close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Canevas communiqué de presse

IntégréTéléchargement
REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE
Département de la sécurité et de l'économie
Police
Aux représentant-e-s des médias
Bulletin journalier du jeudi 18 août 2016
Arrestations :
Escroquerie à la fausse pétition.
Deux femmes nées en 1986 et 1991, originaire de Roumanie, domiciliée en Roumanie, ont été
appréhendées pour faux dans les titres, escroquerie et infraction à la Loi sur les étrangers.
Mercredi 17 août 2016, vers 11h00, deux inspecteurs en patrouille ont remarqué, sur le pont du MontBlanc, la présence de deux femmes au contact d'une famille de touristes provenant des pays du Golfe.
A plusieurs reprises la police a constaté que les touristes visitant notre ville ont été pris pour cible par
des ressortissants roumains, qui sous divers prétextes et astuces, se présentent à eux et les volent
(faux policiers, signature de fausses pétitions, etc.). Les deux femmes ont donc été interpelées,
La première intéressée tenait dans sa main une fourre en plastique avec un document portant l'en-tête
d'une association d'aide aux handicapés, revendiquant une récolte de fonds pour venir en aide à ces
derniers. Sur ce papier, il apparaît clairement des noms et des sommes inventés afin d'influencer les
gens à leur donner de l'argent. Il appert que ladite association existe réellement, mais ne mandate
aucune personne à Genève pour prélever des fonds de cette manière.
La famille de touriste a confirmé aux enquêteurs que ces deux femmes leur demandaient de signer le
papier en question, ce qu'ils ont fait. Elles leur ont ensuite demandé de l'argent juste avant l'arrivée de
la police.
Conduites à l'hôtel de police pour la suite de la procédure toutes deux ont été entendues sur les faits.
La première prévenue reconnaît vivre en France depuis cinq ans et venir à Genève 2 à 3 fois par
semaine pour principalement mendier. Elle reconnaît avoir escroqué des touristes ce jour avec le faux
document trouvé en sa possession. Elle confirme que la seconde prévenue est sa complice.
La seconde prévenue habite en France depuis huit mois et affirme être venue à Genève sans but
particulier. Elle conteste avoir commis un quelconque délit et dit tout ignorer des agissements de sa
complice.
Vu ce qui précède, les intéressées ont été mises à disposition du Ministère public.
Nous rappelons qu'il est interdit aux associations de demander directement de l'argent sur la
voie publique. Ces organismes peuvent remettre des bulletins de versement ou indiquer une
adresse aux passants qui souhaitent contribuer à leurs causes.
____________________________________________________________________________
Pour tout complément d'information :
Jean-Philippe BRANDT - officier de communication - tél. + 41 22 427 56 06 - mob. +41 79 941 54 59
Service de presse & relations publiques • Ch. de la Gravière 5 • 1227 Les Acacias
Tél. +41 (0)22 427 56 00 • Fax +41 (0)22 427 77 76 • presse@police.ge.ch • www.ge.ch/police
Page : 2/2
Il vide les troncs d'église.
Un homme, né en 1969, originaire d'Italie, sans domicile fixe, a été appréhendé pour vol.
Mercredi 17 août 2016 dans la matinée, dans le cadre d'une enquête, deux inspecteurs se trouvaient
dans une église en compagnie du curé de la paroisse, qui a expliqué que le tronc de l'église était
victime de vols d'argent, pour un montant impossible à déterminer. Il a relaté aux enquêteurs que le
voleur réussissait à subtiliser l'argent en introduisant un objet, avec du ruban adhésif dans la fente
destinée à introduire les dons. Le curé a précisé qu'il avait pris conscience de ces vols car il avait
retrouvé des bouts de scotch dans ledit tronc. Il a également indiqué qu'il avait surpris une personne
dans l'église qu'il suspectait de se livrer à ces larcins.
Quelques instants plus tard, vers 11h30, un homme correspondant au signalement indiqué par le prêtre
est entré dans l'église et est ressorti immédiatement en voyant les policiers.
Une fois rattrapé, les inspecteurs ont procédé au contrôle de cet individu. Il a été Identifié au moyen de
son passeport italien et sur lui les policiers ont retrouvé, notamment, des pièces de petite monnaie pour
un montant de CHF 6.25, du scotch et un mètre en rouleau modifié. Il avait également sur lieu une
carte de débit et une carte de crédit qui ne lui appartenaient pas ainsi qu'un téléphone portable de
provenance douteuse.
Interpellé, l'intéressé a été conduit à l'hôtel de police pour la suite de la procédure.
Des recherches, il ressort que le téléphone a été volé le 12.07.2016. La victime a déposé plainte. La
carte de débit quant à elle, a été volé à sa propriétaire en en avril. Il n'a pas été possible de contacter la
détentrice de la carte de crédit.
Dans son procès-verbal d'audition, le prévenu reconnaît être ce jour, dans l'église pour voler de l'argent
dans le tronc. Il avoue avoir déjà commis 5 ou 6 vols d'argent dans ce lieu de culte. Il dit pouvoir
"gagner" jusqu'à CHF 1'000.- par mois en agissant de la sorte dans les églises. Pour ce qui est du
téléphone et des cartes, il explique les avoir trouvés dans la rue.
Vu ce qui précède, l'intéressé a été mis à disposition du Ministère public.
____________________________________________________________________________
Pour tout complément d'information :
Jean-Philippe BRANDT - officier de communication - tél. + 41 22 427 56 06 - mob. +41 79 941 54 59
Service de presse & relations publiques • Ch. de la Gravière 5 • 1227 Les Acacias
Tél. +41 (0)22 427 56 00 • Fax +41 (0)22 427 77 76 • presse@police.ge.ch • www.ge.ch/police
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
267 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler