close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

animateur.rice enfance jeunesse - périscolaire

IntégréTéléchargement
ANIMATEUR.RICE ENFANCE JEUNESSE - PÉRISCOLAIRE 
• Répertoire opérationnel des métiers et des emplois
K1206 Intervention socioculturelle
G1202 Animation d’activités culturelles ou
ludiques
G1203 Animation de loisirs auprès d’enfants
ou d’adolescents
• Répertoire interministériel des métiers de l’État
FPEEDU07 Assistant.e éducatif.ve
• Répertoire des métiers de la fonction publique hospitalière 10L30 Animateur.rice socioculturel.le
L’animateur.rice enfance jeunesse - périscolaire participe à l’élaboration et à la mise en œuvre des
projets enfance et jeunesse. Elle.il accueille, anime et encadre des groupes d’enfants en activités
éducatives. Elle.il conçoit, propose et met en œuvre des activités d’animation et de loisirs dans le cadre
du projet éducatif du service ou de l’équipement.
• Participation à l’élaboration du projet
pédagogique
• Animation des activités et accompagnement
des publics accueillis
Les animateurs.trices enfance-jeunesse et
périscolaire représentaient, répartis à part égale,
102 500 agents aux 31 décembre 2012. Ces
agents travaillent principalement dans les
communes, les CCAS et les EPCI.
Sauf
compétences
spécifiques
de
l’animateur.rice, les activités à risques font l’objet
d’un encadrement réglementaire particulier
imposant le recours à des prestations
extérieures. Une majorité des agents travaillent à
temps non complet (58%).
• Prise en charge des enfants et encadrement
des animations
• Construction du lien avec les acteur.rice.s
éducatif.ve.s et les parents



Formation initiale dans les domaines
de l’animation socio-éducative et
culturelle, de l’enfance-jeunesse
Conditions d’exercice réglementées
Concours d'accès de la filière
animation, catégorie B, cadres
d’emplois
des
animateurs.rices
territoriaux.ales
d’animation
;
catégorie C, cadres d’emplois des
adjoint.e.s
territoriaux.ales
d’animation ; filière sportive, cadres
d’emplois
des
éducateur.rices
territoriaux.ales
des
activités
physiques et sportives ; catégorie C,
cadres d’emplois des opérateurs.rices
territoriaux.ales
des
activités
physiques et sportives
Les facteurs d'évolution de l'environnement professionnel portent principalement sur :
• le développement de projets contractualisés et transverses (aménagement du temps scolaire,
citoyenneté et responsabilisation, prévention et politique de la ville, etc.) en lien avec les nouveaux
projets de territoires (proximité et sectorisation, intercommunalité, développement rural, etc.)
• la réforme des politiques publiques (Éducation nationale, jeunesse, sport, politique de la ville, etc.)
• le développement de projets contractualisés et transverses dans le champ éducatif (projet éducatif de
territoire, réussite éducative, etc.)
• la réglementation de l’accueil des jeunes, de la mise en œuvre d’activités et de la protection de
l’enfance
• la réforme des programmes des écoles et du temps scolaire.
10/D/23
11/D/23
La réforme des rythmes scolaires a eu un impact sur la situation professionnelle des agent.e.s
exerçant ces métiers. En effet, la tendance d’évolution en matière de répartition des compétences est
à la mutualisation des compétences périscolaires avec un renforcement de l’offre en matière d’accueil
et ce dans une logique de continuité éducative dans le cadre de projets pédagogiques. La situation des
professionnel.le.s s’en trouve le plus souvent valorisée.
Le développement de projets contractualisés et transverses (projet éducatif local, réussite éducative,
etc.) et la réglementation de l’accueil des jeunes, la mise en œuvre d’activités et la protection de
l’enfance, encadrent toujours plus ces professions au plan réglementaire. Dans le cadre de la réforme
des rythmes scolaires, le temps d’accueil périscolaire est devenu plus conséquent et exigeant en
termes de qualité, les animateur.rice.s gagnent donc en professionnalisation et en nombre d’heures de
travail.
 SCÉNARIO 1
Malgré les restructurations institutionnelles à l’œuvre et les restrictions budgétaires, les collectivités
maintiennent un fort niveau de prestations, en particulier en lien avec la réforme des rythmes scolaires
; ces métiers n’échappent pas à une logique de politique globale (projet éducatif de territoire) et donc à
une réorganisation des activités en lien avec une professionnalisation des interventions. Cela peut
alors participer à la résorption des 58% de temps non complets et à leur titularisation (59,8%
d'agent.e.s non-titulaires).
 SCÉNARIO 2
Les changements induits par les recompositions territoriales et les restrictions budgétaires,
redéfinissent le cadre même de ces politiques d’accompagnement. Le désengagement des
collectivités pourrait alors fortement impacter les effectifs et l’avenir de ces professionnel.le.s au sein
des collectivités.
 Effectifs au 31/12/2012
102 500 agent.e.s
58% d'agent.e.s à temps non complet
76,5% de femmes (taux de 83,6% chez les Animatrices périscolaires)
 Statut
73% d'agent.e.s de catégorie C
37,4% d'agent.e.s titulaires
59,8% d'agent.e.s non-titulaires
 Structure des âges
 Âge
Âge moyen des agents occupant ce métier : 39 ans
Part des plus de 55 ans : 9,5%
Plus de 50 ans
20,0%
De 30 à 49 ans
Moins de 30 ans
54,2%
25,8%
 Répartition par types d'employeurs
SDIS
Centres de gestion et CNFPT
Régions
Départements
Syndicats intercommunaux
Communes < 3.500 habitants
EPCI
CCAS, caisses des écoles
Communes > 80.000 habitants
Communes 3.500-20.000 habitants
Communes 20.000-80.000 habitants
 Principaux services d'affectation
0,1%
0,6%
2,7%
Effectifs
%
Jeunesse et animation
Affaires scolaires et
périscolaires
45.650
44,5
31.150
30,4
Autres services
25.700
25,1
8,0%
9,9%
13,0%
14,1%
25,8%
25,8%
Source : Enquête nationale métiers / CNFPT 2013
Pour en savoir plus sur les facteurs de risques professionnels, les mesures de prévention, les
maladies professionnelles et le suivi médical liés à ce métier
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
448 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler