close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse Pour publication immédiate Quatre usines

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse
Pour publication immédiate
Quatre usines de crevette s’unissent dans un projet d’envergure supporté financièrement
par le gouvernement du Québec
Rimouski, le 8 août 2016 – Quatre usines québécoises de transformation de la crevette membres
du créneau d’excellence Ressources, sciences et technologies marines (RSTM) se sont associées
en 2014 pour réaliser un projet d’innovation collaborative visant à répondre aux exigences de la
Loi sur les pêches du Canada en matière de rejets des eaux usées à la mer. Les entreprises sont
accompagnées dans la réalisation de ce projet d’envergure par le créneau RSTM, les experts du
Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) et Technopole maritime du Québec (TMQ).
Une première phase, menée au cours des 12 derniers mois, a permis de dresser le portrait normatif
et règlementaire de la problématique au Canada et en Europe du Nord et d’identifier les paramètres
physico-chimiques influents sur la qualité des eaux rejetées. La réalisation d’un tel projet a
également exigé la contribution d’autres experts, dont ceux d’un centre de transfert technologique
spécialisé : Merinov. Les informations recueillies lors de la première phase permettront de
sélectionner des solutions technologiques adaptées et innovantes pouvant être implantées en
usine. Cette démarche démontre l’importance du développement durable pour cette industrie et
l’impact du travail d’équipe dans la recherche de solutions technologiques d’avant-garde.
Grâce à une contribution de 100 000$ annoncée aujourd’hui par le gouvernement du Québec, les
quatre entreprises et leurs partenaires poursuivront leur travail collaboratif afin de réaliser une
étude technico-économique sur les voies de traitement envisageables et ainsi préparer une
première implantation. Le projet s’inscrit dans le cadre de la Mesure innovation MESI-CRIQ, ce qui
lui permet d’être financièrement supporté par le ministère de l'Économie, de la Science et de
l'Innovation du Québec (MESI) et par le CRIQ.
À propos du créneau Ressources, sciences et technologies marines :
Le créneau RSTM est présent dans les trois régions du Québec maritime, soit le Bas-Saint-Laurent,
la Côte-Nord et Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, et regroupe les entreprises des secteurs de
l’aquaculture, de la capture, de la transformation, des biotechnologies marines et des technologies
marines. Issu de la démarche ACCORD, le créneau RSTM réalise depuis 2008 des projets
collaboratifs et structurants en partenariat avec les acteurs du milieu. Ces projets permettent aux
entreprises du secteur de se démarquer au niveau national et international. www.accordrstm.ca
À propos de Technopole maritime du Québec :
Technopole maritime du Québec (TMQ) est un organisme à but non lucratif qui vise à accélérer le
développement du secteur des sciences, technologies et biotechnologies marines du Québec en
assurant son rayonnement sur les scènes nationale et internationale, en offrant des services à
valeur ajoutée aux membres et en soutenant l’avancement des projets prioritaires à long terme.
Pour plus d’information et pour lire le dernier bulletin TMQ, visitez www.tmq.ca .
À propos du CRIQ :
Depuis plus de 45 ans, le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) a pour mission de
contribuer à la compétitivité des secteurs industriels québécois et à la croissance des organismes
en soutenant l'innovation, la productivité et les exportations et en créant des partenariats pour
élargir son offre de service. Avec plus de 200 employés et des laboratoires à Québec et à Montréal,
le CRIQ réalise près de 2 000 projets par année. www.criq.qc.ca
–30 –
Source :
Créneau RSTM
Technopole Maritime du Québec
Annie Chouinard
Noémie Giguère
Directrice régionale Bas-Saint-Laurent
Directrice générale
418 724-9616
418 724-9616
achouinard@tmq.ca
ngiguere@tmq.ca
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
239 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler