close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Brochure Master Etudes germaniques - Université Paris

IntégréTéléchargement
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
SOMMAIRE
Présentation de l’UFR
page 2
Dates des inscriptions pédagogiques
page 2
MASTER LLCE spécialité : études germaniques
parcours « Etudes allemandes et germanophones »
Présentation et structure du parcours « Etudes allemandes et germanophones »
page 4
MASTER 1
Programme des enseignements des semestres 1 et 2
Stage de rentrée obligatoire pour les étudiants en Master 1
page 8
ère
année
Modalités du contrôle des connaissances
page 14
Régime des étudiants de Master 1ère année en séjour dans une université étrangère
page 16
page 17
Le mémoire – Master 1
page 18
MASTER 2
Programme des enseignements des semestres 3 et 4
Modalités du contrôle des connaissances
Régime des étudiants de Master 2e année en séjour dans une université étrangère
page 21
page 27
page 28
Le mémoire – Master 2
page 28
Liste des directeurs de recherches de Master
page 30
MASTER parcours « allemand – philosophie »
Structure, programme et modalités du contrôle des connaissances
page 35
MASTER spécialité « allemand – lettres »
Structure, programme
page 39
MASTER parcours « CIMER » - Communication Interculturelle et Muséologie au sein de l’Europe
Rénovée
Structure, conditions d’inscription
page 41
MASTER parcours Etudes centre-européennes (Coopération des spécialités Etudes slaves et Etudes
germaniques)
Structure, conditions d’inscription
page 43
ANNEXE - Cadre général du Contrôle des connaissances
page 47
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 1
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
PRESENTATION DE L'U.F.R.
L’U.F.R. d'Études Germaniques et Nordiques est dirigée à compter du 1er septembre 2013 par M. Bernard BANOUN, professeur.
Directrices adjointes :
Mme Hélène MIARD-DELACROIX, professeur :
Mme Frédérique HARRY, maître de conférences :
LeresponsableduMasterest:M.leProfesseurGérardRaulet
Responsable du cursus allemand-lettres : M. le Professeur Gérard Laudin
Chargée des relations internationales (ERAMUS/SOCRATES) Mme le Professeur Martine Dalmas
Coordonnateur ERASMUS/SOCRATES pour l’allemand : M. Alexandre Dupeyrix
Adresse : UFR d’Études Germaniques et Nordiques - Centre Universitaire Malesherbes
108, boulevard Malesherbes - 75850 Paris cedex 17
Tél : 01 43 18 41 42 (secrétariat du Master d’Etudes Germaniques)
Fax : 01 43 18 41 44
e-mail : etudes-germaniques@paris-sorbonne.fr
Horaires d’ouverture du secrétariat d’Études germaniques et nordiques
du lundi au jeudi
9h30 – 12h30 et 14h – 16h30
vendredi
9h30 – 12h30 (fermé l’après-midi)
Permanence téléphonique : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30
Début des enseignements : Cours magistraux et TD le lundi 19 septembre 2016
Inscriptions pédagogiques
Les inscriptions pédagogiques s’effectuent en ligne à chaque semestre (en septembre et en
janvier). Elles seront ouvertes du lundi 12 septembre à 15h au 30 octobre à 17h.
Les étudiants qui auront reçu leur carte d’étudiant tardivement sont autorisés à se présenter au
secrétariat de l’UFR (bureau 311) jusqu’au 23 octobre.
IMPORTANT
Aucune convocation aux examens ne sera envoyée. Il appartient aux étudiants de se tenir
informés des dates des examens en consultant le panneau d’affichage des « MASTER Etudes
germaniques » (3e étage) ou la page web de l’UFR sur le site internet www.paris-sorbonne.fr
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 2
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
MASTER
Mention : Langues, littératures et civilisations
étrangères
Master Recherche
Spécialité : Etudes germaniques
Parcours :
Etudes allemandes et germanophones
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 3
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Mention : Langues, littératures et civilisations étrangères
Master Recherche
Spécialité : Etudes germaniques
Parcours : Etudes allemandes et germanophones
L’UFR d’Etudes germaniques et nordiques de Paris-Sorbonne, héritière directe de l'Institut d'Études
Germaniques de la Sorbonne où enseignèrent Charles Andler, Ernest Tonnelat et Robert Minder, tous
trois plus tard professeurs au Collège de France, offre un large éventail de possibilités de spécialisation
en
- linguistique moderne de l’allemand,
- littérature (du Moyen Age au XXIe s.),
- linguistique diachronique et littérature médiévale,
- linguistique et didactique,
- histoire et civilisation,
- yiddish
- études centre-européennes,
- littérature autrichienne,
- civilisation autrichienne,
- littérature et civilisation helvétiques.
- histoire des idées
L’offre couvre ainsi tout le champ des Etudes allemandes : l'étude de la langue, de la
civilisation, de l'histoire des idées et de la littérature des pays de langue allemande : Allemagne
proprement dite, Autriche, Suisse alémanique, minorités allogènes des pays non allemands. Pour
chaque secteur de ce champ les axes d’analyse présentent une diversité et une complémentarité unique
en France : linguistique historique des langues germaniques, linguistique de l'allemand moderne,
études médiévales (mentalités), histoire culturelle, poésie et poétique depuis le XVIIe siècle,
littératures baroque, classique et romantique, histoire des idées, étude des cultures et civilisations
modernes et contemporaines, civilisation du monde germanique depuis 1945, yiddish et études judéoallemandes.
La fusion de l’ex-maîtrise et de l’ex-DEA, en rendant Master 1 (M1) et Master 2 (M2)
solidaires, permet d’envisager un parcours de spécialisation progressive qui aura été préparée par des
possibilités d’options dans le parcours L3, lequel prévoit aussi une possibilité de renforcement de
l’orientation littérature, civilisation ou histoire des idées dans le cadre de l’UE 5.
Pour cette spécialisation progressive en M1/M2 l’UFR d’Etudes germaniques et nordiques
peut s’appuyer sur plusieurs équipes d’accueil :
- l’EA1 4349 « Etude et édition de textes médiévaux » (ED2 I)
- l’EA 3556, REIGENN (Représentations Et Identités. Espaces Germanique, Nordique et
Néerlandophone) dirigée par le professeur M.-T. Mourey et rattachée à l’ED IV.
- la composante “ Mondes germaniques, néerlandais et scandinaves ” de l’UMR3 8138
SIRICE :Identités, Relations internationales et Civilisations de l’Europe – CNRS / Paris I / Paris
IV), dirigée par le professeur Eric Bussière (historien, Paris IV). Responsable pour l’UFR d’Etudes
Germaniques : M. Raulet.) Sont notamment rattachés à cette UMR les professeurs Miard-Delacroix,
Raulet et Stark. Les étudiants travaillant sur l’entre-deux-guerres sous la direction de M. Raulet
1
EA : Équipe d’accueil
ED : École doctorale
3
UMR : Unité mixte de recherche CNRS / Université
2
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 4
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
peuvent réaliser leur recherche dans le cadre du Groupe de recherche sur la culture de Weimar
(Fondation Maison des sciences de l’homme), qui est conventionné avec l’IRICE.
- l'EA 7332 "Centre de linguistique en Sorbonne" (CeLiSo), rattachée à l’ED 5 et dirigée par le
Professeur Wilfrid Rotgé
- l’EA 4509 " Sens Texte Informatique Histoire " – rattachée à l’ED V dirigée par le professeur
Jacques Dürrenmatt.
- le CIRCE (Centre Interdisciplinaire d’Etudes Centre-européennes), commun à l’UFR d’Etudes
germaniques et nordiques et à l’UFR d’Etudes slaves, co-dirigé par Mme Delphine Bechtel (MCF
HDR) et Mme Smorag-Goldberg, et composante d’Eur’ORBEM, dirigé par M. Xavier Galmiche. Le
CIRCE et Eur’ORBEM sont rattachés à l’ED IV.
C’est pourquoi il a été prévu de faire une place dans la maquette M à la participation des
étudiants aux activités des équipes de recherche.
Par ailleurs dès le niveau Master 1 (semestre 2) les séminaires peuvent être choisis dans l'offre
de l'UFR ou, selon le parcours individuel, tout autre séminaire d'une autre UFR de Paris IV ou encore
à l'étranger sous le contrôle du directeur de recherche et du responsable de la formation. La mobilité et
la transversalité seront encouragées en fonction des profils individuels des étudiants. L’objectif est de
parvenir à former au niveau M de jeunes chercheurs possédant à la fois une formation générale large et
une spécialisation pointue et qui se destinent à poursuivre leur cursus par le doctorat.
L’obtention définitive du diplôme de fin d’études de Master est prononcée au terme de la
deuxième année (Master 2) par un jury composé de tous les directeurs de recherche chargés d’un
séminaire et présidé par le responsable de la formation.
Le jury se réunit en juin et fin septembre. Il établit une liste d’admission, fondée sur un
classement par ordre de mérite et qui prend en compte les 4 semestres de l’ensemble du Master. Ce
classement est déterminant pour l’attribution d’éventuelles allocations de recherche (à solliciter auprès
du directeur de l’Ecole doctorale).
Pour être admis en thèse le candidat devra au terme de M2 avoir obtenu une moyenne
générale de 14 sur 20. La note du mémoire ne devra pas être inférieure à 14 sur 20.
ÉQUIPE DE FORMATION
Niveau M
Responsable de l’EF de spécialité niveau M : M. Raulet
Equipe de formation niveau M : M. Banoun, Mme Carré, Mme Dalmas*, M. Laudin, Mme Miard-Delacroix,
Mme Mourey, M. Raulet.
* LA LINGUISTIQUE ALLEMANDE fait partie également au niveau M de la mention „Lettres, Philologie et
Linguistique ”. Se reporter aux équipes de formation de mention et de spécialité de cette mention.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 5
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Master 1ère année
Semestre 1
ECTS
7 ECTS
Semestre 2
ECTS
10 ECTS
Unité d’enseignement (UE)
UE1TRONCCOMMUN
- M2AL0401 : linguistique moderne,
- M2AL0403 : linguistique diachronique et
littérature médiévale allemande,
- M2AL0404 : histoire des idées
- M2AL0405 : littérature (du Moyen Age au
XXIe s.),
- M2AL0407 : littérature autrichienne
- M2AL0409 : civilisation allemande
- M2AL0410 : Etudes centre-européennes
UE2 Compétence linguistique
M1AL02LG
. version écrite (niveau CAPES ou spécifique
M1)
. thème écrit
12 ECTS
20 ECTS
UE3 Séminaires de spécialisation &
Méthodologie de la discipline
3 séminaires à choisir dans l’offre d’enseignements
- M1AL0401 : linguistique moderne,
- M1AL0403 : linguistique diachronique et
littérature médiévale allemande
- M1AL0404 : histoire des idées allemandes
- M1AL0405 : littérature (du Moyen Age au
XXIe s.),
- M1AL0409 : civilisation allemande
- M1AL0410 : Etudes centre-européennes
2 ECTS
UE4 2e langue
2 ECTS
UE5 Documentation et TICE 4
Stage
UE1 Séminaires de spécialisation
3 séminaires à choisir dans l’offre d’enseignements
M1AL01RS : rédaction scientifique
7 ECTS
Unité d’enseignement (UE)
UE2
Mémoire (M2AL002U)
(équivalant à 100 heures)
M1AL05ST
4
Cours et ateliers sur la formation à la recherche documentaire et aux TICE : M. Chevrel au Centre
Malesherbes ou enseignements transversaux assurés par la mention de master LLCE. L'offre de ces
enseignements transversaux se compose d'un cours de recherche documentaire (qui a lieu le lundi) et d'une série
de séances sur Méthodologie des disciplines et ouverture transdisciplinaire (le vendredi matin, de 9h à 10h au
centre Malesherbes). Pour cet enseignement, divers intervenants se partagent le volume horaire dont nous
disposons, à raison de 2 séances d'une heure pour chacun d'entre eux.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 6
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Master 2e année
Semestre 3
ECTS
6 ECTS
12 ECTS
Semestre 4
Unité d’enseignement (UE)
Unité d’enseignement (UE)
UE 1 Tronc commun
Problématique des équipes de recherche :
UE1
2 journées d’études (1 en novembre, 1 en
décembre) composées d’interventions des équipes
de recherche sur leurs projets en cours et leurs
méthodes
UE 2 Séminaire de spécialisation (2)
24 heures
un des modules suivants :
Mémoire (M4AL001U)
- M3AL0401 : linguistique moderne,
- M3AL0402 : linguistique allemande diachronique
- M3AL0403 : littérature médiévale
- M3AL0404 : histoire des idées allemandes
- M3AL0405 : littérature I
- M3AL405B : littérature II
- M3AL405C : histoire culturelle allemande
- M3AL0409 : civilisation allemande,
- M3AL0410 : études centre-européennes,
12 ECTS
Et participation au séminaire du directeur de
recherche ou à un séminaire accepté en
équivalence (12h) (3)
UE 3 Séminaire de spécialisation
24 heures (1)
un des modules suivants :
- M3AL0401 : linguistique moderne,
- M3AL0402 : linguistique allemande diachronique
- M3AL0403 : littérature médiévale
- M3AL0404 : histoire des idées allemandes
- M3AL0405 : littérature I
- M3AL405B : littérature II
- M3AL405C : histoire culturelle allemande
- M3AL0409 : civilisation allemande,
- M3AL0410 : études centre-européennes,
= 30 ECTS
(1) enseignements choisis dans l'offre spécifique M2
(2) Possibilité pour ces spécialisations de séminaires dans l’offre des enseignements de concours (OPTIONS D’AGREGATION
UNIQUEMENT), dans d'autres disciplines (et/ou à l'étranger) ainsi que dans les établissements membres du GIP CIERA – Centre
Interdisciplinaire d’Etudes et de Recherches sur l’Allemagne (www.ciera.fr).
(3) En l’absence d’un séminaire du directeur de recherche au deuxième semestre sont reconnus comme équivalents le séminaire doctoral du
directeur de recherche ou un autre séminaire choisi avec l’agrément du directeur de recherche.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 7
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
MASTER
Spécialité : Etudes germaniques
Parcours : Etudes allemandes et
germanophones
Semestres 1 & 2
(Première année)
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 8
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
PROGRAMME
Les séminaires de linguistique sont dispensés à l’UFR d’Etudes germaniques et nordiques et relèvent du Master spécialité
Études germaniques (mention LLCE / École doctorale IV) OU du Master spécialité linguistique mention Lettres,
philologie et linguistique (École doctorale V)5 .
∗
M1 / M2 AL0401 Linguistique moderne
M1 AL401 – Mme le Professeur Martine Dalmas
La parole persuasive : discours publicitaire, discours médiatiques
Le séminaire sera consacré aux aspects linguistiques de l’argumentation et portera plus précisément sur des types
de discours à visée éminemment persuasive. Qu’il s’agisse du discours publicitaire, d’autres types de discours
médiatiques ou de certaines formes de la parole politique, le but est de convaincre le récepteur du message, mais
les moyens d’y parvenir varient.
Les deux premières séances seront consacrées à un retour sur la rhétorique, puis seront abordés quelques cas
représentatifs dans chacun des domaines évoqués. Le but du séminaire est de familiariser les participants avec les
mécanismes et les procédés argumentatifs ainsi que leur marquage et de permettre un meilleur décryptage des
pratiques discursives et des stratégies à l’œuvre. Le séminaire se déroulera de manière interactive sous la forme
d’exposés et de discussions.
On pourra se préparer au séminaire en consultant les ouvrages et en lisant les articles téléchargeables indiqués :
Adam, Jean-Michel/ Bonhomme, Marc. 2012. L’argumentation publicitaire. Rhétorique de l’éloge et de la
persuasion.Paris:A.Colin.
Janich,Nina.2010.Werbesprache.EinArbeitsbuch.5.überarb.underg.Auflage.Tübingen:Narr.
Articles:
Charaudeau, Patrick. 2011. Que vaut la parole d’un chroniqueur à la télévision? L’affaire Zemour, comme
symptôme d’une dérive de la parole médiatique, in Réseaux, Paris, 2011/6, pp.135-161, La Découverte,
2011.[http://www.patrick-charaudeau.com/Que-vaut-la-parole-d-un.html]
Charaudeau, Patrick. 2009. "Le discours de manipulation entre persuasion et influence sociale", Acte du
colloquedeLyon,2009.
URL: http://www.patrick-charaudeau.com/Le-discours-de-manipulation-entre.html Le discours de
manipulationentrepersuasionetinfluencesociale,ActesducolloquedeLyon,2009[VERSIONPDF]
Charaudeau,Patrick.2008."L’argumentationdansuneproblématiquedel’influence",RevueArgumentationet
Analyse du Discours, (AAD) n°1, L’analyse du discours au prisme de l’argumentation, en ligne
(http://aad.revues.org).
URL:http://www.patrick-charaudeau.com/L-argumentation-dans-une.html
Charaudeau, Patrick. 2005. "Quand l’argumentation n’est que visée persuasive. L’exemple du discours
politique", in Burger M.et Martel G., Argumentation et communication dans les médias, Coll. "Langue et
pratiquesdiscursives",ÉditionsNotaBene,Québec,2005
.
URL:http://www.patrick-charaudeau.com/Quand-l-argumentation-n-est-que.html
5
Pour la linguistique allemande, les étudiants ont le choix entre la mention "LLCE", spécialité "Etudes
germaniques" (UFR d'Etudes germaniques et nordiques) ou la mention „Lettres, Philologie et Linguistique ”,
spécialité "Linguistique" (UFR de Langue française).
En Sorbonne : Escalier G, rez-de-chaussée - 1, rue Victor Cousin - 75230 Paris cedex 05
Téléphone : 01 40 46 25 21 - Courriel : secretariat.langue-francaise@paris-sorbonne.fr
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 9
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
M2 AL401 – Madame Hélène Vinckel-Roisin
Néologismes et emprunts : intégration et débats
Le séminaire portera sur la question de l’enrichissement du lexique en allemand à travers l’étude des
néologismes (Bufdis, Helikoptereltern, Veggietag…) et des emprunts à d’autres langues (Restaurant, Flatrate,
Software, backupen, facebooken…).
La première partie du séminaire s’intéressera tout d’abord aux aspects morphologiques, syntaxiques et
sémantiques des néologismes et des emprunts. On développera ensuite les raisons de la création de nouvelles
unités et du recours à des unités empruntées en accordant une attention particulière à l’influence de certains
sociolectes (Jugendsprache ; Kiezdeutsch etc.).
La seconde partie du séminaire présentera les raisons des débats qui ont lieu dans le cadre des réflexions
critiques sur la langue (Sprachkritik) : il s’agira d’une part d’aborder la dimension linguistique de la Sprachkritik
à la fois sur le plan lexical et sur le plan discursif (Fremdwortpurismus ; Plastikwörter et la notion du
« politiquement correct ») et d’autre part de tenir compte de la dimension médiatisée des débats (actions et
publications à destination du grand public : Wort des Jahres / Unwort des Jahres ; best-sellers de B. Sick).
En fonction des participants, d’autres langues que l’allemand pourront être prises en compte.
Bibliographie
•Lesétudiantssontinvitésàsepréparerauséminaireenconsultantlestravauxetsitesindiquéssuivants:
Ouvragesetoutilsdebase
Eisenberg, Peter. 2011. Das Fremdwort im Deutschen. Berlin / New York: de Gruyter. [Lire le chapitre
«Fremdwortfragen»(p.1-36)]
4
Fleischer,Wolfgang/Barz,Irmhild. 2012.WortbildungderdeutschenGegenwartssprache.Berlin/Boston:de
Gruyter.[Lirelechapitre«ZurSpezifikderFremdwortbildung»(p.101-116)]
Kilian, Jörg / Niehr, Thomas / Schiewe, Jürgen. 2010. Sprachkritik. Ansätze und Methoden der kritischen
Sprachbetrachtung.Berlin/Boston:deGruyter.
«NeologismenwörterbuchOn-Line».InstitutfürdeutscheSprache(Mannheim),Projektelexico.Accessibleà
partirduliensuivant:http://www.owid.de/wb/neo/start.html
Articles–toustéléchargeables
Niehr, Thomas. 2002. Linguistische Anmerkungen zu einer populären Anglizismen-Kritik. Oder: Von der
notwendig erfolglos bleibenden Suche nach dem treffenderen deutschen Ausdruck. In: Sprachreport
4/2002, 4-10. Version longue de l’article accessible à partir du lien suivant: http://www.isk.rwthaachen.de/uploads/Downloads/Aufsätze%20Niehr/Anmerkungen_zu_einer_populaeren_AnglizismenKritik.pdf
Steffens,Doris.2012.Bufdisundanderes.NeuesimWortschatz2011.In:Sprachreport2/2012,2-7.Accessible
àpartirduliensuivant:https://ids-pub.bsz-bw.de/frontdoor/index/index/docId/79
Zifonun, Gisela. 2002. Überfremdung des Deutschen: Panikmache oder echte Gefahr?. In: Sprachreport
3/2002,2-9.Accessibleàpartirduliensuivant:
http://pub.ids-mannheim.de/laufend/sprachreport/pdf/sr02-3.pdf
Il est également conseillé de consulter la rubrique «Sprachritik» sur le site de la Deutsche Akademie für
SpracheundDichtung:http://www.deutscheakademie.de/de/aktivitaeten/projekte/sprachkritik
Unebibliographiedétailléeserafournielorsdelapremièreséance.
M1 AL0402 / M2 AL0403 Linguistique diachronique et littérature médiévale allemande
M1/M3 AL0402 Séminaire de linguistique diachronique (Madame Delphine Pasques) – Première
et deuxième année de Master mutualisées
La cohésion textuelle dans les textes médiévaux
Les outils linguistiques au service de la cohésion textuelle assurent la textualité d’un texte (angl. texture) : grâce
à eux, un texte n’est pas un amas de phrases sans rapport les unes avec les autres. Ces outils linguistiques ont une
longue histoire, que nous suivrons à partir de la lecture de textes, en procédant « à reculons » : après un rapide
état des lieux pour la langue moderne, qui permettra de redéfinir certains concepts centraux de la linguistique
textuelle, on remontera dans le temps, pour découvrir les différentes formes que prennent notamment les
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 10
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
anaphores, les connecteurs et l’hypotaxe.
Les textes étudiés seront distribués au fur et à mesure. Aucun prérequis n’est demandé.
Bibliographie:
Brinker,H.Cölfen,S.Pappert,LinguistischeTextanalyse:EinführunginGrundbegriffeundMethoden,Schmidt,
Berlin,2014.
1980
E.Coseriu,Textlinguistik.EineEinführung,Narr,Tübingen,2007 .
Y.Desportes(Hrsg.),KonnektorenimälterenDeutsch,Winter,Heidelberg,2003.
1976
M.H.K.Hallyday,R.Hasan,CohesioninEnglish,Routledge,LondonandNewYork,2013 .
A.Ziegler(Hrsg.),HistorischeTextgrammatikundhistorischeSyntaxdesDeutschen.Traditionen,Innovationen,
Perspektiven,deGruyter,Berlin,NewYork,2010.
Dictionnaire de moyen-haut-allemand en ligne : http://woerterbuchnetz.de/Lexer/ Dictionnaire de Grimm en
ligne:http://woerterbuchnetz.de/DWB/
M2/M4 AL0403 Séminaire de littérature médiévale allemande (Madame Delphine Pasques) –
Première et deuxième année de Master mutualisées
Les langues spécialisées au Moyen Âge
Une langue spécialisée peut être définie comme « l’usage d’une langue maternelle pour rendre compte
techniquement de connaissances spécialisées » (P. Lerat). Longtemps, c’est en latin que ce type de connaissances
a été exprimé ; par ailleurs, les discours spécialisés en vernaculaire ont connu une tradition orale plus ou moins
longue avant d’être mis à l’écrit. A l’exception des textes religieux, nous ne disposons de sources en vernaculaire
qu’à partir du 13e s. (langue juridique par exemple) ; pour de nombreux corps de métier, seuls quelques termes
techniques de cette époque nous sont parvenus, par le biais d’œuvre littéraires qui les citent (langue des
forgerons par exemple). Quelles sont les conditions socioéconomiques qui président à l’émergence de la mise à
l’écrit des langues spécialisées en vernaculaire ? A qui ces ouvrages s’adressaient-ils, ont-ils été plus lus et plus
répandus que les œuvres littéraires, réservées aux élites (nobles pour la plupart)? Quelles évolutions quantitatives
et qualitatives observe-t-on, depuis les premiers discours spécialisés qui nous sont parvenus, jusqu’à l’explosion
des littératures spécialisées au 16e siècle ? Du 13e au 16e s., s’agit-il de langues spécialisées ou de dialectes
spécialisés ? Quelle influence ces ouvrages ont-ils exercé sur le long processus d’émergence d’une langue de
communication dans les régions de langue allemande ?
Bibliographie:
E. Andersen, M. Eikelmann, A. Simon (Hrsg.), Textyp und Textproduktion in der deutschen Literatur des
Mittelalters,deGruyter,Berlin,2005.
G.Eis,ForschungenzurFachprosa.AusgewählteBeiträge,Francke,Bern,München,1971.
P.Lerat,Leslanguesspécialisées,PUF,Paris,1995.
J.LeGoffetJ.-C.Schmitt,Dictionnaireraisonnédel’Occidentmédiéval,Fayard,Paris,1999. J. Mattes, Geschichte der Fachsprachen bis 1800, München, GRIN Verlag, 2006, http://www.grin.com/de/ebook/55896/geschichte-der-fachsprachen-bis-1800
DieterMöhn,Fachsprachen.EineEinführung,Niemeyer,Tübingen,1984(GermanistischeArbeitshefte30).
Dictionnaire de moyen-haut-allemand en ligne : http://woerterbuchnetz.de/Lexer/ Dictionnaire de Grimm en
ligne:http://woerterbuchnetz.de/DWB/
M1/M2 AL0404 Histoire des idées allemandes
Semestre 1 : M. le Professeur Gérard Raulet
Religion, État et société
Semestre 1
Religion et politique. 1. Max Weber, Sécularisation et civilisation
Max Weber est à la fois à l’origine de la sociologie politique et un des pionniers de la sociologie de la religion.
Unissant les deux dans un même geste fondateur il est également considéré comme le fondateur de la sociologie
de la culture dans son ensemble. Pour lui en effet, le phénomène de civilisation et le déploiement de la culture
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 11
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
procèdent d’une sécularisation inscrivant dans le monde des capacités rationnelles qui n’auraient pas vu le jour
sans la discipline que la religion a inculquée aux individus.
Edition:MaxWeber,DieprotestantischeEthikundder„Geist“desKapitalismus,hrsg.undeingeleitetvonKlaus
LichtblauundJohannesWeiß,Weinheim,Beltz-Athenäum1993.
Semestre 2
Religion et politique. 2. Sigmund Freud, Malaise dans la civilisation
Tout comme il a établi, dès Totem et tabou, le rôle fondateur de la religion dans le processus de la civilisation,
Freud n’a cessé d’en étudier les effets sur la constitution psychique des individus et sur la psychologie collective.
On proposera de reconstituer ce parcours en prenant pour point de départ pédagogique deux textes : l’essai Das
Unbehagen in der Kultur (1932) et L’Avenir d’une illusion (1927).
Edition: Sigmund Freud, Das Unbehagen in der Kultur und andere kulturtheoretische Schriften, Frankfurt/M.,
Fischer-Taschenbuch-Verl., 2009.
M1 AL0405 Littérature allemande (= Semestre 1)
Monsieur le Professeur Gérard Laudin
Le théâtre expressionniste
Vers la fin du 19e siècle, les pièces en un acte deviennent une forme dramatiques très appréciée et très
pratiquées. Dans l'essai que lui consacre Strindberg en 1889, il y voit "le théâtre de demain". Outre Strindberg,
diffusé dans toute l'Europe occidentale, Schnitzler, Hofmannsthal et Maurice Maeterlinck en ont écrit de
célèbres. Le séminaire portera sur un choix de drames en un acte publiés entre 1906 (Döblin, Lydia und
Mäxchen) et 1921 (Franz Jung, Wie lange noch?) d'auteurs dont certains, Kokoschka, Barlach ou Kandinsky,
sont également des peintres ou plasticiens célèbres.
Si le terme d'expressionnisme n'est attesté pour la première fois qu'en 1911, et avant tout dans le domaine
de la peinture, il représente, entre 1900-05 et 1925 environ, un mouvement à l'intérieur de ce qu'on désigne
couramment par "Moderne", c'est-à-dire des avant-gardes et plus généralement des mouvements qui, depuis les
dernières décennies du 19e siècle, entendent rompre avec les formes littéraire antérieures en s'écartant des
modèles mimétique sans pour autant perdre certains acquis de ces mouvements, empruntant ainsi aussi bien au
symbolisme qu'au naturalisme
Ilestimpératifdeseprocurerl'anthologie:
-EinakterundkleineDramendesExpressionismus,hg.vonHorstDenkler,Stuttgart,PhilippReclamJun.,1968,
ethautementsouhaitabledeconsulterégalement:
-TheoriedesExpressionismus,hg.vonOttoF.Best,Stuttgart,PhilippReclamjun.,1976,
ainsiqueleschapitresrelatifsauxannées1880-1920-25d'unehistoiredelalittérature.
M2 AL0405 Littérature allemande (= Semestre 2)
Mme le Professeur Marie-Thérèse Mourey
Français, Allemands: Images de Soi, images de l'Autre
Qu'ils soient positifs ou négatifs, les clichés qui marquent fréquemment les discours sur „les Français“ et „les
Allemands“ reposent sur des „images“ de Soi et de l'Autre qui sont autant de constructions symboliques de
l'identité. Or, loin de n'être que des obstacles irritants à la rencontre des cultures et à la compréhension entre les
peuples, ces images, qu'elles soient discursives, mentales ou iconographiques, correspondent à des présupposés
ainsi qu'à des développements politiques, historiques et culturels spécifiques à chacun des pays concernés, dont
la connaissance permet d'éclairer les enjeux profonds de ces constructions.
Ce séminaire aura pour objet de retracer, à partir d'analyses de discours contrastés (de type littéraire ou
non) que l'on trouve aussi bien du côté français que allemand, les perceptions de Soi et de l'Autre qui
structurèrent les identités nationales et culturelles entre le XVIIe et le XIXe siècle, tout en ouvrant sur les
problèmes du monde contemporain.
L'étude se fera sur la base de documents qui seront distribués aux étudiants.
Bibliographiesommaire(unebibliographieplusdétailléeseradistribuéeendébutdesemestre):
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 12
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
- FLORACK Ruth, Tiefsinnige Deutsche, frivole Franzosen. Nationale Stereotype in französischer und deutscher
Literatur,Stuttgart,2001.
- d°, Bekannte Fremde. Zu Herkunft und Funktion nationaler Stereotype in der Literatur, Tübingen, Niemeyer
2007.
- d° (hrsg.), Nation als Stereotyp. Fremdwahrnehmung und Identität in deutscher und französischer Literatur,
Tübingen,Niemeyer2000.
-AMOSSYRuth&HERSCHBERGPIERROTAnne,Stéréotypesetclichés.Langue,discours,société.Paris,Nathan,1997.
- Germaine de Staël, De l'Allemagne, édition Simone Balayé, Paris, Garnier Flammarion 1968, 2 volumes.
Traductionallemande:ÜberDeutschland,Übers.RobertHabs,Stuttgart,Reclam(RUB19092).
M1 / M2 AL0409 Histoire et civilisation
Semestre 1 : Mme Anne-Laure Briatte-Peters (maître de conférences)
Séminaire de Master recherche et enseignement
L’occupation française en Allemagne (1945-1955)
Après la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie en mai 1945, l’Allemagne est divisée en quatre zones
d’occupation, dont l’une revient à la France. Admise dans le cercle des puissances victorieuses, celle-ci avait
subi une défaite militaire humiliante en 1940, suivie de quatre années d’occupation allemande. Après avoir
rappelé la chronologie de cette période, nous essaierons de comprendre pourquoi notamment les premières
années de l’occupation française ont été si mal vécues par les Allemands et constituent parfois jusqu’à
aujourd’hui un chapitre très sombre dans la mémoire collective. Ce questionnement amènera à s’interroger sur la
notion de « sortie de guerre » et à considérer plusieurs niveaux de la politique allemande de la France. Cela
permettra de réfléchir sur la nature des rapports entre occupants et occupés, au-delà de l’alternative réductrice
entre collaboration et résistance, en incluant des catégories comme la capacité d’action et l’interaction.
Bibliographie:
DEFRANCE, Corine, Sociétés allemandes en sortie de guerre, 1944/45-1949. Textes réunis et publiés par
DEFRANCE, Corine, ECHTERNKAMP, Jörg, MARTENS, Stefan, Revue d'Allemagne et des pays de langue
allemande40(2008),2.
DEFRANCE, Corine, PFEIL, Ulrich, Entre guerre froide et intégration européenne. Reconstruction et
rapprochement1945–1963,Villeneuved’Ascq:PressesUniversitairesduSeptentrion,2012. JURT,Joseph(éd.),VonderBesatzungszeitzurdeutsch-französischenKooperation–Delapérioded’occupation
àlacoopérationfranco-allemande,Freiburgi.Br.:Rombach,1993.
SCHWARZMAIER, Hansmartin, Der deutsche Südwesten zur Stunde Null. Zusammenbruch und Neuanfang im
Jahre 1945 in Dokumenten und Bildern, Stuttgart: Landeszentrale für politische Bildung BadenWürttemberg,1975.
WOLFRUM,Edgar,FranzösischeBesatzungspolitikunddeutscheSozialdemokratie:politischeNeuansätzeinder
“vergessenenZone”biszurBildungdesSüdweststaates1945-1952,Düsseldorf,Droste,1991.
Semestre 2 : Mme le Professeur Hélène Miard-Delacroix
Séminaire de Master recherche, ouvert au master MEGEN et à des mastérants d’autres disciplines.
Semestre 2 : Mme le Professeur Hélène MIARD-DELACROIX
La société en RDA entre utopie et réalité
La création de la RDA en octobre 1949, après les transformations radicales des années 1945-1949, a été conçue
et présentée comme une révolution sociale, mettant un terme à la lutte des classes et instaurant une société
égalitaire. On interrogera la réalité matérielle du projet ainsi que la notion de « sujet socialiste », en étudiant les
différentes sphères de vie collective, de l’éducation à l’emploi, de l’organisation des loisirs aux différents
dispositifs de participation, sans oublier les discours publics et constructions identitaires. Au-delà de la
problématique de la protection et du contrôle, on s’arrêtera sur les formes de marginalité et de résistance dans le
« socialisme réel » de la RDA.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 13
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Bibliographiesommaire(d’autrestitresetdocumentsserontproposésencours)
KLEßMANN Christoph, Arbeiter im "Arbeiterstaat" DDR [Texte imprimé] : deutsche Traditionen, sowjetisches
Modell,westdeutschesMagnetfeld,1945bis1971,Bonn,Dietz,2007
KOTTSandrine,HistoiredelasociétéallemandeauXXesiècle,tome3:laRDA,Paris,LaDécouverte,collection
Repères,2011
SABROW,Martin(Hrsg.),ErinnerungsortederDDR,München,Beck,2009(ouBonn,BpB,2010)
SCHÖNHOVEN Klaus, MÜHLHAUSEN Walter (Hrsg.), Der deutsche Sozialstaat im 20. Jahrhundert: Weimarer
Republik,DDRundBundesrepublikDeutschlandimVergleich,Bonn,Dietz,2012
WAGNER Wilhelm J., Die Geschichte der Deutschen Demokratischen Republik: das Leben im Arbeiter- und
BauernstaatinKartenundBildern,Wien,Tosa,2009
M1 / M2* AL0410 Études centre-européennes
er
* 1 semestre M1 et M2 = codes M1/M3 AL 410 : séances de 2 heures, jeudi 13-15h, amphi 122 (Les séances
sont concentrées sur le S1 et sont communes avec le Master CIMER) ; 2e semestre M1 = code M2 AL 410 :
séances pour la constitution d’un site web (travail personnel)
Delphine Bechtel (UFR d’Etudes germaniques et nordiques) et Luba Jurgenson (UFR d’études
slaves)
Multiculturalité passée et enjeux au présent en Europe centrale et orientale
Le phénomène de coexistence de cultures nationales enchevêtrées est l’un des phénomènes les plus
caractéristiques de l’aire culturelle qui s’étend des pays germaniques aux pays slaves et à l’ex-URSS,
caractérisée par une "histoire partagée" par des communautés diverses. Vienne, Berlin, Prague, Budapest,
Lemberg/Lwów/Lviv, Czernowitz/ Cernauţi, Lodz, Vilna/Wilno/Vilnius, Riga, Tallinn, Kaliningrad/Königsberg,
St. Petersbourg, Dantzig/Gdansk, Breslau/Wroclaw, Timisoara/Temesvar, Sarajevo, Salonique, Odessa…) sont
des villes marquées par les migrations successives et la coexistence – paisible mais aussi faite de rivalités - de
peuples et de cultures. On abordera les différentes approches de l’historiographie sur les villes et la
multiculturalité urbaine. On tentera d’en retracer les représentations et les usages historiques, politiques,
artistiques, à travers des études de cas précis. On se penchera également sur la reconfiguration des espaces
identitaires et la circulation des contenus culturels du passé dans les villes de ces zones qui ont été longtemps
dominées, à des titres divers, par des logiques impériales (Autriche-Hongrie, Empire russe, Empire ottoman,
bloc communiste et ex-URSS).
Ce séminaire est ouvert aux étudiants de toutes les UFR.
Contrôle des connaissances :
Master 1 : S1 exposé ou devoir avec Powerpoint (M1), par exemple sur un ouvrage ou une question
Master 1 : S2 travail personnel présenté sous forme de site web (texte et iconographie)
Master 2 : S1 dossier de synthèse avec travail de recherche texte et images (M2), à constituer sous forme de pdf
illustré ou bien de pages web multimédia.
Voir les travaux des étudiants des années précédentes sur :
http://www.circe.paris-sorbonne.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=185&Itemid=59
Une bibliographie sera communiquée en début d’année.
UE 5 (M1AL05ST)
Documentation et TICE
Techniques documentaires et nouvelles technologie de la recherche
Stage de rentrée (Techniques documentaires / TICE)
OBLIGATOIRE
pour les étudiants d’allemand
en Master 1 recherche (UE5), allemand-lettres (UE4), allemand-philosophie (UE1)
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 14
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
lundi 12 septembre – jeudi 15 septembre 2016
au Centre Malesherbes
Lundi 12 septembre
- présentation de l’année de M1, des exigences générales pour le mémoire, des lieux et
instruments de recherche, 9h-12h, salle 126 (É. Chevrel)
- présentation des ressources documentaires de Paris-Sorbonne pour les germanistes, 13h3014h30, salle 126 (A. Dufour)
Mardi 13 septembre
- présentation des méthodes de travail en vue de la réalisation du mémoire, 9h-12h, salle 126 (É.
Chevrel)
- atelier de recherche bibliographique sur Internet / groupe 1, 12h30-14h30, salle informatique (É.
Chevrel)
- atelier de recherche bibliographique sur Internet / groupe 2, 14h30-16h30, salle informatique (É.
Chevrel)
Mercredi 14 septembre
- présentation des principes de rédaction et de présentation formelle du mémoire, 9h-12h, salle 126
(É. Chevrel)
- visite à la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (6, allée de l'Université,
92001 Nanterre) (C. Aslangul), 14h-17h
Jeudi 15 septembre
- présentation des méthodes en civilisation (C. Aslangul), 9h-10h30, salle 126
- présentation des méthodes en histoire des idées, 10h30-12h (O. Agard), salle 126
- présentation des méthodes en linguistique, 13h30-15h (S. Adam), salle 126
- présentation des méthodes en littérature, 15h-16h30 (G. Darras), salle 126
Ce stage est obligatoire et constitue la base permettant de rendre le travail personnel sur les
techniques documentaires, qui valide l’UE5 / UE4 / UE1 au premier semestre du M1 recherche /
allemand-lettres / allemand-philosophie.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 15
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Modalités de contrôle des connaissances
Régime général des étudiants de Master 1 – études allemandes
Les cycles L et M sont strictement distincts : il n’y a pas d’admission conditionnelle en M.
Pour être reçu au Master 1 : : le candidat doit avoir obtenu le semestre 1 et le semestre 2 (les deux semestres
pouvant se compenser). Les UE ne peuvent se compenser qu’à l’intérieur d’un même semestre.
Ø Le diplôme de Maîtrise n’est pas un diplôme européen. Il peut toutefois continuer à être délivré aux étudiants
qui en feront la demande au terme de M1 auprès du Service des Diplômes (en Sorbonne).
Ø L’obtention du diplôme de Maîtrise ne donne pas automatiquement accès en Master 2.
Pour être admis en Master 2 : le candidat devra au terme de M1 avoir obtenu une moyenne générale de 13 sur
20. La note du mémoire ne devra pas être inférieure à 13 sur 20.
Ø Capitalisation des ECTS et conservation des acquis : la capitalisation concerne les UE complètes ; elle est sans
limitation de durée. La conservation des EC (composantes d’UE) est possible pendant 4 ans.
ECTS
7 ECTS
Master 1 - Semestre 1
session 1 (janvier) – session 2 (septembre)
1 écrit de 4h
M1AL01RS : rédaction scientifique
7 ECTS
12 ECTS
UE2 Compétence linguistique
. version écrite (niveau CAPES ou spécifique à
M1)
. thème écrit
UE3 Séminaires de spécialisation &
Méthodologie de la discipline
3 séminaires à choisir dans l’offre d’enseignements
2 ECTS
2 ECTS
ECTS
10 ECTS
- linguistique moderne,
- linguistique allemande diachronique,
- littérature (du Moyen Age au XXIe s.),
- littérature médiévale,
- linguistique et didactique,
- civilisation,
- yiddish,
- études centre-européennes,
- littérature autrichienne,
- civilisation autrichienne,
- littérature et civilisation helvétiques.
- histoire des idées.
UE4
2e langue
UE5
Documentation et TICE
Master 1 - Semestre 2
UE1 Séminaires de spécialisation (*)
UE2
Mémoire
4
Version écrite : durée 4 heures
Thème écrit : durée 4 heures
a) Séminaire de spécialisation
5
Travail écrit de 10 pages environ sur le sujet du
séminaire
b) Méthodologie :
présentation par les étudiants de leur sujet : définition
et délimitation, formulation des enjeux et des
méthodes, cohérence et positionnement dans la
recherche existante.
3 séminaires à choisir dans l’offre d’enseignements
20 ECTS
Coeff.
4
UE1TRONCCOMMUN
Selon les modalités du contrôle des connaissances de
l’UFR d’accueil
Travail écrit d’environ 5 pages, en allemand, sur
l'application des techniques documentaires aux sujets
de recherche des étudiants.
session 1 (juin) – session 2 (septembre)
Travail écrit de 10 pages environ sur le sujet du
séminaire
Mémoire de 50 pages environ en langue allemande
pour les étudiants non germanophones, en langue
française pour les étudiants germanophones
1
1
5
10
(*) Pour obtenir les ECTS de l’UE 3 du semestre 1 et de l’UE 1 du semestre 2 (Séminaires de spécialisation)
l’étudiant(e) doit suivre trois séminaires et obtenir trois notes : deux notes à l'écrit, et une note pour un oral ou un
écrit dans le 3e séminaire.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 16
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
RégimedesétudiantsdeMaster1èreannéeenséjourdansuneuniversitéétrangère
Système des équivalences
- Possibilité de remplacer entièrement les épreuves des UE1 , UE 2, UE 3 du semestre 1 et UE 1 du
semestre 2 par un Schein (Haupt- ou Oberseminarschein) – 1 Schein par UE.
Pour l’UE 2 (Compétence linguistique) :
1. Un Übersetzungsschein Deutsch-Französisch équivaut à la version écrite et orale.
2. Un Übersetzungsschein Französisch-Deutsch équivaut au thème écrit et oral.
3. Deux Übersetzungsscheine (Deutsch-Französisch & Französisch-Deutsch) équivalent à la totalité de
l’UE 2.
4. En cas d’obtention d’un seul des deux Scheine requis pour l’obtention de l’UE 2, la partie
manquante devra être obtenue selon les MCC prévues.
Pour l’UE 4 (2e langue) : Rapporter un Schein de langue (par exemple langue anglaise).
Attention : le choix de rapporter un Schein de langue ou non devra être arrêté au moment de
l’inscription pédagogique (et il sera irréversible). Si le choix de l’étudiant(e) est de ne pas rapporter
de Schein de langue, il (elle) devra procéder à une inscription pédagogique auprès de l’UFR de langue
concernée à Paris IV.
Les “ Seminarscheine ” doivent comporter une note chiffrée attestée par l’université étrangère.
Ces attestations de notes doivent être en possession du secrétariat (bureau 311) cinq jours
ouvrables avant la date de délibérations du jury :
Pour les UE de premier semestre les jurys ont lieu le 26 janvier (1ère session) ou le 7 juillet
e
(2 session)
Pour les UE de deuxième semestre : les jurys ont lieu le 7 juillet (1ère session) ou le 27
septembre (2e session).
Les attestions doivent parvenir au secrétariat cinq jours ouvrables avant ces dates.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 17
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Le mémoire de MASTER 1 (1ère année)
Le mémoire de M1 est rédigé sous la direction d’un professeur ou d’un maître de conférences docteur. Il donne
lieu à une soutenance qui a lieu, en principe, au terme du deuxième semestre, c’est-à-dire en juin. Le candidat
doit veiller à remettre son mémoire à son directeur de recherche dans des délais compatibles avec les dateslimites de soutenance. Tout report de la soutenance de la session de juin à celle de septembre est soumis à
l’accord du directeur de recherche. Seuls peuvent être membres du jury de soutenance les professeurs ou maîtres
de conférences docteurs.
Toute prolongation de la préparation du mémoire au-delà du mois de septembre suivant la fin du deuxième
semestre requiert l’accord du directeur de recherche et entraîne une nouvelle inscription à l’université.
Le mémoire doit être présenté en 2 exemplaires dactylographiés.
Le mémoire de M1 est de 50 pages environ, en langue allemande pour les étudiants non germanophones, en
langue française pour les étudiants germanophones.
Son objectif pédagogique est une initiation à la recherche. Cette dernière consiste à définir et à exposer le sujet
d’une recherche, par quoi on entend :
- la constitution et la présentation du corpus sur lequel s’appuie l’étude,
- l’exposition de l’état de la question à partir de la littérature critique existante,
- la formulation argumentée d’une problématique et d’hypothèses.
A partir de ces dernières des premiers résultats peuvent être atteints, tout en ouvrant une perspective sur des
prolongements qui seront exposés en conclusion.
Conseils techniques
• Les mémoires de Master 1 doivent être dactylographiés (format 21x29,7) avec des lignes de 60 à 65
caractères, espaces ou signes ; interligne double ; la marge à gauche doit être suffisante (4 cm), celle de droite
être de 2 cm.
• Sur la couverture figureront les indications suivantes :
-
Université Paris - Sorbonne – Paris IV
U.F.R. d’Etudes germaniques et nordiques
Titre
Nom du directeur de recherches et nom de l’auteur
Date : session (juin ou octobre) et année (en bas à droite).
Numéro d’étudiant
• La pagination peut laisser hors texte les illustrations (photocopie, plans, photos, etc…), mais comptabiliser
les pages de titre, pages de garde et de titres de parties. Une liste des hors texte devra figurer à la fin du volume.
• Le mémoire est divisé, selon la longueur en parties, chapitres et paragraphes. Les titres et les sous-titres de
ces subdivisions sont reproduits dans une table des matières détaillée, placée au début ou à la fin du travail.
•
Il comporte obligatoirement :
Ø une introduction qui contient toutes les données de nature à éclairer le lecteur sur la genèse du
travail et son élaboration (justification du sujet, travaux antérieurs connexes, délimitation chronologique et
thématique du sujet ; problèmes de méthode, ordre adopté dans la présentation de l’étude, etc).
Ø une conclusion : présentation synthétique des résultats de la recherche ; conséquence de ces
résultats ; prolongements possibles.
Ø une bibliographie dans laquelle doivent figurer les sources ayant servi de base à l’étude (les
sources manuscrites seront classées à part des sources imprimées) ; on indiquera leurs cotes de bibliothèques
ou d’archives ; de même pour les sources imprimées ; sont à mentionner également les ouvrages et articles
où aura été puisée l’information complémentaire. On séparera les travaux de recherche en les classant par
ordre alphabétique.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 18
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Eventuellement adopter un classement par rubriques, et à l’intérieur de chaque rubrique, par ordre
alphabétique. Chaque référence apportera les informations suivantes, séparées par une virgule :
-
Nom (en capitales de préférence), et prénom de l’auteur ;
Titre complet, en italiques ;
Lieu d’édition, éditeur, et date d’édition ;
Collection, s’il y a lieu, entre parenthèses.
Il faut noter que pour la désignation des articles de revues, le titre sera entre guillemets et non en italiques ;
en revanche, le titre de la revue sera en italiques. On portera l’indication des pages (par ex. S. 70-85) pour
les articles de revues ou les chapitres de livres individuels ou collectifs.
Ø
une table des sigles et des abréviations s’il y a lieu.
• Tout emprunt littéral à un ouvrage, toute citation du texte étudié, toute traduction sont
obligatoirement entre guillemets ; ces emprunts, citations, ou traductions sont suivis d’un chiffre en exposant
(appel de notes), renvoyant à une note donnant la référence précise du passage (auteur, titre, page).
Ces notes seront placées en bas de page.
Les titres cités dans le texte du travail seront entre guillemets s’il s’agit d’un article ou en italique s’il s’agit d’un
livre ou d’un périodique.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 19
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
MASTER
Spécialité : Etudes germaniques
Parcours : Etudes allemandes et
germanophones
Semestres 3 & 4
(Deuxième année)
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 20
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
PROGRAMME
Le calendrier des séminaires sera diffusé ou confirmé par voie d’affiche
et sur le site de l’UFR à la rentrée.
M3 AL0401 Linguistique moderne6
M3/M4AL401–MmeleProfesseurMartineDalmas
Changement linguistique : grammaticalisation, lexicalisation, pragmaticalisation
Le séminaire sera consacré aux processus de grammaticalisation, de lexicalisation et de pragmaticalisation et
portera sur la description des formes et sur les mécanismes à l’œuvre dans ces phénomènes de changement et de
fixation. Après une présentation générale du sujet et de ses enjeux, on s’intéressera notamment aux locutions
prépositionnelles, à certains adjectifs (ruhig, glatt …) et aux locutions comportant des verbes de perception ou
des verbes d’opinion.
Le séminaire se déroulera de manière interactive sous la forme d’exposés et de discussions. En fonction des
contraintes des participants salariés ou résidant à l’étranger, les séances pourront être regroupées.
Calendrier prévisionnel :
séances de 14h à 18h les vendredis suivants :
7 octobre 2016, 18 novembre 2016, 9 décembre 2016, 17 février 2017, 24 mars 2017, 21 avril 2017
Indications bibliographiques
Diewald, Gabriele. 2008. "Grammatikalisierung und Grammatikalisierungsforschung: Einführung und
ausgewählteaktuelleTendenzen."Teil1.DeutschalsFremdsprache,45,H.3,149-157./Teil2.Deutschals
Fremdsprache,45,H.4,216-222
Diewald,Gabriele.2011.Pragmaticalization(defined)asGrammaticalizationofDiscourseFunctions.Linguistics,
49,2,pp.365–390.
Lehman,Christian:
http://www.christianlehmann.eu/ling/ling_theo/index.html?http://www.christianlehmann.eu/ling/ling_the
o/grammatikalisierung.php
Marchello-Nizia,Christiane.2006.Grammaticalisationetchangementlinguistique.Bruxelles:deBoeck.
Prévost, Sophie. 2006. Grammaticalisation, lexicalisation et dégrammaticalisation: des relations complexes.
CahiersdePraxématique,46,pp.121–139.[Enligne],46|2006,document7,misenlignele01décembre
2009,consultéle25mai2016.URL:http://praxematique.revues.org/638
Traugott, Elizabeth C. 2010. (Inter)subjectivity and (inter)subjectification: A reassessment, in : Davidse, K., L.
Vandelanotte&H.Cuyckens,(éds.):Subjectification,intersubjectificationandgrammaticalization.Topicsin
EnglishLinguistics.MoutondeGruyter,Berlin/NewYork,pp.29–71.
http://web.stanford.edu/~traugott/resources/TraugottDavidseIntersbfn.pdf
6
Les séminaires de linguistique sont dispensés à l’UFR d’Etudes Germaniques et Nordiques et relèvent du
Master spécialité Études germaniques (mention LLCE / École doctorale IV) OU du Master spécialité
linguistique mention Lettres, philologie et linguistique (École doctorale V).
Les étudiants ont le choix entre la mention LLCE, spécialité « Etudes germaniques » (UFR d'Etudes
germaniques et nordiques) ou la mention « Lettres, Philologie et Linguistique », spécialité « Linguistique »
(UFR de Langue française).
En Sorbonne : Escalier G, rez-de-chaussée - 1, rue Victor Cousin - 75230 Paris cedex 05
Téléphone : 01 40 46 25 21 - Courriel : secretariat.langue-francaise@paris-sorbonne.fr
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 21
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
M3 AL0402 / M4 AL0403 Linguistique diachronique et littérature médiévale allemande
M1/M3 AL0402 Séminaire de linguistique diachronique (Madame Delphine Pasques) – Première
et deuxième année de Master mutualisées
La cohésion textuelle dans les textes médiévaux
Les outils linguistiques au service de la cohésion textuelle assurent la textualité d’un texte (angl. texture) : grâce
à eux, un texte n’est pas un amas de phrases sans rapport les unes avec les autres. Ces outils linguistiques ont une
longue histoire, que nous suivrons à partir de la lecture de textes, en procédant « à reculons » : après un rapide
état des lieux pour la langue moderne, qui permettra de redéfinir certains concepts centraux de la linguistique
textuelle, on remontera dans le temps, pour découvrir les différentes formes que prennent notamment les
anaphores, les connecteurs et l’hypotaxe.
Les textes étudiés seront distribués au fur et à mesure. Aucun prérequis n’est demandé.
Bibliographie:
Brinker,H.Cölfen,S.Pappert,LinguistischeTextanalyse:EinführunginGrundbegriffeundMethoden,Schmidt,
Berlin,2014.
1980
E.Coseriu,Textlinguistik.EineEinführung,Narr,Tübingen,2007 .
Y.Desportes(Hrsg.),KonnektorenimälterenDeutsch,Winter,Heidelberg,2003.
1976
M.H.K.Hallyday,R.Hasan,CohesioninEnglish,Routledge,LondonandNewYork,2013 .
A.Ziegler(Hrsg.),HistorischeTextgrammatikundhistorischeSyntaxdesDeutschen.Traditionen,Innovationen,
Perspektiven,deGruyter,Berlin,NewYork,2010.
Dictionnaire de moyen-haut-allemand en ligne : http://woerterbuchnetz.de/Lexer/ Dictionnaire de Grimm en
ligne:http://woerterbuchnetz.de/DWB/
M2/M4 AL0403 Séminaire de littérature médiévale allemande (Madame Delphine Pasques) –
Première et deuxième année de Master mutualisées
Les langues spécialisées au Moyen Âge
Une langue spécialisée peut être définie comme « l’usage d’une langue maternelle pour rendre compte
techniquement de connaissances spécialisées » (P. Lerat). Longtemps, c’est en latin que ce type de connaissances
a été exprimé ; par ailleurs, les discours spécialisés en vernaculaire ont connu une tradition orale plus ou moins
longue avant d’être mis à l’écrit. A l’exception des textes religieux, nous ne disposons de sources en vernaculaire
qu’à partir du 13e s. (langue juridique par exemple) ; pour de nombreux corps de métier, seuls quelques termes
techniques de cette époque nous sont parvenus, par le biais d’œuvre littéraires qui les citent (langue des
forgerons par exemple). Quelles sont les conditions socioéconomiques qui président à l’émergence de la mise à
l’écrit des langues spécialisées en vernaculaire ? A qui ces ouvrages s’adressaient-ils, ont-ils été plus lus et plus
répandus que les œuvres littéraires, réservées aux élites (nobles pour la plupart)? Quelles évolutions quantitatives
et qualitatives observe-t-on, depuis les premiers discours spécialisés qui nous sont parvenus, jusqu’à l’explosion
des littératures spécialisées au 16e siècle ? Du 13e au 16e s., s’agit-il de langues spécialisées ou de dialectes
spécialisés ? Quelle influence ces ouvrages ont-ils exercé sur le long processus d’émergence d’une langue de
communication dans les régions de langue allemande ?
Bibliographie:
E. Andersen, M. Eikelmann, A. Simon (Hrsg.), Textyp und Textproduktion in der deutschen Literatur des
Mittelalters,deGruyter,Berlin,2005.
G.Eis,ForschungenzurFachprosa.AusgewählteBeiträge,Francke,Bern,München,1971.
P.Lerat,Leslanguesspécialisées,PUF,Paris,1995.
J.LeGoffetJ.-C.Schmitt,Dictionnaireraisonnédel’Occidentmédiéval,Fayard,Paris,1999. J. Mattes, Geschichte der Fachsprachen bis 1800, München, GRIN Verlag, 2006, http://www.grin.com/de/ebook/55896/geschichte-der-fachsprachen-bis-1800
DieterMöhn,Fachsprachen.EineEinführung,Niemeyer,Tübingen,1984(GermanistischeArbeitshefte30).
Dictionnaire de moyen-haut-allemand en ligne : http://woerterbuchnetz.de/Lexer/ Dictionnaire de Grimm en
ligne:http://woerterbuchnetz.de/DWB/
M3 AL0404 Histoire des idées allemandes
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 22
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
SéminairedeM.leprofesseurGérardRaulet:
Anthropologie philosophique et critique sociale : la refondation
e
de la théorie sociale au 20 siècle
Dans le prolongement des séminaires et des programmes de recherche des années dernières (en particulier le
programme ANR-DFG CActuS : cactus.msh-paris.fr), le séminaire se propose de redéployer la confrontation
entre l’anthropologie philosophique et la Théorie critique de la société. Apparemment inconciliables si l’on s’en
tient aux déclarations dogmatiques de part et d’autre, elles n’ont en réalité pas cessé de se concurrencer et même
de dialoguer.
A partir d’une remémoration de leurs contextes de naissance, dans lequel elles développent deux
relations différentes à l’héritage de la Philosophie de la Vie, on s’attachera au tournant que représente la
Dialektik der Aufklärung (1944) et aux relations compliquées que les deux écoles entretiennent dans la phase de
fondation de la République fédérale.
Au-delà de cette approche historique, on tentera un bilan du rôle que joue l’anthropologie philosophique
dans la deuxième et la troisième générations de l’Ecole de Francfort (Habermas, Honneth, Joas, etc.). La
philosophie de la reconnaissance constitue-t-elle une base adaptée pour exploiter tout l’apport critique de
l’anthropologie philosophique ? Quelles sont les propositions alternatives ?
Bibliographie (d’autres ouvrages seront indiqués au début du semestre)
GérardRaulet,Laphilosophieallemandedepuis1945,Paris,ArmandColin2006.
MaxHorkheimer/TheodorW.Adorno,DialektikderAufklärung,Frankfurt/Main,Fischer,1969,²1994.
GuillaumePlas/GérardRaulet(Hg.),PhilosophischeAnthropologie.ThemenundPositionen,Band4:Konkurrenz
derParadigmata.ZumEntstehungskontextderphilosophischenAnthropologie,Nordhausen2011.
Guillaume Plas / Gérard Raulet (Hg.), Philosophische Anthropologie nach 1945. Rezeption und Fortwirkung,
Nordhausen2014.
M3 / M4 AL0405A Littérature allemande
SéminairedeM.leprofesseurBernardBanoun:
Modernitésdelapoésiedelangueallemande
Le séminaire s’inscrit dans le plan de formation et recherche 2015-2017 organisé par Paris-Sorbonne en
coopération avec les universités de Nantes et Iéna, soutenu par le CIERA et intitulé « Modernité Est-Ouest :
Hilbig et (toute) la modernité » (http://www.ciera.fr/ciera/modernite-est-ouest-hilbig-et) qui, autour de l’œuvre
de Wolfgang Hilbig, entend examiner la notion de modernité dans la seconde moitié du 20e siècle. Ce séminaire
s’inscrira donc dans la continuité de celui de l’année 2015-2016.
Après des éléments de récapitulation sur la notion de modernité dans les années 1950-1960, on tentera de donner
un panorama des années 1970-1990 en insistant sur les aspects suivants : traditions et héritages ; modernité(s) ;
formes poétiques ; discours critiques des poètes.
Chaque séance du séminaire sera divisée en deux ou trois séquences : a) présentation d’un courant, des positions
d’un auteur ou d’une problématique ; b) discussion d’un texte poétologique, d’un article ou d’un ouvrage ; c)
étude d’un texte poétique de Wolfgang Hilbig.
Bibliographie(d’autresindicationsserontfourniesendébutdesemestre):
COLOMBAT,Rémy,LesAvatarsd’Orphée,souspresse.
Études germaniques 2011/2: Chemins de la poésie allemande de F. Hölderlin à V. Braun. Hommage à Rémy
Colombat.
HAMBURGER,Michael,TheTruthofPoetry.TensionsinModernPoetryfromBaudelairetothe1960s,édition
London/NewYork,Methuen,1982.
KORTE,Hermann,GeschichtederdeutschenLyrik.Bd.6:Von1945bisheute,nouvelleéditionStuttgart,2012.
LAMPING, Dieter, Moderne Lyrik. Überarbeitete und erweiterte Neuausgabe, Göttingen, Vandenhoeck &
Ruprecht,2008.
En amont du séminaire, mais faisant partie intégrante du séminaire, se déroulera un atelier sur la poésie de
Hilbig, les vendredi 30 septembre et samedi 1er octobre 2016 (Maison de la Recherche, rue Serpente, salle
D421 ; programme détaillé à venir).
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 23
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Le séminaire se déroulera au centre Malesherbes (salle 108) en 8 séances de 3 h : les jeudis de 15 heures à 18
heures aux dates suivantes :
6 et 20 octobre,
10 et 24 novembre,
8 décembre 2016 ;
les mercredis 25 janvier,
8 et 22 février 2017 de 16h à 19h.
La validation du séminaire se fera pour les étudiants du master d’études germaniques par un travail écrit,
éventuellement présenté d’abord par oral.
Séminaire ouvert aux auditeurs libres et aux doctorants.
Pour des raisons d’organisation (informations complémentaires sur l’atelier Hilbig et remise de textes avant le
premier séminaire, accès à moodle, etc.), les étudiants sont priés de se manifester à l’avance auprès de
M. Banoun: Bernard.Banoun@paris-sorbonne.fr
Séminaire de M. le professeur Gérard Laudin (M3 AL405B)
De l’"Aufklärungsdebatte" des années 1780 à la fin du Saint-Empire Faisant suite au séminaire qui, en 2015-16, examinait principalement les écrits des années 1783-85 autour de la
question "Was ist Aufklärung?" et leur contexte d'émergence, les séances de cette année porteront sur des écrits
réagissant aux événements révolutionnaires des années 1790, prises de position idéologiques, projets de réforme,
mise en place de nouvelles institutions, en en montrant l’articulation sur les débats des années 1780. A l'intérieur
de ce cadre, on s'intéressera en particulier à la réception de Burke ainsi qu'aux "Jacobins" vs. "Girondins"
allemands.
Ons'appuieraenparticuliersurl'anthologie:
-VonderFranzösischenRevolutionbiszumWienerKongreß.1789-1815,Bd6vonDeutscheGeschichtein
QuellenundDarstellung,hg.vonWalterDemelundUwePuschner,Stuttgart,PhilippReclamjun.,Nr17006,
1995,22003,
maiségalementsurdestextesdeKnigge,Forster,Cloots,Gedicke,Gentz,Rehberg,Rebmann,Brandesetc.,qui
serontdistribuéslorsdespremièresséancesduséminaire.
Les vendredis 15-18h et samedis 10-13h aux dates suivantes : v 14/10 - s 15/10, v 25/11 - s 26/11, v 9/12 - s
10/12, v 13/1/2017 - s 14/1
Séminaire de Mme le professeur Marie-Thérèse Mourey (M3 AL 405 C)
Séminaire ouvert à des Mastérants en Histoire moderne et d'autres disciplines
Littérature, arts, culture et société au siècle de la Réforme et de la Contre-Réforme
Au moment où la commémoration des 500 ans de la Réforme, impulsée par Martin Luther au début du XVIe
siècle, est annoncée à grand fracas pour 2017, le séminaire reviendra sur les bouleversements profonds et
irréversibles induits dans les sociétés des pays germaniques par ce mouvement à l'origine religieux et politique,
qui entraîna en retour la redéfinition du dogme et de l'identité catholique et eut des conséquences aussi bien en
Autriche qu'en Suisse et dans les autres pays européens. La réorganisation des sociétés allemandes sur des bases
confessionnelles qui s'opére tout au long du XVIe siècle et jusqu'au début de la guerre de Trente Ans (16181648) touche aussi bien le domaine aujourd'hui considéré comme privé de la famille, avec la redéfinition du
mariage, de la sexualité, du statut de la femme et de l'éducation des enfants, que les expressions économiques
(l'argent, le commerce et négoce), artistiques (peinture, sculpture, graphisme, littérature) et culturelles (le
vêtement, les loisirs et plaisirs, le jeu, le carnaval, la lecture), la pratique de la musique et le théâtre jouant un
rôle privilégié. On assiste à la naissance d'une littérature de langue allemande qui va progressivement diversifier
ses genres et formes. Le Diable est encore présent à travers la figure devenue mythique de Faust, apparue en
1587. Un intérêt particulier sera porté au livre et à l'imprimé, une révolution technologique alors encore récente
qui contribua à fixer les contours d'une société et d'une culture singulières.
L'étude se fera sur la base de documents qui seront distribués aux étudiants, et d'autres qu'ils devront
constituer en corpus spécifique, en fonction de leurs centres d'intérêt pour la recherche.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 24
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Bibliographiesommaire
MartinLuther,Tischreden,Stuttgart,Reclam(RUB1222)
MartinLuther,VomehelichenLebenundandereSchriftenüberdieEhe,Reclam(RUB9896)
M3 / M4 AL0409 Histoire et civilisation
Madame le Professeur Hélène Miard-Delacroix
Séminaire de Master 2 recherche, ouvert au master MEGEN et à des mastérants d’autres disciplines.
Le retour de l’acteur en histoire politique ?
Atouts et limites de la biographie à l’exemple de Willy Brandt (1913-1992)
Pendant plusieurs décennies les sciences humaines ont été marquées par des approches structuralistes et une
préférence pour l’histoire sociale, rangeant les études biographiques aux oubliettes de la discipline historique.
L’intérêt pour l’acteur et le décideur était taxé de rétrograde, car relevant de l’histoire « des grands hommes » à
laquelle il fallait préférer celle des structures et des gens ordinaires. Mais le genre biographique connaît un retour
notable dans les travaux universitaires depuis le début des années 1980, en s’appuyant sur l’analyse de la
décision issue des sciences politiques et sur des méthodes réfléchies telles la prosopographie et le portrait de
groupe. L’acteur y est considéré dans ses interactions avec l’environnement et les structures.
Ce séminaire invite à comprendre les enjeux et les écueils de l’approche par l’acteur politique et de découvrir les
méthodes et techniques de recherche appliquées à ce type d’histoire. La production biographique sur Willy
Brandt, un Allemand qui a traversé le XXe siècle et ses différents « moments », permet d’aborder ces questions
par l’exemple, tout en parcourant huit décennies de l’histoire allemande et européenne. L’intention du séminaire
est d’examiner avec un regard critique les apports d’une histoire par l’acteur, en élargissant avec d’autres
exemples qui pourront être présentés par des invités. Il se rattache au séminaire commun au LABEX Écrire une
Nouvelle histoire de l’Europe et à l’Institut historique allemand de Paris.
Bibliographie(pourcommencer)
AVEZOU, Laurent, „La biographie. Mise au point méthodologique et historiographique“, Hypothèses, 2001/1
(4),p.13-24
BIOS-ZeitschriftfürBiographieforschung,OralHistoryundLebensverlaufsanalysen,différentsnuméros
BRANDT,Willy,Erinnerungen,Francfort/M.,Propyläen,1989(trad.enfrançaisMémoires,Paris,AlbinMichel,
1990)
LEPETIT,Bernard,Carnetdecroquis,Surlaconnaissancehistorique,Paris,AlbinMichel,1999(extraits)
MERSEBURGER,Peter,WillyBrandt(1913-1992),VisionärundRealist,Stuttgart,DVA,2002
MIARD-DELACROIXHélène,WillyBrandt,Paris,Fayard,2013.
Le mercredi après-midi de 14h à 16h30, sur 10 séances à partir du 28 septembre.
M3/ M4/ AL0410 Études centre-européennes
* 1er semestre M3 AL 410 : séances de 2 heures, jeudi 13-15h, amphi 122 (Les séances sont concentrées sur le S1
et sont communes avec le Master CIMER) ; 2e semestre M2 EC uniquement = code M4 AL 410 : séances pour
la constitution d’un site web (travail personnel)
Delphine Bechtel (UFR d’Etudes germaniques et nordiques) et Luba Jurgenson (UFR d’études
slaves)
Multiculturalité passée et enjeux au présent en Europe centrale et orientale
Le phénomène de coexistence de cultures nationales enchevêtrées est l’un des phénomènes les plus
caractéristiques de l’aire culturelle qui s’étend des pays germaniques aux pays slaves et à l’ex-URSS,
caractérisée par une "histoire partagée" par des communautés diverses. Vienne, Berlin, Prague, Budapest,
Lemberg/Lwów/Lviv, Czernowitz/ Cernauţi, Lodz, Vilna/Wilno/Vilnius, Riga, Tallinn, Kaliningrad/Königsberg,
St. Petersbourg, Dantzig/Gdansk, Breslau/Wroclaw, Timisoara/Temesvar, Sarajevo, Salonique, Odessa…) sont
des villes marquées par les migrations successives et la coexistence – paisible mais aussi faite de rivalités - de
peuples et de cultures. On abordera les différentes approches de l’historiographie sur les villes et la
multiculturalité urbaine. On tentera d’en retracer les représentations et les usages historiques, politiques,
artistiques, à travers des études de cas précis. On se penchera également sur la reconfiguration des espaces
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 25
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
identitaires et la circulation des contenus culturels du passé dans les villes de ces zones qui ont été longtemps
dominées, à des titres divers, par des logiques impériales (Autriche-Hongrie, Empire russe, Empire ottoman,
bloc communiste et ex-URSS).
Ce séminaire est ouvert aux étudiants de toutes les UFR.
Contrôle des connaissances :
Master 1 : S1 exposé ou devoir avec Powerpoint (M1), par exemple sur un ouvrage ou une question
Master 1 : S2 travail personnel présenté sous forme de site web (texte et iconographie)
Master 2 : S1 dossier de synthèse avec travail de recherche texte et images (M2), à constituer sous forme de pdf
illustré ou bien de pages web multimédia.
Voir les travaux des étudiants des années précédentes sur :
http://www.circe.paris-sorbonne.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=185&Itemid=59
Une bibliographie sera communiquée en début d’année.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 26
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Modalités de contrôle des connaissances
Régime général des étudiants de Master 2 – études allemandes
Ø L’obtention du diplôme de Maîtrise ne donne pas automatiquement accès en Master 2. Pour être admis en
Master 2 le candidat devra au terme de M1 avoir obtenu une moyenne générale de 13 sur 20. La note du
mémoire ne devra pas être inférieure à 13 sur 20.
Pour être admis en thèse le candidat devra au terme de M2 avoir obtenu une moyenne générale de 14 sur
20. La note du mémoire ne devra pas être inférieure à 14 sur 20.
ECTS
6 ECTS
Master 2 - Semestre 3
Coeff.
UE1
Tronc commun
Problématique des équipes de recherche
12 ECTS
UE2
Un exposé oral, une participation assidue aux
séances et aux travaux de groupe, ainsi qu'un 5
mini-mémoire de 10 à 15 pages minimum
sur le sujet du séminaire
Séminaire de spécialisation
- linguistique moderne,
- linguistique allemande diachronique,
- littérature (du Moyen Age au XXIe s.),
- littérature médiévale,
- linguistique et didactique,
- civilisation,
- yiddish,
- études centre-européennes,
- littérature autrichienne,
- civilisation autrichienne,
- littérature et civilisation helvétiques.
- histoire des idées.
12 ECTS
UE3
Séminaire de spécialisation
ECTS
30
Rapport de synthèse sur l’intervention d’une des
équipes au choix de chaque étudiant, mettant en
5
valeur l’apport de la comparaison avec les autres
équipes faite lors des journées d’étude, corrigé par
les membres de l’équipe choisie par l’étudiant.
Travail écrit de 10 pages environ sur le sujet
du cours
5
Voir « Mémoire – Master 2 »
15
Master 2 - Semestre 4
UE1
Mémoire
Et participation au séminaire du directeur de
recherche (13h)
UE 1 Tronc commun :
Deux journées d’études seront proposées en novembre et décembre.
L’objectif de cette UE consiste (1) à permettre l’intégration des candidats au Master dans les équipes de
recherche existantes ; (2) à les encourager à élaborer ou consolider leurs outils méthodologiques par une
meilleure information sur les méthodes d’autres équipes de recherche.
A cette fin la journée d’étude consistera
(1) soit en une présentation des axes et méthodes de recherche des équipes de recherche d’études germaniques,
(2) soit en une confrontation pluridisciplinaire des approches et méthodes d’équipes de recherche en études
germaniques et d’équipes de recherche travaillant sur d’autres aires culturelles ou linguistiques. Le sujet retenu
sera soit un thème transversal, soit une option méthodologiques (par exemple : l’utilisation de méthodes
linguistiques en littérature et/ou en histoire des idées).
L’étudiant(e) a la possibilité de soumettre son rapport soit à son propre directeur de recherche, soit à un
chercheur appartenant à une autre équipe.
Il/Elle peut également participer, dans les mêmes conditions, à des journées d’étude de même nature organisées
par une autre discipline (le signaler dans ce cas au secrétariat ou au responsable du master).
Il/Elle doit veiller à remettre son rapport à son correcteur dans des délais compatibles avec les dates-limites de
remise des notes en fin de semestre.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 27
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
RégimedesétudiantsdeMaster2enséjourdansuneuniversitéétrangère
Système des équivalences
- UE 1 : la participation au Tronc commun (Journée d’étude : problématique des équipes de recherche)
est obligatoire. Une dispense ne pourra être accordée qu’aux salariés dans les conditions suivantes :
l’étudiant devra fournir une attestation de son employeur précisant les raisons pour lesquelles il ne
peut être présent. Dans ce cas il devra fournir un Schein attestant qu’il a présenté un exposé dans un
séminaire d’une université allemande (cas des étudiants lecteurs ou assistants à l’étranger) ou
présenter, en remplacement, un exposé dans le séminaire de son directeur de recherche (en plus du
travail de séminaire prévu dans les MCC).
- UE 2 et UE 3 : possibilité de remplacer les épreuves par un Schein (Hauptseminarschein
exclusivement).
Les “ Seminarscheine ” doivent comporter une note chiffrée attestée par l’université étrangère.
Ces attestations de notes doivent être en possession du secrétariat (bureau 311) cinq jours
ouvrables avant la date de délibérations du jury :
Pour les UE de premier semestre les jurys ont lieu le 28 janvier (1ère session) ou le 6 juillet (2e
session)
Pour les UE de deuxième semestre : les jurys ont lieu le 4 juin (1ère session) ou le 6 juillet (2e
session).
Les attestions doivent parvenir au secrétariat cinq jours ouvrables avant ces dates.
Le mémoire de MASTER 2 (2ème année)
La préparation du mémoire de M2 se fait normalement en un an. A titre dérogatoire une prolongation
est possible, notamment pour les étudiants salariés ; elle est soumise à l’accord du directeur de
recherches et du responsable du Master.
Le mémoire de M2 est rédigé sous la direction d’un professeur ou d’un maître de conférences docteur.
Le mémoire donne lieu à une soutenance à laquelle participent au moins deux examinateurs
(professeurs ou maîtres de conférences). Ces derniers établissent et co-signent un procès-verbal de
soutenance.
Le candidat doit veiller à remettre son mémoire à son directeur de recherche dans des délais
compatibles avec les dates-limites de soutenance. Tout report de la soutenance de la session de juin à
celle de septembre est soumis à l’accord du directeur de recherche.
Lors de la soutenance, le candidat/la candidate est invité(e) à présenter son sujet, à exposer les
hypothèses qu’il/elle a élaborées, la façon dont il/elle les a mises à l’épreuve, les résultats auxquels
il/elle est parvenu(e) et, éventuellement, les perspectives de prolongement de la recherche.
Le diplôme de Master étant un diplôme de fin d’études, le mémoire de M2 doit être une étude aboutie
et entièrement rédigée, même si elle ouvre en conclusion des perspectives constituant un projet en vue
d’une thèse.
La rédaction se fait en français. Elle doit être conforme aux normes en vigueur dans la recherche
française et internationale.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 28
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Le texte, établi à l’aide d’un ordinateur (traitement de texte), est d’un volume de 80 pages minimum (à
2400 signes par page). Il peut être plus important.
Les candidat(e)s présenteront d’abord leur corpus, c’est-à-dire les textes et documents servant de base
à leur recherche : sources manuscrites et/ou imprimées ; fonds de conservation et “ Nachlässe ”. Ils
exposeront le cas échéant les problèmes posés par la consultation et l’exploitation de ces fonds :
archives, éditions et rééditions disponibles, en distinguant soigneusement les “ éditions historiques et
critiques ” (HK-Ausgaben) des autres.
Dans un deuxième temps le mémoire doit fournir un bilan de la recherche existant sur la question. On
veillera à intégrer les résultats auxquels sont parvenus les chercheurs français et étrangers, ce qui
suppose que soient prises en compte les publications en langue allemande, mais aussi anglaise (ou
autres, dans certains cas, par exemple, dans les domaines des études scandinaves et néerlandaises).
D’une manière générale, il s’agira dans cette partie de dessiner les lignes de force de la recherche
antérieure du point de vue factuel, mais aussi méthodologique. En aucun cas, il ne peut être question
de produire une bibliographie secondaire, énumérative et détaillée. Celle-ci a sa place en fin de
volume.
La méthodologie mise en œuvre par le candidat/la candidate dans son mémoire doit être justifiée en
fonction des conclusions dégagées par la partie précédente, la cohérence avec l’objet et le
“ rendement ” escompté. La combinaison de méthodes diverses demande de même à être justifiée,
surtout lorsque le sujet touche plusieurs disciplines.
Les citations : dans le corps du texte, on cite dans la langue d’origine. La traduction doit figurer en
note. Les poèmes ne sont pas traduits.
La bibliographie en fin de volume sera répartie en “ sources ” (textes) et travaux, conformément à la
distinction allemande classique entre “ Primärliteratur ” et “ Sekundärliteratur ”. Elle doit être précise
et à jour (utiliser, par exemple, la revue Germanistik pour la littérature de langue allemande). Les
mentions bibliographiques obligatoires sont : le nom et le prénom (ou le prénom et le nom) de
l’auteur, le titre complet de l’ouvrage (en italiques pour un livre ou un numéro de revue, ou pour tout
corpus assimilable à un ouvrage ; les articles ou chapitres de livres seront, eux, entre guillemets), le
lieu de parution (maison d’édition – Verlag – pour les publications récentes ; ne pas confondre maison
d’édition et collection), l’année. Le nombre de pages n’a de sens qu’en rapport avec le format – on
pourra donc y renoncer. En revanche, la collection ou la série devront être indiquées ; elle seront
mentionnées entre parenthèses après toutes les mentions obligatoires précédentes. Pour les articles de
revue, il est indispensable de signaler le titre de la revue, la tomaison (Jahrgang), le fascicule (Heft),
l’année (mais non le lieu), la pagination (ex : Euphorion (72) 1980, pp. 20-32). Pour les chapitres
contenus dans les ouvrages collectifs, on mentionnera le(s) nom(s) du (des) responsable(s) du volume
(Herausgeber, en abrégé : Hg. Si l’ouvrage est en allemand, dir. si l’ouvrage est en français, ed. s’il est
en anglais), le titre, le lieu de parution, l’année, la pagination des chapitres concernés.
Ces recommandations concernent également le mémoire du master allemand-philosophie.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 29
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Liste des Directeurs de recherche de Master (études allemandes)
pour l’année universitaire 2015/2016
PROFESSEURS
BernardBanoun
Littératureallemande20eet21esiècles.Opéraetlivretd'opéra.Histoiredelatraduction.Etudesde
genre.
Bureau304,courriel:Bernard.Banoun@Paris-Sorbonne.fr
Publicationsrécentes:B.Banoun/C.Ivanovic,EineWeltderZeichen.YokoTawadasFrankreichals
Dritter Raum. München, Iudicium, 2015; B. Banoun (dir.), Josef Winkler, Etudes germaniques 280,
2016/1; B. Banoun / A. Le Née (dir.): La poésie d’Ernst Jandl. Études germaniques, 2 (2014);
B.Banoun/A.Tomiche/M.Zapata(dir.):Fictionsdumasculin,Paris,Garnier,2014.Enpréparation:
co-éditeurdeHistoiredestraductionsenlanguefrançaise.20esiècle,Verdier,2017.
ValérieCarré
Cinémaallemandetautrichien.Histoireculturelledel'Allemagne(XXeetXXIe).Etudesvisuelles.
Publications récentes : "'Jeder Mensch ist ein Abgrund' Werner Herzogs filmische
AuseinandersetzungmitderTodesstrafeindenUSA".In:KristinaJaspers/RüdigerZill(Hg.),Bertz+
Fischer,Berlin2015,pp.91-107."Hitleretlebunker:peut-onparlerd’unchangementdeparadigme
danslareprésentationdeHitleraucinéma?".In:ElizabethGuilhamon/HélèneCamarade/Claire
Kaiser(Ed.):Lenational-socialismedanslecinémaallemandcontemporain.PressesduSeptentrion,
Villeneuve d'Ascq, 2013, pp. 243-254. "Esthétique du montage dans Fräulein et ses implications
politiques". In : Valérie Carré (Dir.): Fragments du monde. Retour sur l'œuvre de Michael Haneke.
Actesdecolloque.Leborddel’eau,Lormont2012,pp.163-178.
MartineDalmas
Linguistiquemoderne:syntaxe,lexicologie,pragmatique(structurationdudiscours,argumentation;
actesdelangage;sémantiquelexicale,synonymie;figement,stéréotypie;étudescontrastive;
linguistiqueetdidactique).
Bureau314,courriel:martine.dalmas@paris-sorbonne.fr
Publications récentes: (2010)"Zur Bedeutungsbeschreibung von einigen Pseudo-Konnektoren". In:
Die Ordnung des Standards und die Differenzierung der Diskurse. Henn-Memmesheimer, Beate
(Hrsg.). Peter Lang, Frankfurt/Main usw. (167–178). - (2011) "Quasisynonymie bei Adjektiven:
hervorragend und Co (eine corpusgestützte Untersuchung)", zusammen mit Dmitrij Dobrovol"skij.
In:Das Adjektiv.Günter Schmale (Hrsg.).Stauffenburg, Tübingen. (173-191). - (2013)"Ihr Gesäß in
guten Händen. Spielerischer Umgang mit Idiomen in "Hohlspiegel"-Texten". In: Witze. Der
Deutschunterricht4/13(78-81)
Lienverslalistedepublications:http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/Martine_DALMAS.pdf
GérardLaudin
Littératureethistoireculturelleallemande,dumilieuduXVIIesiècleaumilieuduXIXe;théâtrologie,
XVIIe-XXe;histoiredel’historiographieetphilosophiedel’histoiredeMelanchthonàlafinduXVIIIe
siècle;histoireetidéespolitiquesauthéâtre;transfertsculturelsfranco-allemands.
Bureau308,courriel:gerard.laudin@paris-sorbonne.fr
Lienverslalistedepublications:http://www.paris-sorbonne.fr/l-universite/nos-enseignantschercheurs/article/laudin-gerard
HélèneMiard-Delacroix
Histoire et civilisation de l'Allemagne contemporaine. Histoire politique, économique et sociale.
Histoiredesrelationsfranco-allemandesetdelaconstructioneuropéenne
Bureau310,courriel:helene.miard-delacroix@paris-sorbonne.fr
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 30
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Lienverslalistedepublications:http://www.paris-sorbonne.fr/l-universite/nos-enseignantschercheurs/article/miard-delacroix-helene
Marie-ThérèseMourey
Littératureallemande.Histoirelittéraireetculturelledespaysdelangueallemande.Danseetartsdu
spectacle.Interculturalité.Intermédialité/
Bureau309.Courriel:marie-therese.mourey@paris-sorbonne.fr
Lienverslalistedepublications:
http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/Publications_Mourey_novembre_2015.pdf
Derniers ouvrages: co-édition Vielheit und Einheit der Germanistik weltweit (actes du congrès de l’IVG,
Varsovie 2010), Berne, Peter Lang 2012. (Dir.) La poésie d’Andreas Gryphius (1616-1664), in: Le Texte et
l’Idée, Nancy 2012. (Dir., avec Pierre Béhar et Herbert Schneider), Marie Theresias Kulturwelt, Olms,
Hildesheim2011.(Dir.,avecSandraRichter)ActesducongrèsdeWolfenbüttel(2012):Eigennutzundgute
Ordnung.ÖkonomisierungenderWeltinderFrühenNeuzeit,Wiesbaden,Harrasowitz(souspresse).
GérardRaulet
Histoiredesidéesallemandes,18e/21esiècles.
Bureau312,courriel:gerard.raulet@paris-sorbonne.fr
Liensverslalistedepublications:irice.univ-paris1.frouweimar.msh-paris.fr
Derniers ouvrages: Republikanische Legitimität und politische Philosophie heute, Münster,
Westfälisches Dampfboot, 2012. - Philosophische Anthropologie. Themen und Positionen, Band 7:
Philosophische Anthropologie nach 1945. Rezeption und Fortwirkung, Nordhausen, Verlag T. Bautz
2014(encollaborationavecGuillaumePlas).-WisseninBewegung.TheoriebildungunterdemFokus
von Entgrenzung und Grenzziehung (Sarah Schmidt, Gérard Raulet, dir.), Berlin, LIT Verlag, 2014. –
L’espacepubliceuropéenenquestion.Histoireetméthodologie(CorinneDoria,GérardRaulet,dir.),
Bruxellese.a.,PeterLang2016.
HansStark
Civilisationetpolitiquedel’Allemagnecontemporaine,relationsfranco-allemandes.
Bureau310,courriel:hans.stark@paris-sorbonne.fr
Liensverslalistedepublications:irice.univ-paris1.frouwww.ifri.org
Derniers ouvrages : - La politique internationale de l’Allemagne. Une puissance malgré elle.
Villeneuve d’Asq, Presses universitaires du Septentrion, 2011, 323 p. – Neue Wege in ein neues
Europa. Die deutsch-französischen Beziehungen seit dem Ende des Kalten Krieges, (co-dirigé avec
MartinKoopmannetJoachimSchild)Baden-Baden,Nomos,2013,217p.
MAITRESDECONFERENCES
SéverineAdam
Linguistique
textuelle
monolingue
et
contrastive:
stratégies
textuelles.Pragmatiquecontrastive:fonctionscommunicatives.
Courriel:Severine.Adam@paris-sorbonne.fr
OlivierAgard(HDR7)
Histoire des idées en Allemagne au XXe siècle, littérature et philosophie, anthropologie
philosophique,théoriedesmédias,cinéma.
Courriel:oagard@noos.fr
Lienverslalistedepublication:http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?article405ou:http://www.parissorbonne.fr/article/agard-olivier
7
Habilité à diriger des recherches.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 31
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Publicationsrécentes:-SiegfriedKracauer,lechiffonniermélancolique,Paris,CNRSéditions,2010.-
«Max Schelers Kapitalismuskritik», in: Gérard Raulet, Guillaume Plas, Manfred Gangl (dir.),
PhilosophischeAnthropologieundPolitik(Bd.1),Nordhausen,Bautz,2013,pp.115-136.
SylvieArlaud
LittératureetartsautrichiensduXIXeauXXIesiècle.ThéâtregermanophoneduXIXeauXXIesiècle.
Transferts culturels entre les pays germanophones, francophones et anglophones. Etudes
interculturelles.
Courriel:sylvie.arlaud@paris-sorbonne.fr
Lien vers la liste de publications: http://reigenn.paris-sorbonne.fr/index.php/membres-delequipe/etudes-allemandes-et-autrichiennes/55-sarlaud
Publicationsreprésentatives:-«L’architecturedeVienne(1900-1930)vuedeFrance:lesmodesde
réception d¹un discours spécialisé. Art et décoration et L'Esprit Nouveau, de la Sécession au
fonctionnalisme» et «Das Österreichische Museum für Kunst und Industrie im internationalen
Vergleich. Einblicke in den französischen Rezeptionsvorgang der österreichischen Kunst und
Kunstgeschichte», in: Sigurd Paul Scheichl, Karl Zieger (dir.), Österreichisch-französische
Kulturbeziehungen 1867-1938/ France-Autriche: leurs relations culturelles de 1867 à 1938,
Germanistische Reihe Band 78, Innsbruck university press, 2012. – «Frank Castorf: de Kean à
Hamletmaschine,oulecultedescontre-cultures»,in:Cahiersd’EtudesGermaniquesn°64(ContreculturesàBerlinde1960ànosjours),2013,pp.259-274.
ClaireAslangul-Rallo
Regards croisés franco-allemands (images, revues). Iconographie politique / propagande.
Iconographie des conflits(productions artistiques, cinéma, affiches, cartes postales, revues
illustrées).MouvementsartistiquesauXXesiècleetméthodologiedel'analysedel'image
Courriel:claire.aslangul@paris-sorbonne.fr
Lienverslalistedepublications:http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?article406
Publications récentes: - «Représentations visuelles de la guerre comme ‘théâtre de la danse
macabre’ (Ernst Jünger). Paradoxes et efficacité des variations sur un récit ancien», in: Stauder,
Thomas / Seybert, Gislinde (dir.), Heroisches Elend. Der Erste Weltkrieg im intellektuellen,
literarischen und bildnerischen Gedächtnis der europäischen Kulturen, Francfort/Main, Peter Lang,
2014,p.1377-1406.-«L’imagedel’ennemiallemanddanslesaffichesetcartespostalesdesdeux
guerres mondiales. Une perspective internationale (France, Etats-Unis, Canada)», in: Ulbert, Jörg
(dir.), Ennemi juré, ennemi naturel, ennemi héréditaire. Construction et instrumentalisation de la
figuredel’ennemi.LaFranceetsesadversaires(XIVe–XXesiècles),DobuVerlag,Hambourg,2011,
pp.216-230.
DelphineBechtel(HDR)
Histoireetculturesd’Europecentraleetorientale(Allemagne,Pologne,Ukraine,Russie).
Relations interculturelles domaine germanique-slave, culture juive allemande, culture yiddish,
expressionsdelamulticulturalité,culturesurbainesVienne-Prague-Cracovie-Budapest-Lviv.
MuséographieetculturesmémoriellesenEuropecentraleetorientale.
Courriel:delphine.bechtel@wanadoo.fr
Dernières publications représentatives: - La Renaissance culturelle juive en Europe centrale et
orientale, Paris, Belin, 2002. - Villes multiculturelles en Europe centrale, dir. Delphine Bechtel et
Xavier Galmiche, Paris, Belin, 2008. - Le tourisme mémoriel en Europe centrale et orientale, dir.
DelphineBechteletLubaJurgenson,Paris,Petra,2013
Lienverslalistedepublications:http://www.circe.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/delphine_bechtel_cv.pdf
Anne-LaureBriatte-Peters
Histoirepolitique,socialeetculturelledel’Allemagneautourde1900
RapportsdesexeetmouvementsféministesenAllemagne(XIX-XXesiècles)
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 32
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Courriel:anne-laure.briatte-peters@paris-sorbonne.fr
Publications récentes (avec liens): Citoyennes sous tutelle. Le mouvement féministe "radical" dans
l'Allemagnewilhelmienne.Berne,PeterLang,2013,461p.Dossier:Lesfemmesdanslaviepolitique
allemande depuis 1945, dans la revue Allemagne d’aujourd’hui, n0 207, janv.-mars 2014, co-dirigé
avecFrançoisDanckaert.
EricChevrel
-littératuresnarrativesdespaysgermanophonesdepuisle19esiècle
-histoirepolitiqueetculturelledel’Autrichedepuisle19esiècle
-bandedessinéegermanophone
Courriel:eric.chevrel@paris-sorbonne.fr
Lien vers la liste de publications: http://www.paris-sorbonne.fr/article/chevrel-eric
Publicationsreprésentatives:-«Dodererfaceàlacriseduroman»,in:Identitésencrise:discours,
langages, représentations. Espaces germanophone et nordique du XVIe siècle à nos jours, études
réuniesparAuroreArnaud,FrédériqueHarry,AgatheMareuge,BénédicteTerrisse,Nancy,LeTexte
et l’idée, 2013, pp.121-134 - «Un roman graphique autrichien et sa réception française: Heute ist
derletzteTagvomRestdeinesLebensd’UlliLust»,in:Éclatsd’Autriche.Vingtétudessurl’imagede
la culture autrichienne aux XXe et XXIe siècles, éd. par Valérie de Daran et Marion George, Bern,
PeterLang,2014,pp.181-201
DelphineChoffat
Analysedesdiscourspolitiquesetmédiatiques(AllemagneetAutrichedepuis1945),histoiredes
concepts.
Courriel:v10265@paris-sorbonne.fr
Publications récentes: - « Elections municipales et régionales à Vienne : analyse discursive de la
campagne du FPÖ et de sa réception dans la presse autrichienne» (avec Elisabeth Kargl), revue ECRINI,numéro4,avril2013).-Projetcollectif:traductionenfrançaisdel’ouvrage«Anerkennung»
alsPrinzipderKritischenTheoriedeHans-ChristophSchmidtamBusch,deGruyter,2001.(àparaître
auxéditionsdel'ENSdeLyon)
Jean-ClaudeColbus
Histoiredesidéesethistoriographie(XVe-XVIesiècle).Réformeetconfessionnalisationdanslespays
delangueallemande.L’iconographiedelaPremièreModernité.Traductionlittéraire.
Courriel:jean-claude.colbus@paris-sorbonne.fr
Lienverslespublications:http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/JCC_site_ufr_pre_sentation_cv_2013.pdf
AlexandreDupeyrix
Histoiredesidéespolitiquesetmoralesdanslespaysdelangueallemande(18e-20esiècles).
Philosophiepolitiquecontemporaine.
Courriel:alexandre.dupeyrix@paris-sorbonne.fr
Lienverslalistedepublications:http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?article465
AstridGuillaume(HDR)
Transferts de sens en diachronie et synchronie. Traductologie et Traduction: transferts lexicaux.
Sémiotique des cultures: transferts de signes, de symboles et d'objets culturels. Théorisation:
interthéoricité et transferogenèse. Médiévistique: transferts linguistiques et civilisationnels entre
l'ancienfrançaisetl'allemandmédiéval
Courriel:astrid.guillaume@paris-sorbonne.fr
Lienverslalistedepublications:http://www.paris-sorbonne.fr/l-universite/nos-enseignantschercheurs/article/guillaume-astrid?lettre=gl
Publicationrécente:«L’interthéoricité:sémiotiquedelatransférogenèse.Plasticité,élasticité,
hybriditédesthéories»,RevuePLASTIR,Plasticités,SciencesetArts,n°37,12/2014.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 33
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
SandrineMaufroy
Histoireculturelledespaysdelangueallemande(XIXesiècle),transfertsculturels(France,Allemagne,
Grèce,Pays-Bas),réceptiondel'Antiquité,histoiredelaphilologie
Courriel:Sandrine.Maufroy@paris-sorbonne.fr
Publications: Le philhellénisme franco-allemand (1815-1848), Paris: Belin, 2011; La philologie
allemande, figures de pensée (= Revue Germanique Internationale 14/2011), dirigé avec Michel
Espagne.
DelphinePasques(HDR)
Domainederecherche:histoiredelalangueallemandeetmédiévistique:histoiredelacréation
lexicale,histoiredescatégoriesdugroupenominal,histoiredel'anaphore,rhétoriqueet
argumentationdanslesétatsdelangueanciens,l'énonciationenhistoiredelalangue
Courriel:pasques@club-internet.fr
Publications:-«RhetorikderMachtundMachtderRhetorik:dasGegnerbildunddasRednerethos
imalthochdeutschenIsidor-Traktat»,inRhetorikundKulturen.DiskurseimSpannungsfeldzwischen
Leitkultur und Nebenkulturen, éd. par Michel Lefèvre, Peter Lang, 20 p., à paraître en 2015. «ArgumentationinTristansletztemMonologinGottfriedsvonStrassburgTristan»,15p.,àparaître
en2015dansLeTexteetl’Idée.-«NominalkategorienundKomplexitätimalthochdeutschenIsidor»,
in Complexité et émergence dans la syntaxe de l’allemand du IXe au XVIIe siècle, éd. par Delphine
Pasques,àparaîtrefin2014,Weidler,Berlin,15p.
AnneSalles
Politiques économiques et sociales de l’Allemagne contemporaine, évolution démographique et
politiquesfamiliales.
Courriel:anne.salles@paris-sorbonne.fr
Publications récentes: - Avec B. Lestrade: Dossier L’Allemagne sociale à l’épreuve de la crise
économique,Allemagned’aujourd’hui,n°210,octobre-décembre2014.-AvecM.-T. Letablier:«La
raison démographique dans les réformes de politiques familiales en France et en Allemagne»,
Politiquessocialesetfamiliales,2013,CNAF,112:73-88.
HélèneVinckel-Roisin
Linguistique de l'allemand moderne, syntaxe (linéarisation marquée), pragmatique référentielle:
chaînesderéférence-cohérence
Courriel:helene.vinckel@paris-sorbonne.fr
Lienverslalistedepublications:http://www.paris-sorbonne.fr/article/vinckel-roisin-helene
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 34
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
MASTER
Spécialité : Etudes germaniques
Parcours allemand /
philosophie
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 35
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Programme
MASTER 1 Semestre 1
Code UE
Intitulé
TRONC COMMUN DE L'ED IV :
UE1
M1AL101U
DOCUMENTATION ET TICE
voir en note (1)
UE2
Heures
Journées
d’études
ECTS
Coef
.
3
1
7
5
TD 13 h
M1AL102U COURS : Au choix (2)
- Philosophie : cours de tronc commun
UE3
UE4
M1PHHI11
histoire de la philo
M1PHPOL1
Philosophie politique
M1PHPO11
Philosophie politique
M1PHART1
Esthétique
ou
- Allemand : M1AL01HI Histoire des idées
allemandes (cours magistral de préparation aux
concours)
M1AL103U Séminaire de spécialisation (2)
(En priorité le séminaire du directeur de
recherche)
Au choix :
- Philosophie : voir la liste des séminaires en note
(3)
ou
- Allemand : M1AL0404 Histoire des idées
allemandes (enseignement de Master allemand
UE 3)
M1AL104U Compétence linguistique
. version écrite
. thème écrit
UE5
M1AL105U Lecture de textes philosophiques en langue
UE6
étrangère (M1PHLAN2)
M1AL106U Langue 2
19.5 h
26 h
19.5 h
26 h
Modalité de
contrôle des
connaissances
Une question
d’une heure,
avec sujets au
choix ou un
travail écrit
d’environ 5
pages
Philosophie :
voir l’UFR de
philosophie
Allemand :
Travail écrit de
10 pages
environ sur la
problématique
du cours
CM 13h
13 h
7
5
Mini-mémoire
TD 13h
7
3
TD
19,5h
TD 13h
3
3
Version écrite :
durée 4 heures
Thème écrit :
durée 4 heures
Traductions
3
1
Selon
choisie
l’EC
MASTER 1 Semestre 2
Code UE
Heures ECTS Coef.
MCC
Journées 3
1
Une question
d’études
d’une heure,
M2AL101U
DOCUMENTATION ET TICE DE L’ED IV (*)
TD 13h
avec sujets au
choix.
UE2 M2AL102U COURS (2)
7
5
Philosophie :
Au choix :
voir l’UFR de
- Philosophie :
philosophie
M2PHHI11
cours de Tronc commun histoire de la philo 19.5 h
M2PHPOL1
cours de TC Philosophie politique
26 h
M2PHPO11
cours de TC Philosophie politique
19.5 h
M2PHART1
cours de TC Esthétique
26 h
UE1
Intitulé
TRONC COMMUN :
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 36
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
M2PHP410
UE3 M2AL103U
UE4 M2AL104U
UE5 M2AL105U
UE6 M2AL106U
Philosophie de la connaissance
ou
- Allemand : M2AL0404Histoire des idées
allemandes
Séminaire de spécialisation (2)
(le séminaire du directeur de recherche s’il n’a
er
pas été pris au 1 semestre)
Au choix :
- Philosophie : voir la liste des séminaires
en note (4)
ou
- Allemand : M2AL0404 Histoire des idées
allemandes
Séminaire de spécialisation
- Philosophie : voir la liste des séminaires
en note (5)
Lecture de textes philosophiques en langue
étrangère (M2PHLAN2)
Langue 2
26 h
19,5 h
7
5
Allemand :
Travail écrit de
10 pages environ
Mini-mémoire
13 h
7
5
Mini-mémoire
TD
19,5h
TD 13h
3
3
Traductions
3
1
Selon l’EC
choisi
13 h
(1) 1 Cours et ateliers sur la formation à la recherche documentaire et aux TICE : M. Chevrel au Centre
Malesherbes ou enseignements transversaux assurés par la mention de master LLCE. L'offre de ces enseignements
transversaux se compose d'un cours de recherche documentaire (qui a lieu le lundi) et d'une série de séances sur
Méthodologie des disciplines et ouverture transdisciplinaire (le vendredi matin, de 9h à 10h au centre Malesherbes).
Pour cet enseignement, divers intervenants se partagent le volume horaire dont nous disposons, à raison de 2 séances
d'une heure pour chacun d'entre eux.
(2) UE 2 et 3 aux deux semestres : l’équilibre entre allemand et philosophie doit être respecté ; le choix d’un
enseignement d’allemand en UE 2 implique un enseignement de philosophie en UE 3, et réciproquement.
(3) Séminaires offerts en philosophie au titre de l’UE 3 au 1er semestre :
M1PHPO50 Philosophie politique 1
M1PHPO51 Philosophie politique 2
M1PHPO52 Philosophie politique 3
M1PHPO53 : Philosophie politique 4
M1PHPO54 philosophie politique 5
M1PHPO55 philosophie politique 6
M1PHPO56 philosophie politique 7
M1PHART4 philosophie de l'art 1
M1PHART6 philosophie de l'art 2
M1PHHI70 Histoire de la philo indienne
M1PHHI71 histoire de la philo antique
M1PHHI72 Histoire de la philo antique tardive
M1PHHI73 : histoire de la philo médiévale
M1PHHI74 histoire de la philo moderne
M1PHHI75 histoire de la philo contemporaine
M1PHHI76 histoire de la philo arabe
M1PHHI77 métaphysique
(4) Séminaires offerts en philosophie au titre de l’UE 3 au 2e semestre :
M2PHHI70 Histoire de la philo indienne
M2PHHI74 histoire de la philo moderne
M2PHHI71 histoire de la philo antique
M2PHHI75 histoire de la philo contemporaine
M2PHHI72 Histoire de la philo antique tardive
M2PHHI76 histoire de la philo arabe
M2PHHI73 : histoire de la philo médiévale
M2PHHI77 métaphysique
(5) Séminaires offerts en philosophie au titre de l’UE 4 au 2e semestre :
M2PHPO50 Philosophie politique 1
M2PHPO55 philosopphie politique 6
M2PHPO51 Philosophie politique 2
M2PHPO56 philosophie politique 7
M2PHPO52 Philosophie politique 3
M2PHART4 philosophie de l'art 1
M2PHPO53 : Philosophie politique 4
M2PHART6 philosophie de l'art 2
M2PHPO54 philosophie politique 5
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 37
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
MASTER 2 Semestre 3
UE1
Code UE
Intitulé
M3AL101U TRONC COMMUN DE L'ED IV * :
PROBLEMATIQUES DES EQUIPES DE
Heures
Journées
d’études
ECTS
4
Coef.
1
13 h
6
5
MCC
Rapport de stage (application à
la recherche personnelle des
acquis du stage)
Mini-mémoire
19,5 h
6
5
Mini-mémoire
19,5 h
4
3
Traductions
13 h
6
5
Mini-mémoire
4
3
Exposé sur le projet de recherche
ECTS
Coef.
MCC
30
15
Cf. « Mémoire – Master 2 »
RECHERCHE
UE2
UE3
UE4
M3AL102U Séminaire de spécialisation 1
Allemand : séminaire d’histoire des idées
M2 du Master allemand
M3AL103U Séminaire de spécialisation 2
Philosophie :
M3PHHI30 histoire de la philo indienne
M3PHHI31 histoire de la philo antique
M3PHHI32 Histoire de la philo antique
tardive
M3PHHI33 histoire de la philo
médiévale
M3PHHI34 histoire de la philo moderne
M3PHHI35 histoire de la philo
contemporaine
M3PHHI36 philosophie arabe
M3PHHI37 Métaphysique
M3AL104U Lecture de textes philosophiques
en langue étrangère
M3PHLAN2Textesallemand
UE5
M3AL105U Séminaire de spécialisation 3
Au choix :
- Philosophie :
M3PHPO20 : philosophie politique 1
M3PHPO21 : philosophie politique 2
M3PHPO22 : philosophie politique 3
M3PHPO23 : philosophie politique 4
M3PHPO24 : philosophie politique 5
M3PHPO25 : philosophie politique 6
M3PHART1 Philosophie de l'art 1
UE6
M3PHAR11 Philosophie de l'art 2
- Allemand : séminaire d’histoire des
idées M2 du Master allemand
M3AL106U Projet de mémoire (validation d’un
projet de recherche)
MASTER 2 Semestre 4
Code
UE1
Intitulé
M4AL101U Mémoire de master
Heures
* UE 1 Tronc commun :
L’objectif de cette UE consiste (1) à permettre l’intégration des candidats au Master dans les équipes de recherche existantes ; (2) à
les encourager à élaborer ou consolider leurs outils méthodologiques par une meilleure information sur les méthodes d’autres équipes
de recherche. A cette fin la journée d’étude consistera
(1) soit en une présentation des axes et méthodes de recherche des équipes de recherche d’études germaniques,
(2) soit en une confrontation pluridisciplinaire des approches et méthodes d’équipes de recherche en études germaniques et d’équipes
de recherche travaillant sur d’autres aires culturelles ou linguistiques. Le sujet retenu sera soit un thème transversal, soit une option
méthodologiques (par exemple : l’utilisation de méthodes linguistiques en littérature et/ou en histoire des idées).
L’étudiant(e) a la possibilité de soumettre son rapport soit à son propre directeur de recherche, soit à un chercheur appartenant à une
autre équipe.
Il/Elle peut également participer, dans les mêmes conditions, à des journées d’étude de même nature organisées par une autre
discipline (le signaler dans ce cas au secrétariat d’Etudes germaniques ou au responsable du master).
Il/Elle doit veiller à remettre son rapport à son correcteur dans des délais compatibles avec les dates-limites de remise des notes en fin
de semestre.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 38
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
MASTER
Spécialité
allemand / lettres
Master 1ère année
Semestre 1
Semestre 2
ECTS
Unité d’enseignement (UE)
ECTS
Unité d’enseignement (UE)
8 ECTS
UE1 – ALLEMAND
26 heures
Séminaire de spécialisation &
Méthodologie de la discipline
Au choix :
- M1AL0401 : linguistique moderne,
- M1AL0402 : linguistique allemande diachronique
- M1AL0403 littérature médiévale allemande
- M1AL0404 : histoire des idées allemandes
- M1AL0405 : littérature (du Moyen Age au XXIe s.),
- M1AL0409 : civilisation allemande
- M1AL0410 : Etudes centre-européennes
UE2 – FRANÇAIS
39 heures
1 cours général et 1 séminaire
parmi ces domaines :
langue française
linguistique
littérature française du Moyen Age au XXe
siècle.
littératures francophones
littérature comparée
poétique et théorie littéraire
arts du spectacle et histoire du théâtre
histoire des idées
UE 3 – ACTIVITE DE RECHERCHE
Validation d’un projet
8 ECTS
UE 1 – ALLEMAND
26 heures
Séminaire de spécialisation &
Méthodologie de la discipline
Mêmes spécialisations qu’au semestre 1.
8 ECTS
UE 2 – FRANÇAIS
39 heures
1 cours général et 1 séminaire
L’un et l’autre à choisir parmi les même domaines
qu’au semestre 1
14 ECTS
UE 3 - SPECIALISATION
8 ECTS
4 ECTS
Mémoire
3 ECTS
UE 4 – FORMATIONS COMPLEMENTAIRES
- Stage d’1 journée de l’ED IV :
Documentation et TICE = 6 heures
- Conférence en demi-journées (littérature et langue
françaises et allemandes) = 8 heures
7 ECTS
UE 5 – TRONC COMMUN
COMPETENCE LINGUISTIQUE
- version écrite et orale avec commentaire
grammatical ; thème écrit et oral
En liaison avec le directeur de recherche français.
Résumé dans l’autre langue requis
Programme, descriptif et contrôle des connaissances –
voir la brochure spécifique du cursus « allemand – lettres ».
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 39
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Master 2e année
Semestre 3
ECTS
8 ECTS
8 ECTS
8 ECTS
6 ECTS
Semestre 4
Unité d’enseignement (UE)
UE1 – ALLEMAND
26 heures
Séminaire de spécialisation &
Méthodologie de la discipline
- M3AL0401 : linguistique moderne,
- M3AL401B : linguistique allemande
- M3AL0402 : linguistique allemande diachronique
- M3AL0403 : littérature médiévale
- M3AL0404 : histoire des idées allemandes
- M3AL0405 : littérature I
- M3AL405B : littérature II
- M3AL405C : histoire culturelle allemande
- M3AL0409 : civilisation allemande,
- M3AL0410 : études centre-européennes
UE2 – FRANÇAIS
39 heures
1 cours général et 1 séminaire
parmi ces domaines :
langue française
linguistique
littérature française du Moyen Age au XXe
siècle.
littératures francophones
littérature comparée
poétique et théorie littéraire
arts du spectacle et histoire du théâtre
histoire des idées
UE 3 – ACTIVITE DE RECHERCHE
Validation d’un projet
ECTS
3 ECTS
Unité d’enseignement (UE)
UE 1 – LANGUE VIVANTE
Atelier de lecture critique en langue étrangère (autre
langue que le français et l’allemand)
4 ECTS
UE 2 – FORMATION A LA RECHERCHE
Participation au séminaire du directeur de recherche
23 ECTS
UE 3 - MEMOIRE
UE 4 – METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE
Problématique des équipes de recherche des ED III, IV
ou V (= 6 heures) avec participation active de
l’étudiant (exposé sur sa recherche en cours)
Programme, descriptif et contrôle des connaissances –
voir la brochure spécifique du cursus « allemand – lettres ».
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 40
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
MASTER
Mention : Langues, Littératures et
Civilisations Étrangères
Spécialité : Études germaniques
Parcours
CIMER
Communication Interculturelle et Muséologie au sein de l’Europe Rénovée
Master 1ère année
Semestre 1
ECTS
8 ECTS
8 ECTS
8 ECTS
6 ECTS
Semestre 2
Unité d’enseignement (UE)
UE 1: Muséologie
M1 SLMS11 Fondamentaux de la
muséologie
M1 SLMS12 Vie des institutions
culturelles
M1 SLMS13 Outils et disciplines
d’application
UE 2: Communication interculturelle,
communication de la culture
M1 GNMS21 Politiques culturelles
M1 GNMS22 Communication
interculturelle
M1 GNMS23 Médiation culturelle
UE 3: Enseignements de spécialité : les
arts et les hommes
M1 SLMS31 Histoire et géographie de
l’Europe centrale, orientale et nordique
M1 SLMS32 Histoire des arts
M1 SLMS33 Anthropologie culturelle et
sciences sociales
UE 4: Langues de spécialité
ECTS
6 ECTS
Unité d’enseignement (UE)
UE 1: Muséologie
M1 SLMS11 Fondamentaux de la
muséologie
M1 SLMS12 Vie des institutions culturelles
M1 SLMS13 Outils et disciplines d’application
6 ECTS
6 ECTS
UE 2: Communication interculturelle,
communication de la culture
M1 SLMS21 Politiques culturelles
M1 GN01TI Communication interculturelle
M1 SLMS23 Médiation culturelle
UE 3: Enseignements de spécialité : les
arts et les hommes
M1 GNMS31 Histoire et géographie de
l’Europe centrale, orientale et nordique
M1 SLMS32 Histoire des arts
M1 SLMS33 Anthropologie culturelle et
sciences sociales
6 ECTS
UE 4: Langues de spécialité
6 ECTS
UE 5: Mémoire
Programme, descriptif et contrôle des connaissances –
voir la brochure spécifique du Master professionnel CIMER.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 41
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Master 2e année
Semestre 3
ECTS
8 ECTS
Semestre 4
6 ECTS
ECTS
UE 1: Muséologie
M1 SLMS11 Fondamentaux de la
30 ECTS
muséologie
M1 SLMS12 Vie des institutions
culturelles
M1 SLMS13 Outils et disciplines
d’application
UE 2: Communication interculturelle,
communication de la culture
M1 SLMS21 Politiques culturelles
M1 GNMS22 Communication
interculturelle
M1 GNMS23 Médiation culturelle
UE 3: Enseignements de spécialité : les
arts et les hommes
M1 SLMS31 Histoire et géographie de
l’Europe centrale, orientale et nordique
M1 SLMS32 Histoire des arts
M1 SLMS33 Anthropologie culturelle et
sciences sociales
UE 4: Langues de spécialité
2 ECTS
UE 5: Journée d’étude
7 ECTS
7 ECTS
Unité d’enseignement (UE)
Unité d’enseignement (UE)
UE 1: Stage et mémoire
Programme, descriptif et contrôle des connaissances –
voir la brochure spécifique du Master professionnel CIMER.
Les codes indiqués sont susceptibles d’être modifiés
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 42
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
MASTER
Mention : Langues, Littératures et
Civilisations Étrangères
Parcours : Etudes centre-européennes
Coopération des spécialités
Etudes slaves et Etudes germaniques
Présentation
Le principe général de la spécialité Etudes centre-européennes est
- une formation généraliste et pluridisciplinaire sur l’Europe centrale,
- la spécialisation dans deux domaines linguistiques de l’aire culturelle (allemand, tchèque, hongrois,
polonais, serbo-croate, yiddish, russe).
Master Langues, littératures et civilisations étrangères : Etudes germaniques - Etudes centreeuropéennes – LV1 Allemand, Yiddish ; LV2 Tchèque, Hongrois, Polonais, Serbo-croate, Yiddish,
Russe
et
Master Langues, littératures et civilisations étrangères : Etudes slaves - Etudes centre-européennes
– LV1 Tchèque, Hongrois, Polonais, Serbo-croate ; LV2 Allemand, Yiddish, Russe
L’histoire des Empires (Empire allemand, Empire austro-hongrois, Empire russe, Empire ottoman)
montre bien l’histoire croisée de la zone, ensuite dominée par les totalitarismes (nazi, soviétique).
Depuis 1989, la réunification allemande, l’adhésion de nombreux Etats centre-européens à l’Union
européenne et un intérêt renouvelé en Allemagne et en Autriche pour ces régions, il est important de
susciter une réflexion transversale qui interroge sous le signe d’une « histoire partagée » la cohérence
et les divergences de cet ensemble.
Objectifs et compétences visés
Les savoirs spécifiques :
Culture et civilisation, littérature et linguistique de l’aire correspondant au parcours choisi et en
interculturalité :
-
Connaissances sur le contexte historique, politique, social, économique, littéraire et artistique
de l’Europe centrale – Allemagne, Autriche, les Pays tchèques, la Slovaquie, la Hongrie, la
Pologne, le monde serbo-croate-bosniaque-monténégrin, le monde juif (selon son parcours).
Connaissances sur l’identité et les références culturelles de cette aire.
Connaissances sur la multiculturalité et les relations interculturelles de cette aire européenne.
Connaissances linguistiques et cognitives.
Les savoir-faire spécifiques :
Analyse et synthèse critiques :
-
Analyse critique littéraire, linguistique et historique des discours, textes et images.
Analyse de l’utilisation de l’image dans les sociétés.
Observation critique de situations de politique étrangère.
Méthodologie et connaissance des grands enjeux de l’historiographie sur la zone.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 43
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Gestion d’une mission d’animation linguistique et interculturelle :
-
Animation d’un groupe d’étudiants dans un pays étranger.
Transmission pédagogique de connaissances sur la culture française.
Animation d’échanges et de débats socio-culturels entre les étudiants.
Conception et organisation d’activités interculturelles.
Maitrise de l’environnement multimédia appliqué à la présentation de contenus textuels et
iconographiques.
Communication en français et en allemand, tchèque, hongrois, polonais, serbe-croate-bosniaquemacédonien, yiddish, russe (selon parcours)
-
Compréhension et communication écrites et orales.
Capacité à exposer publiquement une réflexion argumentée et à intervenir dans un débat.
Rédaction de rapports d'analyse, d’articles scientifiques et de notes de synthèse.
Interprétariat.
Les savoir-faire transversaux :
-
Conduite d’un projet de recherche.
Informatique.
Mobilité internationale
Les séjours linguistiques sont fortement recommandés.
Responsables du Master d’Etudes centre-européennes :
Pour les étudiants LV1 langues slaves : M. Xavier Galmiche (UFR d’études slaves)
Pour les étudiants LV1 langue germanique : Mme Delphine Bechtel (UFR d’études germaniques et
nordiques)
MASTER 1
UE1
5 ECTS
UE2
10 ECTS
Semestre 1
M1EC001 U - UE 1
Enseignements transversaux :
M1 EC 01 RD - Recherche documentaire
technologie de l’information1
Ou
Rédaction scientifique (offert par l’UFR d’études
germaniques et nordiques)
Contrôle des connaissances : écrit
M1EC002U – UE2
Semestre 2
UE1
Tronc commun Europe centrale, Séminaires de
spécialisation
M2EC001U – UE1
10 ECTS
Séminaires de spécialisation et méthodologie de la discipline
2 séminaires (52 heures, 5 ECTS chacun) au choix (voir
intitulés ci-dessous) :
UE3
10 ECTS
Spécialisation 2 :
UE2
Compétence linguistique dans la langue majeure
10 ECTS
50 heures, compétence linguistique et traduction
Détail de l’enseignement et masse horaire en fonction
de l’UFR de rattachement (M1EC003U)
Spécialisation 2 :
Compétence linguistique dans la langue majeure
50 heures, compétence linguistique et traduction
Détail de l’enseignement et masse horaire en fonction de l’UFR
de rattachement (M2EC002U)
UE4
5 ECTS
Spécialisation 3 : 2e langue
UE3
Compétence linguistique dans la langue mineure 10 ECTS
(M1EC003U)
M2EC003U
2 séminaires (52 heures, 5 ECTS chacun) au choix
(voir intitulés ci-dessous)
M2 EC 03 MM – Mémoire (une quarantaine de pages)
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 44
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
MASTER 2
Semestre 3
Semestre 4
Pré-requis : l’obtention de la mention “Bien” est obligatoire pour intégrer le M2
UE1
2 ECTS
UE2
18 ECTS
JE Méthodologie présentation des activités des centres de recherches, en
relation avec les programmes de l’Ecole Doctorale (IV) ; journées d’étude UE1
(2 ECTS)
22 ECTS
M4 EC 001 U – UE1
Mémoire M4 EC 01 MM
et soutenance
étude dans la matière de spécialité, située
dans le contexte des études centreeuropéennes contemporaines
Spécialisation et méthodologie de la discipline
Séminairesdespécialisation
1 séminaire (10 ECTS) au choix (voir intitulés ci-dessous)
avec une épreuve de langue
Travail sur le mémoire (8 ECTS).
UE3
10 ECTS
Un 2e séminaire avec une épreuve de langue
UE2
8 ECTS
Spécialisation et méthodologie de la
discipline
Intitulés des cours et séminaires
Argumentaires et bibliographies seront publiés sur le site internet de Paris-Sorbonne.
Séminaires de spécialité « Europe centrale » :
Delphine Bechtel et Luba Jurgenson, Multiculturalité urbaine en Europe centrale et orientale (années
alternées : 1/Villes multiculturelles et 2/Questions mémorielles, 2 h hebdo, jeudi de 13h à 15h, M1 /
M3 et jeudi 9h-10h30 en M2 (voir programme Master Etudes germaniques).
Xavier Galmiche, Markéta Theinhardt(avec Évanghélia Stead - UVSQ) : Lire les livres et les revues
comme des objets culturels, séminaire bimensuel, octobre 2016- avril 2017, validé au titre du S2. Le
samedi matin, 11h-13h, ENS, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris.
Olivier Chaline, Histoire de l’Europe centrale : noblesse, guerre, religion - En alternance : La Guerre
de Trente Ans / Anatomie d'une défaite : la France dans la Guerre de Sept Ans, M1/M2, mardi, de 15h
à 17 h, M2. Ou autre séminaire en histoire.
Les autres séminaires seront choisis dans l’offre des masters d’études germaniques, d’études slaves ou
CIMER, en accord avec le directeur de recherche.
Mise à niveau :
Pour les étudiants qui n’ont pas suivi de formation spécifique durant leur Licence, une mise à niveau
peut être exigée, notamment :
• Histoire et géographie de l’Europe du Centre-Est (1815-1989), 2H – S1. Contrôle des
connaissances : questions sur un document historique étudié en cours, carte et questions de
cours (écrit 4h)
• Identités et religions en Europe centrale (Moyen-Âge et époque moderne) –2H – S1.
Contrôle des connaissances : contrôle continu (dossier) ; examen final : écrit 2 questions de
cours, 3h.
• L’Europe centrale depuis 1989 : enjeux politiques et mémoriels, 2h au S2. Contrôle des
connaissances : note de synthèse sur un sujet d’actualité centre-européenne.
• Courants littéraires en Europe centrale (L3): 2 heures, S1 et S2. Contrôle des
connaissances : devoir écrit.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 45
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Admission
Condition d’accès
Titulaire d’une licence en sciences humaines. Une connaissance d’une langue étrangère de la zone.
(voir prérequis).
Contact pour les LV1 – langue germanique (allemand ou yiddish) :
secrétariat des études germaniques : 01 43 18 41 42
etudes-germaniques@paris-sorbonne.fr
Responsable du programme : Mme Delphine Bechtel, delphine.bechtel@wanadoo.fr
Contact pour les LV1 - langue slave (tchèque, polonais, BCSM, russe):
Secrétariat des études slaves : 01 43 18 41 64
malesherbes.etudes-slaves@paris-sorbonne.fr
Responsable du programme : M. Xavier Galmiche, xavier.galmiche@paris-sorbonne.fr
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 46
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
ANNEXE
Cadre général de référence
MCC 2016 - 2017
adoptées en CFVU le 20 mai 2016
Le cadre général décrit les règles communes des Modalités de Contrôle des Connaissances
2016/2017 s’appliquant aux diplômes nationaux de licence et de master (à l’exception des
inscriptions en cumulatif en licence des étudiants de Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles,
ainsi que des masters MEEF qui ont leurs propres MCC), ainsi qu’aux diplômes d’université
(DU), pour tous les parcours formant la nouvelle offre de formation du contrat 2014/18, présentée
par l’université Paris-Sorbonne.
Ces règles communes, formant le cadre général des MCC, seront mises en oeuvre par les UFR,
dans la description des contenus des enseignements et des modalités d’évaluation afférentes
propres à chaque mention et parcours de formation. Ces dernières seront votées en Conseil
d’UFR.
Le cadre général des Modalités de Contrôle des Connaissances 2016/17, ci-joint, a été adopté en
Commission de la Formation et de la Vie Universitaire du 20 mai 2016 et présenté au Conseil
d’Administration réuni le 27 mai 2016.
Sommaire
Chapitre 1 : Admission – inscription – réorientation
Chapitre 2 : Offre de formation et modes d’évaluation
Chapitre 3 : Résultats – jurys – diplômes
Chapitre 1 : Admission – inscription – réorientation
1 - Admission - validation d’acquis (VA)
Pour les étudiants primo-entrants à Paris-Sorbonne ou les étudiants déjà inscrits à Paris-Sorbonne
souhaitant changer de parcours de formation, l’inscription administrative est précédée d’une étape
relative à la décision d’admission.
Une commission étudie le dossier de candidature, porte un avis sur le niveau dans lequel le
candidat pourra être inscrit et attribue, le cas échéant, une validation d’acquis des études
antérieures.
Cette validation d’acquis des études antérieures s’effectue au moment de l’admission. Elle ne
pourra pas être réalisée ensuite durant le cursus universitaire.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 47
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
2 - Inscription administrative (IA)
L’étudiant doit procéder d’abord à son inscription administrative dans le parcours de formation de
son choix auquel il a été admis. La démarche est individuelle et annuelle. Il doit répondre aux
conditions fixées par l’université Paris-Sorbonne relatives aux périodes et modalités d’inscription.
Concernant les parcours de bi-licences (internes et externes) leur accès n’est pas autorisé pour les
étudiants en formation continue.
Après vérification du dossier par le service des inscriptions administratives, et après règlement de
ses droits universitaires annuels, une carte d’étudiant lui est délivrée pour l’année universitaire.
Nul ne peut être admis à participer en qualité d’étudiant aux activités d’enseignement et de
recherche s’il n’est régulièrement inscrit à l’université Paris-Sorbonne.
3 - Inscription pédagogique (IP)
Au début de chacun des deux semestres de l’année universitaire, l’étudiant doit s’inscrire
pédagogiquement auprès de l’UFR à laquelle est rattaché le parcours de formation, pour lequel il a
réalisé son inscription administrative. L’étudiant doit s’inscrire également dans l’UFR ou le
service où est délivré l’enseignement optionnel.
L’inscription pédagogique (IP) dans chacune de ces matières vaut inscription aux épreuves
d’examens correspondantes. Un étudiant qui n’aura pas fait son IP ne pourra pas être convoqué
aux examens.
Un étudiant ne peut être inscrit simultanément à plus de deux semestres pédagogiques (voir
Art. 5).
L’inscription pédagogique ne peut être modifiée au-delà des campagnes d’IP.
4 - Réorientation et changement de parcours
La réorientation est la possibilité offerte à l’étudiant primo-entrant de changer de parcours
d’inscription dès la fin du premier semestre (S1) de la première année de licence.
Selon les dispositions précisées par le service des inscriptions administratives, une nouvelle phase
d’admission sera engagée auprès de l’UFR du nouveau parcours choisi. L’inscription
administrative ainsi que les inscriptions pédagogiques seront modifiées. Les IP concerneront à la
fois les matières du 2ème semestre, mais également les matières à rattraper du 1er semestre du
nouveau parcours, à l’exception des validations obtenues.
Le changement de parcours s’effectue à l’issue d’une année universitaire en vue de l’inscription
pour l’année suivante à la demande de tout étudiant. Il concerne tous les niveaux des cursus
licence et master.
Selon les dispositions précisées par le service des inscriptions administratives, une nouvelle phase
d’admission sera engagée auprès de l’UFR du nouveau parcours choisi. La commission
pédagogique de l’UFR étudiera le dossier de l’étudiant, décidera du niveau d’inscription autorisé
et des UE validées. L’inscription administrative et les inscriptions pédagogiques seront modifiées.
Les IP concerneront à la fois les matières du nouveau parcours, mais également les matières «
ajournées », à rattraper du parcours précédent, à l’exception des validations obtenues.
Concernant les parcours de bi-licences (internes et externes), leur accès n’est pas autorisé pour les
étudiants en réorientation ou en changement de parcours.
Les étudiants en bi-licence peuvent se réorienter, ou changer de parcours, vers l’une des deux
mono-licences correspondantes, y compris en L2 et L3.
5 – Modalités de passage en niveau supérieur
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 48
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
Licence :
Un étudiant de mono-licence auquel ne manque qu’un seul semestre (résultat = « ajourné ») peut
s’inscrire dans le niveau immédiatement supérieur. Dans cette situation, un étudiant peut s’inscrire
simultanément dans deux années d’études consécutives du même parcours, ceci afin de valider le
semestre « en dette » en suivant les cours et en passant les examens des matières à valider.
Pour passer en S3, il faut avoir validé S1 et /ou S2.
Pour passer en S4, il faut avoir validé au moins 2 des semestres S1, S2, S3.
Pour passer en S5, il faut avoir validé au moins 3 semestres dont obligatoirement S1 et S2.
Pour passer en S6, il faut avoir validé S1 et S2 et au moins 2 des semestres S3, S4, S5.
Un étudiant en bi-licence ou en bi-cursus doit être en possession des deux semestres d'une même
année pour passer en année supérieure de la bi-licence ou du bi-cursus.
Pour un passage de bi-licence vers une mono-licence, l’étudiant de bi-licence ou de bi-cursus
auquel il ne manque qu’un seul semestre se voit proposer la possibilité de passer en niveau
supérieur de la mono-licence correspondante, si et seulement si, il a validé les UE fondamentales
de la discipline concernée (sans compensation), dans les deux semestres. L’année universitaire de
la mono-licence est validée, dans le niveau d’inscription initial de la bi-licence.
Master :
Les règles de passage de M1 à M2 sont définies dans les MCC des UFR, en fonction des parcours
de formation.
Chapitre 2 – Offre de formation et mode d’évaluation
Principes généraux
L’université Paris-Sorbonne est accréditée, par décision ministérielle lors du renouvellement de
son contrat quinquennal, pour délivrer des diplômes nationaux (licence, master) et elle délivre des
diplômes d’université (DU) sur décision de son conseil d’administration.
L’étudiant ne se voit délivrer un diplôme qu’à l’issue de la validation de son cursus complet (3
années en licence, avec 180 crédits ECTS*) et 2 années en master, avec 120 crédits ECTS, et
après avoir rempli trois conditions : avoir suivi les enseignements avec assiduité, témoigné d’un
travail personnel et avoir réussi les évaluations élaborées par l’université.
*Crédits ECTS = European Crédit Transfert System
Le déroulement de l’année universitaire est présenté dans le calendrier universitaire.
1 - Offre de formation
La formation est organisée, au sein de chaque mention, sous la forme de parcours-types de
formations initiale et continue formant des ensembles cohérents d’unités d’enseignement (UE) et
organisant des progressions pédagogiques adaptées, au regard des finalités du diplôme. Ces
parcours-types sont constitués d’UE obligatoires, optionnelles et, le cas échéant, libres. (Cadre
national des formations – art 4)
Des dispositifs d’évaluation sont mis en place au niveau des mentions de formation, par un
conseil de perfectionnement. (Cadre national des formations – art 5). L’évaluation des
formations et des enseignements sera menée notamment par des enquêtes régulières auprès des
étudiants. Leurs résultats seront présentés aux équipes pédagogiques, au conseil de
perfectionnement, au conseil de la composante concernée, à la commission de la formation et de
la vie universitaire (CFVU) du conseil académique et au conseil d’administration de l’université.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 49
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
2 - Organisation des enseignements
La licence est organisée sur 6 semestres de 30 crédits (ECTS) chacun, répartis sur 3 années (L1,
L2, L3). Le master est organisé sur 4 semestres de 30 crédits chacun, répartis sur 2 années (M1 et
M2). L’année universitaire comporte 2 semestres d’enseignement, de 13 semaines chacun.
À chaque semestre, les enseignements ou le travail personnel sont structurés par des
regroupements de matières enseignées, les unités d’enseignement (UE), elles-mêmes déclinées en
éléments constitutifs (EC) que représentent les cours magistraux, travaux pratiques et travaux
dirigés. Chaque UE est valorisée par un nombre de crédits européens (ECTS) qui sont acquis
définitivement par l’étudiant lorsqu’il a réussi ses évaluations.
Pour chaque parcours-type de formation, les structures des enseignements et les modes
d’évaluation sont définis par chaque UFR, dans le respect des principes généraux de l’université
et de l’accréditation.
2-1 Des enseignements en langue étrangère et en Français Langue Etrangère sont proposés
permettant une progression par niveau de maîtrise, en convergence avec les quatre niveaux du
cadre européen commun de référence pour les langues, A1, A2, B1, B2. La progression dans cet
EC est indépendante de la progression par semestres et par années dans le parcours de formation
suivi par l’étudiant, en licence ou master.
2-2 Une UE facultative est proposée dans le cadre des formations, sans donner lieu à l’attribution
de crédits ECTS.
2-3 Des stages
Le stage correspond à une période temporaire de mise en situation en milieu professionnel au
cours de laquelle l'étudiant acquiert des compétences professionnelles et met en oeuvre les acquis
de sa formation en vue d’obtenir un diplôme ou une certification. Le stagiaire se voit confier des
missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d'enseignement et
approuvées par l'organisme d'accueil.
Les stages en milieu professionnel font l’objet d’une convention préalable au stage signée par les
représentants des trois parties : l’université, l’organisme d’accueil et l’étudiant. Y sont précisés les
modalités d’encadrement et le volume pédagogique de formation.
2-4 Une semaine de révision avant examen, pour le cursus licence :
Pour les étudiants en licence, la dernière semaine d’enseignements de chaque semestre se
consacrera aux cours de révision ou de rappel méthodologique. Elle exclura tout cours nouveau.
Ce dispositif ne concerne pas les matières soumises au Contrôle continu intégral (CCI), ni le
cursus master.
Une activité « tutorée » par les équipes pédagogiques est organisée. Son contenu pédagogique
est défini avant le premier jour de rentrée par les responsables de mention.
La semaine de « révisions tutorées » n’est pas obligatoire, c’est-à-dire qu’il n’y aura aucun
contrôle d’assiduité ni aucun contrôle durant la semaine, intégralement consacrée aux révisions
tutorées. L’étudiant a la liberté de réviser seul sans bénéficier du soutien pédagogique organisé
par l’université. Ce dispositif ne concerne que le cursus licence et les matières évaluées en
contrôle terminal ou en contrôle mixte.
2.5 Dans les cas où la période de césure est accordée par l'université Paris-Sorbonne, elle ne
pourra pas, en aucun cas, donner droit à attribution de crédits ECTS.
Les modalités d’attribution de la césure font l’objet d’un règlement dédié.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 50
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
3 – Modes d’évaluation : contrôle continu et contrôle terminal
Les aptitudes et l'acquisition des connaissances sont appréciées, soit par un contrôle continu et
régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.
Les modalités du contrôle permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des connaissances et
compétences constitutives du diplôme.
3-1 Le contrôle continu intégral (CCI) et le contrôle mixte
L’étudiant inscrit sous le régime du Contrôle Continu Intégral est évalué en cours de semestre,
régulièrement, sur la base de plusieurs épreuves (écrites ou orales) ou travaux donnant lieu à au
moins deux notes par matière.
Le contrôle mixte combine des épreuves de contrôle continu et une épreuve terminale.
Le CCI et le contrôle mixte impliquent l’assiduité de l’étudiant à tout ou partie des
enseignements, selon les modalités précisées dans les MCC spécifiques à chaque mention (de
licence ou de master).
Les enseignements non fondamentaux (ou optionnels) (voir la liste dans les MCC des UFR) sont
évalués uniquement par le Contrôle continu intégral.
3-2 Le contrôle terminal (CT)
L’étudiant inscrit sous le régime du Contrôle terminal (CT) est évalué par une seule épreuve
d’examen par matière ou groupe de matières, à l’issue du semestre.
Les copies d’examen sont remises aux correcteurs sous anonymat.
4 - Dispense d’assiduité aux Travaux Dirigés et séminaires pour les
matières soumises au CC intégral ou mixte
Pour être considéré comme assidu, un étudiant doit être présent à tous les cours, ainsi qu’à toutes
les épreuves organisées pour le contrôle des connaissances (CCI, contrôle mixte ou CT), à l’écrit
ou à l’oral.
4-1 Public pouvant prétendre à une dispense d’assiduité :
Les étudiants engagés dans la vie active ou assumant des responsabilités particulières dans la vie
universitaire, la vie étudiante ou associative, les femmes enceintes, les étudiants chargés de
famille, les étudiants engagés dans plusieurs cursus, les étudiants avec handicap, les artistes et les
sportifs de haut niveau, les étudiants ayant le statut d’étudiant entrepreneur.
L’objet de la dispense est de permettre aux étudiants d’être évalués par le contrôle terminal, c’està-dire au moyen d’une épreuve unique par matière, à la fin de chaque semestre universitaire.
La dispense d’assiduité ne dispense pas l’étudiant d’être évalué.
4-2 Modalités de dépôt des demandes de dispense d’assiduité
L’étudiant s’adressera au secrétariat de son UFR pour formaliser sa demande et déposer les
justificatifs. La décision sera prise par le Directeur, compétent pour se prononcer sur les seuls
enseignements délivrés par son UFR. Elle précisera les enseignements concernés par la dispense.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 51
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
4-3 Délai de dépôt de la demande
Dans un délai de 1 mois à partir de la date de la rentrée universitaire. Ce délai peut être prolongé
en cas de situation justifiée (ex : maladie, changement de contrat de travail). En cas de
changement de situation, une demande de dispense peut être déposée au début du second semestre
universitaire, au plus tard un mois après le début des cours.
L’étudiant dispensé devra se faire inscrire sous le régime du CC aménagé par le secrétariat de son
UFR, lors de la période consacrée aux IP.
L’étudiant boursier doit impérativement informer le Service des bourses (Pôle Vie Étudiante) dès
l’obtention de la dispense d’assiduité.
4-4 Boursiers et assiduité
Le maintien de la bourse est soumis à des conditions de progression, d'assiduité aux cours et de
présence aux examens. L'étudiant bénéficiaire d'une bourse doit être inscrit et assidu aux cours,
aux travaux dirigés et réaliser les stages obligatoires intégrés à la formation à laquelle il s’est
inscrit. En ce qui concerne la présence aux examens, le candidat titulaire d'une bourse
d'enseignement supérieur sur critères sociaux doit se présenter à toutes les sessions d'examens et
concours correspondant à ses études sans exception. Le manquement à l'obligation de présence
aux cours et aux examens entraînera la suspension des versements ainsi que le remboursement des
sommes indûment perçues.
5 - Diversité du public
5-1 Les étudiants étrangers
Les étudiants étrangers inscrits dans le cadre des programmes d’échange (exemple ERASMUS)
sont soumis aux mêmes conditions de contrôle des connaissances sous réserve des modalités
particulières de contrôle proposées au début du semestre par les enseignants de l’UFR concernée.
Les périodes d’étude à l’étranger font l’objet d’une convention signée par l’université,
l’établissement d’accueil et l’étudiant (conseil national des formations. Art 12.
5-2 Les étudiants en situation de handicap
Les étudiants en situation de handicap peuvent bénéficier de mesures particulières lors des
épreuves : temps additionnel pour composer et aide pour compenser le handicap. Ils doivent
s’adresser, dès l’inscription administrative et au plus tard 1 mois à partir de la date de la rentrée
universitaire, à l’Accueil Handicap (Pôle Vie Étudiante) et au service de la médecine préventive
(SIUMPPS) de l’université qui fixeront les aménagements possibles.
Ils peuvent s’adresser également à l’enseignant référent Handicap nommé au sein de l’UFR, qui
les orientera vers l’Accueil Handicap et le SIUMPPS.
6 - Organisation des examens
6-1 Sessions
En licence, deux sessions de contrôle des connaissances sont organisées :
- une session initiale divisée en deux périodes clôturant chaque semestre : la session de janvier
et la session de mai ;
- et une session de rattrapage après une première publication des résultats, organisée fin juin –
début juillet, qui porte sur les enseignements des deux semestres. Les épreuves se déroulent sous
forme d’oral.
Seules les matières soumises au CT ou au contrôle mixte font l’objet d’une session de rattrapage,
sous forme d’oral.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 52
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
En licence, la session initiale est organisée par le service des examens central.
Concernant les épreuves écrites, la convocation personnelle est consultable sur l’Environnement
Numérique de Travail (ENT) étudiant. Le calendrier des épreuves est diffusé un mois avant le
début des examens.
Les épreuves de Contrôle continu intégral et de Contrôle mixte ainsi que les épreuves orales,
notamment en session de rattrapage sont organisées par les UFR. Les calendriers des épreuves
sont consultables sur le site de l’UFR et l’ENT étudiant.
6-2 Affichage des dates d’examens
Les calendriers des examens sont consultables sur l’ENT étudiant et font l’objet d’un affichage
dans tous les centres d’enseignement.
Pour la session d’examen initiale (janvier et mai), chaque étudiant inscrit doit consulter sa
convocation individuelle aux examens sur l’ENT étudiant, avec un accès protégé.
Pour la session de rattrapage (juin/juillet) organisée par les UFR, la liste des étudiants concernés
sera diffusée sur l’ENT étudiant ou par voie d’affichage dans les locaux de l’UFR.
6-3 Soutenance de mémoire de master :
Au-delà des modalités traditionnelles, la soutenance de mémoire de master peut s’effectuer à
distance par visioconférence. Placée sous la responsabilité du Président de jury, la visioconférence
doit se tenir dans les locaux de Paris-Sorbonne, dans les salles spécialement prévues à cet effet par
une liaison informatique sécurisée.
La période de soutenance des mémoires s’achève l’avant-veille des opérations de préparation de
la réunion des jurys de diplômes, au moment où l’ensemble des notes doit être connu.
Chapitre 3 Résultats - Jurys – Diplômes
1 - Résultats
1-1 Notes
L’absence à une épreuve de contrôle terminal, justifiée ou non, entraîne la note de 0/20.
Les épreuves de contrôle terminal de chaque semestre ne peuvent faire l’objet d’une épreuve de
rattrapage autre que celle prévue par la session de rattrapage, quel que soit le motif de l’absence.
~ Il n’y a pas de note éliminatoire (en CCI, C mixte ou CT) ;
~ Les EC d’une UE acquise ne peuvent être présentés à nouveau, même en vue d’améliorer la
note. Seuls les étudiants inscrits en M1 ayant obtenu une moyenne générale annuelle située entre
10 et le seuil défini par la mention ou la spécialité pour être admis en M2, seront autorisés à
repasser tout ou partie des épreuves du M1 à la session de rattrapage afin d’améliorer leurs notes
et d’atteindre le seuil requis ;
~ Dans les UE qui n’ont pas été acquises, on ne repasse que les épreuves des EC dont les notes
sont inférieures à 10/20 ;
~ La note de session de rattrapage se substitue à celle de session initiale (janvier ou mai), même si
elle est moins bonne ;
~ Les notes des EC et des UE inférieures à la moyenne ne peuvent jamais être reportées dans une
compensation de session 2, d’où la nécessité de passer à nouveau la (ou les) épreuve(s)
correspondante(s).
1-2 Capitalisation des notes ou résultats
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 53
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
La capitalisation permet de garder pour une durée illimitée une note égale ou supérieure à la
moyenne obtenue à une Unité d’Enseignement (UE).
Les UE capitalisées, quelle que soit leur nature (enseignement, stage, formation à l’étranger…) ne
sont valables que pour le parcours d’inscription. L’étudiant qui change de parcours doit demander
une validation auprès de la commission pédagogique du nouveau parcours, afin de faire
reconnaître ses acquis.
La validation ne s’accompagne d’aucune note (la note acquise dans un autre cursus ou dans un
autre établissement n’est pas conservée).
La durée de conservation des notes supérieures ou égales à 10/20 des Eléments Constitutifs (EC)
est limitée à 4 ans maximum à partir de leur obtention, dans le parcours d’inscription.
1-3 Compensation des notes ou résultats
La compensation fonctionne à plusieurs niveaux, sans note éliminatoire :
§ à l’intérieur de l’UE, entre les EC qui la constituent ;
§ entre toutes les UE d’un semestre (il n’existe pas de compensation entre les éléments
constitutifs appartenant à des UE distinctes) ;
§ il n’y a pas de compensation d’UE à UE d’un semestre à l’autre. Le calcul de la moyenne se
fait à l’issue de chaque session (initiale et de rattrapage).
§ entre les deux semestres d’une même année universitaire. Dans ce cas, le semestre dont la note
est inférieure à 10/20 est réputé acquis par compensation et ouvre droit à l’acquisition des crédits
ECTS correspondants. La compensation s’exerce à l’issue de chacune des deux sessions
d’examen ;
§ Exception : dans les parcours de bi-cursus ou bi-licences externes, ou de mono-licences avec
partenaire externe lorsque la convention le prévoit, les règles de compensation énoncées ci-dessus
ne s’appliquent pas entre les enseignements donnés par Paris-Sorbonne et les enseignements
donnés par l’établissement partenaire (IEP ou Université Paris-Assas ou Université Pierre et
Marie Curie), sauf dispositions contraires précisées dans leur convention.
En revanche, les règles de compensation propres à l’établissement s’appliquent pour les
enseignements qu’il assure.
1-4 Report de note d’une session à l’autre
Maintien d’une note égale ou supérieure à 10/20 de la session initiale à la session de rattrapage.
2 - Délibérations des jurys
2 -1 Composition – mission
Composition :
Un jury doit être constitué, pour chaque formation conduisant à la délivrance d’un ou deux
diplômes, au niveau de la mention, de la spécialité ou du parcours.
A chaque double-diplôme externe, une commission de coordination des jurys est mise en place.
Le président de l’université nomme par arrêté les membres et le président de chaque jury, sur
proposition des directeurs de composantes.
« Seuls peuvent participer aux jurys et être présents aux délibérations, des enseignantschercheurs, des enseignants, des chercheurs ou, dans des conditions et selon des modalités
prévues par voie réglementaire, des personnalités qualifiées ayant contribué aux enseignements,
ou choisies, en raison de leurs compétences, sur proposition des personnels chargés de
l'enseignement » (art. L613-1 du code de l’éducation)
Tous les membres ainsi nommés doivent être présents aux délibérations, le cas de force majeure
ou le motif légitime pouvant seul justifier l’absence exceptionnelle d’un membre du jury. Il
n’existe pas de possibilité de représentation par procuration ou de participation aux délibérations
par correspondance.
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 54
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
L’arrêté est affiché sur les lieux d’examen ou au secrétariat de l’UFR, avant la tenue des examens.
Mission :
Le jury se réunit à chaque session d’examen (initiale et de rattrapage) et délibère à partir de
l’ensemble des résultats obtenus par les étudiants.
Le jury délibère souverainement. La séance n’est pas publique. Après délibération, le jury
proclame les résultats. Ses décisions ne peuvent faire l’objet d’appel.
Il veille à l’application des modalités de contrôle des connaissances adoptées par le Conseil
d’administration de l’université.
Seul, le jury peut procéder aux modifications de notes nécessaires à l’admission de candidats et
attribuer des points de jury.
Il prononce l’acquisition des unités d’enseignement sur l’avis de l’équipe pédagogique ainsi que
la délivrance du diplôme.
2-2 Règles d’application : fonction des jurys
§ Décider de l’admission au semestre au vu des résultats et de l’acquisition des 30 crédits
européens (ECTS) correspondants ;
§ Évaluer la moyenne après compensation et, après délibération, attribuer éventuellement des
points de jurys pour porter la moyenne à 10/20 ;
§ Délibérer au vu des résultats, sur l’admission aux diplômes suivants :
- le DEUG avec 120 ECTS et les 4 semestres validés ;
- la licence avec 180 ECTS et les 6 semestres validés ;
- la maîtrise avec en plus des acquis de licence, 60 ECTS et les 2 semestres validés ;
- le master avec 120 ECTS et les 4 semestres validés.
§ Apporter des points de jury aux étudiants qui ont suivi des activités de tutorat, avec justificatif
d’assiduité ;
§ La licence ne peut être obtenue (par points de jury) si l’étudiant a plus d’un semestre de retard.
§ Délibérer en fin de M1 sur les résultats du semestre 1 et du semestre 2 en vue du passage en
M2 en fonction des pré-requis exigés, selon les mentions.
La direction des mémoires de master est assurée par un professeur d'université ou un maître de
conférences titulaire ou non d’une Habilitation à Diriger des Recherches.
3 - Communication des résultats
Après la tenue des jurys, et aux dates indiquées sur le calendrier universitaire, la communication
des notes s’effectuera sur l’ENT étudiant.
En tant que preuves de la présence des étudiants aux épreuves, de leur production ainsi que des
notes et appréciations portées par les enseignants, les copies d'examen doivent être conservées
durant une année par les UFR. Ce principe s'applique aux copies des sessions d’examens. Le jury
peut s'y référer en cas d'erreur manifeste sur la notation ou d'erreur de saisie matérielle dans
Apogée.
Après proclamation des résultats, l'étudiant a un droit de consultation de sa copie d’examen, sur
place dans la composante, selon les jours et horaires fixés par la composante et diffusés sur l’ENT
étudiant, et le cas échéant avec présence d’enseignant(s) pour recevoir l’étudiant et lui apporter les
commentaires nécessaires.
Les relevés de notes de licence sont édités et envoyés par le service des examens à l’adresse
personnelle de l’étudiant. Ceux des masters sont édités à la demande de l’étudiant, sur
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 55
ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-17 - Brochure des enseignements de Master
présentation de sa carte étudiant, ou peuvent être, selon les indications données par les UFR,
édités et envoyés par le service des examens à l’adresse personnelle de l’étudiant.
En fonction des résultats, le diplôme délivré comportera les mentions ci-dessous :
Mention « assez bien », lorsque le résultat au diplôme est entre 12 et 13,99
Mention « bien », lorsque le résultat au diplôme est entre 14 et 15,99
Mention « très bien » lorsque le résultat au diplôme est égal ou supérieur à 16.
En cas d’anomalie sur les résultats d’examens (épreuves écrites, orales, contrôle continu, contrôle
terminal), l’étudiant s’adressera au secrétariat de sa composante.
4 - Délivrance des diplômes et certifications
Les diplômes et les certifications en informatique et en langue sont délivrés sur demande de
l’étudiant auprès du service des diplômes, en Sorbonne. Les diplômes intermédiaires (DEUG et
maîtrise) continuent à être délivrés, également sur demande, selon les modalités indiquées dans
l’ENT étudiant, rubrique « scolarité », puis « Diplômes ».
Document non contractuel, mis à jour le 20 juillet 2016 – p. 56
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
828 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler