close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Cantine scolaire, Marçon André Wogenscky

IntégréTéléchargement
1/4 Fiche Cantine scolaire, Marçon
Semaine de l’Architecture
Cantine scolaire, Marçon
André Wogenscky
Avec sa première commande, en 1957, une cantine scolaire à Marçon, dans la Sarthe, Wogenscky obtient
dans la presse une critique très favorable. Le Corbusier lui donne quelques conseils et l’encourage.
Il s’agit d’une petite construction entièrement vitrée, sur pilotis, prévue pour capter le maximum de
soleil en hiver et peu de chaleur en été, grâce à un brise-soleil.
Les journalistes en parlent comme de “la cantine la plus moderne de France”.
Les 5 principes de Le Corbusier :
- le toit terrasse
- les fenêtres en bandeau
- le sol dégagé
- le plan libre
- la promenade architecturale
CAUE de la Sarthe 1 rue de la Mariette 72000 Le Mans tél. 02 43 72 35 31 email : caue.sarthe@wanadoo.fr
2/4 Fiche Cantine scolaire, Marçon
Semaine de l’Architecture
Pour Wogenscky, l’architecture est l’enveloppe biologique déterminée par les
gestes de l’individu. Cette conception
s’exprime dans la cantine scolaire édifiée
à Marçon.
Que font les enfants qui viennent ici déjeuner ?
“Ils arrivent, entrent dans le bâtiment,
posent leurs vêtements, se lavent les
mains, s’assoient, déjeunent, puis sortent
pour jouer sur la pelouse ou sous le préau
couvert, vont éventuellement aux toilettes puis regagnent l’école.”
Ce programme s’inscrit dans un unique
rectangle, libre de toute cloison, dont
l’essentiel de la surface est réservé à
l’espace repas équipé de tables carrées
et rectangulaires (de deux, quatre ou six
places) et de tabourets.
Des menuiseries déterminent à chaque extrémité une zone
spécifique :
deux panneaux de bois simples sur lesquels sont vissées des
patères délimitent l’entrée, un meuble passe-plat intégrant
de nombreux placards isole la cuisine.
Des baies vitrées pourvues de profonds brise-soleil ouvrent
largement la cantine sur les alentours, d’autant que le bâtiment est établi sur des pilotis. Ainsi sont ordonnés, selon
une rigueur revendiquée, l’intention du maître d’ouvrage
(sortir les cantines de leur pénombre moyenâgeuse) et le
programme type.
CAUE de la Sarthe 1 rue de la Mariette 72000 Le Mans tél. 02 43 72 35 31 email : caue.sarthe@wanadoo.fr
3/4 Fiche Cantine scolaire, Marçon
Semaine de l’Architecture
Cette mise en ordre fondatrice opérée, Wogenscky introduit “des éléments de poésie, sans lesquels l’architecture serait insoutenable”.
C’est le murmure du jeu des matériaux (brique/béton) et des modénatures du béton (larges coffrages
ou facettes étroites).
C’est le clin d’œil à la sculpture
avec les patères en bois tourné qui
se réfèrent aux formes favorites de
Marta Pan.
Marta Pan, Sculpture (1969)
C’est l’éclat des couleurs (le rouge des éléments verticaux des
brise-soleil, l’orange du mur intérieur qui prolonge l’entrée, le
bleu lazuli du long mur intérieur nord, le blanc laqué de l’espace
cuisine, le blanc du plafond, le béton brut des poutres) et leur
incidence sur la teinte du bois exotique des éléments meublants
fixes ou mobiles.
C’est la mise en scène de l’arrivée par la création d’une butte qui
justifie l’édification d’une passerelle en béton.
C’est enfin le surgissement des courbes
inversées du bloc toilettes, auxquelles
Le Corbusier a donné leur forme définitive et du cylindre déformé du local
technique, deux formes souples entre
lesquelles devait onduler une grande
courbe minérale ou végétale “destinée à protéger les enfants du vent”.
CAUE de la Sarthe 1 rue de la Mariette 72000 Le Mans tél. 02 43 72 35 31 email : caue.sarthe@wanadoo.fr
4/4 Fiche Cantine scolaire, Marçon
Semaine de l’Architecture
“L’architecture doit se mouler dans cet espace, épouser son dynamisme ou tenter de le transformer. Ce
n’est pas seulement l’architecture qui crée de l’énergie dans l’espace. L’espace lui-même qui reçoit l’architecture est un champ d’énergies qui la conditionne. Cette sorte de mutation de la conception spatiale
donnera peut-être un jour une architecture à quatre dimensions, un continuum temps-architecture…”
André Wogenscky, Architecte
Pour info
Date de la construction : 1959
Classé Monument historique en 2001
Plans : établis par Le Corbusier avec
André Wogenscky son collaborateur de
20 ans comme directeur de chantier
Accueil : 120 élèves
Coût : 7 millions d’anciens francs
Crédit photographique : “Reproduction illicite ou exploitation interdite sans accord préalable de l’auteur”
CAUE de la Sarthe 1 rue de la Mariette 72000 Le Mans tél. 02 43 72 35 31 email : caue.sarthe@wanadoo.fr
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
2 933 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler