close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bulletin Cultures ornementales-ZNA n°8

IntégréTéléchargement
N°8
29 juillet 2016
P 1/3
Les plantes exotiques envahissantes
Les plantes invasives ou exotiques envahissantes sont des
plantes non originaires du territoire concerné, qui ont été
introduites de façon volontaire ou non et qui présente une
très bonne capacité de propagation. Citons par exemple la
renouée du Japon.
Ces plantes exotiques ne doivent pas être confondues avec les
plantes envahissantes qui sont, elles, originaire du territoire
concerné et donc n’ont pas été introduite. Elles ont aussi de
très bonne capacité de propagation. Citons part exemple le
chardon des champs.
On distingue trois types d’invasives : les invasives avérées, les
invasives potentielles et les plantes qui ne sont pas (encore)
invasives mais qui sont à surveiller car elles sont susceptible
de développer un caractère invasif.
Ces plantes invasives peuvent avoir différents types d’effets
sur notre environnement :
- Un impact sur la santé humaine en causant des problè
mes graves. Exemple : L’ambroisie à feuille d’armoi
se et son pollen très allergisant
- Un impact sur l’environnement en concurrençant les
espèces indigènes (perte de biodiversité). Exemple :
renouée du Japon
- Un impact sur certaines activités économiques. Exemple
de plantes qui comblent les plans d’eau comme la
jussie.
Les espèces végétales exotiques envahissantes proviennent
en générale de zones géographiques où les conditions climatiques sont proches des nôtres :
Source: Conservatoire botanique national de Brest
Retrouvez les BSV sur
le site de la Chambre Régionale d’Agriculture ou
le site de la DRAAF
www.bulletinduvegetal.synagri.com
http://draf.bretagne.agriculture.gouv.fr.
N°8
29 juillet 2016
P 2/3
De même, ces plantes s’installent en priorité dans des zones dégradées ou perturbées. Nombreuses sont les plantes invasives
qui sont des plantes pionnières qui s’installent sur des terres nues, sans couvert végétal.
Source: Conservatoire botanique national de Brest
Toutes les espèces exotiques ne sont pas envahissantes. On estime le ratio à un pour mille.
Toutes les plantes invasives n’ont pas encore atteint la phase d’invasion (Etape 5) qui correspond au stade d’invasives avérées.
Certaines sont en phase d’émergence (Etape 4), d’autres en phase de latence (Etape 3) après leur introduction. Il faut privilégier la mise en place de la lutte lorsque le végétal n’est pas encore trop installé pour que l’efficacité soit optimale.
N°8
29 juillet 2016
P 3/3
En cas de lutte, un programme d’actions est établi en fonction d’un état des lieux rigoureux permettant la définition d’objectifs de gestion.
Dans les prochains Bulletins de Santé du Végétal,
nous présenteront ces plantes en 3 thématiques:
- Les plantes ayant un impact sur la santé
humaine en causant des problèmes graves.
- Les plantes ayant un impact sur
l’environnement en concurrençant les
espèces indigènes (perte de biodiversité).
- Les plantes ayant un impact sur certaines
activités économiques.
Direction de Publication
Chambre Régionale d’Agriculture
ZAC Atalante Champeaux 35 042 RENNES
Tel : 02 23 48 23 23
Contact : Alix DELEGLISE
Animateur inter-filières
Rédigé par :
FREDON Bretagne 5, Rue A. de St Exupéry
35235 THORIGNE FOUILLARD
Contacts :
- Julien KERVELLA : Animateur Cultures Ornementales et Zones non Agricole
02 98 26 72 13
Ce bulletin est produit à partir d’observations ponctuelles. S’il donne une tendance de la situation sanitaire régionale, celle-ci ne peut être transposée telle quelle à la parcelle. La
Chambre Régionale d’Agriculture dégage toute responsabilité quant aux décisions prises par les agriculteurs pour la protection de leurs cultures et les invite à prendre ces décisions sur la base d’observations réalisées eux-mêmes dans leurs cultures et/ou sur les préconisations de bulletins techniques.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
399 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler