettre en place des
projets, de faire des elevator pitches,
exactement comme s’ils devaient
convaincre un investisseur externe
de financer leur start-up. Ils sont
coachés dans le développement de leur
projet, amenés à développer le proof
of concept. Au niveau du groupe, 450
idées ont été soumises ces derniers
mois, 22 expériences ont été menées à
terme. Il y a, en interne, une richesse
d’idées énorme. Elles permettent
de se réinventer de l’intérieur. Nous
avons aussi multiplié l’organisation de
hackhatons en interne. En un weekend, nous pouvons voir se concrétiser
des projets qui, selon un processus
classique, auraient mis des semaines,
voire des mois, à émerger. Nous allons
d’ailleurs prochainement mettre sur le
marché un service Internet innovant
destiné aux PME qui a été proposé dans
ce contexte.
Quelles sont les évolutions
technologiques dont on parle
aujourd’hui et qui sont, selon vous, de
nature à transformer en profondeur
le fonctionnement de l’industrie
financière ?
« La banque,
au fil du
temps, s’est
développée
avec la
technologie, en
étant souvent
la première à
intégrer les
innovations
pour créer de
la valeur. »
En PLUS
Blockchain
Le blockchain est
la technologie qui
sous-tend le bitcoin
aujourd’hui. Elle doit
permettre, par une
gestion innovante de
l’information et un
contrôle décentralisé,
de révolutionner les
modes d’échange de
valeur, l’organisation
des flux financiers.
Bien appliquée, cette
technologie pourrait
notamment rendre
obsolètes les processus
financiers actuels
opérés au niveau du
back office.
Yves Dupuy
Nous sommes très attentifs à la
technologie blockchain. Elle pourrait
impliquer des changements très
importants. Pour la finance, elle
représente à la fois une énorme menace
et de belles opportunités.
15
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 15
08/12/15 06:48
« Si le pays
dispose d’atouts
incontestables,
il lui manque
une magic
touch pour
attirer
de jeunes
créateurs
d’entreprises. »
Le Luxembourg mise beaucoup sur le
développement du secteur FinTech.
Selon vous, qui êtes passé par Paris
puis Londres, le Luxembourg est-il
en capacité de se positionner dans ce
domaine ?
Le pays dispose d’un certain nombre
d’atouts : la concentration des acteurs
financiers, un intérêt fort du pouvoir
politique et administratif pour le
développement de telles activités, le
poids de la Place luxembourgeoise sur le
marché des fonds. Au niveau des points
qui pourraient constituer un frein, il faut
évoquer la faible capacité de formation
dans le domaine technologique. On
peut aussi déplorer un problème de
taille critique et d’attractivité du pays,
notamment pour attirer des talents qui
rêvent de Silicon Valley, de Londres, de
Paris, ou d’ailleurs. Si le pays dispose
d’atouts incontestables, il lui manque
une magic touch pour de jeunes
créateurs d’entreprises. Cela dit, je
suis positif pour le développement du
secteur au Luxembourg, notamment s’il
se concentre sur des niches.
Sur quelles niches technologiques le
secteur FinTech luxembourgeois doit-il
concentrer ses efforts ?
Je dirais le secteur des fonds, le
blockchain et sur les solutions qui
ont trait à la sécurité et notamment à
la sécurité des données clients. Sur le
domaine des paiements, en profitant
de la réglementation européenne, le
cadre défini par SEPA, il pourrait y avoir
également des opportunités à saisir.
16
06_16_ITN_Mag_201512_GdEntretien.indd 16
08/12/15 06:48
17_ITN_Mag_201512_POST.indd 17
07/12/15 16:19
START-UP / NEURODECISION
Leur métier,
« profiler » d’investisseurs
S’appuyant sur de nombreux résultats de recherche en finance comportementale,
Neurodecision a développé un test ludique en ligne permettant, en cinq minutes et grâce à un algorithme complexe,
de définir avec précision et fiabilité le profil de risque des clients investisseurs.
Julien Revelle,
Co-fondateur
de Neurodecision
Demain, la nouvelle réglementation
MIFID II obligera les conseillers en
investissement à mieux documenter le
profil de leurs clients, notamment en
matière de risque d’investissement. Cette
nouvelle contrainte pour les acteurs
du secteur financier, la jeune start-up
Neurodecision entend bien la transformer
en opportunité. Neurodecision a
développé une solution intégrant les
résultats de nombreuses recherches
menées ces dernières années dans le
domaine de la finance comportementale.
« En invitant l’investisseur à répondre
à quelques questions relatives aux
investissements auxquels il souhaite
procéder, notre application permet de définir
un profil de risque élaboré. L’algorithme qui
supporte notre solution permet d’obtenir
des résultats à la fois fins et fiables à la suite
d’un test d’une durée qui n’excède pas les
cinq minutes », précise Julien Revelle,
co-fondateur de cette start-up, qui
vient justement d’intégrer ’e Khube,
l’incubateur de KPMG au Luxembourg.
Pour la première fois, des acteurs de
la finance peuvent s’appuyer sur des
résultats fiables obtenus grâce à un test
acceptable pour le client, ni trop long, ni
trop fastidieux. Dans la mesure où elle
prend l’apparence d’un jeu, à la manière
du serious game, l’application prend même
des allures ludiques.
La start-up a repris des résultats de
recherche pour les transformer en
une application concrète, qui met en
œuvre un algorithme complexe. Le
test, aujourd’hui, est opérationnel et
a démontré sa pertinence. Désormais,
Neurodecision veut le mettre à
disposition des acteurs du secteur
financier, en les intéressant aux
opportunités que peut leur apporter
la finance comportementale. « Audelà des exigences légales auxquelles il
faudra répondre, disposer d’une meilleure
information à l’égard de son client doit
permettre aux acteurs financiers de lui
proposer un meilleur service et des offres
adaptées. Tout en répondant à de nouvelles
contraintes, elles peuvent donc améliorer la
relation client », poursuit Julien Revelle.
Neurodecision, avec l’aide de ses
développeurs, espère pouvoir intégrer
sa solution au sein des systèmes d’une
variété d’acteurs financiers. Dans cette
optique, elle multiplie les contacts entre
New-York et Hong-Kong, en passant par
la Suisse et Luxembourg.
En PLUS
MiFID II renforce la protection des
investisseurs. Les entreprises d’investissement
devront respecter des normes plus strictes,
afin que les investisseurs puissent être assurés
qu’on leur propose des produits adaptés à leur
profil et que leurs actifs sont bien protégés.
L’enjeu est de bien informer les investisseurs
sur les risques liés aux produits qui leur sont
proposés, de façon à éliminer des marchés les
produits « toxiques ».
18
18_ITN_Mag_201512_StartUp_neurodecision.indd 18
08/12/15 06:49
START-UP / Sesamm
Analyser l’humeur des réseaux
pour anticiper
les mouvements boursiers
En analysant l’humeur des réseaux sociaux, la start-up SESAMm parvient à anticiper les mouvements boursiers.
Cette solution pourrait transformer la manière d’envisager le métier de trading.
On exprime allégrement beaucoup de
choses à travers les réseaux sociaux,
souvent même sans s’en rendre compte.
On y partage nos humeurs, nos envies,
nos joies, nos peines. Et même pour
des publications neutres en apparence,
le ton ou le champ lexical utilisé
peut être révélateur d’une humeur.
Toute cette information, si elle est
bien appréhendée, peut être exploitée
à différentes fins. Après avoir pris
connaissance d’un article sur le sujet,
quelques jeunes adeptes de technologie
en Lorraine ont eu l’idée de travailler
sur un nouveau concept. « Nous avons
voulu développer un algorithme capable
de scruter les réseaux sociaux pour en
comprendre l’humeur et de voir s’il était
possible de corréler ces sentiments avec
les mouvements opérés sur les bourses
quelques heures plus tard », explique
Sylvain Forté, président et co-fondateur
de SESAMm. Au service de la finance, la
start-up allie les concepts de Big Data,
d’analyse du langage et les usages des
réseaux sociaux.
L’équipe est actuellement composée
de trois associés et de deux experts
fraîchement engagés : un analyste
quantitatif et un linguiste informatique.
Tout ce petit monde aux potentialités
étonnantes intègre en ce moment le
Khube de KPMG. En amont, l’équipe a
travaillé deux ans et demi, développant
une expertise en finance analyse
technology et en finance machine
learning. Au-delà des aspects liés
au métier de la finance, il a fallu
s’attarder sur divers enjeux d’ordre
linguistique, trouver comment traduire
les sentiments exprimés à travers les
réseaux en modèles mathématiques
et statistiques pour, in fine, parvenir à
traduire les résultats de l’analyse en
signal de trading. « Autour du langage,
Sylvain Forté,
Président et co-fondateur
de SESAMm
beaucoup de recherches ont été menées par
ailleurs. Il a fallu en intégrer les résultats
au sein de notre modèle. Toute la base
technologique, en outre, a été développée
en interne, poursuit Sylvain Forté.
Aujourd’hui, la solution fonctionne. Il est
possible, selon l’analyse qui est faite du
sentiment exprimé à travers les réseaux,
de déterminer les mouvements boursiers
dans les heures qui vont suivre mais aussi
leur ampleur. C’est tout à fait fiable. De
notre solution peut découler une nouvelle
manière d’aborder le trading. Comme
l’a été le trading à haute fréquence il y a
quelques années, notre technologie peut être
envisagée comme élément différenciateur
d’une logique d’investissement. »
A l’heure actuelle, SESAMm travaille
avec un hedge fund londonien, qui a
choisi d’utiliser son produit.
19
19_ITN_Mag_201512_StartUp_Sesamm.indd 19
08/12/15 06:50
START-UP / Scorechain
Le Supporter de la révolution
apportée par la technologie blockchain
Scorechain entend accompagner les acteurs qui veulent développer des activités au départ
de la technologie blockchain. Au cœur de la finance, cette technologie devrait amener des changements profonds.
Scorechain développe les outils permettant à ses clients de faire un meilleur usage de la technologie
et de trouver facilement des réponses à leurs besoins.
Pierre Gérard,
CEO de Scorechain
La technologie blockchain est sans
doute celle qui, dans les années à
venir, entrainera les plus grands
bouleversements pour toutes les
opérations impliquant des tiers de
confiance. En cela, la finance est
particulièrement concernée. « Il y
a un intérêt grandissant des acteurs
financiers pour cette technologie qui
supporte aujourd’hui le fonctionnement
du bitcoin, explique Pierre Gérard,
CEO de Scorechain, jeune start-up
qui développe des activités en lien
avec cette innovation. Blockchain va
transformer l’ensemble de la chaîne de
valeur existante dans le secteur financier,
comme elle devrait aussi le faire dans de
nombreux autres domaines d’activité. Elle
introduit un contrôle décentralisé en matière
d’échange de valeur ou de gestion de contrats
intelligents, permettant de se passer de
tiers de confiance au sens où on les connaît
actuellement. »
Pour le secteur financier, on peut voir
dans cette technologie une grande
opportunité, mais aussi une menace.
Reste que son utilisation, offrant de
nombreux avantages, et notamment un
allégement considérable des processus
opérationnels, devrait se généraliser
dans les années à venir. « Notre activité,
au sein de Scorechain, vise à supporter
le changement lié à l’utilisation de cette
technologie, en développant des outils
adaptés aux besoins qui en découleront »,
poursuit Pierre Gérard. Car, si la
technologie permet à des acteurs
financiers de se passer d’un tiers de
confiance et de s’épargner de nombreux
processus lourds de contrôle ou de
réconciliation de l’information, elle
ne leur évite pas de devoir répondre
aux contraintes réglementaires. « Au
Luxembourg, le régulateur a permis à
des acteurs de développer des activités
financières en utilisant le bitcoin. Mais ce
n’est pas parce que la technologie utilisée
change que la réglementation à l’égard de
ces acteurs est différente, poursuit le CEO.
Comme les autres institutions financières, ils
sont tenus de répondre aux mêmes exigences
en matière de lutte contre le blanchiment
d’argent ou encore de KYC. Considérant cette
technologie nouvelle, afin de les aider dans
leur démarche et dans leurs besoins vis-àvis du régulateur, notre volonté est de leur
apporter les bons outils », poursuit Pierre
Gérard.
En d’autres mots, Scorechain apporte
à ses clients les moyens d’aller
chercher la donnée, et ce aussi bien
dans la chaîne d’informations centrale
à la technologie qu’en dehors, par
l’utilisation d’approches Big Data pour la
transformer en information utile. « Dans
la finance, nos outils doivent permettre à
nos clients de plus facilement répondre
aux exigences en matière de compliance,
ou encore de réaliser plus simplement
des opérations de comptabilité au départ
de la donnée disponible, précise Pierre
Gérard. Dans un autre registre, cette
technologie va transformer le métier
d’auditeur. Nous ne souhaitons pas, en
outre, limiter notre champ d’action à la
sphère financière. Le blockchain trouvera
des applications dans de nombreux
secteurs. Nous souhaitons accompagner
ce changement à tous les niveaux. »
Aujourd’hui, Scorechain s’appuie sur
une équipe de cinq personnes. Elle
développe des outils tout en répandant la
bonne parole vis-à-vis des opportunités
que présente cette technologie. La
start-up vient de réaliser une levée de
fonds d’un demi-million d’euros, lui
permettant d’envisager plus avant son
développement.
20
20_ITN_Mag_201512_StartUp_Scorechain.indd 20
08/12/15 06:51
21_ITN_Mag_201512_PwC.indd 21
07/12/15 16:22
Case Study / EBRC - OLKYPAY
Recouvrement de factures :
la révolution OlkyPay
Comment une jeune pousse FinTech
luxembourgeoise séduit le CAC 40
Développée par Olkypay, une nouvelle plateforme transactionnelle intègre de manière transversale
une large diversité de moyens de paiement : prélèvement automatique ou domiciliation,
titre interbancaire de paiement, virement, carte bancaire… Offrant une plus grande autonomie
aux entreprises, elle facilite l’encaissement des factures. Olkypay compte déjà une cinquantaine de clients.
Compatible SEPA, la plateforme a convaincu Veolia Eau, qui va l’utiliser pour assurer l’ensemble des encaissements.
Aujourd’hui, Olkypay s’appuie sur les Managed Services d’EBRC pour monter en puissance.
Julien Rouayroux,
responsable backoffice,
Olkypay
En février 2016, la directive européenne
sur les services de paiement (DSP)
entrera en vigueur et l’encaissement
de factures en dehors des procédures
définies par SEPA ne pourra plus être
garanti (TIP, télérèglement, etc.). Pour de
nombreuses entreprises, la gestion de ce
changement n’est pas sans risque. Cela
concerne particulièrement les acteurs
encaissant leur paiement par domiciliation ou via les titres interbancaires
de paiement, très répandus en France.
Ce changement, toutefois, a constitué une opportunité pour Olkypay. La
société luxembourgeoise, qui dispose
d’une licence d’établissement de paiement délivrée par la CSSF, a développé
une plateforme d’encaissement des
paiements particulièrement innovante.
Dans le contexte actuel, elle a facilité
cette transition à ses clients, dans la
mesure où elle a directement intégré des
moyens de paiement répondant aux exigences de SEPA, comme le SEPA Direct
Debit ou le SEPA Credit Transfer.
Toutefois, si la plateforme a pu profiter
de cette opportunité, elle offre beaucoup plus en amenant de nouvelles
solutions aux entreprises confrontées à
des problématiques d’encaissement des
paiements. « Nos clients peuvent disposer
d’une plateforme qui s’intègre directement
à leur système d’information. Dès lors, ils
peuvent gérer et vérifier directement les
encaissements clients, quel que soit les
moyens de paiement utilisés », explique
Julien Rouayroux, responsable backoffice d’Olkypay. Pour y arriver, habituellement, un opérateur doit interroger sa
banque pour s’assurer que les paiements de ses clients ont été réalisés, en
leur transmettant une liste, par exemple
celle des clients qui ont choisi un prélèvement automatique, une domiciliation ou qui ont signé un TIP. Cela prend
du temps, exige souvent de procéder
à plusieurs allers et retours entre la
banque et l’entreprise, pour obtenir un
statut de l’opération succès ou échec…
« Avec Olkypay, l’entreprise dispose d’un
compte lui permettant d’encaisser tous les
paiements de ses clients. La plateforme que
nous avons développée s’intègre directement
aux systèmes d’informations de l’entreprise.
Sans passer par un tiers, il est ainsi possible
de vérifier si les paiements attendus sont
effectivement réalisés ou non, poursuit
Julien Rouayroux. C’est un gain de temps
considérable, permettant de récupérer plus
rapidement un encaissement en échec ou de
réagir en rapidement de façon appropriée. »
22
22_24_ITN_Mag_201512_CaseEBRC.indd 22
07/12/15 19:06
COTEE AU CAC40,
VEOLIA EAU ADOPTE LE SERVICE OLKYPAY
UNE TRANSACTION,
PLUSIEURS MOYENS DE PAIEMENT
L’autre grand intérêt de la plateforme
est qu’elle intègre, de manière transversale, l’ensemble des moyens de
paiements disponibles ou à venir. « En
tant qu’établissement de paiement, sous la
surveillance et en discussion avec la CSSF,
nous avons la possibilité de développer
de nouveaux moyens de paiement, assure Julien Rouayroux. Nous avons, par
exemple, mis au point une alternative au
TIP, largement répandu en France, mais qui,
dès le 1er janvier 2016, sera obsolète. Nous
avons donc créé un moyen de paiement qui
s’en approche mais qui, juridiquement,
répondra aux standards définis par SEPA. »
Cette flexibilité, au regard de l’échéance
proche, a notamment permis à Olkypay
de convaincre Veolia Eau, acteur du CAC
40, qui souhaitait continuer à proposer à ses clients un moyen de paiement
équivalent au TIP. L’enjeu n’est pas
anodin, quand on sait que près d’un tiers
des factures envoyées par Veolia Eau
à ses clients est accompagné d’un TIP.
Demain, c’est à travers la plateforme
Olkypay que Veolia Eau encaissera l’ensemble des paiements, pour un montant
total annuel supérieur à cinq milliards
d’euros.
Ce n’est pas la seule innovation portée
par Olkypay. Au niveau des banques
traditionnelles, le paiement est le plus
souvent organisé de manière verticale :
une transaction pour un seul moyen de
paiement. La plateforme développée
par Olkypay, elle, permet d’organiser
un même encaissement en recourant à
divers moyens de paiement. « Pour une
somme due de 100 euros, 50 peuvent être
payés par domiciliation, 25 via une carte
bancaire et 25 par virement bancaire »,
explique Julien Daxbek, responsable IT
d’Olkypay. La plateforme consolide les
transactions et donne une information
complète et directe au client. « Un client
peut permettre à son fournisseur de solliciter plusieurs moyens de paiement afin
d’encaisser les montants dus. Si, au moment
de l’encaissement, un prélèvement n’est pas
possible, pour cause de provision insuffisante sur le compte par exemple, notre
client pourra effectuer l’encaissement par
un autre moyen », poursuit Julien Daxbek.
La plateforme intègre également des
fonctionnalités innovantes facilitant le
recouvrement. Des automatismes permettent notamment de représenter à la
compensation, intégralement ou partiel-
Jean-François Hugon,
Innovation and Marketing
Manager, EBRC
23
22_24_ITN_Mag_201512_CaseEBRC.indd 23
07/12/15 19:06
Julien Daxbek,
IT Director Olkypay
lement au meilleur moment, le montant des impayés, maximisant ainsi les
chances d’encaissement des créances.
In fine, la plateforme permet aux clients
d’Olkypay de gagner du temps mais
aussi de sécuriser les encaissements
et d’en réduire les délais. « Au-delà, le
recours à notre plateforme permet de diminuer les coûts de recouvrement, d’améliorer
la trésorerie disponible », ajoute Julien
Rouayroux.
Innovant, tant au niveau de la méthode
que sur la technologie mise en œuvre,
Olkypay se positionne comme un acteur
FinTech ambitieux. Le développement
rapide de l’entreprise, qui a obtenu sa
licence d’établissement de paiement en
décembre 2013, confirme cette ambition. Le contrat passé avec Veolia Eau,
qui a choisi de confier l’ensemble de ses
encaissements à l’acteur luxembourgeois, est révélateur de sa robustesse.
« Aujourd’hui, la société compte déjà une
quarantaine de collaborateurs. Nous continuons à recruter, des développeurs, Java
pour la plupart, mais aussi des chefs de
projet », explique Julien Daxbek.
EBRC, ACTEUR-CLé DU BUSINESS D’OLKYPAY
Pour répondre aux enjeux de ce développement rapide, Olkypay a fait
confiance aux infrastructures d’EBRC.
« Les Data Centres sont à proximité et nous
pouvons profiter de l’expertise d’EBRC qui
répond aux exigences requises, explique
Julien Daxbek. Disposant du statut PSF de
support, offrant des garanties élevées
en matière de sécurité (ISO 27001)
et de disponibilité des services (ISO 20000),
EBRC est un partenaire agile pour
accompagner notre développement rapide.
Il répond à la fois à nos exigences, à celles
du régulateur (CSSF), de nos partenaires
cartes bancaires (PCI-DSS) mais aussi à
celles de nos clients. C’est un atout dans
notre développement Business et de respect
de notre Time to Market. Le couple Data
Centre et offre de services (One-Stop-Shop)
a été pour OlkyPay un critère déterminant
dans la sélection de notre partenaire IT. »
D’ailleurs, au regard des enjeux financiers, la direction de Veolia Eau s’est déplacée à deux reprises au Luxembourg,
pour visiter les infrastructures d’EBRC
et rencontrer la direction de l’entreprise,
afin de disposer de toutes les garanties
utiles. « EBRC gère la partie infrastructure
IT en Managed Services. Cela nous permet
de concentrer nos efforts sur l’amélioration
de la plateforme, qui est distribuée en mode
SaaS auprès de nos clients, et le développement de nouveaux moyens de paiement »,
poursuit Julien Daxbek. Dans cette optique, EBRC accompagne aussi Olkypay
afin que l’entreprise puisse répondre
aux exigences de PCI-DSS, en vue de
l’obtention de cette certification. « Pouvoir proposer, nous-mêmes, des moyens
de paiement par carte bancaire, exige que
nous disposions de cette certification. Nous
sommes heureux, dès lors, de pouvoir profiter de l’expertise d’EBRC pour nous aider à
l’obtenir », poursuit Julien Daxbek.
24
22_24_ITN_Mag_201512_CaseEBRC.indd 24
07/12/15 19:06
25_ITN_Mag_201512_KPMG.indd 25
07/12/15 16:23
Avis d'experts / Avaloq
Faciliter la transformation
La banque, quel que soit son cœur de métier, fait face à d’importants défis environnementaux et structurels.
La pression règlementaire, l’évolution des marchés financiers, le niveau d’exigence de la clientèle, dans un
contexte de concurrence accrue, influencent fortement la stratégie des institutions financières.
Si ces problématiques sont hétérogènes,
les réponses et décisions des banques le
sont tout autant. En tout état de cause,
c’est avant tout l’approche métier qui
doit guider les choix tactiques à court,
moyen et long terme. Les fournisseurs
de logiciels et services interviennent en
qualité de conseillers et facilitateurs,
mettant en œuvre la transformation de
ces établissements.
Frédéric Kemp,
Managing Director
BENELUX at Avaloq
Cependant, selon Avaloq, la capacité
d’investissement limitée des banques
pousse beaucoup d’entre elles à adopter
des solutions tactique pour assurer
leur conformité réglementaire et à se
concentrer sur le front et les outils
digitaux.
Eu égard aux enjeux de transformation
digitale, comment se positionnent les
acteurs bancaires actuellement ?
« La fluidité et
le partage de
l’information
sont encore en
retrait dans
le secteur
bancaire, en
comparaison
à d’autres
secteurs
marchands. »
La transformation digitale,
bien qu’irréversible, n’est qu’un
épiphénomène d’une transformation
plus profonde que doivent opérer les
banques. Les acteurs bancaires doivent
en effet adresser simultanément
plusieurs défis. Le premier est celui de
la maîtrise des coûts et de l’évolution
des marges. La concurrence accrue,
notamment due à l’abandon du secret
bancaire, des taux d’intérêts très
bas mais aussi des coûts importants
induits par les nombreuses exigences
réglementaires réduisent fortement
les marges. Le deuxième est celui de la
réglementation croissante qui, au-delà
des investissements qu’elle requiert,
influence largement la façon dont les
banques peuvent offrir leurs services ;
pensons à FATCA, AEoI, ou à MIFID I
et surtout à MIFID II à cet égard. Enfin,
l’enjeu digital induit de nouvelles attentes
au niveau des clients et s’inscrit dans un
recentrage sur le service au client.
Comment cela ?
Selon une étude d’EY en collaboration
avec l’ABBL, 40 à 67% des
investissements auxquels procèdent les
acteurs bancaires visent à répondre aux
enjeux réglementaires. Ceci laisse peu de
place aux investissements différenciants.
À cet égard, il est évidemment
intéressant pour les banques de
s’appuyer sur des applications pour
lesquelles les fournisseurs s’engagent à
assurer la conformité tout en partageant
l’effort sur plusieurs clients. En ce qui
concerne Avaloq, plus de 150 clients
composent la communauté utilisatrice :
nous discutons pro-activement avec
eux de la meilleure façon d’adresser ces
enjeux réglementaires qui s’imposent à
tous.
Comment le digital impacte-t-il la relation
client ? Quels sont les défis en la matière ?
La transformation digitale impacte aussi
bien la banque de détail, et le rôle de
ses agences, que la banque privée, avec
une importante évolution des besoins
d’une clientèle fortunée. Le client, de
manière globale, entend profiter d’une
meilleure expérience, en référence
aux standards proposés par les sites
d’achats en ligne ou les plateformes de
streaming par exemple. La banque doit
pouvoir lui offrir une expérience client
similaire. Il doit pouvoir initier une
opération via son e-banking, voir son
conseiller en agence pour en discuter
et, au final, pouvoir valider son choix
depuis son smartphone. L’expérience
doit être fluide et transparente. En
ligne, comme en agence, il faut que
tous disposent de la même information
actualisée, afin de mieux servir le client.
Les enjeux concernent donc aussi bien
l’évolution des outils mis à disposition du
client que de ceux qui permettront aux
gestionnaires et responsables de relation,
au sein de l’institution financière, de le
suivre au mieux.
26
26_27_ITN_Mag_201512_AvisExpertAvaloq.indd 26
08/12/15 06:54
« Nous devons être un catalyseur permettant
aux institutions bancaires d’intégrer rapidement
les dernières innovations. »
Aujourd’hui, par rapport à ces enjeux,
où est-ce que le bât blesse ?
La fluidité et le partage de l’information sont
encore en retrait dans le secteur bancaire,
en comparaison à d’autres secteurs
marchands. Cela est principalement
lié à l’organisation des systèmes, mais
aussi à l’activité, encore trop cloisonnée.
Il manque souvent une vue holistique,
permettant à un conseiller de s’appuyer sur
l’ensemble des informations et opérations
qui concernent un client afin de pouvoir
mieux l’accompagner. Une connaissance
accrue du client est aujourd’hui possible,
au travers de solutions comme la business
intelligence, le data mining, ou encore le big
data, qu’il convient aujourd’hui d’intégrer
dans l’approche client. Nous investissons
largement dans ce domaine.
Finalement, la technologie ne doit-elle pas
permettre de répondre à l’ensemble des
enjeux, de la gestion des coûts à la réglementation, en passant par l’offre digitale ?
Oui, très certainement. Une réglementation
comme MIFID II, par exemple, va avoir
un impact sur tous ces aspects, sur les
produits proposés mais aussi sur la
manière dont les acteurs vont les adresser
à leurs clients. Il y a un intérêt certain
à envisager cette réglementation et ses
conséquences de manière transversale.
Cette approche est évidemment plus
facile à mettre en œuvre pour les banques
disposant d’une architecture système
intégrée. Telle est la philosophie proposée
par notre offre logicielle ainsi que par
nos services BPO (Business Process
Outsourcing) qui s’appuient sur une
architecture intégrée permettant la gestion
transversale de ces évolutions. Toutefois,
aujourd’hui, toutes les banques ne sont
pas prêtes à s’engager dans un grand
projet de transformation front to back.
Nous continuons donc à les accompagner,
dans une rénovation progressive de leurs
architectures logicielles, en implémentant
des solutions adaptées, répondants à
des besoins métiers spécifiques (chaîne
titres, CRM, multi-channel…), afin de leur
permettre de répondre à ces défis.
Les banques sont-elles suffisamment
préparées pour faire face aux impacts de
la transformation digitale ? Comment se
positionne Avaloq ?
Outre l’évolution des attentes du client,
le digital fait émerger de nouveaux
business models. Les sociétés FinTech se
positionnent sur le marché des services
financiers avec des offres tout à la fois
complémentaires ou concurrentes, avec
des services à faible ou à forte valeur
ajoutée. Les banques, face ou avec les
Fintech, doivent appliquer de nouvelles
stratégies. Cet univers, de plus, évolue à
grande vitesse.
En ce qui concerne Avaloq, nous avons
investi plus de 100 millions d’euros en
2015 en R&D, afin d’aider les banques à
créer de la valeur auprès de leurs clients.
L’Avaloq Front Platform par exemple,
plateforme digitale omni-channel, permet
aux banques de fournir des services
à ses clients en s’appuyant sur des
fonctionnalités, soit directement fournies
par Avaloq, soit développées en interne
par les banques, soit délivrées par des
partenaires externes (Fintech).
Depuis septembre dernier et le lancement
de l’Avaloq Software Exchange, nous
rendons accessibles aux banques clientes
d’Avaloq les services innovants fournis
par la communauté des sociétés FinTech.
Ceci contribue à accélérer la mise en place
effective de services nouveaux pour leurs
clients. Il convient d’associer les différents
acteurs du monde financier et pas de les
opposer.
Nous entendons donc être un facilitateur
de la transformation digitale, un catalyseur,
permettant aux institutions bancaires
d’intégrer rapidement les dernières
innovations afin de toujours mieux
répondre aux attentes de leurs clients.
27
26_27_ITN_Mag_201512_AvisExpertAvaloq.indd 27
08/12/15 06:54
Case Study / Dimension Data - AXA
Axa accélère sa transformation
digitale grâce à
Dimension Data et Oracle
En trois ans, AXA Luxembourg a opéré une transformation complète
de son environnement IT. Grâce à l’externalisation de la gestion de son infrastructure
auprès de Dimension Data, la compagnie d’assurance peut mieux appréhender son risque technologique
et dispose désormais d’une meilleure vision sur l’ensemble de ses systèmes.
Dimension Data, en partenariat avec Oracle, a mis en œuvre une plateforme de gestion de bases de données
as a service, offrant à leur client sécurité et flexibilité.
Benjamin Degand,
Service Architect –
Dimension Data
Luxembourg
La transformation opérée au sein du
département informatique d’AXA
en trois ans n’est pas des moindres.
Au départ d’une meilleure prise de
conscience des enjeux liés à la gestion
des infrastructures, exigeant une
spécialisation croissante des équipes,
et du constat que son hardware
devenait de plus en plus difficile à
maîtriser, la compagnie d’assurance a
pris la décision d’externaliser. « Cette
période coïncidait avec le déménagement
dans nos nouveaux locaux, commente
Olivier Vansteelandt, CIO d’AXA
Luxembourg. Le choix de ne plus garder
les infrastructures au niveau du bâtiment
s’est imposé. Il répondait à un besoin de
réduire le risque inhérent à sa gestion,
devenue de plus en plus complexe en raison
des évolutions des différentes technologies.
La petite équipe dont nous disposons n’a
pas la possibilité de se spécialiser et de
suivre cela. C’est pour cette raison que nous
nous sommes tournés vers Dimension
Data, pour reprendre une partie de nos
compétences, complétées par celles des
spécialistes dont ils disposent, et assurer
la continuité du service depuis leur data
center. »
Transformer,
harmoniser, standardiser
Ce choix d’externalisation a surtout
permis d’accélérer la transformation
digitale de la compagnie d’assurance.
Faisant le diagnostic de l’infrastructure
et des systèmes transférés, Dimension
Data et Axa ont constaté que beaucoup
d’éléments étaient en fin de vie.
Un certain nombre de plateformes
présentaient des signes d’obsolescence,
notamment celle d’Oracle. Le système à
partir duquel était géré l’ensemble des
données de la compagnie allait bientôt
ne plus être supporté. « Face à ce constat,
il est apparu essentiel de transformer la
technologie, de consolider, d’harmoniser,
de standardiser, de virtualiser, tant
l’infrastructure que les systèmes, poursuit
Olivier Vansteelandt. Jusque-là,
l’environnement était très hétérogène, avec
différentes versions hardware et software.
La volonté a été à la fois de se doter d’un
système d’information nous permettant
de répondre aux enjeux d’avenir, mais
aussi de pouvoir disposer de meilleur
outils de gestion de cet ensemble, d’une
vision documentée de son fonctionnement,
ce qui faisait cruellement défaut au
moment d’entamer cette externalisation.
Heureusement, au sein de notre structure
qui par sa taille préserve un caractère
28
28_30_ITN_Mag_201512_CaseDimensionData.indd 28
08/12/15 06:58
De gauche à droite :
Patrick Hermes,
Olivier Vansteelandt,
Benjamin Degand
convivial, nous pouvions compter sur des
équipes engagées. Mais sans vision, sans
chiffres, nous n’avions pas conscience d’un
risque latent. Il fallait y remédier. »
de marché en offrant la possibilité à nos
clients d’héberger leurs environnements
Oracle Solaris dans un modèle as a
service. »
Une plateforme Oracle as a service
déployée au Luxembourg
L’engagement, premier facteur de succès
Pour la gestion des bases de données,
élément critique pour assurer la
continuité du business, et afin
de permettre à AXA de continuer
à profiter de la solution Oracle
sans devoir réinvestir dans une
infrastructure dédiée, Dimension Data
a proposé à la compagnie d’assurance
d’opter pour une plateforme as a
service. L’intégrateur a, pour cela,
conclu un nouveau partenariat avec
le fournisseur de solutions de gestion
de bases de données. En effet, les
produits Oracle n’étaient jusqu’alors
pas distribués en mode as a service
au Luxembourg. « Dans le cadre d’AXA,
la plateforme hébergeant l’ensemble des
bases de données arrivait en fin de vie.
Il fallait la renouveler ou proposer une
alternative, précise Benjamin Degand,
Service Architect chez Dimension Data
Luxembourg. Ainsi, le besoin d’AXA
nous a permis de mettre en œuvre cette
nouvelle plateforme, et nous pouvons
aujourd’hui adresser un nouveau type
Pendant deux années, AXA et
Dimension Data, main dans la
main, ont œuvré à transformer cet
environnement, veillant dans un
premier temps à gérer l’urgence, avant
d’optimiser l’ensemble du système.
En interne, l’organisation s’en est
retrouvée profondément modifiée,
les équipes s’inscrivant dans des
processus clairement établis, avec
de nouveaux objectifs plus orientés
business. « Aujourd’hui, nous gérons nos
systèmes avec une meilleure vue sur les
besoins et les ressources disponibles. Notre
organisation a gagné en efficience et notre
capacité à délivrer s’en trouve nettement
améliorée, précise le CIO d’AXA, avant
d’évoquer les facteurs de réussite
de ce partenariat. C’est l’engagement
des gens, de part et d’autre, qui a permis
d’opérer cette transition. Personne n’a
modéré ses efforts. Plus que la technologie,
c’est l’expérience et les compétences des
uns et des autres qui ont fait de ce projet
critique une réussite. Dimension Data et
AXA partageant des cultures d’entreprise
Patrick Hermes,
Services Solutions
Director – Dimension Data
Luxembourg
29
28_30_ITN_Mag_201512_CaseDimensionData.indd 29
08/12/15 06:58
Olivier Vansteelandt,
CIO – AXA
Luxembourg
« Plus que la
technologie,
c’est
l’expérience
et les
compétences
des uns et des
autres qui ont
fait de ce projet
critique une
réussite. »
proches l’une de l’autre, la transformation
a pu s’opérer dans un climat de partenariat
et de confiance. »
Du côté de Dimension Data, ce
projet a été source d’apprentissage.
« Aujourd’hui, pour mieux servir nos
clients, nous devons nous rapprocher de
leurs besoins, afin de mieux comprendre
ce qu’ils attendent de nous et comment
mieux mettre la technologie au service de
leurs besoins, précise Patrick Hermes,
Services & Solutions Director au sein
de Dimension Data. À ce niveau, en tant
que fournisseur de solutions, nous devons
avancer sur la couche middleware, afin
de fournir à nos clients des solutions
performantes, leur permettant de gagner en
performance au niveau du business et de
mieux appréhender les défis à venir. »
Prêt à innover
Aujourd’hui, AXA est donc armée pour
répondre aux défis d’avenir du secteur
de l’assurance, avec une équipe IT qui,
disposant d’une meilleure vision sur
ses ressources et systèmes, n’ayant
plus à se soucier des problématiques
liées à l’infrastructure, est plus orientée
développement et sécurité. « À coût égal,
la qualité de nos services vis-à-vis de nos
clients, collaborateurs et partenaires est
sans commune mesure. Dans un univers
qui évolue rapidement, nous avons aussi
gagné en capacité d’innovation et en
agilité. En nous appuyant sur un partenaire
de qualité, qui nous accompagne dans la
durée, nous sommes désormais alignés
avec les standards du marché et mieux
positionnés pour faire évoluer l’activité »,
conclut Olivier Vansteelandt.
30
28_30_ITN_Mag_201512_CaseDimensionData.indd 30
08/12/15 06:58
31_ITN_Mag_201512_Cegecom.indd 31
07/12/15 19:09
Alexandre Rochegude,
FinTech Evangelist
& Partner – KPMG
32
32_33_ITN_Mag_201512_AvisExpertKPMG.indd 32
08/12/15 07:00
Avis d'experts / KPMG
The Khube : Quand le Luxembourg
devient un acteur central
dans le monde FinTech
Le classement FinTech100 de KPMG
est une liste globale des 100 startups
FinTech les plus hot du moment : 50
acteurs déjà bien établis et 50 qui sont
en train d’émerger. Cette liste est un
indicateur porteur de valeur par la
communauté FinTech, puisque l’année
passée celles qui étaient reprises
dans cette liste (publiée sur http://
FinTechinnovators.com) ont reçu un
véritable coup de pouce au niveau
de leur visibilité mondiale. D’ailleurs,
10 d’entre elles ont été spécialement
sélectionnées pour participer au FinTech
vsummit de Londres avec l’opportunité
de présenter leur pitch devant les plus
importantes institutions financières
mondiales, de nombreux fonds de
capital-risque et des investisseurs.
En juin de cette année, chez KPMG, nous
nous sommes jetés dans la mêlée en
lançant notre propre incubateur FinTech
que nous avons appelé « ‘e Khube »,
en version courte pour « KPMG Hub
for Entrepreneurs and Enterprises ».
« ‘e Khube », sert de passerelle pour
connecter l’Europe au reste du monde
afin de mettre en relation les startups
avec l’environnement financier et la
culture d’entreprises unique que nous
possédons au Luxembourg.
L’objectif de « ‘e Khube », est de créer
un réseau qui permet de relier tous les
acteurs de l’écosystème des startups à
un niveau européen et international.
On retrouve dans l’écosystème du « ‘e
Khube », des entreprises innovantes
(start-up ou sociétés plus matures), des
accélérateurs, des sociétés partenaires,
des institutions financières, et de grandes
entreprises et institutions financières et
publiques, ainsi que des investisseurs.
Plus de 70% des membres actifs au sein
du « ‘e Khube », sont des FinTechs.
En plus de son marché local, le
Luxembourg est un hub pour les startups
qui veulent s’ancrer en Europe. Le
pays a une stabilité socio-économique
unique, il est ouvert à l’innovation, notre
régulateur est efficace, et nous avons des
structures informatiques de première
classe. En outre, bien entendu, c’est l’une
des places financières phares en Europe.
L’équipe du « ‘e Khube », rassemble
à la fois d’anciens entrepreneurs qui se
sont fait les dents dans l’environnement
des start-up, ainsi que divers
professionnels venant du conseil. Cette
combinaison unique sur la Place nous
permet d’apporter notre expérience
pluridisciplinaire et personnelle aux
start-up.
Enfin, nous mettons à profit les
avantages compétitifs qui existent au
Luxembourg pour développer et attirer
de nouveaux acteurs. Ceux-ci permettent
aux entrepreneurs de développer leur
entreprise à un niveau international.
Nous pouvons également tirer avantage
du réseau de connections que KPMG,
nous pouvons aussi offrir de l’assistance
pour la levée de fonds et agir en tant que
coach pour ces entreprises.
« KPMG lance
son propre
incubateur
FinTech,
"The Khube",
en version
courte pour
"KPMG Hub for
Entrepreneurs
and
Enterprises". »
33
32_33_ITN_Mag_201512_AvisExpertKPMG.indd 33
08/12/15 07:00
Avis d'experts / EBRC
« Les FinTech doivent s’aligner
sur les solutions
dont la finance a besoin »
Le phénomène FinTech mérite mieux que la vision simpliste à laquelle il est souvent réduit avec d’un côté,
des acteurs techniques qui parlent de Bitcoin et de l’autre des institutions financières coincées à l’ère
du tableur Excel. C’est certes un peu réducteur ! Mais considérant ce fossé inavouable qui existe entre les deux,
il est essentiel de s’interroger sur l’importance et certainement l’urgence de transformer le secteur.
Comment ? En ciblant d’abord ce qui peut être amélioré avec l’innovation digitale comme support.
Lors d’une conférence récente sur la
thématique FinTech, j’ai pu me rendre
compte du décalage entre les ambitions
d’acteurs FinTech, dont les discours
tournaient en grande partie autour
du Bitcoin et les attentes basiques des
institutions financières vis-à-vis des
partenaires technologiques susceptibles
de les soutenir dans leur transformation.
Une représentante d’une des plus grandes
banques au monde, témoignait de l’usage
intensif du tableur Microsoft-Excel, au sein
de son institution, loin des considérations
technologiques du moment. À croire que les
uns et les autres ne partagent pas la même
réalité du terrain.
L’impact des technologies digitales sur
le quotidien prouve chaque jour qu’il est
essentiel de supporter l’innovation, de
suivre les évolutions digitales et, si possible,
d’en être les initiateurs. Il ne faut toutefois
pas perdre de vue que, derrière le concept
de FinTech, on ne peut ignorer la réalité des
métiers de la finance à proprement parler.
Une des ambitions portée par la stratégie
de développement du secteur FinTech
vise à mieux supporter la transformation
inéluctable du secteur financier, grâce
à l’application pratique de solutions
digitales dans le quotidien de ce secteur.
Et l’on constate, à l’écoute de quelques
témoignages, qu’avant d’envisager une
révolution basée sur des technologies en
devenir, il y a déjà fort à faire pour repenser
l’organisation de l’intérieur, à l’échelle de sa
chaine de valeur, enfin de son éco-système.
Premier enjeu :
protéger les revenus de la banque
Il est utile de rappeler que bien entendu,
le Bitcoin et la technologie blockchain qui
la sous-tend, sont porteurs d’indéniables
avantages, mais qu’ils constituent aussi une
menace pour la banque. L’ensemble de ces
technologies, de façon plus ou moins importante, pourrait, tout simplement, mettre
en danger 30 à 60% des revenus du secteur
bancaire dans sa réalité d‘aujourd’hui. Les
banques l’ont bien compris et à défaut d’intégrer ces innovations, en font l’acquisition
au travers de filiales dédiées.
Dès lors, comment gérer ce paradoxe dans
une économie qui dépend du secteur financier et alors même que la quasi-totalité des
acteurs technologiques de la place ont pour
principaux clients ces mêmes institutions
financières ?
Selon moi, les acteurs FinTech ne peuvent se
contenter d’appréhender les enjeux à travers
la seule technologie et en quelque sorte
forcer la main aux acteurs de la finance,
qui sont eux focalisés sur leurs métiers.
Considérant les processus en place, ceux
qui sous-tendent leur existence, le potentiel
d’optimisation et donc le besoin en technologies, est considérable. Il est essentiel que
les FinTech, pour contribuer à la transformation de la finance, soient en capacité de
mieux appréhender les métiers, les processus, les défis et problématiques auxquels
le secteur fait face. L’optimisation des
processus en place va générer de nouvelles
capacités d’investissement qui, par ricochet,
permettront la mise en œuvre d’innovations
technologiques.
34
34_35_ITN_Mag_201512_AvisExpertEBRC.indd 34
08/12/15 07:01
Michel Rodriguez,
Business Development
Manager - EBRC
Deuxième enjeu : intégrer la technologie
pour en faire une source de performance
pour le secteur financier
Si la finance, à l’ère digitale, est contrainte
de se transformer, les FinTech qui sont au
service de la finance doivent aussi s’adapter
pour l’accompagner. De prestataires de services IT et de veille technologique, ils doivent
devenir des accompagnateurs de la transformation bancaire. Il leur appartient de mettre
en œuvre des solutions métiers, pour mieux
aider leurs clients à évoluer. Aujourd’hui, certaines opérations, répétées inlassablement
dans toutes les banques, pourraient être simplifiées, automatisées et mutualisées. Dans ce
contexte, notre rôle, en tant que «Facilitateur
FinTech », est de soutenir le secteur, de lui
permettre de gagner en performance par un
usage adapté de la technologie. Aujourd’hui,
plus que de révolutionner la finance, un
grand effort doit être entrepris pour améliorer, automatiser et mutualiser les processus
existants. Il y a là un levier conséquent de
rationalisation et de réduction des coûts qui
devrait permettre à la banque de profiter de
meilleures marges et de retrouver de nouvelles capacités d’investissement.
Troisième enjeu : aider les acteurs
de l’intérieur par une approche métier.
EBRC, en tant qu’intégrateur de technologies, entend placer les opportunités du
digital au service des enjeux de la banque.
Nous avons la volonté de les aider à se
transformer de l’intérieur et, pour cela, nous
ne ménageons pas nos efforts pour nous
adapter, comprendre leurs besoins et pro-
blématiques. Et ce dans tous les domaines,
qu’il s’agisse d’envoyer des extraits et de les
archiver, ou de faciliter les flux et processus
de paiement autour de solutions spécifiques
comme SEPA ou Swift. Pouvoir répondre à
ces besoins implique d’appréhender le métier des clients, d’être capable de leur parler
de leur quotidien et des leviers d’optimisation possibles. EBRC sert de nombreux
acteurs de la finance et nombre d’entre eux
sont confrontés à des problématiques similaires ou déploient des processus identiques.
Nous sommes en capacité de leur permettre
de faire évoluer leur activité en apportant
des réponses communes basées sur nos
expériences accumulées sur le terrain. Nous
voulons être un vecteur de mutualisation de
la technologie mais aussi d’amélioration des
processus métiers.
Quatrième enjeu : rester un moteur
et facilitateur d’innovation
Le cœur de métier de beaucoup de FinTech
n’est certes pas dans le développement
direct des technologies. Par contre, en tant
qu’intégrateurs, les occasions ne manquent
pas pour proposer et appliquer la technologie dans des contextes particuliers. Chez
EBRC par exemple, nous accueillons des
start-up innovantes grâce à notre activité
d’hébergement couplée à des services managés variés et pointus. L’attrait du pays et
les capacités ICT de haut niveau dont nous
disposons nous mettent dès lors dans une
position idéale pour rester à la pointe de
l’innovation. En parallèle, nous travaillons
avec beaucoup d’institutions financières et
sommes donc de fait en position de facilitateur entre les deux mondes.
35
34_35_ITN_Mag_201512_AvisExpertEBRC.indd 35
08/12/15 07:01
avis d'experts / EY
Investir dans la sécurité
pour préserver la valeur
de l’entreprise
©
MI
CH
EL
BR
UM
AT
Dans un univers de plus en plus digital, il est important que chaque entreprise prenne conscience de la valeur
des données dont elle dispose, afin de mieux les protéger et de s’assurer un avenir pérenne.
Alexandre Minarelli,
Senior Manager
EY Luxembourg
« La perte de
données peut
être fatale
pour toute
entreprise. »
Pour toute entreprise, la donnée est
devenue une valeur critique. Aussi
doit elle être mieux protégée qu’elle ne
l’est actuellement. Malheureusement,
à ce jour, beaucoup trop d’entreprises
n’ont pas suffisamment conscience
de l’importance de la donnée, de sa
valeur, de son caractère crucial pour la
bonne marche et le développement du
business. « La maturité des entreprises,
eu égard aux données dont elles disposent,
varient en fonction de leur taille mais aussi
de la nature de leurs activités, commente
François Barret, Information & Security
Leader pour le secteur financier au
sein d’EY Luxembourg. Des sociétés, de
plus en plus nombreuses, sont à même de
créer de la valeur en exploitant de manière
optimale leurs données. Ces acteurs ont, le
plus souvent, conscience de l’importance de
l’information et de l’enjeu de la protection
de ces données. Elles savent aussi, à
contrario, que la perte de ces données peut
être fatale pour toute entreprise. »
À l’avenir, au regard du règlement
européen actuellement en discussion
visant une meilleure protection
des données personnelles, chaque
entreprise devra mettre en œuvre des
procédures à minima pour assurer la
protection des données qu’elle exploite.
« Toute entreprise qui exploitera les données
dont elle dispose devra mettre en œuvre
des procédures “by design” pour garantir
la protection des données. Autrement dit,
avant toute démarche, elles devront avoir
établi la manière dont elles comptent
collecter, exploiter, archiver et détruire leurs
données. Tout cela devra être documenté.
Pour une banque, qui ne fonctionne que
sur base de données, ces enjeux ne sont
pas négligeables », commente François
Barret. Quelle que soit l’entreprise,
et pas uniquement dans le secteur
bancaire, de nombreux processus seront
concernés. Tout vol, perte ou violation
de l’intégrité des données devra
être signalé. Et une dérive relative à
l’utilisation et la protection des données
personnelles pourra entrainer des
amendes conséquentes, pouvant aller
de 2 à 10% (taux encore en discussion
au PE) du chiffre d’affaires global de
l’entreprise prise en défaut.
Repenser
la préservation de ses données
« Il appartiendra aux acteurs, dans les
mois à venir, de se préparer à l’application
de ce nouveau règlement. En dehors du
Luxembourg, beaucoup ont déjà entamé
un processus d’adaptation de leur
organisation. Ici, les acteurs semblent
préférer attendre de disposer de l’ensemble
des tenants et des aboutissants du
règlement encore en discussion, explique
Alexandre Minarelli, en charge
des problématiques de sécurité de
l’information pour le secteur industriel
et commercial auprès d’EY Luxembourg.
Cela dit, au-delà du règlement européen qui
s’intéresse à la confidentialité des données
personnelles, il faut repenser la manière
dont on protège ses données en général, afin
de mieux les préserver. » Les discussions
autour de l’adoption de ce règlement
doivent permettre de faire prendre
conscience aux acteurs économiques
de l’enjeu crucial que constitue une
bonne protection des données. Reste
que, lorsque vient le moment de
sécuriser ses systèmes d’information, il
est difficile pour chacun de déterminer
36
36_37_ITN_Mag_201512_CaseEY.indd 36
08/12/15 07:04
Face à une menace multiforme, pouvant
provenir aussi bien de l’extérieur que
de l’intérieur de l’entreprise, il importe
d’adopter une démarche pragmatique.
« Il faut que chaque acteur commence par
se demander ce qui est crucial pour lui.
Quelles sont les données importantes ou
indispensables à la création de valeur pour
le bon fonctionnement de l’entreprise ?
Quelles sont celles qui ne devraient pas
se trouver dans les mains de tiers ? On
peut évoquer les données des clients, leurs
coordonnées ou encore des brevets, des
licences, des projets, des informations
relatives aux données financières », précise
Alexandre Minarelli.
Une réponse adaptée aux risques
C’est donc par une analyse des risques
liés à l’information qu’il faut débuter
toute démarche de sécurisation.
S’inscrire dans cette logique permettra
le plus souvent de révéler des faiblesses
auxquelles il convient de répondre.
En découlera une meilleure prise de
conscience des points névralgiques
liés à l’activité de l’entreprise. « Un
des défis, pour les années à venir, sera de
changer la perception qu’ont les acteurs des
investissements en sécurité. Pour beaucoup,
ils n’apparaissent généralement pas comme
créateur de valeur, parce que ces acteurs
n’ont pas conscience des enjeux qui se
cachent derrière une meilleure préservation
et valorisation de la donnée », assure
François Barret. Bon nombre de petites
entreprises ne se rendent pas compte
des trésors dont elles disposent, des
Une gestion externalisée de la sécurité
Mettre en place des procédures visant
à protéger ses systèmes d’information,
en se concentrant sur la prévention,
la protection et la réponse, n’a rien
d’évident, et encore moins pour des
petites structures qui n’ont pas les
ressources ni les compétences à
dédier à la sécurité. « Des solutions
d’externalisation de la gestion de la
sécurité ont vu le jour ces dernières
années. Les Security Operations Center
(SOC) permettent aujourd’hui d’opérer à
distance un monitoring de la sécurité des
systèmes d’information de l’entreprise. Des
modes d’action inhabituels peuvent dès
lors être rapidement détectés », explique
François Barret. Ces SOC permettent à
une large variété d’acteurs de profiter
de compétences pointues, à jour,
qui évaluent la menace de manière
permanente. « La manière dont sont
monitorés les systèmes aujourd’hui est bien
plus poussée que dans le passé. Au-delà
des logs, l’activité peut être évaluée via de
nombreux indicateurs, en tenant compte des
risques et des données clés cartographiées »,
précise Alexandre Minarelli. Si ces
solutions existent et se font désormais
accessibles, il reste à la majorité des
acteurs d’en profiter, afin d’assurer leur
pérennité.
AT
UM
BR
EL
Une fois les données identifiées, il
sera possible de les cartographier
avant d’envisager les moyens de les
protéger. « Il faut pouvoir anticiper
la perte de données ou d’éventuelles
attaques, mais aussi prévoir les moyens
de détecter toute anomalie et de répondre
à un problème au cœur des systèmes,
poursuit Alexandre Minarelli. Mettre
en place des systèmes de protection n’est
aujourd’hui plus suffisant. Il est devenu
indispensable de pouvoir détecter les signes
d’attaques, d’y répondre rapidement et
de faire preuve de proactivité. » Avec une
meilleure connaissance de la menace,
on est mieux armé pour se protéger.
Il faut donc pouvoir se mettre dans
les chaussures du hacker, s’imaginer
quelles données ils pourraient tenter de
subtiliser, afin de mieux les protéger.
CH
« Il est illusoire
de penser que
son entreprise
n’est pas la cible
d’attaques venant
de l’extérieur. »
MI
possibilités qui s’offrent à elles si elles
décidaient de mieux les exploiter. « Dès
lors, elles ont une conscience très relative du
risque qui est lié à la perte de ces données,
poursuit François Barret. Cette perception
doit changer. Au fur et à mesure que le
business va se digitaliser, ces enjeux vont
apparaître comme incontournables. Pour
cette raison, la sécurité doit être envisagée
comme un “enabler” du business, un “atout”
à partir duquel on peut se différencier, créer
de la confiance. »
©
par où commencer. « Pour la donnée, les
menaces sont nombreuses et variées. Il est
illusoire de penser que son entreprise n’est
pas la cible d’attaques venant de l’extérieur.
À la question “suis-je susceptible d’être
attaqué ?” se substitue aujourd’hui la
question “quand serai-je attaqué ?” Ou
encore “suis-je à même de me rendre
compte que je suis attaqué ?”. Beaucoup
le sont déjà sans même le savoir »,
commente Alexandre Minarelli.
François Barret,
Senior Manager ITRAInformation Security Leader
EY Luxembourg
« Au fur et à
mesure que le
business
va se digitaliser,
ces enjeux de
protection
de la donnée
vont apparaître
comme incontournables. »
37
36_37_ITN_Mag_201512_CaseEY.indd 37
08/12/15 07:04
Avis d'experts / Logos IT Services
La technologie au service de la lutte
contre le financement du terrorisme
Logos IT Services, éditeur de la solution iDETECT, entame une nouvelle collaboration avec l’Université
du Luxembourg et son Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT). Le projet vise le
développement de nouveaux modèles mathématiques permettant des analyses prédictives dans le cadre de
la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Ces algorithmes, auto-apprenants,
doivent permettre d’identifier, très tôt, des comportements à risque.
« Le réel enjeu
est de limiter
le recours aux
réseaux financiers à des fins
terroristes et,
pour ce faire,
de mieux détecter des mouvements considérés comme à
risque. »
Au regard des événements dramatiques
qui ont secoué la capitale française
dans le courant du mois de novembre,
les institutions financières vont sans
aucun doute voir leurs exigences en
matière de lutte contre le financement
du terrorisme renforcées. « Lutter
contre le terrorisme exige de s’attaquer à
son financement. En outre, une meilleure
analyse des flux, des transactions et des
comportements des clients doit permettre
de mieux identifier les risques », explique
Olivier Merlan, ex-spécialiste d’Europol
et directeur général adjoint de Logos IT
Services, société éditrice du logiciel
iDETECT. Ce logiciel, remarqué par
Gartner, soutient les acteurs issus de la
finance mais aussi du renseignement
dans la réponse à apporter vis-à-vis
de ces enjeux. Il permet une analyse
efficiente des données, tant des
transactions réalisées par les clients
que des informations non-structurées,
en vue de détecter les comportements
anormaux, à risque. « Le système financier
est, forcément, utilisé par les groupements
terroristes, poursuit Olivier Merlan.
Comme d’autres, ils doivent vendre, acheter,
réaliser des transferts de fonds. Tout ne
peut pas passer par des systèmes informels
ou des réseaux de confiance de paiement
tels les hawalas. Ils ont aussi recours aux
réseaux financiers formels qui, aujourd’hui,
laissent encore passer beaucoup de choses.
Le réel enjeu est de limiter le recours à ces
réseaux à des fins terroristes, de mieux
détecter des mouvements considérer comme
à risque. »
blanchiment et son application effective
au sein des divers États concernés, les
« méchants » eux aussi s’adaptent. « Il
n’est pas compliqué, pour les groupements
terroristes, d’utiliser des hommes de paille
pour ouvrir un compte et effectuer des
transactions, précise Olivier Merlan.
Si les acteurs financiers doivent tenter de
découvrir les bénéficiaires ultimes pour
des investissements, ce n’est pas forcément
évident pour des opérations courantes.
Bien sûr, il existe des listes de sanctions,
sur lesquelles les noms d’individus
dangereux figurent. Ces gens, toutefois,
ne sont pas bêtes au point de s’exposer
directement en utilisant leur propre nom.
Pourtant, il y a un enjeu à pouvoir mieux
analyser l’ensemble des transactions, afin
de détecter des mouvements servant les
intérêts de ces groupements. » iDETECT,
dès l’onboarding de clients et tout au
long de la relation qu’ils entretiennent
avec les services bancaires, permet de
détecter des conduites à risque. Leur
comportement sera passé au crible,
aussi bien leurs transactions que ce qui
est dit d’eux sur le web. Une analyse
fine de données structurées et nonstructurées peut révéler beaucoup
de choses sur les intentions d’un
client ainsi que sur l’environnement
dans lequel il évolue. « Si le client n’est
pas connu, on peut se rendre compte,
en crawlant le web, que son nom peut
résonner avec un environnement suspect.
Le comportement d’un client peut évoluer,
changer. Il est donc essentiel de l’analyser en
continu », poursuit Olivier Merlan.
Des comportements passés au crible
Détecter les facteurs à risque
Si les exigences en matière de lutte
contre le financement du terrorisme
se renforcent, notamment à travers la
quatrième directive européenne anti-
Si iDETECT intègre déjà des modèles
complexes permettant des analyses
poussées, l’enjeu est d’aller un peu
loin. Logos IT Services, avec l’un de
38
38_39_ITN_Mag_201512_AvisExpertLogosIT.indd 38
08/12/15 07:07
Olivier Merlan,
Directeur Général
adjoint – Logos IT Services
© MICHEL BRUMAT
ses clients basé au Moyen-Orient,
entame un projet de recherche avec
l’Interdisciplinary Centre for Security,
Reliability and Trust (SnT) de l’Université
du Luxembourg pour développer
de nouveaux modèles prédictifs. Ils
doivent permettre de détecter des
comportements à risque, bien en amont.
« À partir d’un environnement de données
riche, allant bien au-delà de l’information
transactionnelle, une analyse fine selon
les modèles établis, il doit être possible de
prévenir des problèmes bien avant qu’ils
n’interviennent effectivement, poursuit
Olivier Merlan. Il faut pouvoir modéliser
les facteurs desquels peuvent découler un
comportement à risque. » Certes, face à
une large population, une quantité de
données considérable, l’enjeu n’est pas
évident.
Le Dr. Habil. Radu State du SnT ajoute :
« Le sujet de recherche est très intéressant
pour nous. Il établit une collaboration
avec un partenaire industriel actif dans ce
domaine et devrait, à ce titre, avoir un réel
impact économique sur une thématique
très actuelle et importante. Pour mener
à bien ce projet, nous avons notamment
beaucoup de verrous technologiques à
lever. Ils portent sur l’analyse de grandes
quantités de données (Big Data) ayant
des structures sous-jacents complexes
en termes de paramètres temporels et de
types d’interactions. Sur le plan conceptuel,
les défis fondamentaux portent sur les
algorithmes à utiliser, leurs performances et
leurs capacités d’apprentissage autonome
par rapport à des contextes différents (cas
par cas) d’usage. »
Ces mêmes techniques d’analyse
ne s’appliquent pas qu’aux données
financières. Pour toute population de
données, il est possible de déterminer
des comportements déviants –
celui qui roule ou communique
essentiellement la nuit, qui s’approche
régulièrement des frontières ou
d’aéroports, qui change régulièrement
de téléphone, ou dont le rythme des
revenus ou des dépenses varient de
manière inhabituelle. C’est ensuite
la combinaison fine de ces différents
éléments en temps réel qui permet de
déterminer ce qui s'écarte de la norme,
de trouver l’aiguille dans la botte de foin
et somme toute de stopper l’occurrence
du comportement criminel avant que ce
dernier ne puisse prendre place. « Il faut
donc s’appuyer sur le bon jeu de données.
Les nouveaux modèles, surtout, au-delà
de leur caractère prédictif, devraient être
capables d’un niveau d’auto-apprentissage
élevé même face à des comportements
complexes et évolutifs, poursuit Olivier
Merlan. Leurs analyses, dès lors, devraient
s’affiner avec le temps, selon l’historique des
informations dont ils disposent. »
Limiter les moyens d’actions
des groupements terroristes
« L’enjeu est
de limiter
les moyens
d’actions
des terroristes
et, pour cela,
de pouvoir
les anticiper. »
À terme, la lutte contre le financement
du terrorisme devrait gagner en
efficacité. « Nous sommes avant tout un
fournisseur de technologie qui peut être
mise au service de cette lutte contre le
financement du terrorisme, poursuit le
directeur adjoint de Logos IT Services.
Le système, qui envoie des signaux d’alerte
aux décideurs, est un outil clé. L’enjeu qui se
cache derrière est de pouvoir couper les flux
financiers qui profitent aux organisations
terroristes. S’il devient plus difficile, pour
eux, de louer un appartement ou une
voiture, de manger, de financer d’autres
achats, cela deviendra plus compliqué pour
eux d’agir en toute impunité. L’enjeu est de
limiter leurs moyens d’actions et, pour cela,
de pouvoir les anticiper. »
39
38_39_ITN_Mag_201512_AvisExpertLogosIT.indd 39
08/12/15 07:07
carte blanche / POST
L’amélioration de la relation client,
vecteur de transformation de POST
Afin d’offrir à ses clients une expérience en phase avec leurs attentes, POST mise sur le développement
d’une plateforme digitale intégrant l’ensemble de ses services. A travers elle, les clients business pourront
plus facilement trouver des réponses à leurs besoins, provisionner de nouveaux services, disposer
d’une vue panoramique sur l’ensemble de leurs données. C’est en suivant cette voie que le groupe POST
entend opérer sa transformation, d’opérateur télécom à acteur ICT leader sur le marché,
lui permettant d’être compétitif vis-à-vis d’une offre globale.
« Dans l'univers
digital qui est
le nôtre, la
compétition
n'est plus locale
mais bien
globale.. »
Au sein du groupe POST, les entreprises
peuvent trouver de nombreux services
répondant à une grande diversité de
besoins, de la téléphonie mobile à la
mobilisation de ressources ICT, en
passant par le déploiement de solutions
technologiques supportant l’activité
économique.
ses ressources IT, la téléphonie ou encore
ses services postaux. Par rapport à ces
besoins, en nous inspirant de la transformation initiée par le cloud en matière de
provisionnement de ressources IT, nous
souhaitons offrir à nos clients de recourir
plus facilement à nos services, via des
plateformes web adaptées.
Aligner nos services à ceux
des grands acteurs internationaux
Vers de nouveaux services digitaux
pour le business
En quelques années, le groupe s’est
considérablement transformé. Hier,
acteur télécom, il est aujourd’hui devenu
un leader du secteur ICT à l’échelle
nationale. Cette transformation est
alimentée par un souci permanent de
toujours mieux satisfaire nos clients,
de pouvoir leur proposer une meilleure
expérience. À l’avenir, cette relation
client s’inscrira davantage encore dans
une approche digitale du business,
permettant à nos clients de trouver
plus facilement et plus rapidement des
réponses à leurs besoins. De nouveaux
services vont progressivement voir le
jour et intégrer des plateformes en ligne,
adaptées aux exigences toujours plus
importantes du public.
Dans l’univers digital qui est le nôtre, la
compétition n’est plus locale mais bien
globale. Nous devons dès lors pouvoir
aligner notre niveau de service à celui
des grands acteurs du marché.
Aujourd’hui, la plupart des entreprises
luxembourgeoises entretiennent un
lien, plus ou moins important, avec le
groupe POST, en utilisant ses réseaux,
Une première plateforme est déjà
opérationnelle. Avec le Control Center
de POST, nos clients business peuvent
dès à présent analyser et gérer leur flotte
mobile. L’enjeu, à travers cette interface,
est de leur apporter une information de
qualité grâce à une meilleure utilisation
de la donnée disponible. À tout moment,
ils peuvent savoir le taux d’utilisation
du mobile, le data ou les minutes de
communication vocales consommés,
sur le réseau national ou en roaming.
En pouvant, eux-mêmes, exploiter
l’information en temps réel, selon leurs
besoins, ils profitent dès lors d’un
meilleur suivi de leurs consommations,
de leurs coûts. Au-delà, la volonté est de
leur proposer de nouveaux services, leur
permettant d’activer ou de bloquer une
carte SIM directement via la plateforme,
ou encore d’améliorer la sécurité des
communications. À l’avenir, le client
devrait donc gagner en autonomie vis-àvis de nos services, pouvoir trouver des
réponses à ses besoins en quelques clics,
en disposant d’une vue analytique sur
l’ensemble de ses données.
40
40_41_ITN_Mag_201512_CarteBlanche_POST.indd 40
08/12/15 07:10
David Laroche,
Senior Application Architect
Product Development
& Innovation – POST
Le Control Center est une première
étape. Elle est toutefois révélatrice
de la direction qu’a empruntée POST
pour mieux servir ses clients business.
Progressivement, d’autres solutions
devraient voir le jour, permettant à
nos clients business de profiter d’une
expérience similaire, quel que soit le
service auquel ils désirent recourir. A
l’ère où la ressource IT se démocratise
significativement, c’est en améliorant
la relation client, en proposant de
nouveaux services, que nous pourrons
créer de la valeur auprès de ceux qui
nous font confiance.
Plus d’autonomie pour le client,
une logique gagnant-gagnant
Plus autonome, le client pourra souscrire
directement aux services dont il a besoin,
quel que soit le moment. S’il désire sortir
un inventaire de sa consommation,
un clic suffira. En totale autonomie,
sans devoir faire appel à notre service
desk, le client pourra provisionner des
ressources informatiques, déployer
un nouvel environnement de travail à
l’arrivée d’un collaborateur, créer un
compte mail, activer un numéro mobile…
Les processus s’en retrouveront allégés.
Le service desk, lui, gagnera en réactivité
et sera en capacité de résoudre des
problèmes complexes plus rapidement.
Avec cette nouvelle approche, in fine,
tant le client que POST, en tant que
fournisseur de solutions ICT, en sortons
gagnants.
À terme, le client, au travers d’une
plateforme consolidée, pourra gérer
l’ensemble des services dont il profite.
Il disposera, à travers une plateforme
unique, d’une vue panoramique sur les
services que nous lui offrons. L’ensemble
des départements de POST travaillent,
aujourd’hui, main dans la main, pour
offrir à terme une expérience harmonisée
et un large éventail de services
accessibles par un seul point d’entrée.
Pour parvenir à des résultats tout en
répondant de manière réactive à une
demande croissante, il nous faut, dans le
cadre de cette transformation, parvenir à
automatiser de nombreux processus.
S’appuyer sur les retours
des utilisateurs
Cette nouvelle approche, sur laquelle
nous misons, exige que nous ayons une
meilleure compréhension des besoins
du client. En tant qu’acteur leader
du marché, nous avons la chance de
pouvoir construire cette offre en nous
appuyant sur le feedback régulier des
utilisateurs de nos services. C’est en
entretenant cette relation au quotidien,
en nous rapprochant de nos clients, que
POST parviendra à créer de la valeur
et à se différencier des grands acteurs
technologiques tout en offrant un
service au moins équivalent
« L'ensemble
des
départements
de POST
travaillent,
main dans
la main, pour
offrir à terme
une expérience
harmonisée
et un large
éventail de
services
accessibles par
un seul point
d'entrée. »
41
40_41_ITN_Mag_201512_CarteBlanche_POST.indd 41
08/12/15 07:10
Actualité / DIGITAL ECONOMY
Pour que le digital
ne soit pas une menace pour l’emploi !
Opérer la transformation digitale de l’économie exige de faire évoluer
les compétences sans attendre. Des fonctions vont disparaître, d’autres devront être créées.
Mais la société est-elle prête pour de tels changements ?
« Aujourd’hui en
Europe, 40% des
postes vacants
le restent
par manque de
compétences. »
La digitalisation galopante de la
société à laquelle nous assistons estelle de nature à prendre nos emplois ?
La question mérite d’être posée. Des
études, à géométrie variable, sont de
nature à alimenter les craintes. Par
exemple, celle menée par le Dr Michael
A. Osborne, de l’Université d’Oxford,
estime que près de la moitié de la force
de travail actuelle sur le marché US
serait menacée par la digitalisation...
ING, récemment, a transposé cette
étude au contexte grand-ducal, avec des
conclusions du même ordre. Bien sûr, si
la digitalisation devait rendre obsolètes
certaines fonctions actuelles, elle a aussi
besoin, pour se réaliser, de nouvelles
compétences.
À l’horizon 2020, à l’échelle de
l’Union européenne, 90% des emplois
exigeront de disposer de compétences
numériques. « A l’avenir, 75% de la
valeur créée dépendra de notre capacité à
transformer notre industrie et nos métiers »,
a notamment précisé John Higgins,
Director General of DIGITALEUROPE,
lors d’une récente conférence organisée
dans le cadre de la Présidence
luxembourgeoise du Conseil de l’Union
européenne. Considérant que 40% des
postes vacants le restent par manque de
compétences, il faut mieux envisager le
voyage entre l’enseignement et l’emploi,
entre le monde de l’éducation et
l’entreprise. » Or, aujourd’hui, 47% de la
population manquerait de compétences
technologiques. L’effort à fournir, si
l’on veut relever l’indispensable défi
de la transformation de l’économie, est
conséquent.
Pas d’autres alternatives
que la numérisation
Cette conférence intitulée « Digital
economy : Let’s be ready for the news
jobs ! » a permis d’envisager une juste
transition entre ce qu’offre le marché
de l’emploi actuel, les besoins d’une
économie européenne qui s’appuie
sur le digital et les enjeux sociaux
afférents à cette transformation. Entre
craintes et opportunités, le débat est
complexe. « Si nous pensons que nous ne
devons pas transformer notre économie
par crainte de perdre des emplois, il faut
se dire que d’autres réaliseront cette
transformation, nous emmenant vers une
impasse en matière de compétitivité. Il est
donc important que nous nous inscrivions
dans ce processus de transformation, en
comblant notre retard sur certains et en
saisissant les opportunités qu’il présente,
à la fois pour l’économie et pour l’emploi
à long terme », a précisé Xavier Bettel,
Premier ministre luxembourgeois, en
guise d’introduction à cette conférence.
Les opportunités doivent donc prendre
le pas sur les inquiétudes suscitées.
La transformation est en cours. Elle
est inéluctable. La technologie est
omniprésente dans nos vies et les
innovations que sont l’impression
3D, l’intelligence artificielle, la
robotique, le Big Data, demain,
impacteront plus encore nos vies et,
particulièrement, l’organisation du
travail. Le monde de l’entreprise, dans
sa grande généralité, est conscient
des opportunités qu’apportent les
évolutions technologiques et souhaitent,
le plus rapidement possible, pouvoir
42
42_43_ITN_Mag_201512_ActuJob.indd 42
08/12/15 07:13
en profiter. Elles révolutionneront
très certainement l’organisation du
travail, les fonctions utiles au sein de
l’entreprise et sans doute le modèle
social européen lui-même. Pour s’en
persuader, il suffit de considérer les
débats suscités par l’arrivée d’Uber
en Europe. Cette société qui offre
des services de mobilité, de manière
disruptive et en concurrence avec
les acteurs traditionnels d’un secteur
pourtant très réglementé, ne constitue
qu’un petit aperçu des changements
qui nous attendent. Cela dit, s’il faut
s’inscrire dans cette économie digitale, il
y a de nombreux moyens de le faire.
Placer l’humain
au cœur de la transformation
Le défi actuel est de pouvoir anticiper les
changements, afin de mieux appréhender
la transformation de la société et de
l’économie. Il faut aujourd’hui pouvoir
mieux prendre en considération les
impacts sociaux, touchant directement à
l’humain et à son bien-être. « Nous devons
nous demander quel sera le rôle de l’humain
au cœur de cette future économie, a précisé
Andrea Nhales, Ministre allemande du
Travail et des Affaires sociales. Nous
devons être actifs vis-à-vis de ces enjeux,
pour en saisir les opportunités, mais sans
oublier de penser à l’humain. » Sur ce
sujet, les partenaires sociaux doivent
se mobiliser et mieux dialoguer, sans
attendre. La transformation, en effet,
ne pourra pas s’opérer sans qu’il n’y ait
une entente de l’ensemble des parties
prenantes. C’est aux partenaires sociaux,
avec les autorités, de dessiner la société
numérique dans laquelle nous souhaitons
évoluer, en évitant à tous de se retrouver
trop emprisonnés par la technologie.
S’il est difficile de prédire dans quelle
mesure la digitalisation créera ou
détruira de l’emploi, on sait qu’elle
exigera d’adapter les compétences aux
besoins du marché. Les études menées
en la matière révèlent une tendance à
la polarisation de l’emploi, avec une
préservation de postes très qualifiés ou
spécialisés et d’autres ne nécessitant que
peu ou pas de qualifications. Les emplois
se trouvant entre les deux étant plus
sensibles, ou plus à risques. Les emplois
créatifs ou ceux dédiés aux soins de
santé seront moins touchés que d’autres,
même s’ils seront eux aussi amenés à
évoluer. « Tout va changer : la manière dont
les médecins travaillent, les métiers au sein
des hôpitaux, la technologie qui supporte
l’activité », commentait notamment le
Dr Michel Nathan, General Director
du Centre Hospitalier Emile Mayrisch,
précisant que pour bien appréhender
ce changement, il faut avant tout bien
considérer la valeur qui est créée. « La
technologie va nous aider à mieux suivre le
patient, à tout moment, bouleversant très
certainement nos organisations. » Dans
ce contexte, en Allemagne, le métier
de secrétaire médicale, par exemple, a
pratiquement disparu. Mais c’est sans
doute Claude Strasser, directeur général
du groupe Post qui, invité à commenter
le changement, illustrait le mieux cette
polarisation, relativisant cependant les
craintes nourries par les uns et les autres.
« Cela fait des années que l’on dit que le
métier de facteur est menacé, précise-t-il.
Or, l’emploi dans cette fonction se maintient
plutôt bien. Si le courrier disparaît, la
livraison de colis, liée à la hausse des achats
en ligne, a augmenté. Bien sûr, des emplois
vont disparaitre, mais certainement pas aussi
vite qu’on le prétend. Par contre, nos métiers
évoluent aussi en intégrant de plus en plus de
technologies. En devenant un prestataire ICT,
nous devons recourir à des compétences de
plus en plus spécialisées, dans le domaine de
la sécurité par exemple. Eu égard à la vitesse
dont évolue la technologie, finalement,
la fonction de facteur est peut-être moins
menacée que celle de spécialiste dans le
domaine de la sécurité informatique, qui
est contraint de maintenir à niveaux ses
compétences en permanence, au risque
de ne rapidement plus avoir la moindre
valeur. » Ces réalités, au Luxembourg, sont
partagées par l’ensemble des secteurs,
de l’industrie à la finance. L’ensemble des
acteurs doivent se doter des ressources
nécessaires pour évoluer, préserver leur
compétitivité grâce à la technologie.
Le rôle crucial
de la formation et de l’éducation
La pénurie de compétences digitales,
déjà perceptible aujourd’hui, risque
de rapidement se faire plus sensible.
Pour réussir la transformation
numérique tout en préservant l’emploi,
l’objectif est de pouvoir, dès à présent,
adapter les compétences, de les faire
évoluer. L’éducation et la formation
professionnelle continue ont un rôle clé
à jouer. L’enseignement doit, à son tour,
s’inscrire plus encore dans la perspective
de l’émergence d’une économie digitale,
en se repensant en profondeur.
Claude Strasser,
Directeur Général –
POST
« Finalement,
la fonction de
facteur est
peut-être moins
menacée que celle
de spécialiste
dans le domaine
de la sécurité
informatique. »
Claude Strasser
43
42_43_ITN_Mag_201512_ActuJob.indd 43
08/12/15 07:13
carte blanche / CENTRE DE COMPETENCES ICT
Un nouveau centre de compétences ICT
voit le jour
Confrontés à un manque de compétences digitales au Luxembourg, les acteurs du secteur
ICT s’organisent. En créant un Centre de Compétences ICT, ils entendent développer une
offre de formation locale, renforcer le vivier de talents disponibles et se doter d’un nouveau
moteur d’innovation. Ce nouveau Centre de Compétences sera opérationnel début 2016.
Vincent Lekens,
Managing Partner –
CMD.solutions
« Nous devons
faire le constat
que nous
manquons de
structures
de formation
professionnelle
continue au
Luxembourg. »
Dans notre précédent numéro
d’ITnation MAG, nous évoquions
l’enjeu de mieux identifier les besoins
en compétences ICT à l’échelle du
marché, et ce afin d’adapter l’offre
en formation et de créer les talents
de demain. Depuis lors, une étude
sur les besoins en compétences à
l’horizon 2020, commanditée par
la Fédération des Intégrateurs a été
lancée. Derrière, on retrouve la question
de l’opportunité de créer un centre
compétences dédié. Si elle a délivré ses
premiers enseignements, l’étude doit
encore être finalisée. Cependant, fin
novembre, sans attendre les résultats
définitifs, était annoncée la création
effective de ce nouvel organisme de
formation. « Dans l’environnement actuel,
considérant la rapidité avec laquelle les
choses évoluent, nous devons pouvoir mieux
former nos collaborateurs, commente
Vincent Lekens, président de la FDI.
La Formation Professionnelle Continue
constitue, à nos yeux et à ceux de nos
partenaires, le meilleur moyen de former
les ressources dont nous avons besoin
aujourd’hui ainsi que celles sur lesquelles
nous pourrons nous appuyer demain. »
Créer des compétences,
les faire évoluer
L’idée d’aller puiser dans les profils
formés à l’étranger montre aujourd’hui
ses limites. Chaque pays a besoin de
talents digitaux. Dès lors, il faut créer
les compétences et les faire évoluer à
l’échelle du pays. « Nous devons faire le
constat que nous manquons de structures
de formation professionnelle continue au
Luxembourg. En tant que prestataires ICT,
nous devons envoyer nos collaborateurs
se former à Paris ou à Londres. Il n’est
d’ailleurs pas rare que des collaborateurs
de deux structures concurrentes au
Luxembourg se retrouvent dans une même
formation à l’étranger. Aussi, pourquoi
ne pas dépasser certaines rivalités pour
répondre à cette problématique commune ?
En parlant ensemble, nous pouvons
atteindre une taille critique pour formuler
une demande et accélérer l’établissement
d’une réponse adaptée », poursuit Vincent
Lekens.
Les acteurs concernés par les enjeux
ICT, rassemblés sous la coupole d’ICT
Luxembourg dont est membre la FDI,
soutiennent de manière inconditionnelle
ce projet. Il s’inspire des deux Centres
de Compétences qui ont déjà vu le
jour, dans le giron de la Fédération
des Artisans, dans le domaine du
parachèvement et du Génie Technique
du Bâtiment. « La volonté est de disposer
d’une offre de formation locale, coordonnée
par une structure développée à cette fin,
précise Nico Binsfeld, CEO de la House
of Training, partie prenante de ce projet.
Cette offre, évolutive, permettra aux acteurs
du secteur de plus facilement trouver
des formations adaptées, de réaliser des
économies tout en gagnant en efficience. »
One stop shop de la formation ICT
L’offre en formation respectera le Cadre
Européen des Certifications, définissant
huit niveaux de compétences (CEC 1 à 8)
et permettant une progression continue
des salariés dans leur carrière.
44
44_45_ITN_Mag_201512_CarteBlanche_CMD-Lekens.indd 44
08/12/15 07:16
« La Formation Professionnelle Continue constitue,
à nos yeux et à ceux de nos partenaires, le meilleur
moyen de former les ressources dont nous avons besoin
aujourd’hui ainsi que celles sur lesquelles nous pourrons
nous appuyer demain… »
Concrètement, le Centre de
Compétences du Génie Technique du
Bâtiment dispensera les formations de
base (CEC 1 à 4), tandis que la House
of Training et l’Institut Supérieur de
l’Economie (ISEC) prendront en charge
les niveaux de connaissances définis
comme avancés ou spécialisés (CEC 5
à 8). L’ISEC pourra notamment délivrer
des diplômes. « L’offre est structurée de
telle manière que chacun puisse acquérir
de nouvelles compétences, qu’il démarre au
niveau le plus bas ou qu’il dispose déjà de
connaissances plus avancées », poursuit
Nico Binsfeld.
Les géants digitaux sollicités
Le Centre de Compétences devrait
être opérationnel au début de l’année
prochaine. L’enjeu, aujourd’hui, est
de rassembler les acteurs, pour qu’ils
puissent partager leurs besoins et
leurs attentes. « Nous n’avons toutefois
pas attendu pour travailler à l’offre de
formation. Nous sommes entrés en contact
avec les grands acteurs digitaux, les
fournisseurs technologiques, comme CISCO,
Microsoft, SAP, HP, IBM… Ce sont eux les
principaux acteurs de la formation en
matière digitale. Considérant la démarche,
qui nous permet d’atteindre une masse
critique au niveau de la demande à travers
une plateforme unique, ils ont accepté de
mettre des ressources à notre disposition,
poursuit Nico Binsfeld. D’autre part, nous
travaillons sur le cadre qui doit permettre de
délivrer des certifications, en collaboration
avec Pearson. »
Si ce nouveau Centre de Compétences
a pour objectif de faire évoluer les
compétences existantes, par une juste
identification et une anticipation des
besoins, il entend aussi contribuer
à renforcer le vivier de ressources
disponibles. « Aujourd’hui, le nombre de
compétences utiles est trop limité, si bien
que nous en arrivons à une situation où,
entre acteurs, il nous faut aller prendre des
ressources chez le concurrent, avec des effets
néfastes sur les coûts salariaux, commente
Vincent Lekens. Or, il y a des candidats,
dans les rangs des demandeurs d’emploi
auprès de l’ADEM, qui pourraient répondre
aux besoins des acteurs après une mise à
niveau. » Le Centre de Compétences,
dans ce contexte, va travailler en
collaboration avec l’ADEM et les
acteurs du secteur, pour former les bons
candidats avec la promesse d’un nouvel
emploi à clé.
Anticiper les besoins pour mieux innover
Au-delà, le Centre de Compétences
permettra aux entreprises de plus
facilement accéder aux mesures
d’aides étatiques visant à supporter
les efforts dans le domaine de la
formation professionnelle continue de
leurs collaborateurs. « À la différence
des autres centres de formation existants
au Luxembourg, le financement de cette
nouvelle structure ne s’appuiera pas sur
une cotisation obligatoire des acteurs »,
précise Nico Binsfeld. Le secteur n’étant
pas structuré de la même manière
que celui du bâtiment, cela n’était pas
envisageable. Le Centre de Compétences
ICT entend dès lors se financer à partir
des aides disponibles, la valorisation
de ses formations, la mise en œuvre
de partenariats permettant d’accéder
à des ressources et infrastructures.
« Nous sommes ouverts aux opportunités
qui se présentent à nous, précise Vincent
Lekens. À travers cet outil, nous sommes
fiers de pouvoir dire que, face aux enjeux de
compétences digitales, le secteur se prend
en main. Ce Centre de Compétences, organe
de coordination de l’offre de formation,
constituera un vecteur d’innovation, par
l’anticipation des besoins, pour le secteur
au Luxembourg. Pour paraphraser une
connaissance, le secteur ICT ne doit
plus se contenter d’être le fournisseur
technologique des acteurs financiers, mais
devenir un pilier de l’économie en tant que
tel. Pour satisfaire ces ambitions, ce nouvel
outil est dès à présent indispensable. »
« L'enjeu,
aujourd'hui, est
de rassembler
les acteurs,
pour qu'ils
puissent
partager leurs
besoins et leurs
attentes. »
45
44_45_ITN_Mag_201512_CarteBlanche_CMD-Lekens.indd 45
08/12/15 07:16
Case study / Lancelot-iKe
L’agilité gagne toute l’équipe d’ike
Afin de mieux répondre aux attentes du marché, toute l’équipe d’iKe,
société de services accompagnant ses clients dans leur transformation digitale,
s’est formée aux méthodes agiles.
Dans l’univers de la consultance IT, iKe a
pour ambition de toujours mieux répondre
aux besoins et aux attentes de ses clients.
En l’occurrence, apporter un service de
qualité, exige de faire évoluer les méthodes
de gestion de projet, afin de gagner en
efficacité et de permettre à chacun de
s’adapter au sein d’un environnement en
rapide mutation. « Dans ce contexte, nous avons
souhaité donner de nouvelles armes à l’ensemble
de nos consultants, commente Elsa Reynaud,
chargée de recrutement au sein d’iKe. Les
méthodes agiles pénètrent plus ou moins les
organisations de nos clients. Elles devraient
toutefois progressivement se généraliser. Elles
permettent aujourd’hui de sécuriser les projets
IT, mais aussi de s’assurer de leur pertinence,
l’objectif étant que les développement envisagés
répondent aux mieux à des besoins exprimés. »
Le recours aux méthodes agiles maximise les
chances de réussite des projets. Il permet de
gagner du temps dans leur mise en œuvre et
assure un meilleur respect du budget. « C’est
une approche à laquelle nous croyons fortement.
Par cette démarche de formation globale,
nous voulons appuyer son développement au
Luxembourg », assure Elsa Reynaud.
Une certification à la clé
La trentaine de consultants salariés d’iKe
a suivi une formation aux méthodes agiles
dans le courant du mois de novembre.
Progressivement, tous passeront la
certification SCRUM MASTER. Pour les
services IT qui ont déjà intégré les méthodes
agiles, il est confortable de pouvoir
s’appuyer sur des consultants plus flexibles
et conscients des nouveaux enjeux. Pour
les autres, qui voudraient profiter de ces
nouvelles approches de gestion de projet, IKe
pourra les accompagner dans leur mise en
œuvre au sein de leur organisation.
Au-delà des consultants, iKe a formé
l’ensemble de son équipe à ces méthodes.
L’équipe de gestion et les recruteurs ont
acquis les fondamentaux en la matière. « Il y
a une culture liée aux méthodes agiles, qui peut
s’appliquer à des projets qui ne sont pas forcément
IT. Il est important que nous partagions tous une
même philosophie, une même approche dans la
manière d’appréhender notre développement. Pour
le recrutement et la sélection de nos consultants,
c’est aussi un atout de disposer de compétences en
la matière », poursuit Elsa Reynaud.
Sprint
Stand up
Project
Formation
46
46_47_ITN_Mag_201512_CaseLancelot_iKe.indd 46
08/12/15 07:18
3 questions à Mark Simpson, BUSINESS DEVELOPMENT MANAGER - iKe
« Mieux accompagner ses clients
dans leur transformation »
Mark Simpson, professionnel du recrutement dans le domaine informatique depuis plus de cinq ans
au sein du groupe Lancelot, vient de rejoindre l’équipe d’iKe en tant que Business Development Manager.
Il évoque ce que représente pour lui l’opportunité de cette formation aux méthodes agiles.
En quoi était-ce important pour vous
de suivre cette formation dans votre
quotidien?
Les méthodes agiles changent
radicalement la manière d’envisager
les projets IT. Il implique de
mobiliser les ressources autrement,
de mettre en œuvre le projet
avec plus de transparence, en
fractionnant en nombreuses étapes
son développement, avec des
résultats à présenter régulièrement
à l’utilisateur. Les priorités liées à un
développement sont mieux définies.
Ce qui permet de garantir que tout
projet débouchera sur un résultat
et répondra aux principaux besoins
exprimés par le business. Pour
nous, recruteurs, c’est important de
disposer d’une bonne compréhension
théorique des enjeux. Nous sommes
souvent l’interface entre le client, ses
besoins, et les ressources que nous
pouvons mettre à sa disposition.
Au-delà, l’application des méthodes
agiles au recrutement proprement dit
nous permet de gagner en efficacité
dans l’identification des compétences
et le timing de recrutement. En gérant
mieux le temps, en collaborant et
en communiquant de manière plus
efficace, nous pouvons envisager
notre métier d’une nouvelle manière,
afin d’assurer entière satisfaction au
client.
Comment évolue la demande pour
des consultants disposant de
compétences dites « agiles » ?
Ces consultants sont effectivement
de plus en plus demandés. Ike, en
mettant à jour les compétences de ses
équipes, entend mieux accompagner
ses clients face aux changements.
En nous faisant confiance, ils savent
qu’ils disposeront de ressources
capables de s’intégrer au cœur de
leurs projets, quels qu’ils soient.
D’autre part, ils ont face à eux des
interlocuteurs plus à même de les
aider à gagner en efficience dans la
mise en œuvre de leurs projets, à
atteindre les résultats escomptés.
Au niveau de vos équipes, comment a
été perçue cette idée de se former
aux méthodes agiles ?
Nos consultants ont apprécié de
se voir proposer cette formation.
C’est important, pour nous, de
pouvoir continuer à investir dans
nos équipes, afin qu’elles disposent
des compétences alignées avec les
besoins du marché. Chacun peut, de
cette manière, gagner en légitimité
vis-à-vis du client. C’est tout aussi
important pour nos professionnels IT,
dans la mesure où ils passent le plus
clair de leur temps chez le client à
travailler sur des projets, de se sentir
soutenus dans leur développement
professionnel.
AGILE
SCRUM
Lancelot
group
47
46_47_ITN_Mag_201512_CaseLancelot_iKe.indd 47
08/12/15 07:18
CIONET Luxembourg
« Faire émerger
un nouveau modèle IT
luxembourgeois »
En 2015, CIONET Luxembourg a rassemblé les CIOs membres du réseau
au sein de différents groupes de travail calqués sur la stratégie Digital Lëtzebuerg.
L’enjeu, à travers ces sessions, a été de mieux appréhender les leviers
de transformation digitale des acteurs économiques et les défis à venir.
2016 sera placée sous le signe de l’action pour CIONET Luxembourg.
« L’IT est encore
trop cantonnée
à un rôle de
support alors
qu’elle devrait
se positionner
comme un vecteur
de création de
valeur au niveau du
business. »
Le Grand-Duché de Luxembourg a
fait part de son ambition d’appuyer le
développement de son économie sur les
opportunités offertes par la technologie.
C’est là tout l’enjeu poursuivi par la
stratégie gouvernementale Digital
Lëtzebuerg. Il faut, aujourd’hui mettre
les possibilités offertes par les évolutions
technologiques au service de l’économie,
de ses acteurs et de leur développement.
« La stratégie Digital Lëtzebuerg, dévoilée
voici un peu plus d’un an, représente un
vaste chantier. Le gouvernement a donné
une impulsion. Au-delà, il appartient aux
acteurs économiques, sur le terrain, de mieux
appréhender le tenants et aboutissants de
la transformation digitale, précise Pascal
Lanser, Country Leader de CIONET
Luxembourg. A l’échelle du pays, à travers
notre réseau de CIO, 2015 a constitué
une année de réflexion vis-à-vis de ces
enjeux. Les CIOs, tout au long de l’année,
se sont rassemblés au sein de groupes de
travail, calqués sur les piliers de la stratégie
gouvernementale, selon leurs affinités. »
Innover pour maintenir l’activité
Un groupe de travail s’est penché sur
la problématique des compétences
digitales, un autre a travaillé
sur les opportunités liées au
domaine « FinTech » tandis qu’un
troisième a évoqué les thématiques
de flexibilité et d’agilité. Un quatrième
groupe de travail, réuni en fin d’année,
a finalement travaillé autour du thème
« the value of IT ». Car, dans un monde
qui évolue, la création de valeur
dépend beaucoup de la technologie,
des opportunités qu’offre son évolution
mais, surtout, de la capacité de chacun
d’en profiter. « Dans ce contexte, les
départements informatiques doivent
se repositionner. On constate que, dans
beaucoup d’entreprises, l’IT est encore
trop cantonné à un rôle de support
des opérations alors qu’elle devrait
se positionner comme un vecteur de
transformation et de création de valeur au
niveau du business », commente Pascal
Lanser. Aux yeux de l’animateur du
réseau de CIOs au Luxembourg, l’enjeu
est crucial si on veut maintenir une
compétence IT sur place et éviter la
délocalisation des services de support.
« Aujourd’hui, la réglementation permet le
maintien d’une grande partie de l’activité
IT au Luxembourg. Toutefois, considérant
les développements, il est probable que
certaines barrières sautent. La tendance,
pour les secteurs non-réglementés, est
plutôt à l’externalisation de l’IT hors du
Luxembourg. Il y a donc un risque, qu’il faut
pouvoir anticiper. »
Etablir de meilleures relations entre
CIO, start-ups et PSF de support
Face à ces défis, il appartient aux CIO
de se repositionner en tant qu’acteurs
capables de faire évoluer le business,
d’optimiser les processus mais aussi
de créer de la valeur en s’appuyant
sur la technologie. Ils ne pourront
toutefois pas y parvenir seuls. « Nos
48
48_49_ITN_Mag_201512_CIONet.indd 48
08/12/15 07:20
séances de travail ont mis en évidence
l’importance pour les CIO, start-ups et
PSF de support de se rapprocher, poursuit
Pascal Lanser. S’il appartient aux CIO de
se faire valoir autrement, c’est l’ensemble
de l’écosystème qui doit s’adapter. Il
ressort de nos discussions que les PSF
de support, partenaires de l’IT assurant
des services opérationnels, ne parlent pas
assez business. Ils délivrent des services de
qualité, certes, mais devraient se rapprocher
du business, devenir des partenaires de la
transformation de l’activité. Il y a un vrai
manque de communication à ce niveaulà. » De même, l’ensemble des acteurs,
CIO et prestataires IT, ont tout intérêt
à se rapprocher de l’écosystème startup, source d’innovation qui peut servir
le business et sa transformation. « La
convergence entre tous ces acteurs apparaît
aujourd’hui comme une évidence, poursuit
Pascal Lanser. C’est à ce niveau que le
Luxembourg peut trouver une réponse
permettant de satisfaire ses ambitions. C’est
dans l’établissement de meilleures relations
entre CIO, PSF et start-ups que doit émerger
le modèle luxembourgeois. Les start-ups,
en tant que source d’innovation, trouveront
dans les PSF un moyen de mieux adresser
leurs solutions au marché. Les prestataires
IT, les actuels PSF, en se rapprochant du
business, doivent devenir des partenaires du
développement de leurs clients. Les CIO, de
leur côté, doivent devenir des interlocuteurs
privilégiés afin de placer la technologie
au service du business, de son évolution,
de l’identification de nouvelles pistes de
création de valeur. »
Le CIO, au cœur de la numérisation
Le chemin à parcourir, cependant, est
encore long. Si l’on parle beaucoup de
FinTech, si des start-ups proposent
des solutions innovantes, dans le
secteur financier, les CIO restent
encore trop souvent dans une
position d’observateurs sceptiques du
mouvement qui s’opère. « Le CIO doit
sortir du rôle dans lequel il a été cantonné
pendant de nombreuses années. Parce que,
à l’échelle de la structure qui l’emploie,
c’est lui qui dispose de la maîtrise des
aspects technologiques, il est essentiel qu’il
s’accapare les enjeux de la numérisation
pour permettre au business d’aller de l’avant.
Son rôle, en la matière, est important. Face
à ces défis, il doit être mieux accompagné
et pouvoir compter sur des partenaires de
qualité pour trouver comment assurer une
transformation optimale. »
En 2016, CIONET entend contribuer à
l’établissement de meilleures relations
entre partenaires. Le réseau des CIOs,
au Luxembourg, s’attachera aussi à une
mission d’identification des CIOs de
demain, afin de les aider à identifier et à
cerner les besoins à moyen terme, leur
permettant de mieux appréhender les
transformations à venir, cruciales pour
l’économie luxembourgeoise.
« Il est essentiel
que le CIO
s’accapare
les enjeux de
la numérisation
pour permettre
au business d’aller
de l’avant. »
Précisons encore que les conclusions
des groupes de travail seront présentées
aux CIOs, fin janvier, lors de l’événement
annuel CIONET.
49
48_49_ITN_Mag_201512_CIONet.indd 49
08/12/15 07:20
EXCLUSIVITE / StorageOS
StorageOS Delivers
the First Agile Storage Platform
The founders of your business have varied
backgrounds within the IT field. Can you
describe the origin of the company, and
explain where the idea came from?
Yes we have different business
backgrounds which gives us all the needed
ingredients for success. e idea was born
from Alex’s frustration at not being able to
use commodity storage effectively in the
enterprise. Alex, Simon, James, and Chris
all worked together at Nomura previously,
and Alex also worked with James at
Goldman Sachs. Chris worked with
Frank at exigo as a partner and solutions
architect. Alex began developing his vision
of container based storage array that runs
on any platform and aligns with business
data policy when he left Goldman. He
began to tell us about the idea, and we
were all very captivated. After short while
and a lot of late nights, we have a product
that fulfills Alex’s dream and more.
Can you detail the product that StorageOS
offers?
StorageOS is as disruptive to the storage
array market as Skype is in Telecoms,
or VMware is in the Enterprise Server
market. StorageOS is a paradigm shift
for Storage with an easy to use, run
anywhere, ultra-low entry point storage
array that delivers huge cost savings and
unparalleled performance. e first use
case we have chosen to focus on is the
DevOps storage market because that is
where the most change is happening and
where we add the most value with the
fastest sales cycle. As developers release
their applications, StorageOS will be
embedded in the solution allowing the
application to guarantee business data
management rules independent of the
underling infrastructure.
What are the main customer needs that
your product covers? Can you describe
the test phase with clients?
StorageOS allows developers, DevOps,
and SME customers the ability to deliver
secure, high availability, high performance
storage on commodity hardware, the
cloud, or in hybrid environments. e
ultra-low entry point and extreme ease of
use means no special expertise is required.
StorageOS can be downloaded for free and
can be deployed on any Intel machine, any
cloud instance, or a VMware or Docker
environment in 15 mins. While StorageOS
auto configures to your environment,
the user can obviously customize it if
they wish; but we gather data on how our
customers best use storage so we optimize
the configuration for you based on that
data. Apply your business rule tags and
point a volume at a host, and you are
ready to go. We offer 1 TB of free usage for
customers to evaluate the agile storage
solution.
50
50_51_ITN_Mag_201512_Portrait_StorageOS.indd 50
08/12/15 07:21
Once a customer installs StorageOS, they
will see immediate cost savings, much
easier management, and security where
they control the keys. When the testing is
complete, the customer buys a monthly
subscription to go live. We only charge for
presented capacity, so replicas, snap shots,
and mirrors are free. Also all replication is
encrypted and only requires tokens when
you present the storage.
How is your product different from your
competitors in the storage sector?
StorageOS is the first all software based
Storage Operating System designed
from first principals to solve the critical
IT business problems that developers,
enterprises, and SME’s face today:
• Software only – image that can be
installed on any server, VM, Container, or
Public Cloud and enables seamless data
movement between any environment.
StorageOS is not a storage service
provider – we provide a software product
that allows customers or service providers
to build their own secure agile storage
platform.
• DevOps focused – API driven to
empower developers, sys-admins, and
DevOps users to manage and provision
their own storage.
• Application Platform – as a native
Storage Operating System, StorageOS
is an application platform that allows
developers to build and deploy application
containers natively on the storage for best
performance and efficient data mobility
and disaster recovery.
• Enterprise Class – delivers enterpriseclass storage functionality to the broader
market at an ultra-low entry point.
• On-Demand Pricing – clients only pay
for the storage they use with GB/month
pricing with a token-based model, that
breaks cap-ex and vendor lock-in models
for storage procurement.
• Deploy Anywhere – StorageOS was
architected and designed from the ground
up to be deployed in client data centres as
well as the cloud; providing a consistent
set of storage features, interface and
management toolset between legacy
applications in the data centre and the
cloud platforms of the future.
• Made Easy – single click installation
simplifies storage with auto-discovery
and self-configuration. Šis enables
customers with little storage knowledge
to rapidly deploy and manage storage on
commodity hardware. We are developing
integrated crowd sourced analytics to
allow us to provide recommendations
via an automated customer advisor to
help customers quickly choose the right
platform.
• Integrated Storage — Integrates
seamlessly with VMware, Docker,
Openstack, and Cloud.
• Performance – uses an innovative
architecture that delivers extreme
performance in a tiny footprint allowing
customers to get the best performance out
of the most cost effective platform.
• Secure – policy based management and
secure encryption for data in transit and
at rest, local or cloud.
Alex Chircop,
Founder & CTO
How does the product work? How does the
solution integrate into existing systems?
Chris Brandon,
StorageOS can be deployed as an
application platform (hyper converged
storage platform) that allows customers
to install and run containers or virtual
machines on the same host as the storage
array. Šis allows applications to use
local commodity storage with the fastest
possible performance by accessing the
disk directly across the backplane of the
server. It can do this, while still delivering
the enterprise storage functionality of
high availability, replication, snapshots,
encryption, de-duplication, and tiering.
Šis solution can run locally in your data
center, remotely in a cloud instance, or
hybrid configurations between cloud
providers or between DC and the Cloud.
ere are several other use cases for
StorageOS:
• Cloud based DR for the SME Market
• Shared storage in the cloud
• API driven storage provisioning
• Hardware independent storage
replication or migration
• Cost reduction of cloud based storage
costs
• Data security
Še solution works with all existing
hardware that is on the Linux host
qualification list. It can be used with
existing SAN and local storage, and any
cloud platform. Še beauty of the solution
is anyone can deploy StorageOS quickly
and easily, and storage OS manages the
data availability and security business
rules for you.
Founder & CEO
Frank Back,
Senior VP Business
Development
James Spurin,
Founder & VP Engineering
Simon Croome,
Founder & VP Product
Management
51
50_51_ITN_Mag_201512_Portrait_StorageOS.indd 51
08/12/15 07:21
actualité / / EURid - EBRC
Luxembourg, capitale mondiale
de la gestion des noms de domaine
L’arrivée au Luxembourg d’EURid, gestionnaire des extensions internet « .eu »,
place plus que jamais le pays sur la carte mondiale des centres ICT
spécialisés dans la gestion des noms de domaine.
Accueil du Premier Ministre
Xavier Bettel.
Dès 2002, Xavier Buck et quelques compères, parmi lesquels Marco Houwen,
ont fait figure de pionniers en lançant
EuroDNS. Aujourd’hui, la plateforme
permet de disposer de 700 extensions et
comptabilise plus de 300.000 comptes
clients. En 2012, la libéralisation des noms
de domaine de premier niveau a donné
un nouvel élan à ce secteur de niche.
Attirés par une infrastructure hautement
sécurisée, performante et idéalement
située, ainsi que par un cadre réglementaire favorable en matière de propriété
intellectuelle, certains acteurs internationaux ont trouvé au Grand-Duché un environnement propice aux développements
de leurs activités en Europe.
Peter Janssen
et Marc Van Wesemael.
Dernier exemple en date, EURid, le
gestionnaire du registre des extensions
Internet européennes « .eu », a choisi
d’installer ses serveurs au Luxembourg.
Basée à Bruxelles, l’ASBL EURid est
mandatée par la Commission européenne
pour organiser les extensions Internet
.eu et constitue un maillon essentiel de
l’internet européen. « Depuis 2013, nous
sommes le gestionnaire du registre des noms
de domaines “.eu” à destination de toute
entreprise, organisation ou personne résidant
dans l’Union européenne, en Islande, au
Liechtenstein ou en Norvège, détaille Marc
Van Wesemael, le CEO d’EURid. Nous
Xavier Bettel et Yves Reding.
Yves Reding.
Marc Van Wesemael, Xavier
Bettel et Yves Reding.
comptons à ce jour près de 4 millions de noms
de domaine enregistrés et nous sommes devenus la 4e extension en Europe. 500 millions
de citoyens dans 31 pays se connectent d’ores
et déjà avec un site internet disposant du
nom de domaine .eu, devenu aujourd’hui une
extension clé, en particulier pour les PME qui
souhaitent élargir leurs activités au-delà des
frontières nationales. »
Pour garantir le bon développement de
son activité, EURid était à la recherche
d’un partenaire capable de répondre à des
critères précis en matière de sécurité, de
disponibilité et d’éco-efficience. « Notre
data centre de Bruxelles, vieillissant, n’était
pas en mesure d’accompagner notre développement. Une partie de nos serveurs étant déjà
hébergés à Amsterdam, nous avons mené une
analyse compétitive en Belgique, en France,
en Allemagne et au Luxembourg. Au final,
notre choix s’est porté sur EBRC. » Grâce à ce
nouveau partenariat, l’infrastructure a été
sensiblement renforcée et EURid se dit
prêt pour franchir le seuil symbolique des
5 millions d’extensions.
Le Premier ministre et ministre des
Communications et des Médias, Xavier
Bettel, s’est réjouit de cette nouvelle
implantation d’envergure européenne.
« Le Luxembourg héberge un grand nombre
de sociétés actives dans la gestion de noms
de domaines et peut prétendre au titre de
capitale mondiale de la gestion des noms de
domaine. La décision d’EURid de confier la
gestion de sa plateforme technique à un acteur luxembourgeois souligne cette position.
Grâce à ses Data Centres Tier IV très sécurisés
et à l’expertise locale, le Luxembourg est un
centre de confiance pour la gestion électronique de données. Avec Digital Lëtzebuerg
nous continuons de manière conséquente à
consolider ce positionnement. »
52
52_57_ITN_Mag_201512_Actu.indd 52
08/12/15 07:28
retour sur…
Ce qui a fait l’actu sur ITnation.lu
Gilles Risser
Rakuten
L’an dernier, Rakuten était reconnue
comme une institution de paiements
auprès de la CSSF. Cette année, elle
devenait plus ambitieuse et prenait
d’assaut toute l’Europe au départ
de Luxembourg. En un an, Rakuten
Payment Services S.A. a mis en place
une plateforme de paiement centralisée
pour l’ensemble de ses marketplaces
européennes. En 2016, le géant asiatique
lancera son activité bancaire à travers
l’Europe. Se dotant d’une nouvelle
infrastructure « from scratch », sans
devoir assumer le poids du legacy. Le
géant japonais a effacé les frontières
géographiques mais surtout celles
qui existaient entre les secteurs d’ecommerce et de la finance. Rakuten a
réuni les 2 métiers et compte devenir un
acteur bancaire important… la banque
traditionnelle tremble déjà !
En mai 2015, l’équipe d’ITnation
apprenait avec tristesse la disparition
de Gilles Risser, le pétillant fondateur
et patron de Moovijob (créée en
2007). Entrepreneur innovant, Gilles a
largement contribué à la dynamisation
du marché de l’emploi au Luxembourg
et dans la grande région. Il laisse
derrière lui une entreprise pleine
d’avenir, mais surtout un grand vide.
Gilles Risser était un acteur créatif
et dynamique d’un Luxembourg qui
entreprend et se transforme. Yannick
Franck et Bertrand Cuinet poursuivent
dans cette dynamique.
Wi-fi gratuit à Luxembourg
Depuis juin 2015, le gouvernement
luxembourgeois, en partenariat avec la
Ville de Luxembourg et la Ville d’Eschsur-Alzette, offre un accès gratuit à
Internet sur le territoire de leur ville
respective et ce, via le réseau Wi-Fi
HOTCITY.
Un service à succès qui a demandé
l’installation de près de 44 antennes
supplémentaires le long de l’avenue
J.F. Kennedy, autour des institutions
européennes et 21 antennes
supplémentaires à Belval.
CITYLUXFREE, de son nom de réseau,
enregistre 6 000 connexions par jour.
Un confort indéniable pour une force
active très frontalière.
ITnation.lu
2015 aura été une année riche en actualité pour la Place soutenue par un Gouvernement
toujours aussi investi. Des projets d’envergure pour le Luxembourg, mais aussi à l’échelle internationale
avec la présidence européenne. Une année marquée par de nombreux buzz word qui dépassent les frontières
de l’IT : la numérisation, les FinTech, la problématique e-skills, l’enseignement de l’IT et la digitalisation de
tous. De nombreux projets qui se terminent et d’autres qui commencent à peine pointant déjà
à l’horizon 2016… Retour sur les actualités qui ont marqué les lecteurs d’ITnation.lu.
53
52_57_ITN_Mag_201512_Actu.indd 53
08/12/15 13:59
Ce qui a fait l’actu sur ITnation.lu
mai. Un grand entretien qui a révélé au
public les conclusions de ce groupe :
qu’est-ce que FinTech ? Comment
soutenir ces innovations ? Comment
en faire la promotion ? Nicolas Mackel
offrait alors un discours positif : le
Luxembourg peut devenir un Hub pour
les FinTech, mais en y travaillant dur et
sérieusement.
La loi d’archivage PSDC
ITnation.lu
Pierre Zimmer, CIO of the Year
Lors du Gala annuel Golden-i, qui a eu
lieu en juin, c’est Pierre Zimmer qui a été
élu « CIO of Ÿe Year. Un grand entretien
lui a été consacré dans l’édition
ITnation Mag de septembre, mettant
en lumière les défis et les ambitions du
groupe POST, actuellement en pleine
transformation. Le dirigeant ICT, qui
a longtemps officié dans les sphères
étatiques, s’intéresse aussi à des enjeux
plus globaux, afin de permettre au
secteur de l’ICT luxembourgeois de se
valoriser à l’échelle internationale. Il est
sans nul doute une des personnalités
qui a marqué l’année en amenant
une nouvelle dynamique à cette
transformation profonde. Après avoir
mobilisé les équipes pour améliorer les
services de POST, il affiche une ambition
plus large de fédérer les forces en
présence pour stimuler les initiatives.
Enfin adoptée en juillet par la Chambre
des Députés, la loi sur l’archivage,
la numérisation et la conservation
des documents numériques ouvrait
de nouvelles opportunités pour le
secteur ICT. De nombreux acteurs,
qui attendaient depuis longtemps
l’instauration de ce nouveau cadre
réglementaire, et avec lui le statut de
PSDC, vont pouvoir accompagner de
nombreux clients et organisations
dans la voie, inéluctable, de la
dématérialisation. Un pays paperless
mais aussi de nouvelles problématiques
de gestion des données qui sont
toujours plus volumineuses.
Une plateforme BPO à Luxembourg ?
Ne pas rater le train des FinTech !
Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg
for Finance, chargé de chapeauter le
groupe de travail FinTech, faisait la
couverture du magazine du mois de
Le sujet BPO revient très souvent sur
la Place depuis l’échec BIL/Avaloq.
Le pays accuse, il est vrai, un retard
dans le domaine et l’incompréhension
est devenue plus grande cette année
avec Avaloq qui signait le BPO de BIL
Suisse, mais aussi KBL et LombardOdier. ITnation demandait l’avis
d’Yves Baguet, COO de la BIL sur les
freins et spécificités locales. Moins de
prise de risque mais aussi, un pouvoir
54
52_57_ITN_Mag_201512_Actu.indd 54
08/12/15 07:28
décisionnel qui n’est que rarement
au Luxembourg explique ce retard.
Néanmoins, la Place y croit encore et
connaît la même pression que les autres
face à la réduction des coûts. L’écart
se réduit pour sauter le pas, affaire à
suivre…
Kiselev, et a établi le siège international
de la société à Luxembourg, rue Eugène
Ruppert. La licence obtenue permet à
SnapSwap d’offrir des paiements, des
transferts de fonds et des services de
change en utilisant des technologies
telles que blockchain.
Luxembourg Digital en marche
Oracle fête ses 20 ans
En juin dernier, ITnation publiait une
édition spéciale en collaboration avec le
Luxemburger WORT. A cette occasion,
Xavier Bettel, Premier Ministre et
Ministre des Communications et des
Médias, et Claude Meisch, Ministre de
l’Education, évoquaient la manière dont
le Gouvernement entend transformer le
Luxembourg, pour en faire une « Nation
Digitale ». Une stratégie essentielle
quand l’IT transforme tous les secteurs
et surtout le pilier de la Place : le
bancaire et aussi, une volonté de
montrer l’exemple. Dresser le bilan des
points forts du pays, revoir l’éducation
et le national branding, 7 mois plus
tard, le gouvernement a déjà réalisé des
actions concrètes qu’il poursuivra en
2016.
Au mois de mai, Oracle Luxembourg
fêtait ses 20 ans à bord du 2ème
M.S “Princesse Marie-Astrid”. Plus
qu’un anniversaire, une remontée de
l’histoire d’une marque et d’une équipe,
composée de 42 employés qui reste
proche des clients pour leur proposer le
meilleur d’un riche portfolio.
ITnation.lu
Ce qui a fait l’actu sur ITnation.lu
SNAPSWAP
Mi-octobre, SnapSwap International SA,
une société spécialisée dans les services
de paiement utilisant les technologies
cryptographiques modernes, validait un
agrément d’établissement de paiement
auprès du ministre luxembourgeois des
Finances, Pierre Gramegna et de la CSSF
- la première licence pour un opérateur
virtuel monnaies en Europe. SnapSwap
a été fondée par US-entrepreneur, Denis
LuxConnect sans Edouard Wangen
Au mois de juin, Edouard Wangen
quittait son fauteuil de CEO de
Luxconnect pour accéder à celui de
président du conseil d’administration de
la structure. Il était remplacé dans ses
fonctions par Roger Lampach, ancien
55
52_57_ITN_Mag_201512_Actu.indd 55
08/12/15 07:28
Ce qui a fait l’actu sur ITnation.lu
ITnation.lu
CTO de Luxconnect. Avec Edouard
Wangen à sa tête, s’appuyant sur
l’équipe qu’il a constituée, LuxConnect a
relevé le défi : permettre au Luxembourg
de devenir une destination de choix
pour les entreprises technologiques
internationales, actives notamment
dans l’e-commerce, désireuses de se
développer sur le marché européen. Audelà du réseau international construit
de toute pièce, et qui a été revendu
récemment à TLPO, Luxconnect a
développé et gère des data centres et le
réseau de fibre à l’échelle nationale. Une
success story made in Luxembourg qui
se poursuit.
Tous les acteurs IT apportent leur
soutien à cette initiative et aux 18
candidats sélectionnés par l’ADEM.
Après l’ouverture d’une antenne à
Piennes (Meurthe et moselle), WebForce
3 était très attendue au Luxembourg.
Yapital ferme sa partie BtoC et licencie
Le géant allemand Otto Group a
annoncé vouloir fermer son service
de paiements mobiles Yapital en
raison de la forte concurrence et
du développement lent de ce marché.
Yapital restera uniquement actif sur
le BtoB. Si l’entreprise devrait restée
au Luxembourg, le groupe prévoit
néanmoins d’importants licenciements.
Après FLASHiZ qui prépare son départ
du Luxembourg depuis le début d’année
et qui a également fermé sa partie
BtoC, et Mangopay/Leetchie qui ont été
rachetées par le Crédit Mutuel Arkéa
en septembre, c’est une année riche
en reboudissements pour le paiement
mobile à Luxembourg…
Jean-Luc Martino est European CIO of the
Year pour les CIONET awards
Après avoir reçu le prix de CIO de
l’année en 2014 pendant le Gala
Golden-i, Jean-Luc Martino, CIO de
Raiffeisen a été élu CIO européen de
l’année pour la catégorie des SME par
CIONET international. Au total, 9 pays
et 23 CIOs ont participé à cette élection.
Des CIOs avec l’ambition de changer
leur business, de collaborer avec les
autres C-levels et d’investir dans le
digital. Une récompense remarquable et
méritée pour une des banques les plus
anciennes du Luxembourg.
WEBFORCE3
Webforce 3 ouvrait ses portes lundi 30
novembre au Technoport pour accueillir
ses premiers volontaires. Créée à Paris
par Alain Assouline, la WebForce3
délivre une formation de 4 mois au
métier de développeur web et mobile.
Proximus reprend 100% des parts de
Telindus
Le 3 décembre, Proximus a signé
un accord afin d’acquérir les 35,3 %
d’actions d’ArcelorMittal dans
Telindus Luxembourg. Proximus
détient ainsi 100 % des parts de
Telindus Luxembourg, ce qui souligne
encore son engagement sur le
marché luxembourgeois. Avec plus de
400 employés, Telindus Luxembourg
s’attend à réaliser un chiffre d’affaires de
+/- 117 millions d’euros en 2015.
56
52_57_ITN_Mag_201512_Actu.indd 56
08/12/15 07:28
Cyrielle Pinalie
Jessica Cencetti
Émilie Mounier
ITNation.lu
Le 1er media de la communauté IT au Luxembourg !
6.200
100.000
Abonnés
Newsletter
Visiteurs
Silicon
Luxembourg
3.648
Membres
LinkedIn
124
Membres
CIONET
Luxembourg
211.000
Pages
vues
812
Articles
1.286
Fans
Facebook
publiés
52
Partenaires
5.694
Tweets
2.400
Abonnés
Newsletter
Silicon
Luxembourg
1.775
Followers
Le Gala Golden-I 2016
L’événement à ne pas manquer !
Le 28 Avril à la Maison du Savoir de Belval
3 magazines à venir
• AVRIL/MAI/JUIN : Sortie le 23.03.16
• JUILLET/AOÛT/SEPTEMBRE : Sortie le 29.06.16
• OCTOBRE/NOVEMBRE/DÉCEMBRE : Sortie le 26.10.16
Et un hors-série
avec Luxembuger WORT
Sortie le 29 avril et distribué
pendant le Gala Golden-i
Contactez-nous
emilie.mounier@itnation.lu
+352 26 10 86 26-20
+352 691 99 11 56
cyrielle.pinalie@itnation.lu
+352 26 10 86 26-20
+352 671 26 10 26
jessica.cencetti@itnation.lu
+352 26 10 86 26-20
+357 671 26 10 27
Visitez
notre site
Retrouvez toutes
ces actus et bien d'autres
encore sur
itnation.lu
57
52_57_ITN_Mag_201512_Actu.indd 57
08/12/15 07:28
Moovijob
Déjà + de 100
événements
organisés
Le 24 novembre dernier, 35 sociétés étaient
présentes dans le domaine de la Finance et de
l'IT pour rencontrer leur futurs collaborateurs.
Plugnwork Cercle Cité flying.
Coupe Plugnwork.
Badges Plugnwork.
Plugnwork Global.
Naima
58
58_64_ITN_Mag_201512_GaleriePhotos.indd 58
Nathalie €ielemans, Managing Director et
Nasséra Aici, Business Unit Manager Oxiane.
Bertrand Cuinet, Directeur Général et
Yannick Frank, Country Manager – Moovijob.
08/12/15 07:29
S
et
ijob.
Chantal Demmerle, Chargée Ressources
Humaines – Telindus et son collègue.
Dj Sparo.
Eric Montecalvo, Chief Operating Officer,
Antoine Delamarre, Directeur General et Gil Morel,
Sales Manager – Vesperia.
Juliane Fernandes, Human Resources
& Recruitment – Devoteam Luxembourg
en compagnie de ses collègues.
Guillaume Calvet, Elsa Reynaud, Eric Busch
(CEO – Lancelot, Ike Consulting) et Mark Simpson,
€iffany Innocenti, Emilie Philippe.
Flavie Toussaint, Recruitment / Sales Officer,
Emilie Sulkowski, Job Expert et leur collègue.
La Société Générale Bank & Trust était présente à la
soirée afin d’y rencontrer des profils IT.
Jérémy Crawford, Recruiter – CTG Luxembourg
PSF à droite, en compagnie de ses collègues
Naima Zaimeche, Responsable de Recrutement CGI.
Ann Vancraeymeersch, Responsable 'Acquisition &
Gestion des Compétences' – POST Luxembourg au centre.
Rosalie Zandona, Responsable des Ressources
Humaines, Sarah Robert, Account Manager et leur
collègue – Sfeir.
Sandra Chevtchenko, Service Delivery Manager
et Toni Sommerfeld, Recruitment Officer – Serco.
Virginie Hohl, HR Business Partner et Hélène Chapelle,
Training Officer & HR Business Partner – Sogeti.
Wilfrid Lagrange à droite,
Directeur Ausy Luxembourg
PSF et son équipe.
Laetitia Valappia, Senior Recruitment and
Training Officer – RTL GROUP à gauche.
58_64_ITN_Mag_201512_GaleriePhotos.indd 59
59
08/12/15 07:29
APSI
© ANA DEROY
APSI DAYS 2015
Jean Diederich, APSI.
© ANA DEROY
Un franc succès pour l'APSI days du
26 novembre qui abordait le thème "€e
FinTech revolution and the future of
centralized and distributed platforms".
Intervenaient : Jean Diederich, President
APSI, Partner Kurt Salmon - Lionel
Briand, UNI Luxembourg - Gordana
Adolf, Cashcloud - Franck Rouayroux,
Olkypay - Marco Houwen, BHS Services
- Laurent Kratz, Scorechain - Evangelos
Papadopoulos, €eMarketsTrust - Chris
Marcilla, Chairman @ Virtual Currencies
Working Group Luxembourg.
Gordana Adolf, Cashcloud.
FEDIL ICT - EY
© MICHEL BRUMAT
le Paysage de la
cybersécurité
au Luxembourg
Brice Lecoustey – EY.
© MICHEL BRUMAT
Présentation de l'enquête FEDIL ICT
réalisée en collaboration avec EY sur la
cybersécurité, animée par Brice Lecoustey
(Partner EY Luxembourg) en présence
d'acteurs majeurs de la place le 1er décembre
dernier.
60
Karim Sabbagh - SES, François
€ill - Ministère de l'Economie,
Cédric Mauny - Telindus, Wojciech
Soltysiak - Champ
58_64_ITN_Mag_201512_GaleriePhotos.indd 60
© MICHEL BRUMAT
© MICHEL BRUMAT
Ensemble des participants.
Présentation de François €ill.
08/12/15 07:29
POst telecom
VIP Wine
tasting aux
arquebusiers
L'équipe de POST Telecom recevait ses
clients et partenaires le 19 novembre lors
d'une soirée prestigieuse autour d'une
dégustation de fromage et de vin.
Quentin Gérard – POST Telecom,
Yorick Schroeder – Soludec.
Raphaël Géron, POST Telecom, Christopher Becmann
- Christopher Becmann & Associés, Sandrine Sertelet –
CTG, Jérome Bonanomi – Wildgen.
Vincent Williquet – POST Telecom PSF,
Michel Lanners – Cetrel, Guy Nilles – BCL.
Marcel Beffort – Imprimerie Centrale,
Jean-Paul Hengen – Luxinnovation.
Pierre Probst – POST Telecom, Yong Miao - China
Construction Bank, Alexandre Grasso – POST telecom
PSF, Joao Margato - China Construction Bank.
Renaud André - IBM, Jean-Marie Spaus POST Telecom, David Foy - POST Telecom,
Pascal Lanser - CIONET Luxembourg.
L’équipe BCEE.
58_64_ITN_Mag_201512_GaleriePhotos.indd 61
Henri Seiter – POST Telecom PSF, Luc Welter – POST Luxembourg,
Céline Penin – POST Telecom, Jean-Marie Orosco – EIB, Jean-Marie
Spaus – POST Telecom.
61
08/12/15 07:29
Excellium
Rencontres
de la sécurité
Encore un beau succès pour cette
seconde édition des Rencontres de la
Sécurité. Utilisateurs et Fournisseurs
étaient réunis le temps de 2 journées
de conférence et cocktail au casino
2000 de Mondorf les bains les 29 et
30 septembre derniers.
RDV les 15 et 16 juin 2016 pour les
Rencontres de la Sécurité 3.
Equipe Agile Partner au stand.
Emelyne Baudrier, AXEN, Michael Sim, ISACA,
Vivien Bilquez, PwC.
Maria-Dolores Perez et Cédric Pernet en pleine dédicace pour son nouveau livre.
Davis Devalckeneer - Kathleen Antierens, Westcon
Security et Laurent Vanderschrick, Trend Micro.
62
Tony Ristagno, Fideuram Banque et un collègue.
58_64_ITN_Mag_201512_GaleriePhotos.indd 62
Equipe Elastica et Equipe Palo Alto.
08/12/15 07:30
Joë
m, ISACA,
uez, PwC.
Joël Flugel, BIL et Christophe Tessaro, Excellium.
Westcon
d Micro.
Equipe Westcon Security.
Jérôme Forastier, Banque Safra Sarasin, Xavier
Vincens, Excellium, Marie Noelle Vincens.
Juan Rocha CASES - Jerome Jacob CASES
et un collègue.
Zouhair Allaoui et Laurent Labourel, Verizon.
David Weis et Zouhair Allaoui, Verizon.
Jean-Louis PERRIER et son collègue de Suricate
Solutions.
Jean Hubert Antoine, Excellium Services
et Nathalie €ielemans, Oxiane.
Equipe Agile Partner.
Maxime Picos, Lombard Assurance.
David Weis, Verizon et Isabelle Ricciutelli, HSBC.
Jerome Jacob CASES.
63
Jaap Sander de Vries, Digital Guardian.
58_64_ITN_Mag_201512_GaleriePhotos.indd 63
08/12/15 07:30
Devoteam
RéSULTATS
D'ENQUêTES
Pour la sortie des résultats de son enquête
sur la marturité du SaaS au Luxembourg,
Devoteam a organisé un CIO cocktail à
la galerie d'art Simoncini le 26 novembre
dernier.
Téléchargez le livre blanc sur :
https://goo.gl/€bSm8
Olivier Michot, Devoteam.
Claus Houmann, Improve IT.
64
Christian
Andreasen, SyboMichael Mossal,
JOIN Experience et
Clauss Houmann,
Improve-IT
58_64_ITN_Mag_201512_GaleriePhotos.indd 64
Jennifer Schneider et Vanessa Mameri, Devoteam - Chris
Adam, Ikano - Cédric Van Kerrebroeck, Kneip-JeanFrançois €ils, Bank of NY Mellon.
Faruk Sari, ERG-Alif Rahamatali, Devoteam.
Jean-Marc Chevereau, Romain
Mary et Alif Rahamatali, Devoteam.
Christian Andreasen, Sybo-Faruk Sari, ERG.
Romain Mary, Devoteam-Sébastien
Huleux, SCCD-Brice Houdard, Nvision.
Laurent Remmy, CMD.Solutions
et Alessia Codiglione, POST.
08/12/15 07:30
65_ITN_Mag_201512_Silicon Luxembourg.indd 65
08/12/15 12:56
66_ITN_Mag_201512_CIONet.indd 66
08/12/15 07:31
jan.-fév.-Mars 2016
LE GUIDE
DES ENTREPRISES
Agile Partner
p 67
Excellium services
p 79
Moovijob
p 92
Akabi
p 68
exigo
p 80
Oracle
p 93
Avaloq
p 69
EY
p 81
Orange
p 94
Axway
p 70
Fujitsu
p 82
POST Telecom
p 95
CGI
p 71
GES
p 83
PwC
p 96
CMD.solutions
p 72
Hewlett Packard Enterprise
p 84
Real Solutions
p 97
DataCenter
Luxembourg (DCL)
p 73
Hitachi
p 85
Sogeti
p 98
Devoteam
p 74
iKe
p 86
Sopra banking software
p 99
Digora
p 75
I.R.I.S.
p 87
Telindus
Dimension Data
p 76
Jiway
p 88
EBRC
p 77
Lancelot
p 89
ESBD
p 78
Logos IT services
p 90
Low energy consulting
p 91
66b_ITN_Mag_201512_Annuaire_Ouv.indd 67
p 100
08/12/15 07:34
66b_ITN_Mag_201512_Annuaire_Ouv.indd 68
08/12/15 07:34
Consulting
Agile Partner was created in 2004 to provide innovative IT services to the
Luxembourg and Greater Region market. It has built its service offering from
the belief that in a constantly changing market, only an agile approach can
provide meaningful results to companies for which information system is a
strategic asset.
Agile Partner has achieved its successful growth by adopting the values of
the “Manifesto for Agile Software Development” and by setting up in a pragmatic way the core principles of customer collaboration, continuous contextual adaptation and appreciation of individuals’ diversity.
Agile Partner team, which is currently composed of 45 passionate people,
is encouraging collaboration and personal development of skilled professionals, as well as knowledge and know-how sharing, for achieving the best
solution adapted to the customer’s context and needs.
Pascal Claus
CEO
E-mail : pclaus@agilepartner.net
Other Contact
Stéphane Moneaux
Sales Executive
Tél. : +32 495 55 02 38
E-mail : smoneaux@agilepartner.net
employees in Luxembourg
50
Activities
• Entreprise Services
• Development Consultancy
and Services
• Collaboration & Unified
• IT Training Services
Agile Partner • 20A rue du Puits Romain • Z.A.I. Bourmicht • L-8070 Bertrange •
Luxembourg • Tél. : +352 26 37 00 30 • Fax : +352 26 37 00 31 •
http://www.agilepartner.net/ • contact@agilepartner.net
67
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 67
08/12/15 08:04
BI / BPM
AkaBI is an international IT consultancy company specialized in Datawarehouse
and BI related topics.
Since 2011, we are established in Luxembourg and in Belgium. We focus on
quality and long term relationship, moreover we favor a participative management style.
We offer services in all DataWareHouse & Business Intelligence topics (Data
Quality, DB Tuning, ETL/ELT, Dashboarding, Datamining…)
Regarding technical competencies, we can help you on those technologies:
Data Base: Oracle, Microsoft, Teradata, Sybase
Jonathan De Smet
Managing Partner
Tél. : +352 661 102 432
e-mail: jonathan.de.smet@akabi.eu
ETL: Oracle (OWB/ODI), SAP (BODI/BODS), Talend, Ab Initio
Reporting Tools: SAP (BO), Microstrategy, Microsoft Reporting, Services,
Oracle BI, Cognos, Qlikview, SAS
We deliver services in a consultancy approach (from one day to one year) or
in a project approach (audit, proof of concept, technical or/and functional
analysis, tools comparison, end-to-end solution deployment).
Our Strategy can be summarized by:
• Become a BI reference company on the market
• Ensure a healthy growth (no debt, no HR turnover)
• Focus on quality instead of quantity
• Ensure the personal and professional development of everyone
Xavier Grosfils
Managing Partner
Tél. : +352 661 102 452
e-mail : xavier.grosfils@akabi.eu
employees IN Luxembourg
25
employees Worldwide
40
Activities
- Banking & Finance Solutions
- Business Intelligence Solutions
- Development Consultancy
and Services
- IT Training Services
AkaBI • 15, rue Roger Wercollier • L-5890 Hesperange • Luxembourg •
Tél. : +352 661 102 432 • www.akabi.eu • info@akabi.eu
68
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 68
08/12/15 08:04
développement & applications, consulting, finance
Avaloq : integrated solutions for
future-oriented banks
Banking has undergone fundamental changes. As a result of the financial meltdown, financial services providers have been called upon to reposition their offering. Traditional value chains are being radically broken up, and proven business
models are being revised as a whole. Clients have new requirements, are better informed and expect maximum transparency and independence when choosing their
financial products. New regulatory requirements constantly add complexity to the
banking business, making it more expensive than ever. e financial industry’s
transformation is shaped by clearly focussed business models, growing industrialisation in the middle and back office area, and differentiation in the front office.
Avaloq is the right partner to help banks through this paradigm shift.
Company Profile
©e Avaloq group is an international leader in integrated and comprehensive
solutions for wealth management, universal and retail banks. It has a reputation for the highest standards in engineering excellence, is passionate about
innovation and invests more in R&D than any other provider for the financial
industry.
©e company’s meticulous and uncompromising attention to detail has
enabled it to achieve a unique 100% success rate in its implementation of
banking solutions around the world. ©e entire Avaloq Banking Suite is
consistently designed throughout and delivers unique business benefits to
its users, as well as strong technical performance. Avaloq is the only independent provider for the financial industry which both develops and operates its own software. Business process and IT outsourcing solutions are
offered from Avaloq’s BPO centres in Switzerland, Germany and Singapore.
©e company employs more than 1800 highly qualified banking and IT specialists and has a global customer base of more than 150 financial institutions
in over 20 countries worldwide, including tier-one banks in the most demanding financial centres. Headquartered in Switzerland, Avaloq has branches in
Luxembourg, Berlin, Frankfurt, Geneva, Hong Kong, Leipzig, London, Paris,
Singapore, Sydney and Zurich. It has development centres in Zurich and
Edinburgh as well as a development support centre in Manila.
Frédéric Kemp
Managing Director Benelux
e-mail : frederic.kemp@avaloq.com
other contact
Christophe Ponette
Business Development Manager
E-mail :
Christophe.Ponette@avaloq.com
employees IN Luxembourg
employees Worldwide
references in luxembourg
For more information, please visit www.avaloq.com
20
1800
11
Activities
• Banking & Finance Solutions
• Fund Management Solutions
• ASP/BPO
• Business Process Solutions
• Finance Regulatory Solutions
Avaloq Luxembourg Sàrl • 19, rue Eugène Ruppert • L-2453 Luxembourg •
Luxembourg • Tel.: +352 27 49 54 • Fax : +352 26 49 33 34 • www.avaloq.com •
info@avaloq.com
69
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 69
08/12/15 08:04
infrastructure
Axway (Euronext: AXW.PA), leader du marché de la gouvernance des flux de
données, est un éditeur de logiciels comptant plus de 11 000 clients du secteur privé
et public dans 100 pays.
Profil d’entreprise
Depuis plus de 10 ans, Axway fournit aux grandes entreprises des solutions
technologiques permettant de mieux gérer les flux de données stratégiques
circulant dans l’entreprise, avec l’extérieur entre partenaires, au sein des
communautés B2B, vers le Cloud et les périphériques mobiles. Axway, dont
le siège social est en France et la direction générale basée aux Etats-Unis,
compte des filiales déployées dans 19 pays dans le monde dont au Benelux
où Axway est présent depuis plusieurs années auprès des principales
entreprises du Luxembourg.
Offres commerciales
Jo Van Audenhove
Axway Benelux Director
Tél. : +32 26 41 96 62
e-mail : jvanaudenhove@axway.com
other contact
Ronan Tallec
Account Manager
Tél. : +33(0)1 47 17 21 94
e-mail : rtallec@axway.com
Nos solutions sont proposées pour une gestion sur site (« on premise »)
ou hébergées dans le Cloud, avec une gamme complète de services. Elles
couvrent notamment les domaines de l’intégration B2B, de la gestion des
transferts de fichiers (MFT – Managed File Transfer), de l’Intelligence
Opérationnelle, de la gestion des API et des identités ainsi que de la
sécurisation des emails et s’appuient sur des services professionnels
et Managed Services.
Dans le domaine bancaire notamment, Axway gouverne des flux de données
dans les services financiers (banque (détail, investissement, privée),
assurance, infrastructures de marché, régulateurs et banques centrales).
Axway gère des flux de données entre applications bancaires (sur un très
grand nombre de plateformes), entre banques, entre les banques et leurs
clients, entre les banques et les infrastructures de marché, entre les banques
et les régulateurs. Axway a développé plus particulièrement des solutions
d’intégration de flux de comptabilité et d’intégration de flux de paiement.
La conformité réglementaire, le service client omni-canal, avec l’éradication
des silos des canaux et le développement de selfservices clients, ainsi que la
consolidation d’infrastructure, sont les principaux facteurs qui poussent les
banques à changer et améliorer la façon dont elles gouvernent leurs flux de
données.
Activités
• Industry & Manufacturing
• Banking & Finance Solutions
• Finance Regulatory Solutions
• Security Solutions
• Network Solutions
Axway • 326, avenue Louise • Boîte 29 • B-1050 Brussels • Belgium •
Tél.: +32 26 41 96 62 • Fax : +32 26 41 96 48 • www.benelux.axway.com •
rtallec@axway.com
70
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 70
08/12/15 08:04
numérique, développement & applications
CGI en bref
Satisfaire ses clients est la priorité de CGI. Grâce à une approche cohérente, disciplinée et responsable en matière de prestation de services, CGI affiche un bilan
inégalé de 95 % de projets réalisés dans le respect des échéances et budgets prévus
et affiche un indice de satisfaction des clients qui est constamment supérieur à 9
sur 10.
NOTRE APPROCHE
• Des équipes locales responsabilisées – Nos équipes vivent et travaillent à
proximité de nos clients afin de pouvoir agir rapidement en réponse à leurs
besoins. L’équipe de CGI dans votre localité parle votre langue, comprend
votre environnement d’affaires, collabore pour réaliser vos objectifs et
contribue au succès de votre entreprise.
• Des experts engagés – Les professionnels de CGI ont une vaste connaissance des affaires et de la technologie ainsi que des secteurs d’activité de
leurs clients afin de les aider à progresser. La majorité de nos professionnels
sont également propriétaires de l’entreprise, ce qui renforce leur engagement
à contribuer à votre succès.
• Une portée mondiale – Notre présence locale est complétée par un vaste
réseau mondial de prestation de services, qui assure que vous avez accès aux
capacités et aux ressources les mieux adaptées à vos besoins en tout temps
(24 heures sur 24, 7 jours sur 7).
• Des processus qualité complets – Grâce à des cadres de gestion de la
qualité et à une évaluation rigoureuse de la satisfaction de ses clients, CGI
affiche un solide bilan en matière de projets qui respectent les échéances et
les budgets impartis.
• Des innovations tangibles – Notre stratégie d’offre de services complets est
assortie d’un vaste portefeuille de services et de solutions, visant à aider nos
clients à optimiser leurs activités, à leur offrir des services de grande qualité
et à stimuler la croissance de leur entreprise. En étroite collaboration avec
nos clients et nos partenaires, nous mettons à profit les connaissances intersectorielles acquises afin de maximiser leurs investissements actuels, tout en
tirant parti des nouvelles technologies et idées.
Sébastien Genesca
Vice-Président Luxembourg - CGI
Tel.: +352 26 51 47 1
e-mail: sebastien.genesca@cgi.com
NOS SERVICES
• Services-conseils stratégiques en informatique et en management – Le
savoir-faire dont nos clients ont besoin pour assurer la croissance de leur
entreprise et de leurs revenus, tout en améliorant l’efficacité et l’agilité.
• Services d’intégration de systèmes – Architecture et développement de
systèmes et mise en œuvre de solutions d’affaires et technologiques.
• Développement et gestion des applications – Conception, développement,
mise en œuvre, maintenance et amélioration des applications d’affaires.
• Services d’infrastructure – Capacités de gestion complète de l’infrastructure qui s’adaptent aux exigences d’affaires et aux priorités de services.
• Gestion des processus d’affaires – Gestion des processus d’arrière-guichet
afin de rationaliser les opérations.
• Portefeuille de 176 solutions informatiques et d’affaires exclusives qui réduisent les couts et améliorent l’efficacité opérationnelle.
Employés au Luxembourg
employés Worldwide
chiffre d’affaires
210
65 000
> 7 MDS€
Activities
• Conseil
• Intégration de systèmes
• Outsourcing
CGI Luxembourg S.A • 7, zone d’activités de Bourmicht • L-8070 Bertrange •
Luxembourg • Tél. : +352 26 51 47 1 • Fax : +352 26 51 47 40 • www.cgi.com
71
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 71
08/12/15 08:04
Cloud Computing
Colour your Cloud
avec CMD.solutions
Profil d’entreprise :
CMD.solutions, est le one-stop-shop pour les services informatiques et de télécommunication dédiés aux PME. Nous livrons un portefeuille de solutions
et de services clés en main qui correspondent à tous les scénari IT quel que
soit votre secteur d’activités.
Jerry Wagner
Managing Partner
e-mail : jerry.wagner@cmd.solutions
Tout cela grâce à des partenariats forts avec EDH, Orange et EXPANDOO.
CMD.solutions et European Data Hub, l’un des principaux centres de données TierIV au Luxembourg, travaillent main dans la main vous garantissant
une haute disponibilité de vos données stockées selon les impératifs imposés
par le label « Safe in Luxembourg ».
Offres commerciales :
CMD.solutions est votre interlocuteur unique pour tous vos besoins IT et
télécommunication, proposant des solutions clé en main avec une assistance
de qualité 24/7.
Vincent Lekens
Managing Partner
e-mail : vincent.lekens@cmd.solutions
autre contact
Carine Lorenz
Marketing and Communications
Manager, Tél. : +352 27 67 67 57
e-mail : carine.lorenz@cmd.solutions
employés au luxembourg
20
CMD.solutions est votre partenaire expert pour les domaines suivants :
hébergement géré, messagerie et collaboration, espace de travail (hébergés)
en ligne, backup, sécurité, disaster recovery, connectivité et télécommunication. L’étendue de notre portefeuille de solutions et de services nous
permet de vous proposer des solutions IT et télécommunication de qualité
qui répondent à tous les objectifs d’activité ou scénarios IT quelle que soit
votre entreprise. Une large gamme de services professionnels vous permet
d’optimiser la performance de votre environnement et d’alléger votre propre
département IT. Nos solutions sont immédiatement opérationnelles et
personnalisables à tout moment par l’activation en temps réel de ressources
supplémentaires.
Nos experts jouissent d’une expérience de plusieurs années dans la gestion
des services IT, télécommunication et cloud pour tout type d’activité. Que
vous soyez une petite ou une moyenne entreprise, ou une start-up,
CMD.solutions est à vos côtés pour adapter tous les services IT et télécommunication à la stratégie et aux besoins d’opération et de sécurité de votre
entreprise.
Les principaux actionnaires de CMD.solutions disposent de plus de 20 ans
d’expérience dans le secteur des TIC.
Colour Your Cloud
Activités
• Telecom Solutions
• Network Solutions
• Collaboration & Unified
• Security Solutions
• Datacenter & Infrastructure
Solutions
CMD.solutions • 19, rue de Bitbourg • L-1273 Luxembourg • Luxembourg •
Tél. : +352 27 67 67 00 Fax : +352 27 67 67 99 • www.cmd.solutions •
welcome@cmd.solutions
72
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 72
08/12/15 08:04
datacentre
Datacenter Luxembourg Your Telecom & Cloud Provider
Datacenter Luxembourg is the one-stop shop for colocation, Cloud services and
professional Internet access. Datacenter offers hybrid, public, dedicated and public
Cloud solutions, Multi-Tier services including Tier IV certified data centers and
fully redundant network. Datacenter Luxembourg also offers a wide range of ICT
Managed Services to fit all your needs.
Datacenter Luxembourg, founded in 2000, offers a data center infrastructure,
international Internet and telecom connectivity, managed Cloud and housing
services. Datacenter Luxembourg has been at the forefront of the industry
for over fiften years, it is unique in offering all the Multi-Tier data centers,
from Tier II to Tier IV. Customers looking for a flexible Cloud computing
service can avail themselves of a solution tailor-made to their requirements.
©e solutions range from entry Cloud, delivering affordable virtual machines
running on high performance, standalone, servers; to private Cloud, featuring dedicated VMware servers and clusters. Datacenter Luxembourg offers
its customers a scalable server solution and manages your ad-hoc storage
and server resource needs through a reliable SAN infrastructure and professional virtualization platform. Datacenter Luxembourg provides quality
bandwidth and IP though a unique international looped dark fibre backbone;
it can boast the largest Internet bandwidth in Luxembourg.
Datacenter Luxembourg is part of the DCL Group, a leading Internet and
e-Commerce company; the group includes EuroDNS – an international domain name registrar, voipGATE – a voice over IP operator and provider, and
LuxCloud – a market leading Cloud services distributor.
Datacenter Luxembourg guarantee an increased Internet efficiency and availability, with uninter- rupted access to all services.
Frédéric Prime
Chief Operating Officer
Tel.: +352 26 19 16 32 3
e-mail: fprime@datacenter.eu
other contacts
Manuel Coelho
Chief Technical Officer
Tel.: +352 26 19 16 1
e-mail: mcoelho@datacenter.eu
Thierry Coibion
Territory Manager
Tel.: +352 26 19 16 1
Tel.: +352 26 19 16 32 7
e-mail: tcoibion@datacenter.eu
employees in Luxembourg
12
Activities
• Security Solutions
• Datacenter & Infrastructure
Solutions
• ECM & Storage Solutions
• Telecom Solutions
• Network Solutions
Datacenter Luxembourg • 4, rue Graham Bell • L-3235 Bettembourg •
Luxembourg • Tel.: +352 26 19 16 - 1 • Fax : +352 26 20 29 96 •
www.datacenter.eu/ • info@dclux.com
73
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 73
08/12/15 08:04
Consulting
Devoteam
We are Digital Transformakers
At Devoteam, we deliver innovative technology consulting for business.
We are 3,600 professionals dedicated to ensuring our clients win their digital
battles.
Present in 20 countries and drawing on 20 years of experience, we improve
business performance making their companies truly digital. We build IT
infrastructure for digital, and make sure people are along for the ride.
In 2014, Devoteam achieved revenues of 443M€.
20 years of experience, 3 major waves of transformation
Our entrepreneurial spirit has permitted us to anticipate technological
breakthroughs. We have chosen to address 3 major waves of transformation:
• IT Infrastructure Transformation
• IT Services Management Transformation
• Digital Business Transformation
Geert Stragier
Managing Director
Tel. +352 31 37 36 1
E-mail: info@devoteam.lu
To help our client win their digital battle, we focus on 3 complementary
levers:
Business:
We help our client transform their business models, build personalized customer experience, improve your customer knowledge, and optimize operation efficiency.
IT:
It is time to put IT back at the center of the game and to re-establish its role
as a ‘business partner hero’. To this end, we updated our service portfolio
on IT Transformation, Risk & Security, Service Management, Network Infrastructure and Cloud.
People:
Employees in Luxembourg
Employees worldwide
Activities:
65
3600
• IT Service Excellence /
Management
• Managed Services / Sharepoint
• IT Training Services
• IT Infrastructure
• Risk & Security
We help our client support the practices and inspire a digital culture in the
company with agile management models, and put innovative tools in the
hands of your teams to activate the collective intelligence and put your collaborators at the center of this transformation.
At Devoteam we make digital transformation happen.
We are Digital Transformakers.
Devoteam S.A., PSF • 7, rue des Trois Cantons • L-8399 Windhof • Luxembourg •
Tel. +352 31 37 36 1 • Fax. +352 31 46 47 • www.devoteam.lu • info@devoteam.lu
74
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 74
08/12/15 08:04
Infrastructure
DIGORA LUXEMBOURG Sarl
Digora, expert de la donnée depuis 18 ans, conçoit, optimise et valorise vos bases de
données. Digora assure la mise en œuvre et l’infogérance des systèmes d’information de gestion dans le cadre d’infrastructures complexes : systèmes de gestion de
bases de données, applications, Cloud Computing.
Profil d’entreprise
Création en 1996 - 15,7 millions € de CA - 100 collaborateurs
Siège à Strasbourg, 7 agences en France,1 filiale au Luxembourg, 1 filiale au
Maroc
450 clients actifs, dont +200 en services managés
1ère practice Oracle en France - Spécialiste de la gestion des données
300 interventions d’expertise par an, 40 services packagés.
L’un des enjeux de Digora est d’agir en tant qu’acteur responsable, de concilier performance économique, progrès social et protection de l’environnement.
Offres commerciales
• Licences & Systèmes intégrés – Software Asset Management
Accompagnement dans la gestion optimisée des licences : Inventaires, rapports préconisations -Mise en conformité -Adaptation au paiement à l’usage
Capex/Opex.
Formation aux règles de licences - Accompagnement préventif aux audits
éditeurs
Vente de systèmes intégrés (appliances) proposant gain de performance et
maîtrise des coûts
• Conseil « Built » Consultants experts Offres packagées
Conseil et Expertise - Missions en mode Forfait -Contexte exigeant, Réactivité
Patrick THILL
Managing Director
Tél. :+352 621 358 285
E-mail : patrick.thill@digora.com
+ de 40 offres packagées
Très forte Valeur Ajoutée dans les Environnements Bases de Données
Domaines d’expertise :
Gestion de la performance, Oracle 12c, Appliance, DRP (Disaster Recovery
Plan)
Expertise multi technologies - Disponibilité 24/7 - Maîtrise des coûts
• Services Managés « Run » - Sur site et en mode Cloud - Big Data
employés à Luxembourg
Une solution adaptable à votre contexte - Prestations modulaires de Maintien en Conditions Opérationnelles
employés worldwide
Une équipe pluridisciplinaire -60 experts et une large couverture de technologies
Activités
• E-learning - Eduction
Partenaire Oracle University -Transfert de Compétences personnalisés
Cours Spécifiques Intra Entreprise - Consultants Certifiés
4
100
• Entreprise Services
• Outsourcing Solutions
• ECM & Storage Solutions
• Development Consultancy
and Services
• Datacenter
& Infrastructure Solutions
DIGORA Luxembourg Sarl • 2, place de Paris • L-2314 Luxembourg •
Luxembourg • Tél. : +352 28 488 845 • www.digora.com
75
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 75
08/12/15 08:04
cloud computing, sécurité, datacentre
ABOUT US
Dimension Data Luxembourg PSF was created in 1993 and has rapidly
become one of the major IT players on the Luxembourg market.
Our aim is to enable greatness by delivering exceptional value to our clients
through our people.
Indeed, we are in business to serve our clients. ©eir needs stay top of mind.
We focus on our clients’ outcomes: lowering costs, improving performance,
reducing risk, improving their customers’ experience. We help our clients
become more sustainable, more competitive... and bring them a step closer
to their ambitions, every day. Our solutions enable technology, operate
infrastructure and transform our clients’ businesses.
Olivier Posty
Country Manager
Our clients benefit from our extensive experience in network integration,
next generation data centre, unified communications, security, cloud and IT
outsourcing, backed by a USD 8 billion parent company.
We execute, we have the expertise, we have the people, and we get the job
done. We have world-class operations and competitive offerings – Ultimately,
we achieve client value through excellent, consistent delivery.
Our people are the best at what they do. When we put our energy and focus
into something, anything is possible. We are joined together by our winning,
performance-based culture that places the client at the centre of everything
we do.
75% of the Fortune 100 and 60% of the Fortune 500 companies are part of
our clients. Dimension Data is an NTT Group company.
other contact
Benoit Reuter
Sales Director
benoit.reuter@dimensiondata.com
RECENT AWARDS
• 2015 ICT Company of the Year – Luxembourg
• 2015 Cisco Global Partner of the Year – Europe
• 2015 Global Top Employer (1 of only 5)
• 2015 Top Employer – Europe
• 2015 Cisco Architectural excellence award for enterprise networks –
Luxembourg & Belgium
• 2015 Oracle Excellence Award 2015 for Server Systems – Luxembourg
EMPLOYEES IN LUXEMBOURG
EMPLOYEES WORLDWIDE
220
28 000
• 2015 Panduit EMEA Partner of the Year – Luxembourg & Belgium
• Leader in the Gartner Magic Quadrant for Communications Outsourcing
and Professional Services 2014
• 2014 Cisco Services Partner of the Year
SECTOR EaaS Everything as a Service
• 2014 Cisco Capital Partner of the Year
ACTIVITIES
• 2013 Cisco Cloud Builder Award – Luxembourg
• Security Solutions
• Datacentre & Infrastructure
Solutions
• Outsourcing Solutions
• Network Solutions
• Collaboration
& Unified Communication
• 2013 Luxembourg - Great Place to Work
• 2013 EMC Velocity Best Partner EMEA North Award – Luxembourg
Dimension Data Luxembourg PSF • West Side Village • 89d, rue Pafebruch •
Capellen • 8308 - Luxembourg
76
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 76
08/12/15 08:04
cloud computing / Datacentre
EBRC (European Business Reliance Centre)
COMPANY PROFILE
TRUSTED DATACENTRE, CLOUD & MANAGED SERVICES
EBRC is a rare player in the management of sensitive digital information, critical IT applications and solutions. ©e company adopts regularly the latest and highest international standards and certifications requirements to deliver the best services with highly skilled people.
As a business enabler, EBRC advises companies in their IT transformation and innovative
projects reducing time-to-market through a unique ‘One-Stop-Shop’ offering: Trusted Services Europe.
EBRC serves the markets with a high demanding level in terms of security, privacy and high
availability such as: Finance, Healthcare&BioTech, FinTech, Government, international Institutions and Defense, industry… by providing a full range of services from Advisory Services
to the full management of applications.
OUR OFFERS
EBRC Service Portfolio is built around six strategic, integrated and global offers:
Trusted Advisory Services
Guidance and Advisory in the management of ICT risks, IT transformation, Outsourcing.
Trusted Managed Services
End-to-end management of sensitive ICT infrastructures, from the architecture design and
the implementation to the daily operations and future developments in a defined SLA.
Trusted Cloud Europe
Flexible infrastructure management through IaaS, PaaS and SaaS solutions as well as Trusted Back-up & Restore Services.
Trusted Security Europe
EBRC ‘Trusted Security Europe’ enables our clients to focus on their core business while
EBRC takes care of their IT infrastructure and the related threats to data and communication.
• Vulnerability Management as-a-Service
Yves Reding
CEO
e-mail: info@ebrc.com
• SOC (Security Operations Centre)
• Cyber Security & Forensics as-a-Service
Trusted Resilience Services
Design, implementation and management of Business Continuity Solutions coupled with the
management of ICT security based on resilient infrastructures.
Other contacts
Trusted Data Centre Services
Full Data Centre Services based on redundant Tier IV certified infrastructures for highest
security and availability.
EBRC Trusted Services are based on:
• 3 Tier IV Design including 2 Tier IV Constructed Facility certified Data Centres
• eco Data Center Star Audit
• ISO 27001 (Information Security Standard)
• ISO 20000 (IT Service Management Standard)
• ISO 14001 (Environmental Management System)
Alexander Duwaerts
Director Client Development
M’Hamed Zlitni
Head of Sales
Tél. : +352 26 06 1
e-mail: info@ebrc.com
• ISO 9001 (Quality Management System)
• ISO 50001 (Energy Management System)
• PCI DSS Level 1 (Payment Card Industry-Data Security Standard)
In the framework of the PFS (Professional of the Financial Sector) status, EBRC meets the
requirements of the CSSF (Commission de Surveillance du Secteur Financier in Luxembourg), and is therefore allowed to operate ICT services for banks, financial institutions and
investment fund companies.
©ese qualities and security requirements are considered as best practices within EBRC and
are to be met for any client managing sensitive information.
From Data Centre Services to integrated Cloud Computing and ICT Managed Services, EBRC
ensures the end-to-end warranty of its Clients’ business and promotes Luxembourg as the
European capital of Business Resilience and ICT Trusted Services.
employees IN Luxembourg
180
Activities
- Entreprise Service
- Outsourcing Solutions
- Banking & Finance Solutions
- Security Solutions
- Datacenter
& Infrastructure Solutions
EBRC European Business Reliance Centre • 5, rue Eugène Ruppert •
L-2453 Luxembourg • Luxembourg • Tel.: +352 26 06 1 • Fax : +352 26 06 20 90 •
www.ebrc.com • marketing.support@ebrc.com
77
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 77
08/12/15 08:04
développement & applications
Spécialiste
de la sécurisation des données
Afin de partager son expertise dans la sécurisation des données, ESBD a à coeur de
sélectionner et de proposer à ses clients un ensemble cohérent de solutions stables
et performantes, considérées comme les meilleures du marché.
PROFIL ENTREPRISE
Entreprise à taille humaine et très proche de ses clients, ESBD compte une
centaine de clients en Europe, dont plus d’une vingtaine au Luxembourg.
Avec une croissance de 30% en 2012 et supérieure à 45% en 2013, ESBD
s’inscrit comme une entreprise solide, affichant des résultats qui confirment
la qualité de ses choix stratégiques dans une période économique pour le
moins troublée.
Spécialisée dans la distribution de logiciels de sécurité, ESBD a su se constituer au fil du temps un panel cohérent de solutions stables et performantes.
Jacques Besnard
CEO
Tél. : +33 9 52 00 33 16
e-mail : jbesnard@esbd.eu
Notre succès étant directement lié à la satisfaction de nos clients, nous nous
sommes investis dans la maîtrise des produits que nous distribuons pour
vous accompagner au mieux dans vos projets d’implémentation puis d’utilisation de ces solutions.
Ainsi, au delà d’une simple vente de logiciels, notre relation avec nos clients
s’inscrit dans le cadre d’un partenariat solide et durable, garant de l’apport
d’une solution adaptée à leur besoin.
Par ailleurs, ESBD est à l’écoute permanente des contraintes réglementaires
(Bâle 3, PCI-DSS, HIPAA, Sarbanes-Oxley, LSF...) et de l’évolution du marché
en terme de produits de sécurité. Cette ‘curiosité’ incessante permet à ESBD
de tester et de sélectionner les nouveautés proposées par les éditeurs afin
de proposer à ses clients un ensemble de solutions complémentaires constituant une offre logique et de qualité.
Parce que l’informatique d’aujourd’hui évolue rapidement, et parce que vos
systèmes doivent à la fois être stables et répondre aux nouveaux besoins
business, ESBD se fait un devoir de sélectionner et de maîtriser le meilleur du
marché pour vous accompagner au mieux dans votre évolution et partager
vos succès à venir.
Ludovic Lemoine
CTO
Tél. : +33 6 43 13 90 55
e-mail : llemoine@esbd.eu
OFFRES COMMERCIALES
ESBD distribue et intègre des solutions performantes et innovantes permettant de :
• Gérer, automatiser et sécuriser les transferts de données
• Sécuriser les plateformes d’échanges de données (DMZ)
• Sécuriser les envois d’emails
• Crypter les données
• Auditer/Alerter les accès systèmes et base de données
employés au Luxembourg
15
références au luxembourg
>20
Activités
• Entreprise Services
• Network Solutions
• Security Solutions
• Auditer/Alerter les accès aux données non structurées Windows (File Server, AD,
Exchange, Sharepoint, SQL Server, VMWare etc.)
• Automatiser et ordonnancer les tâches d’exploitation (multiplateforme)
Les solutions proposées par ESBD sont multiplateformes et disponibles sur
les environnements Windows, Linux, AIX, IBM i, etc.
ESBD • 11, avenue de la Grande Fontaine • F-88300 Neufchateau • France •
Tél. : +33 9 52 00 33 16 • www.esbd.eu • sales@esbd.eu
78
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 78
08/12/15 08:04
Sécurité
Excellium Services,
an IT Security Partner
with a strong Level of expertise
Company History
Excellium was founded in 2012 by the willingness of people active in the
Information Security field for over 14 years.
Because companies face new threats with increasing budgetary constraints
and limited resources it is needed to have new approaches, pragmatics, effectives with an innovative business model. It is where Excellium fits.
Although recent on the market, Excellium, with 40 people on board is
already trusted by more than 150 customers in Luxembourg and recognized
as the leader in Application Security and Intrusion & Incident Management
on the market.
Xavier Vincens
Partner
Tél. : +352 621839825
xvincens@excellium-services.com
Excellium is running a 24*7 Security Operation Center to help customers
to respond to new form of threats. An internationally recognized Computer
Emergency Response Team (the CSIRT Excellium) is completing the portfolio of capability of the company.
Recently the Group Excellium have extended its operations to Belgium but
also Morocco, Tunisia, Senegal and Ivory Coast.
Our offering
Excellium Services deliver a core offer, EyeGuard services. ©is permanent
and on going service provides customers the insurance of a continuous
assessment, monitoring and coverage of their exposure against threats and
vulnerabilities.
With our experience we assist our customers to take the right decisions in
developing, implementing and managing their security.
Partner of the major Security vendors, Excellium assist customers to design,
implement and support IT Security technologies on a day to day basis.
Christophe Bianco
Partner
Tél. : +352 661154538
cbianco@excellium-services.com
Employees in Luxembourg
40
Employees Worldwide
45
Activities
• Entreprise Services
• Network Solutions
• Security Solutions
• IT Training Services
• Datacenter
& Infrastructure Solutions
Excellium Services S.A. • 59, Bd Royal • L-2449 Luxembourg • Luxembourg •
Tél. : +352 26 20 39 64 • www.excellium-services.com •
contact@excellium-services.com
79
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 79
08/12/15 08:04
finance, consulting
Transform IT to meet
your Business Challenges
exigo is an independent Luxembourg-based company that delivers qualified
Consulting & Advisory Services to the Financial Industry and the Corporate IT
World.
company profile
Frank Back
Managing Director
Tel. : +352 661 605 102
e-mail : fba@exigo.lu
exigo consultants originate from major management consulting firms, IT
consulting firms, as well as leading local or international banks and have at
least 10 years of experience in their field of expertise. ©ey have extensive
business knowledge in the areas of Financial Markets, Enterprise Architecture, Business & IT Transformation. Our HR, sourcing & recruitment services
respect the human factor in the process to meet customer’s specific requirements.
our services
At exigo, we support our customers in the following areas:
Consulting & Advisory for the Financial Services Industry
other contacts
Letizia Lukas
Account Manager
e-mail: sales@exigo.lu
Marion Henriet
Sourcing & Recruitment
e-mail : jobs@exigo.lu
• Core Banking transformation & implementation
• Business Process Management
• Gap analysis
• Merger support
• Quality Assurance
• Software Architecture and Development
• Sourcing & Staffing
Consulting & Advisory for the Corporate IT (CIO Office)
• IT Business alignment
• Information management and business transformation
employees in Luxembourg
Sector
20
Consulting
Activities
• Banking & Finance Solutions
• Business Process Solutions
• Security Solutions
• ERP & CRM Solutions
• IT Recruitment & Staffing
• Enterprise Transformation Programs
• Operations and system management (exigo technologies)
• ITIL, TIPA & IT service management
• Enterprise Architecture
• BCP / DRP Analysis & Audits
• IT Sourcing & Recruitment
• Cloud integration
exigo s.a. • 11, rue de Bitbourg • L-1273 Luxembourg / Hamm • Luxembourg •
Tel.: +352 20 40 33 60 • Fax : +352 26 43 26 07 • www.exigo.lu • info@exigo.lu
80
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 80
08/12/15 08:04
Consulting
End-to-end service delivering
improved business performance
Company Profile
EY Advisory services include extensive technical expertise in various areas:
Business, Application, Data, Infrastructure, Risk, and Security. We have IT industry-aligned specialists in several sectors: Finance, Government, Life Sciences,
Healthcare, Consumer Products, Oil and Gas, Utilities, Telecommunications, etc.
We provide solutions to help our clients meet their business requirements:
• Growth strategy and customer-centric vision
• Transformation of business models
• Disruptive technologies and Digital transformation
• Performance, efficiency and cost
• Risk, Security, and Regulatory Compliance
Beyond pure advisory work, we are your partner in business transformation. We
can take responsibility for the end to end implementation of software solutions
that meet your expectations.
Brice Lecoustey
Commercial & Public Sector advisory
Tel.: +352 42 124 1
e-mail: brice.lecoustey@lu.ey.com
Our response to your concerns
1) Enterprise Intelligence
We help your organization to accelerate growth and improve business performance using data analytics and we protect your business by keeping your data in
control and monitoring potential threats.
2) Major Program Transformation (MPT)
We support your organization in successfully delivering critical IT-enabled
transformation programmes. MPT comprises a comprehensive business transformation framework specifically tailored for multi-provider, multi-country, and
multi-disciplinary teams.
3) Risk and Security management
We assess the IT architecture and the security program based on ISO 27001
norms and EY standards. We can assist you on the following matters: Cybersecurity, BCP/DRP, Identity and Access Management, Data Loss Prevention, Toxic
combination, Segregation of duties, Data Privacy program.
4) IT Transformation
We help you measure, enable and improve effectiveness to increase the overall
return on IT investments. ©ese services include IT strategy, IT governance, IT
operations, demand management, IT sourcing and outsourcing, application and
infrastructure optimization, consolidation and solution architecture. We assist
your organization in the selection of IT solutions and the implementation of IT
packages.
5) Regulatory, Compliance, and Operational Tax
We help your organization to succeed in its transition to new regulatory environments, by educating, analyzing, and transforming your operations and to
new tax environments, by assessing and managing the impacts on the strategy,
operations, processes, resources, IT systems, clients, third parties, and human
resources.
EY values independence and objectivity above any single relationship with a technology provider, in the IT services market. We provide a global delivery model to
support global clients, and draw on the best expertise, wherever it may be in the
world. We seek to build long term relationships with our clients.
Olivier Maréchal
Financial Services advisory
Tel.: +352 42 124 1
E-mail: olivier.marechal@lu.ey.com
employees in Luxembourg
employees Worldwide
1 150
212 000
Activities
• Entreprise Services
• Industry & Manufacturing
• Banking & Finance Solutions
• Fund Management Solutions
• Business Intelligence Solutions
• Business Process Solutions
• Finance Regulatory Solutions
• Security Solutions
• ERP & CRM Solutions
• Development Consultancy
and Services
• Datacenter
& Infrastructure Solutions
• IT Training Services
EY Luxembourg • 35E, av. J-F. Kennedy • L-1855 Luxembourg • Luxembourg •
Tel.: +352 42124 1 • Fax: +352 42 124 5555 • http://www.ey.com/lu •
ernst.young@lu.ey.com
81
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 81
08/12/15 08:04
Développement & applications
Shaping tomorrow with you
Fujitsu was founded in Tokyo in 1935. roughout its history, Fujitsu’s DNA always
was around innovation and quality. Today, Fujitsu is present in +100 countries and
holds 97.000 registered patents. Imagine a world where people and organizations
are free to achieve their full potential and instinctively feel secure and in control.
Fujitsu calls it ‘Human Centric Intelligent Society’.
In Luxembourg, Fujitsu encompasses a very complete portfolio of Products
and Services. It includes:
Solutions:
• Digital transformation
• docSphere, electronic archiving
• e-Signature
• Zero Paper Program
• Mobile Applications Builder
• e-Portal
Marc Payal
Managing Director
Tel.: +352 26 09 98 51
e-mail: marc.payal@ts.fujitsu.com
• ECM Strategy Assessment
• SQA Assessment (testing factory)
• Application Value Assessment (AVA)
Services:
• Business & Application Services
• Infrastructure Services
• Managed Services (Mobile, Desktops, Printing, Datacenter, Call Desk)
• Maintenance Services
Products:
• Pcs, Laptops, Tablets
• Servers, Storage, Backup, Mainframe
• Software
employees IN Luxembourg
employees Worldwide
150
In Luxembourg, Fujitsu holds a multidisciplinary team that delivers many
different solutions, creating value to its customers.
162 000
Activities
• Development Consultancy
and Services
• Datacenter & Infrastructure
Solutions
• Outsourcing Solutions
- ECM & Storage Solutions
- Web Consulting
Fujitsu Technology Solutions (Luxembourg) SA • Parc d’activités Capellen •
89C, rue Pafebruch • L-8308 Capellen • Luxembourg • Tel.: +352 26 099-1 •
Fax : +352 26 099- 895 • lu.fujitsu.com • info.luxembourg@ts.fujitsu.com
82
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 82
08/12/15 08:04
infrastructure, consulting
G.E.S., your day-to-day IT
infrastructure partner
From daily IT requests to challenging corporate projects, GES works alongside you
on the best customised next-gen solutions for your IT infrastructure.
Company Profile:
Dynamic growing IT company with an experienced and high skilled team in
Luxembourg.
Offers:
†e way we see it, an effective partnership is about far more than occasionally bidding as a supplier when you’ve got a really important project; actually
it’s about providing ongoing support for all those projects on which you need
help.
†ese one-off needs may involve:
• supplying professional hardware and software
• firmware updates
• system upgrades
• helpdesk support
• etc.
And then, surely your closest and most actively involved partner is bestplaced to help you with strategic projects?
So we can also offer key skills in various areas:
• virtualisation projects
• consolidation projects
• System security projects
• storage projects
• support
Geoffrey Cousin
General Manager
Tel.: +352 27 766 266
e-mail : gcousin@luxges.lu
• consulting
• etc.
We can do this by bidding for a tender or else you can ask us to draw up the
specifications.
What added value can we offer ?
Our ability to develop a close relationship and adapt, plus our determination
to work alongside you.
Our clients include government bodies, banks, insurance companies and
industrial businesses, and they’ll vouch for us, so please feel to get in touch if
you’d like to find out more!
www.luxges.lu
employees IN Luxembourg
12
Activities
• Entreprise Services
• Outsourcing Solutions
• Managed Services
• Datacenter
& Infrastructure Solutions
GES Luxembourg • 70, Grand-Rue • L-1660 Luxembourg • Luxembourg •
Tel. : + 352 27 766 266 Fax : + 352 27 766 267 • www.luxges.lu • info@luxges.lu
83
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 83
08/12/15 08:04
infrasctructure
Nous sommes
dans le « business »
de l’accélération
Nous aidons les clients à utiliser la technologie pour réduire considérablement le
temps nécessaire pour transformer des idées en valeur. A leur tour, ils transforment
les secteurs, les marchés et les vies.
Stéphane Lahaye
Country Manager
Tél. : +352 691 188 003
E-mail: stephane.lahaye@hpe.com
Certains de nos clients utilisent des environnements IT traditionnels. La plupart d’entre eux sont en cours de transition vers une infrastructure sécurisée,
cloud et propice à la mobilité. Bon nombre comptent sur une association des
deux. Où qu’ils en soient dans leur parcours, nous leur fournissons la technologie et les solutions pour les aider à réussir.
Profil d’entreprise : Fournisseur de matériel et de services informatiques
Offres commerciales :
• Migration vers une infrastructure hybride
autre contact
Danielle Barthel
Sales Support
Tél. : +352 49 92 62 22
E-mail : danielle.barthel@hpe.com
employés à Luxembourg
employés Worldwide
• Protection de l’entreprise numérique
• Renforcement du pouvoir des données
• Augmentation de la productivité en entreprise
60
250 000
Activités
• Entreprise Services
• Outsourcing Solutions
• ECM & Storage Solutions
• Network Solutions
• Datacenter
& Infrastructure Solutions
Hewlett Packard Enterprise Luxembourg • 75, Rue Pafebruch •
L-8308 Capellen • Luxembourg • Tél. : +352 49 92 61 • Fax : +352 49 23 08 •
www.hpe.com
84
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 84
08/12/15 08:04
Infrastructure
InnoveR par l’Information TM
La vision du groupe Hitachi consiste à créer un monde meilleur, plus sûr et
plus durable à l’aide de technologies inscrites dans l’Innovation Sociale. Pour
y parvenir, le métier de Hitachi Data Systems consiste à intégrer l’infrastructure, le contenu et les couches d’information avec les applications-métier
verticales afin de transformer les données en informations pertinentes pour
une entreprise ou une organisation.
Hitachi maitrise parfaitement le phénomène du Big Data et de l’Internet of
†ings (IOT) dans la mesure où nous opérons dans de multiples métiers
industriels en tant que leader mondial depuis plus d’un siècle (trains à grande
vitesse, centrales électriques, ingénierie médicale, outils de construction,
technologies audio-visuelles, etc.). Ainsi, nous intégrons des dizaines d’années de recherche, développement et d’expertise afin d’aider nos clients à
prendre des décisions toujours plus pertinentes grâce à nos solutions automatisées et intégrées, capables de générer des informations et des analyses
en temps réel.
Hitachi Data Systems propose une gamme très complète et cohérente de
technologies et solutions d’infrastructure innovantes, fiables qui libèrent
les données de leur enveloppe ou de leur support matériel. Il en résulte une
mobilité des données qui permet de les faire migrer sans interruption entre
plusieurs systèmes ou sites.
Aujourd’hui, les données non structurées se développent considérablement
et de façon exponentielle. Cela crée un enjeu considérable en terme de gestion et d’administration.
Philippe Janssens
Country Manager
Belgique et Luxembourg
Tel.: +32 (0)2 643 45 68
GSM : +32 49 65 70 93 3
e-mail : philippe.janssens@hds.com
Les solutions « Content » de Hitachi Data Systems permettent de dissocier
les données des applications qui les ont créées. Cela favorise l’index, la
recherche, la consultation et la gestion des données au long de leur cycle de
vie. Mais le futur de l’IT réside dans la couche « Information » ou comment
transformer la donnée en information utile.
autres contacts
La compréhension et la valorisation du Big data permet de créer de toutes
nouvelles opportunités pour répondre aux objectifs et aux enjeux des entreprises d’aujourd’hui et de demain.
Senior Account Manager
Tél. : +352 621 344 698
e-mail : stephanie.ull@hds.com
La stratégie de Hitachi Data Systems intégrant les 3 couches Infrastructure,
Contenu et Information est la voie que nous avons choisie pour mettre l’innovation à votre portée.
Gérard Miceli
OFFRES COMMERCIALES
Storage
File and content
• Virtual Storage Platform
• Content Platform
• Unified Storage VM
• Content Platform Anywhere
• Unified Storage 100 Family
• Data Discovery Suite
• Flash Storage
• Data Ingestor
• NAS Platform
Converged
Compute
• Unified Compute Platform
• Compute Blade 500 & 2000
Stéphanie Ull
Pre-Sales Specialist
Tél. : +352 691 344 699
e-mail : gerard.miceli@hds.com
employés au Luxembourg
employés Worldwide
3
8 500
Activités
• Datacenter
& Infrastructure solutions
• Outsourcing Solutions
• ECM & Storage Solutions
• Network Solutions
• Converged Solutions
• Business Intelligence & Analytics
Hitachi Data Systems Belgium NV • Corporate Village • Building Bayreuth •
3, Leonardo da Vincilaan • 1st floor • B -1935 Zaventem • Belgique •
Tél. : +32 (0)2 643 45 50 • www.hds.com • belgium.reception@hds.com
85
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 85
08/12/15 08:04
Développement & applications
iKe se positionne comme une société de services digitale, leader dans l’innovation
technologique en investissant dans les hommes et les femmes qui la constituent.
La mission d’iKe Consulting est d’accompagner ses clients dans leur transformation digitale et dans l’évolution de leurs systèmes d’information par l’innovation
technologique en fournissant les meilleurs experts.
Notre engagement est double: la qualité du delivery et la création immédiate
de valeur pour nos clients.
SOFTWARE & DIGITAL ENGINEERING
Notre entité de Software & Digital Engineering sélectionne avec soin ses
consultants pour leurs compétences et leur personnalité.
Les interventions se font en mode régie, projet ou centre de services.
PROFILS
• Développeurs logiciel et web
• Analystes - programmeurs
• UX et web designer
• Architectes software
• Chefs de projets
• Testeurs logiciel
Eric Busch
Founder & Managing Director
Tél. : +352 20 40 22 40
e-mail : eric.busch@ike.lu
SOLUTIONS
• Développement Microsoft .Net
• Développement Open: Java, PHP5, NodeJS, AngularJS
• Développement Front-end et UX (HTML5/CSS3/JS)
FINTECH CONSULTING
Notre centre de compétence de Consulting Finance - Technologie fait le lien
entre le métier et l’IT.
Notre équipe de Business Analysts et Développeurs Finance est composée
des profils suivants:
• Consultants Systèmes Bancaires et Fonds (Avaloq, Temenos, Olympic, Multifond)
• Analystes-programmeurs sur des systèmes Legacy Cobol / Mainframe
• Consultants Risk Management & Reporting
BUSINESS UNIT SHAREPOINT Employés au Luxembourg
33
Employés Worldwide
47
Activities
• Banque/Finance
• Industrie
• Télécoms
• Administrations
• Start-ups
Notre unité Sharepoint consiste en la mise en oeuvre de la solution chez nos
clients. Nous nous concentrons sur les besoins et usages auxquels la solution
peut répondre dans le but d’obtenir les meilleurs résultats.
Nous offrons une mise en oeuvre personnalisée et accompagnons les utilisateurs par de la formation et du coaching. Notre équipe est composée des
profils suivants:
• Project Manager / Business Analysts
• Analystes-programmeurs .NET
• Administrateurs
iKe Consulting • 29, rue Notre-Dame • L-2240 Luxembourg • Luxembourg •
Tél.: +352 20 40 22 40 • Fax : +352 20 40 22 41 • www.ike.lu • info@ike.lu
86
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 86
08/12/15 13:37
Cloud Computing, Development & Applications, Infrastructure
I.R.I.S.
I.R.I.S. Group part of the Canon Europe is founded in 1987 and became a key player
in document recognition, document management, IT infrastructure and data
center solutions. With more than 600 employees in EMEA and an HQ located in
Belgium, I.R.I.S. is established since 1992 in the Grand-Duchy of Luxembourg with
two legal entities: PSF & Non-PSF. In Luxembourg, I.R.I.S. employs 47 highly skilled
people in the ICT and ECM domains of activities. To sustain its market leadership,
I.R.I.S. has also build long term relationships and expertise with major Business
Partners such as IBM, Lenovo, VMware, Pure Storage and Cisco.
Solution Portfolio
Infrastructure Expertise
Beyond the question of IT infrastructure and new technologies, our
knowledge and experts advise customers on new business oriented solutions
combining Hardware and Software that allows them to optimize their IT
budget.
Marc Vandeveken
Delivery Manager Director PSF
Tél. : +352 390 326 385
Marc.Vandeveken@iriscorporate.com
Information Management
†e flow of information in organisation is continuously increasing. Control
your vital information with our intelligent IM solutions!
Cloud Solutions
Business processes are becoming increasingly dependent on information
technology. †erefore it is of strategic importance for companies to have a
reliable partner to outsource their IT Infrastructure (IaaS) and IT solutions
(SaaS).
Consultancy Services
Baudouin Stévenart
Organizations facing challenges finding essential IT skills can rely on I.R.I.S.
to provide them with mid - or long term staffing and sourcing solutions to
support their critical IT business.
Sales Manager
+352 691 985 647
Baudouin.Stevenart@iriscorporate.com
Employees in Luxembourg
Employees Worldwide
47
+600
Activities
- Business Process Solutions
• Datacenter
& infrastructure Solutions
• ECM & Storage Solutions
• IT Recruitment & Staffing
I.R.I.S. FINANCIAL SERVICES S.A. / I.R.I.S. Luxembourg • Solarwind •
13, rue de l’Industrie • L-8399 Windhof • Luxembourg • Tél. : +352 691 985 647 •
www.iriscorporate.com
87
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 87
08/12/15 08:04
Développement & applications
Jiway : un éditeur « made in Luxembourg »
à l’assaut du monde…
Société éditrice de progiciels depuis 2003, Jiway S.A. délivre une suite de solutions IT destinée au
secteur financier et à l’industrie dont le nom éponyme est MozaIK. Apartir d’un login unique et
grâce à son interface web dynamique MozaIK permet de naviguer entre les différents modules (ImPressio, Kynox, PMS) qui sont autant de modules optionnels et intégrés (plus de détails ci-après).
Profil d’entreprise :
Jiway S.A., a travaillé en 2015, sur le « responsive design » pour rendre ses solutions mobiles,
sur la mise à disposition de sa plateforme en mode SaaS / Cloud et sur l’extension des fonctionnalités de sa plateforme afin d’offrir de nouvelles fonctionnalités, ou encore en matière
d’océrisation et de signature électronique afin de faciliter la vie quotidienne du business.
Vendu au sein d’ImPressio ou en tant que module à part entière pour les société disposant
déjà d’un outil de conception documentaire, l’IMM – ImPressio Mail Manager ou gestionnaire de publication multicanal est un des outils phare de MozaIK.
Au sein d’IMM, les documents composés intègrent la chaîne de post production et viennent
s’accumuler dans les zones de rétention appelées « boîtes aux lettres clients ». Tout en
sachant que chaque client peut avoir de 1 à n boîtes aux lettres auxquelles sont associés une
adresse, une fréquence d’envoi, une langue, un canal de distribution et éventuellement l’inclusion ou l’exclusion d’un document. L’IMM permet également d’ajouter dans un document
un encart publicitaire, un QR code, un barre code, etc.
Luc Charlier
Dans le cadre de son développement, Jiway S.A. a ouvert en 2015 une nouvelle entité en
Serbie forte de 17 personnes.
Executive Director
Tél. : +352 26 84 54 61 40
E-mail : lcharlier@jiway.lu
Jiway S.A. assure également son développement à travers des partenariats technologiques
avec (Ostendi, Open Trust, Seezam) et des partenaires commerciaux (One Aston, IBM) qui
sont autant de relais à l’étranger.
Marc Ardizio
Plus de 120 implémentations ‘en Production’ dans plus de 20 pays différents (Luxembourg,
Suisse, USA, Hong Kong, Singapour, Taiwan, Afrique du Sud, France, etc .)
Business Development Manager
Tél. : +352 691 330 278
E-mail : mardizio@jiway.lu
MozaIK en quelques chiffres clés :
Plus de 1500 utilisateurs se connectant chaque jour
Des centaines de milliers de documents produits mensuellement
Des groupes bancaires et d’assurances et des entreprises de renommées internationales
utilisant chaque jour MozaiK dans son entièreté.
Jiway S.A. a vocation à poursuivre le développement de son activité à d’autres secteurs et à
de nouveaux marchés (Moyen-Orient, Maghreb, Chine, etc).
Un premier succès en dehors du monde financier fin 2014, Jiway S.A. a su répondre aux
attentes d’un opérateur téléphonique luxembourgeois pour la gestion de toute sa chaîne éditique (facture, contrats clients, etc.) au Luxembourg et en Belgique. Un succès qui en appelle
d’autres.
Offres commerciales : Plateforme MozaIK
ImPressio – Client Reporting & Archiving suite
Un outil d’éditique global combinant les avantages d’un système de distribution (ImPressio
Mail Manager – IMM) et d’archivage :
Personnalisation des rapports avec un design amélioré, des actions marketing ciblées en
fonction du profil et du lifestyle des clients, le tout en plusieurs langues;
Contrôle d’intégrité et intégralité des données afin d’offrir un service professionnel et de
qualité aux clients finaux;
employés à Luxembourg
23
employés Worldwide
17
Activités
• Fund Management Solutions
• Network Solutions
• Business Process Solutions
• ERP & CRM Solutions
• Development Consultancy
and Services
Réduction des coûts d’envoi et sensibilisation au développement durable (ex. : génération
des documents pour impression recto/verso);
Infocentre, archivage légal et stockage parfaitement sécurisés (Encryption AES) selon les
normes de sécurité les plus exigeantes (cf. Suisse et Luxembourg).
Kynox – Client Data & Relationship Management (CDRM)
Kynox CDRM est un outil moderne de CRM intégrant en standard de nombreuses fonctionnalités métier « Banque Privée » :
Dashboard initial visant à augmenter la productivité (To Do, alertes, agenda, etc.);
Gestion simultanée des prospects et des clients, et ceci de manière cloisonnée;
Wizard d’ouverture de compte avec génération automatique des documents légaux (contrat
en fonction du type de racine (compte privé, société, etc.);
Complètement audité pour des raisons de conformité.
Jiway S.A. • 55, Avenue de la Gare • 2e étage • L-1611 Luxembourg • Luxembourg •
Tél. : +352 26 84 54 61 • www.jiway.lu • sales@jiway.lu
88
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 88
08/12/15 08:04
ICT / HR
Lancelot is the leading IT and digital recruitment agency in Luxembourg. We have
been helping companies bring the best IT talent to Luxembourg for over a decade.
Key figures:
• Founded in 2004
• Proprietary Database with 35000 candidates
• Only 8% replacement rate
• 95% success on retained search
• Voted N°1 IT Recruitment business in Luxembourg
Candidates:
Guillaume Calvet
Lancelot works with leading international groups and financial institutions,
dynamic SMEs in the technology sector as well as a growing number of
Luxembourg based start-ups.
Recruitment Consultant
Tél. : +352 26 38 93 57
e-mail : guillaume.calvet@lancelot.jobs
Lancelot offers a wide range of job opportunities within the IT and digital
sector and can help you at the beginning of your career right through to senior technology roles and to CTO/Director level.
Clients:
Our Europe-wide approach to recruitment brings you a solution that is ideally adapted to recruiting IT & Digital specialists. With our European network
and proprietary database of 35 000 candidates in the IT sector, Lancelot is
able to quickly identify and select your future specialists.
Recruitment & Selection:
You have a specific role to fill and are looking for a specialised partner to
manage the recruitment process? Our consultants can adapt our services to
your recruitment process and bring you the following solutions:
• Advertised selection
• Database / Network search
• Search & Selection
Emilie Philippe
Recruitment Consultant
Tél. : +352 26 38 93 57
e-mail : emilie.philippe@lancelot.jobs
employees in Luxembourg
5
Activities
• Outsourcing Solutions
• IT Recruitment & Staffing
Lancelot • 29, rue Notre Dame • L-2240 Luxembourg • Luxembourg •
Tél. : +352 26 38 93 57 • www.lancelot.jobs
89
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 89
08/12/15 08:04
sécurité
LOGOS IT SERVICES
PROFIL D’ENTREPRISE
Société du FINTECH Luxembourg et détenteur des agréments de
Professionnel du Secteur Financier 29.3 & 29.4, LOGOS IT Services travaille
pour les plus grands leaders des secteurs de la finance, de l’assurance et de
l’industrie en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.
François Gourdon
Chief Executive Officer
LOGOS IT Services
LOGOS ITS intervient sur des missions de Business Consulting, de Services
Applicatifs et d’Intégration de Solution à très haute valeur ajoutée, à
travers la maîtrise de l’ensemble des phases du cycle de vie d’un système
d’information.
Société d’ingénierie informatique, LOGOS IT Services est l’éditeur de la
plateforme de gestion de risques en entreprise iDETECT®.
Identifié par Gartner et classé comme software « User Behavior Analytics »
« Management of Persistent †reats », iDETECT permet de traiter
les problématiques d’AML/KYC, de lutte contre la fraude interne et
externe, de lutte contre le financement du terrorisme, de lutte contre la
cybercriminalité... et plus globalement toutes les problématiques d’analyses
comportementales en temps réel s’appuyant sur le « Big Data ».
vos contacts
employés à Luxembourg
55
employés worldwide
10
Jean-Marie Piquard
Abderrazak Fraj
Didier Gourdon
Sales Luxembourg,
Germany, Central Europe
E-mail : jmpiquard@
logos-its.com
Sales MENA
E-mail : afraj@
idetect-soft.eu
Partnership & Business
Development
International
E-mail : dgourdon@
idetect-soft.eu
Activités
• Entreprise Services
• Banking & Finance Solutions
• Fund Management Solutions
• Business Intelligence Solutions
• Business Process Solutions
• Finance Regulatory Solutions
• Security Solutions
• Development Consultancy
and Services
• Datacenter
& Infrastructure Solutions
• IT Training Services
• Network Solutions
LOGOS ITS • 427, route de †ionville • L-5887 • Alzingen • Luxembourg •
Tél. : +352 26 36 55 33 • Fax : +352 26 36 55 35 • logos-its.com • idetect-soft.eu •
info@logos-its.com, info@idetect-soft.eu
90
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 90
08/12/15 08:04
Consulting
Low Energy Consulting
Optimising your Critical Infrastructure with us.
Profil d’entreprise
LEC est une entreprise dynamique offrant flexibilité et agilité pour vos projets critiques dans l’IT et l’optimisation énergétique.
Nous travaillons sur deux axes qui se rejoignent; conseil et gestion de projet :
1. Pour vos « infrastructures physiques » de votre IT critique :
=> Pour vos salles IT, Data center, et distribution de vos accès Telecom.
- Audits, Revamping & Projets « from scratch »,
- Solution d’hébergement à Luxembourg
=> Pour vos câblages informatiques structurés :
- Audits, Revamping & Projets « from scratch »,
- Cuivre, Fibre Optique et « Campus backbones ».
Objectif : Apporter cohérence et niveau de qualité élevée grâce à notre expérience de plus de 15 ans en infrastructures physiques & DC (ISO27001).
2. Pour vos infrastructures énergétiques :
=> Analyse Smart Metering : Analyse avec « compteur » intelligent permettant de déceler vos consommateurs et de les identifier par « catégories » ;
éléments très «révélateurs» de vos dépenses énergétiques.
=> Cloud Smart Metering : Visibilité énergétique dans vos infrastructures
grâce à une plateforme Multimarques, Multi-Énergies, sécurisée, avec des
tableaux de bord adaptés à vos besoins. Aide à la prise de décision.
Francis GILLARD
CTO, Critical Infrastructure Advisor
Tél. : + 352 691 219 524
E-mail : francis.gillard
@lowenergyconsulting.eu
=> Solutions efficaces pour les infrastructures de vos immeubles :
- Économiseurs d’énergie «ELECTRIQUE» -> 10 à 15% de gain et ROI
rapide.
- Free-Chilling éprouvé sur votre Cooling DC (PUE de 2 réduit à 1,3)
Objectif : Assurer votre Optimisation Énergétique avec des SOLUTIONS
EFFICACES, de la PRÉCISION et du REPORTING de vos comptages
énergétiques dans le but ultime de réduire votre facture énergétique.
Offres commerciales : Sur demande
employés à Luxembourg
1 à 10
Activités
• Entreprise services
• Development Consultancy
and Services
• Datacenter
& Infrastructure Solutions
Low Energy Consulting Sarl • 3-5, rue d’Arlon • L-8399 Windhof •
Luxembourg • Tél. : +352 28 77 99 88 • www.lowenergyconsulting.eu •
request@lowenergyconsulting.eu
91
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 91
08/12/15 08:04
ICT / HR
Moovijob, entreprise jeune et dynamique, vous accompagne dans vos besoins en
recrutement de profils ICT. Nos valeurs : réactivité, satisfaction client, innovation,
entreprenariat et proximité !
Profil entreprise
Nos solutions pour vous accompagner efficacement dans vos besoins en profils ICT :
Bertrand Cuinet
CEO - Associate
Tel. : +352 24 87 37 80
bertrand.cuinet@moovijob.com
• Moovijob.com et Jobluxembourg.lu, sites Leader au Grand-Duché du
Luxembourg : pour recruter, consulter nos CV†èques et améliorer votre
visibilité en ligne (plus d’un millier d’offres d’emploi et plusieurs milliers de
profils dans le secteur Informatique) ;
• Moovijob Tour à Luxembourg le 11 mars 2016, Strasbourg le 9 septembre
2016 et Metz le 7 octobre 2016 : vos salons « Emploi, Formation et Carrière »
pour recruter en direct et travailler votre marque employeur. Ces salons disposent d’un important quartier spécialisé « ICT » ;
• Plug&Work à Paris le 12 avril 2016, Lille le 26 avril 2016, Strasbourg le
9 mai 2016, Metz le 1er juin 2016 et Luxembourg le 15 novembre 2016 : vos
prestigieuses soirées de recrutement avec des profils high-level présélectionnés. Ces soirées sont spécialisées Informatique/Finance;
• Unicareers.lu à Luxembourg le 23 septembre 2016 : votre salon pour cibler
et recruter des stagiaires et jeunes diplômés jusqu’à 4 ans d’expérience. Plus
de 300 écoles/universités européennes partenaires !
Offres commerciales :
Yannick Frank
Country Manager - Associate
Tel.: +352 621 34 30 15
yannick.frank@moovijob.com
Employés au Luxembourg
Chiffre d’affaires
Références au Luxembourg
Notre catalogue produit a été élaboré afin de vous accompagner dans vos
recrutements et cela peu importe le profil recherché. Vous ne trouvez pas le
bon stagiaire ? Les profils Junior rencontrés ne correspondent pas totalement ? Vous êtes à la recherche du mouton à cinq pattes ? Contactez-nous et
recrutez à nos côtés à partir de 350€ HT.
12
1,6 M€
500
Activités
• Enterprise Services
• Network Solutions
• Web consulting
• IT recruitment & Staffing
Moovijob • 57, avenue de la Gare • L-1611 Luxembourg Ville • Luxembourg •
Tél . : +352 24 87 37 80 • Fax : +352 24 87 37 81 • www.moovijob.com •
www.jobluxembourg.lu • contact@moovijob.com
92
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 92
08/12/15 08:04
Cloud Comupting, infrastructure
Oracle
With more than 390,000 customers—including 100 of the Fortune 100 — and with
deployments across a wide variety of industries in more than 145 countries around
the globe, Oracle offers an optimized and fully integrated stack of business hardware and software systems.
ORACLE SIMPLIFIES IT AND POWERS INNOVATION
High performance for applications can best be achieved on Oracle’s balanced IT infrastructure. All components from disk to database and from
server to application seamlessly work together without the typical bottlenecks often caused by the weakest component of multi-vendor environments.
Oracle engineers hardware and software to work together in the Cloud and
in your data center–from servers and storage, to database and middleware,
through applications. Oracle systems:
• Provide better performance, reliability, security and flexibility
• Lower the cost and complexity of IT implementation and management
• Deliver greater productivity, agility and better business intelligence
For customers needing modular solutions, Oracle’s open architecture and
multiple operating-system options also give customers unmatched benefits
from best-of-breed products in every layer of the stack, allowing them to
build the best infrastructure for their enterprise.
Oracle designs engineered systems that are pre-integrated to reduce the cost
and complexity of IT infrastructures while increasing productivity and performance. Only Oracle can innovate and optimize at every layer of the stack
to simplify data center operations, drive down costs, and accelerate business
innovation.
Philippe Cammaert
Sales Senior Manager
Tel.: +352 27 00 06 24
e-mail :
philippe.cammaert@oracle.com
BENEFITS
• Oracle’s engineered systems are optimized to achieve enterprise performance levels that are unmatched in the industry
• Faster time to production is achieved
by implementing pre-engineered and pre-assembled hardware and software
bundles
• Single-vendor stack simplifies and reduces
the costs associated with purchasing, deploying,
and supporting IT environments
• Simplifying your IT infrastructure to lower
overall operations cost
• Freeing up capital so you can accelerate
your innovation investments and hone your
competitive edge
employees Worldwide
120 000
Activities
- Banking & Finance Solutions
- Business Intelligence Solutions
- Business Process Solutions
- ERP & CRM Solutions
- Datacenter
& Infrastructure Solutions
Oracle Luxembourg • 89B, parc d’activités Capellen • L-8308 Capellen •
Luxembourg • Tel. : +352 49 11 33 1 • Fax : +352 49 11 33 33 • www.oracle.com/be •
reception_lu@oracle.com
93
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 93
08/12/15 08:04
Télécom
Our priority: an incomparable Orange experience
With its new strategic project, Essentials2020, Orange has set itself the task
of ensuring it is ever-present to connect every individual to what is essential
to them, and to provide a unique daily customer experience by designing the
digital services that allow all our customers to enjoy securely what is essential to them.
†is is why Orange is working hard to create the conditions required for us
to become the benchmark operator that offers all our customers this unique
daily experience. Instead of starting with ourselves, our technology, our services and our call centers, we are now going to start with our customers, and
their hopes and expectations.
Werner DE LAET
Chief Executive Officer
E-mail : werner.delaet
@orangeluxembourg.lu
†is involves listening then taking action, so that together we can come up
with “made-to-measure” solutions which genuinely meet the needs of our
customers. Our new brand will play an active role in supporting this ambition by helping all our customers to focus more intuitively on what is essential to them.
We will achieve our ambition with five action levers and a single, dynamic
approach, as an efficient and responsible digital company.
• Offering enriched connectivity
• Reinventing the customer relationship
• Building an employer model that combines the digital with the human
• Supporting the transformation of corporate customers
• Diversifying by capitalizing on our assets
• †e dynamic approach of an efficient and responsible digital company
“it’s all about what matters to you”
Franco TRUDO
Corporate Sales Senior Manager
E-mail : franco.trudo
@orangeluxembourg.lu
SERVICES:
Orange Communications Luxembourg S.A. is a major player in the telecommunications market in Luxembourg. Comprehensive and innovative, Orange
offers mobile solutions, fixed, Internet and cable TV services for private and
business customers.
Orange provides a local service through its 13 shops and four partner shops
spread all over Luxembourg. Always at your side, Orange experts advise you
and provide technical support in shop with nine dedicated “Espaces services”.
employees in Luxembourg
Activity
• Telecom Solutions
175
Linkedin : www.linkedin.com/company/orange-luxembourg
Twitter : www.twitter.com/Orange_Lux
Orange Communications Luxembourg SA • 8 rue des Mérovingiens •
ZAI Bourmicht • L-8070 Bertrange • Luxembourg • Tél. : +352 27 888 888 •
orange.lu • entreprise@orangeluxembourg.lu
94
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 94
08/12/15 08:04
télécom
POST Telecom, Your ICT Expert
Made in Luxembourg
POST Luxembourg provides High quality services from fixed and mobile telephony,
internet and television to full integrated ICT solutions and business applications.
POST Luxembourg has its own infrastructures and datacenters to deliver these
services and provides secure connectivity solutions, as well as voice services, ICT &
Cloud and data management to individuals and businesses under PSF status.
company Profile
POST Luxembourg is continually investing in its infrastructure, making one
of the most modern service partners in Europe. †e mobile network offers its
private and corporate customers all the comfort of 4G services. More than
600 roaming agreements were signed with 193 countries.
Jean-Marie Spaus
Director POST Telecom
e-mail : corporate.telecom@post.lu
Datacenters are connected through TERALINK, broadband network from
POST Luxembourg linked to several major European cities.
Customer satisfaction is the number one priority of the company, which
aims to consistently deliver innovative products with a high level of service.
Business customers benefit from a dedicated, flexible and skilled team to
allow them to focus on their core business without having to worry about
ICT issues.
To make the life of our customers easier, POST Telecom has focused its priorities on :
• ICT & Cloud
• Network & Connectivity
• Security & EMM
• Voice & Collaboration
Aware of the fast changing ecosystems, whether fixed, mobile or ICT, POST
Luxembourg offers a one stop shop that meets all its clients requirements.
Today, 80 people are dedicated to the professional market in the sales team.
David Foy
Head of Department Coporate Sales
e-mail : corporate.telecom@post.lu
Our solutions are evolving, making your business life easier.
AWARDS
• 2015 : Pierre Zimmer, CIO of the year & Best Telecom Provider
• 2014 : Mobile Solution & Telecom Provider of the year
employees in Luxembourg
• 2012, 2013 : Best Telecom & Internet Innovator of the year
Activities
• 2007, 2008, 2009, 2010 and 2011 : Best Telecom & Internet Services provider
• 2010 : ICT Alliance of the year
480
• Telecom Solutions
• Network Solutions
• Collaboration & Unified
• Communications
• Security Solutions
• Datacenter & Infrastructure
Solutions
POST Telecom SA • 1, rue Emile Bian • L-1235 Luxembourg • Luxembourg •
Tél. : 8002 2400 • Fax : +352 27 92 81 20 • www.post.lu •
corporate.telecom@post.lu
95
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 95
08/12/15 08:04
sécurité, consulting
PwC Technology:
from strategy to execution
Thierry Kremser
Technology
Leader
Tel : +352
49 48 48 2268
Michael Weis
Forensic
Services and
Financial Crime
Leader
Tel : +352
49 48 48 4153
Vincent Villers
Philippe Pierre
Cybersecurity
Leader
Tel : +352
49 48 48 2367
Public
Sector and
EU Institutions
Leader
Tel : +352
49 48 48 4313
employees IN Luxembourg
employees Worldwide
Of the myriad technologies and trends emerging today, which will change
tomorrow’s business landscape? Which have the potential to disrupt the
way people live and work? More importantly, which emerging technologies
should matter most to your organisation? With our deep industry experience
and understanding of today’s technology landscape, at PwC we can help you
focus on making the right investments for your business. We make it understandable and actionable with a wide range of options to craft opportunities
for your company, from strategy to execution.
COMPANY PROFILE
PwC Luxembourg is the largest professional services firm in Luxembourg
with 2,600 people employed from 58 different countries. PwC Luxembourg
provides audit, tax and advisory services including management consulting, transaction, financing and regulatory advice. †e firm provides advice
to a wide variety of clients from local and middle market entrepreneurs to
large multinational companies operating from Luxembourg and the Greater
Region. Because Technology cannot be viewed in isolation to create lasting
value, finance, operations, people, risk and tax must also be considered. PwC
provides the appropriate mix of knowledge and talent, as well as access to
global thought leaders and centres of excellence.
COMMERCIAL OFFERS
Our Technology Consulting practice helps organisations drive value from
technology. We can transform the way your IT works, whether you want to
better align with the business, increase your efficiency and reduce your costs
and risks. Our pride is in promoting innovation that delivers practical results.
To that end, we have strong capabilities in digital transformation, data and
investigative analytics, as well as cyber-security services because we see the
trends in our clients’ needs. We propose industry sector insights, platform
and application knowledge as well operational solutions that enable maximum return on investment. Tell us what matters to you and find out more by
visiting us at www.pwc.lu/en/technology.
2 600
208 000
Activities
• Entreprise Services
• Development Consultancy
and Services
• IT Training Services
PwC Luxembourg • 2, rue Gerhard Mercator • B.P. 1443 •
L-1014 Luxembourg • Luxembourg • Tel.: +352 49 48 48 1 • Fax: + 352 49 48 48 2900 •
www.pwc.lu • info@lu.pwc.com
96
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 96
08/12/15 08:04
infrastructure, développement & applications, cloud computing
Votre partenaire informatique
Basée au Luxembourg depuis plus de 25 ans, REAL Solutions membre du groupe
REAL DOLMEN, est avant tout un éditeur de logiciels et un intégrateur de solutions métier.
La clé de sa réussite repose sur une stratégie de diversification en proposant
une offre de solutions globales, comprenant des services variés comme le
consulting, la conception/développement de logiciels de gestion, la formation et l’intégration d’infrastructure.
Real Solutions est également en mesure de vous proposer un hébergement
dans son Cloud privé, local et sécurisé, répondant aux exigences PSF.
Active auprès de 300 clients basés principalement au Luxembourg. REAL
Solutions offre également ses services en Belgique, France, Allemagne... Elle
adresse des projets dans bon nombre de secteurs d’activité (commerce, industrie, banques, institutions,...).
Forte de la synergie des compétences avec le groupe, REAL Solutions
confirme sa volonté de proposer à ses clients la bonne solution en réponse à
leurs besoins.
Christian Kelders
Administrateur
Tel. : +352 43 65 22 1
e-mail : info@real.lu
NOS PRODUITS :
• Vente et intégration infrastructure
• Logiciels comptabilité, facturation, gestion administrative, ERP, CRM
• RFLOW : logiciel de gestion des flux métier
• Archivage, Gestion Electronique de Documents, OCR
• Cloud privé
• Applications mobiles, affichage dynamique, site internet
• Logiciels bancaires, Back-Office, Front-Office, Sécurité
autre CONTACT
Eric Fornacciari
Sales Manager
Tel. : +352 43 65 22 1
e-mail : erfo@real.lu
• Logiciels Fiduciaires/Avocats, Audit, Compliance
• Communications unifiées, Cisco, Nec
• Solutions sur mesure
• Distribution de logiciels tiers, métier (Dynatrace, Tango04, Enforcive)
• IBM Business Partner of the Year 2014
NOS SERVICES :
• Conseils techniques pour les PME/PMI et dans le secteur financier
• Consultance – Project management
• Assistance au développement propre
• Analyse, implémentation de l’infrastructure technique des clients
• Audits sécurité
• Offre RCLOUD hébergée dans un Datacentre Tier IV
EMPLOYÉS AU LUXEMBOURG
RÉFÉRENCES AU LUXEMBOURG
68
300
ACTIVITéS
• Banking & Finance Solutions
• Collaboration
& Unified Communications
• ECM & Storage Solutions
• Security Solutions
• ERP & CRM Solutions
• Development Consultancy
and Services
• Datacenter & Infrastructure
REAL Solutions • 33, rue d’Eich • L-1461 Luxembourg ville • Luxembourg •
Tél. : +352 43 65 22 1 • www.real.lu • info@real.lu
97
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 97
08/12/15 08:04
Consulting, sécurité
Mettre la technologie en pratique,
c’est ce que font nos consultants
Avec plus de 500 experts en service IT, Sogeti peut répondre avec des ressources locales à un grand nombre de demandes que celles-ci soient dans le
domaine infrastructure, applicatif ou encore, le Testing. Notre forte expertise
locale est complétée par nos capacités mondiales.
Anthony Necker
Business Development
Management Leader
Tél. : +352 31 44 01 336
E-mail : anthony.necker@sogeti.lu
Face au contexte économique, une entreprise se doit d’être toujours plus
compétitive. Les solutions permettant d’améliorer l’agilité, la qualité, la mobilité, la collaboration, la productivité, donc de réduire les coûts et d’améliorer l’efficacité connaissent un important essor.
Notre enjeu consiste à assister de nouveaux leviers de croissance en proposant de nouveaux services multicanaux. C’est également l’opportunité de
réinventer le dialogue avec les clients ainsi que de leur renvoyer une image
d’innovation.
Profil d’entreprise / Offres commerciales :
Afin d’être le partenaire de confiance des sociétés au Luxembourg, notre
stratégie vise à développer un positionnement multi-spécialiste autour de
quatre domaines d’expertise :
• Infrastructure : Desktop/Workplace et Cloud/Data Center
• Sécurité : conseil et audit, security testing, gestion sécurisée des identités et
des accès, centre des opérations de sécurité.
• Applications : Application Management & Modernization, Business Intelligence & Analytics, Collaboration & Content Management.
• Testing : application testing, test automation, agile testing, managed testing
services, specialized testing services, quality management.
Pour plus d’informations, veuillez visiter www.sogeti.lu
employés à Luxembourg
employés worldwide
550
180 000
(Capgemini)
Activités
• Business Intelligence Solutions
• Collaboration & Unified
• Security Solutions
• Development Consultancy
and Services
• Datacenter
& Infrastructure Solutions
Sogeti Luxembourg • 36, route de Longwy • L-8080 Bertrange • Luxembourg •
Tél. : +352 31 44 01 • Fax : +352 26 31 12 92 • www.sogeti.lu
98
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 98
08/12/15 08:04
finiance
Banking solutions enhanced
by high value PFS services
Sopra Banking Software delivers a suite of banking solutions and a complete range
of maintenance, support and IT and operational services to the financial sector,
relying on its PFS agreements.
company profile
With over 2,500 experts and one of the deepest, broadest portfolios of software and services, Sopra Banking Software is a trusted, long-term partner of
over 600 banks in more than 70 countries. Sopra Banking has an unequalled
ability to address the requirements for banks and financial institutions of any
size and scope, allowing them to innovate and expand their services. Sopra
Banking is a subsidiary of the Sopra Steria Group, a world leader in digital
transformation, with more than 37,000 employees. In 2014, Sopra Steria
achieved a pro forma turnover of €3.4 billion.
our offer
Our Sopra Banking Suite covers the full spectrum of banking activities. Our
specialized value propositions focus on direct banks, retail banks and wealth
management, as well as specific business lines such as distribution, payments, cards, lending and compliance.
As a company with PFS status (‘Primary Operator of IT Systems’ and ‘Administrative Agent’), we also provide services that include:
• Solution integration;
Audrey Collignon
Sales Executive
Tel. : +352 46 64 48 209
e-mail :
audrey.collignon@soprabanking.com
• Standard and specific maintenance;
• Support services based on SLA;
• Follow-up of live environments and batch processes;
• Update of solution parameters.
Ÿe goal of these services is to relieve the financial sector of IT burdens and
risks, allowing it to focus on its core client services.
employees IN Luxembourg
employees Worldwide
68
±2 500
Activities
• Banking & Finance Solutions
• Finance Regulatory Solutions
• Development Consultancy
and Services
Sopra Banking Software • 89E, rue Pafebruch • L-8308 Capellen •
Luxembourg • Tél. : +352 46 65 48 1 • Fax : +352 46 65 49 •
www.soprabanking.com • info@soprabanking.com
99
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 99
08/12/15 08:04
télécom
Reconnaissances marché
• Luxembourg ICT Award 2015: Managed Services Provider of the Year
• EuroCloud Luxembourg 2015: Best
Business Impact provided by Cloud
Services category
• Luxembourg ICT Award 2014:
Great Company to Work with
• EuroCloud Europe Awards 2014: est
nominé et intègre le top 3 des meilleurs acteurs du Cloud européen de sa
catégorie
EuroCloud Luxembourg 2014: Best
Iaas/PaaS on the market
Luxembourg ICT Award
2013/2012/2011: Cloud Computing
Provider of the Year
EuroCloud Luxembourg 2012/2011 :
Best Private Business Case Award
Luxembourg ICT Award 2010 : ICT
Company of the Year
Un intégrateur et un opérateur
Telecom & Datacentre de référence
Telindus Luxembourg constitue le pilier ICT du Groupe Proximus à Luxembourg
et, à travers Telindus Telecom, la marque opérateur du groupe pour les entreprises.
Elle fournit des solutions à l’ensemble des secteurs privés et publics. Ses domaines d’expertise comprennent les réseaux d’entreprise et la connectivité
nationale et internationale, les centres de données, les systèmes, le stockage, la
sécurité, la collaboration, les applications et la mobilité.
Avec une approche centrée sur les besoins clients, Telindus Luxembourg se positionne comme l’interlocuteur privilégié des entreprises et des administrations sur
le marché luxembourgeois. Dans un souci d’accompagner ses clients dans leur
transformation digitale, à leurs rythmes, Telindus a développé un large éventail
de services managés répondant aux besoins spécifiques de chacun d’entre eux.
Avec plus de 400 experts chevronnés, Telindus Luxembourg centre son approche
sur le client en gérant ses besoins à travers un seul interlocuteur maîtrisant une
solution intégrée de bout-en-bout.
Opérateur de télécommunications depuis 2009, le leader ICT a lancé en Mai 2011
sa marque opérateur, Telindus Telecom, et est ainsi devenu l’acteur de référence
pour l’offre d’une solution complète de services en matière de téléphonie fixe et
mobile, d’internet, de réseaux et de Cloud. Maîtrisant chacune des couches du
métier, Telindus Telecom propose le meilleur des deux mondes à ses clients. Un
avantage réellement concurrentiel sur le marché des télécoms.
Pour délivrer les services Cloud, Telindus s’est dotée d’un environnement de datacenter performant au sein de l’infrastructure de LuxConnect.
Gérard Hoffmann
Président et Administrateur délégué
employés au Luxembourg
employés worldwide
408
14 782
références au luxemBourg
1600 comptes actifs en 2014
Activités
- Security Solutions
- Datacenter & Infrastructure
Solutions
- Outsourcing Solutions
- ECM & Storage Solutions
- Telecom Solutions
- Network Solutions
- Collaboration
& Unified Communication
- IT Training Services
Avec l’avènement de Telindus Telecom, la promesse de produits novateurs s’est
accomplie :
• Telindus Telecom U-flex identifie les solutions délivrant des services d’infrastructure à partir du Cloud (Infrastructure-as-a-Service), qui offrent aux entreprises un service ICT totalement flexible sans investissement, avec un contrôle
total des coûts opérationnels et une garantie de qualité de service supérieure.
• Telindus Telecom U-touch, les solutions de CaaS (Communication-as-a-Service), téléphonie, communications unifiées et collaboration vidéo, sur une plateforme flexible, sécurisée et performante.
• Telindus Telecom U-free, les solutions de DaaS (Desktop-as-a-Service). L’entreprise s’affranchit dorénavant de la gestion complexe de son parc de PC et de
laptop en le virtualisant, et les utilisateurs deviennent libres de mouvements.
• Telindus Telecom U-share (Collaboration-as-a-Service) fournit une solution de
partage de données complète et efficace vous permettant de renforcer la performance de vos collaborateurs en situation de mobilité, tout en garantissant la
sécurité et la confidentialité des données partagées.
• Telindus Telecom U-select (IT-as-a-Service) est une solution permettant l’automatisation de l’informatique au sein de votre entreprise et la simplification de
vos opérations IT. Votre Direction des Systèmes d’Information fournit alors ses
services plus rapidement, à moindres coûts et parfaitement en accord avec les
demandes des utilisateurs.
Aujourd’hui, les solutions de Cloud représentent un alignement inédit des attentes des clients et des possibilités de la technologie. Ces produits uniques au
Luxembourg ouvrent les portes d’une nouvelle façon de travailler vers toujours
plus de mobilité tout en conservant une sécurité optimale.
Telindus S.A. • 81-83, route d’Arlon • L-8009 Strassen • Luxembourg •
Tél.: +352 45 09 15 1 • Fax : +352 45 09 11 • www.telindus.lu • contact@telindus.lu
100
67_100_ITN_Mag_201512_Annuaire_Fiches.indd 100
08/12/15 08:04
jan.-fév.-Mars 2016
Annuaire
DES ENTREPRISES
2Images SARL
21 rue Giesenbour
L-6583 Rosport
Tél. : +352 26 19 04 60
2XL Delauwe Sàrl
62 Avenue du X
Septembre
L-2550 Luxembourg
Tél. : +352 691 52 64 44
delauwe@orange.fr
42 Consulting Sàrl
26 Boulevard Royal
L-2449 Luxembourg
Tél. : +352 661 120 842
contact@42consulting.fr
www.42consulting.fr/
4i SA
50 rue de Koerich
L-8437 Steinfort
Tél. : +352 26 30 52 05
info@quatrei.eu
www.quatrei.eu
4Partners
1 Rue Jean-Pierre
Brasseur
L-1258 Luxembourg
Tél. : +352 26 25 93 21
info@4partners.lu
www.4partners.lu/
A.D.L
15 Rue des Scillas
L-2529 Howald
Tél. : +352 26 29 80 17
A.E.M.C
19 Route de Bastogne
L-9638 Pommerloch
Tél. : +352 26 95 33 68
A.N.S Luxembourg
2 Route d’Arlon
Windhof Business Center
L-8399 Windhof
Tél. : +352 26 48 22 42
jean@anslux.com
Aasci Computer
Luxembourg Sarl
maison 67
L-9740 Boevange
Tél. : +352 94 94 61 1
info@aasci.lu
75 rue Dicks
L-4082 Esch-sur-Alzette
Tél. : +352 27 28 02 98
A+ Consulting
4 A Rue Henri M. Schnadt
L-2530 Luxembourg
Tél. : +352 26 64 74 54
info@aplus-consulting.lu
AAS Ambient
Activity System
52 Rue des Eglantiers
L-1457 Luxembourg
Tél. : +352 26 55 26 05
info@aas.Lu
www.aas.lu
Actimage
46 A Avenue J-F. Kennedy
L-1855 Luxembourg
Tél. : +352 2 64 23 1
224 rue de beggen
L-1220 Luxembourg
Tél. : +352 27 62 15 15
www.accenture.lu
www.aasci.lu/
Accolade SARL
AbAKUS PGmGH
41B, Grand-Rue
L-3313 Bergem
Tél. : +352 26 37 01 84
info@accolade.lu
Hauptstrooss 1
L-9753 Heinerscheid
Tél. : +352 26 95 73 93
info@abakus.eu.com
www.accolade.lu/
www.abakusitsolutions.eu
Account-IT.lu
ABBL
20 rue de la solidarité
L-8020 Strassen
Tél. : +352 621 505 238
info@account-it.lu
www.anslux.com/
A.V.3.D
Accenture
12 rue Erasme
L-1468 Luxembourg
Tél. : +352 46 36 601
mail@abbl.lu
http://account-it.lu/
www.abbl.lu
Acore Consulting
Abil’IT
4/6 av de la gare
L-1610 Luxembourg
Tél. : +352 24 87 98 1
contact@acore.lu
209 Rue des Romains
L-8041 Bertrange
Tél. : +352 20 333 222 1
Brent.Frere@AbilIT.eu
www.acore.lu
BP 97
L-8005 Bertrange
Tél. : +352 26 45 90 50
Adneom
31 bd du Prince Henri
L-1724 Luxembourg
Tél. : +352 27 85 27 00
AdValvas Europe
Business center Dalinea
Derbystraat 23B
B-9051 Sint-DenijsWestrem
Belgique
Tél. : +32 (0)9 241 87 87
info@advalvas-group.
com
ww.advalvas-group.com
Aexis Marketing
Zone industrielle 22
L-8287 Kehlen
Tél. : +352 20 21 10 20
info@acsone.eu
392 B Leuvensesteenweg
B-1932 Sint-StevensWoluwe (Zaventem)
Belgique
Tél. : +32 (0)22 725 16 44
info@be.aexis.com
www.acsone.eu
www.aexis.com
Acsone
Absys Luxembourg
www.actimage.com
101
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 101
08/12/15 07:38
Annuaire DES ENTREPRISES
Amyma
Agile Partner 20A rue du Puits
Romain,
Z.A.I. Bourmicht,
L-8070 Bertrange,
Luxembourg
Tél.: +352 26 37 00 30
www.agilepartner.net
Agilos SA
8 route de Bigonville
L-8832 RombachMartelange
Tél. : +352 26 61 78 02
www.agilos-solutions.com
62 A Rue Anatole France
L-1530 Luxembourg
Tél. : +352 29 71 24
info@amyma.lu
www.amyma.lu/
Aptelia
202 Val des bons Malades
L-2121 Luxembourg
Tél. : +352 26 68 61 30
Aptos
2 Rue d’Arlon
L-8399 Windhof
Tél. : +352 26 39 25 1
info@aptos.lu
AptoSite sàrl
Rue de Drinklange, 2
L-9911 Troisvierges
Grand-Duché de
Luxembourg
Tél. : +352 26 90 82 86
info@aptosite.eu
AkaBi
15 rue Roger Wercollier
L-5890 Hesperange
Tél. : +352 661 102 432
www.akabi.lu
Allen & Overy
33 av. J.-F. Kennedy,
L-1855 Luxembourg
Tél.: +352 44 44 55 1
www.allenovery.com
Alliance consulting
Luxembourg
20 rue Michel Rodange
L-4306 Esch-sur-Alzette
Tél. : +352 26 55 03 01
ALT
rue de Niederpallen,
Zoning de Solupa,
Bat. A
L-8506 Redange-surAttert
Tél. : +352 23 64 92 89
info@alt.lu
www.alt.lu
Amadeus Benelux N.V
188 route d’Esch
L-1471 Luxembourg
Tél. : +352 26 482 211
infolu@benelux.amadeus.com
Apydos SA
32 rue de l’industrie
L-8068 Strassen
Tél. : +352 26 97 62 83
Aqua Global Solutions
20 rue Eugène Ruppert
L-2453 Luxembourg
Tél. : +352 26 49 31
www.aqua-global-solutions.
com
Arendt & Medernach 41A Avenue J F Kennedy,
2082 Luxembourg
Tél: +352 40 78 78 1
www.arendt.com/
ARHS Developments
2B rue Nicolas Bové
L-1253 Luxembourg
Tél. : +352 26 11 02 1
www.arhs-developments.com
Ariane Soft
5 zone d’activité
Bourmicht
L-8070 Luxembourg
Tél. : +352 49 46 711
support@arianesoft.com
www.arianesoft.com
ARSYS SA
3 rue des foyers
L-1537 Luxembourg
Tél. : +352 39 55 65
support@arsys-europe
www.arsys.com
Artemis Information
Management SA
1 Rue Bender,
1229 Luxembourg
Tél. : +352 49 91 45 1
artemis@artemis.lu
Audaxis
62 rue de Koerich
L-8437 Steinfort
Tél. : +352 399 968
info@audaxis.com
www.audaxis.com
Beyond Business
Intelligence - BBI Sàrl
44 Hauptstrooss
L-9980 Wilwerdange
Tél. : +352 95 79 57
info@beyondbi.lu
www.artemis.lu
www.beyondbi.lu
Asist
Bonn Steichen &
Partners
318 rue de Neudorf
L-2221 Luxembourg
Tél. : +352 26 74 59 70
info@asist.be
Asymptotix
(UL Union Legend)
2 rue Astrid
L-1143 Luxembourg
Tél. : +352 691 156 388
info@asymptotix.eu
www.asymptotix.eu
A-Syst SA
3 Rue de Holzem
L-8232 Mamer
Tél. : +352 26 31 34 49
Avaloq
19 Rue Eugène Ruppert,
2453 Luxembourg
Tél. : +352 27 49 54 1
www.avaloq.com
www.athenaconseillux.com
Avaya Luxembourg Sarl
99 rue de Bonnevoie
www.boost-it.lu
L-1260 Luxembourg
Tél. : +352 27 62 45 00
info@avaya.com
www.avaya.lu
www.lu.atos.net
Atoz
1 B Heienhaff
Aerogolf Center
L-1736 Luxembourg
Tél. : +352 26 940 1
info@atoz.lu
www.atoz.lu
Aubay Luxembourg S.A.
38 Rue Pafebruch
Parc d’Activités
L-8308 Capellen
Tél. : +352 29 92 50 1
info@aubay.lu
www.aubay.com
Broadcasting center
Europe
45 Boulevard Pierre
Frieden
L-1543 Luxembourg
Tél. : +352 24 80 1
www.bce.lu
Axway
326 avenue Louise
Bte 29
B-1050 Bruxelles
Tél. : +32 (0)2 641 96 62
www.benelux.axway.com
AtoS PSE Luxembourg
2 rue Nicolas Bové
L-1253 Luxembourg
Tél. : +352 31 36 37 1
info.lu@atos.net
boost-IT
6 rue Henri Schnadt
L-2530 Luxembourg
Tél. : +352 28 77 77 02
Athena Conseil
Luxembourg
29 rue de Luxembourg
L-8077 Luxembourg
Tél. : +352 27 39 77 25
contact@athenaLuxembourg.com
2 Rue Peternelchen
Immeuble C2
L-2370 Howald
Tèl. : +352 26 02 5 1
B.C.B SA
Brocade
Communications
29 rue de l’aéroport
CH-1215 Genève
Tél. : +41 22 799 56 43
info@brocade.com
www.brocade.com
BSB Luxembourg
Tél. : +352 26 71 48 47
7A rue des Mérovingiens
zone d’activité Bourmicht
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 47 57 39
bsbluxembourg@bsb.com
info@bcb-sa.lu
www.bsb.com
74 rte de Luxembourg
L-6633 Wasserbillig
www.bcb-sa.lu
Bull Luxembourg SA
B.C.F.B.S Sarl
4 chemin des douaniers
L-9647 Doncols
40 Rue Pafebruch
L-8308 Capellen
Tél. : +352 45 69 45 1
www.bull.be/offices/lu.
Tél. : +352 27 86 09 71
www.bcfbs.eu
BeAligned
Luxembourg sarl
2 A r. de la Libération,
8245 Mamer
Tél. : +352 691 946 383
Business & Decision
Luxembourg SA
10b Rue des Mérovingiens
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 26 45 86 50
support@
businessdecision.info
www.businessdecision.lu
102
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 102
08/12/15 07:38
Annuaire DES ENTREPRISES
Business Talk SA
11 Rue Emile Mayrisch
L-2141 Luxembourg
Tél. : +352 49 60 01
Centre de Recherche
Public - Gabriel
Lippmann
Business Training
41, rue du Brill
L-4422 Belvaux
Tél. : +352 47 02 61 - 1
West Side Village
Rue Pafebruch 89C
L-8308 Capellen
Tél. : +352 20 30 10 60
info@business-training.lu
www.business-training.lu
C2D System House
Luxembourg S.A.
www.crpgl.lu
cersi
1B Boulevard Pierre
Dupong
L-1430 Luxembourg
Tél. : +352 46 92 80
question@cersi.com
Cetrel
Cadis
www.cetrel.lu
10 rue Gabriel Lippmann
L-5365 Munsbach
Tél. : +352 3 55 66 1
info@cetrel.lu
33 boulevard GrandeDuchesse Charlotte
L-1331 Luxembourg
Tél. : +352 27 44 95 05
support@markit.com
CGI
7 Zone d’Activités
Bourmicht
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 26 51 47 40
www.cgi.com
CHAMP Cargo
3 Rue Jean Piret
L-2350 Luxembourg
Tél. : +352 26 49 9 1
info@cegecom.net
Lux Tech Center building
2, rue Edmond Reuter
Z.A. « Weiergewan »
L-5326 Contern
logica.lu@logica.com
www.cegecom.lu
www.logica.com
Centrale Informatique
Cisco Systems
Luxembourg
4 A Rue Henri M. Schnadt
L-2530 Luxembourg
Tél. : +352 26 647 1
mailto@centinf.com
www.centinf.com
46 A Avenue J.-F. Kennedy
L-1855 Luxembourg
Tél. : +352 26 43 33 60
info-lux@cisco.com
www.cisco.lu
Centre de Recherche
Henri Tudor
www.clarenceconcept.lu
Clearstream
42 av JFK
L-1855 Luxembourg
Tél. : +352 253 32 434
it.services@clearstream.com
www.clearstream.com
CK S.A.
29 Avenue J.-F. Kennedy
Luxembourg
Tél. : +352 42 59 91 1
info@tudor.lu
2 rue Léon Laval - Z.A.Am
Bann
L-3372 Leudelange
Tél. : +352 26 380 1
info@ck-online.lu
www.tudor.lu
www.ck-online.lu
Connectom
CTG Luxembourg PSF
26, rue Léon Laval
L-3372 Leudelange
Tél. : +352 48 83 11 1
info@connectcom.lu
www.connectcom.lu
www.conostix.lu
19 Rue de Bitbourg,
L-1273
Luxembourg
Tél. : +352 27 67 67 67
7 rue de Junglister
L-6150 Altlinster
Tél. : +352 621 186 033
info@coachdynamix.com
2A Rue Albert Borschette
L-1246 Luxembourg
Tél. : +352 26 20 27 46
www.colt.net
COMPAREX Software
Luxembourg SARL
Centre d’Affaires NCI
Bâtiment Laccolith
20, Rue Eugène Ruppert
L-2453 Luxembourg
Tél. : +352 26 49 35 00
info@comparex.lu
www.comparex.lu
Comptoir
Electrotechnique
Luxembourgeois
10 A Rue des
Mérovingiens
Zone d’Activité Bourmicht
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 29 87 27 1
www.ctg.com
Custy
Olympia Building - 9
Route des Trois Cantons
L-8399 Windhof
Tél. : +352 26 30 56 02
info@custy.com
www.custy.com
Conselio
Z.A.R.E. Ilot Ouest
L-4384 Ehlerange
Tél. : +352 26551109
www.conselio.com
Consultis
25 rue de Waltzing
L-8478 Eischen
Tél. : +352 26 11 98 24
contact@consultis.biz
http://consultis.biz/
www.coachdynamix.com
Colt Telecom
Westside Village
89 A rue Pafebruch
L-8308 Capellen
Tél. : +352 26 30 26 16
www.c-services.lu
4, rue d’Arlon
L-8399 Windhof
Tél. : +352 26 103 061
info@conostix.com
CMD. Solutions
C-Services
infolux@computacenter.com
Conostix
CoachDynamix
www.cbc.lu
Cegecom
13 Parc d’Activités
Capellen,
8308 Capellen
Tél. : +352 2 62 91 1
www. cmd.solutions/fr
www.cadisedm.com
9 Zone d’Activité op
Zaemer
L-4959 Bascharage
Tél. : +352 400 630 1
Computacenter PSF S.A.
21 Haaptstrooss
L-9164 Lipperscheid
Tél. : +352 26 95 92 14
info@clarenceconcept.lu
www.cersi.com
9, rue des Trois Cantons
L-8399 Windhof
Tél. : +352 20 2O 26 70
Fax : +352 20 20 26 79
CBC Informatique
Clarence Concept
Cybercultus
25 rue du quartier
L-4289 Esch-sur-Alzette
Tél. : +352 265 456
info@cybercultus.com
www.cybercultus.com
Data4 Luxembourg
BP 74
L-3201 Bettembourg
Tél. : +352 26 19 18-1
sales@data4.lu
www.data4.lu/
Consyl
56A av François Clément
L-5612 Mondorf-les-bains
Tél. : +352 23 67 67 60
CRI (Luxembourg) SA
Dartalis
17 Rue Edmond Reuter
L-5326 Contern
Tél. : +352 26 74 69 1
www.dartalis.lu
11 Rue de l’Industrie
L-8399 Windhof
Tél. : +352 42 44 77
info@cri.lu
www.cri.lu
CSB
Orco House
40, Parc Activités de
Capellen
L-8308 Capellen
Tél. : +352 26 18 75 98
info@csbconsulting.com
www.csbconsulting.com
CSC Luxembourg
58 Rue de Hollerich,
1470 Luxembourg
Tél. : +352 49 94 94 - 1
info@cel.lu
12 D Impasse Drosbach
Cloche d’Or
L-1882 Luxembourg
Tél. : +352 24 83 41
info_lux@csc.com
www.cel.lu
www.csc.com/lu
Datacenter
Luxembourg
4 rue Graham Bell
L-3235 Bettembourg
Tél.: +352 26 19 16 1
Fax: +352 26 20 29 96
info@datacenter.eu
Datagest
2 avenue Charles de
Gaulle, B.P.351
L-1653 Luxembourg
Tél. : +352 45 123 800
info@datagest.lu
www.datagest.lu
103
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 103
08/12/15 07:38
Annuaire DES ENTREPRISES
De Boeck It (DBIT)
Dside
1 Rue Auguste Liesch
L-3474 Dudelange
Tél. : +352 22 30 06
info@dside.lu
7 rue des 3 cantons
L-8399 Windhof
Tél. : +352 49 24 20
info@dbit.lu
www.dside.lu
www.dbit.lu
Delaware Consulting
2 rue des joncs
L-1818 Howald
Tél. : +352 20 88 18 92
www.delawareconsulting.com
DIGORA
2, place de Paris
L 2314 Luxembourg
Tel: +352 28 488 845
Mobile +352 621 358 285
patrick.thill@digora.com
www.dell.lu
Deloitte SA
560 rue de Neudorf
L-2220 Luxembourg
Tél. : +352 451 451
contactlu@deloitte.lu
www.deloitte.com
Delta Indormation
Technology
9b, rue de la Libération
L-8245 Mamer
Tél. : +352 26 81 43 1
info@delta-it.lu
www.delta-it.lu
Dennemeyer & Co
55 Rue des Bruyères
L-1274 Howald
Tél. : +352 49 98 41-1
info@dennemeyer.com
www.dennemeyer-law.com
55-57 Rue de Merl
L-2146 Luxembourg
Tèl. :+352 26 25 62-1
www.dsmlegal.com/fr/
e2advance
Dell
89 D rue Pafebruch
Parc d’activités
L-8308 Capellen
Tél. : +352 26 30 47 1
DSM DI STEFANO MOYSE
Dimension Data
89 D Rue Pafebruch
Westside Village
L-8308 Windhof
Tél. : +352 25 48 25 1
info.lu@dimensiondata.com
www.dimensiondata.com/lu
Dion global
47 bd Prince Henri
L-1724 Luxembourg
Tél. : +352 46 50 30
connect@dionglobal.com
www.dionglobal.com
Dirland Télécom
Luxembourg
2 Avenue Charles de
Gaulle, Le Dôme Espace
Petrus
L-1653 Luxembourg
Tél. : +352 26 30 03 63
Docler Holding
44 Avenue John F.
Kennedy
L-1855 Luxembourg
Tél. : +352 26 11 18 1
info@doclerholding.lu
57 Grand-Rue
L-6630 Wasserbillig
Tél. : +352 27 273 150
contactus@e2advance.
com
www.e2advance.com
EASI
Westside Village
Parc d’activités de
Capellen
89C Rue de Pafebruch
L-8308 Luxembourg
Tél. : +352 26 18 58 11
info@easi.net
www.easi.lu
Easy Solutions
228, route d’Esch
L-1471 Mondercange
Phone (+352) 26 19 61 89
Fax (+352) 26 19 05 70
e-biz solutions
1A Rue des Chaux
Z.I. Chaux de Contern
L-5324 Contern
Tél. : +352 26 92 88 1
contact@e-biz.lu
www.e-biz.lu
7, rue des Trois Cantons
L-8399 Luxembourg
Tél. : +352 31 37 36
info@devoteam.lu
www.devoteam.lu
Diebold Luxembourg
Dokumenta
16 Rue d’Epernay
L-1490 Luxembourg
Tél. : +352 26 11 18 1
info@dokumenta.lu
TRUSTED DATACENTRE, CLOUD & MANAGED SERVICES
ebrc
5 Rue Eugène Ruppert
L-2453 Luxembourg
Tél. : +352 26 06 20 90
info@ebrc.com
www.ebrc.com
www.dokumenta.lu
Dotcom Luxembourg SA
43-45 z. op Zaemer
L-4959 Luxembourg
Tél. : +352 45 35 11 1
1 Rue de Roeser
L-1898 Kockelscheuer
Tél. : +352 26 48 22 29
info@dotcom.lu
www.diebold.com
www.dotcom.lu
Eozen S.A.
59 rue G.D. Charlotte
L-9515 Wiltz
Tél. : +352 269 535 63
info@econtent.lu
204 Route D Arlon
L-8010 Strassen
Tél. : +352 26 31 37 49
info@eozen.com
www.econtent.lu
www.eozen.com
Edco
eProseed Europe s.a.
2 Korngarten
résid. Arc en Ciel
L-9990 Weiswampach
Tél. : +352 97 92 07
Econocom
4 Rue d’Arlon
L-8399 Windhof
Tél. : +352 39 55 50-1
89 E Parc d’Activité
Capellen
L-8308 Cap
Tél. : +352 27 86 13 00
info@eprosseed.com
Educdesign
www.eproseed.eu
68 r. Michel Hack
L-3240 Bettemboug
Tél. : +352-26 51 61-1
info@educdesign.lu
ERI Bancaire
Luxembourg
www.educdesign.lu
e-Kenz S.A.
Z.A. «Weiergewan»
2, rue Edmond Reuter
L-5326 Contern
Tél. : +352 27 35 37 1
info@e-kenz.com
www.e-kenz.lu
Elgon S.A.
14 Rue Edward Steichen
L-2540 Luxembourg
Tél. : +352 46 10 50 1
luxmkt@lux-eri.lu
www.eri.ch
Ericsson SA
5A Rue °omas Edison
L-1445 Strassen
Tél. : +352 447040 211
www.ericsson.com/lu
6, rue d’Arlon
L-8399 Windhof
Tél. : +35226 39 94
info@elgon.lu
www.elgonlu
Elvinger,
Hoss & Prussen
2 Place Winston Churchill
L-1340 Luxembourg
Tèl.:+352 44 66 44 0
www.ehp.lu/
EMC
www.doclerholding.lu
Devoteam SA PSF
E-Content Store
Parc d‘Activité, 89,
Westside Village, bâtiment B
L-8308 Capellen
Tél. : +352 26 42 51
Luxembourg@emc.com
http://luxembourg.emc.com
Empower Your
Ebusiness Strategy
(EYES) S.A.
ESBD
11 Avenue de la Grande
Fontaine
F-88300 Neufchâteau
Tél. : +33 9 52 00 33 16
sales@esbd.eu
www.esbd.eu
Escent
26-28, Rue Edward
Steichen
Regus Kirchberg Eolis
Square
L-2540 Luxembourg
(Luxembourg)
Tél. : +352 27 112 70 27
www.escent.eu
ESRI Belux
econocompsf.lu@
econocom.lu
50, route d’Arlon
L-8201 Mamer
Tél. : +352 26.31.08.30
info@eyes.lu
29 Rue du Fort Elisabeth
L-1463 Luxembourg
Tél. : +352 45 55 18 517
info@esribelux.com
www.econocom.com
www.eyes.lu
www.esribelux.com
104
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 104
08/12/15 07:38
Annuaire DES ENTREPRISES
Etude Michel Karp
34 B Rue Philippe II
L-2340 Luxembourg
Tél. : +352 46 15 60 1
mk@ck-avocats.com
www.ck-avocats.com/
EuroCloud Luxembourg
A.s.b.l
7, rue Alcide de Gasperi
Luxembourg-Kirchberg
Boîte postale 1304
L-1013 Luxembourg
Tél. : +35243 53 66-1
www.eurocloud.lu/
EuroDNS S.A.
(DCL Group)
2 Rue Léon Laval
L-3372 Luxembourg
Tél. : +352 26 37 25
info@eurodns.com
www.eurodns.com
Flexso
89A Rue Pafebruch
L-8308 Capellen
Tél. : +352 26 10 20 47
info@flexso.com
Exigo S.A.
11 Rue de Bitbourg
L-1273 Luxembourg
Tél. : +352 20 40 33 60
info@exigo.lu
www.exigo.lu
Expersoft Systems
134 Rue Principale
L-5366 Munsbach
Tél. : +352 26 15 22 1
infoline@expersoft.com
www.europeandatahub.eu
euroscript Delt
Luxembourg S.A.
55, rue de Luxembourg
L-8077 Bertrange
Tél. : +352 31 44 11 1
contact@euroscriptdelt.com
www.euroscript.com/
Excellia Consult
32 Route de Luxembourg
L-8440 Steinfort
Tél. : +352 26 30 58 32
www.excellia-consult.com
59 Boulevard Royal,
2449 Luxembourg
Tel.: +352 26 20 39 64
contact@excelliumservices.com
www.excellium-services.com
25b, Boulevard Royal
2nd Floor
L-2449 Luxembourg
Tél. : +352 27 621 400
info@4s-group.com
www.4s-group.com
Hermes Engineering SA
29 Boulevard Prince Félix
L-1513 Luxembourg
Tél. : +352 43 84 17
149 rted’Arlon
L-8009 Strassen
Tél. : +352 523 777
www.hermes-ecs.com/
Getronics S.A.
15 Rue des Scillas
L-2529 Luxembourg
Tél. : +352 48 30 151
info.belgium@getronics.com
www.getronics.com
GEVA Business
Solutions GmbH
21, rue Schiller
L-3562 Dudelange
Tél. : +352 20 20 32 70
www.gevabs.eu
Expertum S.A.
Val Saint André 37
L-1128 Luxembourg
Tél. : +352 250 75 01
info@expertum.net
www.expertum.net
Fujitsu
Parc d’Activités
Capellen
89 C, rue Pafebruch
L-8308 Capellen
Tél. : + 352 26 099870
Gam Consult Group
EY Luxembourg
7, Rue Gabriel Lippmann
Parc d’activités Syrdall 2
L-5365 Munsbach
Tel.: +352 42124 1
ernst.young@lu.ey.com
www.ey.com/lu
F&I Software
22 Rue de l’Industrie
L-8399 Windhof
Tél. : +352 26 31 41
info@gamconsult.com
Geomap
10 Munnereferstrooss
L-5730 Aspelt
Tél. : +352 26 45 97 50 1
www.geomapfacilities.com
16 rue du parc
L-6684 Mertert
Tél. : +352 378 627 - 1
www.fis.lu
7, rue Alcide de Gasperi
BP 1304
L-1013 Luxembourg
Tél. : +352 43 53 66-1
fedil@fedil.lu
Fernbach - Software
1a Rue Gabriel Lippmann
L-5365 Munsbach
Tél. : +352 402244-1
luxembourg@fernbach.com
www.fernbach.com/
Vegacenter, 75
Parc d’Activités
Capellen
L-8308 Capellen
Tél. : +352 49 92 61
Fax : +352 49 23 08
GFI
ZI Am Bann
2 rue de Drosbach
L-3372 Leudelange
Tél. : +352 26 25 45
infolu@gfi.lu
www.gfi.lu/
Global IT Solutions GITS
12 rue Guillaume
Schneider
L-2522 Luxembourg
Tél. : +352 26 25 95 30
info@gits.lu
GES Luxembourg
70, Grand Rue
L-1660 Luxembourg
Tél. : +352 27 76 62 66
info@luxges.lu
www.luxges.lu/
Hitachi Data Systems
Belgium NV
Corporate Village
Building Bayreuth
Leonardo da Vincilaan 3
1st floor
B-1935 Zaventem
Tél. : +32 (0)2 643 45 50
belgium.reception@hds.
com
www.hds.com
www.gits.lu/
Halian Sarl
23 Rue des Bruyères
Bâtiment Pharos 019
L-1274 Howald
Tél. : +352 26 10 42 1
info@halian.com
www.halian.com/
Fedil
Hewlett Packard
Enterprise
Luxembourg
www.hpe.com
info.luxembourg@
ts.fujitsu.com
lu.fujitsu.com
www.fedil.lu
Excellium Services S.A.
Fouress Systems 4S-Group
www.expersoft.com/
European Data Hub
9, rue Robert Stümper
L-2557 Luxembourg
Tél. : +352 27 12 55 551
info@edhub.eu
www.flexso.com/
GE-Systems
Harvey Nash IT
Consulting SA
5 Rue Guillaume Kroll
L-1882 Luxembourg
Tél. : +352 26 30 65
Harvey Weston
HP
Vegacenter, 75
Parc d’Activités Capellen
L-8308 Capellen
Tél. : +352 26 39 98 1
www.hpcds.com/lu/
HRM Software & IT
283 Route d’Arlon
L-8011 Strassen
Tél. : +352 27 39 85
info@hrmsoftware.lu
http://hrmsoftware.lu
Hudson
6 Beim Basseng
L-6370 Heller
Tél. : +352 35 65 97 31
info@gesto.lu
11 Knaeppchen
L-1863 Luxembourg
Tél. : +352 26 44 06 73/74
info@hw-search.com
2, Rue Léon Laval
Zone d’Activité Am Bann
L-3372 Leudelange
Tél. : +352 26 02 30 30
hrs.lux@hudson.com
www.gesto.lu/
www.hw-search.com/
lu.hudson.com/
Gesto
105
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 105
08/12/15 07:38
Annuaire DES ENTREPRISES
Impact Consulting
11, rue de Bitbourg
L-1273 Luxembourg
Tél. : +352 26 19 09 80
www.impactconsulting.lu/
I.R.I.S. Financial
Services SA
13, rue de l’Industrie
L-8399 Windhof
Tél. : +352 39 03 26 1
Imprimerie centrale
15, rue du Commerce
L-1351 Luxembourg
Tél. : +352 48 00 22 1
message@ic.lu
www.ic.lu/
www.iriscorporate.com/
Rue d’Arlon, 6
L-8399 Windhof
Tél. : +352 29 09 34
Tél. : +352 29 09 34
info@ibgraf.com
www.ibgraf.be
IBM
Parc d’activités
WestSide Village
89C Rue Pafebruch
L-8308 Capellen
Tél. : +352 36 03 85-1
blueline@be.ibm.com
www.ibm.com/planetwide/lu/
iBO Solutions
11, Rue des Trois Cantons
L-8399 Windhof
Tél. : +352 26 108 853
ask@ibo.lu
www.ibo.lu/
ICT7
65 rue des bruyères
L-1274 Howald
Tél. : +352 26 64 97 66
info@ict.com
www.ict7.com
IF Online
45 rue des Scillas
L-2529 Howald
Tél. : +352 47 68 47 - 400
www.ifonline.lu
17 Rue Edmond Reuter
L-5326 Contern
Tél. : +352 26 15 05 1
contact@imrim.com
www.imrim.com/
INDEFF
59, Boulevard GrandeDuchesse Charlotte
L-1330 Luxembourg
Tél. : +352 26 11 97 01
info@indeff.com
www.ike-consulting.com/
InTech
17-19 Avenue de la
Libération
L-3850 Schifflange
Tél. : +352 53 11 53 1
info@intech.lu
Inteclux
38 Gruuss-Strooss
L-9991 Weiswampach
Tél. : +352 978 087
info@intecsoft.com
Infeurope
62 Rue Charles Martel
L-2134 Luxembourg
Tél. : +352 25 22 33 - 1
info@infeurope.lu
www.infeurope.lu
Infodata
22 zone industrielle
L-8287 Kehlen
Tél. : +352 33 16 48 1
infodata@infodata.lu
www.infodata.lu/
Infovision
Innov’ICTion Sàrl
24 Rue Gaffelt
L-3480 Dudelange
Tél. : +352 621 153 560
contact@innoviction.lu
www.innoviction.lu/
14 rue de Hobscheid
L-8422 Luxembourg
Tél. : +352 26 30 56 45
www.it-concept.lu/
IT Luxembourg sarl
4 Rue de Kleinbettingen
L-8362 Grass
Tél. : +352 621 355 885
info@itluxembourg.lu
IT Works S.A.
11 rue de Bitbourg, Hamm
L-1273 Luxembourg
Tél. : +352 26 00 16 1
info@itworks.lu
Itrust consulting
S.à.r.l
7 rue Des Mérovingiens
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 27 62 16 22
info@integra.lu
70, Val Sainte Croix
L-1370 Luxembourg
Tél. : +352 264 595 22
info@intensum.com
www.intensum.com
18, Steekaul
L-6831 Berbourg
Tél. : +352 26 17 62 12
ITS Group Luxembourg
21 boulevard de la
Pétrusse
L-2320 Luxembourg
contact@itsgroup.com
www.itsintegra.com/
International
Computers Consulting
7 rue J.F. Kennedy
L-7371 Helmdange
Tél. : +352 26 33 04 17
contact@icc.lu
www.icc.lu/
Intrasoft
International
2 B Rue Nicolas Bové
L-1253 Luxembourg
Tél. : +352 44 10 12 2000
contact@intrasoft-intl.com
www.intrasoft-intl.com/
ITs4u
136 Route de Bettembourg
L-5811 Fentange
Tél. : +352 27 12 68 59
contact@its4u.lu
www.its4u.lu/
JOIN Experience
11 Rue de Bitbourg
L-1273 Luxembourg-Hamm
Tél. : +352 671 009 009
clients@joinexperience.com
www.joinexperience.com
ISIWIS S.à.r.l
7a rue Robert Stümper
L-2557 Luxembourg
Tél. : +352 27 72 7 1
65 avenue de la gare
L-1611 Luxembourg
Tél. : +352 49 06 09 1
info@keyjob.lu
www.keyjob.lu/
Keyrus Luxembourg
S.A.
57 route de Longwy
L-8080 Bertrange
Tél. : +352 26 92 37 81
Luxembourg-keyrus@
keyrus.com
www.keyrus.be/
Keywest International
97 Val St. Croix
L-1371 Luxembourg
Tél. : +352 2645 9950
info@ keywestinternational.com
keywest-international.com/
Kitry Consulting S.A.
10 A Rue Henri M. Schnadt
L-2530 Luxembourg
Tél. : +352 26 64 93 43
info@kitry.lu
http://kitry.lu/
Kneip
33 rue du Puits Romain
Bourmicht,
8070 Bertrange
L-2017 Luxembourg
Tél. : +352 227 277-1
info@kneip.com
www.kneip.com/
Kozalys
6 Rue Henri M. Schnadt
L-2530 Luxembourg
Tél. : +352 27 99 07 70
welcome@kozalys.com
ION Network Solutions
SARL
209, rue des Romains
L-8041 Bertrange
Tél. : +352 26 12 76 1
Fax : +352 26 12 76 9
Key Job
www.itluxembourg.lu/
Integra Solutions
Intensum
www.in-edit.eu/
Katalpa SARL
74 rte de Longwy
L-8080 Bertrange
Tél. : +352 27 44 191 10
www.itworks.lu
In-edit sarl
16A, avenue de la Liberté
L-1930 Luxembourg
Tél. : +352 24 55 95 07
info@in-edit.lu
IT Concept
http://intecsoft.com/
www.integra.lu/
http://infovision.lu/
29 Rue Notre-Dame
L-2240 Luxembourg
Tél. : +352 20 40 22 40
www.insoft.lu
www.indeff.com
20 Rue d’Itzig
L-5852 Hesperange
Tél. : +352 26 36 01 20
infovis@pt.lu
ike Consulting
246 rue de Beggen
L-1220 Luxembourg
Tél. : +352 397 456
insoft@pt.lu
www.intech.lu/
IMRIM
IBGraf
IN-SOFT sarl
www.kozalys.com
Jiway
55, Avenue de la Gare,
L-1611 Luxembourg
Tél. : +352 26 84 54 61
commercial@jiway.lu
www.jiway.eu/
KPMG
39, Avenue John
F. Kennedy
L-1855 Luxembourg
Tel : +352 22 51 51 1
info@kpmg.lu
www.kpmg.lu/
106
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 106
08/12/15 07:38
Annuaire DES ENTREPRISES
Kurt Salmon
Lux Technicom
LXCDM
Mindforest
15 rue Léon Laval
L-3372, Leudelange
Tél. :+352 26 37 74 1
Zone Industrielle
Am Bruch - 8 Hall 2
L-3327 Crauthem
Tél. : +352 26 36 06 01
info@luxtechnicom.lu
9 Rue Goell - Zone
d’Activité Weiergewan
L-5326 Contern
Tél. : +352 26 43 56-1
info@lxcdm.lu
34 rue Michel Rodange
L-2430 Luxembourg
Tél. : +352 43 93 666 770
info@mindforest.com
www.kurtsalmon.com/
LabGroup
2-4 rue Edmond Reuter
L-5326 Contern
Tél. : +352 350 22 21
info@labgroup.com
www.labgroup.com/
Lancelot
29 rue Notre-Dame
L-2240 Luxembourg
Tél. : +352 26 38 93 57
info@lancelot.jobs
LOGOS IT Services S.A.
Route de ionville, 427
L-5887 Alzingen
Tél. : +352 26 36 55 33
info@logos-its.com
www.logos-its.com/
Logwin Service
Luxembourg S.A.
5 An de Laengten
L-6776 Grevenmacher
Tél. : +352 719 690-0
www.logwin-logistics.com
Low Energy
Consulting
www.linedata.com/
www.lowenergyconsulting.eu/
Avenue John F. Kennedy 35
L-1855 Luxembourg
Té. : +352 2608-1
Fax: +352 2608-8888
www.linklaters.com
11 ,rue de Bitbourg
L-1273 Luxembourg
Tél. : +352 27 72 12-0
mhouwen@luxcloud.com
3-5 rue d’Arlon
L-8399 Windhof
Lumension
23, rue du Puits Romain
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 26 53 64 11
Fax : +352 26 53 64 12
LIST
Lusis Luxembourg
6 Avenue des HautsFourneaux,
4362 Esch-sur-Alzette,
Tél. : +352 275 888 1
info@list.lu
321, route d’Arlon
L-8011 Strassen
Tél. : +352 31 35 02-1
lusis@lusis.lu
LLP Luxembourg S.A.
Lux GD Conseil
7, rue des Mérovingiens
L-1941 Luxembourg
Tél. : +352 264 587 82
contact@lu.llpgroup.com
8 Rue George C. Marshall
L-2181 Luxembourg
Tél. : +352 27 62 30 40
info@gdl.lu
www.llpgroup.com/
http://gdl.lu/
Logiconsult
Lux Info Tec
22 rue Willmar
L-3285 Bettembourg
Tél. : +352 27 62 03 93
info@logiconsult.lu
52, rue de Koerich
L-8437 Steinfort
Tél. : +352 621 27 27 23
info@luxinfotec.lu
www.logiconsult.lu
www.luxinfotec.lu
www.lusis.lu/
www.lxcdm.lu/
Mackay & Radovic
15, rue Aldringen
L-1118 Luxembourg
Tél. : +352 22 60 57
contact@trax.lu
www.trax.lu/
www.luxcloud.com/
Luxconnect
4 rue Graham Bell
L-3235 Bettembourg
Tél. : +352 276168 1
info@luxconnect.lu
Luxembourg Conseil
10, Rue C.M. Spoo
L-2546 Luxembourg
Tél. : + 352 29 56 65 1
getinfo@linedata.com
Linklaters LLP
LuxCloud S.A.
www.luxconnect.lu/
www.lancelot.jobs/
Linedate Services
www.luxtechnicom.lu/
11 avenue de la Liberté
L-1931 Luxembourg
Tél. : +352 26 19 04 14
contact@luxembourgconseil.lu
www.luxembourg-conseil.lu
Luxembourg
e-Archiving S.A.
4, rue d’Arlon
L-8399 WIndhof
Tél. : +352 26 30 81 1
Fax : +352 26 30 81 81
Luxembourg OnLine
3 Avenue de la PorteNeuve
L-2227 Luxembourg
Tél. : +352 27 99 00 00 2
commercial@internet.lu
www.internet.lu
Luxis
5, zone d’activités
Bourmicht
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 49 46 71-1
info@luxis.lu
www.luxis.lu/
LuxTrust
13-15 Parc d’Activité
L-8308 Capellen
Tél. : +352 26 68 15 - 1
info@luxtrust.lu
www.luxtrust.lu
Magic Moving Pixel
23, Av. Grande-Duchesse
Charlotte
L-3441 Dudelange
Tél. : +352 54 75 75
info@mmp.lu
www.mindforest.com/
MIT sarl
22 rue de la gare
L-3377 Leudelange
Tél. : +352 27 03 39 41
info@mit.lu
www.mit.lu/
MIXvoip
Zone Industrielle Rolach
L-5280 Sandweiler
Tél. : +352 20 3333 20
info@mixvoip.com
www.mmp.lu/
www.mixvoip.com
MAINSYS Luxembourg
MNKS
Rue de Merl, 63 - 65
L-2146 Luxembourg
Tél. : +352 22 72 36 564
www.mainsysgroup.com
Master Computer Club
17, rue de Hobscheid
B.P. 56
L-8401 Steinfort
Tél. : +352 661 397 555
info@computerclub.lu
www.computerclub.lu/
2 Rue Eugène Ruppert,
L-2453 Luxembourg
Tél.: +352 26 48 42 1
www.mnks.com
Mobilu.lu
12, Route de Longwy
L-8080 Bertrange
Tél. : +352 26 37 85 85
info@mobilu.lu
www.mobilu.lu/
Metrum
163 Rue du Kiem
L-8030 Luxembourg
Tél. : +352 26 00 87 01
info@metrum.lu
www.metrum.lu/
MGK Technologies
1 Route de Boudersberg
L-3428 Dudelange
Tél. : +352 26 18 51
info@mgk.lu
www.mgk.lu/
Microsoft Luxembourg
23 -29 rives de Clausen
L-2165 Luxembourg
Tél. : +352 204 100 10
www.microsoft.com
Microtis
Moovijob
57 Avenue de la Gare
L-1611 Luxembourg
Tél. : +352 24 87 37 80
contact@moovijob.com
www.moovijob.com
M-Plify
68, avenue de la Liberté
Luxembourg
Tél. : +352 26 18 46 1
contact@alarmtilt.com
www.alarmtilt.com
Mpulse
55 route d’Arlon
L-8410 Steinfort
Tél. : +352 37 97 77 1
support@microtis.lu
7, rue J. Fischbach
Z.A. am Bann
L-3372 Leudelange
Tél. : +352 26 33 85 1
www.microtis.lu/
www.mpulse.eu
107
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 107
08/12/15 07:38
Annuaire DES ENTREPRISES
Multidata
2, Am Hock
L-9991 Weiswampach
Tél. : +352 27 000 240 700
www.multidata.lu
Multifonds
7, rue des Primeurs
L-2361 Strassen
Tél. : +352 26 44 211
www.multifonds.com
MUM
8, Duarrefstrooss
L-9990 Weiswampach
Tél. : +352 27 80 73
info@mum.lu
www.mum.lu
Neopixl
115a, rue Emile Mark
L-4620 Differdange
Tél. : +352 26 58 06 03
contact@neopixl.com
www.neopixl.com
Nerea
Nerea (Changement
d’adresse)
6, Rue d’Arlon,
8399 Windhof
Luxembourg
Tél. : +352 263 933 34
contact@nerea.com
www.nerea.com/
Net Solutions
204 Route d’Arlon
L-8010 Strassen
Tél. : +352 26 31 39 69
contact@netsolutions.lu
www.netsolutions.lu/
Netapp
20, rue Eugène Ruppert
L-2453 Luxembourg
Tél. : +352 26 49 35 40
NFS (Neofacto
Services)
Lab Security Center - Z.I.
L-5366 Munsbach
Tél. : +352 42 13 42
info@perceval.lu
4 place de Strasbourg
L-2562 Luxembourg
Tél. : +352 20 40 80 42
www.neofacto.com/
NGR Consulting
Parc d’Activités de
Capellen
38 rue Pafebruch
L-8308 Luxembourg
Tél. : +352 26 65 20 52
info@ngrconsulting.com
Orange
Communications
Luxembourg
8 rue des Mérovingiens
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 27 888 288
www.orange.lu
Nvision
7, rue Jean Fischbach
Z.A. am Bann
L-3372 Leudelange
Tél. : +352 26 34 09 09 1
info@nvision.lu
www.nvision.lu
OKTOPUS Consulting
PSF S.A.
50 route d’Esch
L-1470 Luxembourg
Tél. : +352 2762 1234
www.oktopus.lu
Open PSF
66 avenue de la Liberté
L-1930 Luxembourg
Tél. : +352 26 30 731
contact@open-groupe.lu
www.open-groupe.com/
luxembourg
Opexia PSF S.A.
4A, rue Henri Schnadt
L-2530 Luxembourg
Tél. : +352 26 18 81
info@opexia.lu
www.opexia.lu
Optima Consulting
Netway
35 rue de Kleinbettingen
L-8436 Steinfort
Tél. : +352 26 305 551
info@optimaconsulting.lu
www.optimaconsulting.lu/
www.netway.eu/
Orbium
5 Heienhaff
L-1736 Senningerberg
Tél. : +352 27 12 09 01
info@orbiumgroup.com
www.orbium.com
Orda-S Succursale de
Luxembourg S.A.
www.perceval.lu
Pixelixir
Profidata Services AG
134, Boulevard de la
Pétrusse
L-2330 Luxembourg
Tél. : +352 264 821 80
Plan-Net S.A.
8,rue des Martyrs
L-3739 Rumelange
Tél. : +352 26 56 02 221
mail@plan-net.lu
www.plan-net.lu
13 rue de l’industrie
L-8399 Windhof
Tél. : +352 26 30 33
info@ordina.lu
www.ordina.be
Orgavision
19, rue de Bitbourg
L-1273 Luxembourg
Tél. : +352 24 52 19 10
info@orgavision.lu
www.orgavision.lu/
Otrada
30, rue de Schifflange
L-3384 Noertzange
Tél. : +352 691 310 376
www.otrada.lu/
Oxiane
20 rue de l’industrie
L-8399 Windhof
Tél. : +352 27 39 35
nthielemans@oxiane.lu
www.pbs.lu/
1B rue Gabriel Lippmann
L-5365 Munsbach
Tél. : +352 270 737 1
info@profidatagroup.com
www.profidatagroup.com
Profiles consulting
Sarl
4 rue Pierre Grégoire
L-4702 Pétange
Tél. : +352 26 97 63 80
info@profiles.lu
www.profilesinternational.lu/
Pro-Fit S.A.
Kierchewee, 8
L-8552 Oberpallen
Tél. : +352 23 62 07 04
info@pro-fit-lu.com
47A, rue de Sanem
L-4485 Soleuvre
Tél. : +352 26 49 78 730
Fax : +352 26 49 78 778
Ordina Luxembourg
Professional Business
Solutions
35, rue de Bettembourg
L-3346 Leudelange
Tél. : +352 37 93 92
info@pbs.lu
www.pixelixir.com
www.ngrconsulting.com/
www.netapp.com
16, rue Fort Bourbon
L-1249 Luxembourg
Tél. : +352 48 91 91
info@netway.eu
Perceval Technologies
www.pro-fit-lu.com
POST Telecom PSF
1, rue Emile Bian
L-1235 Luxembourg
Tél. : +352 2462 3301
contact.telecompsf@post.lu
www.posttelecompsf.lu/
Prologic
17 rue de la Libération
L-3510 Dudelange
Tél. : +352 26 31 32 51
info@prologic.lu
www.prologic.lu
Pragma Consult SA
Centre Hermès,
7, Z.A.I. du Bourmicht
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 27 621 621
sales@pragmaconsult.lu
www.pragmaconsult.lu
Proconsult
Informatique
42 rue du commerce
L-3450 Dudelange
Tél. : +352 26 31 32 51
info@proconsult.lu
Promexis
1, avenue de la gare
L-1611 Luxembourg
Tél. : +352 26 84 58 68
info@promexis.com
www.promexis.com
PROnewtech S.A.
11, Rue de l’industrie
Ecoparc Windhof
L-8399 Windhof
Tél. : +352 26 107 007
ict@progroup.eu
www.pronewtech.lu
www.proconsult.lu
www.oxiane.lu
New Access
11, chemin du ChâteauBloch
CH-1219 Le Lignon
Tél. : +41 22 879 99 11
info@newaccess.ch
www.newaccess.ch/
Oracle
89B rue Pafebruch
L-8308 Capellen
Tél. : +352 4 911 331
infobe_be@oracle.com
www.oracle.be
P&T Consulting
13, rue Robert Stümper
L-2557 Luxembourg
Tél. : +352 40 26 26 1
info@pt-consulting.eu
www.pt-consulting.eu
Prodware Luxembourg
24, rue Robert Krieps
L-4702 Pétange
Tél. : +352 26 65 25 55
info@prodware.lu
www.prodware.be/
PwC
2, rue Gerhard Mercator
L-2182 Luxembourg
Tél. : +352 49 48 48-1
www.pwc.lu
108
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 108
08/12/15 07:38
Annuaire DES ENTREPRISES
q-leap S.A.
SafeNet/Gemalto
Sfeir Benelux
59 boulevard Royal
L-2449 Luxembourg
Tél. : +352 202 11 701
contact@q-leap.eu
SafeNet Technologies BV
Seattleweg 5
3195 ND RotterdamPernis
Tél. : +31 1 04 90 80 80
2 Rue Drosbach,
3372 Leudelange
Tél. : +352 26 54 47 - 1
commercial@sfeir.com
www.q-leap.eu
Quadram Sarl
5, avenue de la Liberté
L-4601 Differdange
Tél. : +352 58 22 16 1
info@quadram.lu
www.quadram.lu
Sage bob Software
2, rue Natalis
B-4020 Liège
Tél. : +32 4 343 77 46
info@sage.be
www.sfeir.com
Supports Belgium and
Luxembourg
Tél. : +32 495 57 01 68
sales-belux@qualys.com
www.qualys.com
SAP
7 Rue Robert Stumper,
2557 Luxembourg
Tél. : +352 26 49 58 4510
info.luxembourg@sap.com
www.sap.com/Luxembourg
SAS Sarl
REAL Solutions
33, rue d’Eich
L-1461 Luxembourg
Tél. : +352 4365 221
www.real.lu
204, route d’Arlon
L-8010 Strassen
Tél. : +352 26 11 84
info@sbx.sas.com
www.sas.com/lu
Schiltz & Schiltz
Red Dog
Communications
Z.I. Breedewues 15
L-1259 Senningerberg
Tél. : +352 2799 0009
info@red-dog.com
www.red-dog.com
Restena
6, rue Richard
Coudenhove-Kalergi
L-1359 Luxembourg
Tél. : +352 42 44 09
admin@restena.lu
www.restena.lu
Ricoh
37, rue du Puits Romain,
Atrium Business park
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 33 58 88
info@ricoh.lu
www.ricoh.lu
RMS.lu
2, rue du Fort Rheinsheim
L-2419 Luxembourg
Tél: +352 45 64 80
Fax: +352 45 64 44
schiltz@schiltz.lu
SDI (Services Domotique
Informatique)
Rue de l’industrie
L-3895 Foetz
Tél. : +352 26 58 35 01
contact@sdi.lu
www.dsi.lu
SDS (Software
Devolopment Services)
86, rue de Hobscheid
L-8422 Steifort
Tél. : +352 399601
sdssarl@pt.lu
www.sdscom.lu
Segma
BP 56
L-7501 Mersch
Tél. : +352 23 63 84 44
info@softec.lu
www.softec.lu
Steria
2-4 rue du Château d’Eau
Entrée A
L-3364 Leudelange
Tél. : +352 45 50 021
secretariat@steria-psf.lu
www.steria.com/lu/
Silicon DNS
23, rue des Bruyères
L-1274 Howald
Tél. : +352 2647481
silicon@sdna.lu
www.sdna.lu
www.sage.be
Qualys
Softec SA
Silis
14, avenue du X
Septembre
L-2550 Luxembourg
Tél. : +352 45 84 52 1
info@silis.lu
www.silis.lu
Simac
2, rue Léon Laval
L-3372 Leudelange
Tél. : +352 541454
info@simac.lu
www.simac.lu
Sita Software SA
220, avenue de la Liberté
L-4602 Niederkorn
Tél. : +352 58 00 93
www.sitasoftware.lu/fr
Skycom Sarl
45 A rue des Romains
L-5433 Niederdonven
Tél. : +352 7692311
info@skycom.com
Softinlux
3A Bld du Prince Henri
L-1724 Luxembourg
Tél. : +352 20 20 23 27
info@softinlux.lu
www.softinlux.lu
Soft-Kis
68, rue de Luxembourg
L-7540 Rollingen
Tél. : +352 32 83 80
info@softkis.lu
www.softkis.lu
Software Ag
Belgium - Succursale
Luxembourg
West Side Village
Parc d’Activités Capellen
89D rue Pafebruch
L-8308 Capellen
Tél. : +352 29 21 22 11
info.lu@softwareag.com
www.softwareag.com
33 bld du Prince Henri
L-1724 Luxembourg
Tél. : +352 26 63 48 10
Luxembourg@
smartstream-stp.com
Softwheels
25 rue Andethana
L-6970 Oberanven
Tél. : +352 26 10 37 90
info@softwheels.be
www.softwheels.be
16, rue de la Gare
L-9044 Ettelbruck
Tél. : +352 81 67 57 1
commercial@rms.lu
55, rue des 3 Cantons
L-8354 Garnich
Tél. : +352 26 37 55 50
info@segma.eu
Centre Mercure
41, avenue de la gare
L-1611 Luxembourg
Tél. : +352 274 00 98 601
info@smile.public.lu
www.rms.lu
www.segma.eu
www.smile.public.lu
www.stidia.com
Sun i tech
58 rue Glesener
L-1630 Luxembourg
Tél. : +352 27 12 53 24
contact@sunitech.eu
www.sunitech.eu
SunGard Availability
Services
6 rue Gabriel Lippmann
L-5365 Munsbach
(Minsbech)
Luxembourg
Tél. : +352 35 73 05 30
Switch IT
5 rue du Château d’Eau
L-3364 Leudelange
Tél. : +352 26 31 75
info@switch.lu
www.switch.lu
Sword Technologies
S.A.
Sogeti Luxembourg
36 route de Longwy
L-8080 Bertrange
Tél. : +352 31 44 01
2 rue d’Arlon
L-8399 Windhof
Tél. : +352 26 11 26 11
www.sword-group.com
www.sogeti.lu
Symantec Software
(Luxembourg) S.a.r.l. www.smartstream-stp.com
Smile-Security
made in Luxembourg
15 Z.I. Breedewues
L-1259 Senningerberg
Luxembourg
Tél. : +352 661 73 28 73
luxembourg@stidia.com
www.sungardas.lu
www.skycom.com
SmartStream
Technologies
Luxembourg SA
Stidia
Sopra Banking
Software
West Side Village
Parc d’Activités
Capellen
89E rue Pafebruch
L-8308 Capellen
Tél. : +352 46 65 48 1
www.soprabanking.com
26, Boulevard Royal,
Luxembourg L 2449
Syncordis Luxembourg
105 route d’Arlon
L-8009 Strassen
Tél. : +352 26 20 01 55
syncordis@
syncordisconsulting.com
www.syncordisconsulting.
com
109
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 109
08/12/15 07:38
Annuaire DES ENTREPRISES
Systemat
Telicse
Trend Micro
Vision IT Group
77 Parc d’Activités
Capellen,
8308 Capellen
Tél. : +352 31 71 32 1
info.lu@systemat.com
24, rue du Moulin
L-3857 Schifflange
Tél. : +352 55 92 92 1
info@telicse.lu
20, Schalienhoevedreef
B-2800 Mechelen
Tél. : +32 15 28 14 80
sales@trendmicro.fr
Zone d’Activités
Bourmicht
7 rue des Mérovingiens
Centre Hermès
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 26 44 36 1
esc@visionitgroup.lu
www.systemat.lu
www.telicse.lu
www.trendmicro.fr/
Trendiction
Systems Solutions
14, rue Aldringen
L-1118 Luxembourg
Tél. : +352 20 33 35 3 43
Fax : +352 20 33 35 3 999
36, Parc d’Activités
de Capellen
L-8308 Capellen
Tél. : +352 31 40 40 1
www.systemsolutions.lu
Tango
177, rue de Luxembourg
L-8077 Bertrange
Tél. : +352 27 77 71 01
www.tango.lu
Tata Consultancy
Services
West Side Village
Parc d’Activités Capellen
89D rue Pafebruch
L-6188 Capellen
Tél. : +352 26 10 11
helpdesk@tcs-ca.tcs.co.in
www.tcs.com
Tech-IT
3, rue Nicolas Simmer
L-2538 Luxembourg
Tél. : +352 26 67 64
info@tech-it.lu
www.tech-it.lu
Technoport
9, avenue des HautsFourneaux
L-4362 Esch sur Alzette
Tél. : +352 54 55 80 1
incubator@technoport.lu
Telindus Telecom
81-83 route d’Arlon
L-8009 Strassen
Tél. : +352 45 09 15 1
contact@telindus.lu
www.telindus.lu
Temenos Luxembourg
39, rue du Puits Romain
L-8070 Bertrange
Tél. : +352 42 60 80 1
www.temenos.com
223 Val Sainte Croix
L-1371 Luxembourg
Tél. : +352 24 69 86 1
info@tenotel.com
www.tenotem-lu.webnode.fr
The Professionals
Network
106, rue Principale
L-5480 Wormeldange
Tél. : +352 691 105 467
Telecom Luxembourg
Thomson Reuters
12 rue Guillaume Kroll
L-1882 Luxembourg
Tél. : +352 44 64 82
sales@
telecomluxembourg.com
40 avenue Monterey
L-2163 Luxembourg
Tél. : +352 47 51 51 1
general.info@
thomsonreuters.com
1 rue de Bitbourg
L-1273 LuxembourgHamm
Tél. : +352 42 83 83 1
info@telephonie.lu
www.telephonie.lu
www.thomsonreuters.com/
Trasys
283 route d’Arlon
L-8011 Strassen
Tél. : +352 26 11 10
info@trasysgroup.com
www.trasys.be
Visual Online
Z.I. Weiergewan
6 rue Goell
L-5326 Contern
Tél. : +352 42 44 11 1
info@vo.lu
www.vo.lu/
VisuConcept
Vectis PSF
ZAC Pétange
10 rue Robert Krieps
Hall A3
L-4702 Pétange
Tél. : +352 26 51 26 04
Info@visuconcept.lu
4, rue d’Arlon
L-8399 Windhof
Tél. : +352 26 09 12 1
VM ware
www.up-crm.com/
Tenotel
www.technoport.lu
Telephonie S.A.
Chez Nyuko
38 Rangwee
L-2412 Luxembourg
LUXEMBOURG
Tél. : +352 20 40 22 40
info@up-crm.com
www.vectis.lu
info@
theprofessionalsnetwork.com
www.
theprofessionalsnetwork.com
www.telecomluxembourg.com
UP!
www.visionitgroup.lu
Veeam Software AG
Linden Park
Lindenstr. 16
CH-6340 Baar
Switzerland
Tél. : +41 41 766 71 31
www.veeam.com
Verizon
4A-4B Rue de l’Etang
L-5326 Contern
Tél. : +352 27 00 81 11
contact-centre-nl@intl.
verizon.com
www.verizonenterprise.com/
lu/
Vesperia
148, Route d’Arlon
L-8010 Strassen
Tél. : +352 621 27 46 86
info@vesperiagroup.com
www.vesperiagroup.com
Virtual Technologies
24 Avenue François
Clément
L-5612 Mondorf-les-Bains
Tél. : +352 26 51 11 18
www.virtualtechnologiesgroup.
com/
www.visuconcept.lu
11 Rue De Bitbourg
1st floor
L-1273 Hamm
Tél. : +32 27 23 01 00
www.vmware.com/
VoipGATE S.A.
2, rue Léon Laval
L-3372 Leudelange
Tél. : +352 20 20 02 00
info@voipgate.com
www.voipgate.com
V-CHAIN S.A.
22, zone Industrielle de
Kehlen
L-8287 Kehlen
Tél. : +352 27 21 14 01
Fax : +352 27 21 12 99
www.vchain.lu
Wildmotion
6c Porte de France
L-4360 Esch-sur-Alzette
Tél. : +352 26 53 08 68
info@wildmotion.com
www.wildmotion.com
Xerox NG Partner
12 Rue de Bettembourg
L-3378 Livange (Léiweng)
LUXEMBOURG
Tél. : +352 29 19 91 1
info@xeroxlux.lu
www.xeroxlux.lu
110
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 110
08/12/15 07:38
notes
111
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 111
08/12/15 07:38
notes
112
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 112
08/12/15 07:38
notes
113
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 113
08/12/15 07:38
notes
114
101_114_ITN_Mag_201512_Repertoire.indd 114
08/12/15 07:38
La
M
al
elv
voir •
a
S
u
d
Esc
n
hB
o
s
i
a
G ala
& A w ar d s
28.04.2016
www.golden-i.lu
115_ITN_Mag_201512_Golden-i_2.indd 115
07/12/15 20:18
116_ITN_Mag_201512_EBRC.indd 116
07/12/15 20:19
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
6 775 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler