close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

BAG Bulletin 33/16 f

IntégréTéléchargement
Bulletin 33/16
Office fédéral de la santé publique
Impressum
Editeur
Office fédéral de la santé publique
CH-3003 Berne
www.bag.admin.ch
Rédaction
Office fédéral de la santé publique
CH-3003 Berne
Téléphone 058 463 87 79
drucksachen-bulletin@bag.admin.ch
Impression
ea Druck AG
Zürichstrasse 57
CH-8840 Einsiedeln
Téléphone 055 418 82 82
Abonnements, changements d’adresse
OFCL, Diffusion publications
CH-3003 Berne
Téléphone 058 465 50 50
Fax 058 465 50 58
verkauf.zivil@bbl.admin.ch
Bulletin 33
16 août 2016
ISSN 1420-4274
498
500
Statistique Sentinella
502
Politique de la santé
Compétences en matière de santé en Suisse :
une étude tire un bilan mitigé
503
Campagne de communication
SmokeFree
505
Le don d’organes
507
Bulletin 33
Maladies transmissibles
Déclarations des maladies infectieuses
16 août 2016
Sommaire
499
Maladies transmissibles
Déclarations des maladies infectieuses
Situation à la fin de la 31e semaine (09.08.2016)a
a
Déclarations des médecins et des laboratoires selon l’ordonnance sur la déclaration. Sont exclus les cas de personnes domiciliées en
dehors de la Suisse et de la Principauté du Liechtenstein. Données provisoires selon la date de la déclaration. Les chiffres écrits en
italique correspondent aux données annualisées : cas/an et 100 000 habitants (population résidente selon Annuaire statistique de la
Suisse). Les incidences annualisées permettent de comparer les différentes périodes.
b
Voir surveillance de l’influenza dans le système de déclaration Sentinella : www.bag.admin.ch/sentinella.
c
N’inclut pas les cas de rubéole materno-fœtale.
d
Femmes enceintes et nouveau-nés.
e
La déclaration obligatoire d'infection à virus Zika a été introduite le 7.3.2016.
f
Inclus les cas de diphtérie cutanée et respiratoire, actuellement il y a seulement des cas de diphtérie cutanée.
Semaine 31
201620152014
Dernières 4 semaines
201620152014
Dernières 52 semaines
201620152014
Depuis début année
201620152014
4
0.60 5
0.80 1
0.20 103 1.20 71 1.40 Transmission respiratoire
16 août 2016
1
Haemophilus
influenzae : maladie invasive 0.60 107 1.30 89 1.10 1
Infection à virus influenza, 0.60 types et sous-types
b
saisonniers
2
1.30 1
0.60 2
0.30 4
0.60 10 1.60 Légionellose
7
4.40 7
4.40 6
3.80 43 6.80 31 4.90 42 6.60 397 4.80 344 4.20 281 3.40 204 4.10 193 143
3.90 2.90
Méningocoques :
maladie invasive
1
0.60 2
1.30 4
0.60 3
0.50 2
0.30 46 0.60 47 0.60 44 0.50 37 0.80 33 23
0.70 0.50
Pneumocoques :
maladie invasive
10 6.30 4
2.50 4
2.50 29 4.60 29 4.60 26 4.10 842 10.20 807 9.80 813 9.80 Rougeole
2
1.30 1
0.60 2
0.30 6
0.90 1
0.20 60 0.70 26 0.30 70 0.80 Rubéolec
5
0.06 3
0.04 Rubéole, materno-fœtaled
Tuberculose
21 9
11 13.20 5.70 6.90 37 5.80 33 5.20 3719 5801 1534 44.90 70.10 18.50 73 66
1.50 1.30
46 7.20 585 7.10 509 6.20 3584 5736 1514
72.60 116.30 30.70
536 584 569
10.90 11.80 11.50
48 1.00 4
2
0.08 0.04
482 5.80 21 17
0.40 0.30
354 7.20 314 278
6.40 5.60
Bulletin 33
Transmission féco-orale
Campylobactériose
172 162 194 108.10 101.80 121.90 Hépatite A
2
1.30 1
0.60 Infection à E. coli
entérohémorragique
16 10.00 10 6.30 4
2.50 Listériose
1
0.60 1
0.60 Salmonellose, S.
typhi/paratyphi
1
0.60 Salmonellose, autres
45 46 31 28.30 28.90 19.50 Shigellose
2
1.30 Office fédéral de la santé publique
Unité de direction Santé publique
Division Maladies transmissibles
Téléphone 058 463 87 06
500
2
1.30 693 693 746 108.90 108.90 117.20 7627 6907 7863 92.20 83.50 95.00 4409 3580 4320
89.40 72.60 87.60
4
0.60 5
0.80 38 0.50 47 0.60 56 0.70 22 0.40 23 33
0.50 0.70
60 9.40 35 5.50 12 1.90 429 5.20 197 2.40 99 1.20 270 5.50 130 58
2.60 1.20
4
2.50 2
0.30 3
0.50 11 1.70 57 0.70 64 0.80 100 1.20 34 0.70 30 66
0.60 1.30
4
0.60 1
0.20 1
0.20 23 0.30 17 0.20 26 0.30 15 0.30 9
15
0.20 0.30
2
1.30 132 131 110 20.70 20.60 17.30 9
1.40 15 2.40 9
1.40 1440 1215 1279 17.40 14.70 15.50 215 2.60 142 1.70 146 1.80 676 570 591
13.70 11.60 12.00
108 2.20 72 74
1.50 1.50
ituation actuelle sur «Infection à virus influenza, types et sous-types saisonniers»:
S
www.bag.admin.ch/sentinella > Données Influenza
Situation actuelle sur «Rougeole»: www.bag.admin.ch/rougeole
▶ ▶ ▶ ▶ ▶ ▶ Maladies
transmissibles
Semaine 31
201620152014
Dernières 4 semaines
201620152014
Dernières 52 semaines
201620152014
Depuis début année
2016 20152014
Transmission par du sang ou sexuelle
Chlamydiose
147 166 150 92.40 104.30 94.30 724 669 737 113.80 105.10 115.80 10912 9696 9548 131.90 117.20 115.40 6518 5763 5760
132.10 116.80 116.80
Gonorrhée
42 33 16 26.40 20.70 10.00 180 138 110 28.30 21.70 17.30 2337 1727 1606 28.20 20.90 19.40 1498 1096 954
30.40 22.20 19.30
Hépatite B, aiguë
2
1.30 Hépatite B, total déclarations
Hépatite C, aiguë
25 20 3
1.90 Hépatite C, total déclarations
Infection à VIH
22 19 25 5
17 31 3.10 10.70 19.50 36 5.70 Syphillis
25 30 28 15.70 18.80 17.60 128 96 5
3
0.80 0.50 70 3
1.90 5
0.80 69 22 Sida
5
0.80 95 51 8.00 10 1.60 108 45 7.10 1
0.20 101 81 90 15.90 12.70 14.10 30 0.40 57 0.70 16 0.30 18 30
0.40 0.60
1428 1358 1421 853 801 38 0.50 37 0.40 45 0.50 62 0.80 1443 1568 1656 546 6.60 55 0.70 518 6.30 86 1.00 600 7.20 122 1.50 1123 1063 1083 13.60 12.80 13.10 17 0.30 895 336 6.80 26 0.50 848
31 40
0.60 0.80
883 978
336 346
6.80 7.00
51 54
1.00 1.10
708 637 638
14.40 12.90 12.90
Brucellose
4
0.05 2
0.02 4
0.05 4
0.08 1
2
0.02 0.04
Chikungunya
1
0.60 2
1.30 3
1.90 1
0.20 3
0.50 13 2.00 37 0.40 75 0.90 30 0.40 22 0.40 24 27
0.50 0.60
Dengue
3
1.90 1
0.60 8
1.30 9
1.40 7
1.10 201 2.40 146 1.80 163 2.00 103 2.10 89 71
1.80 1.40
Encéphalite à tiques
14 8.80 7
4.40 52 8.20 28 4.40 26 4.10 176 2.10 113 1.40 163 2.00 134 2.70 73 73
1.50 1.50
Fièvre du Nil occidental
1
0.01 Fièvre jaune
Fièvre Q
1
0.60 Infection à Hantavirus
2
0.02 1
0.01 1
0.01 1
0.02 1
1
0.02 0.02
Infection à virus Zikae
28 0.30 28 0.60 Paludisme
9
5.70 33 5.20 411 5.00 348 4.20 206 2.50 191 3.90 190 145
3.80 2.90
Trichinellose
1
0.01 1
0.01 Tularémie
1
0.60 8
1.30 55 0.70 43 0.50 Botulisme
3
0.04 Diphtérief
1
0.20 8
0.10 1
0.60 5
3.10 2
1.30 2
1.30 11 6.90 3
1.90 2
0.30 3
0.50 1
0.20 23 3.60 5
0.80 3
0.50 44 6.90 6
0.90 50 0.60 41 0.50 32 0.40 33 0.70 21 20
0.40 0.40
Bulletin 33
6
3.80 16 août 2016
Zoonoses et autres maladies transmises par des vecteurs
1
0.02 24 0.30 24 0.50 18 13
0.40 0.30
1
0.01 1
0.02 1
0.02
7
0.08 1
0.01 4
0.08 6
0.10 13 0.20 19 0.20 19 0.20 7
0.10 12 9
0.20 0.20
1
0.01
Autres déclarations
1
Maladie de Creutzfeldt-Jakob
0.60 Tétanos
1
0.20 2
0.30 501
Maladies transmissibles
Statistique Sentinella
Déclarations (N) sur 4 semaines jusqu'au 5.8.2016 et incidence par 1000 consultations (N/103)
Enquête facultative auprès de médecins praticiens (généralistes, internistes et pédiatres)
Semaine
28293031
Moyenne de
4 semaines
Thème
Suspicion d'influenza Oreillons Pneumonie Coqueluche Piqûre de tiques Borréliose de Lyme Herpès Zoster Névralgie post-zostérienne Médecins déclarants Bulletin 33
16 août 2016
Données provisoires
502
NN/103
4
0
17 1
29 18 11 2
121 N N/103
0.4 0
1.6 0.1 2.7 1.7 1.0 0.2 11 0
2
2
32 12 6
0
97 N N/103
1.4 0
0.2 0.2 4.0 1.5 0.7 0
1
0
7
2
11 9
11 0
85 N N/103
0.2 0
1.1 0.3 1.7 1.4 1.7 0
4
0
4
1
11 7
6
1
83 N N/103
0.7 0
0.7 0.2 1.8 1.2 1.0 0.2 5
0
7.5 1.5 20.8 11.5 8.5 0.8 96.5
0.7
0
0.9
0.2
2.5
1.5
1.1
0.1
Politique de la santé
d’excellentes compétences en matière de santé. Le niveau est satisfaisant chez plus d’un tiers de la population,
problématique chez 45 % et insuffisant chez 9 %. Tels
sont les résultats d’une étude comparative entre la Suisse et huit États-membres de l’Union européenne (UE).
Par compétences en matière de
santé, on comprend la capacité de
chaque individu à prendre au quotidien des décisions qui ont une influence positive sur la santé.
L’étude comprend trois volets : la
gestion de la maladie, la prévention
des maladies et la promotion de la
santé. Il ressort de ce rapport que
les principaux obstacles rencontrés par la population suisse portent
sur la compréhension et l’évaluation des informations sur la prévention des maladies. Les répondants
ont par exemple de la peine à répondre aux questions portant sur
l’utilité de la vaccination et sur les
vaccins nécessaires dans tel ou tel
cas. Ils ont également des difficultés à décider s’il est utile de se vacciner contre la grippe. En outre, les
incertitudes quant aux examens de
dépistage et à la fiabilité des renseignements fournis dans les médias sur les risques pour la santé
sont courantes.
Dans le domaine de la gestion de
la maladie, la population résidant en
Suisse a de la difficulté à soupeser
les avantages et les inconvénients
d’un traitement et à décider quand
demander un deuxième avis médical, tout comme les personnes interrogées vivant dans des Étatsmembres de l’UE (Allemagne,
Autriche, Bulgarie, Espagne, Grèce,
Irlande, Pays-Bas, Pologne).
En ce qui concerne la promotion
de la santé, la population résidant
en Suisse rencontre des difficultés
à trouver des informations sur la
façon de rendre un lieu de vie favorable à la bonne santé. Par ailleurs,
elle a également du mal à estimer
l’influence du lieu de vie sur la santé
et le bien-être. De plus, ils peinent à
obtenir des indications sur les changements politiques qui peuvent
avoir des conséquences sanitaires
et, pour finir, à comprendre les données inscrites sur les emballages
des denrées alimentaires. De ma-
nière générale, ces résultats coïncident avec ceux de la population
des États-membres de l’UE.
Dans le domaine de la gestion de
la maladie, les personnes vivant en
Suisse ont plus de facilité à se
conformer aux instructions de leur
médecin ou du pharmacien ou à
comprendre leurs explications sur
la prise d’un médicament. Par ailleurs, dans les domaines de la prévention des maladies et de la promotion de la santé, ils saisissent
aisément les avertissements
concernant les comportements
nuisibles à la santé et savent comment se renseigner sur un comportement sain.
Les personnes disposant d’un
bon niveau de formation et bénéficiant d’une bonne situation financière ont de meilleures compétences en matière de santé que
celles qui ont du mal à payer leurs
factures en général, les honoraires
des médecins ou les médicaments.
Le lien entre compétences en matière de santé et activité sportive est
indéniable : les personnes qui font
régulièrement du sport ont de meilleures compétences, tout comme
celles qui ont souscrit à une assurance complémentaire pour les traitements ambulatoires.
Les compétences sont légèrement plus élevées chez les
femmes que chez les hommes.
Elles ont tendance à baisser à mesure que l’âge augmente. C’est
surtout chez les personnes âgées
de 76 ans et plus que la plus forte
proportion de compétences insuffisantes est constatée. C’est également dans cette tranche d’âge
que l’on relève la part la plus élevée de personnes disposant d’excellentes compétences en matière
de santé. Alors qu’il y a moins
d’exceptions dans les extrêmes
chez les plus jeunes, l’écart se
creuse avec l’âge. Les réponses
données par des personnes d’ori-
gine turque ou portugaise montrent
que le contexte migratoire n’influence que partiellement l’étendue des compétences en matière
de santé.
Les personnes vivant en Suisse
ayant une compétence plus faible
en matière de santé sont, avec
une forte probabilité, des fumeurs.
Cet état de fait ne s’observe par
contre pas dans le cadre d’une
consommation d’alcool faible ou
modérée : celle-ci tend à être supérieure chez les personnes ayant
des compétences plus élevées en
matière de santé, un fait également observé dans l’étude HLSEU. En revanche, plus la compétence en santé est grande, moins
on observe de consommation excessive d’alcool.
L’étude présente également les
répercussions de ces compétences
sur la santé, notamment sur le volume des prestations médicales
sollicitées. À l’instar des ressortissants de l’UE qui ont participé à
cette enquête, les ressortissants
suisses ayant de faibles compétences s’estiment souvent en
moins bonne santé et sont plus longuement touchés en cas de problème de santé. En outre, le nombre
de séjours à l’hôpital baisse lorsque
les compétences en matière de
santé augmentent.
L’étude a été menée conjointement par l’Office fédéral de la santé publique, l’Office fédéral de la
sécurité alimentaire et des affaires
vétérinaires ainsi que la fondation
Promotion Santé Suisse en automne 2015. Un échantillonnage
représentatif de la population
suisse, comprenant aussi des personnes d’origine turque et portugaise, y a participé. L’enquête se
basait sur un questionnaire élaboré
dans le cadre d’un projet de l’UE
(Health Literacy Survey, HLS-EU)
où la population de plusieurs Etatsmembres de l’UE a été interrogée
entre 2009 et 2012. Les résultats
de l’étude suisse peuvent donc
être comparés avec ceux des
Etats-membres de l’UE. Le données de l'enquête suisse sont
mises gratuitement à disposition
de toutes les chercheuses et chercheurs intéressés à les exploiter, et
peuvent être demandées à l'Office
fédéral de la santé publique OFSP
via dijana.tavra@bag.admin.ch.
Bulletin 33
En Suisse, une personne sur dix dispose
16 août 2016
Compétences en matière de santé en Suisse : une étude
tire un bilan mitigé
503
▶ ▶ ▶ ▶ ▶ ▶ Politique
de la santé
Bulletin 33
16 août 2016
Contact:
Office fédéral de la santé publique
Unité de direction Politique de la santé
Division Stratégies de la santé
Téléphone 058 463 06 01
salome.vongreyerz@bag.admin.ch
504
Campagne de communication
SmokeFree
Programmes nationaux de prévention
E R.
M
U
F
E
D
É
ÊT
R
R
E.
A
R
A
I
A
O
I
F
N
E
O
L
T
Z
N
A
UVE
O
P
S
U
O
V
,
r
I
h pour arrête
c
a
o
c
n
u
V O U S AU S S
e
h
roc
tion
tre p
Faites de vo r au moyen de l’applica
de fume
*
Bulletin 33
uddy .
B
e
e
r
F
e
k
o
Sm
16 août 2016
Une campagne conjointe de I’OFSP, des cantons et des ONG,
financée par le fonds de prévention du tabagisme.
* Informations sur l’application gratuite
et le lien de téléchargement sur www.smokefree.ch
Je suis plus fort.
505
Campagne de communication
Le don d’organes
Biomédecine
Carte de
donneur d’organes
16 août 2016
Déclaration pour ou contre le
prélèvement d’organes, de tissus et de cellules à
des fins de transplantation
Le don d’organes sauve des vies.
Décidez-vous.
Bulletin 33
Et informez vos proches.
transplantinfo.ch
507
Anz_BAG_Spendekarte_210x297_SW_UC_df.indd 2
02.09.15 11:15
Indiquer les changements
d’adresse :
Bulletin de l’OFSP
OFCL, Diffusion publications
CH-3003 Berne
Bulletin 33/16
CH-3003 Berne
Post CH AG
P. P. A
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
4 747 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler