close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Ali bongo a poursuivi sa course au pouvoir à Port

IntégréTéléchargement
Présidentielle 2016 : Ali bongo a poursuivi sa
course au pouvoir à Port-Gentil
Libreville, Gabon (gabonactu.com) – le président sortant Ali Bongo a poursuivi
lundi sa course pour conserver son pouvoir à Port-Gentil, rapporte un communiqué
de son état major de campagne.
Avant d’arriver à Port-Gentil, Ali Bongo Ondimba a tour à tour tenu des brefs meetings à Omboué et
Gamba. À Port-Gentil, dans le stade Pierre Claver Divoungui plein à craquer, Ali Bongo s’est
présenté comme le candidat du changement. Son slogan c’est d’ailleurs « changeant ensemble ».
Ali Bongo a affirmé d’avoir apporté des grands changements dans la province de l’Ogooué Maritime.
Malgré la crise économique, la province a enregistré la construction d’un aéroport de classe
internationale. Un nouveau stade de 20 mille places est en cours de finition. Les voiries urbaines
sont réhabilitées. La route Port-Gentil Omboué avance à pas de géant.
« Après des années à développer les infrastructures, la CNAMGS, je ne peux pas être satisfait : trop
de compatriotes souffrent et sont au chômage. Pour eux il faut continuer le combat ! », a-t-il nuancé
reconnaissant que les défis à surmonter sont encore énormes d’où l’appel de voter pour lui le 27
août prochain.
Pour le prochain mandat, le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) et des partis alliés rêve
d’engager les jeunes dans des métiers d’avenir, d’offrir aux femmes une pleine autonomie dans la
société.
« C’est une révolution politique que je vous propose avec l’égalité des chances »
Ali Bongo Ondimba a répété face aux dizaines de milliers de personnes rassemblées: que l’égalité
des chances doit arriver pour « lutter et mettre fin aux privilèges ».
« C’est une révolution politique que je vous propose avec l’égalité des chances », a lancé le candidat
face à une foule prête à le soutenir comme il le demande « pour réussir ensemble ce grand
changement ».
Pour atteindre cet objectif, le candidat a appelé les Gabonais à préserver la concorde et la paix.
« Sans paix, nul progrès. Sans unité, cette révolution politique et sociale pour tous ne peut
survenir », a-t-il dit.
Vivi Mapassa
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
67 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler