close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

194 - Document sans titre

IntégréTéléchargement
UNIVERSITE DE BORDEAUX
Numéro dans le SI local :
Référence GESUP :
Corps :
Article :
Chaire :
Section 1 :
Section 2 :
Section 3 :
Profil :
Job profile :
Research fields EURAXESS :
Implantation du poste :
Localisation :
Code postal de la localisation :
Etat du poste :
Adresse d'envoi du
dossier :
Contact
administratif :
N° de téléphone :
N° de Fax :
Email :
Date d'ouverture des candidatures
:
Date de fermeture des
candidatures :
Date de prise de fonction :
Mots-clés :
Profil enseignement :
Composante ou UFR :
Référence UFR :
Profil recherche :
Laboratoire 1 :
Dossier Papier
Dossier numérique physique (CD,
DVD, clé USB)
Dossier transmis par courrier
électronique
Application spécifique
Référence GALAXIE : 194
568
568
Maître de conférences
26-I-1
Non
69-Neurosciences
Orthophonie et Neurosciences appliquées
Neurosciences Neurology
0333298F - UNIVERSITE DE BORDEAUX
BORDEAUX
33076
Vacant
DEPOT DOSSIER ELECTRONIQUE
EXCLUSIVEMENT
https://www.u-bordeaux.fr/agdor
xxxxx - xxxxx
SERVICE DES RECRUTEMENTS
CONCOURS ENSEIGNANTS
0540006352
0540002444
recrutement.enseignant@u-bordeaux.fr
22/07/2016
22/09/2016, 16 heures heure de Paris
31/12/2016
College Sciences de la Sante
UFR Sciences medicales
UMR_S862 (200716504N) - Neurocentre Magendie - physiopathologie de la plasticité
neuronale
NON
NON
NON
OUI
e-mail gestionnaire
URL application
http://www.u-bordeaux.fr/agdor
Poste ouvert également aux personnes 'Bénéficiaires de l'Obligation d'Emploi' mentionnées à l'article 27 de la loi n° 8416 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat (situations de
handicap).
Le profil détaillé se trouve en page 2 et suivantes
Université de Bordeaux
Fiche descriptive de poste Enseignant-Chercheur
Collège Sciences de la Santé
Corps : MCF
N° Emploi : 568
Article de recrutement souhaité : Article 26-I-1
Section(s) CNU : 69 Neurosciences
Job profile :
Profil pédagogique : Orthophonie et Neurosciences appliquées
Affectation pédagogique : UFR de sciences médicales
Orthophonie
Filières de formation concernées
Objectifs pédagogiques et besoin d'encadrement :
Au moins 50% des cours théoriques et pratiques devront être en cohérence avec le référentiel de la
formation en orthophonie conformément au Bulletin Officiel régissant cette formation, il sera ainsi
fortement apprécié que le MCF recruté dispose de compétences reconnues en orthophonie. Sa tâche
principale sera en outre de diriger le centre de formation en orthophonie.
Le second critère retenu sera l’expérience et la maîtrise de l’enseignement de l’orthophonie, dans les
domaines variés de la spécialité, comprenant la sémiologie et l’étiologie des pathologies de la
phonation, déglutition et articulation, l’intervention orthophonique en aphasiologie et dans les
pathologies neurodégénératives, l’approche rééducative des troubles du langage de l’enfant fondée
sur le diagnostic orthophonique, le rôle de l’orthophoniste dans la réhabilitation des surdités de
l’adulte et de l’enfant, et d’une façon plus générale les troubles de la communication et les handicaps
qu’ils engendrent, quel que soit l’âge de la personne concernée. Par les progrès considérables
auxquels elles ont conduit dans la connaissance des pathologies, les modalités de prise en charge et
l’évaluation des bonnes pratiques, les neurosciences et la plasticité cérébrale occuperont une place
importante dans l’enseignement.
Le MCF recruté devra également avoir une connaissance approfondie des terrains de stage où les
étudiants seront amenés à se rendre, une connaissance du milieu professionnel dans lequel s’exerce
le métier d’orthophoniste, et l’expérience du concours d’entrée spécifique à la formation.
Le MCF recruté devra encore veiller au bon déroulement des stages d’initiation à la recherche et
contribuer activement au renforcement des liens avec les autres composantes du Collège Santé et de
l’Université Bordeaux pour aider les étudiants à atteindre le niveau d’excellence dans leurs
mémoires de recherche.
Contact pédagogique à l'université : René Dauman / rene.dauman@u-bordeaux.fr et Pierre
Dubus, Doyen de l’UFR sciences médicales / pierre.dubus@u-bordeaux.fr
Profil Recherche :
Etude des mécanismes et de la prise en charge rééducative des troubles cognitifs et affectifs des
maladies inflammatoires du système nerveux central
Laboratoire d’accueil :
Département Sciences du vivant et de la santé Physiopathologie de la plasticité neuronale
Nom du directeur du laboratoire, adresse(s) mail :
Pier Vincenzo Piazza / pier-vincenzo.piazza@u-bordeaux.fr
Description du projet de recherche
Le projet de recherche vise à comprendre les modifications cognitives et affectives liées à la SEP
ainsi que les facteurs pouvant influer sur ces modifications afin de mettre au point des prises en
charge rééducatives en orthophonie des patients en optimisant l’évaluation et la réhabilitation. On
étudiera les phénomènes cérébraux impliqués dans les perturbations cognitives, leur évolution et leur
compensation. Pour ce faire, les axes du projet sont notamment i) d’étudier les phénomènes de
plasticité cérébrale au cours de la maladie et de la réhabilitation, d’étudier les processus cognitifs
altérés (en particulier la vitesse de traitement de l’information) et les synchronisations cérébrales, ii)
d’optimiser les outils de diagnostic en créant des outils efficaces de détection et d’évaluation des
troubles cognitifs dans des situations les plus quotidiennes et écologiques possibles, iii) d’identifier
des biomarqueurs pronostiques en imagerie iv) de mettre au point des programmes de réhabilitation
cognitive efficaces en orthophonie guidant les phénomènes de plasticité cérébrale.
Champ(s) de recherche :
Neurosciences Neurology
Profil Recherche de l’enseignant-chercheur :
L’activité de recherche devra être ciblée sur les biomarqueurs de l’atteinte cognitive et de son
évolution au cours de la maladie ou au cours d’une prise en charge rééducative, sur l’identification
des processus cognitifs altérés dans la sclérose en plaques et leur évaluation, ainsi que sur la
réhabilitation cognitive. Les recherches auront pour but de mettre en évidence des biomarqueurs
prédictifs de l’évolution des patients, les mécanismes cérébraux associés aux altérations des
fonctions cognitives et de proposer des stratégies de réhabilitation.
Les recherches devront renforcer les approches transversales et pluridisciplinaires amorcées au
laboratoire, permettre le développement de la compréhension des mécanismes neurocognitifs
atteints dans la sclérose en plaques et des stratégies de réhabilitation cognitive, ce qui pourra être
extensible à d’autres pathologies neurologiques. Enfin il s’agira de contribuer au développement
des échanges internationaux au niveau doctoral et postdoctoral, aux collaborations nationales et
internationales en imagerie cérébrale en vue d’applications cliniques, et de conforter la place
d’excellence de l’Université de Bordeaux concernant la recherche pluridisciplinaire en
neurosciences.
Le.la MCU recruté.e effectuera ses recherches au sein de l’équipe « Relations glie-neurone » de
l’U862 sur des thématiques relatives à la plasticité cérébrale et aux processus neurocognitifs dans
des pathologies neurologiques, en particulier dans la sclérose en plaques.
La personne recrutée devra disposer d’une expertise en rééducation cognitive et du langage de
plusieurs années ainsi qu’une expertise .dans les problématiques de neurosciences cognitives, dans
les méthodes comportementales de définition des compétences cognitives, des émotions et de leurs
variations interindividuelles, dans l’établissement de bilan neuropsychologique et de plan de
réhabilitation détaillés, et dans plusieurs méthodes d’imagerie cérébrale ainsi que dans la recherche
clinique en pathologie cérébrale humaine, en particulier dans la sclérose e plaques. Cette personne
devra pouvoir piloter et réaliser le projet de recherche décrit ci-dessus
Impact scientifique attendu :
L’approche conjointe de la neurophysiopathologie et du comportement chez l’animal et l’Homme, de
psychologie cognitive humaine, de la réhabilitation et de la neuroimagerie représente pour le
laboratoire un atout compétitif décisif en terme de compréhension des mécanismes de plasticité
cérébrale, mais aussi de diagnostic, de pronostic et de traitement.
Les modifications des activités neuronales dans des pathologies de la myéline, depuis l’étude de
ses mécanismes neurobiologiques jusqu’à ses conséquences sur la cognition humaine dans des
pathologies comme la sclérose en plaques sont l’élément fédérateur du laboratoire. Les recherches
de ce-dernier pourraient être extensibles à d’autres pathologies neurologiques. En s’appuyant sur
l’imagerie morphologique et fonctionnelle ainsi que sur de nouveaux outils d’évaluation, de
nouvelles voies de dépistage des troubles cognitifs, de suivi, ainsi que des stratégies de
réhabilitation cognitive afin de guider les phénomènes de plasticité cérébrale pourront alors être
développées. Des biomarqueurs, jusque-là non étudiés, de la réponse thérapeutique aux prises en
charge cognitive pourraient être mis en évidence pour guider les choix thérapeutiques.
Contact recherche à l'université : Bruno Brochet / bruno.brochet@u-bordeaux.fr
Procédure de candidature :
1°) Les candidat(e)s doivent procéder à l'enregistrement de leur candidature sur le site du ministère de
l'enseignement supérieur et de la recherche via l'application GALAXIE, du 22 juillet 2016 à
10 heures (heure de Paris) jusqu’au 22 septembre 2016 à 16 heures (heure de Paris) :
ENREGISTREMENT CANDIDATURE : Accès Galaxie (Accès Qualification/Recrutement)
2°) Les candidat(e)s doivent également transmettre leur dossier de candidature à l'établissement
EXCLUSIVEMENT SOUS FORMAT NUMERIQUE, au plus tard le 22 septembre 2016 à
minuit (heure de Paris), en le déposant dans l’application ouverte à cet effet :
DEPOT DOSSIER DE CANDIDATURE : https://www.u-bordeaux.fr/agdor
Les candidat(e)s doivent respecter les modalités générales de constitution des dossiers définies par
l’arrêté du 13 février 2016.
N.B. :
§ Si vous n'êtes pas qualifié(e) par le CNU aux fonctions de maître de conférences ou
de professeur des universités :
- car vous exercez actuellement une fonction d'enseignant-chercheur, d'un niveau équivalent
à celui de l'emploi à pourvoir, dans un établissement d'enseignement supérieur étranger :
vous devrez ajouter à votre dossier tous documents attestant de l'exercice de cette fonction. Votre
candidature sera examinée par le conseil académique de l'établissement, en formation restreinte,
qui se prononcera sur la dispense de qualification ainsi sollicitée.
L'absence de qualification pour tout autre motif que ceux énoncés ci-dessus ne vous permet
de vous porter candidat(e), au titre du recrutement, aux concours enseignants-chercheurs.
§
Si vous êtes candidat(e) au titre du rapprochement de conjoint, la distance lieu de travail
du conjoint (résidence privée si le conjoint n’exerce pas d’activité professionnelle) - lieu
de travail de l’enseignant-chercheur au moment de la demande, doit être supérieure ou
égale à 250 km (trajet aller).
Tout dossier ou document déposé hors délai
Tout dossier incomplet à la date limite susmentionnée
SERA DECLARE IRRECEVABLE
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
15 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler