close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

(1628). — Requête des Visitandines au présidial de La

IntégréTéléchargement
(1628). — Requête des Visitandines au présidial de La Flèche pour obtenir du sieur Paul Anffray payement
des fermages qu'il leur doit de leur terre et seigneurie de La Clergerie (1695). — Baux à moitié de ladite
terre (1765-1783). — Baux à moitié, par les Visitandines: aux époux Pierre Cosnard, du lieu de La Ractière,
évalué 60 livres de revenu (1779); — aux époux René Terrneau, du lieu de La Cour, évalué 90 livres de
revenu (1781); — aux époux Michel Bouvet, du lieu de La Retenuère ou L'Artenuère (1786). — Bail à
ferme, par les mêmes à la veuve Vincent et son fils, de la métairie de Longisière, pour 600 livres et 6 poids
de chanvre par an (1786). — Déclaration, par les mêmes à la baronnie de La Roche-Simon, pour les lieux de
La Retenuère, de La Clergerie, de La Rognardière, de La Follettrie et de diverses pièces de terre également
sises à Crosmières (1770).
H 1759 (liasse, 6 pièces parchemin ; 1 pièces papier).
1641-1646. Domaine : La Flèche.-— Baillée à rente, par Nicolas Richer, sieur du Boiscloux, à François
Pousse, sieur de La Tousche, et à Claude Busson, sa femme, d'un lopin de terre près la Croix du Pâtis, sur le
chemin de ladite Croix au lieu de La Faucillettie (1641); — Ventes aux Visitandines, qui avaient alors pour
supérieure Marie-Angélique du Pul-du-Fou: par Jacques Vaidie, messager de La Flèche à Tours, de 3
journaux de terre près de Fosse aux Chevaux (1646); — par Marthe Bidault, veuve de noble Adam Pasquier,
sieur de La Guérinière, de 2 journaux de terre près la Fosse aux Chevaux (1646); — par François Pousse,
sieur de La Tousche, d'un lopin de terre près la Croix du Pastis (1646); — par Jean Nadreau, sieur de
Fougerolles, de 8 boisselées de terre à la Fosse aux Chevaux (1646); — par Pierre Jouay, sieur des Roches,
d'un lopin de terre à la Croix du Pâtis (1646).
H 1760 (liasse, 4 pièces parchemin ; 5 pièces papier).
1646-1658. Domaine : La Flèche. - Procédures entre Henri de Maillé, chevalier, seigneur de Bénébart, et
Françoise de La Barre, sa femme, seigneurs du Château-Sénéchal, demeurant en leur château des Hayes, en
la paroisse de Brion, d'une part, et les Visitandines de La Flèche, d'autre, au sujet des droits de vente et
indemnité que les sieur et dame de Maillé réclamaient sur neuf journaux de terre acquis par lesdites
religieuses dans la mouvance des fiefs de Saint-Germain-du-Val et des Bancs pour servir d'emplacement à
leur monastère. Parmi les pièces de ce litige se trouvent: une copie de l'acte d'adjudication, en 1646, à
Jacques Vinet, secrétaire ordinaire de la Reine régente, du domaine des duché de Beaumont, barounies du
Saonnois et Mamers et de La Flèche et de leurs circonstances et dépendances (dont le détail est donné),
moyennant une somme de 40,000 livres plus 30,000 livres de frais et loyaux coûts à rembourser par ledit
Vinet à Françoise de Lusignan de Saint-Gelais, veuve de Louis de Prie, marquis de Roussy, à damoiselle
Roberte de Beaumont et à noble homme Charles Boutard, trésorier des finances en la Généralité de
Montpellier, qui s'étaient précédemment rendus adjudicataires du même domaine, — une copie d'un autre
acte de la même date, par lequel Jacques Vinet déclare qu'il n'est dans cette circonstance que le prête-nom de
Bernard de Chambes, seigneur comte de Monsoreau, et de Geneviève Boyvin, femme de celui-ci; — un
accommodement entre les Visitandines et Jacques-Mathieu de Beauloué, écuyer, sieur de L'Estang,
mandataire de Françoise de La Barre, veuve de Henri de Maillé (1658), etc.
H 1761 (liasse, 1 pièce parchemin).
1655. Domaine : La Flèche. - Vente, par noble homme Jacques Jouye, sieur de La Retenuère, aux
Visitandines, de la maison et appartenances du Regnard, pour 667 livres.
H 1762 (liasse, 1 pièce papier).
1780. Domaine : paroisse de Ligron. - Bail à ferme, par la supérieure Louise-Marie Belin de Langottière et
ses religieuses à Jean Dogreau, marchand fermier, de la métairie de La Sansonnière et des closeries de
Loisellière, La Porte, Joyau, La Perrerie et La Prioulière, pour 1,700 livres par an.
H 1763 (liasse, 1 pièce parchemin ; 6 pièces papier).
1692-1782. Domaine : paroisse de Saint-Jean de La Motte.- Vente, par Jacques de Royers, chevalier,
marquis de La Brisollière, demeurant en son château de Brouassin, à Mansigné, et Renée-Gabrielle de
Champagne La Suze, sa femme, à Urceline de Champagne, veuve de César, marquis de La Muce, de la
métairie de Marolles, en Réqué (Requeil) et Mansigné, du moulin à eau de Marolles avec l'étang et les autres
dépendances, à Mansigné, de la métairie et du moulin de Touchegaste, ibid., de la métairie de Boissé avec le
four à chaux et l'étang qui en dépend, ibid., de la métairie de Noyers, ibid., et de la métairie de La Motte, à
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
13 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler