close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

1 - Olympique Lyonnais

IntégréTéléchargement
LE PROGRAMME OFFICIEL DE OLYMPIQUE LYONNAIS - N°202
#OLSMC #TEAMOL
CHEZ SOI
J2 OL - SM CAEN I
P4
VENDREDI 19 AOÛT À 20H45
Bruno Genesio
P6
‘‘ Progresser, aller toujours plus haut ’’
Intermarché, partenaire majeur de l’OLYMPIQUE LYONNAIS
- Supplément gratuit en distribution avec Le Progrès
GARDER LA DYNAMIQUE
2
TRIBUNE OL
OLYMPIQUE LYONNAIS
GAR.
1 LOPES
16 MOCIO
30 GORGELIN
1
DEF.
@
2 YANGA MBIWA
13 JALLET
15 MOREL
3 NKOULOU
20 RAFAEL
3
0
31 RYBUS
-
BUTS
INSCRITS
BUT
ENCAISSÉ
11 GHEZZAL
12 FERRI
DÉFAITE
16-30
31-45
10 LACAZETTE
76-90
61-75
EVOLUTION AU CLASSEMENT
1
21 GONALONS
24 KEMEN
28 VALBUENA
29 TOUSART
ATT.
18 FEKIR
22 PERRIN
ENTR.
27 CORNET
36 KALULU
47 AOUAR
15
20
I
I
I
j5
I
I
I
I
I
1 LOPES
LORSQUE L’OL MARQUE LE 1ER BUT
LE CHIFFRE
0
sur action de jeu
sur corner
sur coup franc
après coup franc
sur penalty
INCIDENCES DU 1ER BUT
J10
DES PIEDS
DE PIED
ARRÊTÉS
1
COUPS FRANCS
SUR 26 BUTS
4
PENALTIES
SUR 26 BUTS
3
BUTS APRÈS
CORNERS
SUR 26 BUTS
2
BUTS APRÈS
COUPS FRANCS
SUR 26 BUTS
16
BUTS SUR
ACTION
DE JEU
SUR LE PODIUM
POUR LA RELÉGATION
ET BARRAGE
BUTS PAR QUART D’HEURE
1ÈRE
MI-TEMPS
11
09:59
3
2
6
1-15
16-30
31-45
0
PRÉSENCES
73,2%
38,4%
SUR COUPS
LORSQUE L’OL ENCAISSE LE 1ER BUT
victoire
nul
défaite
1
Le nombre de défaite au Parc OL en 10 matchs (9
victoires et 1 nul)
26,8%
DE LA TÊTE
OL STORE PARC OL
10 avenue Simone Veil – 69150 Décines-Charpieu
OL STORE LYON CENTRE
104-106 rue du Président Edouard Herriot - 69002 Lyon
OL STORE LYON GERLAND
60 avenue Tony Garnier - 69007 LYON
OL STORE ST EXUPERY
Aéroport ST Exupéry (Terminal 1)
BP 197 - 69125 Colombier Saugnieu - Tel : 04.72.22.75.57
OL STORE Online
211x38_Tribune-OL.pdf
1
05/08/2016
http://boutique.olweb.fr - 0892 69 69 69
12 FERRI
sur action de jeu
sur corner
sur coup franc
après coup franc
sur penalty
0
0
0
0
0
GENESIO
Publicité : LAGARDERE SPORTS - Virginie Adnet
Mail : vadnet@ol.fr
1
PASSE
DÉLIVRÉE
5
STATISTIQUES DES BUTS
La Tribune OL est réalisée par l’Olympique Lyonnais.
Chef de la Rédaction : Richard Benedetti.
Rédaction : Richard Benedetti.
Conception & Graphisme : Sève Romany.
Photos : Stéphane Guiochon, Richard Mouillaud / Le Progrès. Maxppp.
Ont collaboré à ce numéro : Yoann Varvaria, Clémence de Guernon et
Laurence Brosse.
Fabrication et impression : Groupe Le Progrès.
A DOMICILE
BUT ENCAISSÉ
PAR TYPE D’ACTION
10
10 LACAZETTE
V
BUTS MARQUÉS
PAR TYPE D’ACTION
3
0
0
0
0
14 DARDER
Home
LYON SÉRIE
PASSE
DÉLIVRÉE
marqués
encaissés
46-60
SÉRIE
EN COURS
1
BUTS
MARQUÉS
BUT ENCAISSÉ
À DOMICILE
2
0
NUL
7 GRENIER
1-15
8 TOLISSO
VICTOIRE
3
BUT INSCRIT
À DOMICILE
REPARTITION DES BUTS
6 FOFANA
Away
1
0
0
1 ER
3 POINTS
MATCH
JOUÉ
4 MAMMANA
MIL.
41 DIAKHABY
CHAMPION D1/L1 : 7
SITE : OLWEB.FR
STADE : PARC OL
NOM : OLYMPIQUE LYONNAIS
FONDATION : 1950
PRÉSIDENT : JEAN-MICHEL AULAS
ENTRAINEUR: BRUNO GENESIO
PARTENAIRES PREMIUMS, MAJEURS ET OFFICIELS
2ÈME
MI-TEMPS
15
4
4
7
46-60
61-75
76-90
FOURNISSEURS OFFICIELS
SAISON 2016-2017
3
TRIBUNE OL
SM CAEN
CHAMPION D1/L1 : STADE : MICHEL D’ORNANO
WEB : SMCAEN.FR
NOM : STADE MALHERBE CAEN
FONDATION : 1911
PRESIDENT : J-F FORTIN
ENTRAINEUR : PATRICE GARANDE
1
MATCH
JOUÉ
BUTS
INSCRITS
BUTS
ENCAISSÉS
1
0
0
ÈME
POINTS
0
0
16-30
31-45
VICTOIRE
NUL
DÉFAITE
Les 10 derniers
OL - SM CAEN
15-16 : OL 4 - SMC 1
14-15 : OL 3 - SMC 0
11-12 : OL 1 - SMC 2
10-11 : OL 0 - SMC 0
08-09 : OL 3 - SMC 1
07-08 : OL 2 - SMC 2
04-05 : OL 4 - SMC 0
96-97 : OL 3 - SMC 0
94-95 : OL 1 - SMC 0
93-94 : OL 2 - SMC 0
92-93 : OL 1 - SMC 0
14
OL / SMC
1 SMC
3 NULS
10 OL
1
0
0
0
1
G
N
P
+/-
1 Lyon
3
1
1
0
0
3
2 Bordeaux
3
1
1
0
0
1
3 Caen
3
1
1
0
0
1
4 Metz
3
1
1
0
0
1
5 Nice
3
1
1
0
0
1
6 Montpellier
3
1
1
0
0
1
7 Nantes
3
1
1
0
0
1
8 Paris-SG
3
1
1
0
0
1
9 Guingamp
1
1
0
1
0
0
9 Monaco
1
1
0
1
0
0
11 Toulouse
1
1
0
1
0
0
12 Marseille
1
1
0
1
0
0
13 Lille
0
1
0
0
1
-1
13 Saint-Étienne
0
1
0
0
1
-1
15 Lorient
0
1
0
0
1
-1
16 Dijon
0
1
0
0
1
-1
17 Rennes
0
1
0
0
1
-1
18 Angers
0
1
0
0
1
-1
19 Bastia
0
1
0
0
1
-1
20 Nancy
0
1
0
0
1
-3
Offre valable jusqu’au 17 septembre. *Voir conditions en magasin. Photos et documents
non contractuels sous réserve d'erreurs typographiques. Parution : AOUT 2015
Siège Social : 37 rue de l’Entreprise 69380 LOZANNE - RCS Villefranche 332470244
15 IMOROU
28 DA SILVA
29 GENEVOIS
23 DABO
2 SEUBE
4 DIOMANDE
6 DELAPLACE
8 NKOLOLO
10 MALBRANQUE
11 BESSAT
17 MOKENGO
18 ADEOTI
19 LEBORGNE
25 FERET
27 VOISIN
7 KARAMOH
9 DELORT
12 RODELIN
20 BAZILE
22 SANE
24 KOUAKOU
LORSQUE CAEN
ENCAISSE LE 1ER BUT
victoire
nul
défaite
0
J
août !
À partir du 24
13 BEN YOUSSEF
ATT.
LORSQUE CAEN
MARQUE LE 1ER BUT
PTS
REPRISE!
5 YAHIA
INCIDENCES DU 1ER BUT
14 LOUIS
1
ENTR.
JOURNÉE
*Ne tient pas compte de la rencontre en retard (Girondins - PSG).
OPÉRATION
30 REULET
MIL.
11 BESSAT
sur action de jeu
sur corner
sur coup franc
après coup franc
sur penalty
2 JOURNÉE
ÈME
ven 19 août
sam 20 août
dim 21 août
OL - SM Caen
FC Nantes - AS Monaco
Angers SCO - OGC Nice
LOSC - Dijon FCO
FC Lorient - SC Bastia
Stade Rennais - AS Nancy
Toulouse FC - Bordeaux
EA Guingamp - OM
ASSE - Montpellier HSC
PSG - FC Metz
26 SANTINI
20:45
17:00
20:00
20:00
20:00
20:00
20:00
15:00
17:00
20:45
GARANDE
SMC L’ÉQUIPE TYPE (selon le temps de jeu)
AUTRES CLASSEMENTS
BUTEURS
CLUBS
21 ALHADUR
sur action de jeu
sur corner
sur coup franc
après coup franc
sur penalty
Le nombre de match avec le SM Caen de Nicolas
Seube
CLASSEMENT
Pos
16 DESCHATEAUX
BUTS ENCAISSÉS
PAR TYPE D’ACTION
LE CHIFFRE
497
1
PASSE
DÉLIVRÉE
23 RODELIN
1
2
0
0
0
1 VERCOUTRE
DEF.
V
BUTS MARQUÉS
PAR TYPE D’ACTION
76-90
61-75
Third
SÉRIE
A L’EXTERIEUR
26 SANTINI
marqués
encaissés
Home
CAEN
BUT
MARQUÉ
LES CONFRONTATIONS
match a
lyon
SÉRIE
EN COURS
1
BUTS
MARQUÉS
BUT ENCAISSÉ
À L’EXTÉRIEUR
46-60
1
0
2
BUT INSCRIT
À L’EXTÉRIEUR
REPARTITION DES BUTS
1-15
Away
PASSEURS
3
2
3
3
GAR.
VERCOUTRE
ALEXANDRE LACAZETTE I 3 I
IVAN SANTINI I 2 I
RONY LOPES I 2 I
YAHIA
OL I 3 BUTS
Rapportez-vite
vos vieux appareils !
BEN YOUSSEF
IMOROU
DELAPLACE
JORDAN FERRI I 1 I
VINCENT BESSAT I 1 I
ANTHONY LOPES I 1 I
MEILLEURE ATTAQUE
DA SILVA
DABO
RODELIN
FERET
SANTINI
BAZILE
MEILLEURE DÉFENSE
OL I 0 BUTS
Votre ancien
appareil REPRIS
jusqu’à
300
€
*
TTC
+ 180 magasins sur www.mda-electromenager.com
ELECTROMENAGER
IMAGE . SERVICES
4
TRIBUNE OL
PRÉSENTATION
Garder la dynamique chez soi
L’OL s’est montré intraitable chez lui depuis l’entrée dans son nouveau
stade... Il vient de débuter le nouvel exercice par un large succès à
Nancy avec un triplé d’Alex Lacazette... Il est donc question de prolonger,
à plus d’un titre, la série face au Stade Malherbe de Caen qui s’est
imposé contre le FC Lorient avec notamment deux buts d’Ivan Santini...
Un premier rendez-vous intéressant au Parc OL...
Alex débute en fanfare
Le buteur olympien a inscrit les 3 buts de l’OL à Nancy. 3 buts
en 5 tentatives ! Il a ainsi porté son total à 95 unités sous
le maillot lyonnais dont 75 en Championnat. Ses 95 buts le
place désormais au 5ème rang de l’histoire du club avec Bafé
Gomis. Il est donc à 5 longueurs de Juninho... qu’il a déjà rejoint
sur la scène de la L1. A Nancy, Alex a signé son 4ème triplé
de sa carrière après ceux face au LOSC, l’ASSE et l’ASM. En
Lorraine, il a marqué pour la 3ème fois lors du premier match
de Championnat de la saison : il y avait eu l’OGCN (2 buts) en
2014-15, le Stade Rennais en 2015-16. Soit un total de 5 buts
pour 3 victoires. Alex a pris la tête du classement des buteurs.
Va-t-il augmenter son total face au Stade Malherbe ? Il a déjà
marqué à 3 reprises contre le club normand : un doublé en
2014-15 et un but en 2015-16 ; 3 buts inscrits à Lyon et dans
la cage de Rémy Vercoutre. 
Santini... à surveiller
La clôture de la saison dernière à domicile sur le
6 à 1 face à l’AS Monaco est encore présente dans
toutes les têtes. Quelle fête ! 10 matches officiels
disputés pour 9 succès et un nul (OM), tel est le
bilan de l’équipe olympienne dans son Parc. Il
y a donc une vraie dynamique à conserver et un
avantage certain à jouer dans un tel cadre. Après
la défaite 1 à 4 face au PSG lors du Trophée des
Champions et les interrogations suscitées, les
partenaires de Maxime Gonalons ont fait ce qu’il
fallait en Lorraine pour prendre la mesure d’une
équipe nancéenne pas franchement convaincante
pour son retour en L1. Alex Lacazette a frappé
débuts en signant un doublé et fait oublier Delort,
absent. Le groupe caennais a évolué cet été avec
la venue des expérimentés Dabo, Malbranque.
Avec la signature du buteur Santini ou encore
celle de l’ancien attaquant bressan Papé Sané,
de Diomandé, Genevois... Et peu ou pas de
départs à signaler. Le club normand 9 fois sur
le podium la saison dernière dont une place de
2ème au soir de la 16ème journée épinglant au
finale une belle 7ème place. Il faudra confirmer
et pourquoi pas ce vendredi soir au Parc OL où
les partenaires de Julien Féret viendront sans
complexes en se souvenant cependant qu’ils ont
10 matches officiels disputés pour 9 succès et un nul (OM), tel est le bilan
de l’équipe olympienne dans son Parc.
les trois coups par un triplé et la bande à Lopes
signait une première feuille de match sans
but encaissé. Tout n’est pas parfait même si
le groupe lyonnais, présenté au Stade Marcel
Picot, avait guère bougé à l’exception de Nicolas
Nkoulou à la place de Samuel Umtiti. N’oublions
pas que c’est le début de saison et que certains
joueurs ont encore besoin de temps à l’image de
Nabil Fekir, des nouveaux Rybus et Mammana sur
le banc à Nancy. N’oublions pas le cas Rachid
Ghezzal... l’absence de Jallet... L’OL avance mais
reste en rodage.
Le Stade Malherbe de Caen a mis ses tripes en
avant pour s’imposer en fin de rencontre contre
les Merlus (3 à 2). Yvan Santini a réussi ses
pris deux fois le bouillon la saison dernière face
aux Lyonnais (défaites 0 à 4 et 1 à 4) !
Est-ce-que en ce début de saison avec un seul
match par semaine, il y aura des changements
dans chaque camp ? A voir selon, les
indisponibilités ou les choix des entraîneurs. L’OL
restera-t-il fidèle à son organisation en 4-3-3 ?
Patrice Garande va-t-il reproduire son animation
avec trois défenseurs axiaux vue au début face à
Lorient ? Des interrogations avant cette rencontre
intéressante qui marquera aussi le retour en
terres lyonnaises de Steed Malbranque, de Mou
Dabo qui ont rejoint en Normandie Rémy Vercoutre
et Alain Caveglia. 
Arbitre : Mr Millot
Andy Delort absent, la recrue Ivan Santini n’a pas mis longtemps
à se mettre en évidence. Le Croate qui vient de passer 3 saisons
en Belgique (112 matches et 47 buts) a inscrit un doublé face
au FC Lorient dont un but de la tête. A 27 ans, ce grand gaillard
de 190cm a incontestablement des atouts et pas que dans le
jeu aérien où il est épaulé par Ronny Rodelin (192cm). Son but
à la 87ème a déjà donné les trois premiers points à son équipe.
Rappelons qu’il est arrivé récemment en Normandie, le 3 août
dernier, en provenance du Standard de Liège. Il a signé pour les
trois prochaines saisons. 
Des trentenaires
Si dans le groupe lyonnais Jallet, Morel et Valbuena sont dans
cette tranche d’âge, ils sont beaucoup plus nombreux au
Stade Malherbe. Nicolas Seubé arrive en tête du haut de ses
37 ans (il est le joueur le plus âgé du Championnat derrière
le monégasque De Sanctis). Il précède, Steed Malbranque 36
ans, Rémy Vercoutre 36 ans, Alaeddine Yahia 34 ans, Julien
Féret 34 ans. Alors que Vincent Bessat et Jonathan Delaplace
ont 30 ans. De la bouteille aussi en termes de matches en pro
avec par exemple les 661 rencontres de Malbranque, les 481
de Julien Féret... Quant à Nicolas Seube, il a disputé ses 497
matches uniquement sous le maillot du Stade Malherbe. Chez
les Olympiens, Christophe Jallet compte 438 matches, Jérémy
Morel 429... 
6
GROS PLAN
TRIBUNE OL
«Progresser,
aller toujours plus haut »
B
R
U
N
O
G
E
N
E
S
I
O
L’entraîneur lyonnais est revenu sur ses six premiers mois, sur le début de saison,
son impatience de disputer la Ligue des Champions, la venue du Stade Malherbe...
et son évolution dans ce milieu du ballon rond qu’il fréquente depuis toujours ou
presque lui qui fêtera ses 50 ans le 1er septembre prochain...
Bruno as-tu repensé pendant tes
vacances à tes six premiers mois
d’entraîneur de l’OL ?
«Oui car des amis, des inconnus m’en
ont beaucoup parlé. Pendant que
je les vivais, je n’en ai presque
pas « profité ». Après en y
repensant, en revoyant des
images, je me suis dit que
l’on avait fait quelque
chose de fort. J’ai
aussi été fier
de répondre à
l’attente du
président,
d’avoir
apporté du
plaisir aux
supporters,
d’avoir
fait
taire certaines critiques et
évidemment satisfait du
résultat final. Après on sait
que c’est éphémère. Si on
vit avec, on n’avance pas.
J’ai donc savouré, mais
c’est derrière moi. Il faut
faire aussi bien. Dans
ce métier, la difficulté
c’est d’avoir l’endurance
mentale tous les jours
pour faire ce qu’il y a à
faire. Il y a une exigence
quotidienne et c’est au
staff de l’insuffler. Je ne
me plains pas. Je pense
que mon métier est
d’ailleurs plus facile à
l’OL malgré des côtés
très délicats (choix,
attentes de résultats,
pression...). Mais être
entraîneur, pour moi, c’est
aspirer à aller le plus
haut possible. J’ai envie de progresser,
à tous les niveaux, avec l’OL ».
Est-ce-que tu considères-tu que tu
seras plus attendu cette saison ?
« Je rappelle que ce n’était pas évident
en janvier dernier. On était au fond du
trou et dans le court terme. Aujourd’hui,
c’est différent en étant notamment un
peu plus dans le moyen terme. Après,
on est sur la ligne de départ et on est à
l’OL. On sait que l’on n’a pas beaucoup
de marge. Alors tu vis avec et cela te fait
avancer ».
Si je te dis que le Championnat est déjà
joué pour la première place ?
« Oui, si le PSG est à son niveau. Avec son
effectif, c’est compliqué de le devancer.
Le PSG est champion à 99%. Il reste
ce 1%. A nous d’en profiter. L’objectif
principal est de réduire l’écart avec cette
équipe, de l’embêter le plus longtemps
possible en terminant 2ème ».
Un retour sur les deux premiers
matches ?
« On a été trop présomptueux face au
PSG, moi le premier, dans de nombreux
domaines. J’assume une grande partie
de la responsabilité du naufrage. Face à
Nancy, on a su tirer les enseignements
de nos erreurs du premier match même
si tout n’a pas été parfait, si le score
peut sembler flatteur. Dans le match, on
a su se révolter après un début délicat
dans un contexte pas favorable (terrain,
chaleur...). Le match a tourné en notre
faveur et c’est plutôt bien en ce début de
saison. On partait un peu dans l’inconnu
face à un promu. On n’est pas encore à
100%, mais cette victoire donne de la
confiance. Le triplé d’Alex Lacazette ? Je
le laisse sur la pelouse car je me dis que
L’entraîneur lyonnais aura 50 ans le 1er septembre prochain. L’occasion de revenir en arrière en 5 étapes marquantes
dans cette vie tournée vers le ballon rond.
10 ans : « le foot était une passion. Je
jouais à l’OL, je jouais tout le temps. Mais
sans l’obsession de devenir pro. Je voyais
Bernard, Serge... à Gerland. Je pensais
que c’était des extra-terrestres avec un
nom d’artiste ».
30 ans : « je décide de raccrocher les
crampons après une saison à Martigues.
J’étais bien physiquement, mais pas
mentalement. J’ai préféré arrêter que de
continuer en profitant du système ».
40 ans : « je suis entraîneur avec Steph
20 ans : « je découvre en deux étapes le Paille à Besançon. Cela m’a beaucoup
monde pro et signe mon premier contrat servi pour la suite. On était dans un
avec l’arrivée de Raymond et Bernard » monde amateur avec des exigences de pro.
On faisait tout. Une étape très importante
pour moi ».
50 ans : « ce n’était pas sur ma feuille
route que d’être à ce poste à cet âge. Je
me dis que j’ai encore plein de choses à
apprendre, à démontrer. Je pense que
l’on retrouve le joueur que j’ai été dans
l’entraîneur que je suis. Et j’aime tous ces
moments de partage avec le groupe ». 
ce serait bien s’il en mettait un troisième
et je savais qu’il aurait l’opportunité de
le faire. C’est bien pour nous et pour lui ».
Est-ce-que l’OL a un début de saison
facile en affrontant deux promus ?
« Je ne suis pas d’accord. Les promus
sont d’abord sur la dynamique de leur
montée et ensuite, ils sont souvent prêts
car ils savent que c’est important de
prendre des points au début. Je préfère
jouer ces promus plus tard dans la
saison surtout quand tu dois te déplacer
comme c’est notre cas (à Nancy et
Dijon). »
Que t’inspires la venue du Stade
Malherbe ?
« Une équipe joueuse qui n’a pas peur
d’attaquer même à l’extérieur. Elle prend
des risques. Je m’attends à un match
comme celui de la saison dernière
(succès 4 à 1), un match ouvert. Caen va
venir sans pression, libéré. A nous d’être
efficace dans les deux zones de vérité. Je
suis content de revoir Rémy (Vercoutre),
Mou (Dabo) et Steed (Malbranque).
Cela me fait plaisir de voir Steed en L1.
Cela ne s’est pas fini à l’OL comme on
aurait pu le souhaiter. Il mérite un grand
respect pour tout ce qu’il a fait ».
Enfin, penses-tu déjà à la Ligue des
Champions ?
« Tous les jours. C’est un vrai challenge
pour le club, pour les joueurs, pour
moi. On sait que cela peut être dur car
le tirage au sort pourrait nous réserver
2 ou 3 gros morceaux. Le challenge me
motive. On a 6 matches pour exister,
pour montrer que l’on a grandi. C’est
excitant en sachant aussi que l’on n’est
plus, comme par le passé, dans les 8
meilleures équipes européennes ». 
7
TRIBUNE OL
L’OEIL DU CAPITAINE
« Continuer d’avancer... »
Maxime Gonalons a disputé à Nancy son 291ème matche en pro, son 291ème sous le
FEUILLES DE MATCH
maillot de son club formateur. Il donne rendez-vous pour chaque matche à domicile... Il MATCH ALLER
sera question de l’adversaire du jour, des rencontres de la saison dernière face à celuiSMC - OL 0-4 (0-2).
ci... de la journée de Championnat... du groupe olympien...
Stade d’Ornano : 20000
spectateurs.
Arbitre, M. Rainville.
Max est-ce-que tu te souviens
des deux matches de la
saison dernière face au Stade
Malherbe ?
« Oui, bien sûr. Là-bas en
début de saison, on avait
gagné 4 à 0 avec un triplé de
« Nabilon » (Fekir) et un beau
but de Beauvue. Nous n’avions
pas fait un très grand match,
mais l’efficacité avait été au
rendez-vous au bon moment.
Le match retour ? 4 à 1 dans
notre Parc. On avait marqué
rapidement... On continuait
d’avancer ».
Un mot sur le Stade Malherbe
2016-2017 ?
« Le groupe n’a pas trop
changé. J’ai vu qu’il y avait
un attaquant costaud...
Le coach est toujours le
même. On va retrouver Steed
« Malbranque ». C’est une
équipe joueuse qui fait son
Championnat en montrant de
très belles choses comme elle
l’a fait la saison dernière. Il
faudra être méfiant».
Comment tu juges les deux
premiers matches de l’OL ?
« Deux matches dans deux
compétitions différentes face
à des adversaires qui n’ont
rien à voir. Il y a une classe
d’écart entre ces deux équipes
sans manquer de respect à
Nancy. Lors du Trophée des
SMC : Vercoutre – Appiah, Da
Silva, Ben Youssef, Alhadhur
– Adeoti – Louis (puis Bazile
62ème), Delaplace, Feret (cap)
(puis Seubé 78ème), Bessat –
Delort. Entr : Garande.
OL : Lopes – Rafaël (puis Jallet
72ème), Yanga MBiwa, Umtiti,
Morel – Gonalons (cap), Ferri,
Tolisso (puis Mvuemba 68ème),
Valbuena (puis Cornet 80ème) –
Beauvue, Fekir. Entr : Fournier.
Buts : pour l’OL, Fekir (18ème,
44ème, 57ème), Beauvue
(86ème).
Avertissement : pour le Stade
Malherbe, Alhadhur (66ème).
Expulsion : pour le Stade
Malherbe, Da Silva (72ème)
Champions, on a oublié pas
mal de principes collectifs.
Ce match nous servira pour
la suite, notamment en Ligue
des Champions. Il nous a déjà
servi à Nancy. En Lorraine,
les 20 premières minutes ont
été compliquées, ce n’est
jamais facile de jouer sur le
synthétique, mais on a su
résister et après on a mis notre
jeu en place en étant efficace
dans les deux zones de vérité,
aidés évidemment par la
classe d’Alex (Lacazette) ».
mettre rapidement dans le bain.
Il faut continuer d’avancer... ».
Enfin, ton regard sur la 2ème
Considères-tu que l’OL a un journée ?
début de Championnat facile ? « Je souhaite qu’il y ait autant
« Facile, facile... mais il faut de spectacle, de buts que lors
les gagner les rencontres ! de la première journée. Une
C’est important de bien débuter équipe ? Pour l’instant, je dirais
pour la suite. Les deux saisons les Girondins. Le club a recruté
précédentes, on avait quelques malin et l’équipe a fait un bon
soucis... On a envie de se match contre les Verts ». 
Gonalons sur les 4 anciens lyonnais du SM Caen
Le capitaine lyonnais s’est aussi exprimé sur 4 joueurs qui
ont à des titres divers, marqués l’Histoire du club olympien...
« Alain Caveglia, j’étais trop
jeune pour l’avoir vu jouer. J’ai
juste des images en tête. Par
la suite, je l’ai rencontré et
désormais quand on se voit,
on discute. Alain, c’était pour
moi un buteur, un finisseur. Il
a marqué l’histoire du club.
Steed (Malbranque)?
C’est
l’expérience, la sagesse, le
sérieux. Il a vécu une dernière
saison compliquée avec nous.
Ce challenge lui va bien. Et il
va continuer de jouer encore
longtemps. Rémy (Vercoutre) ?
On le sent heureux de jouer tout
le temps. Mou (Dabo) ? Ah, le
tourniquet, le rond-point (ses
surnoms). Un super gars avec
une belle mentalité. Il se relance
après une saison compliquée (à
Troyes). Je suis content pour lui.
Il a une âme de défenseur et
beaucoup d’expérience » 
MATCH RETOUR
OL - SMC 4-1 (3-0)
Parc OL : 38 624 spectateurs.
Arbitre : Ruddy Buquet.
OL : Lopes - Jallet, YangaMbiwa, Umtiti, Bedimo Gonalons (cap.), Ferri (Darder
80’), Tolisso – Cornet (Ghezzal
80’), Lacazette (Perrin 88’),
Valbuena. Entr. : B. Genesio.
SMC : Vercoutre - Appiah, Yahia,
Da Silva, Bessat – Seube (Adeoti
80’), Rodelin, Makengo (Nkololo
46’), Ntibazonkiza, Feret (cap.) Delort. Entr. : P. Garande.
But : pour l’OL, Umtiti (8’),
Lacazette (16’), Cornet (45’),
Tolisso (83’). Pour Caen, Delort
(58’).
Avertissement : Pour l’OL,
Cornet (46’), Gonalons (56’),
Ferri (72’). Pour Caen, Da
Silva (7’), Bessat (28’), Yahia
(64’), Seube (69’).
Partenaire fondateur du Parc OL
Fournisseur officiel de
10
TRIBUNE OL
DU CÔTÉ DE CAEN
« On vient pour jouer, pour gagner...
c’est obligatoire »
Alain Caveglia a été un des grands buteurs de l’histoire olympienne.
Il est depuis 2011 directeur sportif du club normand. Tour d’horizon
avec le natif de Vénissieux avant la venue de son équipe au Parc
OL, un stade qu’il va personnellement découvrir...
506 matches en pro et 193 buts, cela
classe le footballeur qu’il fut entre
Gueugnon, Sochaux, Le Havre, l’OL,
Nantes. Il fut capitaine de l’OL, son
club formateur, et l’un des chouchous
des supporters. Un buteur mais aussi
un joueur élégant doté d’une superbe
technique, d’une belle vision du jeu.
Il a rangé les crampons en faisant
remonter Le Havre en L1 en 2002. Un
temps agent de joueur, il est depuis
2011 directeur sportif au Stade
Malherbe de Caen sans que la passion
du jeu l’ait quitté. « J’essaie de jouer
régulièrement avec les anciens du
Stade Malherbe. C’est toujours un
plaisir mais avec aussi cette envie de
la gagne. Quand je l’aurais perdue,
ce sera l’heure d’arrêter ! Je joue un
peu partout, mais au milieu, c’est
bien. Cela me fait courir ». Et quand
on lui demande s’il a gardé la fibre
lyonnaise ? « Toujours. Je suis un
Lyonnais sauf quand le Stade Malherbe
joue contre l’OL ».
Comment juges-tu ce premier match
du Stade face à Lorient ?
« C’est un bon début de Championnat
avec un scenario incroyable. On est
menés 2 à 0 après 20 minutes de jeu
et proche du 3 à 0. Et puis on fait 25
minutes de haute qualité en égalisant
avant la mi-temps. En seconde
période, c’est moyen en étant entamé
physiquement, mais on marque ce
3ème but en fin de match. Un résultat
encourageant qui démontre que le
groupe est sur la même lignée de ses
18 derniers mois (le Stade était dernier
avec 15 points à la trêve de Noël 2015
avant de finir 13ème).
Il y a de la solidarité, il
ne lâche jamais rien».
PACK 3 MATCHS
PROFITEZ
DE TARIFS EXCEPTIONNELS
JUSQU’AU 25 AOÛT
À PARTIR
de
*VOIR CONDITIONS ET LOCATION SUR
OL.FR / 0892 69 69 69**
(0.05 €/min)
**DU LUNDI AU SAMEDI 10H - 19H
45
€*
Quel est l’objectif
prioritaire de ce
nouvel exercice ?
« D’abord le maintien.
Le club, après avoir
plusieurs fois le yoyo,
doit rester à ce niveau.
On le rabâche sans
cesse. Le président a
mis les moyens qu’il
fallait pour le rendre
plus professionnel et
ce à tous les niveaux. Il
va y avoir notamment
un nouveau centre
d’entraînement. Donc
pérenniser le club
en L1. Le maintien
et après on verra. Ce
qui peut vouloir dire
finir entre la 8ème et
la 15ème place selon les saisons. En
2015-16, on termine 7ème. On a fait
un très très bon Championnat tout en
profitant aussi des résultats d’autres
clubs. La force de ce groupe, c’est
l’expérience et cette notion de collectif.
Les points à améliorer ? Partout et cela
doit être en permanence »
Quels ont été les axes pour constituer
le groupe de cette saison ?
« D’abord prolonger
nos cadres : Rémy
(Vercoutre),
Julien
(Féret), Nicolas (Seube)
et Alaeddine (Yahia).
Ensuite,
essayer
d’avoir une qualité
supérieure et c’est la
raison des arrivées
de Mou Dabo, Steed
(Malbranque), Romain
Genevois, Yvan Santini.
Tout ceci aussi pour
jouer des coups dans
les coupes, ce que nous
n’avons pas réussi
à faire ces dernières
saisons. Après, on est
toujours à l’affût pour
dénicher des joueurs en
L2 (Sané...), National...
sans oublier de nous
servir de notre centre
de formation ».
Ton quotidien ?
« Je suis très proche du groupe,
très proche de l’entraîneur (Patrice
Garande) que je connais depuis très
longtemps puisque j’avais joué avec
lui à Sochaux. Je suis toujours là et
je pense que c’est important. J’essaie
d’apporter mon expérience. Il y a la
partie recrutement et quand tu réussis,
tu en tires évidemment du plaisir.
11
TRIBUNE OL
Le plus bel exemple récent, c’est avec
Kanté que l’on avait été
cherché à Boulogne. Là,
c’est un grand plaisir...
Entraîneur un jour ? Je
n’ai pas la fibre. Je ne
me vois pas dans ce rôle
et cela ne s’explique
pas ».
L’OL ?
« Il va faire une grande
saison en étant sur
la lignée de sa fin de
saison dernière. Les
joueurs comme Lopes,
Lacazette, Ferri... ont un
an d’expérience en plus.
Bien sûr, il y a un ogre,
le PSG, mais l’OL est la
seule équipe qui peut
venir le titiller. Le Parc
OL ? Je ne suis encore
jamais venu puisque
l’année dernière j’étais
malade. Je vais le
découvrir ».
Ton regard de buteur
sur Alex Lacazette ?
« C’est un joueur complet, pas un
simple buteur. J’ai toujours pensé
qu’il allait faire une grande carrière.
Un jour, il jouera dans un très grand
club européen. Il est
désormais dans la
régularité et c’est
important quand tu
marques des buts.
Un buteur, c’est 10
buts minimum chaque
saison. Un grand buteur,
c’est 20 et plus... C’est
autre chose ! Alex est
un joueur moderne. Il
va vite, il marque, il
passe, il défend et il fait
basculer les matches
comme
dimanche
dernier à Nancy ».
Revenons au match de
ce vendredi. Dans quel
état d’esprit venezvous à Lyon ?
« On vient pour jouer ;
on vient pour gagner.
C’est obligatoire même
si on n’est que le Stade
Malherbe. La saison
dernière, cela avait été
compliqué les deux fois.
A l’aller, on était tombés
sur un super Fekir. On avait fait malgré
tout un match cohérent. En revanche à
Lyon, on n’avait pas été bon... ». 
Savourez toute
l'actualité pop
de l'Olympique
Lyonnais sur
Football Stories
FICHE
ALAIN CAVÉGLIA
Né le 28 mars 1968
À Vénissieux.
CARRIÈRE ENTRAÎNEUR
depuis 2011 SM Caen (directeur
sportif)
CARRIÈRE JOUEUR
1988-1990 : FC Gueugnon
1990-1994 : FC Sochaux
1994-1996 : Le Havre AC
1996-2000 : Olympique lyonnais
2000 : FC Nantes
2000 - 2002 : Le Havre AC
#FootballStories
Footballstories.konbini.com
©2015 The Coca-Cola Company. Coca-Cola et la Bouteille Contour sont des marques déposées de The Coca-Cola Company.
Pour votre santé pratiquez une activité physique régulière.
www.mangerbouger.fr
12
TRIBUNE OL
CALENDRIER
saison 2016-2017
SAISON 2015-2016
OL
09/07/2016
AMICAL
OL
2-1
FC ZENIT
23/07/2016
AMICAL
SPORTING CP
0-1
OL
31/07/2016
AMICAL
OL
3-2
BENFICA
06/08/201
T.D. CHAMP.
PSG
4-1
OL
06/08/2016
L1 - J1
NANCY
0-3
OL
(HORS MATCHES AMICAUX)
OL
2
PROCHAINS MATCHES
L1 - J2
OL
-
SM CAEN
27/08/2016
L1 - J3
DIJON FCO
-
OL
10/09/2016
L1 - J4
OL
-
GIRONDINS
17/09/2016
L1 - J5
OM
-
OL
21/09/2016
L1 - J6
OL
-
MONTPELLIER
24/09/2016
L1 - J7
FC LORIENT
-
OL
01/10/2016
L1 - J8
OL
-
ASSE
15/10/2016
L1 - J9
OGC NICE
22/10/2016
L1 - J10
OL
-
EA GUINGAMP
29/10/2016
L1 - J11
TOULOUSE FC
-
OL
05/11/2016
L1 - J12
OL
-
SC BASTIA
19/11/2016
L1 - J13
LOSC
-
OL
26/11/2016
L1 - J14
OL
-
PSG
30/11/2016
L1 - J15
FC NANTES
-
OL
03/12/2016
L1 - J16
FC METZ
-
OL
10/12/2016
L1 - J17
OL
-
STADE RENNAIS
17/12/2016
L1 - J18
AS MONACO
-
OL
21/12/2016
L1 - J19
OL
-
ANGERS SCO
14/01/2017
L1 - J20
SM CAEN
-
OL
21/01/2017
L1 - J21
OL
-
OM
28/01/2017
L1 - J22
OL
-
LOSC
04/02/2017
L1 - J23
ASSE
-
OL
08/02/2017
L1 - J24
OL
-
AS NANCY
11/02/2017
L1 - J25
EA GUINGAMP
-
OL
18/02/2017
L1 - J26
OL
-
DIJON FCO
25/02/2017
L1 - J27
OL
-
FC METZ
04/03/2017
L1 - J28
GIRONDINS
-
OL
11/03/2017
L1 - J29
OL
-
TOULOUSE FC
18/03/2017
L1 - J30
PSG
-
OL
02/04/2017
L1 - J31
STADE RENNAIS
-
OL
08/04/2017
L1 - J32
OL
-
FC LORIENT
15/04/2017
L1 - J33
SC BASTIA
-
OL
22/04/2017
L1 - J34
OL
-
AS MONACO
29/04/2017
L1 - J35
ANGERS SCO
-
OL
06/05/2017
L1 - J36
OL
-
FC NANTES
13/05/2017
L1 - J37
MONTPELLIER
-
OL
20/05/2017
L1 - J38
OL
-
OGC NICE
FIN DE SAISON
OL
1
0
1
VICTOIRE
NUL
MATCHES
JOUÉS
DÉFAITE
4
4
TOTAL DE
BUTS INSCRITS
TOTAL DE
BUTS ENCAISSÉS
3
MEILLEUR BUTEUR
LACAZETTE
0
0
0
0
0
1
0
1
4
4
MEILLEUR PASSEUR
FERRI
1
BUTS MARQUÉS PAR 1/4 D’HEURE
1ÈRE
MI-TEMPS
2 0
1-15
0
2
16-30
31-45
2ÈME
MI-TEMPS
2 0
46-60
0
61-75
2
76-90
BUTS ENCAISSÉS PAR 1/4 D’HEURE
1ÈRE
MI-TEMPS
3 1
1-15
1
1
16-30
31-45
2ÈME
MI-TEMPS
1 1
46-60
0
0
61-75
76-90
MENU
Crédits Photos © S. GUIOCHON /LE PROGRES
19/08/2016
4 0
EXTÉRIEUR
2-2
EXTÉRIEUR
BOURG PERRONAS
DOMICILE
AMICAL
DOMICILE
02/07/2016
Dans vos restaurants à partir du 24 août
Offre également valable en Commande en Ligne, rdv sur
www.mcdonalds.fr ou sur l’application McDo France
1 Menu
*
*
+5 =
€
Repartez avec la trousse exclusive
des supporters de l’OLYMPIQUE YONNAIS
Liste des restaurants participants sur http://lyonna.Is/mcdonalds. Prix de vente du produit seul : 10€.
Dans la limite des stocks disponibles. *Offre valable pour tout menu hors happy meal. Durée limitée.
PRODUCTEUR
D’ÉMOTION
Presse_Intermarche_OL_Tribune_211x332_Juillet2016_Cerises.indd 1
- Crédit photo : iStock. REGIEX PUBLICITE - ETB MIRIBEL CEDEX - RCS BOURG EN BRESSE B 301 161 170 - SAS au capital de 48.000 euros.
INTERMARCHÉ PARTENAIRE DE L’OLYMPIQUE LYONNAIS
27/07/2016 17:25
14
TRIBUNE OL
OL ACADEMIE
OL FÉMININ
Les Bleues de retour
Les filles de Gérard Prêcheur en sont encore au stade de la
préparation... un entraîneur qui a retrouvé une grande partie de
ses internationales conviées au JO de Rio...
C’est reparti
L’équipe CFA va disputer son 2ème match... le groupe des U19
débuter son championnat en attendant les trois coups pour les
U17 le week-end de la fin août...
CFA
Une grosse partie de la troupe
d’internationales est revenue avec
une immense déception ; on parle
des Françaises (Abily, Renard, Majri,
Bouhaddi, MBock, Lavogez, Thomis, Le
Sommer, Houara, Hamraoui) éliminées
en ¼ de finale des JO par le Canada (0 à
1). Il en sera autrement plus tard pour la
suédoise Seger et l’allemande Marozsan
qui se rencontreront en finale des JO. En
attendant que le groupe soit au complet, il
y a les entraînements à Lyon et les matches
amicaux qui ont débuté avec un succès 4 à
0 face à Grenoble (4 buts d’Hegerberg). Les
Lyonnaises auront joué mercredi soir face à
l’ASSE, puis affronteront Friburg le 28/08,
partiront en stage à Montreux du 1 au 4
septembre avec un dernier match amical
(Brescia le 4/09). Il sera temps alors de
reprendre le Championnat, le 11 septembre
à Soyaux. Un groupe olympien qui a perdu
Henry, Schelin, Necib et enregistré les
arrivées de Dali, Hamraoui, Houara, Seger,
Norheim, Marozsan. Une groupe « armé »
pour signer, on l’espère un nouveau triplé.

Un nul pour commencer avec ce point
pris en déplacement face à Jura Sud (1
à 1) grâce à l’égalisation de Moufi. Des
Lyonnais qui ont très longtemps souffert,
sauvés par un excellent Grange, avant
d’avoir la possibilité de s’imposer en fin
de match. Prochaine rencontre ce weekend avec la réception du Stade de Reims
(samedi 18h au Groupama Training Center)
qui a lui aussi fait match nul pour son
premier match (0 à 0 contre Montceau).
L’équipe de Maxence Flachez et de Gilles
Rousset évolue dans le groupe C avec
notamment Villefranche, Le Puy, Grenoble
(GF38), Chasselay...
U19
La période amicale s’est terminée par une
défaite 3 à 2 contre la réserve de Bourg
Péronnas. Les joueurs de Cris et de Joël
Fréchet avaient partagé le score face
à Bourgoin (1 à 1), perdu 0-2 contre
Limonest (CFA2) et battu la formation de
Louhans-Cuiseaux (CFA 2) 2 à 1. Place
désormais au Championnat avec les trois
coups ce dimanche 21 août à 15h sur
les installations du centre de formation
de Meyzieu (réception de l’AS Cannes).
Rappelons que ce groupe aura une
nouvelle fois un programme chargé avec le
Championnat, la Gambardella et la Youth
League... des rendez-vous où l’on attend
les Almeida, Garcia et consorts.
U17
Ils sont rentrés les derniers et ne
reprendront les choses officielles que le
week-end du 27/28 août. En attendant,
ce groupe entraîné par Armand Garrido et
Pierre Chavrondier peaufine sa préparation.
Les 3 coups ? Avec la réception de l’AS
Montferrand.
PARC OL
Cap sur le millionième spectateur !
L’enceinte lyonnaise fait recette depuis son ouverture officielle le 9 janvier 2016... L’OL... l’Euro... les finales européennes
de rugby... et le concert de Rihanna en juillet... Retour chiffré sur ces débuts réussis...
480 780 spectateurs en 10 rencontres de
championnat dont 56 696 pour la venue de
l’AS Monaco. Ou encore 56 661 pour celle
du PSG, 56 506 contre l’OM, 55 744 face
à l’OGCN, 55 169 pour l’ouverture contre
l’ESTAC... La plus faible assistance ? OL –
Girondins avec 30 196 spectateurs. Un OL
invaincu dans son stade avec 9 succès et
1 nul 30 buts inscrits et 8 encaissés. Il y a
toujours eu des buts lors de ces 10 matches.
Alex Lacazette en a inscrit 11 ; Ghezzal et
Cornet 4 ; Tolisso et Yanga-Mbiwa 2 ; Ferri,
Beauvue, Kalulu, Umtiti, Darder et Perrin 1 ;
CSC 1. Lopes et Yanga-Mbiwa ont disputé
les 10 matches dans leur intégralité.
Le 31 juillet les joueurs de Bruno Genesio
ont bouclé leur préparation par un match
amical face au Benfica (succès 3 à 2)
devant 20 000 spectateurs. Les féminines
de Gérard Prêcheur ont évolué deux fois au
Parc OL pour deux larges victoires : 7 à 0
contre le PSG en LDC et 9 à 1 contre le Slavia
Prague. 33 782 spectateurs ont assisté au
total à ces deux matches.
spectateurs pour le concert de Rihanna.
Il y a eu les 6 rencontres de l’Euro avec
323 675 spectateurs dont 56 279 pour la ½
finales France 2 Irlande 0.
Cela donne un chiffre total de 980 254
spectateurs ! Le millionième spectateur
sera atteint et dépassé pour la réception
du Stade Malherbe de Caen. Un Parc OL
qui va découvrir en septembre la Ligue des
Champions masculines... et qui s’offrira
notamment le 30 décembre un match
de hockey sur glace (Winter Game) entre
l’équipe de Grenoble (Brûleurs de Loup) et
celle de Lyon (LHC). 
Le rugby a déjà foulé la pelouse avec les
deux finales européennes. Le 13 mai, 29
000 spectateurs pour le match Harlequins MHSC et le 14 mai, 58 017, le record actuel,
pour l’opposition Saracens – Racing.
Et enfin, le 19 juillet, il y eut les 35 000
15
TRIBUNE OL
MEDIA
« Etre objectif, sincère tout en restant positif »
Tout au long de la saison, la parole sera donnée à celles et ceux qui interviennent sur la chaine du club lyonnais...
Jérémy Berthod a rejoint l’équipe cet été en remplaçant Christian Bassila comme consultant sur les matches de l’OL...
223 matches en pro dont 99 avec l’OL pour 4
titres de Champion de France et 4 trophées
des Champions. 1 saison à Monaco, 4 à l’AJA
et 2 en Norvège avant de raccrocher à 31
ans. « Je suis fier de ma carrière. Il y a eu
des hauts et des bas. J’ai fait ce que j’avais
à faire. Je suis content d’avoir décidé de ma
sortie, ce qui n’est pas donné à tout le monde.
J’aurais peut-être pu faire mieux... J’aurais pu
faire moins bien. Ce qui s’est passé, c’était
ma destinée ». L’ancien latéral gauche,
champion du monde des moins de 17 ans
en 2001 a donc raccroché les crampons il
y a une grosse saison et il vient d’endosser
le costume de consultant d’OLTV pour les
matches de l’OL.
Quelles sont tes premières impressions ?
« C’est sympa. C’est une belle opportunité.
Depuis la fin de ma carrière, j’avais plusieurs
choses en vue dont ce projet de consultant.
Cela me plait de parler de football, de parler
à la télé et en plus de le faire au sein de
mon club. Le foot c’est ma vie depuis tout
petit et j’ai envie d’y rester d’une manière
ou d’une autre. Je vais par exemple
passer mes diplômes d’entraîneur ».
Comment tu vois ton rôle de consultant ?
« C’est quelqu’un qui éclaire sur le jeu,
donne des précisions, voit les choses avant
le téléspectateur, revient sur ce qui s’est
passé en s’appuyant sur les ralentis. Il doit
être aussi pédagogue en expliquant les
choix. Il faut être objectif, sincère avec les
téléspectateurs tout en restant positif. Pas
question de fracasser les joueurs. Je sais
que les critiques peuvent faire mal et cela ne
m’intéresse pas. A moi de créer une relation
de confiance avec le staff, les joueurs ».
Ressens-tu de l’excitation en installant au
poste commentaire ?
« Oui. Il y a aussi de l’appréhension car il
y a une part d’improvisation. Je retrouve
aussi les sensations de joueur. Je me mets
à sa place surtout quand il occupe mon
ancien poste. Je me mets aussi à la place
de l’entraîneur et des supporters ».
Est-ce-que tu prépares les matches ?
« Je les prépare de mon côté en regardant,
en lisant. Je prépare aussi avec l’équipe
de la chaîne. J’ai la chance de connaitre
encore beaucoup de joueurs dans les
différentes équipes. Cela me permet
d’obtenir des informations qui peuvent
être utiles dans les commentaires. Est-ce
que je me réécoute ? Comme quand j’étais
joueur où j’avais du mal à me voir jouer,
j’ai du mal à m’écouter. Mais il faut le faire
pour progresser ».
DISPONIBLE LE 29 SEPTEMBRE
© 2016 Electronic Arts Inc. EA, EA SPORTS, le logo EA SPORTS, Ultimate Team et le logo Frosbite sont des marques commerciales d’Electronic Arts Inc. Produit
officiel sous licence de la FIFA. © Le terme FIFA et le logo Produit Officiel sous Licence de la FIFA sont des copyrights et/ou des marques commerciales de la
FIFA. Tous droits réservés. Fabriqué sous licence par Electronic Arts Inc. Toutes les autres marques commerciales appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
LE PROGRAMME OLTV
Vendredi 19 Aout :
14:15 Les féminines à la reconquête de l’Europe.
Replongez dans l’aventure européenne des
coéquipières de Wendie Renard.
15:00 Tim & Houss le Mag.
16:00 Veille de match.
Les clefs du match avec Basile Vannetzel
16:30 OL Rétro
OL – Caen, saison 2015-2016.
19:15 L’Avant-match OL – SM Caen.
Basile Vannetzel est en direct depuis le
pitch view au cœur du Parc OL, accompagné
d’Arnaud Rivenet en bord de pelouse, et de
Guillaume Gache et Jérémy Berthod, journaliste et consultant. Ensemble ils vous livrent
les toutes dernières informations du groupe,
décortiquent la composition des équipes, et
analysent les statistiques. Préparez-vous
au retour de la Ligue 1 au Parc OL pendant
1h30, et réagissez sur les réseaux sociaux
#matchOLTV.
20:45 OL – SM Caen
Ligue 1 – 2ème journée. En direct audio,
vibrez avec l’OL grâce à Guillaume Gache et
Jérémy Berthod, le nouveau duo de commentateurs, qui donneront de la voix pour vous
pendant 90 minutes !
22:45 L’Après-match OL – SM Caen.
Retour en direct du plateau de Basile
Vannetzel, accompagnés de Guillaume
Gache et de Jérémy Berthod pour débriefer
la rencontre, analyser les temps forts et les
hommes du match. Debrief ponctué par les
interventions des joueurs et des membres du
staff sur le plateau, ou au micro d’Arnaud
Rivenet depuis la sortie des vestiaires !
Décortiquez ce match pendant 1h en direct
du Parc OL et réagissez sur les réseaux
sociaux #matchOLTV.
Retrouvez le match en intégralité et en images
à partir de dimanche 21 Aout à minuit. Match
multi - diffusé dans la semaine.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
1
Taille du fichier
8 157 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler