close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

About the OECD Tourism Committee

IntégréTéléchargement
À propos du Comité du tourisme
Mise à jour : juillet 2016
L’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) offre aux
gouvernements un forum où ils peuvent conjuguer leurs efforts, partager leurs expériences et chercher des
solutions à des problèmes communs. Nous travaillons avec les gouvernements afin de comprendre quels
sont les ressorts du changement économique, social et environnemental. Nous mesurons les performances
et les flux mondiaux d’échanges et d’investissement. Nous analysons et comparons les données afin de
guider les décisions prises par les pouvoirs publics et les entreprises, et de prédire les tendances à venir.
Nous établissons des normes internationales dans un grand nombre de domaines, de l'agriculture à la
fiscalité en passant par le tourisme.
L’OCDE est un acteur international reconnu s’agissant du tourisme, avec une expertise de longue date.
Le Comité du tourisme est depuis 1948 le forum de l’Organisation où sont mis en commun et suivis les
politiques et changements structurels qui influent sur le développement du tourisme national et
international. Le Comité apporte aux responsables de l’action publique des analyses concrètes des grands
défis et des réponses publiques qui façonneront le tourisme dans les années à venir. Les pays membres
soutiennent activement une démarche gouvernementale intégrée liant l’action en faveur du tourisme aux
politiques connexes : économie, transports, commerce, croissance inclusive, emploi, innovation, croissance
verte, développement local, PME et entrepreneuriat. À travers ses examens des politiques du tourisme, le
Comité appuie également les travaux portant sur les performances et sur l’évaluation de ces politiques.
Les lignes directrices de l’OCDE concernant la mesure économique et sociale du tourisme sont
devenues des normes reconnues au niveau international. Depuis 1994, le Comité du tourisme gère, en
coopération avec Eurostat (office statistique de l’Union européenne), un Forum mondial sur les statistiques
du tourisme qui constitue une plateforme d’échange de vues et d’expériences sur les statistiques du
tourisme et leur exploitation dans l’action publique et les entreprises. Les données de l’OCDE relatives au
tourisme sont accessibles via le nouveau portail de données de l’OCDE.
Le Comité a une coopération mondiale et s’engage avec plusieurs pays partenaires. Il a aussi renforcé
son engagement avec le secteur privé. L’objectif est de mieux partager la connaissance et les bonnes
pratiques, et de participer à l’articulation des débats mondiaux sur le tourisme. Le Comité a noué un
partenariat stratégique avec la Commission européenne, et coopère depuis très longtemps avec d’autres
organisations telles que l’Organisation mondiale du tourisme, le Programme des Nations Unies pour
l’environnement, l’Organisation internationale du Travail et l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation). Au
nombre des projets ayant bénéficié de cette coopération internationale figurent le Compte satellite du
tourisme, la thématique de la facilitation des voyages et des visas, le Programme de tourisme durable 10YFP
et les activités de soutien aux emplois de qualité dans le tourisme.
Cette note contient des informations essentielles sur le programme d’activités 2015-16 du Comité du
tourisme et son mandat politique. Elle détaille également les publications et études récentes sur le tourisme
et les manifestations à venir.
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 1
À propos du Comité du tourisme
Publication sur les Tendances et politiques du tourisme de l’OCDE 2016
La demande d’analyses approfondies et d’informations robustes sur les politiques, données et thématiques
du tourisme est forte aussi bien chez les pouvoirs publics que chez les acteurs de la filière du tourisme.
La publication phare Tendances et politiques du tourisme de l’OCDE est un exercice comparatif
international de référence sur l’efficacité avec laquelle les pays soutiennent la compétitivité, l’innovation et
la croissance dans le tourisme. Elle éclaire les politiques et pratiques connexes à ce domaine et fournit des
éléments statistiques économiques et sociaux importants sur le tourisme. Par le biais de chapitres
thématiques et de profils détaillant, pays par pays, les politiques menées et les aspects statistiques, elle
nourrit un savoir comparatif. Elle couvre cinquante pays membres et partenaires de l’OCDE.
La Partie I de Tendances et politiques du tourisme de l’OCDE 2016 comportera trois chapitres
thématiques axés sur des sujets primordiaux pour les décideurs des secteurs public et privé. Le premier
chapitre s’intéressera aux priorités de l’action en faveur de tourisme, et fournira notamment des exemples
de bonnes pratiques en matière d’élaboration et d’application de politiques. Nous continuerons de nous
efforcer d’approfondir les analyses et les évaluations comparatives internationales, avec des tableaux
synthétiques des principaux indicateurs statistiques les plus récents. Le chapitre 2 sera axé sur les transports
et le tourisme, et le chapitre 3 sur l’impact de l’économie du partage sur le tourisme.
La Partie II de la publication se composera des profils par pays qui présenteront : i) la contribution du
tourisme à l’économie nationale ; ii) l’organisation et le financement du tourisme ; et iii) les principales
initiatives publiques et réformes menées à l’appui de l’essor du tourisme. Chaque profil statistique fournira
des données clés sur le tourisme interne, le tourisme récepteur, le tourisme émetteur, l’emploi, les
entreprises et la consommation touristique intérieure.
Réalisation escomptée

Une publication sur les tendances et politiques du tourisme dans les pays membres et quelques
économies non membres de l’OCDE (échéance : mars 2016).
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 2
À propos du Comité du tourisme
Mesurer les performances et tendances du tourisme
Les statistiques de l’OCDE relatives au tourisme sont désormais collectées et traitées à l’aide du
Système d’information statistique de l’OCDE, qui aide à rationaliser et renforcer la production, le stockage et
la diffusion de statistiques, les données étant aisément accessibles en ligne, ouvertes et gratuites par le
truchement d’OECD.Stat.
Tirant parti de cet environnement statistique amélioré, l’activité renforcera encore la collecte et
l’analyse de données relatives au tourisme comme suit :

Un ensemble complet de données sera recueilli tous les deux ans pour la publication Tendances
et politiques du tourisme de l’OCDE. Les données principales traiteront du tourisme interne, du
tourisme récepteur, du tourisme émetteur, de l’emploi, des entreprises et de la consommation
touristique intérieure.

Un ensemble de données, limité de façon à réduire le plus possible la charge pesant sur les pays,
sera actualisé chaque année pour tous les pays membres de l’OCDE afin de produire une synthèse
en ligne et un communiqué sur les tendances récentes du tourisme dans la zone OCDE.

En parallèle, le Secrétariat de l’OCDE testera un exercice pilote de collecte de données lié à la
mise en œuvre du Compte satellite du tourisme.
Comprendre et mesurer la compétitivité dans le secteur du tourisme est une préoccupation essentielle
des pouvoirs publics pour étayer leurs décisions. L’OCDE a mis au point un cadre intitulé « Indicateurs de la
compétitivité du tourisme : document d’orientation » qui comprend un jeu d’indicateurs permettant d’évaluer,
de mesurer et d’analyser la compétitivité du tourisme à l’échelon national. L’OCDE prolongera le test pilote des
indicateurs de base recensés dans le cadre de mesure, collectera des faits concrets sur les pratiques
nationales, les méthodologies et des exemples de mise en œuvre, et examinera à partir de ces faits la mise en
pratique et la valeur des indicateurs, avec pour résultat éventuel l’élaboration d’un Tableau de bord pilote de
l’OCDE sur les données et les politiques concernant la compétitivité du tourisme.
Réalisations escomptées

Une base de données actualisée d’indicateurs du tourisme sous-tendant la publication Tendances et
politiques du tourisme de l’OCDE (activité permanente).

Des données sur le tourisme plus à jour, avec un communiqué de presse annuel sur les statistiques du
tourisme et la disponibilité de données ouvertes sur OECD.Stat (activité permanente).

Un rapport statistique/analytique contenant des éléments concrets sur la mesure de la compétitivité
dans le domaine du tourisme et des conseils d’amélioration à cet égard (échéance : fin 2016).
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 3
À propos du Comité du tourisme
Accessibilité intermodale des destinations
Les transports sont un catalyseur du développement du tourisme. L’accessibilité est un élément clé de
la compétitivité d’une destination (pays, région, ville) sur le marché mondial du tourisme. La hausse du
nombre de voyageurs crée bien des défis dans les domaines des infrastructures de transport, du passage aux
frontières, de l’intermodalité, de l’information des voyageurs et de l’interopérabilité technologique avec les
prestataires de services touristiques. Les grandes plateformes de correspondance (aéroports, gares
ferroviaires, ports) en particulier doivent être multimodales et bien connectées aux centres villes et aux
centres touristiques pour participer au développement d’un tourisme durable, éviter les embouteillages et
fournir aux voyageurs d’affaires et d’agrément, y compris ceux ayant des besoins spécifiques en matière
d’accessibilité, une expérience touristique satisfaisante. Les grandes plateformes de correspondance sont un
point d’entrée dans la destination et le moment rêvé pour orienter le voyage des visiteurs nationaux et
étrangers. Le potentiel de ces plateformes en matière de création d’emplois (de vente de voyages au détail,
par exemple) et de développement économique local n’est pas négligeable. Ces structures non seulement
desservent l’économie tournée vers les visiteurs, mais aussi contribuent au bien-être des résidents et à la
promotion économique de la destination.
Les travaux sur l’accessibilité intermodale des grandes plateformes de correspondance sous l’angle
du tourisme : i) analyseront les défis que pose l’amélioration de l’accessibilité et de l’intermodalité des
grandes plateformes de correspondance pour les destinations touristiques ; ii) examineront le rôle que
peuvent jouer les technologies pour faciliter l’accessibilité intermodale (au niveau par exemple des systèmes
d’information et de réservation) ; iii) examineront la manière dont les réponses intégrées apportées en
matière de transports et de tourisme peuvent contribuer à une meilleure accessibilité, et étudieront
notamment les bonnes pratiques des pouvoirs publics et des acteurs privés du secteur ; et iv) passeront en
revue les possibilités pour les infrastructures et services de transport et de tourisme de renforcer le
développement économique local et la rentabilité des investissements nationaux ou régionaux. L’OCDE
collaborera étroitement avec le Forum international des transports (FIT) pour mener des travaux analytiques
et statistiques permettant de mieux comprendre le niveau d’intégration des politiques/stratégies du
tourisme et des transports dans les pays membres et partenaires.
Réalisations escomptées

Un rapport analytique sur les politiques propices à la mobilité grâce à l’intermodalité dans le domaine
du tourisme (échéance : fin 2016).
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 4
À propos du Comité du tourisme
Des financements innovants au profit des PME du tourisme
Un meilleur accès des entreprises touristiques aux sources de financements peut rendre la filière du
tourisme plus compétitive et durable. Les travaux de l’OCDE indiquent que les conditions d’accès des PME et
des entrepreneurs à des financements sont restées difficiles dans la majorité des pays. Ces dernières années,
les PME ont été confrontées à des conditions de crédit plus strictes que leurs consœurs de plus grande taille,
et le financement par apport de fonds propres a beaucoup souffert de la crise financière. Les gouvernements
ont utilisé différents instruments pour réagir à la crise financière mondiale et à ses effets sur le financement
des PME.
D’un point de vue structurel, le secteur du tourisme est dominé par les PME, avec un grand
pourcentage de petites entreprises (par exemple hôtels et restaurants). Le financement des PME du
tourisme est touché par différents facteurs tels que l’insuffisance des capitaux consacrés au développement
de l’activité, le contexte d’exploitation de l’entreprise ou sa rentabilité. Pour une entreprise, l’insuffisance de
capitaux est un obstacle majeur au développement de l’offre clients, et pèse sur l’emploi, la formation,
l’accès au marché, l’information numérique, la distribution et l’élévation de la qualité.
Le rapport sur des financements innovants au profit des PME du tourisme : i) analysera les
difficultés/obstacles que rencontrent actuellement les PME du tourisme à la recherche de fonds ; ii) passera
en revue les conditions d’emprunt et de crédit faites aux PME et entrepreneurs du tourisme ; et
iii) recensera les mécanismes d’innovation financière (capital-risque, business angels, etc.) mis à contribution
pour financer les activités touristiques.
Réalisation escomptée

Un manuel sur les financements innovants à l’appui des PME du tourisme (échéance : fin 2016).
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 5
À propos du Comité du tourisme
Cadre d’action des pouvoirs publics en matière de commercialisation et de promotion du tourisme
Les politiques de promotion et de commercialisation du tourisme sont touchées par la baisse des
financements publics et sont remises en question par un marché touristique mondial extrêmement
concurrentiel, de nouveaux dispositifs de gouvernance et les évolutions de l’économie numérique (plateformes
de médias sociaux, fournisseurs d’accès internet, etc.). Différents pays étudient de nouveaux modèles
permettant de relier la politique du tourisme, la commercialisation du tourisme et le développement de
produits, y compris les stratégies numériques. Les entités et administrations nationales et régionales du
tourisme doivent s’ajuster à cette nouvelle donne et à ces enjeux inédits afin de mettre en place des politiques
et des programmes susceptibles de stimuler la demande de manière efficiente et efficace.
Le rapport analysant le cadre d’action des pouvoirs publics en matière de commercialisation et de
promotion du tourisme : i) passera en revue les modèles qui, aujourd’hui, relient commercialisation du
tourisme et développement de produits, y compris l’efficacité des stratégies numériques ; ii) examinera les
modèles de financement des activités de commercialisation, dont les partenariats public-privé et
public-public ; et iii) recensera les programmes de coopération qui appliquent avec bonheur des modèles
fonctionnels convenant à tous les intéressés.
Réalisation escomptée

Un examen du cadre public de commercialisation et de promotion du tourisme (échéance : fin 2016).
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 6
À propos du Comité du tourisme
Manifestations de grande ampleur et activité économique des visiteurs
Les manifestations de grande ampleur (commerciales, sportives, culturelles) forment un secteur
dynamique, en forte croissance, qui comporte des synergies évidentes avec le tourisme et peut stimuler une
modernisation des infrastructures et l’émergence de nouveaux partenariats porteurs de financements pour
le sport, le tourisme, la culture et les installations de loisirs. Ces manifestations de grande ampleur sont un
vecteur de croissance économique (du tourisme, par exemple), de création d’emplois, de mise en avant de
marques, de bien-être, de rénovation urbaine et de développement régional ou local dans les pays, régions
et villes qui les accueillent.
Les manifestations bien gérées contribuent à l’expansion structurelle de l’activité économique des
visiteurs et à l’essor de la chaîne d’approvisionnement, et les investissements réalisés pour leur tenue sont
une excellente occasion de repenser la destination et d’appuyer le développement d’infrastructures
modernes. Pour la puissance invitante, les défis sont multiples : financement, gouvernance, évaluation de
l’impact (économique, social et environnemental). Les effets positifs varient selon la quantité d’énergie et de
capitaux investie dans la pérennisation des retombées de la manifestation. L’accent sera mis sur les
manifestations qui peuvent, par leur ampleur, favoriser des changements dans la dynamique des territoires
et avoir des répercussions sur le développement touristique.
Le rapport analysant l’impact des manifestations de grande ampleur sur l’activité économique des
visiteurs : i) analysera la contribution directe (PIB, croissance, emploi) et indirecte (via le tourisme, les effets
d’entraînement pour le développement régional/local et le renforcement de l’attrait du lieu) des
manifestations de grande ampleur ; ii) étudiera leurs conséquences sur l’action des exécutifs nationaux et
locaux, et les enseignements à en tirer compte tenu des éléments collectés dans les pays qui ont récemment
organisé de tels événements ; iii) fournira aux pouvoirs publics des recommandations sur la manière
d’accroître les effets positifs à en attendre ; et iv) recensera les principaux éléments à traiter dans
l’évaluation a posteriori de la manifestation.
Réalisation escomptée

Un rapport d’analyse de l’impact économique des manifestations de grande ampleur sur l’activité
économique des visiteurs (échéance : fin 2016).
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 7
À propos du Comité du tourisme
Examen de la politique du tourisme du Mexique
L’Examen de la politique du tourisme du Mexique donnera une évaluation indépendante des
politiques, programmes et mesures intéressant le tourisme qui, au Mexique, soutiennent le développement
du tourisme durable. L’examen analysera et évaluera la politique du tourisme à la lumière des tendances,
thèmes et défis actuels, et recensera les options présentant un fort potentiel de développement et de
croissance économique. Il a pour but d’isoler les domaines dans lesquels des recommandations de l’OCDE
pourraient aider le Mexique à renforcer son secteur touristique.
L’examen : i) passera en revue la taille, la structure, la performance et la compétitivité du tourisme au
Mexique ; ii) analysera les modalités de l’élaboration, de la mise en œuvre et de l’exécution des politiques du
tourisme, ainsi que les mesures de gouvernance mises en place pour faciliter un essor inclusif et durable du
tourisme ; iii) procédera à l’analyse systématique des politiques et stratégies relatives aux transports et à
l’accessibilité, au développement d’infrastructures et de produits touristiques, aux investissements, au
financement des PME, ainsi qu’à la durabilité et à l’équilibre hommes-femmes ; et iv) recensera les exemples
de bonnes pratiques en vigueur au Mexique et dans d’autres pays.
Les analyses approfondies et les recommandations stratégiques concrètes viendront nourrir les
programmes, les activités et le plan d’action du Cabinet du tourisme du Mexique.
Réalisation escomptée

Un examen de la politique du tourisme du Mexique (échéance : fin 2016).
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 8
À propos du Comité du tourisme
Examens des politiques du tourisme au niveau national ou local
Ce volet du programme de travail offre un espace dans lequel les pays et les régions peuvent
entreprendre des examens de politiques, et l’OCDE donner des conseils stratégiques ciblés aux pays et
organisations membres et partenaires. Les examens livrent de très nombreux enseignements sur la
conception et l’efficacité des politiques et programmes relatifs au tourisme dans différents contextes
sociaux, économiques et géographiques.
L’objectif des examens des politiques du tourisme est de consolider les performances, la compétitivité
et l’innovation dans le tourisme, d’accroître les connaissances en matière de formulation et d’évaluation des
politiques du tourisme, de diffuser des enseignements et de bonnes pratiques fondés sur la réalité, et de
renforcer la cohérence des politiques et leurs liens mutuels.
Les examens des politiques du tourisme par pays livrent : i) un diagnostic de la vitalité et des
performances du secteur du tourisme au niveau national ou local ; ii) une évaluation des points forts des
politiques nationales et locales du tourisme en place, et des défis pour leur développement futur ; et iii) des
recommandations en vue d’améliorations futures. Ils viennent épauler les réformes envisagées. Le champ de
l’examen est déterminé avec le partenaire national ou local en étroite coopération avec le Comité du
tourisme. Les examens utilisent pour évaluer les politiques du tourisme un cadre d’analyse de l’OCDE
commun mais flexible. La phase d’évaluation comprend une analyse du rapport et des conclusions de
l’examen, ainsi qu’un examen par les pairs mené avec le Comité du tourisme.
Les examens thématiques des politiques du tourisme fournissent une analyse approfondie et des
recommandations concrètes concernant des domaines d’intervention spécifiques, en faisant le lien avec le
cadre plus large de la politique du tourisme. Ils présentent fréquemment la situation, les innovations et les
bonnes pratiques constatées dans les pays examinés. Ils contribuent à la cohérence des politiques en
analysant les liens entre le tourisme et d’autres domaines de l’action publique (agriculture, culture,
industries créatives, PME, etc.). Le périmètre des orientations concrètes proposées pour l’action publique est
étudié avec le Comité du tourisme.
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 9
À propos du Comité du tourisme
Mandat du Comité du tourisme 2012-16
Le Comité du tourisme assistera les membres et, le cas échéant, les non-membres à :
a)
maximiser les avantages économiques, sociaux et environnementaux du tourisme grâce à une
stratégie de développement à moyen et long terme, à des politiques du tourisme performantes,
et à une approche gouvernementale intégrée permettant une plus grande cohérence entre les
politiques du tourisme et celles qui sont suivies dans d’autres domaines (par exemple avec
l’éducation, l’environnement, l’innovation, l’emploi, la sureté et la sécurité, les échanges ou les
transports) ;
b)
promouvoir, dans un contexte de mondialisation et de décentralisation, le développement
durable du tourisme comme source de croissance économique ; de création d’emplois et de
développement, à la fois dans les grands centres mais aussi dans les régions ;
c)
améliorer la compétitivité et l’image des destinations pour les rendre plus attractives pour la
population locale, les visiteurs et pour les investisseurs au bénéfice de l’ensemble de l’économie ;
d)
concevoir, adopter et mettre en œuvre des réformes de politiques du tourisme afin d’améliorer la
productivité et la performance de la croissance sur le long terme ;
e)
contribuer à l'avancée de la coopération internationale dans le secteur du tourisme.
Pour atteindre ces objectifs, le Comité du Tourisme devra prendre la responsabilité de l’analyse et du
développement de recommandations liées aux politiques du tourisme. Dans le contexte de cette mission, le
Comité du Tourisme devra :
a)
préparer des analyses et évaluations sur les politiques du tourisme, recenser les bonnes pratiques
pour les entreprises et la politique permettant de répondre aux défis majeurs dans ce domaine,
fournir des conseils pour le développement des politiques et servir de centre d’information sur
les politiques du tourisme ;
b)
partager les connaissances et les expériences en vue d’identifier les bonnes pratiques liées aux
politiques et aux stratégies du tourisme, notamment dans les domaines de la compétitivité, de la
protection du consommateur, du commerce électronique, de la gouvernance, de l’innovation, de
l’emploi, de la législation, du développement local, de la productivité et des compétences, des
PME et de l’entreprenariat, du développement durable, et de la fiscalité ;
c)
entreprendre des analyses en profondeur du secteur du tourisme et des marchés pour aider les
Membres, les non-Membres et le secteur du tourisme et des voyages à réaliser tout le potentiel
économique, social et environnemental du tourisme ;
d)
améliorer la mesure du tourisme international et interne, en répondant aux besoins
d’information des gouvernements et du secteur privé ; en promouvant le compte satellite du
tourisme; et en contribuant à la diffusion et à l'utilisation plus efficace de données de haute
qualité sur l’économie du tourisme pour étayer l’analyse et la prise de décision par les
entreprises et les pouvoirs publics, y compris par la promotion de réseaux d'intelligence
économique sur le tourisme ;
e)
offrir un forum pour le dialogue, les innovations et l'évaluation comparative sur les
problématiques et les politiques du tourisme et diffuser les résultats, par le biais du site internet
de l’OCDE, de publications et de conférences thématiques.
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 10
À propos du Comité du tourisme
Les actions menées par le Comité du Tourisme devront être guidées par les principes de
fonctionnement suivants. Le Comité du Tourisme devra :
a)
contribuer à mettre en œuvre les objectifs stratégiques de l’Organisation, développer, selon les
besoins, des liens actifs avec les programmes horizontaux de l’Organisation, entretenir des
relations de travail étroites avec d’autres organes pertinents de l’Organisation afin de compléter
et d’étayer les travaux d’analyse en cours et d’examiner les aspects de ces travaux intéressant le
tourisme et, le cas échéant, entreprendre des projets conjoints ;
b)
développer des partenariats avec le secteur privé et d’autres parties prenantes en vue de définir
une vision partagée des évolutions stratégiques et organiser, si nécessaire, des forums en vue
d’explorer les questions d’actualité et de formuler des recommandations pour l’action ;
c)
engager les non-Membres conformément à la stratégie de l'OCDE et en accord avec la stratégie
de relations mondiales du Comité du Tourisme, et partager avec eux les résultats de ses travaux ;
d)
contribuer à la promotion de l’importance du tourisme dans l’économie mondiale, coopérer
étroitement avec les autres organisations internationales actives dans le domaine du tourisme, et
collaborer de façon à assurer que les actions soient complémentaires.
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 11
À propos du Comité du tourisme
Mandat du Forum mondial des statistiques du tourisme
Le Forum mondial sur les statistiques du tourisme est géré conjointement par l’OCDE et Eurostat,
l'Office Statistique de la Commission Européenne.
Le Forum mondial sur les statistiques du tourisme offre un cadre unique pour l’échange périodique de
vues et d’expériences sur l’évolution des statistiques du tourisme et leur exploitation pour l’action politique
et pour les entreprises, aussi bien dans l’Union européenne (UE), dans les autres pays de l’OCDE, que dans
certains pays non membres.
Le Forum mondial sur les statistiques du tourisme se réunit une fois tous les deux ans à l’invitation d’un
pays hôte.
Le Forum mondial sur les statistiques du tourisme examine les principales questions relatives à
l’établissement de statistiques du tourisme harmonisées, dans un cadre propre à renforcer la coopération
entre les pouvoirs publics, le secteur privé, les chercheurs, les universités, les pays Membres et non membres
de l’OCDE et de l’UE, et les organisations internationales.
Les objectifs du Forum mondial sur les statistiques du tourisme sont les suivants :

Réunir une large participation d’experts, de chercheurs et d’universitaires des pays Membres de
l’UE, de l’OCDE et de certains pays non membres, représentatifs de l’ensemble des branches
d’activité du tourisme ;

Présenter et examiner des études de cas sélectionnées portant sur la mise en œuvre de
méthodes statistiques, de définitions et de classifications ainsi que sur la mise au point de
nouveaux outils statistiques ;

Partager des idées, des expériences et des concepts en vue d’élaborer des statistiques
harmonisées du tourisme et formuler des propositions concrètes tendant à améliorer la définition
du tourisme et la mesure de son poids dans l’économie ;

Repérer d’autres sources d’information et encourager l’utilisation des nouvelles technologies de
l’information de manière à réduire le travail demandé aux entreprises du secteur du tourisme et à
améliorer la diffusion des statistiques à l’ensemble des partenaires intéressés ;

Élaborer des systèmes intégrés de statistiques du tourisme et des indicateurs socio-économiques
propres à donner une vue d’ensemble du secteur du tourisme, en particulier aux responsables
publics, et à permettre d’établir des liens avec le reste de l’économie.
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 12
À propos du Comité du tourisme
Publications et études
Teandances et politiques du tourisme de l'OCDE 2016, 2016, chapitres sur « Tendances du tourisme et
priorités des politiques du tourisme », « Des déplacements fluides pour améliorer l’expérience
touristique » et « Des politiques propices à l’économie collaborative dans le tourisme », publication.
Pour des emplois de qualité dans le secteur du tourisme, 2015, Études de l’OCDE sur le tourisme 2015/02
– disponible en ligne.
Tour d'horizon des politiques efficaces pour la croissance du tourisme, 2015, Études de l’OCDE sur le
tourisme 2015/01 – disponible en ligne.
Le tourisme et l'économie créative, 2014, publication.
Tendances et politiques du tourisme de l'OCDE 2014, chapitres sur « Tendances du tourisme et priorités
des politiques du tourisme » et « Facilitation des voyages, tourisme et croissance » et « Fiscalité et
tourisme », publication.
OECD Environmental Performance Reviews: Iceland 2014, 2014, including a chapter on “Tourism and
environment”, publication.
Indicateurs de la Compétitivité du Tourisme, 2013, Études de l’OCDE sur le tourisme 2013/02 – disponible
en ligne.
Innovation verte dans les services touristiques, 2013, Études de l’OCDE sur le tourisme – disponible en
ligne.
Tendances et politiques du tourisme de l'OCDE 2012, chapitres sur « La gouvernance du tourisme dans les
pays de l’OCDE », « Un cadre pour l’évaluation des programmes et politiques du tourisme » et
« L’éducation et la formation pour la compétitivité et la croissance du tourisme », publication.
Food and the Tourism Experience, 2012, publication.
Climate Change and Tourism Policy in OECD Countries, en partenariat avec le PNUE, 2011, publication.
Italy – Review of Issues and Policies, 2011, publication (également disponible en italien).
Sustainable tourism and local development in Apulia region (Italy), 2010, avec le Programme LEED.
Tendances et politiques du tourisme de l'OCDE 2010, chapitres sur « Les politiques pour promouvoir la
compétitivité et le développement durable du tourisme » et « Compte Satellite du Tourisme : l'utilisation
des données pour les entreprises et l'élaboration des politiques », 2010, publication.
L'impact de la culture sur le tourisme, 2009, publication.
Compte Satellite du Tourisme : Cadre méthodologique recommandé 2008, EUROSTAT, OCDE, Division
des statistiques des Nations Unies (UNSD) et Organisation Mondiale du Tourisme, publication disponible
en ligne à cette adresse : http://unstats.un.org/unsd.
Principes d’actions de Riva del Garda pour encourager la compétitivité et le développement durable du
tourisme, 2008.
Local Development Benefits from Staging Global Events, 2008, publication du Programme LEED de
l’OCDE.
Le tourisme dans les pays de l'OCDE 2008 : Tendances et politiques, 2008, chapitres sur « Nouveau
paradigme pour la politique du tourisme international », « Mondialisation, PME et développement du
tourisme » et « libéralisation du commerce des services et développement du tourisme » publication.
Climate Change in the European Alps: Adapting Winter Tourism and Natural Hazards Management,
2007, publication de la Direction de l’Environnement de l’OCDE.
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 13
À propos du Comité du tourisme
Fostering SME and Entrepreneurship Development in the Tourism Sector in Bulgaria, 2007, study with
the OECD LEED programme.
Innovation and Growth in Tourism, 2006, publication.
Investment and Entrepreneurship Development in the Tourism Sector: the Case of the Autonomous
Republic of Crimea, Ukraine, 2005, study with the OECD LEED programme
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 14
À propos du Comité du tourisme
Événements à venir
98ème session du Comité du Tourisme, 6 et 7 octobre 2016, Paris, France, sur invitation uniquement
14ème Forum mondial sur les statistiques du tourisme, 23-25 novembre 2016, Venise, Italie, sur invitation
uniquement.
99ème session du Comité du Tourisme, 28 et 29 mars 2017, Paris, France, sur invitation uniquement.
1ère session du Groupe de travail sur les statistiques du tourisme, 13 juin 2017, Paris, France, sur invitation
uniquement
100ème session du Comité du Tourisme, 3 et 4 octobre 2017, Paris, France, sur invitation uniquement.
-------------------
Pour de plus amples informations
Contactez : M. Alain DUPEYRAS, Responsable de l’unité tourisme, OCDE, alain.dupeyras@oecd.org
Consultez le site de l’OCDE : http://www.oecd.org/fr/cfe/tourisme/
Consultez le « data portal » de l’OCDE : http://dotstat.oecd.org
www.oecd.org/cfe/tourisme
Page 15
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
178
Taille du fichier
706 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler