close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Cliquez-ici

IntégréTéléchargement
INDICATEURS MENSUELS DES ÉCHANGES EXTÉRIEURS
JUIN 2016
Hausse des recettes des activités de l’offshoring de 18,1%
A fin juin 2016, les importations au titre des biens et
services enregistrent une hausse (+12,7Mds DH) plus
importante que celle des exportations (+5,9Mds DH),
ce qui se traduit par un accroissement du déficit
commercial de 6,8Mds DH (-51,9Mds DH contre
-45,1Mds DH à fin juin 2015). Le taux de couverture se
situe, ainsi, à 76,1% au lieu de 77,9% un an auparavant
(Tableau n°1).
L’accroissement des importations de biens et services
est imputable à la hausse des importations de biens
( FAB) (+8Mds
DH), notamment des biens
d’équipement, des produits finis de consommation et
des demi-produits, et à celle des dépenses de services
(+4,7Mds DH).
Quant aux exportations, la progression s’explique
d’une part, par la hausse des recettes de services
(+4,7Mds DH), notamment les services aux
entreprises : +1,8 Md DH (y compris les services de
l’offshoring ) et d’autre part, par l’augmentation des
exportations de marchandises (+1,2Md DH),
particulièrement les exportations du secteur
automobile (+3,7Mds DH).
S’agissant des recettes MRE , celles-ci s’inscrivent en
hausse de 3,9% ou +1,1Md DH : 29,1Mds DH contre
28,1Mds DH au titre de la même période de 2015.
Enfin, le flux des IDE enregistre une baisse de 21,5%
ou -3,6Mds DH. Ce résultat est dû à l’augmentation
des dépenses de 1,2Md DH conjuguée à la baisse des
recettes de 2,2Mds DH.
Tableau n°1: Tableau de bord des échanges extérieurs
En Millions de DH
Janvier-juin
Evolution
2016
2015
Valeur
%
217 254
204 588 +12 666
+6,2
175 883
167 870
+4,8
41 371
36 718
165 336
159 444
+5 892
+3,7
Biens (FAB)
95 285
94 098
+1 187
+1,3
Services
70 051
65 346
+4 705
+7,2
26 239
25 395
+844
+3,3
-51 918
-45 144
6 774
15,0
76,1
77,9
29 144
28 057
+1 087
+3,9
Recettes
17 343
19 528
-2 185
-11,2
Dépenses
5 098
3 925
Flux IDE
+12 245
+15 603
Commerce extérieur de biens et services
Importations
Biens (FAB)
Services
Exportations
+8 013
+4 653 +12,7
dont:
Voyages
Solde
Taux de couverture (%)
Recettes MRE
Investissements directs étrangers
+1 173 +29,9
-3 358
-21,5
Tous les chiffres du tableau sont provisoires
NB : -Les données synthétiques du commerce extérieur sont exprimées FAB/FAB. Les données
ventilées par produit sont évaluées CAF/FAB. Le taux de passage CAF/FAB est de 6,3%.
- La balance des biens et services est établie selon la nouvelle méthodologie de la sixième
édition du manuel de la balance des paiements (MBP6). Ainsi, les ATPA-SP sont exclues des biens et
la valeur ajoutée correspondante est incluse dans les services à l'exportation.
- Les importations et les exportations sont établies selon le système du commerce général.
A fin juin 2016, les réserves internationales nettes atteignent 243,6Mds DH contre 224,6Mds DH à fin 2015. Les
avoirs officiels de réserve s’établissent à 249,3Mds DH contre 227,9Mds DH à fin 2015 et les engagements extérieurs
à court terme en monnaie étrangère se chiffrent à 5,7Mds DH contre 3,3Mds DH à fin décembre 2015.
.
Commerce extérieur de biens
Tableau n°2: Balance commerciale (Biens)
Janvier-juin
2016*
2015**
En MDH
Evolution
Valeur
%
Importations CAF
Produits énergétiques
Céréales
Importations hors énergie et céréales
200 624 193 045 +7 579 +3,9
24 586
35 446 -10 860 -30,6
10 356
8 769 +1 587 +18,1
165 682 148 830 +16 852 +11,3
Exportations FAB
115 025
113 013 +2 012
+1,8
Solde
Taux de couverture (TC) en %
Solde hors énergie et céréales
TC hors énergie et céréales (%)
-85 599
57,3
-50 657
69,4
-80 032 5 567
58,5
-35 817 -14 840
75,9
7,0
* Chiffres pro vis o ires **Chiffres actualis és
-41,4
Le déficit commercial de biens (CAF-FAB) se situe à
-85,6Mds DH contre -80Mds DH à fin juin 2015
(Tableau n°2), soit une aggravation de près de 5,6Mds
DH. Le taux de couverture des importations de
marchandises par les exportations perd 1,2 point :
57,3% au lieu de 58,5% à fin juin 2015.
Les importations hors produits énergétiques et céréales
augmentent de 11,3% ou +16,9Mds DH et le taux de
couverture des importations, hors énergie et
céréales, recule de 6,6 points : 69,4% contre 75,9% un
an auparavant.
.
29/07/2016
Importations : hausse de 3,9%
Tableau n°3: Evolution des importations par principaux produits
En Millions de DH
Au titre du premier semestre de l’année 2016, les importations
CAF s’établissent à 200,6Mds DH contre 193Mds DH un an
auparavant, soit une hausse de 3,9% ou +7,6Mds DH (tableau
n°3). Ce résultat fait suite à l’accroissement des achats de biens
d’équipement (+7,6Mds DH), de produits finis de
consommation (+5,5Mds DH), de demi produits (+4Ms DH) et
de produits alimentaires (+2,9Mds DH). La part de ces quatre
groupes de produits est passée de 73,1% du total des
importations à 83,1% à fin juin 2016, soit un gain de 9,9 points.
En revanche, les approvisionnements en produits énergétiques
continuent de régresser pour atteindre 24,6Mds DH au lieu de
35,4Mds DH un an auparavant, soit -10,9Mds DH. De même,
les produits bruts reculent de 14,1% ou -1,5Md DH (9,3Mds DH
au lieu de 10,8Mds DH).
Facture énergétique
La facture énergétique enregistre une régression de 30,6% ou
-10,9Mds DH. De même, sa part dans le total des importations
recule de 6,1 points : 12,3% au titre du premier semestre de 2016
au lieu de 18,4% un an auparavant.
Cette baisse provient principalement de la régression des
achats de l’huile brute de pétrole (-9,9Mds DH), de gaz de
pétrole et autres hydrocarbures (-26,6% ou -1,9Md DH).
Janvier-juin
2016* 2015**
Groupes de produits
Biens d'équipement
Véhicules et matériels pour voies ferrées ou similaires
Parties et pièces détachées pour véhicules industriels
Chaudières, turbines et leurs parties
Produits finis de consommation
Voitures de tourisme
Parties et pièces pour voitures et véhicules de tourisme
Demi produits
Accessoires de tuyauterie et construction métallique
Demi-produits en fer ou en aciers non alliés.
Produits alimentaires
Blé
Orge
Tourteaux et autres résidus des industries alimentaires
Produits bruts
Soufres bruts et non raffinés
Ferraille, déchets, débris de cuivre, fonte et fer
Produits énergétiques
Huile brute de pétrole
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures
Houilles; cokes et combustibles solides similaires
TOTAL
55 966
2 041
5 802
1 567
40 331
7 362
2 860
47 209
2 728
2 245
23 206
7 391
1 174
2 109
9 303
2 421
305
24 586
0
5 266
2 771
200 624
48 331
410
4 331
255
34 838
5 138
2 243
43 256
950
1 497
20 326
6 208
475
1 793
10 835
3 303
885
35 446
9 899
7 176
3 142
193 045
Evolution
Valeur
%
+7 635
+1 631
+1 471
+1 312
+5 493
+2 224
+617
+3 953
+1 778
+748
+2 880
+1 183
+699
+316
-1 532
-882
-580
-10 860
-9 899
-1 910
-371
+7 579
+15,8
+34,0
+15,8
+43,3
+27,5
+9,1
+50,0
+14,2
+19,1
+17,6
-14,1
-26,7
-65,5
-30,6
-26,6
-11,8
+3,9
* Chiffres pro vis o ires **Chiffres actualis és
Graphique n°1: évolution des importations de l'huile brute de pétrole
Quantité Mille Barils
Valeur MDH
25 000
20 177
20 000
17 929
17 279
16 949
17 703
16 792
15 251
15 000
9 899
10 000
5 000
-
Facture céréalière
2012
2013
2014
2015
Janvier-juin
Aucune importation de l'huile brute de pétrole n'a été effectuée au titre du premier semestre de 2016
Graphique n°2: évolution des importations de céréales
En MDH
10 000
Orge
1 937
1 192
1 174
109
475
2 307
1 647
2 086
6 067
6 539
2012
2013
8 000
1 791
6 000
8 872
4 000
7 391
6 208
2 000
2014
2015
2016
janvier-juin
Graphique n°3: Importations de biens d'équipement et de demi -produits
En MDH
Biens d'équipement
Demi-produits
60 000
50 000
55 966
47 209
48 331
42 978
42 002
43 618
20 000
41 500
30 000
43 256
40 000
39 924
De même, les importations de demi-produits augmentent de
9,1% ou +4Mds DH (47,2Mds DH contre 43,3Mds DH un an
auparavant).
Mais
443
Biens d’équipement et demi-produits
Les importations de biens d’équipement enregistrent un
accroissement de 15,8% ou +7,6Mds DH par rapport à fin juin
2015 : 56Mds DH contre 48,3Mds DH (graphique n°3).
Blé
12 000
38 776
Les approvisionnements en produits céréaliers s’élèvent à
10,4Mds DH au titre du premier semestre de l’année 2016
contre 8,8Mds DH un an auparavant, soit une hausse de 18,1%.
Cette évolution s’explique par l’accroissement des
importations de blé (+19,1% ou +1,2Md DH) et d’orge (+0,7Md
DH) atténué par la baisse des achats de maïs (-14,1% ou
-0,3Md DH) (Graphique n°2).
En dépit de la baisse du prix d’importation de blé (2.027DH/ T
au lieu de 2.609DH/ T un an auparavant), les achats de blé
augmentent en raison de l’augmentation de plus de 53% des
quantités importées (3.646mT contre 2.379mT).
Sur le marché international, le prix du blé se situe en moyenne
à 160,9$/tonne contre 200,6$/tonne à fin juin 2015.
10 000
-
La part des achats de ces deux groupes de produits dépasse la
moitié des importations totales et gagne 4 points : 51,4% à fin
juin 2016 contre 47,4% un an auparavant.
2
2012
2013
2014
2015
2 016
Janvier-juin
www.oc.gov.ma
29/07/2016
A fin juin 2016, les exportations s’établissent à 115Mds DH
contre 113Mds DH un an auparavant, soit une amélioration de
1,8% ou +2Mds DH. Cette évolution est à attribuer à
l’accroissement des ventes de la quasi-totalité des secteurs :
 Automobile : progression des exportations du secteur de
14,9% ou +3,7Mds DH (28,7Mds DH contre 25Mds DH) ;
 Agriculture et agro-alimentaire : hausse de 7,2% ou
+1,7Md DH, suite à la hausse des exportations des produits de
l’industrie alimentaire (+8,7% ou +1,5Md DH) et celles de la
pêche et aquaculture (+28,1% ou +0,6Md DH) ;
 Textile et cuir : augmentation des exportations de 5,2%
ou +0,9Md DH (18,3Mds DH contre 17,4Mds DH à fin juin
2015) ;
 Aéronautique et Electronique : amélioration des
expéditions des deux secteurs, soit respectivement +9,7% et
+6,7%.
Toutefois, les ventes de phosphates et dérivés enregistrent un
recul de 12,1% ou -2,7Mds DH : 19,6Mds DH au lieu de 22,3Mds
DH un an auparavant.
Tableau n° 4: Evolution des exportations des principaux secteurs
En Millions de Dirhams
Janvier_juin
Evolution
2016*
2015**
Valeur
%
28 737
25 017 +3 720 +14,9
10 903
10 382
+521
+5,0
15 403
12 521 +2 882 +23,0
Secteurs/ Segments
Automobile
Câblage
Construction
Agriculture et Agro-alimentaire
Industrie alimentaire
Agriculture, sylviculture, chasse
Pêche, aquaculture
Textile et Cuir
Vêtements confectionnés
Articles de bonneterie
Chaussures
Aéronautique
Electronique
Composants électroniques
Industrie pharmaceutique
Phosphates et derivés
Autres
Total
25 565
13 591
9 037
2 570
23 842
12 505
9 014
2 006
+1 723
+1 086
23
+564
+7,2
+8,7
0,3
+28,1
18 260
11 697
3 536
1 580
4 486
17 362
10 660
3 554
1 524
4 091
+898
+1 037
-18
+56
+395
+5,2
+9,7
-0,5
+3,7
+9,7
4 375
2 088
4 101
2 074
+274
+14
+6,7
+0,7
557
19 614
13 431
115 025
542
22 311
15 747
113 013
+15
-2 697
-2 316
+2 012
+2,8
-12,1
-14,7
+1,8
* C hiffres pro vis o ires **C hiffres a c tua lis é s
35
Graphique n°4: Exportations du secteur automobile
28
26
30
Secteur automobile
2,4
25
1,5
Ainsi, la balance commerciale au titre des services laisse
apparaître un excédent de 28,7Mds DH contre 28,6Mds DH à fin
juin 2015.
 Voyages
Les recettes Voyages atteignent 26,2Mds DH au lieu de
25,4Mds DH un an auparavant, soit une hausse de 3,3% ou
+0,8Md DH (Graphique n°5).
12,5
8,4
9,3
10,4
10,9
16
8,5
3,5
18
2012
2013
2014
2015
2016
0
Janvier-juin
Câblage
Construction
Autres
Part en % du secteur automobile dans le total des exportations
Tableau n°5 : Balance des services
En Millions de Dirhams
Janvier-juin
IMPORTATIONS
Services de transport
Voyages
EXPORTATIONS
Services de transport
Voyages
SOLDE
*Chiffre s provis oire s
2016*
41 371
14 991
6 505
70 051
12 665
26 239
+28 680
Evolution (2016/2015)
2015**
36 718
14 519
6 170
65 346
12 842
25 395
+28 628
Valeur
+4 653
+472
335
+4 705
-177
+844
+52
Graphique n°5: Recettes Voyages
24,8
24,9
2012
2013
26,1
25,4
2014
2015
26,2
En Mds DH
3
%
+12,7
+3,3
5,4
+7,2
-1,4
+3,3
+0,2
**Chiffre s a c tua lis é s
De même, les dépenses Voyages augmentent : 6,5Mds DH au
lieu de 6,2Mds DH un an auparavant, soit +5,4% ou +0,3Md
DH.
Ainsi, la balance Voyages dégage un excédent de 19,7Mds DH
contre 19,2Mds DH à fin juin 2015, en hausse de 2,6% ou
+0,5Md DH.
14
12
Echanges de services
Au niveau des échanges de services, les exportations
progressent de 7,2% ou +4,7Mds DH : 70,1Mds DH contre
65,3Mds DH. De leur part, les importations enregistrent
également une hausse : 41,4Mds DH contre 36,7Mds DH, soit
+12,7% ou +4,7Mds DH (Tableau n°5).
20
5,6
1,6
10
5
10,2
15
15,4
22
1,7
20
En Mds DH
La performance des exportations du secteur automobile
(graphique n°4) au terme des cinq premiers mois de 2016
provient essentiellement de la progression des ventes du
segment « construction automobile » : 15,4Mds DH contre
12,5Mds DH à fin juin 2015 et 10,2Mds DH à fin juin 2014.
La part du secteur automobile dans le total des exportations
atteint ainsi 25% contre 22,1% un an auparavant et 20,4% à fin
juin 2014.
24
2,1
Part en %
Les exportations : hausse de 1,8%
2016
Janvier-juin
www.oc.gov.ma
29/07/2016
Recettes MRE
Graphique n°6: Recettes MRE
28,2
27,6
2012
2013
27,7
28,1
2014
2015
29,1
En Mds DH
En MDS
DH
Les envois de fonds effectués par les Marocains Résidant à
l’Etranger (MRE) s’élèvent à 29,1Mds DH (soit le niveau le
plus haut des cinq dernières années) contre 28,1Mds DH à
fin juin 2015, en progression de 3,9% ou +1,1Md
DH (graphique n°6).
2016
Janvier-juin
Investissements directs étrangers au Maroc
Les recettes au titre des Investissements Directs Etrangers
(IDE) baissent à 17,3Mds DH au lieu de 19,5Mds DH à fin
juin 2015, soit -11,2% ou -2,2Mds DH.
Graphique n°7: Flux IDE
15,6
13,0
13,8
12,2
Quant aux dépenses, celles-ci s’inscrivent en hausse de
29,9% ou +1,2Md DH : 5,1Mds DH contre 3,9Mds DH un an
auparavant.
10,9
En Mds DH
Ainsi, le flux des IDE baisse de 21,5% ou -3,6Mds DH :
12,2Mds DH contre 15,6Mds DH à fin juin 2015 (Graphique
n°7).
2012
2013
2014
2015
2016
janvier-juin
Investissements directs Marocains à l’étranger
Le flux des Investissements Directs Marocains à l’Etranger
enregistre un recul à fin juin 2016, soit -50,9% ou -1,6Md DH :
1,6Md DH contre 3,2Mds DH un an auparavant (Graphique
n°8).
Graphique n°8: Evolution du flux des investissements
directs marocains à l'étranger
3,2
1,6
1,5
1,1
2012
2013
2014
2015
En Mds DH
1,6
Cette baisse provient de la diminution des investissements
directs marocains réalisés à l'étranger (-37% ou -1,2Md DH)
et de l’augmentation des cessions d'investissements directs
marocains à l'étranger (+0,4Md DH).
2016
janvier-juin
Evolution des recettes du secteur de l’Offshoring 2011-2016
2011
4 979
ITO
448
607
2015
1 210
2 391
L’activité de l’Offshoring comprend trois segments :
l'externalisation de l’appareil
productif, en vue de produire les biens ou services à
moindre coût par l’intermédiaire de filiales
implantées via un investissement direct étranger.
1 957
2014
Centres d'Appels et BPO des Outsourceurs
4
914
4 499
1 972
1 908
2013
1 010
4 278
2012
848
1 984
717
1 714
(millions de dirhams)
4 429
4 540
Au titre des cinq dernières années, les recettes au titre de l’Offshoring ont enregistré en moyenne une hausse de
2,4% passant de 6.860MDH à 7.543MDH. A fin juin 2016, ces recettes ont enregistré un accroissement de 18,1%.
L’activité des Centres d'Appels et BPO des Outsourceurs, principale composante de l’Offshoring avec une part
de 66%, a réalisé des recettes en hausse de 10,7% à fin 2015 soit +480MDH (4.979MDH contre 4.499MDH).
Jan-Juin
2016
BPO des Captifs
l’externalisation de l’activité, en vue de produire les
biens ou services à moindre coût sous un contrat de
sous-traitance établi avec un prestataire indépendant
étranger.
Information Technologie Outsourcing : Il
consiste à externaliser la maintenance ou
l’exploitation du système d’informations ou la soustraitance informatique à un prestataire externe
spécialisé dans le domaine des technologies de
l'information et de la communication
www.oc.gov.ma
29/07/2016
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
843 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler