close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

central (Page 1) - La Nation Arabe

IntégréTéléchargement
Lue anterroriste
Deux caches contenant
des armes et des
explosifs détruites
à Boumerdes
Pour une presse libre, forte et digne
Quotidien national d’information / Dimanche 14 août 2016
Sans détours
Par Amir Amar
Dévaluation du
dinar et chute du
pouvoir d'achat
La rigueur budgétaire va avoir de plus
en plus d’impact négatif sur le front social et économique dans les deux ans à
venir. Un taux d’inflation qui va crescendo avec l’application des prix réels
du marché notamment en ce qui
concerne l’énergie, un pic de chômage,
vu la suspension des recrutements dans
la fonction publique qui absorbe le plus
gros des salaires, dévaluation du dinar
et ce qu’elle entraîne comme amenuisement du pouvoir d’achat. Seul élément
positif est l’émergence du secteur privé
qui a la lourde tâche de redresser la
barre. Les Algériens devront donc retrousser leurs manches et faire appel à
leur génie pour éviter de sombrer dans
le chaos économique.
En outre, le gouvernement doit opérer
dans l’urgence des réformes profondes
et libérer les initiatives si l’on a pour
objectif de minimiser les conséquences
d’un effondrement économique d’ici
2018, une année que la Banque Mondiale prédit comme celle qui sonnera le
glas. L’institution financière mondiale
qui vient de publier son rapport de juillet sur la situation économique dans le
contexte actuelle de crise du pétrole
dans la région MENA prévoit des perspectives sombres pour cette zone, notamment pour les pays producteurs de
pétrole qui dépendent totalement des
recettes pétrolières pour faire tourner
leurs économies et qui n’arrivent pas à
pallier leurs déficits en l’absence d’une
diversification économique hors hydrocarbures. Le rapport consacre un large
pan de son enquête à l’Algérie qui est
un pays dépendant de la rente pétrolière. Le document indique que « sur
une production totale d’environ 1,1
million de barils/jour, l’Algérie exporte
540 000 barils/jour. Cependant, la production de pétrole brut et de gaz naturel a régulièrement diminué ces dernières années, en raison principalement
de retards répétés des projets, de difficultés pour attirer des partenaires d’investissement, de l’insuffisance des infrastructures et de problèmes techniques.
L’économie est massivement dépendante des hydrocarbures pour ses exportations et ses recettes publiques, à
hauteur de 95 % et de 75 % respectivement ». Et de poursuivre « la détérioration des termes de l’échange de l’Algérie a entraîné une dépréciation
nominale de 20 % du dinar depuis la
mi-2014. L’inflation a augmenté à 4,8 %
en 2015 ».
JO-2016 (9e journée)
Benchebla pour vaincre
le signe indien
Le boxeur Abdelhafidh Benchebla sera l’attraction de la neuvième journée des Jeux Olympiques
de Rio de Janeiro dans le camp de la délégation algérienne avec l’espoir de le voir passer le cap
des quarts de finale pour la première fois après deux échecs de suite à Pékin et Londres.
Benchebla, l'une des dernières chances de
médailles algériennes en boxe à Rio, après
l'élimination de six des huit boxeurs engagés avant l'entrée en lice de Mohamed
Flissi, tient tellement à cette médaille qui
le fuit depuis huit ans. Considéré comme
l’un des doyens de la sélection algérienne
et le plus technique parmi les pugilistes algériens, le natif de Zemmouri (Boumerdès) est bien décidé cette fois-ci à briser
le signe indien et remporter enfin une
médaille olympique.
Après une première sortie réussie en huitième de finale contre le Vénézuélien Ramirez qu’il a dominé, Benchebla a hérité
du boxeur britannique Boatsi Jeshoa dans
un combat qui s’annonce passionnant
surtout que son adversaire a gagné ses
deux premières sorties par KO. "Un quart
de finale est toujours difficile dans un
tournoi olympique, ça se joue à quelques
détails près. Je vais faire le maximum pour
gagner, je suis à une étape d’une médaille
olympique, je vais faire l’impossible pour
réaliser mon rêve", avait-il indiqué à l’issue de son huitième de finale. Avec l’élimination en cours de route de six des huit
boxeurs algériens qualifiés pour Rio-2016,
la pression sera énorme sur Benchebla.
Quotidien national d’information - Dimanche 14 août 2016 - N°1012 Prix 10 DA - Site : www.lanation-arabe.dz - Tél-Fax : 041 46-53-25
Liberté de culte
Recul de la valeur du dinar
L'Algérie "répondra
officiellement" au
rapport américain
L’Euro à 185 dinars
au Square Port Saïd
P.03
P.03
Plusieurs catégories d'opérateurs économiques seront concernées
P.03
Vers l’élargissement des dépôts
des comptes sociaux
Outre le quart de finale de la boxe, la neuvième journée de compétition sera marquée par la participation de Souad Ait Salem et Kenza Dahmani au marathon des
JO-2O16.
La mission des deux marathoniennes sera
des plus compliquées, selon le Directeur
technique national de la Fédération algérienne d'athlétisme, Ahmed Boubrit.
"Kenza Dahmani tentera de se classer
dans les 35 premières places au marathon.
Quant à Souad Ait Salem, elle revient
d’une blessure. En tant que fédération,
L'ambassade d'Algérie à Rome commémore le 10ème anniversaire du crash de
l'avion-cargo d'Air Algérie à Piacenza
L'ambassade d'Algérie à Rome a commémoré hier le 10ème anniversaire du
crash de l'avion-cargo d'Air Algérie le
13 août 2006 dans la ville de Piacenza,
au sud de Milan (Italie), et qui a coûté
la vie à ses trois membres d'équipage.
L'appareil Lockheed Hercules L-100-30
qui effectuait le vol AH2208 entre Alger et Frankfurt (Allemagne) s'était
écrasé dans le quartier de Besurica, ne
faisant, cependant, aucune victime au
sol, grâce à la perspicacité et au courage
du pilote qui avait pris la décision de le
diriger, au dernier moment, loin des
zones urbaines. Une cérémonie a été
organisée dans cette ville où une gerbe
de fleurs a été déposée devant la stèle
érigée à la mémoire des victimes de ce
tragique accident, à savoir Mohamed
Abdou (pilote), Mohamed Tayeb Bederina (co-pilote) et Mustapha Kadid
(mécanicien). A cette occasion, l'ambassadeur d'Algérie en Italie, Abdelhamid Senouci Bereksi, a rappelé "les sacrifices consentis par les membres de
l'équipage et leur acte de bravoure encore présent dans la mémoire des habitants de la ville". Il a souligné que cette
cérémonie est "un geste de compassion
P.12-13
Pour une presse libre, forte et digne
et de réconfort aux familles des victimes, démontrant ainsi que la solidarité et la fraternité ne sont pas de mots
vains". De son côté, le maire de la ville
de Piacenza, Paolo Dosi, a rendu hommage aux membres de l'équipage et a
salué leur "geste héroïque et hautement
humain en empêchant l'avion de s'écraser sur la ville, évitant ainsi d'alourdir
le bilan de cette regrettable catastrophe". Pour sa part, Mme Abdou, présente à cette cérémonie, a exprimé ses
remerciements aux participants pour
leur "engagement en vue de la préservation de la mémoire de son défunt
époux et celle de ses collègues". Elle a lu
également un message transmis en cette
occasion par l'épouse de feu Bederina.
Une prière inter-religieuse a été récitée
par le Curé de Besurica (quartier où
l'appareil s'est écrasé), et l'Imam de Piacenza, faisant de cette commémoration,
par ailleurs, une occasion de rencontre
et de rapprochement entre les communautés chrétienne et musulmane de la
ville. Un geste hautement apprécié par
les autorités locales en cette période
particulière marquée par la montée de
l'intolérance et de la xénophobie".
on ne s’attend pas à de grandes performances de sa part", a précisé Boubrit lors
d’un point de presse animé à Rio de Janeiro. L'haltérophilie algérienne effectue
ses débuts dimanche avec la jeune
Bouchra Fatma-Zohra Hireche. A peine
âgée de 16 ans, la sociétaire du GS Pétroliers aura fort à faire face au gotha mondial. "Elle est encore cadette, elle est à Rio
pour apprendre avec les grandes de la discipline. Notre objectif est de la préparer
pour les Jeux Olympiques 2020 à Tokyo",
a indiqué son coach Azzedine Besbes.
Hadj 2016
Air Algérie a pris
toutes les dispositions
pour assurer ses vols
vers les Lieux Saints
Le Directeur commerciale de la compagnie aérienne "Air Algérie", Zoheir
Houaoui, a affirmé hier que la compagnie avait pris toutes les dispositions et
procédures nécessaires pour assurer le
bon déroulement de ses vols vers les
Lieux Saints.
M. Houaoui a indiqué, dans une déclaration en marge du 1er séminaire sur les
préparatifs du hadj 2016, que "le nombre
de billets acquis par les Hadjs a atteint à
ce jour 25.574 billets, dont 13.794 vendus
au niveau des agences de voyages
agréées, et plus de 11.500 par le l'Office
national du hadj et de la omra".
Il a incité, dans ce cadre, les Hadjs qui
n'ont pas encore acheté leur billet à le
faire avant le 18 août courant, dernier
délai fixé par le ministère de l'Intérieur
et des Collectivités locales. Un premier
groupe constitué de 260 Hadjs s'envolera le 18 août vers les Lieux Saints de l'Islam, et l'opération se poursuivra à travers
104 vols programmés, dont 64 assurés
par la compagnie Air Algérie.
Des millions de visiteurs recensés depuis le début de la saison esvale
Oran, la « success-story »
connue…
Sur sa lancée, la wilaya d’Oran est en passe de
consolider, cette année encore, sa pole position
en tant que destination préférée des Algériens
qui sont de plus en plus nombreux à visiter El
Bahia en ce mois d’août, où tous les chemins mènent vers la corniche.
P.05
Séance de travail entre syndicat
et direcon des Transports
Transfert des taxis de la staon
du 19-Juin vers la cité Djamel
Une séance de travail, regroupant les chauffeurs
de taxi de la station du 19-Juin, a été tenue,
avant-hier, en présence du président du syndicat
de l’Union nationale des transporteurs algériens
(UNAT) d’Oran.
P.05
La Nation Arabe
A la loupe
02 Dimanche 14 août 2016
20:00
La Nation Arabe
Mohammed Aïssa l’affirme
« L'Algérie n'a pas besoin d'une tierce partie
pour évaluer ses affaires religieuses »
Le Mouvement
El-Islah annonce sa
participation aux
prochaines élections
législatives
Le Secrétaire général du mouvement El-Islah, Djilali Ghouini, a annoncé hier à Alger que sa formation était prête à participer aux prochaines élections législatives prévues en 2017.
Lors d'une conférence de presse animée au siège du
parti, M. Ghouini a affirmé que le mouvement ElIslah était "prêt" à prendre part aux prochaines législatives qui sont, a-t-il, dit "une occasion à saisir".
Il a souligné à l'occasion que ce rendez-vous reflétait la démarche du mouvement dans le cadre de la
poursuite de l'action politique visant à consacrer le
projet de développement et de prospérité de l'Algérie".
La participation d'El-Islah à ces élection constitue,
a-t-il soutenu, une occasion pour resserrer les
rangs et renforcer le "front interne du parti" pour
faire face aux défis".
M. Ghouini a appelé à cet effet tous les acteurs politiques à s'engager dans un dialogue national "réel
et sérieux" pour sortir avec une plateforme consensuelle devant garantir la préservation de "l'intérêt
suprême du pays".
Il a également plaidé pour le gel des deux textes de
loi relatifs aux élections et à la haute instance nationale de supervision des élections, adoptés par le
parlement".
Le secrétaire général d'El-Islah a enfin appelé au
non gel des projets de développement pour faire
face à la situation sociale actuelle, déjà complexe
du fait de certaines décisions notamment celle relative à l'abrogation de la retraite proportionnelle".
Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed
Aïssa, a affirmé que « l'Algérie n'avait pas besoin d'une tierce
partie pour évaluer ses affaires religieuses ou lui donner des
leçons ». « Nous n'avons pas besoin d'une tierce partie pour
nous juger ou nous évaluer ou nous donner des leçons », a
souligné le ministre qui répondait à une question sur sa position concernant le rapport du département d'Etat américain au sujet de la liberté religieuse en Algérie pour l'année
2015, et ce, en marge d'une session de formation au profit des
Hadjs. Après avoir relevé que le rapport comportait beaucoup de "points positifs", Mohamed Aïssa a indiqué que les
points négatifs mentionnés dans le document sont dus au fait
que la culture algérienne "n'est pas appréhendée à sa juste valeur par les Américains", ajoutant que l'Algérie est une terre
d'Islam, de modération et de dialogue inter-civilisationnel.
Mohamed Aïssa a fait savoir que ce document était le meilleur rapport écrit sur l'Algérie depuis que le département
d'Etat américain a entamé l'élaboration de rapports sur les libertés religieuses dans le monde, ajoutant que son département ministériel publiera un communiqué détaillé en coordination avec le ministère des Affaires étrangères pour lever
les ambiguïtés contenues dans le rapport".
Dans son rapport exhaustif sur les libertés religieuses dans
le monde en 2015, le département d'Etat souligne que la
Constitution algérienne garantit la liberté de conscience et
les lois accordent à chacun le droit de pratiquer sa religion
dans le respect de l'ordre et de la réglementation publics. Le
département d'Etat précise à ce propos que le code pénal incrimine quiconque insulte les prophètes ou dénigre les religions. Le même document a mis en exergue la détermination
du gouvernement algérien à contrer le salafisme radical en
rappelant les déclarations dans lesquelles il s'est opposé à
toute forme d'extrémisme religieux tout en condamnant les
violences commises au nom de l'Islam. Le gouvernement algérien a, également, annoncé sa volonté de soustraire les
mosquées à l'influence des salafistes en procédant au remplacement de 55 imams imprégnés de la pensée salafiste
par d'autres formés dans ses propres instituts, rappelle encore le département d'Etat.
Hadj 2016
Plus de 7.000 visas ‘Spécial hadj’ délivrés
Plus de 7.000 visas ‘Spécial hadj’ ont
été délivrés pour la campagne du hadj
2016, a révélé à Alger le ministre des
Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa. Présidant la clôture de
la session de formation au profit des
Hadjs, à la mosquée El Feth, dans la
commune de Dar El Beida, Mohamed Aïssa a déclaré à la presse que
"l'opération de délivrance des visas
‘Spécial hadj’ 2016 est une opération
routinière qui se poursuit toujours",
ajoutant que "plus de 7.000 visas ont
été délivrés jusqu'à présent au profit
des Hadjs algériens". Le ministre a
rappelé que l'inédit pour les visas
‘Spécial hadj’ 2016 était l'introduction du "processus électronique".
Pour la première fois, les frais de location seront transférés par voie électronique, a fait savoir le premier responsable du secteur. Dans le but de
garantir aux Hadjs algériens un séjour agréable dans les deux Lieux
Saints de l’Islam, les membres de la
délégation composée de différents
secteurs ont bénéficié de cycles de
formation, a fait savoir le ministre.
Pour ce qui est de l'hébergement, Mohamed Aïssa a rassuré que nos Hadjs
"seront installés dans des hôtels 3
étoiles à proximité des deux Lieux
Saints, afin de leur faciliter le déplacement". Il a ajouté à ce propos que le
nombre de Hadjs par chambre ne dépassera pas les cinq personnes, promettant également d'assurer de
"bonnes conditions d'hébergement à
Arafat". Le nombre des imams accompagnant les Hadjs a été augmenté
cette année, de 65 à 150 imams, a-t-il
indiqué. Le ministre a tenu à rassurer
quant à la présence d'un imam, un
médecin et un agent de la Protection
civile à bord de chaque avion décollant de l'Algérie vers les Lieux Saints,
ceci pour accompagner les Hadjs
jusqu'à leur retour.
09:00 Bonjour d'algérie
12:00 Journal en
Français
16:30 troupe
el haouasse
18:00 Journal
en amazigh
18:25 bassamet el madhi
19:00 Journal
en Français
19:25 saa bi saa
20:45 tahta el
mouraqaba
21:30 c'est son show
23:00 fenêtre sur
courts n°06
00:00 Journal Télévisé
en Français
11:00 Les douze coups
de midi
12:00 Journal
12:30 Reportages
découvertes
13:45 Grands reportages
15:05 Baby boom
16:15 Sept à huit
18:50 Saga hippique
18:55 Météo
19:00 Journal
19:35 Du côté de
chez vous
19:40 Petits plats en
équilibre été
19:45 Trafic info
19:50 Météo
19:55 Harry Potter et la
Coupe de feu
22:50 La mémoire
dans la peau
Un premier exercice de sécurité annuel opéré sur le tramway d'Alger
La Société d'exploitation des tramways (SETRAM) a pro- brûlée suite à une explosion causée par les
cédé, dans la soirée de jeudi dernier, à un "premier exer- installations électriques qui ont pris feu". La
cice de sécurité" sur le tramway d'Alger, indique ven- SETRAM ajoute que "suite à cet incendie l'exdredi un communiqué de l'entreprise. Cet exercice annuel ploitation des tramways a été arrêtée. Les
2016 a été organisé "en vue de tester et de mettre à jour les voyageurs du tramway se trouvant près du
procédures d'intervention et les plans de sécurité des dif- poste électrique ont été, par la suite, évacués".
férentes parties concernées en situation dégradée, en par- Selon la même source, cet exercice, qui a détenariat avec la Protection civile, la Sûreté nationale, So- buté à minuit afin de ne pas perturber le service
nelgaz et Cital", précise la même source. L'entreprise de transport aux voyageurs, a permis par-là
explique que "le scénario retenu consistait à simuler un même le déclenchement de toutes les procéaccident au niveau du poste électrique de haute tension dures de gestion d'une situation sécuritaire
station -Rabia Tahar-, au cours duquel une personne a été grave".
Quotidien national d’information
Publié par la SARL LC M mehiaoui
Capital social : 34.652.000.00 DA
Siège social
Diwan Riadh El Feth niveau
104 B18 El Madania – Alger
Tel/Fax : 021-67-02-33
Email : infolanation@gmail.com
CCP :007 99999 0000370845 67
Compte: 021 00102 1130000992 13
Bureaux régionnaux
Gérant
Kellal Abdelhamid
Directeur de Publication
Ourabah Salem
Oran : 041-74-11-11
Aïn Témouchent :0771788137
Mostaganem : 0791018953
Sidi belabbes: 0776940608
Tlemcen : 0775771429
Tissemsilt: 0552450010
Relizane: 0778335429
Tiaret: 0775540914
Setif : 0667343230
Chlef : 0557784106
Blida : 0771257583
12:52
13:00
16:00
Publicité
1 Avenue Pasteur
Tel : 021-71-16-64
Fax : 021-73-95-59
Diwan Riadh El Feth niveau
104 B18 El Madania – Alger
Tel/Fax : 021-67-02-33
251 B BD Freha Benyoucef
angle lycée Mustapha Hadam
(Les Castors)-Oran
Tel/Fax : 041-74-11-11
E mail : infolanation@gmail.com
Impression
Centre : Sia / Ouest : Sio
Diffusion
Centre : LCM communications
Ouest : S.D.P.O
Observations
Tous les documents et les
photos qui parviennent au
journal ne peuvent être restitués à leurs propriétaires
Pendant les vacances, Harry et
ses amis ont assisté à la coupe
du monde de quiddich, qui a
été
perturbée
par
les
Mangemorts. Lorsqu'ils retrouvent Poudlard, ils apprennent
que l'école va accueillir le
Tournoi des Trois Sorciers,
ouvert aux plus de 17 ans. C'est
une coupe de feu magique qui
désigne les participants. Et
pour Poudlard, elle choisit
Cédric Diggory et Harry Potter,
qui n'a pas l'âge requis.
19:00
19:42
19:46
20:00
22:00
Bom Dia Rio
Météo 2
Journal
13h15,
le dimanche...
Météo 2
Jeux olympiques
Rio 2016
Jeux olympiques
Rio 2016
Journal
Parents mode
d'emploi
D'art d'art
Jeux olympiques
Rio 2016
Jeux olympiques
Rio 2016
12:30
13:00
18:30
19:15
19:45
21:36
21:37
22:55
Accompagné par quatre musiciens,
l'imitateur s'amuse à reproduire les
voix d'une quarantaine d'artistes
appartenant à tous les genres. Dans
un spectacle qui mêle humour et
émotion, ce concert réunit notamment sur la même scène les Black
Eyed Peas, les Rolling Stones,
Shakira, Thomas Dutronc, Raphaël,
Michel Berger, Mickaël Miro, Jacques
Brel, Edith Piaf, Cat Stevens, Ray
Charles, Billie Holiday mais aussi
Michael Jackson, Depeche Mode ou
encore U2... Passant du rock à la
chanson française et de la pop à la
folk, l'artiste fait la démonstration de
son talent dans de nombreux registres parfois diamétralement opposés.
23
10:10 Norbert, commis
d'office
11:30 Culture Infos :
Sport 6
11:40 Météo
11:45 Le 12.45
12:10 Recherche
appartement ou
maison
13:40 Maison à vendre
15:30 66 minutes : le doc
16:20 66 minutes
17:40 66 minutes :
grand format
18:40 Météo
18:45 Le 19.45
19:05 Sport 6
19:25 Scènes de ménages
20:00 Capital
22:00 Enquête exclusive
08:15
11:00
11:52
11:55
19:55
19:55
11:05
11:57
12:00
12:20
ANEP Alger
«Le
nouveau
filon des parcs
aquatiques spécial
requins».
De Barcelone à
Paris en passant
par Le Grau-duRoi (Gard), tous
les aquariums
misent sur les squales pour impressionner la clientèle. Combien coûtent-ils ? •
«Trampoline : un business qui rebondit ! ». Autrefois réservé aux gymnastes, il
s'invite désormais dans les jardins des Français. Quelles sont les normes de sécurité qui encadrent sa fabrication ? • «Soleil, vitesse et vertige : le parc d'attractions le plus renversant d'Europe». PortAventura, en Espagne, a tout misé sur les
manèges à sensations fortes • «DJ : les nouvelles stars de l'été».
Dimanche 14 août 2016
Interstellar
L'effet papillon
La météo
La semaine des
Guignols
Rio 2016
Rio 2016
Rio 2016
Avant-match
Sport : Marseille /
Toulouse
Plateau sport
Sport : FC Séville
/ FC Barcelone
Rio 2016
08:50 Génération Hit
machine
09:40 Génération Hit
machine
10:40 Génération Hit
machine
11:40 Cauchemar en
cuisine
12:40 Cauchemar en
cuisine
14:50 Séduis-moi...
si tu peux !
15:50 Séduis-moi...
si tu peux !
16:40 Séduis-moi...
si tu peux !
17:40 Soda
19:50 Talent tout neuf
19:55 Le jeu de la
vérité
21:25 Mohamed
Dubois
22 Dimanche 14 août 2016
JEUX
La Nation Arabe
mots flèchés
N°1012
ACTUALITÉ
La Nation Arabe
Plusieurs catégories d'opérateurs économiques seront concernées
Vers l’élargissement des dépôts
des comptes sociaux
Le Centre national du registre de commerce (Cnrc) veut engager une réforme des
inscriptions au registre de commerce afin d'élargir le nombre des assujettis au dépôt des
comptes sociaux, a indiqué son directeur général, Mohamed Maouche. "Le nombre des
personnes soumises actuellement au dépôt des comptes sociaux est insignifiant par rapport
à celui des personnes inscrites au registre de commerce.
Nous devrions inverser la proportion
pour avoir des informations plus
proches de la réalité économique du pays
et faire du Cnrc une base de données
économiques", insiste-t-il. Il est, en effet,
constaté que sur les 1,87 million d'opérateurs inscrits au registre de commerce
(RC), seulement 169.292 personnes morales sont concernées par le dépôt des
comptes sociaux, soit 9%, tandis que les
91% autres sont des opérateurs économiques inscrits comme personnes physiques au RC. C'est que la règlementation
en vigueur stipule que le dépôt des
comptes sociaux ne concerne que les
personnes morales, à savoir les sociétés
par actions (Spa), les entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée (Eurl),
les sociétés à responsabilité limitée (Sarl),
les sociétés en noms collectifs (Snc), les
sociétés en commandite simple (Scs) et
les banques et établissements financiers
y compris les succursales des banques
étrangères. Dans ce cadre, le DG du Cnrc
va proposer au ministère du Commerce
de rendre obligatoire l'inscription en tant
que personnes morales de certaines catégories d'opérateurs économiques au
RC, alors que cela est laissé jusque-là au
choix du postulant. D'ailleurs, fait-il savoir, le nombre d'opérateurs économiques industriels inscrits comme personnes physiques au RC s'est élevé à
21.657 opérateurs jusqu'à fin juin dernier, alors que seulement 7.803 se sont
inscrits comme personnes morales. "Ce
n'est pas normal qu'une personne disposant, entres autres, d'une usine de production de s'inscrire comme personne
physique, au même titre que l'épicier du
coin, et donc non soumis au dépôt des
comptes sociaux. C'est une situation qui
devrait être corrigée", prône-t-il. C'est
que les dépôts des comptes sociaux permettent de disposer de renseignements
précis et affinés en matière de chiffre
d'affaires, des charges du personnel, des
dotations en amortissements, qui sont
des données importantes à connaître
pour mesurer la santé financière des entreprises et élaborer des analyses fines
sur les différentes filières économiques,
explique M. Maouche. Dans ce sens, il
cite le cas des dépôts des comptes sociaux des concessionnaires automobiles,
grâce auxquels le Cnrc a pu élaborer en
2015 un rapport détaillé sur cette activité
en Algérie. "Mais avec le nombre réduit
actuel des opérateurs concernés par ces
dépôts, le Cnrc ne peut, malheureusement, pas disposer de données qui reflètent la réalité des activités économiques
des opérateurs pour l'élaboration
d'études ou d'analyses fines sur une filière donnée", enchaîne-t-il. Le premier
responsable du Cnrc envisage également
l'interdiction à un opérateur économique, même s'il est inscrit comme personne morale, d'inscrire plusieurs activités économiques dans un seul RC, en
observant qu'un certain nombre d'opérateurs déposent un seul bilan pour
toutes les activités cumulées. Par ailleurs,
il sera également proposé au ministère
du Commerce d'échanger les bases de
données du Cnrc avec ses homologues
des pays qui sont gros fournisseurs de
l'Algérie : "C'est une mesure qui nous
permettra d'identifier, au préalable, les
fournisseurs des importateurs algériens
et d'assurer la transparence dans les
transactions commerciales".
Retrait par Internet de
l'extrait du RC en 2017
Sur un autre plan, M. Maouche annonce
que le retrait du RC du commerce via Internet sera lancé vers la fin 2017. Après
avoir mis en place le registre du commerce électronique (RCE) début 2013, le
Cnrc avait lancé en octobre 2015 une
nouvelle application "lecteur RCE" permettant d'identifier le détenteur du registre et d'assurer un meilleur contrôle.
Cette application est disponible dans
deux versions : l'une destinée au grand
public permettant l'accès à l'identité du
détenteur du RC alors que la seconde
version est destinée aux contrôleurs et
aux partenaires du Cnrc (Banques,
Douanes, Impôts) donnant accès à des
informations plus détaillées.
Dimanche 14 août 2016
03
Square Port Saïd à Alger
L’Euro à 185
dinars
La bourse parallèle des devises de Port Saïd à Alger est en effervescence ces derniers temps. L’Euro
demeure la monnaie la plus recherchée. Les Algériens ne font confiance qu’à la devise européenne. C’est une question d’habitude et de disponibilité. La majorité de l’émigration algérienne
est en effet concentrée dans le vieux continent.
C’est en France que se trouve la plus importante
communauté émigrée algérienne. Ce sont les émigrés d’ailleurs qui alimentent le marché parallèle
des devises. Le Bourse du Square Port Saïd a toujours vécu grâce à cette manne qui a tendance à se
raréfier avec les temps qui courent. Selon les
« cambistes », les temps ne sont plus ce qu’ils
étaient. « Nous n’arrivons plus à nous en sortir. Les
temps sont durs. Comme les devises sont rares, les
prix augmentent. Du coup, les clients se font
rares », estime un jeune « cambiste » originaire de
la wilaya de Mila à l’est du pays. Hier samedi,
l’euro s’échangeait à 185 dinars. Ce taux n’est pas
fait pour attirer les acheteurs. Les émigrés n’injectent plus autant d’argent que par le passé. « Les
émigrés d’avant avaient leurs familles en Algérie.
Ils leur envoyaient de l’argent pour vivre. C’était
cet argent qui se retrouvait ici. Les nouveaux émigrés habitent en famille en Europe. Ils viennent
comme touristes en Algérie », estime un vendeur
de devises. Il regrette évidement le passé quand
l’argent était disponible et les transactions nombreuses et florissantes. « Aujourd’hui nous vivotons et arrivons à peine à gagner de quoi vivre », se
plaint notre interlocuteur. Il estime que l’Euro va
bientôt connaître une envolée : « Les Hadjs vont
bientôt se rendre aux lieux Saints de l’Islam. L’allocation que leur accorde le Banque d’Algérie est
insuffisante. Ils se rabattent alors sur la bourse parallèle. Quand la demande augmente, le taux augmente aussi ». Les grosses transactions se font très
rares. Les hommes d’affaires ne cherchent plus de
devises depuis que la politique d’austérité est entrée en vigueur. « Les opérations d’importation
ont diminué. Les nouvelles lois permettent plus de
transparence, alors de nombreux importateurs ont
cessé leurs activité », dit un jeune vendeur originaire de Jijel. Les clients ne se bousculent plus au
Square Port Saïd. Les étudiants n’ont plus les
moyens pour acheter des livres de l’étranger. Les
parents de malades doivent se cotiser à plusieurs
pour pouvoir acheter le traitement. « A 185 dinars
l’Euro, ce n’est plus de change qu’il faut parler
mais de racket », se plaint une dame venue pour
acheter des devises pour aider sa collègue atteinte
d’un cancer du sein.
Saïd Ibrahim
Ministère des Affaires religieuses et des Wakfs
SU
Solution su-duku N° 432
-
DOKU N°1011
Règle du jeu
La règle de ce jeu est très simple.
Une grille est composée de plusieurs
carrés.Chaque carré contient tous les
chiffres de 1 à 9. Chaque ligne
comme chaque colonne contient aussi
tous les chiffres de 1 à 9. On ne vous
donne que certains chiffres, à vous de
trouver les autres. Pour cela, procédez
par déduction et élimination.
L'Algérie "répondra officiellement" au récent rapport
américain sur la liberté de culte
L'Algérie répondra "officiellement" au rapport
exhaustif sur les libertés religieuses dans le
monde en 2015 établi par le département
d’Etat américain, où la liberté religieuse en
Algérie a été hautement saluée, a affirmé hier
à Alger le ministre des Affaires religieuses et
des Wakfs, Mohamed Aïssa. "Le ministère des
Affaires étrangères apportera une réponse officielle au rapport américain sur les libertés
religieuses dans le monde en 2015, lequel a salué les efforts déployés par l’Algérie pour faire
respecter les libertés religieuses conformément
à des garanties constitutionnelles et légales", a
indiqué M. Aïssa dans une déclaration à la
presse en marge du 1er congrès sur les préparatifs du hadj 2016. Pour le ministre, "ce rapport positif est le meilleur qui soit rédigé sur
l'Algérie, depuis que le Département d'Etat
américain se soit penché sur cette question",
ajoutant que "les auteurs de ce rapport ont
bien saisi le concept d'équité et la politique
adoptée par l'Algérie en termes de modération,
de préservation de l'identité et de soutien au
dialogue des civilisations". "Les lacunes relevées par ledit rapport sont dues à une incompréhension de notre culture nationale", a indiqué le ministre précisant que "l'Algérie
demeure attachée à son appartenance culturelle et civilisationnelle et consacre la liberté de
culte et de la pratique religieuse aussi bien
dans sa Constitution que dans les lois de la République". Après avoir rappelé que "la Justice
algérienne incrimine quiconque insulte les
prophètes ou dénigre les religions", M. Aïssa a
saisi l'occasion pour affirmer que le Code pénal allait s'appliquer à l'individu qui avait récemment porté atteinte à la religion musulmane et à la personne du prophète
Mohammad (QSSSL). "La loi interdit, également, les campagnes de prosélytisme par l'exploitation des mineurs et des nécessiteux", at-il ajouté. S'exprimant sur la création d'une
instance spécialisée dans l'examen des cas relevant du Qissas (loi du Talion), le ministre a
précisé qu’«une rencontre sera prochainement
organisée, à laquelle seront conviées toutes les
parties concernées dont des experts en Droit,
des imams et des érudits pour examiner cette
question en toute objectivité et modération et
sortir avec des résultats qui profiteront à la
société algérienne».
04
Dimanche 14 août 2016
ORAN
La Nation Arabe
Chambre de commerce
et d’industrie
La majorité des universités sont situées hors de la ville
Une rencontre sur les nouvelles dispositions de facturation est prévue le 13 septembre prochain au siège de la
Chambre de commerce et d’industrie de l’Oranie, à l’initiative de la Direction de wilaya du commerce, a-t-on appris hier auprès de cette institution. Lors de cette rencontre, il sera notamment question des nouvelles dispositions
sur la facturation ciblant particulièrement les agriculteurs et les éleveurs de la wilaya d’Oran appelés à utiliser
des bons de transaction commerciale. Ces mesures font
l’objet de rencontres périodiques entre les cadres de la direction locale du Commerce et l’association de la protection des consommateurs de la wilaya d’Oran, a-t-on précisé à la DCP. Dans ce contexte, le secrétaire général de
l’association de la protection des consommateurs de la
wilaya d’Oran, Benamar Boukli-Hassane, a estimé que le
bon de transaction commerciale, nouvelle disposition
règlementaire faisant obligation aux agriculteurs, éleveurs, pêcheurs et artisans d’utiliser ce document, "vise à
renforcer la transparence dans les transactions courantes". "Ce document est surtout un moyen de contrôle
et de traçabilité des transactions des quantités mises sur
le marché et n’a aucune incidence sur la fiscalité", a-t-il assuré, samedi, dans une déclaration. Pour Benamar Boukli-Hassane, ce mode de facturation "permettra une
bonne régulation du marché", tout en mettant en avant
l’importance des structures de marché de disposer d’outils statistiques fiables qui renseignent sur les différentes
phases de consommation ou encore d’anticiper sur les
quantités à injecter sur le marché. "Tout est biaisé en
l’absence de données statistiques fiables qui sont fournies
de manière aléatoire faute de bon de transaction commerciale qui est un moyen efficace de contrôle et de traçabilité des produits de négoce", a ajouté le même responsable, appelant les opérateurs économiques à s’inscrire
dans cette nouvelle dynamique à même de contribuer à
asseoir une économie réelle.
Un avis d’appel d’offre a été
lancé par la Direction des œuvres sociales de l’Université
d’Es-Sénia pour l’acquisition
de près de 76 bus, qui seront mis en service à la prochaine rentrée pour transporter les étudiants de leur lieu
de résidence vers les différents campus. Notamment,
après que les étudiants ont affiché, à maintes reprises, leur
mécontentement face au
manque flagrant de moyens
de transport. Suite à ces mul-
tiples revendications, la Direction des œuvres sociales a
pris la décision de renforcer
ses lignes. À l’issue de cet avis
d’appel d’offre, il est prévu
donc l’acquisition de 76 autobus, dont la capacité minimale exigée est de 70 passagers et dont l’âge doit être
inférieur ou égal à dix (10)
ans. Pour le volet urbain, il
est prévu l’acquisition de 9
bus pour la résidence universitaire ‘Belbouri Saïd’, 6
bus pour la résidence univer-
sitaire ‘30ème anniversaire’, 6
bus pour la résidence universitaire ‘1000 lits Belaïd Yekhlef ’ (ex-IGCMO), 10
bus pour la résidence universitaire ‘Le volontaire’ et 8
bus pour la résidence universitaire ‘2000 lits Ben Kaïra
Kheïra (ex-Maraval). Pour
le transport suburbain, il est
prévu l’acquisition de 9
bus pour les localités d’ Arzew, Béthioua, Chehaïria et
Aïn El Bia, 7 bus pour Gdyel,
Hassi Mefsoukh, El Mohgoun
et Sidi Ben Yebka, 4
bus pour Boutlélis, Bouyakour et Mers El Hadjadj, 6
bus pour Boufatis, Benfréha,
Hassi Ameur,Tafraoui et
Oued Tlélat, 10 bus pour Aïn
El-Turk, El Ançor, Fellaoucen, Bousfer et Mers El Kébir
et 10 autres pour assurer le
transport des étudiants résidant à Misserghine, Sidi
Chami, Haï Nedjma, Sidi El
Bachir, Haï Bouamama et
Hassi Bounif.
B.Jad
L’évolution de la ville d’Oran à travers les colonisations
« A chaque instant, il y a plus que l’œil ne peut voir, plus que
l’oreille ne peut entendre, une occasion de découvrir un
nouveau décor ou une nouvelle perspective. », dit Kevin
Lynch d’Oran.
Contrairement aux ottomans qui avaient fortifié la ville de
l’intérieur, craignant d’éventuelles attaques terrestres, les
Espagnols, en occupant Oran, introduisirent pour la défendre le modèle urbain de la ville médiévale. Malheureusement, en 1790, un tremblement de terre détruisit une partie
de la ville.
Période ottomane
Lors de la première occupation de la ville, de 1708 à 1732, le
bey Mustapha Bouchlaghem n’avait fait que quelques aménagements urbains, sans pour autant étendre la ville audelà de l’enceinte espagnole. Lors de l’administration du bey
Mohamed El Kebir, de 1792 à 1831, la ville connut une véritable extension spatiale et un développement urbanistique
et démographique. Le bey semble avoir été amené à la création de la nouvelle ville sur la rive droite de l’oued Errhi.
Le processus de la formation de la ville d’Oran est le résultat de superposition de plusieurs civilisations qui se sont installées, depuis l’antiquité, sur le même site pour des raisons
sécuritaires, aux contreforts de la montagne Murdjadjo.
Aussi, l’existence des nombreuses sources d’eau, en particulier Oued Ras El Aïn et la présence de la baie considérée de
tout temps comme étant le port le plus intéressant de
l’Afrique du Nord.
Période coloniale française
Il faudrait savoir, également, que la ville d’Oran est constituée de trois parties : la Marine, la Blanca et la Nouvelle Ville.
Les différents travaux qui prirent place entre 1831 et 1871,
dont l’implantation des voies pour les relier, en 1860, ont
mené au développement de la Blanca à travers les actions de
régulation du tissu urbain, avec des percées qui ont fait dis-
paraître les impasses et le quartier de la Marine a vu son extension sur la mer.
Plus tard, entre 1870 et 1935, la ville d’Oran subit presque les
mêmes instruments d’aménagement urbain à usage et on en
comptera, entre autres travaux, les opérations de voirie et
l’organisation du tissu urbain au tracé géométrique. Aussi,
l’emplacement de quelques édifices publics : Cathédrale,
Lycée de jeunes filles, Gendarmerie, Palais de justice et Théâtre.
L’histoire mouvementée d’Oran aura fait d’elle une ville urbaine très originale, depuis l’antiquité, en passant par les colonisations espagnole, turque et française. Ces trois vagues
colonisatrices ont, indélébilement, bouleversé son évolution et changé son paysage urbain tour à tour.
Ifri ou Oran, une histoire de plus de 15 siècles
Cheikh Tayeb Al Mehadji, Pierre Benichou, Alain Chabat,
Maurice El Mediouni, Abdelkader Alloula, Ahmed Zabana,
Ahmed Wahbi, Jean Pierre El Kabbach, ou encore le talentueux Yves Saint Laurent … Différents destins, différentes
origines, mais tous nés à Oran.
Cette heureuse capitale de l’Ouest, la « Ville espagnole » chérie par ses habitants qui ne peuvent l’évoquer sans accrocher
son nom à un qualificatif d’amour : Wahran el Bahia (Oran
la radieuse).
Durant la préhistoire, Oran avait pour nom « Ifri » qui signifie « les cavernes » avant de prendre le nom arabe Ouahran,
qui signifie « endroit aux lions ». Lors de sa refondation en
902-903 par les marins Mohamed Ben Abu Aoun et Mohamed Ben Abdoun et un groupe de marins andalous appuyés
par les Califes de Cordoue. Elle connut une grande prospérité sous la dynastie Zianide, mais fut entravée par l’occupation espagnole en 1509. Libérée deux siècles plus tard, en
1732, elle devient totalement affranchie en 1792, mais, deux
ans plus tard, un violent séisme fit 2.000 victimes.
Sous les beys de l’Ouest, le siège du beylicat fut transféré de
Mascara à Oran où ils résidèrent jusqu’en 1830. Une époque
La Nation Arabe
Manchester United
Et les prochaines victimes
de José Mourinho sont...
76 autobus pour renforcer
le transport universitaire
Prochaine rencontre
sur les nouvelles
dispositions de facturation
SPORT
où son port eut une solide renommée dans le commerce international.
La mosquée du bey Mohamed El Kébir fut achevée en 1793.
Elle a servi de médersa (école), dite de Kheng Ennitah, et de
cimetière familial du Bey. La même année, le bey, appelé le
borgne, fit édifier le mausolée du Saint Patron de la ville, au
nom de Cadi Boulahbel. En 1794, des pèlerins venus de la
Mecque apportèrent une nouvelle épidémie de peste et la
ville est pratiquement déserte. En 1796, la mosquée du Pacha, nommé en l’honneur de Hassan Pacha, dey d’Alger, est
construite. Le premier imam de la mosquée, Sidi Mohamed
Es Senni Al Mehadji, fut l’un des conseillers du bey d’Oran
et avait comme fonction celle d’inspecteur principal, sous le
règne du bey Mohamed El Kébir. Après le départ des Espagnols, Oran resta pendant 39 ans sous le règne turc.
C’est le 14 janvier 1831 que la cité est investie par l’armée
française et passe sous domination coloniale. Elle comptait
alors 4 000 habitants.
Un siècle plus tard, elle est démographiquement la ville la
plus européenne du pays, mais compte une population espagnole à la prépondérance numérique.
En 1948, Oran compte 352 721 habitants dont 65% sont Européens, eux-mêmes plus nombreux que les Algériens.
Le café El Widad est créé par un groupe de militants nationalistes en plein centre-ville, en 1943. Au fil du temps, il devient un centre de regroupement des différentes tendances
représentatives des partis de l’époque. Après les massacres du
8 mai 1945, des familles oranaises adoptèrent des enfants venus de l’Est du pays.
C’est en mars 1949, dans un des hôtels d’Oran, que Ben Bella
et Aït Ahmed, les deux responsables de l’OS et du PPA, en
compagnie de Hamou Boutelis, préparent le cambriolage de
la poste d’Oran, un casse qui leur rapporta 3 070 000 francs
de l’époque. Un pactole qui servira l’insurrection armée,
déclenchée le 1er novembre 1954.
Oran la radieuse, comme toutes les grandes villes algériennes, a su non seulement garder son identité mais aussi
s’imprégner de l’influence de ses occupants successifs.
En recrutant des stars
internationales, Manchester United s'est concocté
une équipe de rêve. Mais il
y a forcément un revers de
la médaille, et les jeunes issus de la formation paient
ainsi les pots cassés, devant
quitter le club anglais faute
de temps de jeu. Ils sont
encore quatre à patienter
pour quitter Old Trafford.
José Mourinho n’a pas
de temps à perdre avec les
sentiments. Voulant à tout
prix gagner, le Special One
s’est donné les moyens de
ses ambitions depuis sa
nomination à la tête de
Manchester United, avec
un mercato totalement
fou. Les Paul Pogba, Zlatan
Ibrahimovic, Henrikh
Mkhitaryan et autre Eric
Bailly sont ainsi tous arrivés à Old Trafford pour un
montant global supérieur à
220 M€, marquant clairement la volonté des Red
Devils de l’emporter tout
de suite. Et forcément, qui
dit arrivées massives de
stars dit aussi départs multiples.C’est donc en toute
logique que le club mancunien a dû dégraisser,
Varela, McNair, Love, Powell, Valdés, ou encore
hier Januzaj quittant tour à
tour le navire. Et si un élément tel que Bastian
Schweinsteiger est aussi
candidat au départ, d’autres éléments devraient
être contraints et forcés de
mettre les voiles faute de
perspective en équipe première. Ce matin, le Daily
Mail rapporte ainsi que le
défenseur central Tyler
Blackett, et le duo d’attaquants James Wilson-Will
Keane se sont tous fait à
l’idée qu’ils n’avaient aucune chance de jouer pour
United cette saison.
Le trio va donc quitter
Manchester dans les prochains jours, alors même
que l’écurie anglaise aimait
jusqu’alors mettre en avant
les jeunes issus de son Académie. Et comme les trois
hommes cités ci-dessus, le
milieu offensif brésilien
Andreas Pereira devrait lui
aussi quitter le club. La publication britannique assure en effet que le Middlesbrough d’un certain
Aitor Karanka voudrait récupérer le jeune homme
de 20 ans sous la forme
d’un prêt. N’ayant aucun
avenir à court terme sous
les ordres de Mourinho,
celui qui fut rapidement
présenté comme un phénomène s’apprête lui aussi
à plier bagages. Pas de
place pour les sentiments,
vous a-t-on dit...
Le Top 10 des buteurs de
Premier League en activité
Après la Ligue 1, place à la Premier League ! Le championnat anglais reprend ses droits, et ses buteurs aussi. L'occasion de faire le
point sur les meilleurs buteurs.
C’est le grand retour de la Premier League ce week-end. Une Premier League plus excitante que jamais, avec un plateau d’entraîneurs
assez exceptionnel (Guardiola,
Mourinho, Conte, Ranieri, Pochettino, Wenger et bien d’autres), et
des joueurs parmi les meilleurs au
monde. Et comme chaque saison,
les buteurs devraient s’en donner à
cœur joie. L’occasion pour nous de
vous présenter le top 10 des meilleurs buteurs en activité en Premier
League.
Sans surprise, on retrouve
Wayne Rooney en tête, lui qui va
entamer sa 15e saison en cham-
pionnat, avec 193 buts en 435 rencontres disputées.
Derrière lui, le vétéran Jermain
Defoe, l’un des chouchous de l’entraîneur Harry Redknapp qui l’a
souvent pris dans ses valises. Sergio
Agüero complète le podium, en
présentant le ratio le plus impressionnant : 102 buts en 150 matches.
Olivier Giroud est présent dans ce
classement, en 4 saisons avec les
Gunners.
À noter que le milieu de terrain
Gareth Barry est 11e, avec 50 buts
marqués.
Une belle performance pour ce
joueur présent dans le championnat depuis la saison 1997-1998 !
John Terry en est lui à 40 buts avec
Chelsea en Premier League. Vous
pouvez vous amuser à comparer ces
statistiques avec le top 10 des meilleurs buteurs en activité en Ligue 1,
où le leader, Bafé Gomis, culmine à
102 réalisations. Évidemment, la
Ligue 1 est un championnat que
l’on quitte bien plus aisément que la
Premier League...
Le classement des meilleurs buteurs de Premier
League en activité (arrêté au 11/08/16) :
1. Wayne Rooney (30 ans, Manchester United) 193 buts en 435 matches
2. Jermain Defoe (33 ans, Sunderland) 143 en 431 matches
3. Sergio Agüero (28 ans, Manchester City) 102 buts en 150 matches
4. Peter Crouch (35 ans, Stoke) 96 buts en 404 matches
5. Daniel Sturridge (26 ans, Liverpool) 69 buts en 165 matches
6. Romelu Lukaku (23 ans, Everton) 60 buts en 149 matches
7. Olivier Giroud (29 ans, Arsenal) 57 buts en 135 matches
7. Yaya Touré (33 ans, Manchester City) 57 buts en 195 matches
9. Theo Walcott (27 ans, Arsenal) 55 buts en 236 matches
10. Christian Benteke (25 ans, Liverpool) 51 buts en 118 matches
Dimanche 14 août 2016
21
Argenne
Enorme surprise dans la
première liste de Bauza
Edgardo Bauza dévoilait dans la nuit sa première liste à la tête de
l'équipe nationale d'Argentine. Si, comme attendu, Lionel Messi
opère bien son retour sous la tunique albiceleste, le technicien a
en revanche tranché dans le vif au sujet de Gonzalo Higuain, mis
de côté. En septembre prochain, l’Argentine affrontera le Venezuela et l’Uruguay dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du
Monde 2018. Le nouveau sélectionneur national, Edgardo Bauza,
avait un premier chantier de taille à gérer, puisqu’il devait convaincre Lionel Messi de sortir de sa retraite internationale. Une mission que le technicien a mené de main de maître puisque, 47 jours
seulement après avoir décidé de ne plus porter le maillot albiceleste, le lutin du FC Barcelone a changé d’avis pour confirmer ce
vendredi soir son retour en sélection. C’est donc en toute logique que La Pulga figure bien sur la première liste de l’entraîneur
pour les matches de septembre, au contraire d’un Gonzalo Higuain qui peut lui l’avoir mauvaise. Le nouveau joueur de la Juventus Turin, recruté en provenance de Naples pour plus de 90
M€, n’est en effet pas convié par le sélectionneur national, lequel
lui a préféré les Agüero, Dybala, et autre Correa. Parmi les grandes
nouveautés de cette liste, on notera les convocations de Lucas Alario et de Lucas Pratto.
La liste de l’Argentine :
Gardiens : Romero (Manchester United), Andújar (Estudiantes),
Nahuel Guzmán (Tigres)
Défenseurs : Roncaglia (Celta), Musacchio (Villarreal), Funes
Mori (Everton), Emmanuel Mas (San Lorenzo), Marcos Rojo
(Manchester United), Demichelis (Espanyol), Zabaleta (Manchester City), Mercado (Séville), Otamendi (Manchester City)
Milieux : Kranevitter (Atlético, prêté à Séville), Mascherano
(Barcelone), Biglia (Lazio), Augusto Fernández (Atlético), Banega
(Inter), Pastore (PSG), Lamela (Tottenham), Gaitán (Atlético), Di
María (PSG)
Attaquants : Messi (Barcelone), Correa (Atlético), Pratto (Atlético Mineiro), Agüero (Manchester City), Dybala (Juventus),
Alario (River)
Lionel Messi va faire
son grand retour
47 jours. Voilà le temps qu'aura
passé Lionel Messi loin de
l'équipe d'Argentine.
Après avoir annoncé sa
retraite fin juin, le lutin
albiceleste a revu sa position, et accepté de revenir en sélection.Le 26
juin dernier, après la défaite de l’Argentine en finale de la Copa America face
au Chili, Lionel Messi craquait. Lassée de ne pas réussir à remporter le moindre trophée avec une
équipe nationale dont il est pourtant le meilleur buteur de
l’histoire (55 buts en 112 capes), La Pulga abdiquait et confirmait sa retraite internationale : « Dans le vestiaire, j’ai pensé que
c’était fini pour moi en sélection, que ce n’est pas pour moi.
C’est pour le bien de tous, atteindre la finale et la perdre ne nous
satisfait pas. J’ai essayé plusieurs fois d’être champion avec
l’Argentine. Ça n’a pas marché, je n’ai pas réussi », indiquaitil désabusé. Mais 47 jours plus tard, le numéro 10 du FC Barcelone a revu sa position. Ainsi, les médias catalans et plus largement espagnols en font leur Une depuis maintenant quelques
minutes : Lionel Messi revient déjà en équipe d’Argentine. « Le
retour de Messi en sélection », affirme ainsi Mundo Deportivo,
quand Catalunya Radio indique que « Leo Messi revient en sélection et jouera les matches de septembre contre le Venezuela
et l’Uruguay », alors qu’As précise que « Leo Messi est attendu
dans la liste de l’Argentine après avoir discuté avec le nouveau
sélectionneur Edgardo Bauza ».
20
ORAN
Dimanche 14 août 2016
SPORT
La Nation Arabe
Journal du Mercato
PSG
La Lazio à l’assaut de la Ligue 1
Dégraissage express au Barça
Du lundi au vendredi, Foot Mercato vous propose de faire un rapide
tour d’horizon des principales actualités transferts de la journée.
La Lazio ne jure que par la
L1 ! Les Italiens ont décidé de recruter en France cet été. Après avoir
échoué sur le dossier Thauvin, ils
sont intéressés par Romain Alessandrini (OM) et Ryad Boudebouz
(Montpellier). Interrogé par beIN
Sports, l’Algérien a confirmé cette
piste tout comme celle menant au
Celta Vigo. Mais aucune offre n’a été
faite pour le moment d’après nos informations. Dans le même temps, le
club a annoncé aujourd’hui l’arrivée
du milieu de Dortmund, Moritz Leitner. En attaque, Diego Rolan (Bordeaux) plaît beaucoup aux Romains.
Les Girondins demanderaient 13 M€
pour le joueur sous contrat jusqu’en
2018. Enfin, Le Corriere dello
Sport explique dans son édition du
jour que la Lazio Rome espère de
bonnes nouvelles dans le dossier
Paul-Georges Ntep (23 ans) ce vendredi.
Le Barça sur tous les fronts ! Le
club catalan pourrait vivre un dégraissage surprise. Munir pourrait
être prêté annonce Sport. Le Celta
Vigo et la Real Sociedad ont un oeil
sur lui. De quoi accélérer la quête
d’un 4e attaquant qui pourrait être
Luan. Paco Alcacer aurait été sondé.
Outre Munir, Jérémy Mathieu aussi
a la côte. SFR Sport annonce qu’Arsenal s’est renseigné à son sujet. Tello
lui se rapproche de la Fiorentina pendant que Samper intéresse le FC Valence.
Le Barça a peut-être enfin
trouvé son attaquant
Depuis des semaines,
le FC Barcelone est en
quête de son quatrième attaquant. Et à en croire la
presse catalane, les Blaugranas auraient trouvé la
perle rare. Ben Arfa, Dembélé, Lacazette, Gignac,
Vietto, Nolito Gameiro,
Gabigol, Luan, etc. Cet
été, plus de trente joueurs
ont été associés au FC
Barcelone. Depuis plusieurs mois, les Champions d’Espagne recherchent un quatrième
attaquant, eux qui n’ont
jamais vraiment comblé le
départ du remplaçant de
luxe Pedro. Ce dossier
était donc l’une des priorités des pensionnaires du
Camp Nou. Il y a quelques
jours, Luis Enrique avait
dressé le portrait de la recrue idéale à ses
yeux : « J’ai la possibilité
de faire des choix pour
mon onze et en fonction
de ce que j’ai je peux chercher un quatrième attaquant pur, un vrai buteur,
car sur les ailes nous
sommes servis. Nous voulons un attaquant qui ne
déborde pas forcément.
C’est ce que nous recherchons. Il y a plusieurs
joueurs avec ce profil ».
Pourtant, il est difficile
pour les Blaugranas de les
convaincre. Si rejoindre le
Barça représente une opportunité merveilleuse
dans une carrière, les
joueurs savent qu’ils ne
viendront que pour jouer
un rôle de doublure de la
MSN. Après de multiples
échecs, la presse catalane
se montre beaucoup plus
optimiste. Elle annonce
tout d’abord que le club
présidé par Bartomeu a
bon espoir de boucler ce
dossier épineux dans les
quatre prochains jours,
histoire que les Catalans
soient au complet le plus
tôt
possible.
Mieux, Sport et Mundo
Deportivo ont même dévoilé l’identité du joueur
qui sera le quatrième
homme de l’attaque blaugrana.
Selon ces deux médias
pro-Barça, Paco Alcacer
sera l’heureux élu. Le
joueur âgé de 22 ans sort
d’une saison à 15 buts en
42 matches avec le FC Valence. Pour s’attacher les
services du capitaine du
club ché, Barcelone va débourser la somme de 30
millions d’euros, bien que
sa clause soit fixée à 80
millions
d’euros
d’après Mundo Deportivo. Les bonnes relations
entre Peter Lim, propriétaire de Valence, et les Catalans auraient favorisé
l’opération, d’autant que
les deux clubs ont déjà travaillé ensemble cet été lors
du transfert d’André
Gomes. Sport et MD ajout
ent que le Barça pourrait
inclure Munir et Samper
dans la transaction. Le
Barça touche donc enfin
au but...
Pastore dévoile
ses ambitions
Titulaire comme numéro 10 lors des deux premiers matches officiels de l’ère Unai Emery, Javier Pastore a pour l’instant livré un bilan
quelque peu mitigé. Éblouissant lors du Trophée des champions contre
Lyon, il y a une semaine, l’Argentin s’est montré beaucoup plus décevant lors de la victoire difficile à Bastia (1-0), vendredi soir en ouverture du championnat. Pourtant, l’ancien joueur de Palerme l’assure : il
veut enfin se montrer régulier sous le maillot parisien et s’imposer
comme un titulaire indiscutable dans l’effectif.
« Je veux gagner ma place dans le onze titulaire. Il y a beaucoup de
joueurs et donc de concurrence. Mais je me sens bien. L’an dernier,
j’avais un problème au mollet qui m’a gêné toute la saison. Cette année,
j’ai bien démarré. J’espère réaliser une belle saison. Mon objectif, c’est
de jouer, de gagner des titres. Et si je peux marquer et donner des passes
décisives, c’est encore mieux », a déclaré El Flaco dans les colonnes
du Parisien.
OM
Papin juge le
capitanat de Diarra
L’OM a annoncé jeudi que Lassana Diarra serait le capitaine du
club cette saison. Un choix à la fois logique au regard des nombreux
cadres partis (Mandanda, Nkoulou) et plus généralement de la saignée dans l’effectif olympien à l’intersaison, et discutable si on se remémore le feuilleton suscité tout l’été par les envies de départ de l’international français.
Ce dernier avait même évoqué, fin mai, dans une interview
à L’Equipe, une clause lui permettant de quitter le club gratuitement
en cas de non-qualification européenne. Sans oublier les rumeurs
qui l’envoyaient au PSG.
Ce choix de confier le brassard à « Lass », certains glorieux anciens du club phocéen sont revenus dessus. C’est le cas de Jean-Pierre
Papin. Dans les colonnes de La Provence, l’ancien buteur de l’OM estime que Diarra avait ses raisons en demandant son départ et que le
club n’avait pas beaucoup de solutions et a fait le bon choix, à partir
du moment où le reste du groupe en a décidé ainsi. « Ce vote, c’est
la voix du vestiaire.
Elle est importante. Cela signifie que les joueurs l’ont demandé.
C’est une très bonne chose. Après, oui, il a demandé à partir, mais
quand tu vois dans quel état est le club, il est difficile d’avoir envie
de rester. Il a beaucoup d’ambitions, il pense mériter de jouer de
grands matches, ce qui se comprend parce qu’il fait plaisir à voir », a
déclaré JPP.
La Nation Arabe
05
Dimanche 14 août 2016
Des millions de visiteurs recensés depuis le début de la saison esvale
Oran, la « success-story » continue…
Sur sa lancée, la wilaya d’Oran est en passe de consolider, cette année encore, sa pole position en tant que destination préférée des
Algériens qui sont de plus en plus nombreux à visiter El Bahia en ce mois d’août, où tous les chemins mènent vers la corniche.
Selon le récent bilan des services de la Protection civile, le nombre des visiteurs de la
ville, durant la période allant du 1er juin au
10 août, a dépassé les 10 millions d’estivants
venus de toutes les wilayas du pays et même
de l’étranger, affirme le communiqué. Une
véritable mosaïque entre les cultures du pays
est constatée à travers les grands boulevards
de la ville, ainsi que la corniche, et les différentes numérotations des plaques d’immatriculation en sont la preuve. Des centaines
de voitures sont recensées à travers les accès
Ouest, Est et Sud de la ville. Ce qui met les
plans Bleu et Delphine à l’épreuve, où les
services de sécurité et ceux de la Protection
civile veillent au grain sur les bonnes conditions de séjour des visiteurs d’El Bahia. Une
mobilisation qui a permis de réguler le trafic routier, notamment avec les deux routes
de la corniche supérieure qui ont levé énormément de pression sur celle du littoral.
Rappelons qu’au niveau des 33 plages autorisées à la baignade, le commandement de la
Gendarmerie a mobilisé 5.300 agents afin
de veiller sur la sécurité des biens et des personnes.
Des points noirs à éradiquer
Mais cette saison estivale, ce n’est pas que
des choses positives puisque les tracas sont
là, notamment le danger des jets-skis, ces
engins de la mort qui mettent la vie des estivants en péril, en s’approchant des côtes, en
dépit des balises mises en place pour limiter
leur trafic. Depuis le début de la saison estivale, plusieurs blessés ont été dénombrés à
cause de l’insouciance de ces conducteurs
de jet-ski qui font fi des lois et des mises en
garde. En plus des accidents, le nombre des
noyades reste élevé cette année encore. Le
communiqué de la Protection civile révèle le
nombre de 6478 interventions dont 3802
baigneurs sauvés in-extremis et 5 qui ont
péri. Pendant ces derniers jours, les vagues
de la mer étaient un véritable danger pour les
estivants, chose qui rendu la tâche des maîtres-nageurs encore plus rude, eux qui sont
les veilleurs sur la vie des baigneurs. Une
mission devenue plus ardue après le bulletin
météo qui a prédit des rafales de vent à
70km/h. Du coup, les drapeaux étaient ce
week-end tous rouges, à travers les plages de
la wilaya. L’autre point négatif qui résiste
aux lois et mesures prises, c’est le phéno-
mène des parkings qui reste un casse-tête
éternel, qui agace les automobilistes qui sont
obligés de payer jusqu’à 200 da pour accéder
aux plages censées être gratuites. Un monopole constaté à travers toutes les plages, et
qui échappe étrangement au contrôle des
services de sécurité et commissions communales. Le même constat pour les pseudoconcessionnaires des tables au bord de la
mer, qui imposent eux-aussi leur loi en mettant la barre très haut pour les simples citoyens. A la plage des Andalouses, ils demandent au moins 800 Da pour la location
d’une table avec parasol, ce qui est trop cher
pour une famille nombreuse par exemple
qui a besoin de deux tables. Selon nos
sources, certains concessionnaires travaillent légalement, après les appels d’offres lancés avant l’été par les communes côtières,
mais, une fois le marché obtenu, ils imposent
leur monopole, sans être inquiétés par quiconque.
Le rush des estivants, un bonheur
pour les villes côtières
Concernant les touristes qui veulent séjourner dans l’un des hôtels et autres complexes
touristiques de la corniche, ce n’est pas une
mince affaire car ces lieux sont trop chers.
Reste la location chez le privé. A Aïn ElTurck, à l’image des autres cités balnéaires,
les prix de la location proposés aux estivants
qui sont tombés sous le charme du littoral
oranais ont battu tous les records. L’été est
l’opportunité pour les propriétaires des maisons au niveau de la corniche pour récolter
le maximum d’argent, en louant leurs demeures, profitant du rush des millions de visiteurs qui s’abattent sur les rivages. Leurs
clients viennent des quatre coins du pays,
mais nos compatriotes établis à l’étranger
sont les préférés. Cette situation anarchique
de location des villas et appartements ouvre
le bal aux courtiers et aux opportunistes médiateurs pour faire flamber les prix de la location qui ont atteint des sommes faramineuses en ce mois d’août, contrairement au
reste de l’année. Certains acceptent de casser
la tirelire, alors que d’autres optent pour la
location journalière, une méthode beaucoup
plus rentable pour les propriétaires, puisque
le prix est à partir de 8.000 DA notamment
pour les logements qui ont une vue sur la
mer. Une méthode, devenue tendance dans
le domaine de la location. Il suffit juste de jeter un coup d’œil sur la rubrique d’annonce
sur les journaux et sur les sites spécialisés, ou
même solliciter une des agences immobilières, pour avoir une idée sur le nombre
trop élevé des maisons et autres villas à louer
au niveau du littoral oranais. Aux Andalouses, la plus calme des plages oranaises,
l’hôtel le plus près du rivage propose la nuitée à 18.000 DA, Mais cela n’a pas empêché
les estivants à mettre la main à la poche pour
profiter d’un séjour, les pieds dans l’eau.
Les jardins, l’alternative
Loin du soleil des rivages de la corniche,
l’ambiance au niveau de la ville est aussi
merveilleuse. Les désormais jardins fétiches
de Sidi M’hamed et le Méditerranéen, sont,
chaque jour, pris d’assaut par les familles,
surtout après le coucher de soleil où les familles viennent passer une agréable soirée
avec une imprenable vue sur mer. Des jeux
pour les enfants et un bol de fraîcheur pour
les parents telle est la description de l’ambiance qui règne cet été au niveau de ces
deux jardins. Au niveau de celui de Sidi
M’hamed, les familles sont gâtées, depuis le
9 août dernier et pendant 11 jours, avec les
soirées de la culture sahraouie, à l’initiative
de l’office national de la culture (ONCI) qui
propose des soirées artistiques et des expositions des wilayas du sud. Un événement
qui attire quotidiennement des milliers de
visiteurs qui vibrent au rythme de l’Imzad et
du Tindi jusqu'à une heure tardive de la nuit.
Sous l’œil attentif des agents de police et
ceux de la Protection civile, mobilisés pour
garantir la quiétude des familles. En un mot,
qui dit Oran dit ambiance, et cela se
confirme d’année en année, où El Bahia se
distingue par le nombre des visiteurs enregistrés, elle qui incarne à elle seule toute les
cultures du pays.
Jalil. M
Séance de travail entre syndicat et direcon des Transports
Transfert des taxis de la station du 19-Juin
vers la cité Djamel
Une séance de travail, regroupant les chauffeurs de taxi de la station du 19-Juin, a été tenue, avant-hier, en présence du président
du syndicat de l’Union nationale des transporteurs algériens (UNAT) d’Oran. Même si
aucune décision officielle n'a été retenue, les
chauffeurs de taxi inter-wilayas de la station
du 19-Juin ont rejeté leur transfert vers le
parking de la cité Djamel. Une pétition a été
donc signée par plus d’une soixantaine d’exploitants de la station, dans laquelle ils rejettent tout transfert vers le parking de la cité
Djamel. Le syndicat propose, en concerta-
tion avec la corporation, la station de Haï EsSabah, où une gare multimodale est prévue
dans le plan de développement de la ville.
Cette station, une fois réalisée, va regrouper
tous les taxis inter-wilayas, notamment ceux
de l’USTO et de la cité Djamel. Ce qui permettra de désengorger le trafic et facilitera la
fluidité de la circulation à l’intérieur du tissu
urbain. Une autre proposition est également
avancée par le collectif et concerne la station
de l’USTO, site déjà retenu par la direction
des Transports pour abriter tous les taxis
desservant les wilayas du pays. Rappelons
que, auparavant, des représentants des syndicats des chauffeurs de taxi à Oran ont réclamé, récemment, la réalisation d’une station unie pour tous les taxis inter-wilayas à
Oran, comme c'est le cas à Alger. Lors d’une
émission diffusée sur les ondes de la radio
El-Bahia, des représentants de la section
Taxis de l’UGCAA et ceux de l’UGTA ont
lancé un appel aux services concernés pour
la réalisation de cette structure, qui devra
accueillir tous les taxis et éviter aux citoyens
des déplacements. Les transports en commun oranais assurent une mauvaise presta-
tion de service. Les taxis n’offrent pas un
meilleur service. Notons que les représentants des syndicats attendent beaucoup du
nouveau directeur de wilaya des Transports,
pour trouver des solutions aux problèmes
quotidiens dans le secteur et la relance des
projets des transports à Oran, comme la réalisation des stations de taxis au niveau du
tissu urbain de la ville, comme ce fut le cas,
dans le passé, où les taxis stationnaient à
M'dina J'dida.
Saïd S
06
Dimanche 14 août 2016
REGION OUEST
La Nation Arabe
Bechar
Trois nouveaux centres d’hémodialyse à travers la wilaya
de Bechar seront opérationnelles dans le but d’une meilleure prise en charge des insuffisants rénaux au niveau des localités éloignées, a-t-on appris de la direction locale de la
Santé et de la Population (DSP). Ces structures hospitalières
spécialisées de base viennent en concrétisation du programme national de prise en charge et suivi des maladies du
rein, et ont été réalisées dans la perspective d’amélioration des
conditions d’hospitalisation au niveau des communes de
Kerzaz, Igli et Kenadza, a-t-on précisé. Le centre de Kerzaz
(350 km au sud de Bechar), mis en service le mois écoulée est
doté de 03 générateurs et va permettre de mettre un terme
aux déplacements des malades de cette commune vers celui
de Béni-Abbès (110 km plus Nord), a-t-on signalé. Ce centre de soins spécialisés sera ensuite rattaché au nouvel hôpital "60 lits" de Kerzaz en voie de finalisation et d’équipement
et confortera les infrastructures et les prestations médicales
dans cette partie Sud du territoire de la wilaya de Bechar, at-on ajouté. Deux autres centres, dotés également de trois générateurs d’hémodialyse, seront ouverts avant la fin de cette
année aux malades dans les communes de Kenadza et Igli, situées respectivement à 18 et 160 km au sud de Bechar, a-ton signalé. Des structures similaires sont en service depuis
quelques années à Bechar, Abadla, Béni-Ounif et Béni-Abbès, totalisant plus d’une cinquantaine de générateurs, ce qui
a permis une prise en charge conséquente des malades avec,
en plus, la mise à leur disposition de moyens de transports et
un suivi médical adapté à leurs besoins spécifiques, selon la
même source.
Université d’Adrar
Une cinquantaine de
bénéficiaires de cycles de
formation à l’étranger
Quarante-huit (48) enseignants et étudiants de l’Université d’Adrar ont bénéficié cette année de cycles de formation
et de perfectionnement à l’étranger, a-t-on appris du recteur
de cet établissement universitaire. Ces séjours de formation
ont englobé des cycles de perfectionnement de maitres-assistants et d’étudiants et des séjours scientifiques de haut niveau pour les professeurs et maitres de conférences, en
plus de participations à des manifestations scientifiques
internationales, a-t-il précisé lors de la cérémonie de clôture
de la saison universitaire.Dans ce même cadre, cinq étudiants et quatre enseignants ont bénéficié d’une formation
résidentielle à l’étranger (Chine, Jordanie, Grand Bretagne,
France et Espagne).Présentant un bilan d’activité annuelle
de l’Université d’Adrar, M.Hamlil a fait état, par ailleurs, de
la signature de 25 conventions de coopération et d’échanges
avec des institutions et des partenaires, dont cinq (5)
conventions internationale (universités étrangères), cinq (5)
conventions nationales et quinze (15) autres locales, dont
la dernière en date a été signée en début de ce mois avec
l’Ecole nationale supérieure d’agronomie (ENSA).Le nombre d’étudiants promus cette année à l’Université
d’Adrar s’élève à 2.177 étudiants dans différentes spécialités et graduations, dont 1.393 en niveau Licence, 784 en niveau Master, avec un taux de réussite de 81,39 pourcent, selon le même responsable.Divers travaux scientifiques ont
été réalisés aussi par les laboratoires de recherches spécialisés de l’Université, englobant trois éditions de la revue "ElHakika" (vérité), deux autres de la revue "Rouffouf" (rayonnages), et un numéro pour chacune des revues "Droit et
société", "Intégration économique" et "L’Africaine des
sciences, technologie et développement".L’université
d’Adrar s’est renforcée cette année par la réception du bloc
administratif de la faculté des sciences économiques et de
gestion, du vice-rectorat de la formation supérieure des
1er et 2èmes niveaux, ainsi que de deux laboratoires de chimie entièrement équipés, d’un laboratoire d’électronique et
de la bibliothèque de la faculté des sciences et technologies
dotée de 12.190 ouvrages.La cérémonie de clôture de l’année universitaire, à laquelle ont assisté les autorités et élus
locaux et des représentants de la société civile, a été aussi
l’occasion d’honorer les majors de promotion des différentes spécialités, des enseignants et travailleurs, ainsi que
des partenaires.
29 dossiers validés en six mois
par le guichet unique de l’ANDI
Pas moins de 29
dossiers
d’investissement
ont été validés à
Aïn Témouchent
durant les six
premiers mois de
2016 par le guichet
unique de l’ANDI,
a-t-on appris hier
de cette structure.
P
armi ces projets d’investissement, cinq seront implantés dans
la nouvelle zone industrielle
de Tamazoura, en attente
d’aménagement. Les dossiers, validés sur un total de
46 demandes reçues par le
guichet unique de l’ANDI,
concernent également la
construction de 30 silos de
stockage de céréales au niveau des zones d’activités
d’Ain Larbâa et Ain El Kihal. Une unité de production d'acier d’une capacité
de 300.000 tonnes d'acier,
une autre unité pour la production de batteries et une
marbrerie sont également
prévues dans ce cadre, a-ton encore ajouté. La wilaya
d’Ain Temouchent abrite
une quinzaine de zones
d’activités et deux zones industrielles, appelées à boos-
ter le secteur de l’investissement et à contribuer au développement de la région à
vocation agricole, de pêche
et touristique. Pour ce faire,
un programme de réhabilitation et d’aménagement de
ces espaces a été initié et
concrétisé pour certaines
zones d’activités dans le but
d’offrir aux investisseurs
toutes les commodités
d’usage pour la réussite de
leurs projets, notamment, la
réalisation des infrastructures de base, de réseau
AEP, électricité, gaz de ville
et leur raccordement à la fibre optique. De grands espoirs sont fondés, essentiellement, sur la zone
industrielle de Tamazouran
vaste de 205 ha. Sa superficie est extensible sur 300 autres ha.
Aïn Defla
Le futur hôpital très
attendu par les citoyens
Le futur hôpital de Aïn
Defla, qui accueillera ses
premiers patients courant
2017, est ardemment attendu par les citoyens pour
lesquels son entrée en activité mettra fin au calvaire
des déplacements vers les
hôpitaux de la région.Une
fois opérationnel, cet établissement de santé publique, dont les travaux de
réalisation ont été lancés fin
2013. Contribuera à résorber le déficit enregistré par
la wilaya dans nombre de
disciplines à l’instar notamment de l’anesthésie-réanimation, la radiologie, la cardiologie et la médecine
La Nation Arabe
interne, selon les responsables locaux du secteur. L’entrée en activité de cet hôpital, dont la réalisation a été
confiée à une entreprise indienne, permettra également de diminuer la pression
exercée
sur
l’établissement public hospitalier (EHP) Mekkour
Hamou du chef-lieu de wilaya, vieillissant, ont-ils précisé.
"Humanisme et
diligence des
soins", le leitmotiv
du DSP
Une superficie de plus de 5
hectares a été consacrée au
nouvel hôpital de Aïn Defla,
situé à l’entrée Est de la ville,
dont 3,3 réservés au bâti et
plus de 2 autres consacrés
notamment aux espaces
verts.
La nouvelle structure de
santé comportera 19 blocs
dont 6 RDC, 6 en R+2 et 7
en R+4 auxquels s’ajoutent
11 salles opératoires, selon
les explications fournies par
des responsables locaux.
Trois (3) blocs opératoires
dont un pour les urgences,
25 services, une salle de
conférence et une bibliothèque figurent au sein de
la construction." En sus des
normes de sécurité dignes
des grandes structures de
santé, le futur hôpital de Aïn
Defla s’emploiera à prendre
en charge, avec la plus
grande célérité, les besoins
de santé des malades en alliant + humanisme et diligence des soins+", a affirmé
le directeur local de la santé
et de la population (DSP),
Tayeb Mekki."
De nombreux spécialistes
auxquels s’ajoute un grand
nombre d’aides-soignants
s’affaireront à mettre du
baume au cœur des malades
et à atténuer leurs souffrances", a-t-il assuré.
Dans le but d’achever les
travaux de réalisation de
l’hôpital, une rallonge de 1,2
milliard DA a été demandée à la tutelle, un montant
qui viendra s’ajouter à l’enveloppe financière initiale
fixée, elle, à 3,89 milliard
DA."Dans le domaine de la
construction, il y a parfois
des travaux complémentaires à réaliser à l’image de
ceux demandés par le CTC
(contrôle technique des
constructions) qui, pour des
considérations de sécurité,
recommande généralement
de creuser plus bas, d’où la
demande d’une enveloppe
supplémentaire formulée à
la tutelle", a justifié le DSP.
L'international algérien, Yacine Brahimi, a été écarté de la liste des 18 du FC
Porto, vainqueur sur la pelouse de Rio Ave (3-1), vendredi soir en ouverture du
championnat de première division portugaise de football.
pas miser sur Brahimi se sont vérifiées dès ce premier match officiel
de la saison, même s'il l'a retenu
dans la liste envoyée à l'Union européenne de football en vue des
barrages de la Ligue des champions. La presse portugaise évoque
un possible départ du joueur de 26
ans avant la clôture du mercato estival dans un peu plus de deux semaines.
Mais jusque-là, aucune offre
officielle ne lui est parvenue, précise la même source.
Bruno de Carvalho dément tout
conflit avec Slimani
Le président du Sporting Lisbonne, Bruno de
Carvalho, s’en est pris à la
presse portugaise lors
d’une interview accordée
à la chaîne de télévision
du club où il a évoqué notamment la situation de
son attaquant et buteur,
Islam Slimani. Pour le
premier responsable du
Sporting, et contrairement à ce qui avait été
rapporté par la presse locale, le joueur de l’EN
avait été autorisé à s’absenter de l’entraînement
lundi dernier. Ainsi, le
président du Sporting a
tenu à démentir les rumeurs évoquées par la
presse portugaise pour
lesquelles le joueur avait
séché cette séance pour
exprimer sa colère contre
ses dirigeants. Il confirme
l’intérêt de clubs de la Pre-
mier League pour son buteur Dans le même registre, le président du Sporting Lisbonne a confirmé
l’intérêt de plusieurs clubs
anglais pour Islam Slimani. En effet, et comme
rapporté dans ces mêmes
colonnes dans notre édition d’hier, plusieurs clubs
anglais se sont montrés
intéressés par le recrutement du joueur de l’EN
tels que Swansea, Everton
et West Bromwich Albion. Toutefois, Bruno de
Carvalho a révélé que les
offres transmises par ces
clubs sont inférieures à ce
que le Sporting en réclame pour la vente de
son joueur. Il est à noter
que la direction du Sporting Lisbonne ne compte
pas brader Slimani pour
moins de 30 millions
d’euros.
Division naonale / Amateurs
Le RC Kouba en stage à Boumerdès
Le RC Kouba, pensionnaire de
la Division nationale amateur
(DNA) de football, entame samedi
un stage précompétitif à Boumerdès
(Est d'Alger) en vue de la saison
2016-2017, dont le coup d'envoi est
prévu le 9 septembre prochain. Au
cours de leur regroupement qui
s'étalera jusqu'au 24 août, les joueurs
de l'entraîneur Farid Zemiti disputeront quatre matchs amicaux contre
des équipes à désigner, selon la direction du club. Ancien coach du NA
Hussein Dey et du MC Alger, Ze-
19
Madoui mène
Al-Wehda à sa
première victoire
de la saison
Porto
s'illustre d'entrée,
Brahimi
hors des 18
Brahimi, un élément clé dans
l'effectif des ''Dragons'' lors des
deux précédents exercices, est sorti
des plans du nouvel entraîneur de
son équipe, Nuno Espirito depuis
la phase préparatoire de cet été. Les
intentions du coach de Porto de ne
Dimanche 14 août 2016
Championnat saoudien de football
(1re journée)
Championnat du Portugal
Aïn Témouchent
Trois nouveaux centres
d’hémodialyse
SPORT
miti qui a succédé à Youcef Laâdjadj, aura comme objectif de
conduire la formation koubéenne en
Ligue 2 Mobilis, après avoir flirté la
saison dernière avec la relégation en
inter-régions. En matière de recrutement, le club koubéen a été très actif
sur le marché des transferts en engageant plusieurs joueurs dont quatre
anciens de la maison: le gardien de
but Mohamed Ghanem, l'attaquant
Salim Hanifi, le milieu de terrain Aymen Madi et l'attaquant Billel Brinis.
Au niveau de la direction du club,
Fares Mohamed Seghir a été élu président de la section football pour les
quatre prochaines années à l'issue de
l'assemblée générale élective (AGE)
tenue mercredi dernier. Il remplace
Samir Baha. Le RCK a connu la saison dernière de grosses turbulences
sur le plan administratif qui ont failli
précipiter le club en Ligue inter-régions. Le club algérois a dû attendre
la 30e et dernière journée du championnat pour assurer son maintien
en DNA, après sa victoire à domicile
face à la JSM Chéraga (1-0).
L'entraîneur algérien Kheireddine Madoui a conduit vendredi
soir Al-Wehda à la victoire à domicile face à Al-Taâwoun (3-2)
dans le cadre de la 1re journée du championnat saoudien de football. Menée au score à la 29e minute, Al-Wehda a remis les pendules à l'heure par l'Uruguayen Adolfo Lima avant que Medakhli
ne donne l'avantage aux locaux (46e). Les visiteurs ont égalisé à la
90e minute par Hamdaoui mais c'était compter sans l'opportunisme d'Almusallam qui offre la victoire aux siens dans le temps additionnel.
C'est justement face à Al-Taâwoun qu'Al-Wehda a pu assurer
son maintien la saison dernière en s'imposant (2-1) lors de la 25e
et avant-dernière journée de la compétition. Madoui s'est engagé
avec Al-Wehda en novembre 2015 pour deux ans et demi, succédant à l'Uruguayen Juan-Jacinto Rodriguez Araujo, limogé pour
mauvais résultats. Avant son arrivée en Arabie Saoudite, l'ancien
défenseur international algérien avait conduit l'ES Sétif (Ligue
1/Algérie) à la victoire finale en Ligue des champions d'Afrique
2014 aux dépens de l'AS Vita Club de RD Congo (aller 2-2, retour
1-1). Madoui (39 ans) a reçu en janvier dernier à Dubaï (Emirats
arabes unis) le trophée du meilleur entraîneur arabe de l'année
2015, pour le compte du 7e Prix Sheikh Mohamed Bin Rashed AlMaktoum de créativité sportive.
MCA
Menad cache son jeu et
veut surprendre la JSK
Malgré le fait que le Mouloudia ait livré sept rencontres amicales, et Djamel Menad, affirmé qu’il alignera son équipe lors de
deux confrontations amicales, ce dernier laisse croire qu’il est toujours à la recherche de son équipe, et ce, à travers ses déclarations
à l’issue de la victoire de ses joueurs réalisée face à la formation de
la JS Kairouan.
Autrement dit, Menad cache son jeu et veut sans aucun doute
surprendre Mouassa qui connait bien le potentiel des joueurs du
vieux club algérois qui s’est renforcé par des éléments chevronnés.
Bien que Menad puisse changer son équipe relativement à la forme
de certains joueurs en cours de semaine, il a décidé de décréter le
huis clos pour préparer le classico en toute quiétude et ne pas dévoiler ses cartes, car il n’est un secret pour personne qu’il a souvent
opté pour le 4-2-3-1, qui reste son schéma favori.
Il pourra animer son jeu
d’une manière différente
Bien que Menad soit un adepte du jeu offensif et qu'il a des
joueurs assez expérimentés au niveau de la ligne d’attaque, il pourra
animer son jeu d’une manière différente relativement à celle qu’il
a adoptée pour son dernier passage au Mouloudia.
Ainsi, Menad comptera sur l’effet surprise et il ne pourra en aucun cas sous-estimer la JSK qui évoluera devant son public. Nul
doute qu'il optera pour plusieurs variantes dans le jeu de son
équipe lors des entrainements afin d’essayer la meilleure formule
possible qui pourrait porter ses fruits, samedi prochain, au stade du
1er-Novembre de Tizi-Ouzou.
Tout dépendra de la forme de ses joueurs
Ayant constaté que ses joueurs manquent d’efficacité et trouvent parfois des difficultés à se créer de véritables occasions de buts,
Menad va essayer de rectifier le tir lors de cette semaine et programmer des exercices devant les buts et des oppositions entre ses
joueurs pour qu’ils puissent les mettre davantage en confiance.
Toutefois et à l’approche de la rencontre, il sera fixé sur la forme
de chacun de ses poulains et c’est à travers ces données qu’il pourra
être fixé sur la manière avec laquelle il va aborder le derby.
Ce qui est certain, le Mouloudia se déplacera à Tizi-Ouzou avec
la ferme intention de revenir avec les trois points de la rencontre
quel que soit le schéma tactique pour lequel optera Menad qui retrouve le stade du 1er-Novembre.
18
Dimanche 14 août 2016
SPORT
La Nation Arabe
CENTRE-EST
La Nation Arabe
Alger
Caravane “El Yed Fel Yed” à la
plage Sidi Brahim de Gouraya
Lue
DEN : "Notre mission est
extrêmement compliquée"
Le Directeur des équipes nationales (DEN) de la Fédération
algérienne des luttes associées
(FALA), Driss Houes a estimé que
la mission des trois lutteurs algériens sera "extrêmement difficile"
aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016. "Notre objectif est d’aller le plus loin possible dans la
compétition. Ce sera extrêmement
difficile. Les lutteurs algériens ont
toujours été éliminés au premier
tour lors des précédentes participations, mais on n’est pas à Rio pour
faire de la figuration, les athlètes
défendront crânement leurs
chances", a indiqué Driss Houes à
l’envoyé spécial de l’APS à Rio.
Aux jeux de Rio, l’Algérie est représentée par les lutteurs en grécoromaine, Benaissa Tarek Aziz (66
kg), Haloui Hamza (98 kg) et
Boudjemline Adem (85 kg). Si
pour Benaissa (25 ans) ce sera la
seconde participation après les
jeux de Londres 2012, pour les
deux autres lutteurs, Boudjemline
et Haloui, il s'agit de leur première
découverte. "Benaissa participera
pour la seconde fois aux jeux, il a
acquis une certaine expérience,
mais il est encore jeune dans la discipline. L’année dernière, il avait
créé la surprise en terminant à la
cinquième place au championnat
du monde à Las Vegas (USA).
Cette année, il est attendu au tournant par ses adversaires", a souligné le DEN. Pour les deux autres
jeunes athlètes âgés de 22 ans, ils
sont à Rio de Janeiro pour apprendre, selon Driss Houes : "Boudjemline et Haloui sont là pour apprendre, il ne faut pas s’attendre à
des miracles. Ce qui est sûr, c'est
qu'ils vendront chèrement leur
peau. Ils vont combattre et se donner à fond". Avec trois athlètes
qualifiés pour Rio de Janeiro, l’Algérie arrive en troisième position
au nombre de participants au niveau africain en lutte, derrière
l’Egypte (12 lutteurs) et le Nigeria
(8 lutteurs). En prévision du rendez-vous brésilien, la FALA n’a pas
lésiné sur les moyens pour permettre aux trois lutteurs de se préparer
dans les meilleures conditions à
l’étranger. "La fédération a mobilisé tous les moyens nécessaires
pour une bonne préparation de
nos athlètes pour ce type de compétitions grâce au soutien du Comité olympique et du ministère de
la Jeunesse et des Sports. Les
athlètes ont suivi un stage de deux
mois et demi à l’étranger, ponctué
par des tournois", a-t-il précisé.
Sous la conduite du staff technique
constitué de Boudjedaa et de l’Arménien Robert Assaryen, les lutteurs algériens ont effectué un
stage en altitude à Erevan en Arménie, suivi d’un second regroupement en Pologne ponctué par
un tournoi international. La préparation s’est poursuivie au Colorado
Sprint (Etats-Unis). "Le stage aux
USA a été bénéfique, il y a eu beaucoup de sparring-partners venus
du Venezuela, des USA et de la
Corée du Sud. Ce que j’appréhende le plus, c’est l’aspect psychologique des athlètes avant le début de la compétition, c’est le rôle
des entraîneurs", a souligne le
DEN.
Boxe (60 kg)
Reda Benbaziz rate le coche
Le boxeur algérien Reda Benbaziz (60 kg) a échoué dans sa tentative de décrocher le podium
olympique en s’inclinant face au
Durunyambuu Otgondalai (Mongolie) sur le score de 3 -0 vendredi
à Rio Centro en quarts de finale
des jeux Olympiques 2016. Face
au troisième mondial, le pugiliste
algérien était l’ombre de lui-même,
très hésitant et rarement d’attaque
au moment ou son adversaire a
entamé le combat à bras le corps
.Manifestement impressionné par
l’enjeu, le natif de d'Akbou n’a pas
réussi grand- chose notamment
lors du troisième round à la grande
déception de son staff technique,
très déçu de la prestation de Benbaziz. Selon Rabah Hamadache,
l’un des membres du staff technique, le boxeur algérien faisait
beaucoup plus le défensif qu’autre
chose. "Dès le premier round, Ben-
baziz faisait beaucoup plus le défensif, alors qu’on lui a demandé
de travailler. On connaît l’adversaire, il est classé troisième mondial, mais Benbaziz a des qualités
pour pouvoir s’imposer, malheureusement, il n’a pas su le faire. Il
donnait l’impression d’avoir peur,
il y avait quelque chose qui le bloquait peut être sa blessure à l’arcade, il y a également la pression de
la médaille", a déclaré Hamadache
à l’issue du combat. Contrairement
à ses deux premiers combats
contre l’Egyptien et le Russe, Benbaziz n’a pas montré grand-chose.
Il n’a pas boxé comme il a l’habitude de le faire, selon Hamadache.
"Aujourd’hui, il est à 30% de ses
moyens, ce n’est Benbaziz qu’on
connaît. Il n’a rien démontré.
Pourtant, nous n’avons pas cessé
de lui demander de boxer comme
il a l’habitude de le faire. Il a des
qualités exceptionnelles, mais là, il
nous a déçus franchement, surtout
au troisième round. Il fallait qu’il
fasse la différence, il ne l’a pas fait.
C’est ça les Jeux Olympiques, c’est
le haut niveau", a regretté Hamadache. Avec l’élimination de Benbaziz en quarts de finale, il ne reste
que deux boxeurs algérien en lice,
Benchebla Abdelhafidh qui est en
quarts de finale et Mohamed Flissi
qui effectuera ses grands débuts le
15 août en huitième de finale
Judo
Asselah Sonia et Tayeb
Mohamed Amine au tapis
La caravane “El Yed Fel Yed”
de la Société des eaux et de
l’assainissement d'Alger
(SEAAL) est arrivée, à la
plage Sidi Brahim de
Gouraya (ouest de Tipasa),
au titre d’une campagne de
sensibilisation des estivants,
les jeunes et les enfants
notamment, à la
préservation du milieu
marin.
C
Les deux derniers judokas algériens en lice Tayeb Mohamed Amine
(+100kg) et Asselah Sonia (78 kg) ont été comme prévu, éliminés dès
les premiers tours de la compétition vendredi à la salle Carioca de Rio
de Janeiro. Asselah dont c’est la seconde participation aux Jeux
Olympiques après ceux de Londres 2012 a connu le même sort, à savoir une élimination dès le premier tour face il est vrai à la numéro
1 mondiale de sa catégorie. La Chinoise Yu Song a expédié l’affaire
en une minute et 42 secondes. Une défaite logique vue la différence
de niveau entre les deux judokates. De son côté, Tayeb Mohamed
Amine a bien débuté la compétition en remportant son seizième de
finale contre Battulga Temuulen (Mongolie) avant de tomber sur le
champion olympique en titre le Français Teddy Riner, grand favori
pour sa propre succession. La star française a bien débuté la défense
de son titre olympique avec une victoire expéditive au premier tour
des Jeux de Rio contre l'Algérien Mohamed Amine Tayeb, synonyme
de qualification pour les quarts de finale. L'octuple champion du
monde n'a mis qu'une minute pour prendre le dessus sur son adversaire, qu'il a vaincu sur immobilisation. Une élimination plus que logique pour le judoka algérien qui découvrait à l’occasion le haut niveau olympique. Avec l’élimination de Tayeb Mohamed Amine et
Sonia Asselah, les cinq judokas algériens engagés aux Jeux Olympiques 2016 quittent la compétition par la petite porte, alors que la
fédération algérienne de judo ambitionnait de renouer avec le podium
olympique après huit ans de disette.
Athlésme
Makhloufi : "Je suis
concentré sur le 800m"
Le champion olympique algérien du 1500m à Londres, Taoufik
Makhloufi a indiqué vendredi à Rio de Janeiro, qu’il est pour le moment concentré exclusivement sur le 800 m dont il a remporté sa série de qualification pour les demi-finales au stade Olympique Joao
Havelange. "Je suis pour le moment concentré uniquement sur la
course du 800m dont je viens de disputer les séries, je n’ai rien décidé
d’autre. Les choses vont s’éclaircir une fois la finale du 800 m disputée", a déclaré Makhloufi en zone mixte à l’issue de sa série du 800 m
qu'il remportée haut la main. La fédération algérienne d’athlétisme
avait annoncé que Makhloufi va courir le 800 m et le 1500 m à Rio
de Janeiro, une décision que le directeur technique national Ahmed
Boubrit avait soutenu jeudi lors d’une conférence de presse à Rio
jeudi. Le chef de mission de la délégation olympique algérienne à Rio
de Janeiro Amar Brahmia avait qualifié de son côté de "challenge extraordinaire", la décision de Makhloufi. Interrogé sur sa première sortie brésilienne en séries du 800 m, le natif de Souk Ahras, très serein,
a estimé que la course a été tactique et le plus important c’était la qualification. "Ce n’est qu’une série de qualification, le plus important est
de passer en demi-finale. Je me sens bien sur tous les plans, j’ai bien
géré ma course", a-t-il expliqué. Makhloufi a boucle sa série en
1:49.17 devant le Marocain Smaili Mostefa (1:49.29) et l’Italien Benedetti Cordano (1:49.40) . D’autre part, Makhloufi s’est félicité de la
qualification pour les demi-finales de ses deux compatriotes Hathat
Yassine et Amine Belferar .
ette troisième opération a été initiée
par la SEAAL, en
tant qu’acteur principal
concerné par l’assainissement des eaux usées déversées en mer, par le biais des
stations de traitement et
des conduites d’épuration
des eaux, a indiqué à l’APS
la chargée de la communication au niveau de cette
entreprise, Chafia Abid.
"De grands efforts sont
fournis en matière d’assainissement des eaux usées,
grâce à la réalisation de stations d’épuration et la mise
en place de systèmes de
gestion pour leur fonctionnement idoine et leur bon
équipement", a-t-elle souligné. La campagne, dont
l’animation est assurée par
quelque 70 jeunes relevant
de l’Entreprise, vise à l’ancrage d’une culture de préservation de l’environnement en général, et du
milieu marin de façon particulière, a-t-elle encore
ajouté. Outre la distribution de brochures d’information et de casquettes
aux estivants, les animateurs de la caravane ont
tenté de leur expliquer les
risques encourus par le rejet des déchets en milieu
marin. Selon les explicitations fournies sur place,
une bouteille en plastique
jetée en mer prendra entre
une centaine à un millier
d’années pour se dissoudre
complètement dans l’eau,
alors que la dissolution
d’un sachet en plastique
dans le même milieu nécessite environ 450 années,
et celui d’un verre entre 4 à
5000 ans. Cette campagne
de proximité participe à la
sensibilisation des citoyens
sur les conséquences néfastes de certains de leurs
comportements sur l’environnement, ainsi que sur
leur rôle dans sa préservation et protection. Lancée
le 4 du mois courant, cette
troisième édition, se poursuivra jusqu’au 25 du
même mois, sous le signe
"Parce que nous sommes
responsables, mobilisons
nous pour protéger notre
littoral", et ce au niveau
d’un nombre des plages
d’Alger et de Tipasa.
Les producteurs de pomme de terre à
Teleghma appellent à sauver leur récolte
beaucoup de producteurs. Les producteurs de pomme de terre dans
cette région ont affirmé que les pouvoirs publics sont intervenus dans
les dernières années, pour ‘’récolter
et emmagasiner des quantités considérables de ce produit’’ dans l’objectif d’appuyer les producteurs de ce
féculent dont la campagne de récolte
se poursuit encore dans la région de
Téléghma, réputée par sa production
de légumes tels que l’ail et la carotte.
Selon les données de la division
sectorielle de l’agriculture de Teleghma le rendement dans la production de pommes de terre atteindra entre 15 et 20 quintaux par
hectare, soulignant que la production sera abondante dans cette région. De son côté, le directeur local
Ouargla
Plus de 176 millions de DA
consacré à l’agriculture
à Touggourt
Un investissement de plus de 176 millions dinars a été réservé au cours des trois dernières années à Ouargla au titre du
budget de la wilaya pour booster les activités agricoles dans la
wilaya déléguée de Touggourt, a-t-on appris des responsables
locaux du secteur de l’agriculture. Cet apport financier a permis la réalisation 28.73 km/linéaire d’électrification rurale, de
huit (8) puits d’irrigation et l’équipement de 31 autres, ont indiqué les responsables de la direction déléguée des services
agricoles. Un montant de plus de 286,5 millions dinars avait été
aussi accordé auparavant dans le cadre du programme complémentaire de développement (2011) et les programmes sectoriels
(2010-2014), ayant permis la réalisation de plus de 36
km/linéaire d’électrification rurale, l’équipement de douze (12)
puits agricoles, en plus de la réalisation de deux sièges de subdivisions agricoles à Touggourt et Taibet , a-t-on signalé. La wilaya déléguée de Touggourt dispose d’une superficie globale des
terres agricoles estimé à 725.194 ha , dont 488.501 ha d'espaces
pastoraux, selon la même source. Pas moins de 13.967 ha de la
superficie globale sont des terres agricoles exploitées, alors que
222.726 ha représentent des espaces agricoles exploitables, a fait
savoir la même direction. Cette collectivité compte 15.545 exploitations agricoles, dont 36 exploitations collectives, sachant
que la phoeniciculture est l’activité principale pratiquée dans
cette région qui recèle une richesse estimé à 1.593.978 palmiers, dont 1.140.000 palmiers productifs. Une production
dattière globale de 680.607 quintaux a été réalisée dans cette région au titre de la précédente saison agricole, en sus de 448.379
quintaux de récoltes maraichères et de 210.150 quintaux de
pomme de terre , a-t-on rappelé. Une production de 10.015 Qx
d’épices et de 417.454 quintaux d’aliment de bétail y a été aussi
réalisée.
des services agricoles, Rabah Ferdas
a fait part à l’APS que des efforts sont
déployés pour œuvrer à emmagasiner 40.000 tonnes de pommes de
terre saisonnières dans le cadre du
système de régulation des produits
agricoles de large consommation
(SYRPALAC). Une quantité de 260
000 quintaux de pomme de terre a
été jusque là récoltée dans la wilaya
de Mila a souligné le responsable,
rappelant que la wilaya dispose de
500 hectares destinés à la production de pommes de terre. Une prise
en charge rapide à travers le système
SYRPALAC pourrait, selon les producteurs, sauver des quantités importantes de ce produit en voie d’altération dans les champs.
Création prochaine
d’un pôle spécialisé
dans la filière laitière
à Aïn Laârbi
Un pôle spécialisé pour
abriter des projets d’investissement dans la filière laitière
sera prochainement créé
dans la zone d’El Matouiya
dans la commune d’Ain
Laârbi (31 km Sud de
Guelma), a-t-on appris jeudi
du directeur de l’industrie et
des mines (DIM). Ce nouveau pôle abritera dans une
première étape cinq (5) projets liés à cette filière et qui
devront permettre la création
de près de 200 postes d’emploi permanents, a précisé
Belkacem Kacemia. Ce projet
Tébessa
Renforcement de l'AEP avec la réception de 4 nouveaux forages
Les capacités d’alimentation en eau potable
dans la wilaya de Tébessa ont été renforcées à la
faveur de la réception août courant de 4 nouveau forages, a-t-on appris du directeur local de
l’Algérienne Des Eaux (ADE). Deux (2) de ces
forages d’un débit de 12 litres par seconde sont
entrés en service, a précisé à l’APS Hocine Hadjadj, annonçant que le troisième forage, en
phase de parachèvement des travaux de raccordement, sera opérationnel dans dix jours en
attendant l’achèvement du raccordement du
troisième puits au réservoir principal de la localité de Skanska.
Le quatrième forage, situé dans la localité de
Berezgal (Sud de Tébessa), sera, lui, mis en exploitation fin août courant, a encore fait savoir
le même responsable, détaillant que le forage est
accordé sur un réseau de onze (11) kilomètres
et sa contribution dans le renforcement de l’alimentation en AEP de la région de Berezgal sera
"remarquable".
Le directeur local de l’ADE a également fait
part des projets lancés pour améliorer l’approvisionnement en eau potable dans cette wilaya
précisant qu’une opération de réalisation de
deux (2) forages a été lancée, destinée à alimen-
07
Guelma
Mila
Les agriculteurs-producteurs de
pommes de terre à Teleghma dans la
wilaya de Mila, ont adressé, un appel
aux responsables pour sauver leur
récolte abondante de la saison, a-t-on
constaté. Selon, Ahmed Mezâache,
un cultivateur de pomme de terre à
Teleghma, la chute des prix de ce féculent de large consommation sur
les marchés de gros ne permet pas de
recouvrir les frais de sa production
insistant sur la nécessaire intervention des pouvoirs publics à travers le
stockage d’une partie de la production. L’agriculteur possédant un
champ de sept (7) hectares dédié à la
production de pomme de terre depuis 2005 a estimé que le prix de la
pomme de terre entre 15 et 20 dinars
le kilo au marché de gros ‘’ruine’’
Dimanche 14 août 2016
ter la ville de Bir El-Ater (90 km au Sud de Tébessa) en eau potable. Des travaux pour foncer
seize (16) autres puits profonds sont également
en cours, dont deux (2) au chef lieu de wilaya,
selon le même responsable, et un nouveau puits
dans la commune d’El Kouif, pour venir à bout
du problème d’approvisionnement en cette
denrée vitale. Dans le même contexte, l’Algérienne Des Eaux a entamé dernièrement à Tébessa une opération de réhabilitation de vingtcinq (25) puits profonds dont le débit connait
une nette diminution, a-t-on encore souligné.
est inscrit dans le cadre de la
stratégie des autorités locales
visant à dynamiser le secteur
de l’industrie et valoriser les
atouts de la wilaya à travers la
création de pôles spécialisés
dans divers secteurs industriels et d’investissement, répartis sur plusieurs zones de
la wilaya, selon les caractéristiques de chaque région, a-til souligné. Un pôle similaire
spécialisé dans la fabrication
de matériaux de construction
totalisant 13 projets permettant la création de 660 postes
de travail dont deux (2) sont
été entrés en exploitation a
été créé dans la commune
d’El Fedjoudj (5 km nordOuest de Guelma), a rappelé
le responsable. La stratégie
des autorités locales s’articule
également sur l’assainissement du foncier industriel à
travers la récupération des assiettes de terrain des projets
validés dans le cadre du Comité d'assistance à la localisation et à la promotion des investissements et de la
régulation du foncier (CALPIREF) mais non concrétisés
, a-t-on signalé de même
source
08
Dimanche 14 août 2016
PUBLICITÉ
La Nation Arabe
FEMME
La Nation Arabe
Dimanche 14 août 2016
17
République Algérienne Démocraque et Populaire
Perte d’un cachet humide
Wilaya d’El-Bayadh
Daïra de Boualem
Commune de Boualem
MF N° : 098432065064324
APPEL D’OFFRE OUVERT AVEC EXIGENCE
DE CAPACITES MINIMALES
N° : 09/2016
Le chargé de la gestion de la commune de BOUALEM lance un avis d’appel d’offre ouvert avec exigence de capacités minimales pour la réalisation du projet suivant :
N°
Désignation des travaux
Désignation des sites
Niveau de qualification
01
Acquisition d’un camion
hydro cureur
Boualem
Etablissements spécialisésagréés
Les entreprises intéressées par le présent appel peuvent retirer le cahier des charges auprès du service technique de la commune contre un paiement de Quatre Mille DA (4.000,00 DA).
La soumission se décompose de trois plis (1- Dossier de candidature. 2- Offre technique. 3- Offre financier) renfermant chacune les pièces réglementaires prévues à l’article 67 du décret présidentiel n°15/247 du 16/09/2015 portant réglementation des
marchés publics et des délégations de service public.
•
1-Dossier de candidature : le dossier de candidature contient :
•
Une déclaration de candidature
•
Une déclaration de probité
•
Les statuts pour les sociétés
•
Tout document permettant d’évaluer les capacités des candidats, des soumissionnaires, ou le cas
échéant des sous-traitants
•
2-L’offre technique : l’offre technique contient :
•
Une déclaration à souscrire
•
Tout document permettant d’évaluer l’offre technique : Mémoire technique justificatif et tout autre document exigé en application des dispositions de l’article 78 du présent décret.
•
Le cahier des charges portant à la dernière page la mention manuscrite «lu et accepté»
•
3-L’offre financière : l’offre financière contient :
•
La lettre de soumission
•
Le bordereau des prix unitaires
•
Le détail quantitatif et estimatif
L’enveloppe extérieure doit être anonyme, portant la mention :
SOUMISSION A N’OUVRIR QUE PAR LA COMMISSION
D’OUVERTURE DES PLIS ET D’EVALUATION DES OFFRES
Acquisition d’un camion hydro cureur
A monsieur le chargé de la gestion de la commune de BOUALEM
Appel d’offre ouvert avec exigence de capacités minimales N°09/2016
Les offres devront être déposées auprès du secrétariat général de l’APC.
La date limite de dépôt des offres est fixée à Vingt et un (21) jours à partir de la première parution dans les journaux quotidiens ou le BOMOP à 14h 00.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours à partir de la date limite de dépôt des
offres.
L’ouverture des plis se tiendra la même journée de la date de dépôt des offres à 14h 00 au niveau du siège de la commune de
BOUALEM.
Les candidats ou soumissionnaires sont invités à participer à cette séance d’ouverture des plis.
Le chargé de la gestion de la commune
La Nation Arabe
14-08-2016
Perdu à Saïda, le 02 août 2016, un cachet rond
portant la mention : «Architecte agréé
(Menzel Abdelnour) N° 06147-/16/05L
3, rue Bouchentouf Med – Remchi - Tlemcen
Prière contacter le 05 58 56 42 32 contre
récompense
Le propriétaire décline toute responsabilité
quant à son utilisation frauduleuse
La Nation Arabe
14-08-2016
Bélier :
Vous pourriez vous sentir un peu dés uvré
aujourd'hui. Pourtant vous ne resterez pas sans
rien faire. En fait cette impression sera plutôt
due à une vraie nécessité de vous dépenser physiquement. Si vous n'avez aucune tâche de ce
genre à accomplir, proposez vos services à ceux
que ça intéresse.
Pour celles
qui aiment
la Mode Hijab, magnifiques pour
les inspirer
et orienter
leurs
choix.Profitez des dernières tendances
Hijab Mode
et inspirez
vous.
Taureau :
Vous ne serez pas de force à lutter aujourd'hui.
Toute forme de conflit vous abattrait pour le
reste de la journée. Il faudra donc veiller à éviter
la moindre situation qui pourrait mal tourner.
Evitez les réunions de famille un peu houleuses
par exemple. Ou, si votre compagnon vous suggère de sortir avec certains de ses amis.
Gémeaux :
Il y a peut-être quelque chose dont vous avez
besoin ou qui vous ferait simplement plaisir, mais
que vous n'arrivez pas à obtenir en ce moment. Les
aspects plutôt coercitifs de ces derniers temps ne
vous auront certainement pas aidé. Alors qu'aujourd'hui, tout est possible, surtout si vous hésitiez
pour une question matérielle.
Cancer :
L'huile sèche éclatante multi-usages
On craque pour cette huile sèche 3 en 1 qu'on peut
appliquer sur le visage, le corps et les cheveux...
On aime son odeur et sa texture qui pénètre rapidement ainsi que son format pratique qui permet de
l'emporter partout cet été pendant les vacances !
ANEP N° 31006938
Blague du jour
Kea de sardine aux
pommes de terre
Le quotidien La Nation Arabe informe ses fidèles lecteurs ainsi que toutes les entreprises
à travers le pays, qu’un espace publicitaire avec des tarifications concurrentielles est
désormais disponible.
Pour toutes vos annonces, veuillez contacter le service publicité :
Adresse : 251 BD Freha Ben Youcef, angle lycée Mustapha Hadam
(Les Castors)- Oran
Tel/ Fax : 041-74-11-11
Email : infolmanation@gmail.com
Site web : www.lanationarabe.com
Facebook : facbook/lanation.ar.fr
Ingrédients :
300g de sardine 2 c à s de persil haché 1 oignon coupé en dés
2 tomates coupées 5 gousses d’ail écrasé 2 c à s de jus de
citron Sel Poivre noir Cumin Pour la sauce : oignon 2
tomates 2 c à s d’huile Sel Poivre noir Paprika 200g de
pommes de terre 1 c à s de tomate concentrée
Préparation :
Nettoyer bien les sardines en enlevant les arrêtes. Ecraser-les
avec une fourchette ensuite ajouter les dés d’oignon, les dés
de tomate, l’huile, le sel, le poivre, le persil, le jus de citron,
l’ail et le cumin. Former des boulettes et réserver. D’autre
part, faire revenir les rondelles d’oignon dans un peu d’huile.
Ajouter la tomate coupée, la tomate concentrée, le sel, le poivre et le paprika. Faire revenir pendant 10 minutes ensuite
verser dessus 2 verres d’eau. Laver et couper les pommes de
terre en rondelles. Dés ébullition de la sauce, ajouter les
pommes de terre. Laisser cuire pendant 15 minutes. Ajouter
les boulettes de sardine et laisser cuire encore pendant 20
minutes. Avant de servir la kefta de sardine, parsemer avec le
persil haché.
Un vieux rat rencontre une
petite taupe. Curieux, il lui
demande :
- Que veux-tu faire plus tard,
ma petite ?
- Taupe-modèle !
Citation ou
Proverbe
Parmi les hommes, le
plus faible est celui qui
ne sait pas garder un
secret. Le plus fort, celui
qui maîtrise sa colère, le
plus patient, celui qui
cache sa pauvreté, le
plus riche, celui qui se
contente de la part que
Dieu lui a faite.
Si vous étiez à deux doigts de prendre une bonne résolution, pourquoi ne la prendriez-vous pas aujourd'hui
? Vous vous sentez bien dans votre tête, bien dans
votre peau, c'est le moment. Prenez donc un meilleur
soin de votre corps par exemple. Ou essayez de vous
débarrasser de certaines mauvaises habitudes alimentaires. Sans parler de la cigarette.
Lion :
Fini le doute ? On dirait que la lunaison Lion vient
de vous ouvrir quelques portes que vous aviez fermées à triple tours. On peut avoir confiance en
vous, vous êtes peut-être en train de l'expérimenter
aujourd'hui. Et si quelqu'un à confiance en vous,
c'est vous qui vous mettez à vous sentir plus
confiant. Formidable non ?
Vierge :
L'influence des astres vous redonne confiance en
vous aujourd'hui. Pour peu que vous l'ayez perdue,
cette confiance... De toutes manières certains événements, ou certaines discussions, vous rassureront sur vos capacités et sur votre envie de vous
surpasser chaque jour. C'est une de ces journées
pendant laquelle votre ego sera flatté.
Balance :
Il n'est pas impossible que depuis quelque temps vous
vous intéressiez d'un peu plus près à vos racines. Vous
faites des recherches généalogiques, vous cherchez
d'anciennes photographies ou vous pensez à vos
grands-parents et à leur monde... Aujourd'hui cher,
vous pourriez faire une découverte concernant un
héritage matériel ou culturel.
Scorpion :
Ne vous laissez pas gagner par la morosité ambiante.
Il flotte autour de vous une atmosphère franchement
délétère. Et le meilleur service que vous pouvez rendre
à toutes ces tristes figures et à vous par la même occasion, c'est d'afficher votre joie de vivre ! Vous, ça va
plutôt bien, alors montrez-le ! Un état d'esprit positif
ça se cultive.
Sagittaire :
On ne serait pas étonné de vous voir actuellement
concerné par la discipline. Vous cherchez sans doute
à mettre un peu d'ordre dans votre quotidien, ou dans
votre manière d'agir au quotidien. Qu'il s'agisse d'alimentation, d'hygiène, ou simplement de votre rythme
(un peu trop tendu), il est possible que vous perceviez
une nette amélioration aujourd'hui.
Capricorne :
Si vous comptiez aujourd'hui sur un soutien et une
écoute sans faille de la part de votre entourage, c'est
raté. Peu de gens seront réceptifs à votre légère
baisse de régime. Alors pour vous remettre sur les
rails, il va falloir vous prendre en main toute seul.
Ce qui ne devrait pas trop poser de problèmes
puisque vous aurez une réaction d'orgueil.
Verseau :
Aujourd'hui, vous devrez probablement faire des
heures supplémentaires pour finir ce que vous avez
commencé ! Tout ira très vite, trop vite, et il sera difficile de terminer ce que vous avez entrepris dans les
délais. Donnez-vous des limites qui vous permettront
de gagner du temps. Et si besoin est, appelez un ami à
la rescousse !
Poissons :
Vous avez un défi à relever aujourd'hui. Le défi
que vous vous serez fixé. Ce genre de petite motivation qu'on se donne un peu stupidement : le
record de vitesse de la tonte de pelouse du jardin,
l'optimisation du rangement dans le garage, le
nettoyage de la voiture avec le moins d'eau possible, etc.
16
Dimanche 14 août 2016
CULTURE
La Nation Arabe
Tizi Ouzou
Une semaine d'activités
culturelles
L'actualité culturelle de la semaine écoulée s'est limitée
aux "Journées culturelles du sud" ainsi que quelques
concerts de musique.
-Ouverture mardi des "Journées culturelles du Sud" qui
se poursuivent jusqu'au 20 août à l'esplanade de Sidi M'hamed à Oran.
-Le 7e Festival de la robe kabyle s'est ouvert jeudi au village Ihamziene dans la commune d'Illoula Oumalou à Tizi
Ouzou.
- Le groupe "Vibrations Gnawa" anime jeudi au Bastion
23 à Alger un concert de musique gnawa alliant styles algérien et marocain.
- "Djurdjura", le célèbre trio féminin de musique kabyle
engagé en faveur de la liberté d'expression et de la condition
de la femme, a animé jeudi soir au Centre des arts de Sidi
Fredj (Casif, Alger) un concert au grand bonheur de ses
fans venus nombreux.
-Le film algérien "La Bataille d'Alger" sera à l'honneur lors
du 54e Festival international du cinéma de New York qui se
tiendra du 30 septembre au 16 octobre.
-La Guerre de libération algérienne sera à l'honneur du
32e Festival international du cinéma méditerranéen
d'Alexandrie (Egypte), prévu du 21 au 27 septembre, à travers la projection de plusieurs oeuvres cinématographiques
algériennes.
-Le court métrage "Le voyage de Keltoum", du réalisateur
algérien Anis Djaâd, prendra part à la compétition officielle
du Festival du court métrage méditerranéen de Tanger (Maroc) prévu du 10 au 15 octobre.
La Nation Arabe
Mohamed Sari et son dernier roman "Pluies d'or"
Aux origines de la violence
dans la société
Coup d’envoi de la 7ème
édition du festival de la
robe kabyle à Ihamziene
La 7ème édition du festival de la robe Kabyle s’est ouverte
au village Ihamziene dans la commune d’Illoula Oumalou
relevant de la daïra de Bouzeguène, à l’extrême sud-est de
Tizi Ouzou. Arriver à porter la robe traditionnelle locale
"sans complexe" est le principal objectif que se sont fixés les
organisateurs qui oeuvrent pour que "ce repère identitaire
devienne un habit ordinaire de tous les jours que les femmes
vont porter sans complexe dans tous les espaces", a déclaré
le président de l’association Tagmat Athmane Kamel lors de
son intervention à la cérémonie d’ouverture de l’évènement.
La rencontre se veut également un moyen de promouvoir
cette filière artisanale qui constitue la fierté de la région, à travers l’encouragement des artisanes et la mise en valeur de cet
héritage ancestral qui renseigne sur la richesse du patrimoine local, a-t-il signalé. Le premier responsable de la municipalité a exhorté les responsables locaux présents sur
place, à leur tête le chef de cabinet du wali, le président de
l’APW de Tizi Ouzou, la directrice de la culture et le directeur du tourisme et de l’artisanat, à contribuer à la réalisation d’un atelier de confection au niveau du village Ihaziene
qui sera dédié exclusivement à la robe Kabyle et sa promotion. "J’espère que les autorités locales nous apporteront
l’aide nécessaire pour pouvoir réaliser et inaugurer ce projet à la prochaine édition du festival", a-t-il relevé. Pour sa
part, le président de l’APW de Tizi Ouzou, Mohammed
Klalèche, a rappelé que ces rendez-vous contribuent à la
promotion de l’activité artisanale et offrent aux artisans une
aubaine pour l’échange et l’écoulement de leurs marchandises, ce qui leur permet de perpétuer leurs activités. Ces
fêtes, organisées au niveau des villages, sont également un
moyen de consolider l’activité touristique à travers la mise
en valeur des richesses naturelles et atouts naturels, culturels,
patrimoniaux et historiques, a-t-il précisé, rappelant que
l’APW accorde une subvention de 1 million de dinars à
toutes les fêtes et festivals organisés au niveau local. La 7ème
édition du festival de la robe kabyle a regroupé une quarantaine de participants, des couturières pour la plupart venues
des wilayas de Tizi Ouzou, Bouira, Boumerdes et Béjaïa.
D’autres spécialités artisanales comme le bijou, la poterie, le
tapis et la sculpture sont présents à Ihamziyen depuis jeudi
et jusqu’à samedi à travers une variété d’activités inscrites au
programme, dont un mariage traditionnel, un concours de
la meilleure robe kabyle et un défilé de mode consacré à cet
habit.
09
Balayant plus de
cinquante ans du vécu
algérien, "Pluies d'or",
dernier roman de
l'écrivain Mohamed
Sari, explore les causes
de la violence dans la
société actuelle, à
travers plusieurs
histoires et à
différentes époques
ayant balisé les grands
bouleversements
sociétaux.
D
ans cette oeuvre écrite en
langue française, parue chez
"Chihab", l'écrivain met en
scène, en 290 pages, plusieurs personnages clés en confrontant les fléaux
sociaux sur plus de cinquante ans de
misère sociale, de croyances, de mensonges ou encore d'extrémisme religieux et qui ont façonné la société violente d'aujourd'hui, selon l'auteur. A
travers "El Mahdi", principal personnage du roman, l'auteur se lance dans
la recherche des sources de la violence
chez ce jeune imam autoproclamé, semant à la fin des années 1980 la terreur extrémiste dans son village aidés
de ses adeptes, "Les compagnons de la
chamelle", pour asseoir son "autorité"
au moyen d'une purge religieuse. Enfant battu, rejeté par son père -également très violent avec son épouse- El
Mahdi a vécu dans les rues et mausolées du village, rongé par le doute sur
l'identité de son père biologique. El
Mahdi ira jusqu'à défier les sages et
l'imam du village en occupant par la
force le minbar de la mosquée, dans
une tentative de faire régner la "loi islamique" selon sa propre interprétation de la religion. Assurés de l'impunité, "les compagnons de la chamelle"
sons closes et les cités universitaires, et
l'ignorance de ces derniers dans leur
quête de miracle et d'un "tunnel magique menant à la Mecque". Si l'auteur
peine à planter le décor et asseoir ses
personnages dans la première moitié
du roman, il s'éloigne de la "littérature
d'urgence" cependant pour tomber
dans une énumération de "faits
d'armes" qui, si elle nourrit l'aspect
dramatique, ne sert pas pour autant le
récit. Dans ce récit à tiroirs, l'auteur
revient sur une réalité où le drame le
dispute à la caricature, en évoquant
"l'ignorance des masses devant des
miracles bricolés", "le refus de tout
débat sur les questions religieuses" ou
encore "l'acharnement des extrémistes
sur une prostituée qu'ils avaient tous
convoitée". Né en 1958 à Cherchell,
Mohamed Sari est professeur d'université et traducteur de grands écrivains algériens à l'instar de Assia
Djebbar, Yasmina Khadra Mohamed
Dib, Anouar Benmalek Malika Mokaddem. Il est l'auteur de romans en
Arabe et en Français, notamment "La
tumeur", "La carte magique" ou encore "La pluie", et d'essais sur la critique littéraire.
La pièce "Ettoufah" de Abdelkader Alloula
présentée à Washington et New York
La pièce "Ettoufah"(les pommes)
du dramaturge algérien Abdelkader
Alloula, produite par la troupe théâtrale d'Oran "Istijmam", sera présentée
Google travaille sur
eb planche
un nouvel OS
Le géant du W
un nouveau
sur Fuschia,
itation
système d'explo
roid et
différent d'And
ChromeOS.
Twitter veut ouvrir
ses Moments à tous
se mettront ainsi à brûler postes de télévision et de radio, instruments de
musique, et arracher les antennes "paradiaboliques", semant la terreur et le
doute parmi les villageois malgré la
réaction musclée d'anciens combattants de la guerre de libération poussés à bout par ces "redresseurs de
torts". Autour du destin d'El Mahdi, se
greffent d'autres récits comme celui
de son père, Cheikh M'barek, un charlatan "fécondateur de femmes stériles", croyant dans son délire détenir
le pouvoir de ressusciter les morts, du
moudjahid Amar Kerrouche -"signant des attestations d'ancien combattant à qui flatte son ego"- ou encore l'histoire du commerçant Djilali
Boulahbal "descendu en ville prendre
sa part du butin" après l'indépendance. L'auteur fera croiser ces destins
une génération plus tard pour dépeindre une époque où les jeunes deviennent extrémistes, victimes de l'extrémisme ou plus simplement candidats
à l'exil, en quête d'une vie meilleure
ailleurs. Entre fiction et réalité, Mohamed Sari restitue une atmosphère empreinte d'une violence extrême, faite
de "descentes" opérées par "Les compagnons de la chamelle" dans les mai-
à Washington et New York du 5 septembre au 2 octobre prochain, selon les
organisateurs. La pièce sera présentée
au Centre Kennedy (The Kennedy
Center Millenium Stage) à Washington le 5 septembre puis au théâtre
Hennessy à New Hampshire (NordEst) le 17 septembre. La troupe se produira également au théâtre "La Mama"
à New York le 29 septembre dans le cadre de la 55ème saison culturelle 20162017 de cet établissement théâtral séculaire. La tournée de la troupe
"Istijmam" aux Etats unis s'inscrit dans
le cadre du programme culturel américain "Center stage" auquel contribuent plusieurs établissements culturels américains. La pièce de 75 minutes
qui traite de plusieurs thèmes sociaux
est composé de trois comédiens dont
Rihab Alloula, fille de feu Alloula assassiné le 10 mars 1994. Outre la pièce
Ettoufah, le défunt était connu pour
sa célèbre trilogie "lagoual" (les dires 1980), "lajouad" (les généreux- 1984) et
"Litham" (le voile -1989).
Dimanche 14 août 2016
C'est une nouvelle que Google n'a curieusement pas partagée, mais la firme
californienne travaille sur un nouveau
système d'exploitation open-source. Il
s'agit d'un système d'exploitation différent de Chrome OS et d'Android appeléFuschia,
non-basé
sur
un kernel Linux. Google a commencé à
partager récemment des lignes de code et
à donner quelques détails sur le site Github.
Le site Android Police (lien en anglais) s'est plongé
dans la documentation du projet pour savoir de
quoi il retournait. Selon leurs investigations, Fuschia serait basé sur un noyau Magenta. Ce noyau
a été développé pour les systèmes d'exploitation
embarqués dans des petits objets, comme les objets
connectés par exemple. Mais Magenta a été pensé de
telle façon qu'il puisse être aussi utilisé sur des
smartphones et ordinateurs. L'OS utilise les langages de programmationsFlutter et Dart, ce dernier étant déjà utilisé par Google pour certaines de
ses applis. Flutter met lui l'accent sur l'utilisation du
En élargissant sa fonction Moments à tous ses
utilisateurs, Twitter veut concurrencer les Stories de
Snapchat et d'Instagram.
Il semblerait que la course à l'échalote soit lancée pour savoir qui aura la
meilleure fonction de partage d'instants et de storytelling personnel. Après
qu'Instagram ait créé sa fonction Stories pour faire de l'ombre
à Snapchat, Twitter s'y met à son tour, en annonçant la volonté d'ouvrir
ses Moments à l'ensemble de ses quelques 313 millions d'utilisateurs. Mais
par prudence, l'ouverture sera dans un premier temps limitée aux "influenceurs, partenaires et marques".
Moments est un genre de flux d'actualité dédié à un thème ou un événement
en particulier. C'est une équipe éditoriale de curateurs qui sélectionne les
contenus apparaissant dans le flux duMoment. Bref, cette fonction permet
de créer une histoire autour du sujet que l'on souhaite.Twitter Moments est
relativement peu connu en France. En effet, les applis mobiles et desktop
françaises ne possèdent pas le raccourci d'affichage des Moments. Il en
existe pourtant en français, comme celui consacré aux Jeux Olympiques.
Sur son blog officiel (lien en anglais), Twitter a annoncé qu'il souhaite élargir cette fonction à l'ensemble de ses membres dans les mois qui viennent.
Un lien vers les Moments personnels apparaîtra alors sur le profil des utilisateurs et ces derniers pourront choisir d'organiser leursMoments comme
ils le souhaitent. Et a la différence de Snapchat et Instagram, il n'y aura pas
que de l'image, il sera aussi possible d'intégrer des tweets au format texte.
La fonction a déjà été ouverte à des personnalités et aux entreprises. Twitter
France signale par ailleurs dans un billet l'arrivée des Moments
Sponsorisés en France et leur ouverture à l'ensemble des annonceurs français. Orange et Renault avaient été les premiers à en bénéficier. Pour le commun des utilisateurs, il faudra sans doute attendre plusieurs semaines.
Spofy aime les gamers
Material Design. Mais hormis ces informations,
rien n'a filtré du côté de Google quant à l'utilisation
possible du nouvel OS. Puisqu'il est compatible avec
les systèmes embarqués de l'Internet des Objets, on
peut imaginer une utilisation dans la gamme domotique Google Home. Sa compatibilité avec les
smartphones peut aussi faire penser qu'il pourrait
un jour intégrer des terminaux mobiles, voir éventuellement remplacer Android.
Et comme le projet est consultable en open-source,
il est assez curieux que Google ne communique pas
plus sur le sujet, au moins pour inciter les développeurs à s'y intéresser. Peut-être les prochaines semaines apporteront plus d'informations.
La Russie inflige une amende
à Google
Accusée
Saisi en 2015 pa
de monopole sur le
r Yandex, prem
ie
mobile avec Android par les et entreprise technologique basér epoà rtail de recherche russe
fédéral antimon
Moscou, le Serv
ice
autorités russes, Google écope reconnuGoo opole de Russie avait après en
quête
gle coupable d'
d'une amende de 6 millions forcer les constructeurs d' abuser de sa position pour
appareils mobile
utiliser Android
sà
comme systèm
d'euros.
e par dé
dire l'u
tilisation de sy
faut et à leur in
tertation alternatifs
.
stèmes d'exploi
Une accusation
concernant And
enquête simila
roid qui lui vaut
ire de laComm
également une
ission Européen
encore tranché,
ne. Mais si celle
les autorités ru
-ci n'a pas
sses on
après plusieurs
mois de tractatio t finalement pris une décision
n
av
ont fixé une am
ec la firme amér
ende d'environ
icaine et lui
6 millions d'eu
ros.
Bien qu'il s'agi
sse d'une paille
pour Google, do
mère Alphabet
nt la maison
a dégagé quelqu
e 21,5 milliard
faire au dernie
s de chiffre d'af
r trimestre, la co
mpagnie refuse
annoncé via l'A
de payer et a
FP qu'elle allait
"a
nalyser de près
tence "avant de
" la sendécider de ses
prochaines actio
gine sans peine
ns". On imaqu'elle va faire
appel de la déci
sion.
Pourtant, le Se
rvice fédéral an
timonopole étai
accord à l'amia
t près à négoci
ble avec la firm
er un
e de Mountain
reconnaissait sa
View si celle-c
cu
lp
ab
ili
té
.
M
i
plaidé la bonn
ai
s
G
oo
des Russes. En
gl
e
a toujours nié
e foi, ce qui lui
effet, le verdict
en bloc et
valu une gentill
aurait pu être bi
d'une amende
e tape sur les do
en plus sévère,
atteignant jusq
igts de la part
pu
u'
is
à 15% du chiff
que les autorité
russe.
re d'affaire de G
s pouvaient dé
oogle réalisé da
cider
ns le secteur m
obile
Spotify lance un portail consacré à la musique de jeux vidéos
Si les bandes originales de films ont leur inconditionnels, les musiques de jeux vidéos ont
aussi leur public, où se croisent gamers et mélomanes. Spotify l'a bien compris et a donc décidé de
lancer un portail qui leur est consacré, tout simplement appelé Spotify Gamers Au programme,
plusieurs centaines d'heures de musique, aussi
bien de bandes originales de jeu que des playlists
qui en sont inspirées.
Les playlists sont sélectionnées par la communauté des utilisateurs ou par quelques curateurs
spécialisés proche de l'univers vidéoludique,
comme l'ex-joueur professionnel de Starcraft Day
[9] ou des journalistes du magazine Mashable.
Les playlists sont un peu à l'image des playlists
d'ambiance que l'on trouve déjà sur Spotify, mais
pensées pour vous accompagner avant ou pendant
votre session de jeu. On trouve par exemple la playlist métal Heavy Gamer, la plus hip-hop Power Gaming ou bien encore Retrowave, clairement plus orientée films et jeux vidéos
80s.
Mais le véritable atout de Spotify Gamers est de regrouper au
même endroit des dizaines de musiques originales de jeux vidéos. Si l'on peut regretter un peu le manque de musique
"chiptune" issu des jeux des années 80 et 90, le choix reste vaste
entre les BOJV : On trouve celle du récent hit No Man's Sky et
celles de la série Halo ou de la saga GTA. Ou bien encore les
fantastiques BO de Bioshock 2 et même celles de jeux indie
comme Feist. Il y en a vraiment pour tous les goûts ! On retrouve même ma BOJV préférée, celle du très beau Grim Fandango de Lucas Art.
Bien entendu, il vous faudra être inscrit à Spotify pour pouvoir en profiter ! Bonne écoute.
10
Dimanche 14 août 2016
MONDE
La Nation Arabe
France
La justice refuse de fermer des
échoppes de la “Jungle” de Calais
Le tribunal administratif de
Lille a débouté la
préfecture du Pas-deCalais qui (France)
demandait l’autorisation
de fermer 72 lieux de
commerce et de
restauration pour migrants
dans la "jungle" de Calais.
L
e juge a estimé que
les préoccupations
exprimées par le préfet étaient "tout à fait compréhensibles" mais que "les
conditions d'urgence et
d'utilité requises ne sont
pas remplies pour faire
droit à sa demande".
Les commerces et lieux de
restauration "constituent
des lieux de rencontre
apaisés" et "ont une autre
utilité que purement alimentaire", ajoute-t-il dans
un communiqué.
"Nous avons été entendus
mais la préfecture a déjà
prononcé la fermeture de
plusieurs commerces qui
sont fermés, nous allons
maintenant demander que
les coiffeurs et épiceries
puissent fonctionner à
nouveau rapidement", s'est
réjoui François Guennoc,
vice-président de l’association "l’Auberge des migrants".
"Nous demandons un dialogue avec la préfecture
pour obtenir de meilleures
conditions sanitaires et de
sécurité", a-t-il ajouté.
Après la décision du tribunal, la préfecture a déclaré
dans un communiqué que
"les opérations de contrôle
administratif et judiciaire
des lieux de vente à la sauvette (...) (avaient) vocation à se poursuivre".
Elle a ajouté qu'elle continuerait de lutter contre les
phénomènes illégaux, "ces
commerces ne respectant
aucune des règles sanitaires en vigueur, présentant des risques importants
en matière de sécurité incendie et générant des
troubles à l’ordre public en
entretenant une économie
souterraine". Le sous-préfet, Vincent Berton, a précisé que la préfecture allait
se pourvoir en cassation
devant le Conseil d'Etat.
Depuis début juillet, la préfecture a mené des opérations de contrôles sur les
commerces dans la "jungle" dans le but de les limiter puis a demandé à la justice l’autorisation de les
détruire. Elle avait estimé
à l'audience que ces lieux
de commerce étaient des
troubles à l'ordre public.
Le collectif d’associations
humanitaires présentes sur
le site avait expliqué qu'à
l'inverse l'existence de ces
lieux de restauration diminuait les interminables
files d'attente au moment
des distributions de repas,
qui créaient des moments
de tensions entre les différentes communautés de
migrants.
"L’Auberge des migrants"
a affirmé vendredi avoir
recensé 9.106 personnes
dans le camp, dont 1.500
au Centre d'accueil provisoire et 250 au centre Jules
Ferry.
D’après l’association, il y
aurait 865 mineurs dans la
"jungle", en grande majorité non accompagnés
d’adultes. "On se doutait
que le nombre avait nettement augmenté mais là
c’est plus de 2.000 en un
mois", a dit François
Guennoc.
Les autorités, qui affirmaient jusqu'à présent que
les migrants étaient 4.500,
vont procéder à un nouveau comptage, a dit la
préfecture.
Plaintes contre l'interdiction
du “burkini” à Cannes
Le Collectif contre l'Islamophobie en France (CCIF) et la Ligue des
droits de l'homme (LDH) ont annoncé leur intention d'engager des
actions en justice contre un arrêté de
la mairie de Cannes qui interdit le
burkini sur les plages jusqu'à la fin
août. SOS-Racisme reproche pour
sa part au maire
La mairie a pris le 28 juillet un
arrêté municipal interdisant le port
de vêtements religieux sur les plages.
"Une tenue de plage manifestant de
manière ostentatoire une appartenance religieuse, alors que la France
et les lieux de culte religieux sont actuellement la cible d’attaques terroristes, est de nature à créer des risques
de troubles à l’ordre public qu’il est
nécessaire de prévenir", selon l'arrêté. Le texte invoque également "le
principe constitutionnel de laïcité" et
des questions "d'hygiène". "C'est une
mesure parmi d'autres destinée à protéger la population dans un contexte
d'état d'urgence et d'actions terro-
Moscou menace de rompre ses relations
avec Kiev face à l'escalade des tensions
résoudre la situation, le
président pourrait prendre une telle décision", a
déclaré vendredi M. Medvedev, cité par l'agence de
presse Interfax.
Les tensions entre
Moscou et Kiev ne cessent
de monter depuis que le
président russe Vladimir
Poutine
a
accusé
l'Ukraine mercredi de planifier des attentats terro-
Prise de contact
entre Manille et
Pékin après des
désaccords territoriaux
L'ancien président philippin Fidel Ramos a rencontré hier
des responsables chinois à Hong Kong pour tenter d'améliorer les relations Manille-Pékin, tendues sur des revendications territoriales de Pékin en mer de Chine méridionale. Ils
ont évoqué, lors de ces échanges informels, l'idée d'un système de discussions parallèles qui leur permettrait d'isoler les
discussions sur les sujets contentieux d'un côté, pour pouvoir
aborder de l'autre tous les autres "intérêts communs" des
deux pays, comme la lutte contre le réchauffement climatique. M. Ramos, qui était accompagné notamment de l'exministre de l'Intérieur philippin Rafael Alunan, a qualifié de
"très encourageants" ces échanges informels, qui doivent préparer de futures discussions formelles.
"Nous avons un groupe qui s'occupera de débattre des
contentieux pendant que nous évoquerons le développement
de nos relations. Cela nous soulagera du fardeau des litiges",
a expliqué M. Alunan devant la presse.
Les deux pays sont en conflit sur des prétentions territoriales de Pékin, qui revendique la quasi totalité de la mer de
Chine méridionale. Manille avait saisi la Cour permanente
d'arbitrage de La Haye (CPA), qui a désavoué en juillet la
Chine en statuant que ses revendications n'avaient "aucun
fondement juridique". M. Ramos a expliqué que cette question "n'avait pas été évoquée" lors des rencontres.
Brésil
Le procès en
destitution de la
présidente
Dilma Rousseff
aura lieu le 25 août
ristes", explique David Lisnard dans
Nice-Matin, paru vendredi. Les associations rétorquent que la circulaire sur la loi de 2010 concernant le
voile intégral prohibe la dissimulation du visage dans l’espace public,
mais pas le burkini, qui couvre le
corps sans dissimuler le visage. Pour
le CCIF, l'arrêté du maire de Cannes
est "illégal, discriminatoire et anticonstitutionnel", car la loi "ne permet pas d'interdire l'accès à des plages
en raison du port de signes religieux".
Russie
La Russie pourrait être
contrainte de rompre ses
relations diplomatiques
avec l'Ukraine en l'absence d'autres options, a
averti le Premier ministre
russe Dmitri Medvedev
dans un contexte d'escalade des tensions entre
Moscou et Kiev. "Je ne
souhaite pas que cela se
produise, mais s'il n'y a
aucune autre option pour
Chine - Les Philipines
ristes en Crimée et promis de prendre des mesures supplémentaires
pour garantir la sécurité
des infrastructures et des
citoyens de la péninsule.
Mercredi, le Bureau fédéral de la sécurité avait déclaré que le pays avait déjoué une série d'attaques
terroristes orchestrées par
les services ukrainiens de
renseignement militaires
en Crimée, et que deux
militaires russes avaient
été tués dans ces opérations. Le président russe
Vladimir Poutine a déclaré mercredi que "ceux
qui ont pris le pouvoir à
Kiev [...] ont adopté des
tactiques terroristes au
lieu de chercher des solutions pacifiques", qualifiant les actes de l'Ukraine
de "criminels".
ECONOMIE- ENTREPRISES
Selon l’Agence américaine d'informaon sur l'énergie
La production mondiale de pétrole
compact va doubler d’ici à 2040
La production mondiale de pétrole compact (Tight oil) va plus que doubler d'ici à 2040, et sera tirée
essentiellement par quatre pays, selon les prévisions de l'Agence américaine d'information sur
l'énergie (EIA), publiées vendredi.
L
'agence prévoit que la production de ce type
de brut non conventionnel, extractible
par fracturation hydraulique comme le
pétrole de schiste, va passer de 4,98 millions
barils/ jour (mbj) en 2015 à 10,36 mbj en
2040. L'essentiel de la hausse proviendra des
Etats-Unis, de la Russie, du Canada et de l’Argentine. Aux Etats-Unis, la production du
pétrole compact a résisté en 2016 à la baisse
des cours de brut qui a poussé plusieurs producteurs de pétrole non conventionnel à réduire ou arrêter leurs activités. Selon les
mêmes prévisions, la production de pétrole
compact aux Etats-Unis devrait atteindre 7,1
mbj en 2040. La production de Tight oil dépendra cependant des avancées technologiques qui aident à réduire les coûts et augmentent la productivité et également de la
hausse des prix de pétrole permettant de financer les activités de forage très coûteuses.
L'agence américaine évoque trois scénarios
pour l'évolution des cours de brut d'ici à 2040.
Les prévisions négatives affichent un baril de
73 dollars, alors que, selon un scénario positif, le prix de brut serait vendu à 230 dollars.
L'estimation dite réaliste donne le baril à près
de 136 dollars à cette date. La production de
pétrole compact suivra l'évolution des cours
de pétrole à la hausse comme à la baisse. Au
Canada, la production de ce pétrole non
conventionnel qui avait atteint 0,45 mbj en
décembre 2014 a chuté à 0,36 mbj en janvier
2016, principalement en raison de la concurrence imposée par les producteurs des sables
bitumineux. La production du Canada en pétrole compact devrait maintenir cette ten-
dance baissière jusqu’à 2020 et rebondir après
cette date pour atteindre 0,76 mbj en 2040, selon les mêmes projections. L'Argentine qui
vient d'entamer l'étape de la production commerciale prévoit de porter sa production de
Tight oil à 0,69 mbj en 2040, précise l'agence
américaine qui cite les projections de la compagnie pétrolière nationale de ce pays, Yacimientos Petroliferos Fiscales.
Le ministère américain de l'Agriculture l’esme
Hausse attendue de la production
mondiale de blé en 2016
Le ministère américain de
l'Agriculture (USDA) a révisé à
la hausse ses estimations de production mondiale de blé en
2016, tirées par une moisson record en Russie, prévoyant également une augmentation des
productions de maïs et de soja
aux Etats-Unis. "La production
mondiale de blé est prévue en
hausse de 4,9 millions de tonnes
(Mt), à 743,4 Mt", a annoncé
Brexit
Le procès en destitution de la présidente brésilienne suspendue Dilma Rousseff, accusée d'avoir tenté de dissimuler
des déficits publics, se tiendra le 25 août, a annoncé la Cour
suprême.
Mercredi, le Sénat brésilien a décidé de soumettre la présidente à un procès en destitution, à l'issue d'une longue session de plus de 15 heures.
Les sénateurs ont voté en faveur du procès en destitution,
par 59 voix pour et 21 contre, au-delà de la majorité simple
de 41 voix requise. Le président de la Cour suprême, Ricardo
Lewandowski rencontrera la semaine prochaine les chefs de
partis politiques afin de déterminer les procédures du procès et du vote.
Selon des analystes, le procès durera moins de cinq jours,
même si des alliés du président par intérim Michel Temer
cherchent à raccourcir davantage cette période. Dilma Rousseff est accusée d'avoir maquillé les comptes pour dissimuler l'ampleur des déficits publics dans le projet de budget
2014.
La Nation Arabe
l'USDA dans son rapport mensuel sur l'offre mondiale de produits agricoles, publié au moment des moissons de blé dans
l'hémisphère nord.
Cette hausse est tirée principalement par un bond de 7 Mt
de la moisson de blé en Russie,
attendue à 72 Mt grâce "à d'excellentes conditions de pousse
à travers le pays", a souligné
l'USDA. L'Ukraine et le Ka-
zakhstan voient également leurs
productions révisées à la hausse
de 2 Mt chacun, à respectivement 27 et 15 Mt. "L'augmentation de la production de blé
dans la Mer Noire était attendue
par les opérateurs, mais pas
dans ces proportions-là", a expliqué Caroline Bitton, analyste
pour le cabinet spécialisé Agritel. Cette moisson record dans la
Mer Noire permet d'effacer la
révision à la baisse de 9 Mt, à
147,5 Mt, de la production européenne, due aux mauvaises
conditions météo notamment
en France. Le ministère a également revu en forte hausse les
productions de maïs (+15,6 Mt
à 384,9 Mt) et de soja (+4,9 Mt
à 110,5 Mt) aux Etats-Unis. Là
aussi, "les chiffres dépassent un
peu les attentes des opérateurs".
Londres continuera à verser
des subventions aux agriculteurs
Le gouvernement britannique a annoncé
samedi qu'il comptait verser aux agriculteurs, aux chercheurs et aux projets d'infrastructures les mêmes subventions que celles
accordées par l'Union européenne (UE),
dans l'espoir d'endiguer les craintes de ces
secteurs nées du vote favorable au Brexit.
L'enveloppe totale pourrait se monter à environ 4,5 milliards de livres (5,2 milliards
d'euros) par an, selon le ministre des Finances Philip Hammond qui a annoncé la
mesure. Elle concerne le secteur agricole
jusqu'en 2020, les projets d'infrastructures
approuvés avant le budget rectificatif d'automne dernier, ainsi que les projets de recherche universitaires couverts par Horizon
2020, un programme européen pour la recherche et l'innovation. Lors de la campagne
référendaire, les tenants du maintien du
Royaume-Uni dans l'UE avaient précisé-
ment mis en exergue les bénéfices financiers
que retirent des secteurs-clés comme l'agriculture et la recherche scientifique de l'appartenance de leur pays au bloc. "Nous
sommes conscients que, dans tout le
Royaume-Uni, nombre d'organisations bénéficiant de fonds européens ou qui s'apprêtent à en bénéficier souhaitent avoir des
garanties quant aux flux de financement
dont elles vont bénéficier", a déclaré M.
Hammond dans un communiqué. Parmi les
projets couverts par la mesure de Londres figure un nouveau complexe de l'université de
Manchester, au nord-ouest de l'Angleterre,
consacré à la recherche sur le graphène, un
matériau très prometteur notamment pour
le matériel électronique de consommation
courante, et qui bénéficie d'une enveloppe de
5 millions de livres (5,78 millions d'euros)
versée par le Fonds européen de développe-
ment économique et régional. "Nous
sommes déterminés à offrir de la stabilité et
des certitudes en attendant notre départ de
l'UE", a ajouté M. Hammond. Londres reste
maître du calendrier pour activer l'article 50
des traités européens sur les modalités de
sortie de l'UE. Une fois la demande déposée,
les négociations devront s'achever dans un
délai de deux ans, ce qui rend possible un départ de la Grande-Bretagne à l'horizon 2019.
L'association CLA, qui représente plus de
32.000 agriculteurs et propriétaires ruraux, a
qualifié l'annonce du gouvernement de "vitale". "Elle va rassurer le monde agricole et
rural dans le pays. Nous avions été très clairs
dès le début de la campagne pour le référendum sur l'UE que c'était la première décision
que le gouvernement avait à prendre en cas
de vote pro-Brexit", a réagi le président de la
CLA, Ross Murray.
Dimanche 14 août 2016
15
Changement
climaque
Sept pays
africains
bénéficient
de fonds
Sept pays du continent africain viennent de bénéficier d'un projet régional
destiné à aider leurs agriculteurs à faire
face au changement climatique, ont indiqué des sources officielles à Cotonou. Ce
projet baptisé "Soutenir la transition vers
une agriculture et des systèmes alimentaires intelligents face au climat" va profiter au Bénin, à la Côte d'Ivoire, à l'Ethiopie, à la Gambie, au Ghana, au Niger et à
la Zambie, ont précisé vendredi les mêmes
sources. Financé par la Norvège, il leur
permettra "d'avoir un accès accru aux
fonds d'adaptation et autres mécanismes
de financement du changement climatique à travers les cadres nationaux et régionaux d'investissement pour l'adaptation au changement climatique", a indiqué
le représentant au Bénin de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation
et l'agriculture (FAO), Tiémoko Yole. Il
permettra également de renforcer les liens
entre les instituts de recherche et les responsables politiques pour promouvoir les
technologies appropriées de l'agriculture
intelligente face au climat (AIC) et, enfin,
de doter les Etats membres de la Communauté économique des Etats d'Afrique de
l'Ouest (CEDEAO) d'une connaissance
accrue de l'AIC, a précisé la même source.
Pour M. Yole, le concept de l'AIC, qui est
au coeur de ce projet, a été développé par
la FAO et présenté pour la première fois
à la conférence sur la sécurité alimentaire
et le changement climatique qui s'est tenue à La Haye en 2010. "Cette approche,
qui a été depuis lors largement adoptée
par la communauté scientifique et le
monde du développement, vise trois objectifs principaux, à savoir : l'augmentation durable de la productivité et des revenus agricoles, l'adaptation et le
renforcement de la résilience face aux impacts du changement climatique et la réduction et/ou la suppression des émissions de gaz à effet de serre", a-t-il
expliqué. Le représentant de la FAO rappelle que ce projet va être mis en oeuvre
dans un contexte international marqué
par les récents engagements de la communauté internationale de réduire les émissions de gaz à effet de serre suite à l'Accord
de Paris durant la COP21 en décembre
dernier. "Après l'adoption de l'Accord de
Paris, il est important de continuer sur la
lancée et de prendre des actions concrètes
en vue d'assurer le changement nécessaire
et d'adapter notre agriculture au double
défi que représentent le besoin de produire plus et la nécessité vitale de préserver notre planète pour les générations futures", a souligné M. Yole. Selon les
prévisions, l'Afrique de l'Ouest sera l'une
des régions les plus affectées par le changement climatique. Les scénarios montrent que la variabilité climatique observée
est susceptible de s'accroître et de s'intensifier. Les manifestations sont la variation
des niveaux de précipitations avec l'apparition d'inondations et de poches de sécheresse le long des campagnes agricoles,
la dégradation des ressources naturelles et
l'érosion du sol.
14
Dimanche 14 août 2016
PUBLICITÉ
La Nation Arabe
République Algérienne Démocraque et Populaire
Dimanche 14 août 2016
11
Irak
A propos des 32 diplomates rappelés Une aide humanitaire
et qui ne sont toujours pas rentrés belge de 13,5 millions
PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL
DEUXIEME EDITION, 22 OCTOBRE 2016
«LA FEMME ALGERIENNE, ACTEUR MAJEUR DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL»
Le ministère de la Communication annonce le lancement du «prix du Président de la République, du journaliste professionnel », dans sa
deuxième édition, comptant pour l’année 2016, qui sera décerné à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la presse le 22 octobre 2016.
Ce prix annoncé par son excellence monsieur le président de la République, à l’occasion de la journée mondiale de la presse le 03 mai 2015, a
été institué par décret présidentiel N° 15-133 du 02 Chaabane 1436 correspondant au 21 mai 2015, en signe de reconnaissance au valeureux
parcours des journalistes algériens durant la guerre de libération nationale et d’appui aux efforts des professionnels de la presse nationale qui
contribuent à la promotion du droit du citoyen à une information objective et crédible à travers la presse écrite, audiovisuelle et électronique.
Objectifs :
- Encourager et promouvoir la production journalistique nationale sous toutes ses formes
- Stimuler l’excellence, la création et la professionnalisation au sein de la presse nationale en instaurant la culture du mérite
- Récompenser les meilleures œuvres individuelles ou collectives ayant trait à la thématique retenue
Catégorie du prix :
- L’information écrite : article de fond, critique, éditorial, reportage ou enquête
- L’information télévisuelle : reportages, enquêtes d’investigation, documentaires, bandes d’actualités filmées
- L’information radiophonique : émission d’information, reportages, et enquêtes
- La presse électronique : meilleure œuvre d’information diffusée sur le net
- L’illustration : photographies, dessins et caricatures de presse publiés par un organe de presse nationale
Conditions de participation :
- Etre de nationalité algérienne
- Etre titulaire de la carte nationale de journaliste professionnel
- Ne pas être membre du jury
- Le candidat peut présenter sa candidature à titre individuel ou collectif
- Le candidat n’est autorisé à participer que dans une seule catégorie et par une seule œuvre, à l’exception du prix d’illustration dont le nombre peut atteindre dix (10) exemplaires de photographies, dessins ou caricatures de presse.
- Les œuvres présentées doivent faire l’objet de diffusion ou de publication par un organe de presse national durant la période 2015 – 2016
Thème du concours : «La femme algérienne, acteur majeur du développement économique et social»
Modalités d’attribution du prix :
Le jury procèdera à la sélection des trois lauréats dans chacune des 05 catégories. Le prix sera décerné à la meilleure œuvre des trois lauréats.
En plus du certificat de mérite, les lauréats des quatre premières catégories bénéficieront d’une récompense financière dont le montant est fixé
comme suit :
- Un million de dinars (1.000.000 Da) pour le 1er lauréat
- Cinq cent mille dinars (500.000 Da) pour le 2ème lauréat
- Trois cent mille dinars (300.000 Da) pour le 3ème lauréat
Pour la cinquième catégorie, l’auteur de la meilleure illustration bénéficiera d’une récompense financière de l’ordre de cent mille dinars
(100.000 Da).
Dossier de candidature :
Les dossiers de candidatures doivent contenir les documents et pièces qui suivent :
a) Pièces administratives :
- Copie de la carte nationale du journaliste professionnel
- Copie de la carte nationale d’identité
- Certificat de nationalité
- Attestation de travail datée de moins de trois mois
b) Œuvre objet de participation :
- L’œuvre faisant objet de participation doit être remise dans les conditions et les normes techniques requises
c) Formulaire de candidature portant ce qui suit :
- Données personnelles sur le candidat
- Données relatives à l’œuvre objet de participation
- Justificatif de diffusion ou de publication de l’œuvre, signé conjointement par le candidat et la direction du media employeur
Dépôt des dossiers :
Les dossiers de participation seront adressés au président du jury du Prix du Président de la République du journaliste professionnel, ministère de la Communication, avenue des 3 Frères Boudouaou, Bir Mourad Raïs, Alger.
- Par voie postale, le cachet de la poste faisant foi
- Par dépôt au bureau d’ordre général (B.O.G) du ministère de la Communication
La date limite du dépôt des dossiers est fixée au 1er septembre 2016
Formulaire de candidature :
Voir le lien de téléchargement sur le site web du ministère de la Communication : http://www.ministerecommunication.gov.dz/fr
14-08-2016
La Nation Arabe
Turquie
MINISTERE DE LA COMMUNICATION
La Nation Arabe
MONDE
ANEP ALGER
Le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, a déclaré µ que 32 des diplomates
rappelés en Turquie après la tentative de coup d'Etat avorté dans la nuit du 15 juillet
n'étaient "toujours pas rentrés".
"C
es 32 personnes
font partie des
208 membres du
personnel du ministère des
Affaires étrangères qui ont
été rappelés afin d'être réaffectés au sein même du ministère", a déclaré M. Cavusoglu, lors d'une conférence
de presse. Il a ajouté qu'une
enquête est en cours sur des
articles de presse révélant
qu'un diplomate turc qui
travaillait à l'ambassade de
Turquie au Bangladesh aurait fui en Turquie.
En outre, le haut diplomate
turc a annoncé qu'"une délégation américaine allait se
rendre à Ankara les 23 et 24
août pour discuter de l'extradition du prédicateur, Fethullah Gülen", qui est accusé par Ankara d'avoir
ourdi le coup d'Etat avorté
contre le président turc Recep Tayyip Erdogan.
Des dizaines de milliers de
soldats, d'officiers de police
et de bureaucrates ont été ar-
rêtés, radiés ou font l'objet
d'une enquête parce qu'ils
sont soupçonnés d'avoir des
liens avec les organisateurs
de la tentative de coup d'Etat
fomenté, selon les autorités
turques, par le prédicateur
installé aux Etats-Unis. Fethullah Gülen rejette ces accusations.
Liban
Le chef de la FINUL considère
la sécurité des populations
du Sud comme une priorité
La sécurité des populations du
Sud-Liban est au coeur de nos opérations, a déclaré le chef de mission et
commandant de la Force intérimaire
des Nations Unies au Liban (FINUL).
Le major-général Michael Beary a rencontré jeudi le président du Parlement
Nabih Berri et a informé le responsable libanais des efforts déployés par la
FINUL et l'armée libanaise pour
maintenir la sécurité dans le sud, a indiqué un communiqué publié par la
FINUL.
Cette rencontre entre MM. Berri et
Beary était la première depuis que M.
Beary a pris les rênes de la FINUL, en
juillet. "J'ai dit au président du Parlement que l'une de mes principales
priorités est d'aider les populations du
sud dont la sécurité est au coeur de
nos opérations,'' a déclaré M. Beary
au terme de la rencontre.
"J'ai assuré le président du Parlement de ma ferme volonté d'accomplir
les tâches qui nous ont été confiées
par la résolution 1701," a-t-il dit, faisant référence à la résolution du
Conseil de sécurité dont l'objectif était
de résoudre le conflit de 2006 entre
Israël et le Liban.
d'euros
La Belgique a annoncé sa décision d'octroyer une aide
humanitaire de 13,5 millions d'euros en faveur de groupes
vulnérables en Irak, des réfugiés syriens et des personnes
déplacées dans le pays. Le Haut commissariat de l'ONU
aux réfugiés (HCR) recevra deux millions d'euros pour
l'amélioration de l'accueil des réfugiés syriens dans les
camps du Kurdistan irakien, a indiqué le ministère belge
des affaires étrangères, dans un communiqué. Une partie
des fonds sera destinée à préparer les camps pour l'hiver.
Une autre partie servira à améliorer les prestations en matière d'hébergement, de scolarité, de santé, d'eau et d'équipements sanitaires, précise le texte. Une enveloppe de
deux millions d'euros sera allouée à l'organisation mondiale pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) pour un
programme biennal destiné à stimuler les revenus provenant de l'activité agricole, a relevé le ministère. Le communiqué note également qu'un montant de six millions
d'euros sera libéré sur deux ans pour la Coordinatrice humanitaire des Nations Unies, Lise Grande, afin de financer les besoins les plus pressants. Aussi, un million d'euros sera alloué à l'Office de l'ONU pour la coordination
des affaires humanitaires (OCHA) pour améliorer la coordination de toute l'aide humanitaire en Irak. Sur un autre
volet, la Belgique envisage d'apporter une contribution à
la stabilisation et à la reconstruction des territoires repris
aux mains du groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" (Daech/EI). Ainsi, pour faciliter le retour des déplacés et des réfugiés, deux millions d'euros seront versés
au Fonds de financement de la stabilisation immédiate
(FFIS) mis en place par le PNUD. Enfin, la Belgique
compte appuyer des projets de déminage à hauteur de
500.000 euros. Sur le terrain, la Belgique est militairement
engagée au sein de la coalition internationale contre l'organisation ultra-radicale menée par les Etats-Unis.
Syrie
Vingt morts dans des
raids sur les positions
rebelles dans la
province d'Alep
El-Qods occupée
20 Palestiniens arrêtés par l'armée
d'occupation israélienne
Au moins 20 Palestiniens ont été arrêtés par les forces
d'occupation israéliennes à El-Qods occupée, a rapporté
l'agence de presse palestinienne Wafa. L'armée d'occupation
a arrêté 20 Palestiniens au cours d'incursions dans la vieille
ville d'El-Qods occupée, a indiqué l'agence.
La majorité des jeunes palestiniens arrêtés ont été libérés après avoir reçu des décisions d'éloignement de 15 jours
de la mosquée d'Al-aqsa, a précisé Wafa, soulignant que ces
décisions révèlent les véritables intentions de l'occupant israéliens vis-à-vis de la mosquée. Les forces israéliennes mènent quotidiennement des campagnes d'arrestation arbitraires à l'encontre de dizaines de Palestiniens en Cisjordanie
et à El-Qods occupée sous divers prétextes.
Au moins vingt personnes ont été tuées dans des raids
de l'aviation russe et syrienne sur les positions rebelles à
Alep et trois autres localités proches, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les frappes
ont ciblé outre les quartiers sous contrôle des rebelles
dans l'est d'Alep, la localité de Hayyan à 15 km plus au
nord et celles de Daret Ezza et Ourm al-Koubra, à 30 et 19
km plus à l'ouest, selon OSDH. Douze personnes ont été
tuées dans la localité de Hayyan, et huit dans les deux autres localités, a indiqué l'OSDH. Par ailleurs, les groupes
électrogènes fonctionnent à nouveau dans ces quartiers
grâce à l'arrivée de diesel et fournissent aux habitations
davantage d'heures de courant, selon des habitants. Au
sud de la ville, les combats entre forces progouvernement
et rebelles se poursuivent, les premiers cherchant à reprendre le terrain perdu et à assiéger totalement de nouveau les quartiers rebelles, selon l'OSDH.
12
Dimanche 14 août 2016
24 H
La Nation Arabe
Mascara
Un enfant de
3 ans se noie
dans un bassin
d’irrigation
Lutte antiterroriste
Deux caches contenant des
armes et des explosifs
détruites à Boumerdes
Un enfant de trois années est mort vendredi à
Mohamadia en se noyant dans un bassin servant à
l’irrigation des surfaces agricoles, a-t-on appris hier
des services de la protection civile de la wilaya de
Mascara. Le chargé de la communication de la dite
direction, le lieutenant Tahar Mehenni, a indiqué que
l’accident s’est produit en fin d’après-midi au village
Benchenine relavant de la commune de Mohamadia. Le
corps sans vie de la victime a été retiré de cette canalisation en béton servant à l’irrigation des terres agricoles.
Les éléments de la Gendarmerie nationale ont ouvert
une enquête pour déterminer les circonstances exactes
de cet accident. Par ailleurs, un enfant de quatre ans a
été grièvement blessé, vendredi, en chutant d’un véhicule utilitaire conduit par son père. L’accident s’est
produit dans la commune de Sedjrara, lorsque
l’enfant a chuté du véhicule sans que le conducteur ne s’en rende compte, a-t-on indiqué de
même source. Le conducteur et son enfant
revenaient d’une waada (fête) organisée
dans le village d’El Mallah, lorsque
l’accident s’est produit, précise-t-on de même
source.
Une quantité de près d’un kilogramme de
corail brut destinée à la contrebande a été
saisie à El Kala (EL Tarf) par la brigade de
recherche et d’investigation (BRI) relevant
du service de la police judiciaire, a-t-on
appris hier auprès du chargé de communication de la Sûreté de wilaya. Selon la
même source, un présumé trafiquant de
corail, originaire d’El Kala, a été arrêté en
flagrant alors qu’il s’apprêtait à acheminer
cette quantité du port d’El Kala vers la cité
de Meridima en empruntant un détour. La
quantité de corail brut a été retrouvée soigneusement dissimulée dans deux sacs en
plastique, sous le siège avant du véhicule
du contrebandier, âgé d’une quarantaine
d’années, a-t-on encore expliqué. Le mis en
cause a été placé sous mandat de dépôt
pour détention et transport de corail brut
sans autorisation de l’autorité habilitée, at-on fait savoir de même source.
Brèves du monde Arabe
Palestine
-Au moins 20 Palestiniens ont été arrêtés par les forces d'occupation israéliennes à El-Qods occupée, a rapporté l'agence de
presse palestinienne Wafa. ERBIL
Liban
-La sécurité des populations du Sud-Liban est au coeur de nos
opérations, a déclaré vendredi le chef de mission et commandant de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban
(FINUL). P
Syrie
-Plus de 200 terroristes ont été éliminés par les forces régulières
syriennes depuis le début de leur offensive près d'une école
d'artillerie dans le sud-ouest d'Alep, a rapporté une source au
sein de l'état-major des opérations locales.
Maroc
Deux caches pour terroristes contenant 13 canons de
confection artisanale, 8
bombes, 10 kilogrammes de
matières explosives et des
moyens de détonation, ont été
découvertes et détruites par
un détachement de l'ANP lors
d’une opération de ratissage,
au niveau de la forêt de Sidi
Ali Bounab, wilaya de Boumerdes, indique hier un communiqué du ministère de la
Défense nationale. "Dans le
cadre de la lutte antiterroriste,
un détachement de l’ANP a
découvert et détruit, le 12 août
2016, lors d’une opération de
ratissage au niveau de la forêt
de Sidi Ali Bounab, wilaya de
Boumerdes/1°RM, deux (02)
caches pour terroristes conte-
nant 13 canons de confection
artisanale, 8 bombes, 10 kilogrammes de matières explosives et des moyens de détonation", note la même source.
Par ailleurs et dans le cadre de
la lutte contre la criminalité
organisée, des éléments de la
Gendarmerie nationale "ont
appréhendé un (01) contrebandier à Adrar/3°RM, à bord
d’un camion chargé de 4430
unités de tabac". A Biskra/4°RM, un détachement de
l’ANP "a arrêté deux (02) personnes à bord d'un véhicule
touristique en possession de
deux (02) fusils de chasse et
d’une quantité de munitions".
A Tamanrasset et Bordj Badji
Mokhtar/6°RM, des détachements de l’ANP "ont saisi trois
(03) détecteur de métaux,
deux (02) véhicules tout-terrain et 1760 litres de carburant". A Souk Ahras, Tébessa
et El-Taref/5°RM, les unités
des Gardes-frontières "ont déjoué des tentatives de contrebande de plus de 18160 litres
de carburant". D’autre part, les
éléments de la Gendarmerie
nationale de Ghardaïa/4°RM
et Aïn Témouchent/2°RM
"ont arrêté 15 immigrants
clandestins de nationalités
africaines, tandis que deux
(02) immigrants clandestins
de nationalité syrienne ont été
appréhendés à Hassi Messaoud et deux (02) autres de
nationalité marocaine à Bab
El-Assa, wilaya de Tlemcen/2°RM".
- Deux morts suite à
l'effondrement d'un immeuble
Deux enfants ont péri dans l'effondrement d'un immeuble
menaçant ruine vendredi soir à Bab Taghzout au Maroc, ont
indiqué les autorités locales de la préfecture de Marrakech. La
tante des deux victimes âgées de de quatre et six ans a été
transférée dans un état critique à l'hôpital Ibn Tofail afin d'y
recevoir les soins nécessaires, précise la même source. Les autorités locales et sécuritaires ainsi que les éléments de la protection civile sont intervenues pour mener les opérations de
recherche et de secours et prodiguer les premiers soins. Cet
incident est le deuxième drame du genre à toucher en une
semaine le Maroc. Le vendredi 5 août, quatre personnes ont
trouvé la mort et 24 autres ont été blessées dans l'effondrement
d'un immeuble de quatre étages à Casablanca. Selon un rapport
du ministère de l'Habitat, entre 4.000 et 7.000 habitations à
Casablanca sont menacées d'effondrement. Des programmes de
réhabilitation et de relogement ont été lancés au cours des dernières années, notamment à destination des habitants des
bidonvilles, pour tenter de répondre à ce problème majeur.
13
11 morts et 41 blessés durant les
dernières 48H
-Le neveu du gouverneur d'une importante province d'Irak où
les forces gouvernementales combattent le groupe terroriste
Etat islamique (EI, Daech) a été abattu d'une balle dans la tête,
ont indiqué samedi des responsables irakiens.
-Au moins vingt personnes ont été tuées vendredi dans des
raids de l'aviation russe et syrienne sur les positions rebelles à
Alep et trois autres localités proches, a indiqué l'Observatoire
syrien des de l'Homme (OSDH).
Dimanche 14 août 2016
Accidents de la route
Irak
El Tarf
Près d’un kilogramme de
corail brut saisi à El Kala
La Nation Arabe
Onze (11) personnes ont trouvé la mort et
41 autres ont été blessées dans 12 accidents de la circulation survenus au cours
des dernières 48 heures, au niveau national, selon un bilan de la Protection civile
rendu public hier. Le bilan le plus lourd a
été enregistré dans la wilaya de Tizi
Ouzou où deux (02) personnes sont décédées suite au renversement d'un véhicule
léger sur la route nationale N°12, à hauteur de l'université Oued Aissi. Par ailleurs, la même source déplore le décès de
douze personnes par noyade: cinq en mer
dans les wilayas côtières (El Tarf,
Mostaganem, Béjaia et Skikda), alors que
les sept autres ont péri dans des barrages
et des mares d'eau à Tamarasset, Bouira,
Oum El Bouaghi, El Bayadh et Mascara.
En outre, les agents de la Protection civile
sont intervenus pour l'extinction de 15
incendies de forêts et 6 incendies de
maquis enregistrés durant la même
période et ayant causé des pertes estimées
à 111 hectares de forêts et 15 ha de
maquis, ainsi que 1820 bottes de foin et
645 arbres fruitiers ravagées par les
flammes, précise la même source.
Regard sur le monde
Mexique : Le chef du cartel de drogue
des Zetas arrêté
La police mexicaine a arrêté Luis Reyes
Enriquez, alias Z-12, co-fondateur et dirigeant du cartel de drogue des Zetas, après
une opération menée dans l'Etat de Nuevo
Leon (nord), ont annoncé vendredi les autorités locales. Z-12 a été arrêté à San Pedro
Garza Garcia, près de Monterrey, a précisé
dans un communiqué Juan Carlos Silva ,
chef de la division antidrogue de la police fédérale. Reyes Enriquez avait été arrêté en
juin 2007 dans l'Etat d'Hidalgo (centre), alors
que son cartel était en plein milieu d'une
sanglante guerre des gangs à travers tout le
pays. Il avait cependant été relâché en avril
2015 de la prison de haute sécurité de Puente
Grande, après la levée de sa condamnation
par un juge. Cette décision avait été cassée
quatre mois plus tard. Visé à nouveau par un
mandat d'arrêt, Z-12 est alors entré dans la
clandestinité. Il risque désormais 47 ans et
demi de réclusion, a précisé M. Silva. Après
avoir quitté l'armée, Reyes Enriquez avait
fondé Los Zetas avec d'autres anciens membres des forces spéciales à la fin des années
1990. Créé à l'origine comme bras armé du
cartel du Golfe, le cartel des Zetas a pris son
indépendance en 2010, devenant sans doute
l'un des cartels de drogue les plus violents du
Mexique. Z-12 est considéré comme l'un des
chefs principaux des Zetas et un proche
d'Osiel Cardenas, le chef du cartel du Golfe,
qui purge actuellement une peine d'emprisonnement de 25 ans aux Etats-Unis, après
son extradition en 2007.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
6 214 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler