close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

carbone - ADEME Aquitaine

IntégréTéléchargement
« Résultats
intermédiaires
»
Etablir une comptabilité
« carbone » pérenne
CITBA
Reconnue pour la conception de tuyauteries
industrielles clés en main répondant à des
contraintes extrêmes d’utilisation, CITBA est
spécialisée dans les travaux process, études,
réalisation et montage d’appareils ou unités qui
sont destinés à l’industrie pétrolière, gazière,
papetière et chimique. Le site, situé à Arthèz
de Béarn compte 91 salariés (ETP). Pour répondre au mieux à ses clients, CITBA s’attache
à aller au-delà des exigences règlementaires
(Certification ISO 9001 : 2008, MASE/UIC…).
BUT DU Bilan Carbone®
pourquoi réduire les Gaz a Effet de Serre
C’est dans le cadre de sa politique responsable de
Développement Durable et d’amélioration continue que
CITBA a souhaité inventorier les émissions directes
et indirectes de gaz à effet de serre générées par
ses trois activités : administration (sites externes),
atelier (Arthez de Béarn) et chantier.
Près de 95% de ces émissions résultent de 4 postes :
les intrants (74%) qui représentent l’ensemble des
matériaux (principalement les métaux) et services
achetés, les déplacements (9%), le fret (6%) et
l’amortissement des biens immobilisés (6%). Viennent
ensuite les postes « faiblement émetteurs », comme
l’énergie (3%), les procédés non énergétiques (gaz de
soudages, fuites de fluides réfrigérant) ou les déchets.
Résultat du Bilan Carbone®
Les actions d’améliorations variées :
Une marge de manœuvre restreinte
CITBA a une marge de manœuvre de réduction des émissions limitée sur le poste des
matériaux intrants. En effet, les métaux qui servent de «matière première» à CITBA
doivent répondre à des spéciations techniques bien précises avec des fournisseurs
concernés qui ne sont pas forcément locaux. Trouver des matériaux alternatifs ou
de nouveaux fournisseurs reste compliqué.
«
Le Bilan Carbone est un outil
complémentaire qui répond
à notre engagement développement durable : il permet de
quantifier notre niveau d’émission en gaz à effet de serre,
notre dépendance économique
vis-à-vis des fluctuations des
prix des ressources fossiles.
Les résultats ont abouti sur un
indicateur carbone que nous
allons suivre chaque année »
Carole LAGARES,
Responsable QHSE
CITBA
®
Les efforts de diminution de gaz à effet de serre se sont portés sur d’autres postes
comme par exemple :
- L’énergie : le remplacement des convecteurs électrique par des pompes à chaleur
permet de réduire les émissions annuelles de 10 teqCO2
- Le transport et les opérations de manutention : un plan de formation à l’éco conduite
va permettre à l’ensemble de l’effectif CITBA de se former sur plusieurs années
Atelier CITBA
Dans le cadre de sa politique d’amélioration continue, CITBA envisage :
- La mise en place et le suivi annuel d’un indicateur carbone qui permettra de
quantifier l’impact des efforts des actions de réductions mises en places.
Tuyauteries
- La poursuite d’une meilleure efficacité énergétique. Le poste air comprimé,
par exemple, est souvent un poste énergivore en entreprise. Après l’achat d’un
compresseur avec variateur et fonctionnement uniquement sur demande, CITBA
envisage un audit (fuite, utilité, pression…) afin de réadapter le réseau à l’usage
qui en est fait.
10 tonnes eqCO2
c’est la quantité de gaz à effet de serre non émise chaque année grâce aux économies
d’énergies provenant du remplacement des convecteurs électriques par des pompes à
chaleur.
Jusqu’à 488t eq CO2
c’est la quantité théorique d’émission évitée (extraction, mise en forme, fret) en réutilisant
directement 30% des équipements vendus au client arrivant en fin de vie et en recyclant
le reste.
le Conseil
en réduction de
GES
Ne pas négliger
les émissions
d’utilisation et de
fin de vie
Faire un bilan complet et exhaustif
des émissions de gaz à effet de serre
permet parfois de découvrir des
émissions importantes et de nouvelles
actions d’amélioration
Atelier CITBA
Exemples d’actions:
Sur le poste « utilisation » : des retours d’expériences montrent que plus de 90% des
émissions carbone d’un produit peuvent être liées à son utilisation. C’est le cas par exemple
des pompes (consommation électrique). L’entreprise qui fabrique ces équipements peut
agir sur le poste « utilisation » en se démarquant de la concurrence et en permettant
au client de consommer moins d’énergie : dimensionnement exact de la pompe au strict
besoin du client, conception de moteurs économiques, régulation de vitesse, rognage
des roues pour obtenir précisément les caractéristiques requises, conception d’un coffret
de diagnostic permettant d’optimiser son fonctionnement et suivi, etc.
Sur le poste « fin de vie » : En fin de vie, les équipements sont souvent considérés
comme des déchets. Leur traitement engendre l’émission de gaz à effet de serre (transport,
traitement). Dans certains cas, il s’agit d’une formidable source de produits revalorisables
qui peuvent remplacer l’achat de nouvelles matières premières.
Opération collective objectif -20% carbone
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
48
Taille du fichier
621 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler