close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

18-08-2016-Depeche-de-Tahiti

IntégréTéléchargement
Billabong Pro 2016
P. 19
n° 17 178
Jeudi 18 août 2016
Photo : Florent Collet
300 fans
à la rencontre
des surfeurs
journal@ladepeche.pf 40 46 43 43 - 150 F
LIAISONS INTERNET
Éducation
P. 14
Le vice-recteur fait
le point sur la rentrée
Les occasions manquées
du câble sous-marin
Judo
Photo : DR
Teraimatuatini
veut intégrer
le pôle France
P. 29
Histoire
La mémoire
de Chim Soo Kung
tournée en film
P. 18
Moorea
Papetoai offre le repas
aux matahiapo
P. 25
Photo : archives LDT
Photo : Jeannot Rey/LDT
La Polynésie française a décidé de ne pas se raccorder au câble
Hawaiki, qui serait en cours de construction entre la Nouvelle-Zélande
et les États-Unis. Le Pays a-t-il un plan B, comme son fameux câble
Chine-Chili dont il parle régulièrement ? La présidence et l’OPT restent
muets sur le sujet. À tel point que des opérateurs privés, comme Viti,
tapent du poing sur la table et attendent des projets concrets.
P. 12
2
|
La Dépêche
Les Annonces efficaces de La Dépêche de Tahiti
Votre annonce par téléphone 40 475 238
Depuis 1964
Votre annonce par mail annonces@rpp.pf
Jeudi 18 août 2016
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
EMPLOI
DEEP NATURE SPA POLYNESIE
FRANCAISE
Recrute pour septembre 2016
Tetiaroa : ASSISTANT SPA
MANAGER
Recrute pour décembre 2016
Bora Bora : SPA MANAGER
Tetiaroa : RECEPTIONNISTE DE
SPA
Expérience poste similaire
demandée
Excellent niveau d’Anglais
Transmettre CV + photo + lettre de
motivation
Email :
administrationtahiti@deepnature.fr
F1608-291
Cherche esthéticienne animatrice
en pharmacie à mi-temps
patentée. Envoyer CV+ lettre de
motivation par email:
isabelleb@mail.pf
PV1039-84269
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Juriste, CDI, Dip. oblig. MASTER, Exp.
oblig. de 2 à 5 ans, Offre 673038.
PV1039-84765
LE SEFI RECHERCHE pour PUNAAUIA
1 Directeur / Directrice stratégique,
CDI, Dip. oblig. MASTER 1, Exp. oblig.
de 5 à 10 ans, Offre 673292.
PV1039-84766
LE SEFI RECHERCHE pour ARUE
2 Médecin du travail, CDI, Dip. oblig.
DES Médecine, Offre 674774.
PV1039-84767
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Directeur / Directrice d’établissement d’enseignement privé, CDI, Dip.
oblig. MASTER 2, Exp. oblig. de 5 à 10
ans, Offre 674828.
PV1039-84768
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Responsable de projet informatique,
CDI, Dip. oblig. LICENCE, Exp. oblig.
de 2 à 5 ans, Offre 678318.
PV1039-84769
COURS PARTICULIERS
Français - Anglais
Primaire - Secondaire
Remise à niveau
Soutien scolaire/ Aide aux
devoirs
Pirae Tél. 87 77 16 90
F1607-331
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Coordonnateur / Coordonnatrice
Sécurité, Protection de la Santé -SPS, CDI, Dip. oblig. CFP niv.II, Exp. oblig.
de 5 à 10 ans, Offre 678390.
PV1039-84770
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Ingénieur / Ingénieure d’analyse et
de programmation en informatique
de gestion, CDI, Dip. souh. INGÉNIEUR,
Exp. oblig. de 2 à 5 ans, Offre 678800.
PV1039-84771
Du Mardi 23 au Vendredi 26 août Météo-France propose NAVISTAGE,
une formation à la « Météorologie pour la navigation et les activités
maritimes en Polynésie-française », elle sera animée par des spécialistes
de Météo-France.
Le contenu du stage comprend :
• Les paramètres météorologiques, l’interprétation des cartes
météorologiques, la frontologie
• L’état de la mer, la houle, la mer du vent
• Les effets locaux, les phénomènes météo
• Pratique : navigation en temps perturbé, utilisation de Navimail.
Durée du stage : 4 soirées de 2 heures (de 1800 h à 2000 h).
Le stage se déroule à la Direction Interrégionale de Météo-France
en Polynésie-française, Aéroport de Tahiti - Faa’a.
Inscriptions - renseignements : 40 80 33 00 ou 40 80 33 41
Renseignements sur notre site internet : www.meteo.pf
139246D/17.08
LE SEFI RECHERCHE pour VAITAPE
1 Directeur administratif et financier
/ Directrice administrative et financière -DAF-, CDI, Dip. oblig. DESS, Exp.
oblig. de 2 à 5 ans, Offre 679579.
PV1039-84772
LE SEFI RECHERCHE pour PAPETOAI
1 Directeur / Directrice de la restauration, CDI, Dip. oblig. BTS, Exp. oblig.
de 2 à 5 ans, Offre 680007.
LE SEFI RECHERCHE pour FAA’A
1 Responsable de boutique, CDI, Dip.
oblig. LICENCE, Exp. oblig. de 2 à 5
ans, Offre 680885.
PV1039-84776
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Responsable de station-service, CDI,
Dip. oblig. BTS, Exp. oblig. de 1 à 2
ans, Offre 681143.
PV1039-84773
PV1039-84777
LE SEFI RECHERCHE pour ANAU
1 Adjoint / Adjointe d’exploitation
informatique, CDI, Dip. oblig. BTS, Exp.
oblig. de 2 à 5 ans, Offre 680829.
PV1039-84774
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Responsable logistique, CDI, Dip.
oblig. MAITRISE, Exp. souh. de 1 à 2
ans, Offre 681148.
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Directeur administratif et financier
/ Directrice administrative et financière -DAF-, CDI, Dip. oblig. DECF, Exp.
oblig. de 5 à 10 ans, Offre 680859.
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Directeur / Directrice du marketing,
CDI, Dip. oblig. DUT, Exp. oblig. de 2
à 5 ans, Offre 681184.
PV1039-84775
PV1039-84778
PV1039-84779
LE SEFI RECHERCHE pour TAIOHAE
1 Homme sage-femme / Sage-femme, CDD, Dip. oblig. DE sage-femme,
Exp. souh. de 2 à 5 ans, Offre 672712.
PV1039-84780
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Réviseur / Réviseuse des comptes,
CDD, Dip. oblig. DCG, Exp. oblig. de
2 à 5 ans, Offre 673656.
PV1039-84781
LE SEFI RECHERCHE pour FAA’A
1 Technicien / Technicienne d’intervention en froid industriel, CDD, Dip.
oblig. BTS, Exp. oblig. de 2 à 5 ans,
Offre 674266.
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Juriste, CDD, Dip. oblig. MASTER 2,
Exp. oblig. de 2 à 5 ans,
Offre 674269.
PV1039-84783
LE SEFI RECHERCHE pour PUNAAUIA
1 Technicien / Technicienne de maintenance de réseaux informatiques,
CDD, Dip. oblig. BTS, Exp. oblig. de 2
à 5 ans, Offre 674377.
PV1039-84785
PV1039-84782
LE SEFI RECHERCHE pour PAPEETE
1 Ingénieur / Ingénieure d’analyse et
de programmation en informatique
de gestion, CDD, Dip. oblig. INGÉNIEUR,
Exp. oblig. de 2 à 5 ans, Offre 676559.
LE SEFI RECHERCHE pour PUNAAUIA
1 Technicien / Technicienne de maintenance en systèmes d’alarme et de
sécurité, CDD, Dip. oblig. BTS, Exp.
oblig. de 1 à 2 ans, Offre 674375.
LE SEFI RECHERCHE pour HAO
1 Maître / Maîtresse d’hôtel, CDD, Dip.
oblig. BTS, Exp. oblig. de 5 à 10 ans,
Offre 678713
PV1039-84784
PV1039-84786
PV1039-84788
La Dépêche
Les Annonces efficaces de La Dépêche de Tahiti
Depuis 1964
Votre annonce par téléphone 40 475 238
Jeudi 18 août 2016
IMMOBILIER
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
Votre annonce par mail annonces@rpp.pf
VÉHICULES
v
PV1039-84370
Vds Citroën C3 184000P 5 portes clim
ttes options dist ok révis expert px
690.000f. Tél: 87788898
PV1039-84476
F1608-287
Cherche 1 charrue à 3 disques 1 ripper agricole pr 80CV et 1 tracteur de
24CV TB état de marche. Tel 87724745
PUNAAUIA Green Vallée maison équipée
en dur 3 ch 2 sdb buanderie terrasse vue
Moorea 48 MF TAHITIIMMO 87794617
F1608-230
PAPEETE KAOHA NUI proche écoles
F3 77m 2 +13m 2 piscine 2 pkgs
110000Fcc TAHITI IMMO 87 220633
A saisir Pirae Investissement
maison 170m2 bord de route
Taaone convertie en Local
26,2MF Cab LEVY 87719109
F1608-226
Fiat Punto Grandé 1.2 essence année
2012 clim start and stop 69000km
1°main grande révision okay expertisé. Px 990.000F Tél 87.777.595
PV1039-84210
FIAT PUNTO S 240000 xpf-190000 KM1997.Très bien entretenue (factures).4
pneus, batterie,courroie de distribution NEUFS. MOOREA. Tél. 87.73.98.66
PV1039-84732
PV1039-84814
Chevrolet Aveo LS Boîte auto direc
assist clim 214 000 P 53 000 Kms expertisée révisée 990 000 F. Tel 87296853
PV1039-84176
FIESTA 214000P 67000KMS distribution pneus neufs révisé expertisé
garanti Prix: 990000Frs Tel: 87 296 853
PV1039-84265
Vds Ford Fiesta 217000P 33000km
essen 1ère main manuel clim 3 portes
prix 990.000f. Tel 87792142
PV1039-84442
F1608-242
PAMATAI TE AVA NUI F2 51 m2+ terrasse 21 m 2 1 pkg 1 cellier piscine
s/sports excellent rapport 16 MF TAHITI IMMO 87220633
C2 DIESEL200000P 2 Places 86000Kms
Clim Revisé expertisé Prix:590000Frs
Tel: 87 296 853
F1608-202
PUNAAUIA Villa 225m2 3CH + studio
indépendant + piscine + fare pote e
+ terrain 900m 2 64.9MF. Grégory
89440005 / GROUPE THISSE 40501800
-www.thisse.pf
3
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
C3 DIESEL CLIM 211000P 120000Kms
Distribution Freins neufs révise expertise garanti Px: 890000Frs
Tel 87 296 853
A saisir Isuzu Trooper 157000P TBE
clim diésel révision ok prix 890.000f.
Tél. 87.71.29.51
|
A VENDRE Camion de livraison
FOURGON plateau IVECO TYPE
80E17 N°149488P Moteur
embrayage et freins neufs
Longueur plateau 5,35m Largeur
2,44m 4 tonnes charge utile
Excellent état PRIX HT 4.680.000
FRANCS Moteur garanti 1 an Tél
87781152 / 40532279
F1608-282
F1608-222
Dacia Logan 7 places diesel 215000
P Revise distri ok Clim Ect...Px. 1.090MF.
Tel:89.737.734
PV1039-84663
DUSTER 211000P 70000Kms 1.6L essence revisé expertisé garanti Prix: 1.490
Mfrs Tel: 87 296 853
PV1039-84816
PV1039-84938
F1608-55
PAPEETE KAOHA NUI proche écoles
grand F3 meublé piscine 2 pkgs 25
MF TAHITI IMMO 87 220633
F1608-225
Punaauia Tetavake part loue maison 3ch
2sdb clim garage couv ch.eau sol port
éléct piscine meub équip terrain plat
800M≤ loyer 250.000F Tél 87 33.57.30
F1608-131
Paofai loue grd F4 140m 3ch 2sdb
ch.Eau solaire mblé équip clim terras
pkg couvt port elec prox comodité
Sécu gardien 175000F Tél 87335730
2
FAAA F4 d exception 120 m2 3 ch 2 SDB
2 terrasses + 1 toit terrasse vue magnifique 35 MF TAHITI IMMO 87220633
Vds Hyundai Tucson boit auto 4x4 dir.
assisté rétro élect. clim expertisé révisé. Px 990.000F. Tel 87296853
PV1039-84174
Hyundai i20 - 5 portes 1.2 essence
année 2012 clim 52000km TBEG révisé expertisé. Px 990.000F Tél 87.777.595
PV1039-84213
Vds Hyundai Tucson 198000P 48000km
4x4 ess autom clim excel état prix
1,490MF. Tel 87792142
PV1039-84446
F1608-129
Papeete à vendre zone industrielle
de Titioro droit au bail entrepôt de
800m2 loyer 550.000F Prix 9MF Agence contact Daniel 87.76.81.08
PV1039-84674
PV1039-84469
Dacia Duster diesel 215000P - 37000km
révisé. Px 1.790MF. Tel: 89.737.734
Paofai derrière imm. Santa Anna part
à part loue F3 meublé équipé clim
terrasse 2 parkings sécu calme vue
rade PPT 135.000F libre Tél 87335730
F1608-196
Vds Dacia Logan 5 portes clim
toutes options 57000km révisée
expertisée 890.000F Tél: 87730537
FORD FIESTA 2012 essence 6CV 4
portes 58000kms 990000F (8300 euros)
Tél. 87.20.89.34/87.33.57.17
DODGE DAKOTA SPACE CAB 202000P
4X4 BVA GARANTIE 6 MOIS MIKLUS
FAAA CREDIT SUR PLACES PATRICK
87305300 - 408008555
PV1039-84195
Scooter Daelin 2800km garantie + 2
casques adultes + 1 casque enfant et
python parfait état+ top case. 120.000F.
87799226
F1608-292
GARAGE VILLEDIEU Cher. moteur d’occasion Hyundai Getz moteur 1.1 ess
12 type moteur G4HG année 2007 Tel
40420700
PV1039-84033
Hyundai Getz 1.4L essence automatique année 2008 très faible kilométrage 37000km clim TBEG révisé expertisé. Px 890.000F. Tél 87.777.595
PV1039-84906
Kia K2700 Double cabine 4X4 attelage 196000P 140 000 kms révisé.
1 490 000 Francs. 87 71 62 62
PV1039-84885
Vds Hyundai H1 fourgon clim ttes
options 1ère main révis expert px
890.000F Tél: 87788898
PV1039-84473
F1608-128
F1608-229
PUNAAUIA Miri beau F4 en duplex
superbe vue grande terrasse 2 pkg
32MF TAHITI IMMO 87220633
F1608-228
TAHITI STUDIO À LOUER PPT Loue Studio 36m2 Prince Hinoï meublé bail 1
an Loyer 75.000F CC Tél. 87.79.67.31
F1608-216
Vends Afaahiti 1000m2 viabilisé
c/mont plat ventilé 100m de la
route accès mer/cascade 10,700
Cab LEVY 87293003
F1608-198
PAPEETE CENTRE VILLE à louer studio meub équip 65.000F Tél. 87 764404
F1608-213
PAMATAI TE AVA NUI F1 36 m2 + terrasse 14 m2 1 pkg Piscine gardien s/sports
70000 Fcc TAHITI IMMO 87220633
Htrs Arue Erima quart résident maison 2ch 1sdb tt équipé vue terrasse
garage. 135.000F. Tel: 87.755.559
F1608-273
PIRAE maison 4 chs 3 sdbs équipée
meublée jardin portail électrique prox.
lycée 170000 Fcc TAHITI IMMO 87 220633
F1608-224
PAPENOO PK 14,9 meublée et équipée
4 chs un bungalow indépendant, beau
jardin 150000 Fcc TAHITIIMMO 87 220633
F1608-223
F1608-219
Faaone part vds terrain plat 1207m2
près route moins de 100m de la plage accès mer prix 12,8MF. Tel
87 767 451 / 40 47 52 30 Maréva
F1608-74
Papara villa F3 standing
meublée/équipée limite Paea
Prix 160000CFP Cab LEVY Olivier
87225643
PAMATAI TEAVANUI F2 51 m + 21 m
1 pkg cellier piscine s/sports gardien
90 000 Fcc TAHITI IMMO 87220633
2
2
F1608-221
Arue à vendre FDC crèche garderie
d’une capacité de 35 enfants toute
équipée Centre Agrée loyer
150.000F/mois hors charges Prix 9MF
Agence contact Daniel 87.76.81.08
F1608-54
A 5min du centre ville grand
F2 76m2,1 chambre climatisée
meublé, équipé avec parking
106000/CC Cab LEVY 87767660
F1608-195
F1608-197
Supermahina part loue maison 3ch
2sdb mblée équi rénov terras jard clôt
loyer 180.000f/TTC. Tel 87747412
Vds BMW 325 ci E90 couleur gris ttes
options clim automatique 100.000km
px 1,6MF. Tél. Tél. 87.70.68.70
PV1039-84067
BMW BVA INT CUIR SPORT 176000P
75000KMS TTO 630I V6 3L MIKLUS
CREDIT SUR PLACE PATRICK 87305300408008555
PV1039-84193
BMW Série 1 118D 187000P boite auto
toutes options bon état révisée expertisée Prix 1,390MF Tel 87730537
PV1039-84462
BMW X 6, 5.0i, 407ch, V 8 essence, 2
turbos ; an 2009, 55.000 KM entretien
BMW
px: 6 MF. Tel 87.20.57.72
PV1039-84268
F1608-171
Htrs Arue charmante maison standing 1ch calme vue tout confort loyer
125.000f. Tel: 87.755.559
F1608-39
Citroën New C3 209000P, 46000Kms,
distribution chaine clim bel état. Px.
1.180.000 F Tél 87 33 16 10
PV1039-81610
Pour paraître dans cette rubrique contacter le 40.47.52.77
4
|
La Dépêche
Les Annonces efficaces de La Dépêche de Tahiti
Votre annonce par téléphone 40 475 238
PAJERO 4X4 CLIM 125000P 148000kms
pneus neufs Prix: 790000Frs Tel:
87 296 853
PV1039-84131
PV1039-84937
Mitsubishi L200 Sportero 3,2
DID(moteur Pajero) boite auto
60 000 kms Bluetooth attelage etcÖ
Possibilité de reprise de votre ancienne voiture. 2 690 000 Francs.
87 71 62 62
PV1039-84887
Peugeot 206 166000P 4 portes révisée distrib neuve pas de clim Prix
450.000F Tél 87 33 16 10
PV1039-83060
Vds Peugeot 207 195000P 49000km
esse 1,4l manuel clim 5 prtes 1ère
main px 990.000f. Tel 87792142
PV1039-84439
Peugeot 207 1.4 24 000 kms seulement. Révision effectuée. 186000P
Aout 2007. Possibilité de reprise de
votre ancienne voiture. 950 000 Francs.
87 71 62 62
PV1039-84883
PATRIOT DIESEL MANUELLE 195000P
57000kms Revisé expertise garanti
Prix: 1.790 Mfrs Tel: 87 296 853
PV1039-84071
WRANGLER SPORT 43000KMS Diesel
Automatique Prix: 3.490Mfrs Tel:
87 296 853
MICRA AUTOMATIQUE 9000KMS annee
2014 etat neuf Prix: 1.490Mfrs Tel:
87 296 853
PV1039-84070
PV1039-84069
NISSAN NAVARA 177000P DBC 4P BVA
MIKLUS CREDIT SUR PLACE PATRICK
87305300-408008555
JEEP SPORT BVA 227000P 20000KMS
TT OP 5P INT CUIR GAR 6M MIKLUS
CREDIT SUR PLC PATRICK 87305300408008555
Nissan Navara D40 DC 4X4 Boite auto
63 000 kms 183000P révisé. Possibilité de reprise de votre ancienne voiture. 2 290 000 Francs. 87 71 62 62
PV1039-84191
Vds Mazda BT50 space cab 182000P
2.5l diésel jante alu traitem benne
courroi dist ok BE révis 1,690MF. Tél:
87730537
PV1039-84194
PV1039-84886
Nissan Murano 4x4 année 2006 cuir
clim Bose toit ouvrant pneus neufs
85000km auto révisée expertisée Prix
1,790MF Tél 87.777.595
PV1039-81038
Peugeot 107 Direction assist clim
198 000 P 50 000 Kms 1 ère Main expertisée révisée
790 000 Fr.87296853
PV1039-84178
1007 DIESEL 67000KMS 183000P distribution pompe à eau démarreur
pneus neufs Prix: 690000Frs Tel:
87 296 853
PV1039-84343
CLUBMAN COOPER S 38000kms
201000P etat exceptionnel Prix:
1.790Mfrs Tel: 87 296 853
PV1039-84813
Peugeot 307 2L HDi (diesel)
100.000kms année 2003 distrib ok
révisée clim Prix 580.000F Tél
89 737 734
PV1039-84935
Peugeot 307 BVA - 1,6L 60000km distribution neuve révisé. Px 690.000F.
Tel: 87.33.16.10
PV1039-84940
308 1ÈRE MAIN 207000P 60000Kms
1.6L distri Chaine revisé expertisé
garanti Prix: 1.190Mfrs Tel: 87 296 853
PV1039-84582
PEUGEOT PARTNER Diesel 1,9L 5 places
clim révisée courroie 85000km Prix
750.000F Tél. 89.72.36.06
PV1039-84505
PV1039-83764
PV1039-84472
Mercedes C180 Kompressor BVA Full
options 1ère main 171000P intér cuir,
distri chaîne, pneus neufs Prix 990.000
F Tél 87 33 16 10
Jeudi 18 août 2016
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
VÉHICULES
Hyundai H1- 9 places diesel 215000P
- 120000km bel état clim. Px. 1.890MF.
Tel: 89.737.734
Depuis 1964
Votre annonce par mail annonces@rpp.pf
Peugeot 206+ 1,4L essence 1°main
année 2014 clim 57000km révision +
distribution okay expertisé. Prix.
1,250MF. Tél 87.777.595
PV1039-84598
REANULT CAPTUR 226000P BVA TT OP
1ER MAIN 30000 KMS GAR 6M MIKLUS CREDIT SUR PLACE PATRICK
87305300-408008555
PV1039-84192
Hyundai Galoper II 7 places
137000P - 200000km moteur, frein,
amortisseur, pneus neuf très bon
état. Px 800.000F. Tél. 89.53.33.53
PV1039-83879
PV1039-84478
Renault Clio II - 1,4L - 16V - 62000km
distribution neuve révisé expertisé.
Px 690.000F. Tel: 89.737.734
PV1039-84939
PV1039-84336
PV1039-84510
PV1039-84727
GOLF DIESEL MANUELLE 185000P
90000Kms 1ère Main revisé expertisé garanti Prix:990000Frs Tel: 87 296 853
RENAULT MEGANE 180000P MOTEUR
ESSENCE 2L BOÎTE AUTO. VÉHICULE
EXPERTISE. PRIX 690.000XPF. TEL
89.56.84.77
Vds Golf 5 boite manuel 189000P ttes
options révis BE prix 890.000f. Tél:
87788898
PV1039-83175
PV1039-84387
Renault Megane RS F1 Team 230 ch,
65 000 kms super état, kit distribution pompe à eau neuf. Possibilité de
reprise de votre ancienne voiture.
1 790 000 Francs. 87 71 62 62
PV1039-84882
PV1039-84074
PV1039-84467
Polo 1,4L - 167000P - 80000km sans
clim. Px 580.000F. Tel: 87.33.16.10
PV1039-84941
VOLKSWAGEN TIGUAN 206000P 2L TT
OP 70000KMS 2.990MF GAR 6M MIKLUS CREDIT SUR PLACE PATRICK
87305300-408008555
PV1039-84190
RENAULT KOLEOS 2015 1,6L.
Essence. Boite de Vitesse
Automatique. Climatisation. Lèves
vitres électriques avant arrière.
Radio CD/MP3 Bluetooth. Gris
métallisé. Mise en circulation en
octobre 2015. Moins de 9000 km ;
Révisée juillet 2016.Etat neuf.
Disponible le 1° août. 87215416
PV1039-84303
MG CAB 1800 65000kms revisé expertisé Prix: 990000Frs Tel: 87 296 853
Great Wall 4x4 Pick-Up 189000P clim
diesel pneus neufs révise bel état. Px.
890.000F Tél 89 737 734
PV1039-
Cherche 1 charrue à 3 disques
1 ripper agricole pr 80CV et
1 tracteur de 24CV TB état de
marche. Tel 87724745
PV1039-84763
PV1039-84620
PV1039-84413
Camion Plateau équipé de grue châssis cabine Mercedes Ateco année 2005,
200 000 km excel etat PTAC 12 T 3,0
MF HT. Tel 87 756 720
AV Moteur Isuzu KB 2,5L + boite +
pièces Nissan Primera 2,5L TD
5000F/pièce Tél. 87.23.75.96
PV1039-84506
Batterie neuve sans entretien de 44
à 100 Ampères garantie 6 mois de
7 500 Francs à 13 900 Francs.
87 71 62 62
PV1039-84881
Vds boite vitesse automatique Mercedes E290TD valeur 1.000.000F. Px
vente 250.000f. Tel 87259610
PV1039-83826
Vends pneus neufs Camion 285/70R
19,5 valeurs 100.000F/1. Vendu
50.000F/1 ou 175.000F les 4 Tél
87 33 16 10
PV1039-81046
Vds pneus neufs pour camionette
185R15C (charges pneus 504)
20.000F/1. Vendu 7500F/1 + Divers
tailles à 50% Tél 87 33 16 10
PV1039-81047
PV1039-84511
REXTON 7 PLACES 1ÈRE MAIN 167000P
Diesel automatique 170000Kms revisé
expertisé Prix: 1.190Mfrs Tel: 87 296 853
Cse dble emploi Camion Plateau Mercedes équi d’une grue châssis cabine Mod Axor 4x4 An 2007 excel état
175 000 km PTAC 18 T. Px 6,5MF Hors
Taxes. Tel 87 756 720
PV1039-84414
PV1039-84729
Renault Megane Cabriolet 2L essence très peu roulé 35000km cuir clim
169000P état exceptionnel révisé
expertisé. Px. 890.000F. Tél 87.777.595
PV1039-84489
TWINGO 195000P 80000Kms distri
pneus neufs révisé expertisé garanti
Prix: 790000Frs Tel: 87 296 853
Toyota Hilux 219000P - 10000km automatique toutes options casi neuve.
Px 3.900MF. Tél. 89766637
Vds Kangoo 214000P état impec galerie à roulette 80000km px 1,150MF à
débattre. Tel 87772120
Vds Laguna 2 pour pièces essence
boite manuel belle carrosserie px
120.000f négociable. Tél. 87.25.37.63
Renault Twingo 4CV 140000P 65000km
mécanique impeccable prix 490.000f.
Tel 87774981
Vds Toyota Rav 4 5 portes boite auto
totues options distrib à chaïne révisée bon état Prix 1,190MF Tél: 87788898
Vend roulotte chassi long Renault
Master 180000P TBE Prix 2,3Mf
négociable Tel 87301986
PV1039-84735
Vds moto KTM 990 Super Duke
25000km pneus AV neuf prix 750.000f
à débattre. Tel 87792142
PV1039-84449
6
|
La Dépêche
Les Annonces efficaces de La Dépêche de Tahiti
Votre annonce par téléphone 40 475 238
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
DIVERS
Depuis 1964
Votre annonce par mail annonces@rpp.pf
Jeudi 18 août 2016
COMMUNIQUÉS
COMMUNIQUE
Dans le cadre de travaux de terrassements (6 terrasses) dans la
vallée VAIPAO - UTUROA une notice d’impact est ouverte à la
consultation du public à partir du 22 Août pendant 1 mois.
Le public peut consulter les dossiers à la mairie de UTUROA ainsi
qu’au service de l’urbanisme et formuler ses remarques dans les
registres ouverts à cet effet.
LE SMARTHPHONE 3G LE MOINS CHER
DE TAHITI : S4” Dual 2SIM 3G 2CAMFlash 2Bat + coque pour 9.900F, modèle 3G 4,7” à 11.900F et modèle 4,7”
DoubleFlash à 13.900F. WebFB: http://bit.ly/THTPhone
89244562.
139175D/17.08/
PV1039-84277
Vds fûts métaliques 200l très bon état
prix 8000f négociable.
Tel 87724476
F1607-379
OCTAPHONE 5.5” 13Mpx 1Gb8Gb 2SIMDebloquées 2CAMFlash 2Bats + Joli
Etui + CADEAU pour 16.900F. Modele BALEZE 6” à 18.900F. Facebook
http://bit.ly/THTPhone. 89244562.
COMMUNIQUE
PV1039-84278
Cherche Femme pour relation sérieuse infirmière ou inst célibataire.
Tél. 87234910
F1608-278
PLUS des VOLS VINI à l’ecole avec notre
MONTREPhone 1MicroSIM 1SD Bluetooth 1CAM SonFORT Vibreur à
6.900F. DISPO Plusieurs Coloris.
http://bit.ly/THTPhone. 89244562.
PV1039-84285
SMARTPHONES A DOUBLE FLASH PAS
CHER BIG-Ecran 5.5” Quad 1Gb8Gb
2SIM 2Bats + Coque à 14.900F et 5”
Quad + Coque à 13.900F.
http://bit.ly/THTPhone. 89244562.
PV1039-84289
MEGA ÉTANCHE HAUT GAMME 6” Quad
2Gb16Gb 3G-4G 8Mpx à 23.900F. Aussi DISPO Etanche 6” à 19.900F et
Etanche 5” à 17.900F. Tous 2SIM 3G
Wifi BT 2CAMFlash. http://bit.ly/THTPhone. 89244562.
PV1039-84290
Retraité Marine à Taravao cherche personne pour déclaration fiscale sur
internet
Tél. 87761214
F1608-281
NOUVEAUTÉ MEGAPhoneTAblette 7”
DoubleSIM QuadriCore 3G Wifi GPS
1Gb8Gb 1024x600Px 2CAM-Flash avec
tres joli dessin du dos type MOSAÏQUE
+ Etui à 13.900F. http://bit.ly/THTPhone. 89244562.
PV1039-84291
Grand choix de ferrailles à découvrir
sur place.
Tél. 40826584
PV1039-78430
Chaussures de sécurité. Prix. 2 850F.
Tél. 40826584
F1608-113
Du lundi au vendredi à partir de 7h00.
Renseignement.
Tél 87.31.15.98
F1608-290
Propose massage traditionnel de bienêtre du lundi au samedi: 9h à 18H
Tél. 87219939
F1608-289
Massage. Tel 87 35.24.09
F1608-271
PROJECTEUR 1200LUMENS 1080P
1920x1080 Ecran5m 3D RedBleu VGA
HDMI Clé/DD-USB SD à 19.900F. Modéle 800LUMENS à 17.900F et Modéle
140LUMENS à 9.900F. http://bit.ly/THTPhone. 89244562.
PV1039-84282
Enceinte HAUT Parleur Bluetooth BOOSE MS288 MicroSD CléUSB AudioJACK
Reveille pour seulement 12.900F. DISPO en Grise, Rouge et Noire.
http://bit.ly/THTPhone. 89244562.
PV1039-84286
Massage de relaxation.
Tel 87 22 24 75
F1608-186
Guérisseur magnétiseur par don
soulage tte douleur ancien/récente
physique organique psychique etc.
87223269
Godin flat five = 150 000 FCFP + Fender STRATOCASTER US “BLACKIE” signature Clapton : 165.000F + Fender Télécaster deluxe US : 145.000F Tél
87791130
PV1039-83832
VDS PEDALIER GUITARE Pédalier simulateur d’amplis guitare électrique Line
6 Floor Pod Plus Parfait état Prix :
20 000 cfp
Tél. 87.74.23.52
F1608-212
Accompagnement individualisé et
personnalisé de votre démarche VAE.
Vini 87 38 89 14
F1608-46
TABLETTES ANDROID QUAD ALLWINNER A33 2CAM 1GB8GB. La 7”+Coque
à 8.500F, la 9” à 9.900F et la MEGA 10”
à 13.500F. http://bit.ly/THTPhone.
89244562.
PV1039-84281
NETBook MINI-Ordi ANDROID 7” Azerty WIFI Ethernet HDMI SD 2xUSB
1Jack/1Micro à 15.900F et Modéle 10”
à 20.900F. De CADEAU SD16Gb,
CléUSB16Gb
et
FilHDMI.
http://bit.ly/THTPhone. 89244562.
PV1039-84284
Vds Papeete pots et animaux de jardin en terre cuite du Mexique. Différents motifs tailles prix... Tél. 87209504
PV1039-84048
PV1039-84483
L’ORDI LE MOINS CHER DE TAHITI Ultrabook 14” QUAD 2Ghz W8.1 64GbULTRAFastSSD à 36.900F. Modelé
14” avec DD 1.000Gb à 41.900F et
Notebook 15.6” 1.000Gb. à 45.900F.
http://bit.ly/THTPhone.
89244562.
PV1039-84288
BOURRE DE COCO BROYEE Idéale pour
les anthuriums, les orchidées,,la vanille...
Tél. 87.73.56.24
PV1039-84740
Supports pots divers model Tel
87742797 Punaauia
PV1039-84748
PROMO SPORTSCAM ECRAN BALEZE
2” HD1080 Wifi 30Accessoires 30m +
Perche pour 10.900F. Nouveau model
360° Eyefish à 19.900F WebFB: http://bit.ly/THTPhone
Tél 89244562
PV1039-84276
Cherche petite visionneuse pour film
16mm. Tél. 87.73.20.20
PV1039-84929
HYDROMAX DEVELOPPEMENT DU
PENIS la plus puissante de ttes les
pompes 200fois +efficace que tts les
autres pompes
Tél 87331117
PV1039-82304
Location CHAPITEAU CHAISE table
glacière. Bouée gonflable matériels
divers. T 87708520
www.heirailocation.com
PV1039-83828
89223269 MASSAGE PAR ANTOINE
détente plaisir santé énergétique
antidouleur muscul pr Hom Autres
prestations 6/7j
PV1039-83872
Location BETONNIERE 1 sac Ω et Ω
sac, étais, serre-joints, bois
, matériels divers. Tél 87708520
www.heirailocation.com
PV1039-83829
A vendre Machine à glace en état de
marche Prix 300.000F Tél. 87260417
PV1039-84100
Bac en tôle, différentes tailles. Pour
plantations ou atres usages.
Tél. 40826584
A vendre commode pour chaussures,
TV, meubles TV et un appareil DVD
Prix 25.000F l’ensemble Tél. 87260417
PV1039-84106
Achète fruits locaux : pastèques, ananas, papayes, mangues, bananes ect...
Tél. 87771562
PV1039-84346
Vds fûts métaliques 200l très bon
état prix 8000f négociable. Tel
87724476
PV1039-84481
PV1039-78428
Faites des économies, divisez votre
facture d’électricité par 2. Installation
de panneaux solaires de qualité à prix
compétitifs. Tél. 40826584
PV1039-78429
AV CHIOTS SHARPEI nés le 08/06/2016
Tél. 87.27.61.64
PV1039-84503
PANAMA CANAL 05 au 24/10/17
455.000F Lax Cabo Vaillarta Puerto
Quetal Punta Arenas Colon Panama
Cartagène Lauderdale Vegas
Tél. 87773675
PV1039-84758
Réparation pompe injection (fuite de
gazoil etc) Ronald
Tél. 87237596
PV1039-84034
Deux dossiers resteront déposés l'un dans les bureaux de la mairie
de Reao et l'autre dans les locaux du bureau foncier de la Direction
de l'équipement du 8 au 25 août 2016 inclusivement, pour être
communiqués pendant cet intervalle, aux heures d'ouverture des
bureaux de 8h00 à 14h00, aux personnes qui voudront en prendre
connaissance tous les jours de la semaine, les samedi, dimanche
et jours fériés exceptés, et consigner leurs observations sur les
registres ouverts à cet effet.
Les observations sur l'opération pourront également être adressées,
par écrit à Monsieur Khen Khi dit Bernard SIU, nommé commissaire
enquêteur, dont le siège est au bureau foncier de la Direction de
l'équipement - bâtiment de l'arrondissement infrastructure, vallée de
Tipaerui, BP 85 - 98713 Papeete qui les annexera au registre précité.
Service publicité
Tél.40.47.52.77-Fax.40.47.52.50
Aide soignante 35 ans d’expréience
auprès des personnes agées propose accueil et hébergement en petite
unité de vie. Temporaire ou permanent. Soins de qualité. Accueil de gré
à gré (patente).
Tél. 87.76.52.45
PV1039-83871
Ts travaux bâtiments agrandis carrel
mur soutèn maison dur bois plan devis
permis construire ect.. Tel 87354655
PV1039-84235
PV1039-78431
PV1039-84482
Massage dans l’art du bien-être. Lundi à vendredi. Rens. 87 222.690
Recharge clim auto à domicile prix
5000f, contrôle de fuite
déplacement gratuit.
Tel 87798180
Le public est informé que conformément aux dispositions du code
de l'expropriation pour cause d'utilité publique étendu et adapté à
la Polynésie française par la loi n°93-1 du 4 janvier 1993 et le décret
n°95-323 du 22 Mars 1995 et la délibération n°95-88/AT du 27
juin 1995 et qu'en application de l’arrêté n° 707/CM du 7 juin 2016.
En vue de la maîtrise des parcelles de terre nécessaires au
dégagement des obstacles de la trouée d’envol côté Est de l’aérodrome
de Reao dans l’archipel des Tuamotu, il sera procédé à :
1°) une enquête publique préalable à la déclaration d'utilité publique
le projet visé ci-dessus ;
2°) une enquête parcellaire en vue de délimiter exactement les
parcelles de terre nécessaires à cette opération.
Albert SOLIA
139743D/04.08
8
|
La Dépêche
Les Annonces efficaces de La Dépêche de Tahiti
Votre annonce par téléphone 40 475 238
Depuis 1964
Votre annonce par mail annonces@rpp.pf
Jeudi 18 août 2016
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
CARNET
Vente aux enchères publiques sur liquidation judiciaire de la SARL START
(Haura Marine) le samedi 20 août 2016 à 9hrs à Fare Ute - Papeete,
visite sur place le samedi 20 août 2016 de 7h30 à 9hrs.
Seront vendus : 2 bateaux non terminés type Haura – Moules pour coques avec accessoires :
Haura jet - Haura 12-15-17-18.5- 19-20-22-24 – Compresseur DAYTON 676L – Outillages –
Matériel de bureau - lots informatiques et lots divers.
AVIS DE MESSE
Une messe sera célébrée à la mémoire de Pierre POSTAIRE LE MARAIS le
samedi 20 Août à 18 heures en l’église du Sacré Coeur de Arue.
F1608-283
Le Commissaire Priseur, S. LEONTIEFF
Tél : 40.42.02.37 ou 87.77.07.18 - Fax : 40.41.20.31
139254D/17.08
DÉCÈS
Les familles MARSAULT et WONG ont la douleur de vous faire part du décès de
Wenny MARSAULT survenu à l’âge de 53 ans, suite à maladie. Les obsèques
religieuses seront célébrées le jeudi 18 août 2016 à 14h chez Min Chiu à Arue,
suivies de l’inhumation au cimetière chinois au dessus de
l’hippodrome.
Le présent avis tient lieu de faire-part et de remerciements.
F1608-309
SERVICE PUBLICITÉ :
Tél.40.47.52.77 / Fax.40.47.52.50
Courrier électronique : ‹lvilcocq@rpp.pf›
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
ANNONCES LÉGALES
AVIS DE CONSTITUTION
Aux termes d’un acte en date du 05 Juillet 2016 à Papeete, il a été
constitué une société:
FORME : Société Civile Aquacole
DENOMINATION : Epino
OBJET : La pêche hauturière, sous toutes ses formes et au
moyen de toutes techniques légalement autorisées, et le transport
maritime de tous les produits de la pêche, et généralement
l'exploitation des ressources vivantes de la mer territoriale et de
la zone économique exclusive situées au large des côtes de la
Polynésie française.
SIEGE SOCIAL : Punaauia (98718) PK10 Résidence Vaihau
DUREE : 99 années à compter de son immatriculation au registre
du commerce et des sociétés.
CAPITAL : cent mille francs pacifiques (100 000 F CFP)
GERANCE : M LEE Tonio demeurant à Punaauia (98718) PK10
Résidence Vaihau
IMMATRICULATION : au registre du commerce et des sociétés
de Papeete.
Pour avis, le Gérant
139179D/18.08
Société : TAMA’A MAITAI TARAVAO
Entreprise unipersonnelle à responsabilités limitées
Au capital de : 300 000 XPF
Siège social : TARAVAO
MISE A JOUR DES STATUTS
Il résulte des délibérations de l’Assemblée Générale de l’associé
unique en date du 13 août 2016 contenant la décision de modifier
l’objet social de l’EURL. L’objet social de l’EURL sera en première
activité : première activité 5610C Restauration de type rapide,
deuxième activité 5621Z service des traiteurs, La création, la gestion
d’une unité de fabrication alimentaire, de type snack, usine,
alimentaire, L’importation, l’achat de tous matériel, machines,
équipements et produits liés directement ou indirectement à son
activité, L’exploitation de toute activité agro-alimentaire, La
construction , l’installation, l’aménagement, la prise à bail à court
et à long terme.
Pour avis.
Mme POUSSET Michèle, associé unique
139180D 1808
Maître de l'ouvrage : Commune de TUBUAI
Mode de consultation : Appel d'offres ouvert en application des
articles 295 et suivants du Code des Marchés Publics applicables
aux communes.
Critères de sélections des candidatures : Attestations CPS,
TRÉSOR et TVA en cours de validité.
Critères de sélection des offres : Les critères de jugement des
offres sont contenus dans le règlement de la consultation.
Lieu d'exécution : TUBUAI
Objet du marché : Acquisition d’un tractopelle pour le centre
d’enfouissement technique
Date d'envoi à la publication : le 12 août 2016
Date limite de remise des offres : le 23 septembre 2016 avant
12 heures à la mairie de TUBUAI
Durée de validité des offres : 90 jours
Retrait du dossier : Tout candidat à cet appel d’offres peut obtenir
le dossier de consultation en dressant une lettre de candidature
à la Commune de TUBUAI - BP 77 - 98754 TUBUAI
Email : courrier@commune-tubuai.pf
Renseignements : Mairie de TUBUAI - BP 77 Mataura - 98754
TUBUAI - Tél.: 40 93 24 00 - Fax.: 40 95 02 31
Email : courrier@commune-tubuai.pf
139806D 1708
139178D/18.08
Pour passer vos annonces, contactez-nous :
tél. 40 47 52 30 - e-mail. annonces@rpp.pf
APPELS D’OFFRES
AVIS D'APPEL D'OFFRES OUVERT
Pour
UN MARCHÉ DE FOURNITURE
AVIS DE CONSTITUTION
Aux termes d’un acte en date du 13 Août 2016 à Papeete, il a été
constitué une société:
FORME : SARL
DENOMINATION : Tatumu Tahiti
OBJET : L'acquisition, la location et l'exploitation, direct ou indirect
de tout navire ou coque-nue, destiné à des sociétés d'exploitation
de pêche hauturière, ayant leur activité en Polynésie française.
SIEGE SOCIAL : Immeuble KEYALAAvenue Prince Hinoi Papeete
DUREE : 99 années à compter de son immatriculation au registre
du commerce et des sociétés.
CAPITAL : cent milles francs pacifiques (100 000 F CFP)
GERANCE : M. CHING Kevin, demeurant Imm. KEYALA Avenue
Prince Hinoi Papeete
IMMATRICULATION : au registre du commerce et des sociétés
de Papeete.
Pour avis, le Gérant
HAUT COMMISSARIAT
DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANCAISE
CREATION D’UN TRIBUNAL FONCIER A PAPEETE
AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE
1-Pouvoir adjudicateur :
Ministère de la Justice représenté par le Haut-Commissariat de la
République en Polynésie française
2-Mode de passation :
Consultation en procédure adaptée, en lots séparés, soumise aux
dispositions du décret 2016-360 du 25 mars 2016 applicable aux
marchés passés au nom de l’Etat en Polynésie française.
3-Objet du marché :
Le marché consiste en la réalisation du nouveau tribunal foncier
de Vaiami. Les travaux consistent en la rénovation lourde avec
extension de l’ancien dispensaire des Tuamotu Gambier, sur environ
550 m2, en 11 lots séparés.
4-Retrait des dossiers et renseignements :
L’ensemble des renseignements sur cette consultation est
disponible sur :
-le site internet du Haut-commissariat :
www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr/DOSSIERS/Marches-publics
-le site internet du Journal Officiel de Polynésie française :
https://lexpol.cloud.pf/LexpolAfficheMP.php
139253D/16.08
AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT
Maître d’ouvrage : Commune de Paea
Objet du marché : Travaux de fourniture et pose de poteaux
incendie dans la commune de Paea.
Renseignements : Auprès du chargé eau – Tél : 40 54 85 10 –
eau@commune-paea.pf.
Retrait des dossiers : Auprès du chargé eau.
Date et lieu de remise des offres : Mairie de Paea - Bureau du
chargé eau - le 23/09/16 avant 11h00
Critères qui seront utilisés pour le jugement des offres : En
plus des critères énumérés aux articles 295 à 300 du CMP, il sera
retenu le plan de charge, les références de l’entreprise et les
moyens mis en œuvre pour exécuter les travaux dans les délais.
Justificatifs à produire :
- Une déclaration à souscrire
- Une attestation de la CPS et du Trésor Public.
Durée pendant lequel le soumissionnaire reste engagé par
son offre : 90 jours
Date d’envoi à la publication : 17/08/16
Le Maire
Jacquie GRAFFE
139252D/17.08
www.ladepeche.pf
10
|
Jeudi 18 août 2016
Haere mai
L’info express
Édouard Fritch a rencontré
Juan Pablo Marin Fernandez
E
La Dépêche
Comment nous contacter ?
E-mail : journal@ladepeche.pf
L’image du jour
Le président Édouard Fritch a rencontré, hier matin, à la présidence,
le commandant Juan Pablo Marin Fernandez, de la frégate
chilienne Almirante Cochrane, actuellement en escale à Papeete
après avoir participé à la 25e édition de l’exercice naval Rim of
the Pacific (Rimpac), qui a rassemblé une quarantaine de navires
et 25 000 militaires de plus de dix pays. Sur le chemin du retour
à Valparaiso, le bâtiment fera escale à l’île de Pâques.
Au cours de cet entretien, le président Édouard Fritch a souligné
l’importance de la coopération navale dans le Pacifique afin de
protéger et de porter assistance aux populations sinistrées en
cas de catastrophes naturelles. Il a également abordé le thème
de la surveillance de la zone économique exclusive pour la
protection des ressources halieutiques.
E Tahiti Tourisme China à la
conquête du grand ouest de la Chine
E
Photo : DR
Avec la progression constante des ventes de packages pour la
destination Tahiti et ses îles au sein des principales villes chinoises
telles que Beijing, Shanghai, Guangzhou et Shenzhen, Tahiti
Tourisme cible le marché du grand ouest de la Chine.
Seulement quatre agences de la région vendent la destination.
Tahiti Tourisme China s’est rendu à Chengdu, capitale de la
province du Sichuan, les 25 et 26 juillet, afin d’y rencontrer sept
agences de voyage. Les réunions de travail ont porté sur le développement du tourisme haut de gamme dans le grand ouest
de la Chine, notamment grâce à la formation de 19 agents de
voyage sur les produits et atouts touristiques de la destination
Tahiti et ses îles, ainsi que sur la possibilité d’organiser des charters
pour optimiser le nombre de liaisons aériennes entre la Chine
et Tahiti et ses îles.
René Bidal s’essaye au va’a
C’est au hasard d’une promenade, samedi dernier, dans les jardins de Paofai, que le haut-commissaire, René Bidal, a croisé la route
du maire de Papeete, Michel Buillard, qui s’en allait faire une course de pirogues. Et voilà que René Bidal a, lui aussi, fini la rame à
la main.
> Le chiffre
> La phrase
Rentrée 2016-2017 du CAPF
La rentrée 2016/2017 du conservatoire artistique de la Polynésie
française (CAPF), à Tipaerui, a débuté hier par la première des
trois journées de rencontres parents/professeurs, pour la validation
des inscriptions et la délivrance des cartes d’accès aux cours, qui
débutent lundi prochain. Cette prise de contact s’est effectuée en
présence du ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu,
venu apporter son soutien à Fabien Dinard, directeur de l’établissement, et au personnel administratif et pédagogique de Te Fare
Upa Rau. L’année dernière, le CAPF a accueilli 1720 élèves dans
quatre sections principales : les arts traditionnels, les arts classiques,
les arts dramatiques (le théâtre) et les arts visuels.
Signé HGP
62
“Parfois, elles veulent mon numéro
de téléphone. Peut-être le trouveront-elle
à l’arrière du poster ?”
C’est, en milliards de francs, le montant de l’enveloppe
totale annuelle (58 milliards pour les salaires et 4 pour
l’investissement), consacré à l’éducation polynésienne,
selon le vice-rectorat.
Jack Robinson, surfeur professionnel australien en dédicaces à Papeete,
hier.
P. 19
P. 14
L’INSOLITE
Fontenilles : il découvre une vache
dans sa piscine
Photo : DR
Sacrée surprise, hier matin,
pour un habitant de Fontenilles,
une commune aux limites de
la Haute-Garonne et du Gers,
qui, à son réveil vers 7 heures,
a retrouvé une magnifique
vache en train de barboter dans
la piscine de sa maison !
Avant de prendre un bain, la
dame n’avait pas vraiment fait
dans la dentelle : une haie de
laurière ne l’a pas vraiment
freinée, sans parler de la clôture
électrique qui protégait le lieu de baignade, emportée par les 500 kilos de
l’animal. Et comme visiblement la bête avait vraiment envie de plonger, le
rideau roulant, qui empêche, en principe, l’accès à l’eau, n’a pas résisté à ses
quintaux.
| fenua | 11
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
AUSTRALES - Sauvetage en mer à plus de 600 kilomètres de Tahiti
Deux naufragés hélitreuillés par le Dauphin
M
ardi, après avoir reçu le
signal d’une balise de
détresse, le Maritime
Rescue Coordination Center
(MRCC), le centre de recherche
et de sauvetage en mer de Polynésie française, est avisé à
6 h 45, par son homologue en
Belgique, qu’un voilier, avec deux
personnes à bord, demande assistance. Une importante voie d’eau
menace la sécurité des skippers.
La position reportée par la balise
indique que ce voilier se situe
dans le sud de l’île de Maria,
dans l’ouest de l’archipel des
Australes. Compte tenu de l’absence de navire susceptible de
pouvoir porter assistance, le
MRCC demande alors l’intervention de l’hélicoptère Dauphin.
L’assistance de l’avion Casa de
l’armée de l’air a été demandée
pour acheminer le carburant
nécessaire au ravitaillement de
l’hélicoptère sur l’île de Rimatara.
À 9 h 30, le skipper, joint par
téléphone satellitaire, indique
au MRCC qu’il abandonne son
voilier en train de sombrer et
qu’il embarque avec son compagnon à bord d’un radeau de sauvetage.
Photo : MRCC
LDT
14 h 45 : les naufragés
ont été récupérés.
Photo : DR
À 11 h 50, l’hélicoptère se pose
à Rimatara pour un premier complément de carburant et redécolle
à 13 h 20, accompagné du Casa,
afin de rejoindre la position du
radeau de sauvetage régulièrement suivie par le MRCC, grâce
à la balise de détresse toujours
active.
C’est le Casa qui localise en premier le radeau de sauvetage et
guide l’hélicoptère sur zone où
est repéré un fumigène déclenché
par l’un des naufragés.
À 14 h 45, les opérations d’hélitreuillage sont terminées et les
deux naufragés, sains et saufs,
ont été acheminés jusqu’à Rimatara qu’ils atteindront, ainsi que
le Casa, une heure plus tard.
Prises en charge par un médecin
militaire présent au posé de l’hélicoptère, les deux personnes,
originaires de Belgique, sont en
bonne santé mais choquées par
leur naufrage. Elles ont ensuite
embarqué à bord du Casa, à destination de Tahiti. Le consul honoraire de Belgique a été alerté par
le haut-commissariat de la République. K
EN IMAGE
René Bidal a rencontré Juan Pablo Marin Fernandez
René Bidal, haut-commissaire de la République, s’est entretenu, hier
matin, avec le capitaine de frégate Juan Pablo Marin Fernandez,
commandant de la frégate chilienne Almirante Cochrane, dont le
navire est en escale à Papeete. Il s’est félicité de la collaboration et
de l’amitié entre la France et le Chili dans la zone Pacifique.
La Dépêche de Tahiti
Tél : 40 46 43 43
12
| fenua |
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
INTERNET - Câble sous-marin : le gouvernement reste flou, l’opérateur Viti s’impatiente
Le Pays ne se raccordera pas à Hawaiki
A En 3 points
K La Polynésie a décidé
de ne pas se raccorder
au câble Internet sousmarin Hawaiki, qui devrait
relier à l’horizon 2018
la Nouvelle-Zélande
aux États-Unis.
K Est-ce à dire que pour
sécuriser la connexion des
Polynésiens, qui dépendent
pour l’heure entièrement
du câble Honotua, le Pays
a de sérieux plans B,
comme le câble Chine-Chili
dont il parle à l’envie ?
K Las d’attendre, l’opérateur
Viti, qui affirme avoir
présenté, il y a deux ans
déjà, un projet pour faire
de la Polynésie un hub,
réclame d’entrer
dans la danse.
Quel plan B ?
“Tout n’est pas perdu pour autant,
puisque l’opérateur public des
Samoa américaines a, lui,
confirmé l’acquisition d’une
branche de raccordement à
Hawaiki, souligne Rémi Galasso.
Donc Tahiti pourrait envisager
De nouvelles routes s’ouvrent
sous les mers pour accélérer les connexions
Internet. Mais comme pour celle-ci, empruntée
dès 2018 par le nouveau câble Hawaiki, la Polynésie
française ne fait pas partie du “plan”.
de construire un câble vers Pago
Pago, si c’est l’option que retient
votre gouvernement, pour un
coût estimé à 2,5 milliards de
francs.”
Pour le PDG, “cette solution offrirait à Tahiti un triple choix de
raccordement aux États-Unis, à
l’Australie ou à la NouvelleZélande, ce qui est une bonne
chose pour négocier les prix de
transit IP à la baisse”. “Hawaiki
est en mesure de proposer aux
opérateurs du fenua le mégabit
à moins de 12 dollars par mois,
affirme-t-il. Nous estimons que
cela permettrait de diviser par
deux la facture Internet des Polynésiens.”
Ce deuxième câble, qui garantirait certes aux Polynésiens de
rester connectés au reste du
monde en cas de panne sur
Honotua, ressemblerait toutefois
fortement à ce dernier : un culde-sac qui se finit à Tahiti. Les
dirigeants de l’opérateur Viti,
donc, n’y croient pas. Pour eux,
ce deuxième câble serait forcément sous-utilisé, comme Honotua aujourd’hui. “Au quotidien,
ça va augmenter un peu le prix
d’achat”, considère même Bernard Foray, le directeur général
de l’opérateur. “Nous estimons
qu’il est nécessaire de redonder
notre affaire, et ce ne sont pas
les petites promenades dans
notre secteur qui vont le faire.
Ça pousse à des coûts trop élevés.
Il faut du flux”, ajoute le président
de Viti, Mario Nouveau.
Eux défendent mordicus l’idée
que seul le fait de positionner
directement la Polynésie française
sur le tracé d’un câble international pourra résoudre les problèmes. On en revient donc au
fameux tracé Chine-Chili évoqué
par le gouvernement. Oui mais
voilà, cela ferait plus de deux
ans que Viti aurait fait une proposition en ce sens au Pays (lire
ci-dessous). L’opérateur, comme
le public, attend toujours la
M.G.
réponse. K
Viti croit toujours en un hub… Si le Pays cède la main aux opérateurs privés
En laissant passer sa chance de se raccorder au câble Hawaiki, le Pays semble
confirmer vouloir attendre de se trouver
sur la route directe d’un câble transpacifique, qui serait utilisé aux deux bouts
par des grandes nations, et donc qui
serait rentabilisé par des flux importants.
En avril, lors d’un sommet de la Pacific
Islands Telecommunications Association
(PITA) à Tahiti, le gouvernement avait
ainsi parlé d’un câble Chine-Chili qui
pourrait passer par Tahiti, en se rêvant
déjà en hub international. Des négociations auraient aussi été entamées avec
la Nouvelle-Zélande, dont des conclusions
étaient attendues au courant de ce
mois…
Mais après l’heure, ce ne sera plus
l’heure, semblent dire aujourd’hui les
dirigeants de l’opérateur polynésien Viti,
qui affirment avoir proposé un projet
complet il y a déjà deux ans au gouvernement Flosse. Resté lettre morte, il
aurait finalement été présenté à Édouard
Fritch environ trois mois après son élection. Et depuis, silence.
Leur idée est en deux temps. D’abord,
tracer un câble Chili-États-Unis via Tahiti,
en utilisant Honotua. Puis, ce faisant,
imposer la Polynésie française comme
un passage obligé entre la Chine et
l’Amérique latine, pour s’assurer des
flux importants.
S’agissant de la première étape, Bernard
Foray, le président de Viti, et Mario Nouveau, son directeur général, auraient
rencontré en février 2014, au Chili, “l’ambassade de France, ainsi que l’ancien et
le nouveau secrétaires d’État aux télécoms”. “Ensuite, on a rencontré des opérateurs, lesquels nous ont dit qu’ils pourraient être intéressés”, assurent-ils.
Le câble Honotua aurait-il vraiment la
capacité de transporter des flux sudaméricains ? “Il n’a qu’une seule paire
de fibre, c’est largement suffisant pour
les besoins de la Polynésie française des
vingt prochaines années, mais malheureusement, beaucoup trop peu pour
prétendre devenir un hub international”,
affirme Rémi Galasso, lorsqu’on lui
demande pourquoi son propre câble
Hawaiki ne passera pas par Tahiti.
“Honotua pouvait prendre la part de
trafic que l’Amérique du Sud, notamment
le Chili, le Brésil et l’Argentine, souhaitait
envoyer à l’époque”, assurent de leur
côté les gérants de Viti, en rappelant
qu’il y a “encore deux Tera à vendre”.
Casser le monopole de l’OPT
“Et si on passe à trois Tera, on divise par
10 les coûts actuels, affirment-ils. Nous
réglerions le problème actuel de la redondance. Et en plus, on baisserait les prix !”
Le gouvernement d’Édouard Fritch aurait
tendu l’oreille à de telles promesses.
Une étude du Pays aurait été lancée
début 2015. Mais l’opérateur Viti, qui
ne connaît toujours pas ses conclusions,
n’aurait plus jamais été reçu officiellement
par le Pays. “Nous avions bien rappelé
que nous souhaiterions que le territoire
ne soit pas moteur dans cette affaire,
qu’un consortium privé d’investisseurs
locaux et étrangers aurait la capacité de
réaliser ce projet, puisqu’en face, il y a
des gens qui sont intéressés”, explique
pourtant le DG.
À croire que le Pays n’est pas pressé de
casser son monopole sur les télécoms
extérieures, et donc indirectement celui
de l’OPT, auquel Viti achèterait annuellement de la capacité à hauteur de 160 à
180 millions de francs.
La seconde partie de l’opération, permettant de relier la Chine, resterait au
contraire entièrement chapeautée par
le gouvernement. Mais est-elle bien réaliste ? Elle laisse en tout cas perplexe
Rémi Galasso, qui estime que l’heure
est aux liaisons directes vers les ÉtatsUnis, où siègent les géants Google, Facebook, Netflix et compagnie.
Les gérants de Viti ont une tout autre
analyse : “La géopolitique actuelle, c’est
aussi la Chine, qui a des intérêts dans
le pétrole en Équateur, le gaz en Amérique du Sud, et qui regarde le canal
de Panama, qui vient de s’agrandir...
Elle veut avoir une connexion directe,
souligne Mario Nouveau. Ce n’est pas
une question de serveurs, c’est une
question de se partager le monde. L’intérêt actuel de la Chine n’est pas de
favoriser les États-Unis.”
Et puis, pour les responsables de l’opérateur polynésien, “si on fait déjà un
Chili-Tahiti-États-Unis, on est sûr que
c’est par là que passera la Chine. En
revanche, si on ne bouge pas et que
les Chiliens arrivent aux Fidji, on sera
complètement oublié.”
M.G.
Crédit : DR
E
n avril, la société néozélandaise Hawaiki Cable
avait annoncé avoir bouclé le financement de
son câble Internet sous-marin,
qui doit relier en 2018 l’Australie
et la Nouvelle-Zélande aux ÉtatsUnis, en passant par Hawaii.
Les études bathymétriques, qui
consistent à observer les reliefs
de l’océan pour trouver le meilleur tracé, ont commencé il y a
deux semaines, annonce
aujourd’hui son président-directeur général (PDG), Rémi Galasso.
La Polynésie française pourtant,
qui cherche désespérément à
sécuriser sa connexion Internet
(depuis 2009, Honotua est le
seul câble qui dessert Tahiti, la
reliant à Hawaii), a sciemment
décidé de ne pas se raccorder à
Hawaiki. “Il eut fallu pour cela
une décision avant fin juin qui
n’a pas été prise”, annonce Rémi
Galasso.
Pourquoi une telle décision du
gouvernement ? Bien que le sujet
intéresse tous les internautes
polynésiens, la présidence et
l’Office des postes et télécommunication (OPT), que nous
avons sollicités, rivalisent par
leur silence. Est-ce à dire que
d’autres projets plus intéressants
avancent discrètement et seront
bientôt révélés ? Ces derniers
mois, des alliances avec l’OPT
de Nouvelle-Calédonie ou la Nouvelle-Zélande avaient été évoquées, tout comme le possible
positionnement du fenua sur un
câble tiré entre le Chili et la
Chine. Mais depuis, plus rien.
On avait aussi parlé d’un éventuel
raccordement au projet concurrent d’Hawaiki : le câble Moana
dont la construction était envisagée par l’alliance BlueskyAlcatel Lucent. Mais la voie entre
l’Australie et les États-Unis étant
déjà occupée historiquement
par le câble Southern Cross, il
est peu probable qu’un troisième
projet se réalise prochainement,
maintenant qu’Hawaiki semble
avoir pris la tête de la course.
| fenua | 13
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
CONSOMMATION - Les enfants et les ados reprennent le chemin de l’école… et des magasins
Alors, la rentrée, c’est bon pour les affaires ?
Depuis une dizaine de jours, les préparatifs
de la rentrée scolaire battent leur plein.
La Dépêche de Tahiti est allée demander
aux gérants ou vendeurs des magasins
comment ça se passe et ce qu’ils en pensent.
Hélène, Optimum Vision
Violetta, Taaroa Shop
“Priorité aux enfants”
Lionel, Molokai
“La grande tendance,
c’est le combishort”
Poe, Coiff’n’Go Mahina
“Ils sont plus soucieux
de la mode qu’il y a dix ans”
“La coupe de Neymar”
“Ah oui, on a plus de travail.
Cet après-midi, on attend les
retardataires ! La tendance de
la rentrée pour les garçons,
c’est la “Pompadour” inspirée
par le footballeur Neymar,
avec une raie bien tracée sur
le côté. Pour les filles, le gel
de couleur a beaucoup de succès, dans toutes les couleurs
flashy. Mon stock est presque
écoulé ! Mais certaines écoles ne voient pas ça d’un très bon œil.
Pas sûr que ça dure après les vacances.”
Photo : Caroline Perdrix
Photo : Caroline Perdrix
Photo : Caroline Perdrix
“Oui, la rentrée est l’une des périodes
de forte affluence. Il y a essentiellement
des jeunes, mais on voit aussi des adultes
qui ont besoin de vêtements de travail.
On prévoit des arrivages chaque année
pour cette période, comme par exemple
les sacs à dos. Chez la nouvelle génération, on voit un gros retour de la
robe. Je pense qu’ils sont plus soucieux
de la mode qu’il y a dix ans, sans doute
grâce à Internet.”
“C’est l’une des
grandes périodes
de l’année pour
nous. Je trouve que
cette année, ça va.
La mode locale
marche toujours
bien. On a bien travaillé ces trois dernières semaines. Là,
je pense que c’est
bientôt fini.”
Photo : Caroline Perdrix
“Ah oui, il y a quand
même un effet rentrée.
Les savates se vendent
toujours bien, mais surtout
celle de marques de surf.
La tendance, c’est les tennis, je crois que c’est aussi
pour les cross des écoles.
Beaucoup de jeunes viennent en reconnaissance,
ils se prennent en photo
avec les chaussures, puis
ils reviennent avec leurs
parents pour acheter. On a la nette impression que les adultes
donnent la priorité aux enfants en ce moment.”
“La mode locale
marche toujours bien”
Photo : Caroline Perdrix
Tara, Nice People-Aloha
“Nous ciblons plus particulièrement les jeunes, avec des
petits prix pour que tout le
monde puisse en profiter. C’est
la deuxième semaine que ce
chapiteau est installé dans la
rue et nous avons eu pas mal
de monde la semaine dernière.
La grande tendance pour les
filles, cette année, c’est le combishort, elles en raffolent. Et
les robes un peu ajustées !”
“Effectivement, pour
nous, c’est une de
nos périodes de
pointe avec les fêtes
de fin d’année. On
est un peu éloigné
des
tendances,
puisqu’ils viennent
chez nous pour les
dictionnaires, le
Bescherelle… Tous
les établissements
n’ont pas encore donné leurs listes, donc nous attendons encore des
élèves. Certains attendent la dernière minute pour acheter les livres
dont la lecture est obligatoire. On a vu des terminale acheter les
livres deux ou trois jours avant le bac ! Mais on a quand même
beaucoup de jeunes pour qui la lecture est un plaisir.”
Ahuura et Pamela, Eram
Photo : Caroline Perdrix
“Nous, on veut
vraiment faire
bouger le centreville. Nous avons
une braderie de
rentrée, avec un
chapiteau dans la
rue. Aujourd’hui,
nous avons fait
venir un DJ pour
l’animation, parce
que la Billabong
Pro tombe bien,
chaque année,
vers cette période
de rentrée. Il y a
les tee-shirts officiels et la séance de dédicaces des surfeurs. Pour la rentrée, on fait
venir beaucoup de sacs à dos, de trousses, ainsi que des chaussures
et des casquettes. On note que les jeunes s’habillent de mieux en
mieux, ils veulent être plus élégants. On vend plus de polos et de
bermudas et beaucoup moins de boardshorts (shorts de surf) qu’avant,
moins de savates et plus de baskets. Ils font plus attention à leur
look, ils veulent être beaux et belles à l’école. Les écoliers et collégiens
viennent encore avec leurs parents, les lycéens font leur shopping
comme des grands.”
“Pour nous, c’est l’offre qui fait la
différence, pas la période de l’année. Nous avons fait une opération
spéciale entre juin et fin août, pour
capter les clients à la fois avant
leur départ en vacances et à la
rentrée des classes. Mais il n’y a
pas vraiment d’effet rentrée. Les
lunettes, à moins d’une urgence,
ce n’est pas vraiment la priorité
des parents en ce moment. Et
puis c’est très long d’obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologue,
donc il faut s’y prendre très à l’avance. Au niveau du budget, c’est
un gros poste, donc il faut un événement déclencheur. C’est parfois
le signalement d’un enseignant, qui réalise qu’un enfant a des
problèmes de vision qui nuisent à sa scolarité, donc ce sera un peu
plus tard dans l’année scolaire.”
Photo : Caroline Perdrix
“Les jeunes s’habillent
de mieux en mieux”
“Une de nos périodes de pointe”
Photo : Caroline Perdrix
Raimana, Billabong
Valérie, Régine et Rachel, Odyssey
“Pas vraiment d’effet rentrée”
14
| fenua |
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
ÉDUCATION - Le vice-rectorat “dévoile” ses moyens, “au service de l’élève”
Les coulisses de la rentrée
A En 3 points
a présenté, hier matin, au siège
du vice-rectorat, rue ÉdouardK La rentrée scolaire,
Ahnne à Papeete, les “coulisses”
“très calme”, qui
de cette rentrée scolaire, “techs’est déroulée mardi,
niquement et pédagogiquement
a été commentée hier
réussie” selon ses mots.
matin, au vice-rectorat.
Ce fut une “bonne rentrée scolaire” avec “un enseignant devant
tous les élèves malgré quatre
K Jean-Louis Baglan,
classes non pourvues d’enseile vice-recteur,
gnant titulaire, à Takume, Temaet son équipe ont détaillé
tangi, Tureia et Vairaatea. On a
l’ensemble des moyens
vu pire les années précédentes
humains et financiers
(dix en 2015 et 25 en 2014)”, a
de l’État pour l’éducation
dit en substance Jean-Louis
polynésienne.
Baglan. “Ce n’est rien par rapport
K “Il n’y a pas
à ce que l’on a connu.”
de désengagement
La rentrée fut “bonne”, et ce,
de l’Éducation nationale”,
malgré la réforme des collèges,
qui “s’inscrit fortement dans la
a assuré le vice-rectorat,
preuves à l’appui.
durée”, une réforme dont votre
quotidien s’est déjà fait l’écho
(lire La Dépêche de Tahiti du
3 août, “La réforme des collèges
a rentrée, du côté arrive en Polynésie”). La pierre
du vice-rectorat.” angulaire de cette réforme est
C’est avec cette le “socle commun de connaisphrase d’introduc- sances, de compétences et de
tion que Jean-Louis Baglan, le culture”, mêlant méthodes “travice-recteur, entouré d’une bonne ditionnelles” -- exercices répétés,
partie de son équipe dirigeante, par cœur -- et méthodes plus
“L
Quelques chiffres
Complémentarité
entre le Pays et l’État
“Les enseignants étaient inquiets
et ont vu leurs habitudes bousculées”, constate le vice-rectorat.
“Ils ont besoin d’être accompagnés et nous le ferons” , une
“demande qui montre qu’on ne
refuse pas la réforme”, a précisé
Jean-Louis Baglan. Dans cette
optique, plus de 20 millions de
francs ont d’ailleurs été consacrés
à la formation de maîtres.
Quoi qu’il en soit, le vice-recteur
se félicite d’une “parfaite complémentarité entre le Pays et
l’État”. Et la clé de cette réussite
est sans aucun doute liée à la
mutualisation des moyens entre
les deux entités de la République,
voulue et imposée par le renforcement des compétences dévolues au vice-recteur, validé par
différents décrets publiés en
2013-2014.
Cette mutualisation de l’ensemble
des données, notamment en
terme de ressources humaines,
a nécessité une refonte de l’organigramme du vice-rectorat,
issue d’une volonté politique
(Pays), d’un accompagnement
(État) et de la formation (nécessaire). Une partie de la masse
salariale “s’est transformée en
contrat” et alors qu’il y a trois
à quatre ans, 250 titulaires
étaient non formés, ils sont moins
de 60 aujourd’hui.
Cette croissance de la “masterisation” du corps enseignant
du 1er degré est en marche, ce
qui fait dire au vice-recteur
“qu’un jour, il n’y aura plus d’appels aux enseignants de métropole”. “C’est ce que l’on cherche
à faire, c’est l’enjeu important”,
assure Jean-Louis Baglan. La
“belle réussite dans les concours
administratifs” et cette mutualisation des outils de gestion
“assurent un beau vivier de stagiaires”, qui tend vers cette océanisation totale du corps enseignant.
Quoi qu’il en soit, malgré des
images d’Épinal tenaces, “il n’y
a pas de désengagement de l’Éducation nationale”, a assuré le
secrétaire général. Preuve en
est, un jeune Polynésien “touche”
quatre fois et demie ce que
touche un petit métropolitain,
avec un taux d’enfants en difficulté parmi les plus importants
de la République (avec Mayotte
et la Guyane) et même le record
de France des enfants boursiers.
Malheureusement, le “premier
employeur polynésien” – et son
enveloppe financière qui représente 11 % du PIB du fenua –
regrette que des fonds, notamment sociaux, soient si peu sollicités (lire ci-dessous).
Bientôt, en 2017, le vice-rectorat
regroupera ses deux entités,
aujourd’hui séparées, dans de
nouveaux locaux situés à l’entrée
de la vallée de Titioro. Il mise,
comme l’ensemble de l’Éducation
nationale, sur “le numérique
qui doit réduire la fracture
sociale”.
“Un pari” pour le vice-recteur
qui a tout de même conclu la
présentation de l’ensemble des
moyens mis en place par l’État,
comme un “complément sur le
focus de la rentrée”. “On n’existe
fonds parfois
A Des
encore mal exploités
Parmi la dotation de l’État au profit de l’enseignement scolaire
des premier et second degrés en Polynésie française, plus de
42 millions de francs sont alloués aux fonds sociaux et couverture
accident des élèves, une somme qui a doublé depuis deux rentrées
mais qui, malheureusement, n’est “consommée” qu’à moitié. Ce
fonds n’existe pas en métropole et a plutôt tendance à servir de
“trésor de guerre”, de fonds propres aux établissements scolaires.
Il est principalement dédié aux familles nécessiteuses pour payer
la cantine ou des frais d’optique ou auditifs, par exemple.
Malheureusement, les familles, nombreuses à être défavorisées,
ne demandent pas non plus ces aides, ce qui est “une tragédie
sociale”, selon le vice-rectorat. “Il faut demander”, a martelé le
secrétaire général du vice-rectorat. Pour en bénéficier, il suffit d’en
faire la demande au proviseur ou au professeur principal de votre
enfant.
Seconde aide peu exploitée, mais pourtant proposée par le vicerectorat, “l’école ouverte”, qui permet, lors des “petites vacances”,
de bénéficier d’un service éducatif durant quelques jours au sein
de l’école, pour les élèves nécessitant un soutien scolaire promulgué
par des enseignants. Près de 7 000 élèves en ont tout de même
profité l’année dernière mais ce chiffre pourrait être bien plus
important si, là encore, les parents sollicitaient le corps enseignant.
Photo : Christophe Cozette
Le vice-rectorat est “le premier employeur polynésien” avec
6 500 “salariés” de l’Éducation.
La masse salariale est de 58 milliards de francs environ (fonctionnement)
auxquels il faut ajouter plus de 4,1 milliards de francs (investissements),
soit un total de plus de 62 milliards de francs (11 % du PIB polynésien).
Le propre budget du vice-rectorat est de 720 millions de francs
environ (73 personnes travaillent pour le vice-rectorat et 50 fonctionnaires travaillent pour le ministère (polynésien) de l’Éducation).
Deux cent quatre-vingts professeurs mis à disposition (MAD) sont
arrivés – pour 1 800 demandes – pour cette rentrée 2016/2017,
soit environ 1 200 personnes à transporter, familles incluses (600 personnes repartent chaque année (remise à disposition, RAD) alors
que globalement, autant arrivent pour une période de deux ou
quatre ans). Sur 200 demandes annuelles, entre 10 et 12 professeurs
restent définitivement pour “intérêts moraux et matériels”.
ludiques, approfondies et enrichies à chaque cycle (maternelle,
du CP au CE2 et, enfin, du CM1
à la 6e).
que pour cela, être au service
de l’élève”, a résumé, au final,
Jean-Louis Baglan. K
Le vice-recteur Jean-Louis
Baglan a dévoilé, avec
une partie de son équipe,
les grandes lignes
de cette rentrée 2016-2017.
Christophe Cozette
chiffres (prévisionnels)
A Les
de la rentrée 2016/2017
- 1er degré (public : 173 écoles maternelles, élémentaires et
primaires et 21 CJA)
2015/2016 : 30 502 élèves pour 1 402 classes
2016/2017 : 30 340 élèves pour 1 377 classes
- 2nd degré (public : collèges, Segpa, Cétad, lycées professionnels,
pré et post bac, soit 26 collèges et 10 lycées)
2015/2016 : 23 315 pour 955 divisions
2016/2017 : 23 010 élèves pour 942 divisions
- Total 1er et 2nd degré
2015/2016 : 53 817 élèves pour 2 357 classes
2016/2017 : 53 350 élèves pour 2 319 classes
- 1er degré (privé : maternelles, élémentaires, primaires)
2015/2016 : 6 431 élèves
2016/2017 : 6 386 élèves
- 2e degré (privé : collèges, lycées professionnels, lycées pré
et post-bac)
2015/2016 : 8 132 élèves
2016/2017 : non comptabilisé
| fenua | 15
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
Photo : DR
La population est invitée à un après-midi bien-être gratuit, samedi, dans les jardins de Paofai,
à l’occasion des 150 ans de Nestlé.
DÉTENTE - Anniversaire Nestlé
Le sport dans la joie, la bonne
humeur et surtout en plein air
L
a population est invitée à
un après-midi bien-être
gratuit, samedi, dans les
jardins de Paofai. En partenariat
avec Xtrem Gym, Aito Sport et
l’association Nahiti, l’événement
est organisé à l’occasion des
150 ans de Nestlé.
Cent cinquante ans d'innovations
et d'engagements forts au service
du “mieux manger, mieux vivre”
pour tous, ça se fête ! Pour honorer l’anniversaire du groupe, la
société Nestlé Polynésie offre à
la population un événement fitness marathon dans les jardins
de Paofai de 14 à 18 heures.
L’opportunité de se dépenser et
de découvrir de nouvelles dis-
ciplines sportives dans la joie,
la bonne humeur et surtout en
plein air !
Cette manifestation, entièrement
gratuite et ouverte à tous les
niveaux sportifs, a pour but de
promouvoir le sport et le bienêtre auprès des petits et des
grands habitants de Tahiti.
Laissez-vous tenter par des cours
collectifs Les Mills animés
par Xtrem Gym (Body Pump,
Body Jam, Body Combat, Grit
Strength…), des circuits Crosstraining coordonnés par l’association Nahiti, des parcours
ludiques pour les enfants dirigés
par Body Studio et des stands
nutritionnels pour prodiguer
des conseils aux personnes souhaitant adapter leur alimentation
pour une meilleure hygiène
de vie.
Et pour célébrer comme il se
doit l’anniversaire du groupe,
150 cadeaux sportifs (Aito Sport,
Xtrem Gym & Nestlé) seront
offerts et distribués aux participants afin de les encourager
à exercer une activité physique
régulière (abonnements sportifs,
cordes à sauter, tenues de
sport…).
Le grand public est donc invité
à venir se dépenser, en famille
ou entre amis. K
Communiqué
A Planning de samedi
Photo : DR
- 14h/14h : Body Jam
- 14h30/15h : Body Combat
- 15h/15h30 : Body Pump
- 15h30/16h : Grit Strength
- 16h/16h30 : Body Jam
- 16h30/17h15 : Body Attack
- 17h15/18h : Body Balance
- 14h/18h : parcours ludiques pour enfants et
circuits Cross-training sous la pergola
| fenua |
H
H
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
16
Conseil des ministres
Contrat de site de Hao : l’étude est lancée
P
Un groupe de travail, composé
de représentants des services
de l’État, du Pays et de la commune, sera chargé de participer
aux débats lors des séminaires.
La circonscription des îles Tuamotu et Gambier (CTG) et la
délégation au développement
des communes (DDC) seront les
représentants permanents du
Pays dans ce groupe.
Elles pourront solliciter, en tant
que besoin, des personnes ressources des secteurs de la mer,
de l’agriculture, du commerce
et du social, issues des ministères, services ou établissements
publics, pour réfléchir de
manière concertée sur des propositions concrètes tendant à
assurer la reconversion économique et la redynamisation
sociale de l’atoll de Hao.
La synthèse de l’étude est
attendue pour décembre,
avant la tenue d’une réunion du
comité de pilotage, prévue midécembre. K
Photo : archives LDT
armi les sujets abordés
hier, le conseil des ministres a été informé du
démarrage d’une étude préalable
à l’élaboration d’un contrat de
site à Hao, dans le cadre du chantier de réhabilitation de l’atoll.
Le marché pour la réalisation
de l’étude préalable à la réalisation du contrat de site sur
l’atoll de Hao a été attribué le
1 er juin à la société d’études
environnementales Pae Tai Pae
Uta.
Le planning de l’étude prévoit
deux phases :
1) une mission sur l’atoll du
31 juillet au 14 août suivi d’un
premier séminaire diagnostic à
Papeete avant la rédaction d’un
rapport intermédiaire attendu
pour septembre ;
2) la tenue d’un second séminaire
en octobre en vue d’élaborer des
fiches d’actions et d’estimer les
moyens financiers nécessaires
à la réalisation du contrat de
site.
Les résultats de l’étude seront connus au mois de décembre
Le Pace garde sa place
Les prix ont baissé depuis un an…
n juillet, l’indice des prix
à la consommation augmente de 0,7 % et s’établit à
108,16 essentiellement en raison
de la hausse saisonnière de
21,8 % des tarifs des transports
aériens.
Sur douze mois, l’indice général
E
est en repli de 0,6 %. La hausse
des prix des produits alimentaires sur la dernière année a
atténué la baisse des prix dans
les divisions transports et logement, eau, gaz électricité et
autres combustibles.
L’indice ouvrier est stable en
juillet. Il est en repli de
0,4 % sur douze mois.
Hors transport aérien inter national, l’indice général est
en repli de 0,3 % en juillet. Il
baisse de 0,5 % sur douze mois. K
… Et le BTP est resté stable
n juillet, l’index du bâtiment
et des travaux publics (BTP)
est stable en lien avec la stabilité
de l’index général du bâtiment
et la légère hausse de celui des
travaux publics (+ 0,1 %).
Globalement, la hausse des tarifs
des services est presque
E
compensée par la baisse
des prix des matériaux de
construction.
Dans le bâtiment, l’index du
gros œuvre est stable et celui
du second œuvre croît de 0,1 %.
Dans les travaux publics, l’index
du génie civil et celui des travaux
spécialisés progressent de
0,1 %.
Sur douze mois, l’index général
du BTP est en repli de 2,8 %
(-6,2 % pour l’index des travaux
publics et stabilité pour celui
du bâtiment). K
Les douaniers peuvent être dispensés
de transbordement
ar une délibération 23 juin,
l’assemblée de la Polynésie
française a adopté une mesure
tendant à rendre facultative la
présence systématique des douaniers lors des opérations de
transbordement de marchandises.
Le transbordement consiste à
décharger une marchandise en
provenance d’un pays n’appartenant pas au territoire douanier
polynésien, pour la placer sur
P
un autre moyen de transport en
partance vers un pays n’appartenant pas non plus au territoire
douanier polynésien.
Sur décision du directeur des
douanes, les opérateurs concernés par ce type d’opération peuvent donc être dispensés de la
présence des douaniers. Cette
mesure dispensera les opérateurs
des coûts qu’ils supportent
actuellement à raison du paiement des heures supplémen-
taires des douaniers lorsqu’ils
sont mobilisés en dehors des
heures légales d’ouverture des
bureaux (RTSA).
L’arrêté d’application a simplement pour objet de préciser les
conditions et modalités de la
décision par laquelle le directeur
des douanes dispense de la présence des douaniers aux opérations de transbordement. K
a SEM Sofidep, société de
financement du développement de la Polynésie française,
a pour objet de faciliter, par tout
moyen financier, la création, la
transmission et le développement
des très petites, petites et
moyennes entreprises, dont le
siège social est en Polynésie française. Les prêts consentis par la
Sofidep s’adressent aux petites
et très petites entreprises en
L
phase de création afin d’améliorer
les conditions de financement
et d’accompagnement de leurs
projets. Le montant du prêt
accordé varie de 1 à 5 millions
de francs, selon les besoins de
financement de l’investissement.
Au premier semestre, 23 entreprises ont pu bénéficier de l’aide
du Pace (prêt participatif d’aide
à la création d’entreprise) pour
un montant total de près de 70
millions de francs, soit un montant moyen de 3 millions de
francs par opération. Devant ce
bilan positif, le conseil des ministres a décidé de renouveler la
convention avec la SEM Sofidep
au titre de ses opérations de prêt
d’aide à la création d’entreprise
(Pace), pour l’année 2016 et les
années suivantes, pour un montant total de 400 millions de
francs. K
Tahiti Nui Aménagement,
maître d’ouvrage du futur centre culturel
a création d’un centre culturel
de la Polynésie française
décidé par le gouvernement de
la Polynésie française et soutenue
par le président de la République
française lors de sa visite en
Polynésie le 22 février, doit faire
l’objet d’une programmation
technique détaillée avant de lancer un concours d’architecture
pour la conception des ouvrages.
Le choix de l’aménagement du
centre selon deux pôles, le pôle
“spectacle vivant” sur le site de
la Maison de la Culture en front
L
de mer, et le pôle “Médiathèque,
activité culturelle et exposition
artistique” sur le site de Vaiami
– Îlot Paofai, a permis d’assurer
les emprises foncières allouées
à ce projet.
S’agissant d’un projet d’envergure et nécessitant une conduite
d’opération complexe, un mandat
de maîtrise d’ouvrage déléguée
avec l’établissement Tahiti Nui
Aménagement et Développement
a été présenté au conseil des
ministres.
Cet établissement dispose, en
effet, du savoir-faire et des ressources humaines et techniques
pour piloter une telle opération
dans ses contraintes techniques,
administratives, juridiques et
comptables, et remplit l’ensemble
des critères fixés à l’article 3
du code des marchés publics
applicable en Polynésie française
permettant de se voir confier
un mandat de maîtrise d’ouvrage
déléguée n’entrant pas dans le
champ d’application des marchés
publics. K
La Dépêche de Tahiti
Tél. : 40.46.43.43 - E-mail : journal@ladepeche.pf
La Dépêche
Mahana maha, 18 no ‘atete, matahiti 2016
| fenua | 17
H Te tahi mau fa’aotira’a a te ‘apo’ora’a a te mau fa’atere hau
H
Tuatapapara’a e au ia ravehia
no te hamanira’a i te Fa’aaura’a
no te tahua no Hao
U
a fa’a’itehia mai te ‘Āpo’ora’a a te mau Fa’atere hau
no ni’a i te ha’amatara’a
te tuatapapara’a e au ia ravehia
no te patura’a i te Fa’aaura’a no
te tahua no Hao, no ni’a i te tahua
‘ōhipara’a no te tama fa’ahoura’a
i te motu aruaru no Hao. Ua
horo’ahia te matete no te rave
hope roa ra’a mai i te tuatapapara’a e au ia ravehia no te hamanira’a mai i te Fa’aaura’a no te
tahua ‘ōhipara’a i ni’a i te motu
aruaru no Hao, i te mahana 1 ra
no tiunu nei, na te totaiete no te
mau tuatapapara’a no te arutaimareva Pae Tai Pae Uta (SARL
PTPU) o tei porohia i te 14 no
tiunu i ma’iri a’e nei. E 2 tuha’a
fa’ata’a hia e no teie fa’anahora’a
no te tuatapapara’a :
1) hō’ē tere ‘ōhipa i ni’a i te
motu aruaru mai te 31 no tiurai
e tae atu i te 14 no ‘atete 2016
pū’oihia mai e te hō’ē ‘āpo’ora’a
‘imi mana’o i Pape’ete hou a’e
e papa’i hia ai te tahi parau
ha’apapa fa’atu’atira’a o te tia’i
hia ia oti mai a tetepa nei ;
2) te fa’atupura’a i te piti no te
‘āpo’ora’a ‘imira’a mana’o a ‘atopa
nei no te fa’anahora’a i te mau
pu’e parau tapura ‘ōhipa e te
tohura’a i te mau rave’a faufa’a
moni e rava’i no te papara’a i te
Fa’aaura’a no te tahua.
E titauhia te hō’ē pupu ‘ōhipa,
a te mau ti’a no te mau piha
toro’a a te Hau nui, a te Hau
fenua e a te ‘ōire, ia ‘āmui i roto
i te mau tau’aparaura’a i roto i
te mau ‘āpo’ora’a ‘imi mana’o.
Te mau ti’a tamau o te Hau fenua
i roto i taua pupu ‘ōhipa ra, o
te ‘Āmuira’a motu ia no Tuamotu
e Ma’areva (ATM=CTG) e te
Tomite no te Fa’ahotu i te mau
‘ōire (TFO=DDC).
E ti’aihia te fa’aotira’a a te tuatapapara’a no teie ‘āva’e titema,
hou a’e a tupu ai te hō’ē
‘āpo’ora’a na te tomite Pairati,
o tei tapa’ohia no te mahana toru
14 no titema 2016. K
Fa’aotira’a mana no ni’a i te mau tapura ‘ōhipa
no te hurira’a mai i uta i te mau tauiha’a utahia mai
na ni’a i te pahi e na ni’a i te manureva
N
a roto i te hō’ē fa’aotira’a
mana no te 23 no tiunu ra,
ua ha’amana te ‘Āpo’ora’a rahi
no Porinetia farani i te tahi fa’aturera’a no te fari’ira’a e nehenehe
te mau rave ‘ōhipa o te uahu ia
haere mai ma to rātou iho
hina’aro i roto i te mau tapura
‘ōhipa no te hurira’a i uta i te
mau tauiha’a.
Te hurira’a i uta, o te hurira’a
mai ia i te hō’ē tauiha’a i uta o
tei utahia mai no te tahi fenua
è atu e ‘ēre no roto i te tuha’a
fenua ‘oti’a fenua porinetia, no
te tu’u atu i ni’a i te tahi è atu
faura’o utara’a o te fa’areva atura
na fenua i te tahi è atu fenua e
‘ere ato’a no roto i te tuha’a fenua
no te ‘oti’a fenua porinetia.
Na roto i te fa’aotira’a a te fa’atere
o te mau muto’i ‘oti’a fenua, te
mau fa’atere ‘ōhipa no te reira
tuha’a, ‘ēita atura ia rātou e
fa’ahepo fa’ahouhia ia ti’ai mai
ia tae atu ihoa te mau muto’i
‘oti’a fenua. ‘Ēita ato’a atura ia
te mau fa’atere ‘ōhipa e titau
fa’ahouhia ia ‘aufau i te mau
uta’a no te mau hora hau a te
mau muto’i ‘oti’a fenua i rapae’au
atu i ta rātou mau hora ‘ōhipa
mau (RTSA).
Te fā no teie fa’aotira’a mana no
te fa’a’ōhipara’a o te ha’apapu
noara’a ia i te mau fa’anahora’a
e te mau fa’aturera’a no te fa’aotira’a na roto i te reira to te fa’atere
o te mau muto’i ‘oti’a fenua
‘orera’a e fa’ahepo ia tae atu ihoa
te mau muto’i ‘oti’a fenua i te
mau taime hurira’a tauiha’a. K
Te mau tuha’a tutaura’a poti i Hiva Oa
T
au matahiti i teie nei, ua ‘ite
o Porinetia farani, e te rahi
noa’tura te mau poti oriori haere
o te fano maira i roto i te mau
ta’amotu no Matuita ma.
No te paruru ‘ēiaha te mau pahi
tapiho’o ia tafifi i te mau taime
e tapiri atu ai rātou e i te mau
taime e fa’atea ai rātou i te uahu
no Tahauku i Hiva Oa, ua fa’aoti
te ‘Āpo’ora’a a te mau Fa’aterehau e ha’amana i te fa’aotira’a
mana no ni’a i te ha’amaura’a i
te tahi poro e ‘ōpanihia ia tutau
tamau e i te tahi poro e ‘ōpanihia
ia tutau pu’etau poto. Te reira
mau poro tei te area tomora’a e
tei te area ‘apera’a no te mau
pahi no te tapiho’ora’a.
Na te reira fa’aturera’a e e
fa’atere’au maita’i i te ti’a’aura’a
i te mau area fanora’a pahi no
te maita’i o te ta’ato’ara’a. K
Ua vai mau noa te faito nu’unu’u o te BTP i te tiurai ra
I
te tiurai 2016 ra, ua vai mau
noa te faito nu’unu’u o te
patura’a fare rarahi e o te mau
patura’a a te Hau (PPH=BTP) ia
natihia atu i ni’a i te vai maunoara’a te faito nu’unu’u rahi o
te patura’a fare rarahi e te mara’a
ri’ira’a mai te mau patura’a a te
Hau (+0,1 %).
Ia hi’o ‘amui ana’e hia, e fa’aho’i
ri’ihia te mara’ara’a o te mau
tarifa o te mau tavinira’a e te
topara’a o temau moni ho’o o te
mau materia no te patura’a.
I roto i te patura’a fare rarahi,
te faito nu’unu’u o te Pae Rahi
o te ‘Ōhipa, ua vai mau noa ia
e to te Piti o te ‘Ōhipa ua mara’a
ia 0,1 %.
I roto i te mau patura’a a te Hau,
te faito nu’unu’u o te ‘Ōhipa
tivira e o te mau tapura ‘Ōhipa
toro’a ‘aravihi, ua mara’a ia i
ni’a i te 0,1 %.
I ni’a 12 ‘ava’e, te faito nu’unu’u
rahi a te PPH (BTP), ua ‘otohe
ia e 2,8 % (-6,2 % no te faito
nu’unu’u a te mau patura’a a te
Hau e ua vai mau noa to te
patura’a fare rarahi.) K
18
| fenua |
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
PAPEETE - Signature d’une convention de partenariat avec la société de production MTH
Si Ni Tong coproduit un film sur la vie
du martyr chinois Chim Soo Kung
Photo : John Hiongue/LDT
L’association Si Ni Tong a signé une convention de partenariat avec la société de production MTH pour coproduire un film documentaire sur la vie du martyr chinois Chim Soo Kung.
A En 3 points
K Un film sur la vie
du martyr chinois
Chim Soo Kung
est en cours
de préparation.
K Si Ni Tong a signé
mardi une convention
de partenariat avec
la société de production
MTH afin de coproduire
ce film.
K L’association participera
à hauteur de 3,9 millions
de francs sur un budget
total de 22 millions.
M
ardi soir, au siège de
Si Ni Tong, Didier
Chanzy, président
de l’association, a
signé une convention de partenariat avec la société de production MTH pour la réalisation
d’une docu-fiction sur la vie du
martyr chinois Chim Soo Kung.
Ce dernier, originaire de Canton
(Chine), était parmi les premiers
migrants chinois à venir à Tahiti
dans les années 1800.
Il a connu un destin tragique.
Il est la première personne à
avoir été guillotinée en Polynésie
française suite à une rixe entre
Chinois et Tahitiens faisant un
mort à Atimaono. Il a été
condamné à mort, mais, d’après
de nombreux Chinois, il se serait
sacrifié à la place du vrai coupable.
“Si Ni Tong a accepté notre
demande de partenariat. L’association participe à la partie
historique, mais aussi, le plus
important, à la partie financière.
Elle n’a pas à s’inquiéter, le film
sera fait avec l’équipe composée
de Sandro Ly, Martine Guichard
et Roland Sam. Je suis un ancien
de Polynésie 1ère et vous n’allez
pas le regretter”, commente le
producteur du film, Benoît
Tarahu.
Un partenariat avec Polynésie 1ère
verra également le jour. La
signature est en cours d’élaboration. Celui-ci a pour objectif
la diffusion sur leur antenne
du film en exclusivité mondiale.
Un budget
de 22 millions de francs
“Il s’agit d’un apport financier
et technique. Polynésie 1ère est
diffuseur avec un apport industrie
au niveau du montage. C’est un
vrai documentaire qui sera diffusé sur le réseau outre-mer
avec une diffusion nationale sur
France Ô. C’est un vrai partenariat de production”, explique
le directeur d’antenne de
Casting samedi matin au siège de Si Ni Tong
fiancées de ces messieurs et enfin des métropolitains
de 30 à 60 ans. On recherche aussi une actrice pour
incarner la reine Pomare IV. Elle doit être costaude
et âgée dans les 40 à 60 ans. Les comédiens seront
indemnisés, mais ça dépendra du budget qu’on aura.
On ne peut pas travailler sans subvention du fait
qu’on paye les techniciens, il faut acheter des costumes
d’époque, fabriquer le décor”, explique la scénariste,
Martine Guichard.
Le film sera basé essentiellement sur les recherches
effectuées par Roland Sam.
mairie de Papeete. Des images
ont également été prises lors
des festivités liées au 150e anniversaire de l’arrivée massive
des premiers Chinois à
Tahiti.
Le projet a réellement vu le jour
en août dernier. “Cela fait un an
qu’on prépare ça”, conclut Benoît
Tarahu.
Le film de 52 minutes sera présenté au comité de sélection du
Festival du film documentaire
océanien (Fifo) 2017. Il sera également présenté au festival
des films autochtones au
Canada. K
De notre correspondant J.H.
Réaction
Didier Chanzy, président de l’association
“Tout Si Ni Tong a dit oui”
“Benoît Tarahu a eu l’idée de ce documentaire. Il est venu nous voir
pour présenter son idée et le conseil d’administration l’a validée, en
acceptant de participer à sa coproduction. Le film est entièrement
produit avec des fonds locaux et des personnages locaux. On traitera
des travailleurs chinois dans la canne à sucre jusqu’à leur intégration
à la culture et au pays en posant la question : Aujourd’hui, que sontils devenus ? Ça retrace, de 1800 à aujourd’hui, la place de la communauté chinoise dans le
paysage polynésien. On a adhéré à cette idée. Tout Si Ni Tong a dit oui.”
Photo : John Hiongue/LDT
Les porteurs du projet de réalisation d’une docufiction sur la vie de Chim Soo Kung organisent un
casting unique, samedi, de 9 heures à midi, au siège
de Si Ni Tong (rue Colette) à Papeete. Une cinquantaine
de figurants sont recherchés. Tout le monde peut
se présenter à ce casting, sauf les enfants. “On
recherche des Chinois hommes, âgés de 20 à 40 ans,
mais aussi deux Polynésiennes pour deux rôles principaux. Elles doivent être âgées entre 18 et 30 ans.
On recherche également des Tahitiens âgés de 20 à
40 ans, des Polynésiennes pour jouer le rôle des
E
Polynésie 1 ère , Jean-Philippe
Lemée.
Pour réaliser un tel film, le budget
idéal se monte à 45 millions de
francs. La société de production
a dû le revoir à la baisse pour
arriver à 22 millions de francs.
Le Pays le subventionnera à hauteur de 5 millions de francs et
Si Ni Tong a décidé d’octroyer
une somme de 3,9 millions de
francs.
Si tout va bien, le tournage
reprendra fin août. Quelques
séquences ont déjà été tournées
lors d’une cérémonie de Ka San
au cimetière chinois, mais aussi
à l’occasion de l’élection de Miss
Dragon dans les jardins de la
| fenua | 19
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
ÉVÉNEMENT - Près de 300 personnes sont venues chercher leurs dédicaces
Vague populaire pour les surfeurs pro
Photo : Florent Collet
Christian et son fils Antoine sont venus faire signer leurs
planches.
A En 3 points
K Comme chaque année,
K Hier, Jack Freestone,
Ryan Callinan, Italo Ferreira
et Jack Robinson
se sont prêtés au jeu
des dédicaces et des selfies.
K Il y avait foule. Très jeunes
ou plus âgés, garçons
ou filles, ils sont nombreux
à avoir saisi cette occasion
d’approcher ces stars
de la glisse.
L
Pas loin de 300 personnes sont venues chercher leur souvenir de Ryan Callinan, Jack Freestone, Italo Ferreira et Jack Robinson.
pour le fun et puis c’est rare de
voir des surfeurs signer un
skate.”
Dans la queue, impossible de
ne pas remarquer les planches
de Christian et son fils Antoine,
10 ans. “Je ne les connaissais
pas, mais je voulais les voir
quand même, voir comment ils
étaient”, explique le jeune enfant
avant de livrer sa sentence : “Ils
sont bien.”
Pas de ruée
sur les produits
Le plaisir est visiblement réciproque. Si la barrière de la langue
et surtout celle du son de la
musique diffusée sur des hautparleurs empêchent les échanges,
les surfeurs ne refusent jamais
de prendre la pose avec leurs
fans.
“C’est fou, il y a beaucoup de
jeunes filles et garçons”, explique
ainsi le jeune prodige des tubes,
l’Australien Jack Robinson.
“J’adore venir en ville. En fait,
j’aime aller partout à Tahiti, mais
cela fait du bien de venir ici et
de faire un peu un break de Teahupo’o.”
Si la figure est imposée par la
marque australienne qui les
sponsorise, les surfeurs se prêtent
généralement facilement à ce
bain populaire, sauf dans certaines conditions.
“C’est vrai que s’il y a une grosse
houle le jour de la dédicace, c’est
plus difficile de les faire venir
car ils vont vouloir être à l’eau
et s’entraîner. Aujourd’hui, la
houle est tombée, c’était parfait
pour eux”, reconnaît Raimana
Tanseau, responsable marketing
du magasin Billabong.
Les tee-shirts de la Billabong
Pro sont mis en avant à l’entrée
du magasin. Pour autant, la venue
des surfeurs ne provoque pas
de ruée particulière sur les produits. “Cela participe à l’image
de marque, cela fait buzzer et
cela fait plaisir aux jeunes fans
de surf. On profite du rayonnement de la Billabong Pro. Commercialement, cela nous booste
un peu, mais on ne remarque
pas de hausse importante de nos
ventes le jour même”, explique
le responsable du magasin.
Devant les surfeurs, la gent féminine semble plus nombreuse
que les hommes. “Parfois, elles
veulent mon numéro de téléphone” , confie, amusé, Jack
Robinson, sans avouer s’il cède
aux charmes polynésiens. “Peutêtre le trouveront-elles à l’arrière
du poster ?” K
F.C.
Photo : Florent Collet
es joues encore rougies par
l’émotion d’avoir obtenu
les quatre signatures de
Ryan Callinan, Jack Freestone,
Italo Ferreira et Jack Robinson,
Nina, jeune lycéenne, prend son
courage à deux mains pour
demander, en anglais, de prendre
une photo. Clic clac, le moment
est immortalisé.
“Je ne suis pas là par hasard, je
suis au lycée juste à côté, je suis
venue car ce sont des surfeurs
que je suis durant l’année. Difficile de dire qui est le meilleur,
Photo : Florent Collet
les surfeurs professionnels
sponsorisés par la marque
Billabong quittent
la Presqu’île le temps
d’une après-midi pour venir
à la rencontre du public
tahitien.
ils sont tous bons”, explique-telle, encore éblouie, tenant fermement son poster entre ses
mains. “Je ne sais pas encore ce
que je vais faire de cette affiche,
je vais la garder précieusement.”
Malgré ce que sa tenue du parfait
surfeur laisse à penser, Atamu
s’est retrouvé un peu par hasard
dans la longue file qui mène à
la table de dédicaces, où sont
assis les quatre surfeurs.
“Comme je vois qu’ils sont
connus, je voulais essayer de
les voir”, explique-t-il avant d’admettre : “Je ne connais pas leurs
noms.”
Malade et victime de vomissements, Joel Parkinson n’a pas
pu venir profiter du bain de foule.
En l’absence du champion du
monde 2012, seuls les plus fins
connaisseurs du surf savent à
qui ils font leurs demandes de
dédicaces.
C’est le cas de Félix, encore de
la crème solaire sur les joues,
qui échange quelques mots avec
Jack Robinson. “On s’est déjà vu
sur le spot à Taapuna. Je lui ai
demandé quand est-ce qu’il revenait. Je suis venu aujourd’hui
parce que je surfe et je suis un
peu fan d’eux, c’est cool de les
voir. Ce sont des boss, surtout
Jack Robinson. En tube, il est
carrément… ‘dyé’ !”, confie-t-il,
enthousiaste.
Teihotu, lui, est venu faire signer
sa planche… à roulettes. “C’est
“Parfois, elles veulent mon numéro de téléphone”, confie Jack
Robinson.
20 |
Les communes
de
Jeudi 18 août 2016
Tahiti
La Dépêche
Comment nous contacter ?
E-mail : tahiti@ladepeche.pf
FAA’A - Les élèves de 6e et 5e d’un côté et les élèves de 4e et de 3e de l’autre
Le collège Henri-Hiro scindé en deux
A En 3 points
K Durant les vacances
scolaires, le collège
Henri-Hiro a été scindé
en deux, afin de séparer
les élèves de 6e et de 5e
des élèves de 4e et de 3e.
K Cela fait deux ans que
le principal du collège tente
de convaincre la DGEE,
le ministère de l’Éducation
et le proviseur vie scolaire
du bien-fondé
de cette mesure.
K L’objectif : préserver
les “nouveaux rentrants”
en leur permettant
d’évoluer dans un
environnement plus
restreint avec des élèves
du même âge, en leur
évitant de prendre
de mauvaises habitudes,
sous l’influence des plus
grands.
G
rande nouveauté cette
année, au collège
Henri-Hiro de Faa’a.
Durant les vacances
scolaires, l’établissement a été
scindé en deux, afin de séparer
les élèves de 6e et de 5e des élèves
de 4e et de 3e. Dans les faits, cela
veut dire qu’au sein même du
collège, il a été créé deux espaces
bien distincts : les 6e et les 5e
ayant leur propre bâtiment, leurs
propres salles de classes et de
permanence, leur propre cour
de récréation, leur propre vie
scolaire et leurs propres toilettes.
Idem pour les élèves de 4e et
3e.
“Ils ont même chacun leur propre
accès à la cantine. On a également séparé leurs horaires de
repas et on s’est arrangé avec
les compagnies de bus pour séparer les horaires des bus qui ramènent les jeunes chez eux les mercredis et vendredis midi. C’est
un peu comme s’il y avait deux
établissements fermés sur le
même terrain”, explique Denis
Solia, principal du collège HenriHiro, depuis quatre ans.
Ce projet ne date pas d’hier. Cela
fait déjà deux ans que le principal
du collège tente de convaincre
la direction générale de l’éducation et de l’enseignement
(DGEE), le ministère de l’Éducation et le proviseur vie scolaire
du bien-fondé de celui-ci.
Aujourd’hui enfin, c’est chose
faite.
“Historiquement, c’est un collège
qui a toujours connu des problèmes. Malgré les différentes
équipes de direction, de CPE
(conseillers principaux d’éducation, NDLR), d’encadrement...,
il y a eu des améliorations plus
ou moins importantes, mais il
n’y a jamais eu de nettes améliorations. Le collège a fini par
se forger une image de marque
désastreuse qui, malheureusement, n’est pas à la hauteur des
efforts fournis par les différentes
équipes pédagogiques”, explique
Denis Solia.
Tout au long de l’année, des pro-
fesseurs des écoles interviennent
dans l’établissement pour donner
des cours aux élèves. Ces professeurs travaillent également
dans les écoles du secteur de
recrutement du collège HenriHiro et connaissent bien les
élèves de CM2. Or, lorsqu’ils
revoient leurs élèves en 6e, souvent, ils ne les reconnaissent
plus, tellement ils ont changé
et pris de mauvaises habitudes
sous l’influence des plus grands.
C’est justement de là que la
réflexion de séparer les nouveaux
de leurs aînés est née.
“Cocooner”
les nouveaux
L’idée est de préserver les “élèves
rentrants”, en leur permettant
d’évoluer dans un environnement
plus restreint (et donc plus rassurant) avec des élèves du même
âge, en leur évitant de prendre
de mauvaises habitudes sous
l’influence des plus grands.
“En gros, on va les cocooner et
Photo : Élénore Pelletier
Photo : Élénore Pelletier
La salle de musique a subi un sacré lifting, pour pouvoir également accueillir des cours d’arts plastiques. Murs et plafonds ont été
entièrement repeints, les sols changés, des brasseurs d’air fixés et un cagibi a même été créé pour stocker l’ensemble du matériel
nécessaire aux deux disciplines.
Un laboratoire de sciences a été transformé en vie scolaire
et en bureau pour le CPE chez les 6e-5e.
les former au mieux aux règles
de vie d’un établissement scolaire, pour ensuite les injecter
dans le bâtiment des 4 e -3 e ” ,
explique Denis Solia.
Pour le principal, l’action n’a
d’ailleurs pas vocation à durer
dans le temps.
“Cette scission du collège ne
devrait durer que quatre ans.
Si on parvient à gérer quatre
générations de 6e, on n’aura plus
de problème et on retrouvera
un collège ‘normal’”, ajoute-t-il.
Si le principal reconnaît que ce
projet va à l’encontre de la
réforme des collèges, il affirme
que la création de ces deux pôles
au sein de son établissement
peut, en revanche, contribuer à
rendre le climat scolaire plus
agréable.
Et pour lui, “il est essentiel d’améliorer le climat scolaire de l’établissement pour que l’absentéisme diminue, que ce soit du
côté des enseignants, des élèves
ou de l’ensemble du personnel
du collège. Car si tout le monde
est présent en cours, alors les
résultats scolaires seront meilleurs et l’image de marque du
collège s’améliorera.” Cette nouvelle organisation spatiale est
également plus facile à gérer
pour les surveillants.
La rentrée scolaire, qui a eu lieu
la semaine dernière, s’est bien
déroulée. Les professeurs, les
parents et l’ensemble des élèves
se sont montrés ravis de cette
nouvelle organisation. Ils
n’étaient finalement pas très
nombreux ceux qui étaient déçus
de ne pas retrouver leurs copains
ou leurs grands frères à la récréation.
Il ne reste plus qu’à espérer que
cette séparation portera ses
fruits. K
É.P.
Des travaux importants à hauteur de 12 millions de francs
Un des bâtiments du collège est désormais
entièrement consacré aux 6e et aux 5e. Or,
dans ce bâtiment, se trouvaient à l’origine
tous les laboratoires de sciences et autres
salles spécialisées. Il a donc fallu transférer
le mobilier et les équipements de ces laboratoires dans les autres bâtiments destinés
aux élèves de 4e et de 3e.
Des ouvertures ont été créées dans certaines
salles pour pouvoir condamner les entrées
donnant sur le pôle opposé. Une salle informatique a été créée dans le pôle 4e-3e. Un
laboratoire a été transformé en vie scolaire
et en bureau pour le CPE chez les 6e-5e.
Une clôture et un portail électrique ont été
posés pour séparer le bâtiment dédié aux
6e-5e et sa cour attenante du reste du collège… La liste des travaux est encore longue,
l’idée étant d’équiper chaque pôle du strict
minimum pour être autonome.
Le principal en a également profité pour
faire repeindre l’ensemble des salles qui ont
été réaménagées et les équiper de prises
électriques et d’Internet.
Photo : Élénore Pelletier
Le principal du collège ne pouvait pas, à lui
seul, mettre en place le projet de scission
de son établissement. L’appui du ministère
de l’Éducation était indispensable, que ce
soit d’un point de vue pédagogique que
d’un point de vue financier. En effet, les aménagements et les travaux qui ont été réalisés
dans l’établissement pour la création de deux
pôles autonomes, 6e-5e d’un côté et 4e-3e
de l’autre, ont coûté pas loin de 12 millions
de francs, le tout entièrement financé par le
Pays.
Durant les vacances scolaires, l’établissement a été scindé en
deux. Désormais, les 6e et les 5e ont leur propre bâtiment, leurs
propres salles de classes et de permanence, leur propre cour
de récréation, leur propre vie scolaire et leurs propres toilettes.
Idem pour les élèves de 4e et 3e.
22
| Tahiti |
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
PUNAAUIA - Opération cartables
160 enfants parés pour la nouvelle année scolaire
C
ette année encore, la commune a souhaité donner
un coup de pouce aux
familles les plus démunies pour
la rentrée. Ainsi, 160 enfants
vont recevoir un cartable qui
leur permettra de démarrer l’année scolaire dans de bonnes
conditions. Les années précé-
(RSPF) qui étaient concernés
mais, avec le versement d’une
aide directement à ces familles
par la CPS et le Pays, on a
réorienté l’action vers les ressortissants au régime des non
salariés (RNS) et au régime des
salariés (RGS) en difficulté. Ce
sont des petits salaires et, comme
dentes, ils étaient environ
300 à recevoir cet équipement.
Cette baisse du nombre de bénéficiaires s’explique par la réorientation de l’aide attribuée par la
commune.
“D’habitude, c’étaient les foyers
de ressortissants au régime de
solidarité de Polynésie française
souvent, il y a quatre ou cinq
enfants, c’est difficile pour subvenir aux besoins de tous pour
la rentrée”, précise Ariinui Bordet, responsable du pôle environnement scolaire.
“Cette année, il y a des aides nouvelles de la part du Pays mais
aussi de la CPS autour des allocations de rentrée scolaire, la
prise en charge des assurances,
l’aide pour les cantines, etc. La
commune a donc décidé de main-
tenir cette opération et de rediriger
l’aide vers un autre public, qui
a aussi des revenus très bas. On
adapte notre action en fait. On a
décidé d’octroyer le reste de l’enveloppe pour les sorties scolaires
des enfants quels qu’ils soient,
ainsi, tout le monde peut en bénéficier”, ajoute Simplicio Lissant,
premier adjoint au maire.
Hier, en début d’après-midi, à
la mairie de Punaauia, des cartables ont été remis symboli-
quement à 16 enfants. Le reste
sera distribué dans les différentes
écoles de la commune dès
aujourd’hui, de la section
des petits jusqu’à la 6e. Le budget
de l’opération s’élève à
500 000 F.
Les fournitures, en revanche,
ne sont pas remises aux élèves,
car elles sont données directement par les écoles. K
De notre correspondante C.Q.
PAROLE À
Marcelline Heuti, mère au foyer
L’opération concerne cette année 160 enfants de la maternelle à la 6e.
Photo : Catherine Quiniou/LDT
Photo : Catherine Quiniou/LDT
“J’ai cinq enfants, de 15, 11, 8,
6 et 4 ans. Ils sont tous scolarisés. Ça représente beaucoup
d’argent. À chaque rentrée,
c’est un peu difficile. Mon mari
est seul à travailler dans le foyer.
Ce cartable, c’est toujours bon
à prendre. C’est mon dernier,
Hakanui, qui l’a reçu. Il a fait
sa rentrée en section des
moyens à l’école Amahi. Depuis
qu’il est à l’école, il utilise le sac
qui a servi à son grand frère.
Il avait bien besoin d’un nouveau cartable.”
Marcelline en compagnie de Hakanui, le petit dernier,
et son mari.
PUNAAUIA - La bicyclette dans tous ses états
Un kiosque d’entretien et de réparation de vélos ouvert
Ç
a boulonne, ça graisse, ça
gonfle… en tout cas, on
peut dire que ça bosse dur.
Tous les mercredis après-midis,
de 13 à 15 h 30, les 14 jeunes
qui ont participé à la formation
intitulée “La mobilité à vélo,
c’est écolo !”, organisée par la
commune, s’activent pour réparer
leurs vieux vélos ainsi que ceux
des administrés, et le tout gratuitement.
Ils ont établi leur kiosque sur
le terrain communal situé juste
en face du dispensaire de
Punaauia, un lieu de passage
très fréquenté par les jeunes du
quartier.
Encadrés par Baptiste Sureau,
connu pour avoir monté le premier service de coursier à vélo
au fenua, les stagiaires pourront
réparer votre chaîne, votre roue,
changer vos freins et bien sûr
Photo : Élénore Pelletier
Photo : Élénore Pelletier
Installé juste en face du dispensaire communal de Punaauia,
vous ne pourrez pas louper le chapiteau.
vous conseiller dans les pièces
à acheter, car celles-ci ne vous
seront pas offertes. Alors n’hésitez plus, passez les voir. C’est
tous les mercredis, jusqu’au
17 septembre.
À travers la mise en place de la
formation “La mobilité à vélo,
c’est écolo !” et de ce kiosque
d’entretien et de réparation, la
commune souhaitait inciter ses
administrés à se déplacer à vélo,
car ce moyen de transport présente
bon nombre d’avantages : peu
onéreux, il est accessible à tout
âge, contribue à rester en bonne
santé et n’a aucun impact négatif
sur l’environnement.
Et cerise sur le gâteau : une fois
maîtrisé, le vélo permet à chacun
de sortir de son quartier pour
chercher du travail. Au cours de
leur formation, les stagiaires ont
d’ailleurs effectué plusieurs circuits sur les routes communales,
pour se familiariser avec la circulation sur la voie publique et
être incollable sur la sécurité
routière.
Pour insister et sensibiliser
encore plus sa population, la
commune a prévu d’organiser
un gros événement autour de la
C’est Baptiste Sureau qui encadre chaque mercredi le kiosque d’entretien et de réparation
de vélos.
mobilité le 17 septembre, sur la
route de Punavai plaine. À cette
occasion, les stagiaires de la formation proposeront diverses
activités : atelier de réparation
et d’entretien de vélo), circuits
ludiques et sportifs, initiations
au vélo pour les plus jeunes…
Pour cela, ils souhaitent récupérer
des vélos pour les mettre à disposition du public, ce jour-là.
Alors, si vous avez de vieilles
bécanes ou même des pièces
détachées qui encombrent votre
garage, vous pouvez les leur
apporter, ils se feront une joie
de les réparer pour leur donner
une seconde jeunesse. K
É.P.
| Tahiti | 23
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
MAHINA - École maternelle Hitimahana
Une rentrée bien préparée
parents plus inquiets
A Des
que les enfants
D
En rang deux par deux, les vacances sont bien terminées…
dans le vif des apprentissages.
Mais tout se fait en douceur
autour de thèmes toujours
ludiques pour garder l’attention
des enfants jusqu’à la fin de
l’année.
Les périodes se terminent souvent par des manifestations qui
récompensent le travail de plusieurs semaines. Nul doute que
l’équipe de Hitimahana a plein
de projets pour cette année
qui commence. L’effectif de l’établissement est stable, avec
186 élèves. K
Interview
Nathalie Bigorgne, directrice de l’école Hitimahana
“Nous n’avons pas constaté de pleurs”
Mardi matin,
c’était la première rentrée
pour Jayden
Pani. Accompagné par ses
parents, l’enfant
de 3 ans a vite
pris possession
des lieux et des
jouets à sa disposition, sans
inquiétude
aucune. Son
papa, Honoura,
reconnaissait
que c’était un
peu difficile de
le laisser, mais
était certain
que ce sentiment allait passer : “Je pense que c’est plus dur pour les parents que les enfants.
Jayden s’est vite adapté, alors que nous, pas encore.” Il faut dire
que le petit Jayden entend parler de l’école depuis quelque
temps déjà : “En passant à chaque fois devant l’école, on lui
disait que bientôt, il irait là. Et en voyant les toboggans et les
jeux dans la cour, on a compris qu’il avait hâte d’y aller. Maintenant,
il est là, c’est bien.”
J.-L.M.
L’intégration se fait également en douceur ?
Cette semaine, les enfants
viennent en deux groupes
tous les jours. Un groupe
est présent de 7 h 15 à
9 heures et l’autre groupe de 9 h 30 à 11 heures.
La semaine prochaine, on inclura le déjeuner à
11 heures pour tous les enfants. Et en troisième
semaine, ce sera les horaires traditionnels.
N’avaient-ils pas l’appréhension de découvrir
l’école ?
Ils étaient déjà familiarisés avec l’école. D’ailleurs,
nous n’avons pas constaté de pleurs. Le seul qui
a pleuré était un nouvel arrivant en section des
moyens. Sur 186 élèves, cela nous conforte dans
l’idée qu’il faut continuer cette organisation pour
l’accueil.
Pour les plus petits, quand la mise en route
des apprentissages débute-t-elle ?
C’est immédiat. Ça débute par la socialisation avec
les autres camarades. Ils vont apprendre à connaître
leur environnement. On peut dire que les apprentissages commencent déjà.
Photo : Jean-Luc Massinon
La rentrée est-elle un peu compliquée avec
les plus petits ?
On ne peut pas parler de rentrée compliquée, car
en fonction des nouveaux programmes, nous
avons mis en place un programme d’accueil. Nos
nouveaux élèves de section des petits ont déjà été
accueillis durant deux semaines au mois de juin.
Ceux qui sont passés en section des moyens et
ceux de section des grands ont pu rencontrer
leurs nouvelles maîtresses.
• Conditions météo du spot de surf • Interviews • Actu people • Résultats
Propos recueillis par J.-L.M.
A Et aussi
Photo : DR
De notre correspondante C.Q.
AOÛT : 14 au 30
103.0/88.6/90.1
AVEC
3180816-1008
FAA’A - L’identité ma’ohi en question
Demain, à partir de 17 h 30, à la mairie de Faa’a, Steve Chailloux
animera une conférence-débat intitulée “Ma’ohi : une identité
au cœur des amalgames”. Aujourd’hui, que veut dire être
ma’ohi, polynésien ou tahitien ? Steve Chailloux s’interrogera
sur cette question : “Dans une société insulaire engagée sur
la voie d’une occidentalisation effrénée, comment l’identité
autochtone trouve ses contours sur un marché qui propose
des identités multiples ?”
Steve Chailloux est professeur de reo Tahiti à l’Université de
Hawai’i. Après un cursus atypique, passant d’une filière
spécialisée dans la vente à un master en recherches comparatives
en anthropologie, sociologie et en histoire à Marseille, ce
jeune Tahitien, originaire d’une famille modeste de Faa’a, est un véritable exemple pour les étudiants
du fenua.
Cette conférence proposée par la commune de Faa’a est gratuite et ouverte à tous.
Photo : Jean-Luc Massinon
E
Photo : Jean-Luc Massinon
epuis mardi, l’école maternelle de Hitimahana revit.
Les cris des enfants se
font entendre de nouveau dans
la cour. Et d’ailleurs, les premiers
jours n’ont pas été dramatiques
pour les élèves de section des
petits. Pour coller aux nouveaux
programmes, la direction a
adopté un accueil progressif des
enfants. Durant deux semaines
au mois de juin, les parents pouvaient venir à l’école avec leurs
enfants pour leur faire découvrir
l’établissement.
Aussi, les premières heures de
cette nouvelle rentrée ont été
moins compliquées puisque les
enfants connaissaient déjà les
lieux. Depuis mardi, la présence
en classe des plus petits se fait
à dose homéopathique, à raison
de deux heures chaque matin.
La semaine prochaine, les nouveaux arrivants découvriront
les joies de la cantine. Et d’ici
à la fin du mois, tous seront
24
| Tahiti |
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
VAIRAO - Rentrée à la maison familiale rurale des garçons
Les élèves de 4e et de 3e ont pris leurs marques
A En 3 points
K Mardi, c’était aussi
le jour de la rentrée
pour une partie des élèves
de la maison familiale rurale
des garçons
de Vairao.
K Après une semaine
de cours théoriques
et pratiques, 4e et 3e
effectueront deux semaines
de stage, un principe
de rotation qui
sera respecté
tout au long de l’année.
À
La première journée a été entièrement consacrée à des cours en classe, articulés autour de la présentation des uns et des autres.
tif. Ils restent en internat du
lundi au vendredi, puis ils sont
en stage pendant deux semaines,
en roulement comme ça toute
l’année”, explique Herenui DoomTaaviri, secrétaire administrative.
Cette dernière précise que les
inscriptions restent ouvertes
jusqu’au 30 septembre pour les
trois premiers niveaux. Déscolarisés ou réorientés, suivis pour
certains par la direction des
affaires sociales (DAS) ou par
la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), les jeunes accueillis
en MFR sont généralement en
difficulté, que ce soit sur le plan
scolaire ou personnel.
“Un diplôme et un
métier entre les mains”
Pour leur permettre de “réussir
autrement”, l’alternance a fait
ses preuves, avec une série de
A.-C.B.
E
Réactions
Herearii Tauraa, moniteur depuis cinq ans
“L’alternance,
c’est une bonne solution”
“À la MFR, la plupart des cours théoriques
se font le matin. L’après-midi, on privilégie
les travaux pratiques, dans notre potager, en
fonction des cultures à notre disposition. C’est
important de varier les apprentissages. Les
jeunes sont toujours partants. Pour nous, c’est
l’occasion de les instruire autrement. L’alternance
est une bonne solution. Ce n’est pas facile
tous les jours, mais on table sur un taux de
réussite de 98 % au CAP, avec des jeunes en difficulté. Ma mission
est de les aider autrement et de les ramener sur le chemin de
l’école, pour qu’ils puissent avoir quelques clés qui leur permettent
de se lancer dans la vie active. Et ça marche ! Sur nos 19 élèves
qui ont réussi le CAP l’année dernière, neuf sont inscrits au lycée
agricole de Opunohu. Ils avaient le sourire jusqu’aux oreilles,
heureux de pouvoir continuer leur cursus scolaire.”
Tamatea Manea, 15 ans, en 3e enseignement agricole
“Je suis motivé pour aller
jusqu’au bout”
“C’est ma deuxième année. Avant, j’étais
au collège de Taravao. Je n’allais plus à
l’école depuis plusieurs mois. Ici, je suis bien.
On a une seule semaine de cours, avec des
travaux pratiques l’après-midi, et deux
semaines de stage. Je suis formé en agriculture mais, ce que je préfère, c’est le métier
d’électricien, que j’ai découvert pendant
mes stages à l’extérieur. Plus tard, c’est ce
que j’aimerais faire. Je suis motivé pour aller jusqu’au bout et pour
passer mes diplômes.”
Photo : Anne-Charlotte Bouleau
Photo : Anne-Charlotte Bouleau
Les élèves de 4e et de 3e seront en internat cette semaine, puis en stage les deux semaines
suivantes, et ainsi de suite tout au long de l’année.
diplômes à la clé (certificat
de formation générale, diplôme
national du brevet, CAP agricole),
synonymes de perspectives d’avenir. “J’aimerais adresser un message aux parents : si votre enfant
ne veut plus suivre le système
éducatif actuel, nous sommes
prêts à l’accueillir à la MFR, avec
la possibilité d’obtenir des aides.
Ici, les jeunes mangent à leur
faim, dorment bien et sortent
avec un diplôme et un métier
entre les mains”, insiste Roger
Doom, ancien maire de Vairao
et fondateur des MFR polynésiennes en 1981, aux côtés de
Michel Lehartel, ancien maire
de Papara.
Au total, les huit structures
disséminées à travers les archipels – à l’exception des Marquises – pourraient ainsi accueillir plus de 450 élèves, à partir
de 13 ans, dans le cadre d’un
partenariat entre l’État et le Pays.
Les ex-collégiens y retrouvent
une ambiance plus familiale,
doublée d’une cadence de travail
adaptée.
À Vairao, cette première journée
a été entièrement consacrée à
des cours en classe, articulés
autour de la présentation des
uns et des autres. Le rythme
normal, alternant théorie et pratique, devait être adopté dès le
lendemain, tout comme à la MFR
des filles, située quelques centaines de mètres plus loin, spécialisée dans les services aux
personnes et la vente en espace
rural. K
Photo : Anne-Charlotte Bouleau
l’instar de leurs camarades du centre pour
jeunes adolescents
(CJA), dix-huit élèves
e
de 4 et de 3e en enseignement
agricole ont fait leur rentrée,
mardi, à la maison familiale
rurale (MFR) des garçons de
Vairao.
La semaine prochaine, ils céderont leur place aux élèves de 1re
année de certificat d’aptitude
professionnelle (option agriculture des régions chaudes), puis
aux élèves de 2 e année, la
semaine suivante. “Ils ne sont
jamais ensemble en même
temps, ce qui nous permet
d’adapter les cours, en petit effec-
Photo : Anne-Charlotte Bouleau
K Depuis 1981, l’alternance
est au fondement de
la structure, envisageant
ainsi une autre façon
de mener ses élèves
vers la réussite.
La Dépêche
des
La Dépêche
Comment nous contacter
E-mail : iles@ladepeche.pf
îles
| 25
Jeudi 18 août 2016
MOOREA - Tamaara’a chez Billy, samedi
Maa tahiti et spectacle de danse
polynésienne pour 150 matahiapo
A En 3 points
K Gloria Trafton, maire
déléguée de Papetoai a
organisé son tamaara’a
des matahiapo samedi
dernier.
K Cent cinquante per-
sonnes âgées se sont
donné rendez-vous au
restaurant “Chez Billy”.
K Une nouvelle occasion
pour toutes ces personnes
de Papetoai de maintenir
et resserrer des liens
amicaux.
Photo : J Rey/LDT
C
haque année depuis plus
d’une décennie, les tavana
de Moorea organisent,
chacun à leur tour, leur
tamaara’a des matahiapo. Une
éternelle jeunesse et leur joie
de vivre, donnant ainsi un bel
exemple de vitalité aux jeunes
générations. Les nombreux couples étaient plus élégants les
uns que les autres, rivalisant
dans le choix des couleurs de
leurs couronnes ou de leurs
tenues. Quelques élus des autres
communes associées ont
répondu favorablement à l’invitation du maire déléguée de
Papetoai, sans oublier le maire
de l’île, Evans Haumani, élu de
cette commune associée. Il était
entouré de quelques-uns de ses
conseillers et des membres des
brigades de la commune. La
rencontre a débuté vers
12 heures pour se clôturer en
fin d’après-midi. K
occasion unique pour rassembler les personnes âgées de leur
commune respective et leur
renouveler la confiance de toute
une commune envers pour ces
personnes qui ont fait de Moorea, cette belle île qu’elle est
restée aujourd’hui.
Après le rendez-vous de Linda
et “Pai” Maihi, le mois dernier,
aux bénéfices des personnes
âgées de Teavaro, c’était au tour
de Gloria Trafton d’organiser
son tamaara’a . Il a eu lieu
samedi “chez Billy” pour environ
150 personnes venues passer
un agréable moment. Elles ont
mangé, certes, mais aussi chanté
et dansé. Comme de coutume,
un maa tahiti était proposé,
agrémenté d’un spectacle de
danse traditionnelle présenté
par les Tamarii Papetoai.
Durant quelques heures de festivités, les “vieux” ont, une nouvelle fois, su démontrer leur
Ils sont venus en famille et
entre amis déguster un bon
maa tahiti.
De notre correspondant
Jeannot Rey
Photo : J Rey/LDT
Photo : J Rey/LDT
Photo : J Rey/LDT
Gloria Trafton a organisé samedi son repas des matahiapo. Ici
avec Rona et Odette Germain.
Eugène, Andréa et Nita.
Les matahiapo de Papetoai, aita tu ai… !
Taaviri, un ancien
élu de Papetoai, et
Taiore en bonne
compagnie.
Photo : J Rey/LDT
Photo : J Rey/LDT
Deux amis
inséparables,
Marc et David.
26
| îles |
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
MOOREA - Une action citoyenne signée “Duncan Tchops”
Après la plage de Temae, le spot de Atiha !
Q
ue l’on se positionne
d’un côté ou de l’autre
de la barrière, la récidive
bat son plein. D’un côté les pollueurs, qui n’hésitent pas à
souiller de déchets, des sites
comme le “spot” ou point de
vie de Ahita. Un site très apprécié par la population, avec un
espace suffisamment confortable
pour y garer son véhicule et
profiter d’une belle vue sur le
lagon. Les gens le savent, parfois
des groupes passent des heures
à observer, discuter, chanter
et… polluer. D’un autre côté il
y a ceux qui n’acceptent pas
de voir leur environnement
dégradé par un manque de
civisme de la part de certains.
C’est le cas de Rainui Taupua
qui signe sur les réseaux
sociaux “Duncan Tchops”. Le
week-end dernier, il a investi
le site avec quelques amis, sacs
poubelles en mains pour tout
nettoyer comme il le fait régulièrement du côté de la plage
Temae. Trois sacs de 200 litres
ont été entièrement remplis.
Merci donc à cette équipe !
Toutefois, il est regrettable
d’avoir encore à constater que
si des personnes aiment profiter
de la belle nature de l’île de
Moorea, il y en a malheureusement d’autres qui ne se
gênent pas pour tout détruire ! K
De notre correspondant
Jeannot Rey
Des copains de Raunui, n’ont
pas hésité à lui donner mains
fortes pour tout nettoyer.
Certains s’arrêtent
pour admirer le site,
d’autres, pour le
polluer.
Photos : : DR
Photo : : DR
Le spot de
Atiha est
complètement souillé
de détritus
en tous
genres.
HIVA OA - Départ de Yann Stéphan et de sa famille pour une nouvelle affectation
Une perle des Marquises pour le capitaine
L
e capitaine Yann Stéphan, quitte les Marquises et la Polynésie
française pour rejoindre sa
nouvelle affectation à la délégation départementale de la
Haute-Vienne, à Limoges.
Il part avec tous ses souvenirs
mais surtout, comme l’ont si
bien dit des interlocuteurs
lors de la soirée de passation
de commandement (lire
page 27), en emmenant avec
lui “une perle rare”, Poe Kaimuko, sa compagne qu’il a
rencontrée lors de son séjour
au SMA.
Festival des arts des Marquises. Poe, toujours souriante,
gracieuse, charmait les spectateurs lorsqu’elle interprétait
des chants marquisiens et le
mave mai de bienvenue au
début des cérémonies traditionnelles. Nous lui souhaitons
bon vent espérant la revoir
bien vite aux Marquises avec
son compagnon et son fils. K
De notre correspondant
Gérard Guyot
Sourire et grâce
C’est le départ vers Limoges
pour Poe Kaimuko et le capitaine Yann Stéphan., ici en
compagnie de la famille,
connue pour son investissement dans la culture marquisienne.
Photo : G Guyot/LDT
Poe et Yann, entourés par la
famille, bien connue à Hiva
Oa par toutes les prestations
de danses marquisiennes
qu’ils effectuent lors de différentes cérémonies et notamment pendant le matavaa , le
| îles | 27
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
HIVA OA - Cérémonie officielle, lundi au SMA
Philippe Coinon, commandant entrant
Depuis lundi,
la première compagnie
du SMA des Marquises
a un nouveau commandant. Le capitaine
Philippe Coinon
remplace le capitaine
Yann Stephan.
L
“Investissement auprès
des jeunes”
La cérémonie officielle s’est
poursuivie par la transmission
du fanion de la première compagnie par le commandant sortant, Yann Stephan, au commandant entrant, Philippe Coinon.
Ce dernier a ensuite pris effectivement ses fonctions à la tête
de la compagnie du SMA des
Marquises en défilant avec les
jeunes marsouins.
Le soir, lors du cocktail offert
aux invités, les responsables
ont salué : “l’esprit de corps du
capitaine Stephan, son investissement auprès des jeunes”,
rappelant le rôle de formation
du SMA, notamment aux Marquises où le taux de chômage
est très élevé. Ils ont également
souhaité la bienvenue au capitaine Coinon. Le maire de
Atuona, Étienne Tehaamoana a
ensuite pris la parole pour souhaiter “bon vent, bonne route
à notre ami Yann Stephan”, rappelant également le rôle de formation du SMA et son importance dans l’économie de Hiva
Oa. Très ému, le capitaine Stephan a ensuite remercié tous
ceux qui ont travaillé avec le
SMA, sans oublier les associations, les mutoi et les pompiers
de l’île. K
Photo : G Guyot/LDT
a cérémonie de passation
de commandement au
RSMA (régiment du service
militaire adapté) s’est déroulée
lundi 15 août en fin d’aprèsmidi sur le tohua pepe’u, la place
traditionnelle marquisienne de
Atuona. C’est le lieutenant-colonel Philippe Payré, chef de corps
du RSMA de Polynésie française,
qui a procédé à la passation de
commandement en présence
de l’administrateur d’État des
Marquises, des autorités communales, de la brigade de gendarmerie des Marquises sud,
des anciens de la compagnie
résidant à Hiva Oa et des invités.
Le chef de corps, après avoir
passé en revue avec le commandant sortant les effectifs de la
compagnie nouvellement arrivés
sur l’île, cadres et jeunes volontaires, a prononcé une brève
allocution, rendant hommage
au capitaine Stephan. Il a procédé ensuite à la remise de décorations. La Médaille militaire
décernée à l’adjudant-chef Matehau et la médaille d’or de la
Défense nationale au caporalchef Malet engagé qui a commencé comme volontaire stagiaire au SMA de la Réunion.
De notre correspondant
Gérard Guyot
Le nouveau commandant de la 1ere compagnie du SMA des
Marquises, le capitaine Philippe Coinon, défile avec une section
de jeunes volontaires engagés pour un an.
A L’adjudant-chef Matehau décoré de la médaille militaire
Le lieutenant-colonel Philippe Payré remettant la Médaille militaire à
l’adjudant-chef Ronny Matehau.
Photo : G Guyot/LDT
Photo : G Guyot/LDT
Le lieutenant-colonel Payré a eu “le plaisir et
l’honneur” de remettre la Médaille militaire,
créée par Napoléon, la deuxième décoration
dans les ordres nationaux après la Légion
d’honneur, à l’adjudant-chef Matehau.
Ronny Matehau, Polynésien, a fait l’essentiel
de sa carrière militaire dans les troupes de
marine, participant à de nombreuses opérations
extérieures de maintien de l’ordre pour la
défense nationale, en République Centre
Africaine au Tchad, au Zaïre, au Rwanda, au
Cameroun, à Sarajevo, en Afghanistan.
Débutant au RIMaPP, à Papeete, il a ensuite
été affecté à Fréjus dans le Var, puis aux
Antilles et à l’école militaire de Draguignan,
intégrant également le 3e RAMa, régiment
d’artillerie de marine. Adjoint très apprécié
du commandant de la compagnie, comme
des jeunes engagés volontaires, l’adjudant
Matehau s’est également investi dans la vie
du village et s’est fait beaucoup d’amis parmi
les habitants
Le capitaine Yann Stephan, le maire, Étienne Tehaamoana, le
capitaine Philippe Coinon, l’administrateur des Marquises,
Philippe Humbert et le lieutenant-colonel Payré, chef de corp du
RSMA.
28
| îles |
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
BORA BORA - Ouverture gourmande
Iaorana gelato, premier glacier de l’île
E
n 2014, Daniele et Gaya,
deux amoureux italiens
travaillaient en cuisine au
Pearl Beach, lui en tant que Chef
cuisinier, elle, s’occupait de la
pâtisserie italienne. Le travail,
la douceur polynésienne, la gen-
tillesse de la population leur ont
donné envie de revenir à Bora
Bora au terme de leur contrat,
un projet en tête.
Férus de montagne ils ont tous
les deux fait les saisons touristiques dans les Alpes dans la
station métropolitaine des
Ménuires et ont fait la rencontre
d’un autre couple italien, Chiara
et Roberto. Leur projet mûrissant,
Gaya et Daniele leur ont fait part
de leur idée de création de glaces
italiennes en Polynésie, à Bora
Bora. Le concept les a séduits,
Chiara, Roberto, Gaya et Daniele
se sont lancés dans l’aventure.
100% fait maison
Photo : P Stervinou/LDT
Photo : P Stervinou/LDT
Gaya présente la “glace noyée” un mélange de café expresso à
l’italienne avec de la glace, de la crème chantilly et de la sauce
au chocolat.
C’est la rentrée et il faut se consoler comme on peut ! quoi de
mieux que de se laisser tenter
par une glace italienne, une
“gelato”… à toute heure de la
journée, on peut venir déguster
une glace à la boutique et même
profiter des tables et chaises à
l’ombre du soleil. Les machines
et les produits viennent d’Italie,
même l’accent chantant des quatre compères vous fera voyager.
Et le choix est vaste ! J’ai goûté
la “glace noyée”, un délice ! Un
doux mélange de café expresso
à l’italienne avec de la glace au
parfum de votre choix, sur lequel
sont délicatement ajoutées la
chantilly et la sauce au chocolat :
superbe ! D’autres spécialités
sont aussi proposées comme la
brioche à la glace, spécialité
made in Italy. La crêpe au Nutella
surplombée de la glace ou encore
le tiramisu maison vous feront
craquer. Ces délices peuvent
également se commander, tout
comme il est possible de les
savourer sur place ou de les
emporter.
Si la glace est aujourd’hui dis-
Roberto, Chiara, Gaya et Daniele, les premiers glaciers de Bora Bora : une équipe italienne qui
connaît son affaire.
ponible au magasin, les amis
projettent également de fournir
les hôtels et de proposer ainsi
aux touristes et clients, des produits de qualité fabriqués artisanalement. Une carte de coupes
de glace est, elle aussi, en cours
d’élaboration ; y figurent des
compositions alléchantes ainsi
que “la coupe délice” dont les
ingrédients sont encore un mystère : “faites-nous confiance”,
glisse malicieusement Roberto. K
De notre correspondante
Pauline Stervinou
E Contact
Résidence Mautara (ancien
magasin California) VaitapeBora Bora
Ouvert 7j/7 de 10h à 18h et le
dimanche de 12h à 18h
Facebook : iaorana gelato
Mail : iaoranagelato@gmail.com
Tel : 87326779
RAIATEA – Les Kiwanis de la division 7 se mobilisent
Hamilton s’envole pour des études supérieures
Les treize clubs Kiwanis du
fenua se sont réunis pour aider
un brillant élève à poursuivre
ses études en métropole. Cette
action est la première du genre
dans toute l’histoire de ces
clubs.
I
De notre correspondante
Arava Maiarii
Photo : A Maiarii/LDT
l s’appelle Hamilton Foster et fait partie
des plus brillants élèves du territoire,
puisqu’il a obtenu une mention très
bien au baccalauréat scientifique cette
année, au Lycée des îles Sous-le-Vent.
Ayant un besoin réel de soutien financier
pour poursuivre ses études en métropole,
ce bon modèle à suivre pour les élèves, a
reçu l’aide des treize clubs Kiwanis du
fenua formant la division 7 du Pacifique
dans ce club service. Deux billets d’avion
(Raiatea/ Papeete/ Paris) lui ont été offerts
afin qu’il aille poursuivre ses études d’ex-
pert-comptable à Montpellier. Hamilton
a pris l’avion mardi, pour sa nouvelle vie.
“Je remercie énormément les Kiwanis
pour l’aide qu’ils nous ont donné. Nous
sommes en grande difficulté financière
et grâce à ce don, mon fils peut aller continuer ses études. […] Heureusement qu’il
y a des gens comme le Kiwanis pour nous
aider”, confie le père de l’étudiant.
“Je suis boursier, j’ai mon logement làbas, mes études, ma vie, tout m’attend làbas. C’était juste le billet d'avion pour
partir qui me manquait, merci les Kiwanis.
Maintenant je m'en vais pour huit ans
d’études”, poursuit Hamilton.
Une initiative sympathique qui ne peut
que motiver les jeunes du fenua à poursuivre des études supérieures : la main
leur est tendue ! K
C’est grâce à la mobilisation des treize clubs Kiwanis de la division 7 qu’Hamilton Foster a pu s’envoler vers la
métropole pour poursuivre des études supérieures en comptabilité.
Sports
La Dépêche des
Comment nous contacter ?
Fax : 40.46.43.78
E-mail : sports@ladepeche.pf
| 29
Jeudi 18 août 2016
JUDO - Kodokan Judo Club de Punaauia
Teraimatuatini Bopp vise les Bleues
D
A En 3 points
K La jeune judokate
Teraimatuatini Bopp
se prépare à intégrer,
à partir du mois prochain,
le pôle territorial
permanent de Poitier.
K Jeune espoir
du Kodokan Judo Club de
Punaauia, elle a démontré
ses capacités en gagnant
le Super Aito de Judo,
en juin dernier.
K Son objectif est
de remporter des titres
en métropole et, à plus
long terme, d’être
recrutée au sein
de l’équipe de France.
E
epuis trois ans maintenant, la jeune Teraimatuatini Bopp, bientôt
16 ans, se prépare en
vue de continuer un jour ses
études en France tout en se professionnalisant dans son sport
favori, le judo. Depuis l’âge de
8 ans, elle s’est entraînée au
sein du club Kodokan de
Punaauia, sous l’œil attentif du
maître Anthony Lallut. Celui-ci
est confiant dans les performances de son athlète, car en
compétition, Tini récolte toujours
plus de médailles et monte souvent sur la plus haut marche du
podium. Cette année encore, elle
a démontré sa technicité lors du
Super Aito de Judo où elle s’est
imposée en juin dernier. Désormais, elle se prépare à partir
3 questions à
Super Aito de judo
“Rentrer en pôle
espoir”
Pourquoi avoir choisi de partir en
France ?
À Tahiti, le nombre de judoka fille
est limité. En compétition, je ne fais
qu’un ou deux combats. En France, je pourrai améliorer mon
niveau en participant à de très nombreuses compétitions tout au
long de l’année. J’aimerais aussi participer aux Jeux olympiques
comme Anne-Caroline Graffe. C’est mon modèle. Je veux faire
comme elle. Je remercie Anthony, mon entraîneur du Kodokan,
qui m’a préparée depuis toutes ces années.
“Tini fait partie
des piliers du club”
Il faut en effet réunir plusieurs
critères pour un projet pareil, à
savoir avoir un athlète ayant un
certain potentiel pour performer
en haut niveau, une cellule familiale favorable et capable d’assumer ce type de projet, une
famille d’accueil dans laquelle
l’athlète pourra s’épanouir en
métropole, et enfin être accepté
dans une structure sportive pour
pouvoir évoluer. “Tini fait partie
des piliers du club et bien évidemment de nos espoirs. Depuis
ses débuts, il y a huit ans, j’avais
déjà détecté en elle un potentiel
certain, de la rigueur, une discipline, la soif d’apprendre et
de progresser, et surtout le goût
pour la compétition, moteur
indispensable chez un athlète
qui souhaite faire du haut niveau.
Ce profil d’athlète est facilement
reconnaissable dans un groupe,
mais cela n’est pas tout. Il fallait
attendre pour savoir si la motivation serait toujours là”, poursuit
Anthony Lallut. Aujourd’hui,
Teraimatuatini Bopp, qui vient
de passer ceinture marron, semble prête à aller relever les différents défis qui lui permettront,
peut-être, d’accéder au plus haut
niveau. Elle est consciente des
étapes qu’elle devra franchir
pour arriver à son objectif :
l’équipe de France. Même si la
concurrence sera dure et qu’il
faudra aussi assumer la réussite
de ses études. “Elle en est capable. Tini est une fierté pour le
club et je suis sûr qu’elle le représentera au mieux ainsi que le
fenua dans ses futures compétitions à l’étranger. Nous nous
efforcerons de toujours lui apporter notre soutien et lui souhaitons
toute la réussite possible dans
son accession vers le haut
niveau”, ajoute Tiare SonegouLallut, la présidente du club de
la côte ouest.
Pour ceux qui souhaitent lui dire
au revoir, sachez qu’elle s’envolera, le samedi 20 août au
soir de Tahiti Faa’a. “Cette judoka
va nous ramener des médailles”,
conclu son coach. À suivre
donc… K
Photo : DR
Teraimatuatini Bopp
pour le pôle territorial permanent
de Poitier et, depuis plusieurs
mois, en plus des entraînements,
son coach lui donne des exercices
supplémentaires. Anthony Lallut
la prépare surtout psychologiquement aux autres défis auxquels les judokas polynésiens
sont souvent confrontés en
France, comme l’éloignement
de la famille, le manque d’amis
et la vie dans une nouvelle culture avec un climat et des saisons
différents. “C’est un beau projet
commun que nous avons là, car
ce n’est pas si facile, et plutôt
rare, de réunir toutes les conditions pour aboutir dans ce sens”,
explique Anthony Lallut, son
professeur.
Teraimatuatini Bopp s’est beaucoup entraînée avec son coach,
Anthony Lallut.
A Surf en bref
E LACANAU PRO (épreuve QS) : résultats mitigés
dans les Landes
LDT
Photo : DR
Pourquoi avoir choisi Poitiers ?
C’est parce que ma famille d’accueil vit près de Poitier. Nous nous
connaissons depuis que j’ai cinq ans. Après leur séjour avec ma
grande famille de Tahiti, ils ont toujours demandé à ce que j’aille
en vacances avec eux. Je me sens prête aujourd’hui. Jean Guy et
Catherine m’ont trouvé le pôle permanent de judo de Poitiers qui
me permettra ensuite de rejoindre un pôle espoir. Nous sommes
en contact depuis plusieurs mois déjà. J’ai du travail à faire et des
médailles à gagner pour rentrer en pôle espoir puis en équipe de
France. J’ai hâte de travailler avec les filles de Poitiers. Je commence
par un stage de judo, les 3 et 4 septembre, juste avant de commencer
l’école. Ma famille de Poitier m’a aussi trouvé un lycée qui me
permettra de poursuivre les études que je cherchais, une première
STDAA. J’aime l’art et la photo. J’ai déjà hâte de commencer la
rentrée. J’espère pouvoir, ensuite, appliquer le design dans
l’archéologie ou la cinématographie.
Photo : DR
Comment te sens-tu dans ta préparation ?
Anthony m’a donné des exercices pour les vacances afin de préparer
mon stage de rentrée en septembre. J’essaye aussi de faire plus
en faisant de la randonnée en montagne. Chaque semaine, je fais
l’aller-retour sur la montagne de notre commune. Et j’essaye de
battre les garçons, mais ce n’est pas facile avec certains. Depuis
deux semaines, nous nous retrouvons aussi sur le tatami du Kodokan
pour des séances spécifiques.
Le round 1 de la Lacanau
Pro, épreuve du Qualyfying
Series classée 1 500, a été
vécu de façon diverse, hier,
pour les surfeurs tahitiens.
Vehiatua Prunier a tout
d’abord été éliminé en se
classant dernier de sa série
du round 1. Eliott Napias
s’est lui qualifié pour le
round 2 après avoir terminé
deuxième, et rejoint donc
Taumata Puhetini et Ariihoe
Tefaafana qualifiés directement à ce stade de
l’épreuve française.
Marion Philippe a passé avec
Si les trois Tahitiens parve- succès le premier tour du
naient à franchir ce tour Lacanau Pro, version féminine.
(disputé la nuit dernière si
les conditions le permettaient, NDLR), ils rejoindraient alors les têtes de séries au
round 3, dont le Tahitien Keoni Yann qui concourt sous la bannière
hawaiienne.
En catégorie féminines, deux Tahitiennes étaient en lice. Si Marion
Philippe s’est bien comportée en terminant première de sa série
du round 1, il n’en a pas été de même pour Leina Thion qui s’est
fait sortir d’entrée.
Marion, 245e du QS féminin, retrouvera, dans le round suivant,
la Française Maud Le Car (23e), l’Argentine Lucia Cosoleto (123e)
(J-M.M)
et l’Australienne Ellie Francis (179e du QS).
Tiare Sonegou-Lallut (à gauche), présidente du Kodokan Judo
Club de Punaauia, soutien également Teraimatuatini Bopp
dans ses projets.
30
| sports | Fenua
A Vie des fédérations
GOLF - Open de Fei-Pi (26e édition)
Jean-François Cazaux et la paire
Reibel-Medina vainqueurs
E PÊCHE SOUS MARINE : COUPE MARARA
Samedi 20 août se tiendra la coupe Marara à Faaone. Cette deuxième manche
sera aussi comptabilisée pour les sélectives pour les Océania 2017, qui se dérouleront
à Guam, et le Championnat de Tahiti. Les pêcheurs sont convoqués à 7 h 30 et
la pesée se tiendra à 15h. Le poisson sera mis en vente.
E APNÉE PROFONDE : LA SÉLECTION
TAHITIENNE EN STAGE
Dimanche 21 août, la sélection tahitienne qui nous représentera aux Mondiaux
en Grèce, au mois de septembre, sera en formation “apnée profonde” avec Denis
Grosmaire, instructeur AIDA. La sélection composée de Teva Montagnon, Vaihoarii
Taeatua, Steeve Tetuanui quittera le quai de Arue aux alentours de 8 h 30-9h.
E ESCRIME : REPRISE DE LA SAISON
L’escrime se pratique dans cinq clubs, quatre communes de Polynésie et bientôt
dans les îles !
Premier cours d’essai gratuit, matériel prêté, informations :
Arnaud : 87 32 99 78, Bruno : 87 72 86 06, site Internet : www.tahiti-escrime.com
et Facebook : Escrime tiki club
Ouvertures des clubs :
Escrime Tiki Club : Lycée hôtelier de Punaauia (vendredi 19 août de 17h à 20h)
Les Fines Lames de Arue : Lycée Samuel Raapoto au 1er étage (mardi 23 août et
jeudi 25 août de 17h à 19 h 30
Les Mousquetaires de Taravao : collège de Taravao salle Segpa (mardi 23 août et
jeudi 25 août de 16 h à 20h)
Aito Papete Escrime école de la mission Papeete (mercredi 24 août et lundi
29 août de 16h à 20h)
Salle d’armes d’Artagnan : lycée hôtelier de Punaauia (le samedi matin de 9h à
12h. 1re séance le samedi 27 août).
E BASKET-BALL : MUTATION
La Fédération tahitienne de basket informe que la période de mutations se clôturera
le vendredi 19 août à 17 heures.
Faana Taputu : président de la FTBB.
A JUDO : REPRISE DES COURS À TARAVAO
Les inscriptions pour la pratique du judo auprès du Judo club de Taravao se
dérouleront le vendredi 19 août, de 17h à 19h au dojo de Taravao près de la salle
polyvalente de l’IJSPF., situé à côté du Lycée Taiarapu Nui.
La reprise des cours aura lieu le mardi 23 août à partir de 16h.
Pour la saison 2016-2017 les cours auront lieu les mardis, jeudis et vendredis
(2 cours au choix sauf pour les 2005 et après)
Mardis et jeudis : 16h à 17h/Vendredis : 17h à 18h : 2012, 2011, 2010
Mardis et jeudis : 17h à 18h/Vendredis : 18h à 19h : 2009, 2008, 2007 et 2006
Mardis et jeudis : 18h à 19 h 30/Vendredis : 19h à 20 h 30 : à partir de 2005 et
avant.
A TENNIS : ÉCOLE TAMARII PATER
L’école de tennis Tamarii Pater reprendra ses cours pour enfants de 4 à 18 ans
à l’issue la journée “Porte Ouverte” qui se tiendra le samedi 20 août de 8h
à midi. Inscriptions et renseignements auprès des responsables Vanaa Véro au
87 72 ou Rémy 87 72 48 18.
Classements
L
a 26e édition de l’Open
de golf de Fei-Pi s’est
déroulée durant le long
week-end de l’Assomption
avec, tout d’abord, le stroke play
pour les joueurs de première
série et le stableford pour les
joueurs de 2e et 3e séries. Lundi,
c’est par équipes de deux que
les joueurs sont revenus au golf
d’Atimaono pour du scramble
avec un total de 61 équipes
inscrites.
Dès le premier jour, samedi,
Jean-François Cazaux (Lourdes)
montrait qu’il était en pleine
forme en prenant la tête du classement brut 1re séries, suivit de
Matahiapo Wohler (Tahiti Atimaono), Jérémy Biau (Central)
complétant le podium. Chez les
femmes, Maggy Dury (Hava’i),
occupait la plus haute marche
du podium. “J’ai eu un peu de
mal au démarrage car j’étais
arrivé la veille d’une compétition
en Nouvelle-Calédonie”, explique
la jeune espoir du golf féminin
local. Mareva Collado Nordhoff
(Ste Victoire), championne locale,
désormais étudiante en métropole, occupe la deuxième marche
du podium, la Centralienne
Laina Faraire étant troisième.
Lundi, place était faite au scramble par équipes et au classement
brut. C’est la paire Théo ReibelGregor Medina qui s’est imposée
devant celle composée de JeanFrançois Cazaux et Romuald
Carati, Mareva Collado Nordhoff
Photo : Jean-Marc Monnier
A Vie des clubs
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
Jean-François Cazaux s’est imposé au classement brut
des premières séries qui jouaient en stroke play.
Christian Lausan, président de
la fédération polynésienne.
Le prochain tournoi pour les
golfeurs sera celui du
Lion’s Club, les 27 et 28 août
(individuel le samedi et par
équipes de trois joueurs le
dimanche). K
et Mélody Marret réalisant une
superbe troisième place. “De
nombreux joueurs de première
série étaient présents et ça fait
plaisir, d’autant plus que les
jeunes qui sont revenus des
Championnats de France
ont également participé à
cette compétition” , explique
Jean-Marc Monnier
A TENNIS : TC CHONWA
Le Tennis Club Chonwa vous informe de la reprise de son école de tennis pour
les enfants âgés de 4 à 17 ans à compter du 24 août. Les inscriptions se feront au
club house les mercredi 17 et vendredi 19 août de 13 h 30 à 17 h 30. Pour tout
renseignement, contactez Thierry Laisan au 87 73 63 79.
A COURSE À PIED : FOULÉES VAIMATO
La traditionnelle course des foulées Vaimato aura lieu le samedi 20 août à
17 h à la mairie de Arue. Cela fait quinze ans que l’AC Excelsior Arue organise
cette course. Tous les participants sont récompensés : tee shirt finisher pour tous
et des lots en tirage au sort.
A SELF DÉFENSE/TAISO : AS VÉNUS
De nouvelles activités sont proposées au dojo de Mahina, le self-défense et le taiso
et sont exclusivement réservées aux femmes.
Cours :
- lundi et vendredi de 7 h 30 à 9h
- mardi et jeudi de 16 h 30 à 18h
Pour tous renseignements : 87 30 15 95 ou 87 74 10 10 ou au dojo de Mahina,
complexe sportif, route de la Pointe Vénus, tous les jours à partir de 14 h.
A SQUASH : ÉCOLE DE PHÉNIX
Photo : Jean-Marc Monnier
A TAI JITSU : COURS DE SELF DÉFENSE
L’école de self défense de tai jistu (Te Aito Paruru Tai Jitsu) reprendra ses cours à
partir du mardi 23 août à l'endroit habituel (dojo de Fautaua).
Les horaires seront les suivants :
Le mardi de 18 h 15 à 20 h 15. Le jeudi de 18 h 15 a 20 h 15. Le samedi de
8 h 15 a 9 h 45.
Pour tous renseignements vous pouvez contacter Éric au 87 28 96 62 ou venir
sur place a partir du mardi 23 août.
Maggy Dury et Mareva Collado Nordhoff ont montré que la
relève était assurée chez les jeunes.
Photo : Jean-Marc Monnier
L’école de squash de Phénix à Punaauia reprend le samedi 3 septembre de 10h
à 11h pour les 8-12 ans et de 11h à 12h pour les + de 12 ans. Le tarif est de
15 000 Fcfp + 2 000 Fcfp de licence pour l’année. Il y aura une journée porte
ouverte le samedi 27 août de 14h à 18h.
Pour plus de renseignements joindre Patrick Morelle au 87 78 80 68
ou pmorelle@hotmail.com.
Matahiapo Wohler a réalisé
un bon score en terminant
deuxième du classement brut
de ce 26e Open de Fei Pi.
• Open brut
* Hommes
1. Jean-François Cazaux
2. Matahiapo Wohler
3. Jérémy Biau
4. Félix Hitiura
5. Théo Reibel
6. Jim Cholet
7. Oehau Teihotua
8. Tamihau Bougues
9. Romuald Carati
10. Michel Cuneo
11. Jean-Luc Cholet
12. Patrick Varney
13. Patrice Foissac
14. Gilles Groux
15. Vincent Heau
16. Tuhiva Taiarui
17. Grégory Medina
18. Kuang Lai Ken
19. Gérard Bougues
20. Christophe Gomet
…
* Femmes
1. Maggy Dury
2. Mareva Collado Nordhoff
3. Laina Faraire
4. Moana Coutrot
5. Yvonne Wimer
6. Élisabeth Sider
7. EvelineBambridge
…
• Scramble brut
1. Théo Reibel-Gregor Medina
2. Jean-François Cazaux-Romuald Carati
3. Mareva Collado Nordhoff-Mélody
Marret
4. Gaston Tunoa-Yvonnick Raffin
5. Oehau Teihotua-Tuhiva Taiarui
6. Tamihau Bougues-Gérard Bougues
7. Henrico Taraufau-Steven Vivish
8. Éric Muzeau-Yann Teagai
9. Christian Lissau-Laurent Yomes
10. Coraline Petras-Rogoariki Foster
11. Ari De Maeyer-Yves Faraire
12. Matahiarii Brothers-Michel Chenne
13. Ralph Lent-Gabriel Beaumont
14. Marama Vahirua-Christian Lausan
15. Réginald Flosse-Albert Aline
16. Heinere Paez-Frédéric Telin
17. Yann-Lucas Lucas-Yves Teahui
18. Eveline Bambridge -Phineas
Bambridge
19. Pierre Torres-Patrice Jegou
20. Félix Hitiura-Charles Vahirua
21. Tamihau Taurei-Michel Teriimiro
22. Kuang Lai Ken-Joseph Laille
23. Francis Sacault-Freddy Siao
24. Teiva Rigoreau-Laurent Rigoreau
25. Pierre Savoie-Jean-Marc Trondle
26. Gilles Groux- Hortense Schwarzahlo
27. Jean-Pierre Lormeau-Myriam Lormeau
28. Moana Coutrot-Maryline Terasson
29. Jean Moe Taiarui-Solange Goussaud
30. Stanley Cross-Raymond, Bruno
Tchen
31. Yvonne Wimer-Haniarii Teriitahi
32. Élisabeth Sider-Yvon Sider
33. Philippe Clemencet-Jacques Merot
34. Laina Faraire-Pierre Cuzacq
35. Thai Tran-Liliane Tran
36. Ronald Simon-Marie-Thérèse Simon
37. Flora Leon-Christophe Giraud
38. Francis Petras-Guy Loussan
39. Louis Lesourd-Marielaure Lesourd
40. Denis Serrero-Samuel Tatin
…
Fenua | sports | 31
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
BALL-TRAP - Super Aito (1re édition)
Tuanua Degage met dans le mille
La première édition du Super Aito
de Ball-trap, organisée par le Sporting
Clay Club Tahiti (SCCT), s’est déroulée
durant le long week-end
de l’Assomption au mont Marau.
Photo : DR
Le podium de ce Super Aito
2016 du SCCT avec
le grand vainqueur,
Degage Tuanua (au centre),
et son superbe casse-tête
marquisien.
Parole à
Tuanua Degage
Champion de Polynésie
“Nous sommes
en train de nous
améliorer”
T
uanua Degage, champion
de Polynésie en 2014 et
2015 et 19e aux derniers
Championnats du monde,
il y a quelques jours en Irlande,
s’est logiquement imposé face à
des adversaires de haut niveau,
dont certains avaient participé,
avec lui, aux Jeux du Pacifique
à Port Moresby, l’an dernier.
“Je me suis inspiré pour ce Super
Aito de ce qui se fait dans le
domaine des courses de pirogue
en V1 individuelle. Au mois de
mai, j’ai fait une première compétition de type 300 plateaux
et j’ai sélectionné les 20 meilleurs
tireurs. Donc nous avions la
crème des meilleurs tireurs de
Polynésie française, avec quatre
“wild card” supplémentaires
pour relever le niveau au maximum”, explique Raitu Francis
Sanford, vice-président du SCCT.
Trois différentes épreuves étaient
proposées : le “single rise”
samedi, le “single barrel”
dimanche et le “point score”
lundi. À l’issue de ces trois journées, Tuanua Degage avait brisé
plus de plateaux que tous les
autres concurrents. Il était donc
déclaré vainqueur hors catégorie,
son niveau étant largement supérieur à ses adversaires, et se
voyait remettre en guise de trophée un superbe casse-tête marquisien.
À noter enfin que le Super Aito
du SCCT remettra en jeu son
titre de Champion de Polynésie
lors des prochains championnats
prévus en octobre. Il participera
Trois différentes épreuves de
ball-trap étaient proposées :
“single rise”, “single barrel”
et “point score”.
également aux World Master,
en avril 2016, ainsi qu’aux Championnats de Nouvelle-Zélande,
en mars 2017. K
• Vétérans
Or : Gino Mourin
Argent : Hiro Pratx
Bronze : Noël Frogier
• Par équipes
Or : SCCT
Pascal Brettes, Tuanua Degage, Francis
Sanford
Argent : SCCT
Noël Frogier, Fréderic Lai, Heinui Roomataaroa
Bronze : ASTT
Edmond Teiefitu, Hiro Pratx, Philippe
Choquet
Jean-Marc Monnier
Plusieurs athlètes ayant participé aux derniers Jeux du Pacifique
à Port Moresby étaient présents.
• Super vétérans
Or : Edmond Teiefitu
Argent : Jean-Claude Frogier
• Seniors
Or : Pascal Brettes
Argent : Heinui Roomataaroa
Bronze : Francis Sanford
Photo : Jean-Marc Monnier
“Le niveau a bien progressé ces dernières années et c’est tant mieux
pour le tir polynésien. Je reviens d’Irlande où j’ai fait 19e aux Championnats du monde de la discipline. J’en tire un bilan positif. J’ai
pu acquérir de l’expérience en tirant avec ces compétiteurs qui
sont tous des champions. J’ai vu que, finalement, les premières
places sont atteignables pour nous. Je crois qu’avec les nouveaux
tireurs qui sont en train de monter, nous serons en mesure de
mettre en place une équipe forte pour les Océania et pour les
prochains Jeux du Pacifique. Nous tenterons de décrocher plus de
médailles en individuel et en équipe, car nous sommes en train
de nous améliorer, non seulement sur le ball-trap mais aussi sur
le tir au pistolet où l’on avait eu des très bons résultats lors des
derniers Jeux en Papouasie.”
Photo : Jean-Marc Monnier
E
Photo : Jean-Marc Monnier
Photo : Jean-Marc Monnier
Les tireurs s’étaient donnés rendez-vous, ce week-end, au pas de
tir du Sporting Clay Club Tahiti au mont Marau.
Podiums
Les 24 meilleurs de la discipline étaient présents
pour la première édition du Super Aito de tir du SCCT.
• Par discipline
* Single rise
Or : Gino Mourin
Argent : Tuanua Degage
Bronze : Francis Sanford
* Single barrel
Or : Tuanua Degage
Argent : Edmond Teiefitu
Bronze : Heinui Roomataaroa
* Point score
Or : Tuanua Degage
Argent : Pascal Brettes
Bronze : Heinui Roomataaroa
32
| sports | Jeux olympiques
Tableau
des médailles
ÉQUIPE DE FRANCE
De l’or, des larmes et du bronze
sur tapis vert
• À l’issue de la 12e journée
Or Ar Br Tot
États-Unis ...................28 ..30...28....86
Grande-Bretagne .....19 ...19 ...12 ....50
Chine ...........................17 ...15 ...20....52
Russie...........................12 ...12 ...15 ....39
Allemagne ..................11 ....8 .....9 .....28
France .......................8 ...11 ...12....31
Italie...............................8 .....9 .....6 .....23
Japon.............................8 .....4 ....18 ....30
Pays-Bas .......................8 .....3 .....3......14
Australie .......................7 .....8 .....9 .....24
Corée du Sud.............6 .....3 .....5......14
Hongrie ........................6 .....3 .....4......13
Kenya ............................4 .....3 .....0........7
Espagne........................4 .....1 .....2........7
Nouvelle-Zélande......3 .....6 .....1......10
Brésil .............................3 .....4 .....4......11
Kazakhstan..................3 .....3 .....5......11
Canada .........................3 .....2 .....9......14
Croatie..........................3 .....2 .....0........5
Jamaïque......................3 .....0 .....2........5
Corée du Nord ..........2 .....3 .....2........7
Cuba .............................2 .....2 .....4........8
Pologne ........................2 .....2 .....3........7
Colombie .....................2 .....2 .....0........4
Ouzbékistan ...............2 .....1 .....4........7
Belgique .......................2 .....1 .....2........5
Suisse............................2 .....1 .....2........5
Grèce ............................2 .....1 .....1........4
Thaïlande .....................2 .....1 .....1........4
Argentine.....................2 .....1 .....0........3
Iran ................................2 .....0 .....2........4
Afrique du Sud ..........1 .....5 .....1........7
Ukraine.........................1 .....4 .....2........7
Suède............................1 .....4 .....1........6
Danemark....................1 .....3 .....5........9
Arménie .......................1 .....3 .....0........4
Belarus..........................1 .....2 .....2........5
Slovénie........................1 .....2 .....1........4
Indonésie .....................1 .....2 .....0........3
République tchèque .1 .....1 .....5........7
Ethiopie ........................1 .....1 .....3........5
Géorgie ........................1 .....1 .....3........5
Roumanie ....................1 .....1 .....2........4
Bahrein .........................1 .....1 .....0........2
Slovaquie .....................1 .....1 .....0........2
Vietnam........................1 .....1 .....0........2
Taïwan...........................1 .....0 .....2........3
A.O. Indépendant .....1 .....0 .....1........2
Bahamas ......................1 .....0 .....0........1
Fidji ................................1 .....0 .....0........1
Kosovo..........................1 .....0 .....0........1
Porto Rico ....................1 .....0 .....0........1
Serbie............................1 .....0 .....0........1
Singapour....................1 .....0 .....0........1
Azerbaïdjan.................0 .....3 .....3........6
Malaisie ........................0 .....2 .....1........3
Turquie .........................0 .....2 .....1........3
Irlande...........................0 .....2 .....0........2
Lituanie.........................0 .....1 .....2........3
Mongolie .....................0 .....1 .....1........2
Algérie ..........................0 .....1 .....0........1
Grenade.......................0 .....1 .....0........1
Philippines ...................0 .....1 .....0........1
Qatar.............................0 .....1 .....0........1
Venezuela....................0 .....1 .....0........1
Norvège.......................0 .....0 .....3........3
Egypte...........................0 .....0 .....2........2
Israël..............................0 .....0 .....2........2
Autriche........................0 .....0 .....1........1
Bulgarie ........................0 .....0 .....1........1
Emirats..........................0 .....0 .....1........1
Estonie ..........................0 .....0 .....1........1
Finlande........................0 .....0 .....1........1
Kirghizistan .................0 .....0 .....1........1
Maroc ...........................0 .....0 .....1........1
Moldavie......................0 .....0 .....1........1
Portugal........................0 .....0 .....1........1
Tunisie...........................0 .....0 .....1........1
NDLR : Il y a une médaille d’or de
plus dans ce tableau que le nombre
d’épreuves disputées, en raison des
deux médailles attribuées à Penny Olesiak et Simone Manuel, ex aequo dans
le 100 m nage libre.
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
P
arker humilié pour sa
retraite internationale,
après une punition contre
l’Espagne, mais les Vestes
bleues en or en saut d’obstacles :
les JO de Rio ont offert toutes les
émotions à la France hier, avec
même une médaille sur tapis vert
pour Mekhissi sur 3 000 m steeple.
92-67 : le score est humiliant
pour “TP”, Nicolas Batum and
co. , qui n’ont pas existé face aux
Espagnols, doubles vice-champions olympiques. Triste fin de
carrière en bleu après presque
seize années de bons et loyaux
services et un titre de champions
d’Europe en 2013 pour apothéose.
Le quadruple vainqueur de la
NBA ne rejoint donc pas en demifinale des JO les “Experts”, leurs
homologues féminines du hand
ni les “Braqueuses” du basket.
Les yeux rougis, il a enlacé ses
partenaires puis est tombé dans
les bras de Pau Gasol, le géant
Catalan. “Ils ont été très adroits.
Il faut leur donner du crédit”, at-il admis sans détour. Mais “je
suis fier de tout ce qu’on a accompli avec cette génération. On a le
plus beau palmarès du basket
français”. Ces larmes de tristesse
ont bien sûr fait écho à celles,
mardi, de Renaud Lavillenie, sifflé
sur le podium à l’heure de recevoir
sa médaille d’argent du concours
à la perche.
Rozier : Philippe
après Marcel
Cette image restera probablement
comme une des plus fortes de
ces JO : Lavillenie qui craque et
pleure puis part se réfugier sous
une tribune. Mais les larmes
étaient aussi de joie hier chez
les tricolores, et notamment du
côté des Vestes bleues de l’équitation. Après l’équipe du concours
complet, elle aussi en or la
semaine passée, les cavaliers ont
récidivé en saut d’obstacles par
équipes, 40 ans après l’exploit
de leurs prédécesseurs à Montréal
en 1976. Symbole singulier : le
fils, Philippe Rozier, succède à
son père Marcel, l’un de ces héros
de 1976. Avec ses partenaires
Kevin Staut, Roger-Yves Bost et
Pénélope Leprévost. La joie a été
plus contenue pour les “Experts”,
qualifiés en demie du tournoi de
hand par une victoire (34-27)
contre les Brésiliens. Car ils visent
ouvertement un troisième titre
consécutif, ce qui imposera de
battre l’Allemagne championne
d’Europe. “Faire bien, ce n’est
sûrement pas suffisant pour
gagner les Jeux olympiques. Notre
exigence, notre ambition, est toujours d’aller chercher plus loin”,
a résumé l’entraîneur Claude
Onesta.
Mekhissi rejoint Mimoun
Pour Mahiedine Mekhissi, ce fut
les deux : la peine, puis la
joie en léger différé. Double
vice-champion olympique du
3 000 m steeple, il rêvait d’une
troisième médaille d’affilée, voire
d’une victoire, enfin, contre l’armada kényane.
Mais c’est d’abord la quatrième
place qui lui revient, la pire.
Mekhissi porte alors réclamation
contre le Kenyan Ezekiel Kemboi,
son ami médaillé de bronze, qui
aurait “coupé le virage à la miparcours”. Le Kényan est déclassé,
Mekhissi prend le bronze et
rejoint dans l’histoire un certain
Alain Mimoun, lui aussi médaillé
sur trois JO d’affilée (1948-19521956). Voilà donc les Bleus avec
31 médailles, dont huit en or.
Avec les trois breloques assurées
de la boxe au métal encore
inconnu, le cap des 35 de Londres
est déjà quasiment atteint. Pour
le reste, les favoris ont (presque)
tous fait le boulot. Neymar a marqué deux buts dont un au bout
de quinze secondes, et envoyé
le Brésil en finale du tournoi de
foot après sa victoire 6-0 contre
le Honduras. Il retrouvera l’Allemagne en finale, pour une
presque revanche de la demifinale du Mondial perdue 7-1 par
les Brésiliens, au Mondial-2014.
Elaine Thompson, titrée sur
BASKET-BALL - France-Espagne (demi-finale messieurs)
M
cher une médaille de bronze.
Pourtant, TP a été pendant plus
d’une décennie le joueur sur
lequel ont reposé toutes les
chances du basket français. Au
long de ses 181 capes (2741
points, soit plus de 15 de
moyenne), il a été en même
temps le leader, l’inspirateur,
l’organisateur et le finisseur. On
ne compte plus les rencontres
qu’il a gagnées presque à lui
seul : la demi-finale de l’Euro2013 contre le grand rival espagnol (32 points, proche de son
record, 37 lors d’un match perdu
contre la Turquie), la demi-finale
de l’Euro-2011 contre la Russie
(22 points), qui avait envoyé la
France aux JO pour la première
fois depuis douze ans, ou
dernièrement la finale du TQO
de Manille contre le Canada
(26 points). Comblé avec les San
Antonio Spurs, quatre fois champion de NBA (2003, 2005, 2007,
2014), MVP (meilleur joueur)
de la finale en 2007, six fois “All
Star”, payé à pris d’or (12 millions
de dollars par an sans compter
les contrats publicitaires) et ins-
AFP
Les résultats des Français
Tony Parker espérait
une autre sortie
ême sans médaille olympique, Tony Parker est
l’homme qui a hissé la
France parmi les nations
majeures du basket mondial en
seize ans d’une carrière internationale achevée hier, à 34 ans,
sur une lourde défaite en quarts
de finale des Jeux de Rio. Couvert
de titres et d’honneurs en NBA,
la grande ligue où il a servi
d’éclaireur, dès 2001, à un grand
nombre de compatriotes, Parker
avait atteint l’objectif tant
convoité, un premier titre international pour le basket français,
à l’Euro-2013. C’était la récompense d’une remarquable fidélité
au maillot bleu, pour lequel il
n’a jamais cessé de clamer son
amour. Depuis sa première sélection, en l’an 2000, le génial
meneur a conduit une douzaine
de campagnes, enchaînant sans
rechigner avec des saisons américaines exténuantes. Quelques
fois blessé, comme au Mondial2006, il n’a renoncé de lui-même
qu’une fois à représenter son
pays, au Mondial-2014, où la
France était allée, sans lui, cher-
100 m, a réalisé le doublé sur
200 m dames en résistant jusqu’au
bout à la Néerlandaise Dafne
Schippers. Usain Bolt, 72 heures
après son troisième titre olympique d’affilée sur 100 m, s’est
qualifié sans souffrir pour la finale
du 200 m, la seconde manche de
ce triple-triple annoncé : trois
victoires sur trois JO consécutifs
sur 100 m, 200 m et au relais
4 x 100 m. Plus intouchable que
jamais, il a fini sa demie en souriant (19” 78), en roue libre, avec
son adversaire Canadien Andre
de Grasse. Le troisième larron
du sprint mondial, le “bad boy”
américain Justin Gatlin, a quant
à lui échoué à se qualifier. Surprise
énorme, mais nul ne le voyait
vraiment aller contrarier la “foudre” . Le Français Christophe
Lemaitre s’est pour sa part invité
au festin des rois. Une réussite
en soi. Deuxième de sa série en
20” 01, il sait qu’il devra aller
beaucoup plus vite pour espérer
un très hypothétique podium. K
A ATHLÉTISME
tallé dans une luxueuse villa
dotée d’un terrain de basket couvert, d’un court de tennis... Et
d’un superbe cave, la star aurait
parfaitement pu bouder la sélection. Mais TP, né à Bruges en
1982 d’un fils de basketteur américain et d’une Néerlandaise, est
français par choix et a toujours
voulu “rendre à son pays ce qu’il
lui a donné”. Vivant aux ÉtatsUnis, Parker a évidemment un
côté américain : sa mentalité de
gagneur et son optimisme certes,
mais aussi sa façon d’afficher
sa réussite et son goût pour le
marketing, deux traits de caractère qui ont suscité des critiques,
malgré ses nombreux engagements en faveur des enfants pauvres ou malades. Parker ne jouera
plus pour les Bleus et son grand
rêve de décrocher une médaille
olympique restera inassouvi.
Mais sa carrière va se poursuivre
quelques saisons aux États-Unis
et il restera lié au basket français
en tant que président de Villeurbanne, le club dans lequel il a
investi. K
AFP
800 m dames : Justine Fedronic, Rénelle Lamote éliminées en séries
3 000 m steeple messieurs : Mahiédine Mekhissi 3e, médaille de bronze; Yoann
Kowal 5e
Décathlon (après cinq des dix épreuves) : Kévin Mayer 4 435 pts, 4e provisoire ;
Bastien Auzeil 4 098 pts, 19e provisoire
100 m haies : Cindy Billaud : 13” 03, éliminée en demi-finales; Sandra Gomis
13” 23, éliminée en demi-finales
200 m messieurs : Christophe Lemaitre, 2e de sa demi-finale en 20” 01, qualifié
pour la finale avec le 4e temps des demies.
A BASKET-BALL
Quart de finale messieurs : Espagne bat France 92 à 67, France éliminée
A BOXE
60 kg dames : Estelle Mossely : victoire en demi-finales, qualifiée pour la finale
A CANOË-KAYAK EN LIGNE
K2 1000 m messieurs : Arnaud Hybois, Etienne Hubert : 3’ 21” 100, 5e temps de
leur demi-finale, éliminés
C1 200 m messieurs : Thomas Simart : 40” 670, 2e temps de sa demi-finale et
qualifié pour la finale
K2 200 m messieurs : Sebastien Jouve, Maxime Beaumont : 32” 526, 2e temps
de leur demi-finale et qualifiés pour la finale
A CYCLISME BMX
Dames : Manon Valentino : 36” 377, 13e temps des qualifications, qualifiée pour
la phase finale programmée aujourd’hui
Messieurs : Joris Daudet : 34” 617, meilleur temps des qualifications et qualifié
pour la phase finale programmée aujourd’hui ; Amidou Mir : 35” 248, 11e temps
des qualifications et qualifié pour la phase finale programmée aujourd’hui ; Jérémy
Rencurel : 35” 884, 22e temps des qualifications et qualifié pour la phase finale
programmée aujourd’hui.
A GOLF
Tournoi dames : Gwladys Nocera 39e après le 1er tour, Karine Icher 39e après le
1er tour
A HANDBALL
Quart de finale messieurs : France bat Brésil 34-27, qualifié pour les
demi-finale, programmée vendredi contre l’Allemagne
A TAEKWONDO
-49 kg dames : Yasmina Aziez : battue dans le combat pour la médaille de bronze,
5e
Jeux olympiques | sports | 33
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
ATHLÉTISME - Équipe de France
CANOË-KAYAK EN LIGNE
Des Bleus
sous hypnose
Mekhissi, toutes les âmes de son corps
M
ahiédine Mekhissi,
devenu le premier
Français à décrocher
trois médailles sur
piste en athlétisme sur trois JO,
est un éternel incompris, depuis
son irruption au plus haut niveau
à la surprise générale aux JO
2008, jusqu’à ses manifestations
de joie les plus contestables.
C’est l’histoire d’un homme qui,
dans la vraie vie, évolue à l’exact
inverse de l’athlète qui court sur
la piste. “Les gens ont une fausse
image de moi”, analyse-t-il. “Dans
un stade, on va au combat, je ne
suis pas le Mahiédine de tous
les jours. Les gens n’arrivent pas
à l’assimiler. Je trouve ça triste,
parce qu’ils ont parfois peur de
m’aborder. Mon caractère et mon
tempérament c’est ma force :
sans ça je n’aurais pas le même
palmarès”. L’athlète est né d’une
incompréhension, à l’été 2008.
Ce soir-là à Pékin, en finale
des Jeux, Mekhissi téléporte
sa carcasse décharnée jusqu’à
la médaille d’argent sur le
3 000 m steeple. Un exploit inattendu pour le grand public. Alors
que Mekhissi est aux anges, se
délectant à 23 ans du premier
coup d’éclat de sa carrière, les
interrogations affluent. Comment
a-t-il fait pour en arriver là ?
“Mon dopage, c’est ma foi en
moi, en ma force. J’ai commencé
directement avec des problèmes,
je ne comprenais pas pourquoi
on disait tellement de choses sur
moi... Ça fait que je suis l’homme
que je suis aujourd’hui”, racontet-il de nos jours. Les rumeurs,
les non-dits se sont accumulés,
d’autant que Mekhissi n’est pas
une bête de communication, préférant l’ombre à la lumière, le
silence aux grands discours. En
2011 à Monaco, les caméras vont
transcrire en images les nondits qui s’accumulent autour de
lui : il en vient aux mains avec
Mehdi Baala dans un combat de
coqs ridicule. Le besoin de reconnaissance permanent explique
aussi ce geste fou, en août 2014
à Zurich, quand le steepleur
enlève son maillot avant la ligne
d’arrivée de l’Euro. Les reproches
pleuvent sur ce pseudo manque
de respect de la tunique. Alors
que Mekhissi n’oublie jamais
de rappeler son attachement profond au maillot bleu, au “peuple
français”, au pays qui lui a permis
de devenir athlète professionnel.
Amoureux de sa discipline,
Mekhissi voue un culte aux
Kényans, qui dominent la discipline depuis 30 ans. Ce qui ne
l’a jamais empêché, évidemment,
de voir dans cette opposition une
source supplémentaire de motivation. “Je veux être le premier
à casser cette hégémonie dans
un grand championnat. Le premier qui les battra entrera dans
la légende et je veux en faire partie”. À 31 ans, Mekhissi a encore
quelques années pour réussir
son pari fou. Envers et contre
tous, tout le temps. K
AFP
BOXE - -60 kg
Estelle Mossely, première française
en finale olympique
E
stelle Mossely est devenue
hier la première boxeuse
française à se qualifier
pour une finale des jeux
Olympiques, à Rio, en battant
sur K.-O. technique la Russe Anastasia Beliakova. Championne du
monde en titre des -60 kg, Estelle
Mossely s’est imposée au premier
des quatre rounds de son combat,
son adversaire ayant dû jeter
l’éponge après une blessure à
un coude. La Russe a quitté la
salle en pleurs, sur une chaise
roulante. “C’est arrivé soudainement, pendant un échange de
coups”, a expliqué Mossely au
sujet de la blessure de son adver-
saire. “Mon sentiment est partagé
parce que j’aurais préféré gagner
autrement mais c’est le résultat
qui compte.” En finale, elle affrontera la Chinoise Yin Junhua, n°2
mondiale, demain. Les deux
boxeuses avaient notamment partagé le bronze aux Championnats
du monde 2014. “Je suis très heureuse, mais je suis venue ici pour
la médaille d’or donc je reste
concentrée, c’est ça le vrai objectif”, a-t-elle souligné à la sortie
du ring. Victorieuse en mai de
la championne olympique en
titre, l’Irlandaise Katie Taylor, en
finale des Championnats du
monde, la boxeuse du Red Star
de Champigny pourrait donc devenir la première Française de l’histoire titrée aux JO sur un ring.
Elle pourrait être imitée par Sarah
Ourahmoune, qui combattra en
demi-finale des 51 kg, aujourd’hui.
Les boxeurs français, qui ont déjà
décroché trois médailles à ces
Jeux de Rio, l’argent par Sofiane
Oumiha en -60 kg et le bronze
avec Souleymane Cissokho
(-69 kg) et Mathieu Bauderlique
(-81 kg), en gagneront trois autres.
Par Estelle Mossely et Sarah
Ourahmoune donc, mais aussi
par Tony Yoka, le compagnon de
Mossely, en demi-finale des lourds
(+91 kg) demain, contre le Croate
Filip Hrgovic. Ces six médailles
constituent d’ores et déjà une
moisson historique pour la boxe
française qui n’avait jamais fait
mieux que trois podiums en une
édition, à Pékin-2008 et Anvers1920. À Londres, les Bleus
n’avaient récolté aucune médaille
et n’avaient réussi à qualifier
aucune représentante pour l’introduction de la boxe féminine
aux JO. Il manque toutefois un
sacre olympique pour parachever
le triomphe clan français
qui cherche un successeur à
Brahim Asloum, titré en 2000 à
Sydney. K
AFP
ÉQUITATION - Équipe de France
L’or au bout du tunnel
Q
uel retournement de
situation ! Accablée
par les chutes, les blessures, les maladies,
l’équipe de France de saut d’obstacles a remporté hier à Rio une
médaille d’or olympique pleine
d’émotions, pour un premier
titre des cavaliers tricolores dans
la discipline depuis 40 ans. L’histoire brésilienne des “Vestes
bleues” avaient en effet vraiment
mal commencé. Il y a d’abord
eu l’abandon de Simon Delestre,
le n°2 mondial, dont le cheval
s’est blessé dans un boxe de Deodoro. Mais la descente aux enfers
ne s’est pas arrêtée au forfait de
Delestre. Il y a eu ensuite la
colique de Fleur de Mariposa,
la jument de Pénélope Leprévost
et puis, enfin, la chute de la n°4
mondiale dès le premier jour
des qualifications. Un cauchemar.
Il a fallu pourtant se remobiliser
et espérer une éclaircie. Elle est
peut-être venue de la personnalité, de l’enthousiasme et de l’expérience du remplaçant de Simon
Delestre, Philippe Rozier. Après
un bon premier tour mardi
(1 point), grâce notamment à
une Pénélope Leprévost parfaite,
les Français ne pointaient qu’à
la 5e position, l’Allemagne, le
Brésil, les États-Unis et les Pays-
Bas ayant réussi un sans faute.
Hier, Rozier, dont le père avait
été sacré aux Jeux de Montréal
en 1976, a réalisé un parcours
fantastique en tant qu’ouvreur.
Kevin Staut, en deuxième cavalier, a été ensuite l’un des seuls
à réussir un sans faute sans
pénalité de temps, alors que le
long parcours de Deodoro avait
fait craquer Brésiliens et Allemands. Les Américains étaient
alors sous pression et ils craquaient ! Lucy Davis faisait tomber une barre. Entrait alors RogerYves Bost. Le cavalier prenait
son temps (1 pt de pénalité) mais
réalisait un sans faute impérial
et se mettait dans la gibecière
la deuxième médaille d’or de
l’équitation française des Jeux
après celle du concours complet.
Même plus la peine pour Leprévost d’entrer en scène, le titre
est déjà assuré. Avec ce succès,
les cavaliers bleus mettent ainsi
derrière eux le fiasco de Londres
(aucune médaille), particulièrement en saut d’obstacles, où les
Français ne s’étaient même pas
qualifiés pour la finale du
concours par équipes. “C’est
une apothéose dans une carrière,
on va se rappeler d’eux !”, lançait
Guerdat. K
AFP
L
eurs paupières sont
lourdes, mais leur esprit
plus léger : certains
pagayeurs de l’équipe de France
de canoë-kayak en ligne ont
adopté l’hypnose pour améliorer
leur récupération et leur concentration, comme Maxime Beaumont et Thomas Simart, attendus
aujourd’hui en finale des Jeux
olympiques de Rio. Loin des pendules qui oscillent et des magnétiseurs de music-hall, ces techniques de relaxation mentale
ne sont pas inutiles dans cette
discipline. C’est un sport qui
réclame attention et relâchement,
avec des efforts très violents
(une trentaine de secondes pour
un 200 m), le besoin de bien
glisser sur l’eau et, pour les équipages, la nécessité de coordonner
les coups de pagaie. Maxime
Beaumont, vice-champion du
monde de kayak monoplace (K1)
sur 200 m. Fait appel à des
vidéos où un psychologue parle
d’une voix douce, avec un vocabulaire choisi. Et le kayakiste,
qui avait échoué à la quatrième
place aux JO de Londres pour
seulement trois centièmes, utilise
cette technique pour se relaxer
et mieux dormir les veilles de
grands rendez-vous. Thomas
Simart, lui, effectue des séances
d’hypnose depuis février et dit
avoir ressenti des effets immédiats sur ses performances. L’Artésien, qualifié pour la finale
du 200 m en canoë monoplace
(C1), programmée aujourd’hui
aussi, y puise le relâchement
nécessaire pour aller vite sur
l’eau, avec l’aide de sa cousine
qui l’assiste pendant ces séances
et lui suggère des mots-clés véhiculant des concepts positifs.
“Une séance dure 45 minutes
à une heure et je suis vraiment
dans un état second. C’est pendant cet état second que j’ai
toutes les ondes positives, avec
des mots-clés auxquels je pense
ensuite sur l’eau sans le vouloir”,
raconte le céiste (28 ans). Au
bord des bassins, l’hypnose ne
semble pas encore très répandue,
ni même d’ailleurs au sein de
l’équipe de France. “Généralement, on n’en parle pas trop, ce
sont plutôt des choses personnelles”, commente le kayakiste
Étienne Hubert, aligné sur
K2 1 000 m et K4 1 000 m à Rio,
qui garde un avis réservé sur
la question. La faute à l’image
trouble de cette discipline,
souvent aux frontières du paranormal, reconnaît Maxime
Beaumont. K
AFP
CRISE
Le CIO dans
la tourmente
es Jeux “fantastiques, à
la brésilienne” : voilà ce
que promettait Thomas
Bach, président du CIO avant
l’ouverture des JO de Rio. Mais
entre des stades loin de faire le
plein, des problèmes récurrents
de sécurité et de transport, une
dernière ligne droite entachée
par la confusion dans la gestion
du dossier du dopage russe et
enfin l’arrestation hier de l’Irlandais Patrick Hickey, l’un des
membres les plus éminents du
CIO, Thomas Bach est plus
occupé par la gestion de crise
que par le sport. Hickey arrêté,
parfum de scandale : impossible
hier de ne pas faire le parallèle
entre le CIO et la Fifa. Patrick
Hickey, chef des Comités olympiques européens (EOC) et l’un
des quinze membres depuis
2012 de la commission exécutive
du CIO, le gouvernement olympique, a été interpellé à l’hôtel
du CIO à Rio. L’Irlandais de
71 ans, membre du CIO depuis
D
1995, est soupçonné d’appartenir
à un réseau de vente illégale de
billets pour les Jeux de Rio. Le
réseau est accusé d’avoir vendu
des billets pour les JO-2016 à
un prix très élevé, après les
avoir récupérés illégalement
auprès d’entreprises autorisées
par le Comité olympique irlandais, selon la police. “Nous travaillons à établir les faits”, s’est
contentés de commenter hier
le CIO, qui espérait en avoir fini
avec les scandales de corruption
depuis celui autour des Jeux de
Salt Lake City de 2002, qui avait
entraîné l’exclusion d’une
dizaine de ses membres. Cette
arrestation n’est pas sans rappeler un autre scandale de
revente de billets, à l’occasion
du dernier Mondial de football
au Brésil, dans lequel le principal
accusé est le Français Jérôme
Valcke, ancien secrétaire général
de la Fifa, licencié puis suspendu
dix ans par la Fifa. K
AFP
34
| sports | Jeux olympiques
Le programme du jour
A ATHLÉTISME
- 110 m haies décathlon messieurs, qualifications poids messieurs,
qualifications saut en hauteur dames, disque décathlon messieurs,
séries relais 4 x 100 m dames, séries relais 4 x 100 m messieurs,
perche décathlon messieurs
- Finale 400 m haies messieurs
- Javelot décathlon messieurs, demi-finales 1 500 m messieurs,
demi-finales 800 m dames, 1 500 m décathlon messieurs,
demi-finales 1 500 m messieurs
- Finale poids messieurs
- Finale javelot dames
- Finale 400 m haies dames
- Finale 200 m messieurs
A BADMINTON
- Demi-finales simple dames, match pour le bronze double
dames, match pour le bronze double messieurs, finale double
dames
A BASKET-BALL
Les Bleues face à la montagne USA
A LUTTE FEMININE
L
- Éliminations et repêchages 53 kg dames, 63 kg dames,
75 kg dames
- Matches pour les médailles de bronze 53 kg dames
- Finale 53 kg dames
- Matches pour les médailles de bronze 63 kg dames
- Finale 63 kg dames
- Matches pour les médailles de bronze 75 kg dames
- Finale 75 kg dames
A NATATION SYNCHRONISÉE
- Technique ballet par équipes
A PENTATHLON MODERNE
A PLONGEON
A BEACH-VOLLEY
- 3e place dames : Allemagne-Russie
- Finale messieurs : Brésil-Italie
A BOXE
- Demi-finales 48-51 kg dames, demi-finales 56 kg messieurs,
demi-finales 75 kg messieurs, finale 81 kg messieurs
A CANOË-KAYAK SPRINT
- Finale K2 1000 m messieurs, finale C1 200 m messieurs,
finale K2 200 m messieurs, finale K1 500 m dames
- Demi-finales 10 m dames
- Finale 10 m dames
A TAEKWONDO
- 68 kg messieurs et 57 kg dames, qualifications, quarts
de finale, demi-finales, repêchages, match pour la 3e place
et finales
A TRIATHLON
es basketteuses françaises
se trouvent devant une montagne, les Américaines, en
demi-finale des jeux Olympiques,
aujourd’hui, mais pour Valériane
Ayayi, l’une des révélations du
tournoi à 22 ans, les stars de la
WNBA sont “des filles avec deux
bras et deux jambes”. Mais la
version féminine du “Team USA”
a de quoi intimider les plus intrépides. Même sans convoquer le
souvenir de la finale de 2012,
gagnée de 36 points, 86 à 50, par
les Américaines face aux “Braqueuses”. Pourtant les Bleues ne
s’en cachent pas : elles “se prennent à rêver”. “Tous les matches
A VOILE
• Tournoi féminin (demi-finales)
- Pays-Bas-Chine
- Serbie-Etats-Unis
A GOLF
- 2e tour dames
A HANDBALL
• Tournoi féminin (demi-finales)
- Pays-Bas-France
- Norvège-Russie
A WATER-POLO
• Demi-finales messieurs
- Monténégro-Croatie
- Italie-Serbie
Les Français en lice aujourd’hui
A ATHLÉTISME (2 h 30 à 15 h 30)
- Décathlon : Kévin Mayer, Bastien Auzeil
- 4 x 100 m dames : Stella Akakpo, Céline Distel-Bonnet,
Jennifer Galais, Floriane Gnafoua, Maroussia Pare, Carole Zahi
(séries)
- 4 x 100 m messieurs : Guy-Elphège Anouman, Stuart
Dutamby, Christophe Lemaitre, Marvin René, Mickael-Meba
Zeze, Jimmy Vicaut (séries)
- 1 500 m messieurs : Florian Carvalho (demi-finales)
- 800 dames : Justine Fédronic, Rénelle Lamote (demi-finales)
- 200 m messieurs : Christophe Lemaitre (finale)
A BASKET-BALL (8 h 30)
- Demi-finale dames : France-États-Unis
A BOXE (7h)
- 51 kg dames (demi-finale) : Sarah Ourahmoune
A CANOË-KAYAK EN LIGNE (la nuit dernière)
- C1 200 m messieurs (finale) : Thomas Simart
- K2 200 m messieurs (finale) : Sébastien Jouve, Maxime
Beaumont
A GOLF (1h à 7h)
- Tournoi dames (2e tour) : Karine Icher, Gwladys Nocera
A HANDBALL (8 h 30)
- Demi-finale dames : Pays-Bas-France
A LUTTE (3h à 9h)
- Femmes : Cynthia Vescan (75 kg)
A PENTATHLON MODERNE (3h à 10 h 30)
novices, soudain chargées de responsabilités accrues, et aussi de
les libérer de la pression d’un
résultat devenu aléatoire. Valériane
Ayayi, superbe athlète d’1,84 m,
qui allie vitesse, puissance et élégance gestuelle, a été omniprésente des deux côtés du terrain.
Elle a contribué à la très bonne
performance d’ensemble des
Bleues en défense, notamment
lors de la victoire sur le Canada,
68 à 63, en quarts de finale. Contre
les Américaines, ce sera bien sûr
une autre histoire, mais Valériane
Ayayi le promet : les Bleues “vont
jouer (leur) carte à fond”. K
AFP
Pour une première médaille
- Épreuve messieurs
A VOLLEY-BALL
- Quarts de finale messieurs
sont à jouer. Ce sont les USA
certes, mais elles peuvent aussi
être moins bien un jour”, estime
Ayayi. Les héritières des “Braqueuses”, qui ne sont plus que
trois à avoir vécu l’aventure de
Londres -Isabelle Yacoubou, Endy
Miyem et Sandrine Gruda- ont
montré un cran épatant à Rio, y
compris les trois plus jeunes, la
meneuse Olivia Epoupa (22 ans),
l’arrière Marine Johannes
(21 ans) et Valériane Ayayi. Il en
fallait pour digérer le forfait de
la capitaine Céline Dumerc, blessée à la cheville trois jours avant
le début des Jeux. Le coup dur a
eu pour effet de surmotiver les
TRIATHLON - Équipe de France
- Régate pour la médaille 49er messieurs et 49er FX dames
A CYCLISME BMX
T
oujours placée mais jamais
médaillée, la France du triathlon compte sur Vincent Luis
et ses partenaires pour décrocher
du métal aux JO aujourd’hui, sur
la mythique plage de Copacabana.
Quatrième place pour David Hauss,
cinquième pour Laurent Vidal :
à Londres, le coup était passé près.
Mais le podium s’est encore rapproché cette année avec le forfait
de dernière minute du quintuple
champion du monde espagnol,
Javier Gomez, médaillé d’argent
à Londres, blessé après une chute
à vélo à l’entraînement. Pour Vincent Luis, Pierre le Corre ou Dorian
Coninx, il restera encore à affronter
les deux autres médaillés de Londres : les frères Brownlee. Troi-
sième mondial 2015, Vincent Luis,
27 ans, premier et pour l’instant
seul Français à avoir remporté
une étape des World Series, l’an
dernier à Hambourg (Allemagne),
est le grand favori du trio bleu
pour cette médaille attendue depuis
l’arrivée du triathlon au programme olympique en 2000 à
Sydney. Exceptés les trois triathlètes français, seuls les deux Espagnols, Mario Mola et Fernando
Alarza, semblent en mesure de
venir réellement troubler les frères
Brownlee. Avec, pourquoi pas, le
Sud-Africain Richard Murray ou
le Norvégien Kristian Blummenfelt.
Côté féminin, demain, les choses
sont plus claires, avec une grandissime favorite, l’Américaine
Gwen Jorgensen, qui n’a été battue
que deux fois depuis 2014. Difficile
d’imaginer en tout cas une réédition du scénario londonien, où il
avait fallu la photo finish, une première dans l’histoire de ce sport,
pour départager la Suissesse Nicola
Spirig et la Suédoise Lisa Norden.
Pour Audrey Merle, 21 ans, championne du monde espoirs en titre,
repêchée début juillet après la
blessure d’Emmie Charayron, Rio
sera surtout l’occasion d’accumuler
de l’expérience, quatre ans avant
les Jeux de Tokyo. Il en sera de
même pour Cassandre Beaugrand,
19 ans et championne d’Europe
juniors, qualifiée de dernière
minute. K
AFP
- Dames : Élodie Clouvel
- Messieurs : Valentin Belaud, Valentin Prades
A TRIATHLON (4h à 6 h 15)
- Individuel messieurs : Dorian Coninx, Pierre Le Corre,
Vincent Luis
ATHLÉTISME - 200 m
Bolt, acte II
A VOILE (6h à 10 h 30)
- 49er FX dames, course pour la médaille : Sarah Steyaert et
Aude Compan
- 49er messieurs, course pour la médaille : Julien d’Ortoli et
Noé Delpech
A CYCLISME BMX (6 h 30 à 7 h 30)
- BMX messieurs : Joris Daudet, Amidou Mir, Jérémy
Rencurel
A JO en bref
E Trop chère médaille d’or
Une fois l’euphorie du premier titre olympique du pays passée, les responsables fidjiens se sont rendu
compte qu’il leur serait très difficile, voire impossible, de conserver l’entraîneur de la sélection de
rugby à VII, Ben Ryan. “Nous ne pouvons plus nous offrir (les services de) Ben après ce qu’il a réalisé”,
résume le ministre des Sports Laisenia Tuitubou, en reconnaissant que l’île ne pourra jamais s’aligner
sur les offres des autres nations, plus grandes et plus riches.
E Dites 47...
BASKET-BALL - Demi-finales dames
A HOCKEY SUR GAZON
• Tournoi messieurs
- 3e place : Allemagne-Pays-Bas
- Finale messieurs : Argentine-Belgique
- Tour de classement à l’escrime dames
- Tour de classement à l’escrime messieurs
• Tournoi dames (demi-finales)
- États-Unis-France
- Espagne-Serbie
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
Quintuples championnes olympiques en titre, les Américaines survolent le tournoi de basket dames
et ont aligné mardi leur 47e victoire de rang. Avec à chaque fois, à Rio, des écarts abyssaux : 100-64
face aux Japonaises en quarts, pour un écart moyen de près de 42 points lors des six derniers matches.
La France, leur adversaire en demi-finales, chercherait, non pas à les battre, mais plus simplement à
(AFP)
perdre par moins de 40 points d’écart...
Q
ui pour battre Usain Bolt,
déjà septuple champion
olympique, en finale du
200 m des Jeux olympiques
aujourd’hui à Rio et l’empêcher
de se rapprocher à une marche
du “triple-triple” ? Dimanche, le
Jamaïcain a débuté de la meilleure
des manières son dernier défi
olympique -enchaîner un troisième
triplé 100 m, 200 m et 4 x 100 m
après ceux de 2008 et 2012- en
s’imposant au bout de la ligne
droite en 9” 81. “Quelqu’un a dit
l’an passé que si je le faisais (le
triple-triple), je deviendrais immortel. Alors deux médailles de plus
et ce sera fait : immortel”, avait
alors lancé Bolt, devenu le premier
athlète de l’histoire à remporter
trois fois l’épreuve reine du sprint
aux JO. Il venait une fois de plus
lors de ces huit dernières années,
de régler leur compte à ses adversaires, au premier rang desquels
l’Américain Justin Gatlin,
condamné à la deuxième place
comme une malédiction et surtout
à être sifflé copieusement pour
ses antécédents de dopage. Cela
devrait être encore le cas
aujourd’hui, pour sa dernière
représentation individuelle aux
JO, car le demi-tour de piste est
la course de “l’Éclair”, celle qui
l’a révélé aux “happy few” à l’âge
de 16 ans. Mais, et c’est probablement la seule épine dans son
pied ailé, il ne parviendra pas à
franchir la limite des 19 secondes
sur 200 m, son rêve ultime après
avoir descendu le record planétaire
à 19 sec 19 en finale des Mondiaux
berlinois, le 20 août 2009, à la
veille de son 23e anniversaire.
Demain, viendra l’heure des adieux
aux cinq anneaux à l’occasion de
la finale du relais 4 x 100 m, dans
lequel la “Foudre” met son talent
au service de son pays. Sur la piste
bleue de Rio, Christophe Lemaitre
a des rêves plus modestes : retrouver son niveau de 2011, qui l’avait
porté à la médaille de bronze aux
Mondiaux de Daegu (Corée du
Sud) en 19” 80. Sur ce qu’il a montré depuis le début de la saison,
le quadruple champion d’Europe
ne semble pas en mesure de courir
en moins de 20 secondes mais,
au vu de ses adversaires dans la
première demi-finale, le Français
aura quand même une chance
d’entrer en finale. Outre le show
Bolt, les finales des 400 m haies
messieurs, du poids masculin et
du javelot dames sont au programme aujourd’hui. K
AFP
Monde | sports | 35
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
FOOTBALL - Ligue des champions (barrages aller)
A En bref
Une option pour Monaco
M
onaco a pris une
sérieuse option sur
la qualification en
Ligue des champions
en allant s’imposer sur le terrain
de Villarreal (2-1), hier en barrage aller de la C1, grâce notamment à un but en fin de match
d’un Bernardo Silva très en vue.
Fabinho a ouvert le score en
début de match (4e) sur pénalty
pour Monaco avant que Pato ne
remette les Espagnols dans la
partie (34e). Bernardo Silva a
permis aux Monégasques de
l’emporter (72e) malgré l’exclusion de Mendy en fin de match.
Le défenseur sera donc suspendu dans une semaine pour
le match retour. Une absence
qui pourrait s’avérer préjudiciable à l’arrière-garde monégasque déjà privée de Sidibé,
blessé. Malgré tout, les joueurs
de la principauté sont en bonne
position pour se qualifier grâce
à cette victoire et ces deux buts
marqués à l’extérieur dont celui
du lutin portugais. Silva avait
déjà sonné le réveil monégasque
face à Guingamp, en ouverture
de la L1, pour arracher le
nul (2-2) en provoquant un
penalty et en marquant le but
égalisateur.
Des absents de poids
Cette fois, le milieu offensif a
offert la victoire aux siens, sur
une frappe déviée à l’entrée de
la surface après avoir fixé trois
défenseurs. Monaco avait très
bien débuté la rencontre, en
profitant d’un penalty généreux
dès la troisième minute, transformé par le milieu de terrain
Fabinho.
Si l’ouverture du score précoce
des Monégasques par le “serial”
tireur de penalty a refroidi le
public espagnol, elle a aussi
entamé le moral d’une équipe
de Villareal peu inspirée et parfois maladroite dans les derniers
mètres, en l’absence notamment
de ses attaquants titulaires
Roberto Soldado et Cédric
Bakambu, tous deux blessés.
En mode contre-attaque, la tactique préférée de Leonardo Jardim, l’ASM a ainsi bousculé l’arrière-garde espagnole, par l’intermédiaire du très remuant
Thomas Lemar, avant que sa
défense cède à la demi-heure
de jeu. Une charnière centrale
Glik-Raggi en manques de
repères ? Il n’en fallait pas plus
à Alexandre Pato, ancienne star
de l’AC Milan, pour inscrire son
premier but européen depuis...
E FOOTBALL - Supercoupe d’Espagne :
promenade de rentrée pour Barcelone
Novembre 2012. Oublié par les
défenseurs monégasques, battus
dans les airs, l’attaquant international brésilien a égalisé de
la tête, confirmant son statut
de danger numéro 1 côté Villareal. Le point noir de cette soirée : Monaco a fini la rencontre
à dix suite à l’exclusion du latéral
gauche Benjamin Mendy (deux
cartons jaunes reçus pour une
faute puis une claque à un adversaire), dont l’entente avec Lemar
annonce de beaux jours à
Monaco. Sans montrer un visage
conquérant, l’ASM a ainsi fait
chuter le “sous-marin jaune”
dans son antre, qui restait sur
une série de sept succès de rang
à domicile en compétition européenne. De quoi aborder sereinement le match retour au stade
Louis-II. K
AFP
FOOTBALL - Europa League (barrages aller)
Saint-Étienne en bonne position
S
aint-Étienne s’est imposé
2 à 1, hier à Jérusalem,
aux dépens du club israëlien du Beitar Jérusalem
en barrage aller de l’Europa
league prenant une sérieuse
option pour la qualification en
phase de poules.
Si les Verts ont mal débuté en
championnat avec une défaite
samedi à Bordeaux (3-2) qui a
suivi une phase de préparation
difficile avec quatre défaites
pour une seule victoire, l’Europe
réussit en revanche, pour l’instant, bien aux Verts. Au troisième
tour préliminaire de l’épreuve,
l’ASSE avait éliminé le club grec
d’AEK Athènes (0-0, 1-0). Face
au Beitar, les Stéphanois ont
pourtant mal commencé en
encaissant, comme à Bordeaux,
un but d’entrée de jeu. Idan
Vered reprenait un centre de
l’ancien Nantais Itay Schechter
qui profitait pour l’occasion
d’une erreur de Kevin ThéophileCatherine (8e). Ce dernier s’est
pourtant bien rattrapé : il est à
l’origine du but égalisateur inscrit
dans la foulée par Fabien
Lemoine qui reprenait, seul au
deuxième poteau, un centre de
l’arrière droit des Verts (15e).
Un quart d’heure plus tard, Florentin Pogba donnait l’avantage
à Saint-Étienne en reprenant
un corner joué de l’aile gauche
par Romain Hamouma (30 e ),
lequel avait manqué auparavant
une occasion de marquer le
deuxième but avec un tir trop
mou (17e). Le Norvégien Ole Selnaes aurait, quant à lui, pu ajouter un troisième but peu avant
la mi-temps avec une reprise de
la tête repoussée des deux poings
par le gardien (43e). Nolan Roux,
entré à la mi-temps, a eu lui
aussi l’occasion de porter le
score à 3-1 mais sa tentative
passait au ras du poteau (81e).
Malgré cette victoire, les Foréziens n’ont pas spécialement
brillé dans le jeu offensif mais
ont su être efficaces. Ils ont, en
outre, profité de la faiblesse de
leur adversaire, notamment en
défense alors que les carences
techniques de l’équipe israélienne ont handicapé son animation offensive. L’ASSE n’a
jamais eu trop de peine à préserver sa courte avance. En
seconde période, seul Lidor
Cohen aurait pu égaliser mais
son tir du gauche passait au
ras du poteau de Stéphane Ruffier (56e). Le match retour se
disputera jeudi 25 août au stade
Geoffroy-Guichard. K
AFP
FOOTBALL - Équipe de France
A
international français (20 ans,
11 sél., 1 but) a été touché aux
ligaments de la cheville gauche
hier, semble-t-il suite à un duel
avec un de ses partenaires, l’Espagnol Javi Martinez. “Jusqu’à
nouvel ordre, Coman ne sera
pas disponible”, a annoncé le
club. Le vice-champion d’Europe
risque donc de manquer le début
de saison avec le Bayern, mais
aussi la rentrée internationale
qui arrive vite : les Bleus se rendent à Bari en Italie en amical
le 1er septembre, avant d’entamer
le 6 septembre en Biélorussie
leur campagne de qualification
pour le Mondial-2018. L’absence,
probable, de l’ailier explosif est
un nouveau coup dur pour
l’équipe de France après le forfait
de son capitaine Hugo Lloris (29
ans, 82 sél.) mardi. Touché aux
ischio-jambiers face à Everton
lors de la première journée de
Premier League samedi, le gardien de Tottenham sera indisponible environ quatre semaines.
Mais “DD” commence à en avoir
l’habitude. Il avait déjà été
confronté avant l’Euro à une avalanche de blessures, notamment
en défense (Varane, Zouma,
Mathieu). Pour remplacer Lloris,
la solution devrait venir de l’habituel numéro 2 au poste, l’ex-
E FOOTBALL - Ligue 1 (2e journée) : échos
avant le match Lyon-Caen
Lyon : Le latéral droit Christophe Jallet, absent contre Nancy la
semaine dernière, et le latéral gauche Jérémy Morel souffrent
de douleurs dorsales. Leurs chances de jouer sont minces, selon
Bruno Genesio. L’entraîneur compte titulariser l’international
polonais Maciej Rybus, recruté en juin, à gauche de la défense.
De son côté, le milieu Clément Grenier est incertain pour un
problème à une cheville mais son forfait n’est pas acté. Enfin,
l’attaquant Rachid Ghezzal, dont les négociations pour une prolongation de contrat ou un transfert vers un autre club n’ont
pas abouti, est forfait. Selon l’OL, il souffre aux adducteurs.
Caen : En arrêt de travail depuis le 7 juillet, l’attaquant Andy
Delort a repris l’entraînement en début de semaine par un travail
athlétique individuel de remise à niveau, mais ne sera pas
convoqué. L’attaquant Jeff Louis (genou) et le gardien Paul Reulet
(fracture au doigt) manquent toujours à l’appel. L’attaquant Yvan
Santini, préservé en début de semaine après un choc à la tête
reçu contre Lorient, a repris l’entraînement collectif mercredi.
E RUGBY À VII - LNR : La Ligue souhaite créer
un circuit professionnel
La Ligue nationale de rugby (LNR) souhaite créer à partir de la
saison 2017-2018 un circuit professionnel de rugby à VII regroupant
les clubs du Top 14 et une équipe invitée, a-t-elle annoncé hier.
Ce circuit comporterait sept étapes dans sept villes “en vitesse
de croisière mais on commencera par cinq (étapes)”, a précisé
le président de la LNR Paul Goze, hier à Paris. Les clubs du Top
14 devront faire figurer dans leur équipe “des joueurs du groupe
professionnel, a priori quatre, et des Espoirs” , a-t-il ajouté. Le
rugby à VII a fait son entrée aux jeux Olympiques de Rio 2016,
où les équipes de France dames et messieurs ont pris respectivement
les sixième et septième places la semaine dernière. La création
de ce circuit professionnel fait partie du “Plan stratégique 20162023” mis en place par la LNR. Parmi les mesures mises en
place pour développer les nouvelles pratiques du rugby, figure
aussi l’intégration à un horizon non précisé d’une équipe féminine
de rugby à XV dans chaque club de Top 14 et de Pro D2.
E CYCLISME - Tour du Limousin (2e étape) :
Rosskopf reste leader
Quand rentrée rime avec blessés
près Hugo Lloris, au
tour de Kingsley Coman.
La saison vient à peine
de débuter que les
ennuis de santé s’accumulent
déjà pour les Bleus, de quoi donner de nouveaux maux de tête
à Didier Deschamps avant la
reprise internationale prévue le
1er septembre.
Coman, allongé sur une civière
qui sort du terrain d’entraînement
du Bayern Munich à bord d’une
voiturette, se tenant la tête de
douleur. Voilà une image qui n’a
pas dû plaire au sélectionneur,
qui annonce sa nouvelle liste
jeudi prochain. Le jeune attaquant
Un doublé d’Arda Turan, un but de Messi... Le FC Barcelone a
parfaitement démarré sa saison en remportant une douzième
Supercoupe d’Espagne face au Séville FC, surclassé 3-0 sans jamais
y avoir cru hier au Camp Nou. C’est un deuxième “clean sheet”
en trois jours pour l’équipe de Luis Enrique face à celle de Jorge
Sampaoli, après celui du match aller qui a vu le Barça subir le
pressing andalou en première période avant de s’imposer 2-0.
Même privée d’Iniesta, blessé au genou gauche à Séville, la machine
barcelonaise a été réglée à l’heure cette année. Contrairement à
2015, où Enrique avait fait l’erreur d’envoyer une équipe B lors
du match aller de la Supercoupe à Bilbao, correction (4-0) à la clé
et premier trophée de l’année envolé. Et le plus affûté, c’est peutêtre Arda Turan. Après une première saison difficile en Catalogne,
dont six mois d’inactivité liée à la sanction d’interdiction de
recrutement infligée au club, l’ancien de l’Atletico Madrid semble
s’être enfin intégré au système Barça.
capitaine de Marseille et nouveau
joueur de Crystal Palace Steve
Mandanda. Pour compenser l’absence de Kingsley Coman, qui
a joué six des sept matches de
l’Euro, dont deux comme titulaire,
Deschamps dispose de plusieurs
solutions, à commencer par le
néo-Parisien Hatem Ben Arfa,
qui était réserviste pour la compétition organisée en France, et
remportée au final par le Portugal.
Numériquement, Coman libère
une place pour Alexandre Lacazette, réserviste à l’Euro, et qui
vient de marquer un triplé avec
Lyon en L1. K
AFP
Le Russe Roman Maikin (Gazprom-Rusvelo) a remporté au sprint
la deuxième étape du Tour du Limousin cycliste parcourue sur
173,6 km entre Dun-le-Palestel et Auzances dans la Creuse hier,
tandis que l’Américain Joey Rosskopf conserve sa place de leader.
Maikin, 26 ans, qui s’était illustré cette saison en remportant
une étape du Tour d’Estonie, a devancé à la photo finish l’Italien
Sonny Colbrelli (Bardianio - CSF), vainqueur de l’épreuve l’année
dernière. L’Américain Rosskopf (BMC), leader depuis sa victoire
à Oradour-sur-Glane mardi, a terminé au sein d’un peloton
groupé et conserve son maillot jaune. Cette deuxième étape a
été marquée par une échappée 100 % française avec quatre
coureurs Benoît Cosnefroy (AG2R-La Mondiale), Anthony
Delaplace (Fortunéo-Vital Concept), Romain Le Roux (Armée
de Terre) et Flavien Dassonville (HP BTP-Auber 93) qui s’est
formée dès le neuvième kilomètre, mais ils ont été repris dans
les vingt derniers kilomètres. Aujourd’hui, la troisième étape,
longue de 179,9 km, verra les coureurs traverser la Corrèze du
Lonzac à Liginiac.
(AFP)
| l’info
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
du Pacifique | 37
CALIFORNIE - Plus de 82 600 personnes évacuées
Photo : Wellington Chocolate Factory
L’incendie géant poursuit sa course dévorante
à toute vitesse
U
La mine de Panguna à Bougainville.
Photo : David Mcnew/AFP
n gigantesque incendie
se propageant à toute
vitesse à l’est de Los
Angeles a consumé plus de
12 000 hectares de forêt en seulement 24 heures et entraîné
l’évacuation de plus de
82 600 personnes en Californie,
où l’état d’urgence a été déclaré.
L’incendie de Bluecut a démarré
mardi matin, pour une raison
encore indéterminée, avant de
se propager comme une traînée
de poudre dans les montagnes
desséchées du comté de San
Bernardino, à une centaine de
kilomètres de Los Angeles.
Douze heures plus tard, il avait
déjà calciné plus de 7 200 hectares. Selon le dernier point sur
la situation hier matin, il avait
dépassé les 12 000 hectares
détruits, malgré la mobilisation
de plus de 1 300 pompiers.
“Nous avons des buissons très,
très secs, un combustible très
dense, cela lui permet de progresser très rapidement”, a expliqué Lynne Tolmachoff, porteparole de l’agence californienne
d’information sur les incendies
Calfire. “C’est très dangereux
pour le public et aussi pour les
pompiers.”
Plus de 34 500 maisons et bâtiments étaient menacés, la station
de loisirs en montagne Wrightwood et plusieurs tronçons d’autoroutes ont été fermés.
D’impressionnantes images de
télévision filmées en première
ligne montraient des “firenadoes”, des tornades de flammes
formées par les turbulences
créées par l’intense chaleur de
Les imposantes flammes ont créé un horizon rouge orangé parsemé de fumée noire dans le ciel
de la région.
l’incendie. Ces “firenadoes” sont
un élément de propagation rapide
d’un brasier.
Odeur de brûlé à 50 km
“Il y a une menace imminente
pour la sécurité du public, la
circulation ferroviaire et les infrastructures” dans plusieurs zones,
a prévenu le site d’informations
sur les incendies Inciweb. “S’il
vous plaît, suivez les instructions
d’évacuation car c’est un incendie
qui prend très vite de l’ampleur.”
“Nous avons des gens qui ont
choisi de ne pas évacuer. Ils
posent problème” , a déploré
Lynne Tolmachoff.
Un épais nuage de fumée grisâtre
flottait au-dessus du désert californien, déjà visible à une cinquantaine de kilomètres du cœur
du brasier. De même que flottait
dans l’air une odeur âcre de
brûlé. “J’ai 17 à 18 personnes
chez moi en ce moment, des
amis et leurs familles qui ont
dû évacuer Wrightwood” ,
explique Jeannine Yglesia, en
achetant de la glace à une station-service de Pinon Hills, à
une quinzaine de kilomètres du
feu. “Ils ne savent pas dans quel
état est leur maison”, dit-elle,
avant d’être interrompue par un
appel sur son portable. Et de
reprendre, empressée : “Il faut
que j’y aille ! Ma fille me dit que
nous devons évacuer aussi.”
L’état d’urgence a été promulgué
mardi par le gouverneur de Californie Jerry Brown, afin de mobiliser des ressources supplémentaires. Les équipes sont appuyées
par 152 véhicules, dix avions
bombardiers d’eau et huit hélicoptères de largage. Des renforts
en hommes et matériels sont
attendus.
Deux pompiers ont été légèrement blessés après avoir été cernés par le feu, mais sont repartis
au front après des soins à l’hôpital. Mike Anderson, pompier
de Redding (nord), attend les
ordres au volant de son pick-up,
l’uniforme couvert de suie. “Toute
la ville (de Paso Lane) est évacuée”, indique-t-il, les traits tirés.
Cela fait plus de 24 heures qu’il
lutte contre les flammes qui
“progressent très vite”.
Cinq années d’une sécheresse
record ont desséché les forêts
californiennes. À cela s’ajoute
une vague de chaleur dans le
sud de l’État avec des températures dépassant 40°C par
endroits et les vents violents
saisonniers de Santa Ana : un
cocktail explosif pour qu’un feu
s’emballe. K
L’
“Il est important de ne pas se
précipiter dans ce processus qui
doit être mené de façon soignée.”
Peter Dutton a estimé que la fermeture prochaine du camp de
l’île de Manus montrait que cette
politique de refus d’accueillir
les migrants en Australie fonctionnait et il a souligné qu’elle
ne changerait pas.
Il a affirmé que le gouvernement
australien travaillait avec Port
Moresby pour fermer le centre
de Manus et proposer aux
migrants une solution d’installation en Papouasie ou le retour
dans leur pays d’origine.
La directrice pour l’Australie de
l’ONG Human Rights Watch,
a Papouasie Nouvelle-Guinée
a tenté hier de calmer le jeu
avec l’île autonome de Bougainville – théâtre d’un conflit armé
de huit ans – en lui cédant une
partie de sa participation dans
une vaste mine aux colossales
réserves de cuivre et d’or.
Située à Bougainville, la mine
de Panguna avait été fermée
après le déclenchement de la
révolte sécessionniste en 1989
qui a fait 10 000 morts jusqu’en
1997. Le gouvernement papouasien avait ensuite accordé l’autonomie à l’île en 2005 et les
autorités locales avaient annoncé
leur volonté de redémarrer l’exploitation minière.
Cette mine était détenue à
53,8 % par le géant minier angloaustralien Rio Tinto qui avait
cependant estimé en 2014 que
le coût de la remise en service
de Panguna pourrait s’élever à
quelque 5,2 milliards de dollars
avant toute éventuelle réouverture. Certes, le site contiendrait
L
encore quelque 19,3 millions
d’onces d’or ainsi que 5,3 millions de tonnes de cuivre.
Mais le géant anglo-australien
a annoncé fin juin qu’il transférerait sa participation aux
autorités locales et au gouvernement papouasien de sorte
que les deux entités possèdent
chacun 36,4 % de la mine. Cela
signifiait que les autorités locales
allaient pour la première fois
posséder une part de la mine.
Mais la nouvelle que le gouvernement central allait lui aussi
recevoir une part équivalente
avait provoqué de vives réactions
de colère sur l’île.
Hier, le Premier ministre
papouasien Peter O’Neill a
annoncé que son gouvernement,
qui possédait déjà une participation de 19 % dans BCL, allait
transférer à Bougainville les
17,4 % supplémentaires reçus
de Rio Tinto, “pour apaiser certains des sujets hérités du
passé”. K
AFP
A En bref
Le pays accepte de fermer le camp
controversé de Manus
date n’a été précisée pour cette
fermeture.
Très critiquée, la politique australienne en matière d’immigration avait subi en avril un premier
revers, quand la Cour suprême
papouasienne avait jugé “illégal
et anticonstitutionnel” le placement par l’Australie de demandeurs d’asile dans ce camp sur
le territoire papouasien.
“La Papouasie Nouvelle-Guinée
et l’Australie sont d’accord sur
le fait que le centre doit fermer”,
avait déclaré dans un communiqué le Premier ministre
papouasien Peter O’Neill, après
des discussions à Port Moresby
avec Peter Dutton.
La Papouasie tente de calmer
le jeu
AFP
AUSTRALIE - Aucun réfugié ne sera accueilli sur le territoire
Australie a accepté de fermer le camp de rétention
controversé de l’île de
Manus, en Papouasie NouvelleGuinée, où elle a relégué des
centaines de demandeurs d’asile,
tout en soulignant qu’aucun
d’eux ne serait accueilli sur le
sol australien.
“Nous pouvons annoncer
aujourd’hui (...) la fermeture du
centre de détention de l’île de
Manus, ce qui est un très bon
résultat”, a déclaré le ministre
australien de l’Immigration Peter
Dutton à la chaîne d’information
Sky News, confirmant ainsi une
annonce faite plus tôt par le gouvernement papouasien. Aucune
BOUGAINVILLE - Mine de Panguna
E AUSTRALIE - Le pays a renvoyé dans leur
pays six migrants sri-lankais interceptés en mer
Elaine Pearson a, elle, appelé à
ce que les détenus de l’île de
Manus soient immédiatement
transférés en Australie ou dans
un pays-tiers sûr.
“Près de 1 000 hommes à Manus
ont déjà passé dans les limbes
trois ans de leur vie, ou plus,
sans la moindre raison valable”,
a-t-elle déclaré. “Ils ont enduré
des conditions de saleté, d’exiguïté, avec des soins médicaux
insuffisants, de la violence. Il
est temps de les laisser avancer
et passer leur vie dans la sécurité
et la dignité”, a-t-elle ajouté. K
AFP
L’Australie a renvoyé dans leur pays six Sri-Lankais qu’elle avait
interceptés à bord d’un bateau tentant de gagner illégalement
les côtes de l’île-continent, a annoncé hier le ministre australien
de l’Immigration Peter Dutton. Il n’a à nouveau donné aucun
détail sur les conditions dans lesquelles le bateau de réfugiés
avait été repéré et intercepté. Il n’a pas indiqué si les personnes
à bord avaient pu faire une demande d’asile et comment elles
avaient été renvoyées dans leur pays.
E JAPON - Par peur des attentats, un spectacle
de danse à Paris annulé
Plus de 120 danseurs japonais qui devaient participer à un
spectacle de danse Awa odori au cœur de Paris ont décidé
d’annuler leur venue par peur des attentats. Étaient notamment
prévus fin septembre la venue de 126 danseurs nippons, un
défilé de l’Hôtel de Ville à la place des Vosges et l’installation
en ce lieu de “yatai”, échoppes vendant divers mets des fêtes
de rue au Japon. Malgré un report de quelques mois, lui aussi
dû à la crainte d’attentats, une première édition d’Awa odori
Paris avait eu lieu à l’automne 2015, et l’enthousiasme des
danseurs comme du public avait incité les organisateurs à vouloir
recommencer cette année, avec un nombre plus important de
participants.
38
| l’info
de la métropole |
SOCIÉTÉ - En visite au Vatican
POLITIQUE - Présidentielle 2017
Les “petits” candidats
veulent se faire entendre
Hollande témoigne sa “gratitude” au pape
“recréer du lien social” et “donner de l’autonomie aux citoyens
dans leur consommation énergétique et alimentaire”.
Certains candidats n’ont “jamais
rêvé d’être président de la République”, à l’image de Jean-Michel
Billaut, 3 e sur le podium de
laprimaire.org. “Mon objectif
primaire, c’est d’aider au passage d’une démocratie représentative 1.0 à une démocratie
directe 2.0”, plaide-t-il.
Avec l’émergence des primaires
citoyennes, il leur est désormais
permis de rivaliser avec des
candidats de partis avant
l’échéance des dépôts de parrainages prévue pour mars.
Pour Daniel Boy, “ce sont plein
d’utopies, qui ne sont pas une
mauvaise chose, notamment
sur de nouveaux modes de scrutin qui respectent mieux la
volonté des électeurs”.
Certains mettent un point d’honneur à obtenir coûte que coûte
leurs 500 parrainages avec pour
objectif d’infuser du sang neuf
dans le paysage politique.
Le brassage entre politiciens
de carrière et membres de la
société civile aura-t-il lieu au
1er tour de la présidentielle ?
Face aux partis traditionnels,
les “petites” candidatures incarnent pour Daniel Boy “un
mécontentement du système
actuel (...) et un désir de se réapproprier la politique”.
Au-delà, c’est selon lui “un problème essentiel et crucial de
savoir si la démocratie doit fonctionner avec des professionnels
de la politique ou des citoyens
qui vont en politique pour défendre le bien commun”. K
AFP
A En bref
E CORSE - Rixe : deux des cinq gardés à vue
remis en liberté avant un procès en comparution
immédiate
Deux des cinq hommes placés en garde à vue jeudi dernier
dans l’enquête sur une rixe, le samedi précédent, à Sisco (HauteCorse) entre des villageois et des membres d’une famille d’origine
maghrébine vivant près de Bastia ont été remis en liberté hier
soir et seront jugés en comparution immédiate aujourd’hui avec
les trois autres, a-t-on indiqué de source proche de l’enquête.
E BÉARN - Un cas de grippe aviaire,
2 500 canards abattus
Un cas de grippe aviaire “faiblement pathogène” et “résiduel”
a été détecté dans un élevage de canards la semaine dernière
à Sévignacq, en Béarn, entraînant l’abattage de 2 500 canards
avant gavage, a-t-on appris hier auprès de la préfecture des
Pyrénées-Atlantiques. “Le virus dépisté à Sévignacq est faiblement
pathogène, mais le principe de précaution s’applique”, a précisé
la préfecture. Il consiste à abattre l’ensemble des oiseaux présents
dans l’élevage, afin d’éteindre la source de virus et éviter qu’en
se propageant il puisse devenir hautement pathogène après
une mutation génétique.
L
e président François Hollande a rencontré hier au
Vatican le pape afin de lui
exprimer la “gratitude” du peuple
français pour ses “paroles très
réconfortantes” après l’assassinat
en France d’un prêtre dans une
église par deux jihadistes.
Le pape François avait adressé
des messages de soutien à la
France à la suite de ce meurtre
à Saint-Étienne-du-Rouvray en
Normandie, le 26 juillet, et de
l’attentat très meurtrier
(85 morts) à Nice le 14 juillet,
jour de la fête nationale.
“Lors de ce long entretien chaleureux, le pape a réaffirmé son
soutien et son affection à l’égard
de la France – comme il l’avait
fait au téléphone le 26 juillet et
dans ses différentes interventions
après les attentats”, a-t-on dit
dans l’entourage de François
Hollande. “L’importance des
valeurs de dialogue et de cohésion, partagées par la France et
le Vatican, a également été soulignée”, a-t-on ajouté de même
source.
Il est “très important que je
vienne dire au pape combien
nous étions sensibles aux paroles
qui ont été prononcées et à l’action qui a été la sienne et qui
conforte notre vision de l’humanité”, avait déclaré François Hollande, peu avant sa rencontre
avec Jorge Bergoglio.
En chemin vers le Vatican, le
chef de l’État français, accompagné du ministre de l’Intérieur
Bernard Cazeneuve, a fait halte
dans le cœur de la capitale italienne à l’église de Saint-Louis
Photo : Osservatore romano/AFP
ls sont peu connus du public,
peinent à récolter des parrainages et disent abhorrer la politique : les “petits” candidats
sont pourtant en lice pour la
présidentielle de 2017 avec des
programmes déjà bien étoffés.
Sur une cinquantaine de candidats déclarés, une vingtaine
d’inconnus tentent de surnager :
dissidents de partis, candidats
indépendants ou sans étiquette
politique, ils tentent l’aventure
électorale avec pour objectif de
se faire entendre.
La présidentielle est un “hautparleur gigantesque”, souligne
Daniel Boy, spécialiste en sociologie électorale à SciencesPo,
qui rappelle que “dans le passé,
quand il était plus facile d’avoir
les parrainages, on a eu les
gens les plus loufoques”.
En 2012, Cindy Lee, stripteaseuse de profession, avait mené
campagne pour la troisième
fois sous l’étiquette du Parti du
plaisir. En 2012 toujours, “Dédé
l’Abeillaud”, candidat de la biodiversité, ne se déplaçait jamais
sans son déguisement d’abeille.
Mais l’obligation de recueillir
500 parrainages d’élus avec
des critères plus sévères (diversité géographique, publicité
des parrainages...) a depuis
favorisé l’émergence de candidats plus sérieux.
“Cela m’a permis de porter mes
idées”, estime Ariane Vitalis,
benjamine des 16 qualifiés de
laprimaire.org, plateforme en
ligne qui doit désigner un candidat hors parti grâce au vote
des internautes. La diplômée
de 24 ans au look hippie chic,
en est à 631 soutiens et défend
son programme “alternatif” :
I
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
François Hollande a rencontré au Vatican le pape François, hier.
des Français, bâtie par les rois
de France et toujours administrée
par la France. Il est allé se recueillir quelques instants dans une
chapelle dédiée aux victimes du
terrorisme, non loin des Caravage
qui font la célébrité de cette
église baroque.
L’audience privée au Vatican –
la deuxième depuis l’élection
de François Hollande en
mai 2012 – avait été annoncée
lundi, au moment où les catholiques célébraient l’Assomption.
Au sanctuaire de Lourdes (sudouest de la France), le traditionnel
pèlerinage du 15 août avait été
placé sous très haute sécurité
en raison de la menace terroriste.
Le 26 juillet, quelques heures
après l’assassinat du père
Jacques Hamel, le président
socialiste avait appelé au téléphone le pape pour lui promettre
que “tout sera(it) fait” pour protéger les églises.
Lorsqu’une “église est touchée,
un prêtre est assassiné, c’est la
République (française) qui est
profanée”, a réaffirmé hier François Hollande. La laïcité à la française, parfois mal comprise à
l’étranger et au Vatican en particulier, est aussi là pour “protéger les cultes”, a-t-il insisté.
“Ce message de la laïcité n’est
pas un message qui peut blesser,
mais un message qui peut réunir
et rassembler”, a ajouté le pré-
sident français. Le lendemain
de l’attentat, François Hollande,
qui se dit lui-même athée, s’était
rendu à la cathédrale NotreDame de Paris pour assister à
une messe solennelle en hommage au père Hamel.
Les autorités françaises ont su
gré aux responsables religieux
d’avoir tout fait, notamment par
des manifestations de fraternité
dans des églises ou des mosquées, pour apaiser les tensions
interreligieuses dans un pays
marqué par des siècles de catholicisme et qui compte plusieurs
millions de musulmans.
Devant la presse, François
Hollande avait précisé qu’il comptait évoquer avec le pape la situation des chrétiens d’Orient, dont
les deux hommes s’étaient déjà
entretenus au téléphone le
26 juillet.
La présidence française espérait
aussi à l’occasion de cette visite
tourner la page des crispations
observées pendant les premières
années du quinquennat de François Hollande, quand l’adoption
en 2013 de la loi ouvrant le
mariage et l’adoption aux homosexuels s’était heurtée à l’opposition de l’Église catholique.
Le Saint-Siège avait ensuite refusé
d’accréditer en 2015 un ambassadeur proposé par la France,
Laurent Stefanini, catholique
pratiquant et homosexuel. Après
un an de vacance de ce poste,
un autre diplomate, Philippe
Zeller, avait finalement pris ses
fonctions en juin. K
AFP
HÉRAULT - Après un gros orage de grêle
Huit blessés graves dans un accident de TER
H
uit personnes ont été gravement blessées hier,
dont une prise en charge
en “urgence absolue”, dans l’accident d’un TER près de SaintAunès (Hérault), à l’est de Montpellier, qui a percuté à 140 km/h
un arbre tombé sur la voie, après
un gros orage de grêle.
Le train transportait 219 passagers entre Nîmes et Montpellier.
Il a percuté un arbre tombé sur
la voie ferrée après avoir été
déraciné lors d’un gros orage
de grêle qui s’est abattu sur l’Hérault en début d’après-midi.
L’accident s’est produit vers
15 h 45 alors que la rame roulait
à 140 km/h. L’arbre était “un
très grand pin situé dans une
propriété privée”, donc ni sur
le “domaine public ni sur une
emprise ferroviaire”, a précisé
la SNCF. Le conducteur, qui fait
partie des blessés légers, “est
particulièrement choqué”, selon
la SNCF.
L’arbre a entraîné dans sa chute
une caténaire qui ne s’est pas
rompue. Le TER, qui n’a pas
déraillé, présentait un impact
frontal et un autre sur le côté
gauche de la voiture de tête, a
décrit le directeur du service
départemental d’incendie et
secours (SDIS) de l’Hérault,
Christophe Risdorfer. De gros
moyens de secours ont été mobilisés, avec des hélicoptères et
quelque 80 pompiers.
Une partie des blessés et l’ensemble des passagers du train
ont été évacués à la salle des
fêtes de Saint-Aunès, près du
lieu de l’accident, avant d’être
acheminés par bus vers la gare
de Montpellier pour reprendre
leur voyage.
Parmi eux, Justine, 24 ans, originaire du Luxembourg, et
Virginie, 35 ans, originaire de
Nîmes, étaient encore sous le
choc. Les deux jeunes femmes
étaient assises à l’avant du train.
“On était dans le train lorsque
des grêlons de la taille d’une
balle de ping-pong sont tombés
puis on a entendu comme une
explosion, le train a tremblé
pendant quelques secondes et
puis j’ai vu des gens qui avaient
la tête en sang”, raconte Justine.
“Il y a eu un mouvement de
panique, certains ont d’abord
cru à un attentat dans un train”,
témoigne Virginie qui évoque
également “un orage très violent
et très localisé”.
À une centaine de mètres du lieu
de l’accident, les agents de la
SNCF, équipés de tronçonneuses,
tentaient de dégager les voies
ferrées encombrées par le tronc
d’arbre et ses branchages. L’arbre
a ensuite été dégagé et le TER
accidenté devait être remorqué
par une motrice diesel.
“Alertée par les sirènes des
secours, raconte Marie-Thérèse
Bruguière, maire de la commune
de Saint-Aunès, je me suis rendue
sur le pont au-dessus de la voie
ferrée et puis là, on ne voyait
rien que des arbres sur les voies
de chemins de fer et une personne éjectée sur les voies”.
“Une soixantaine de gendarmes
ont été dépêchés pour organiser
les premières opérations”, a indiqué à la presse le commandant
de gendarmerie Nicolas Chevrin
précisant “qu’une enquête judiciaire doit établir les causes
exactes de l’accident”.
La circulation des trains, totalement interrompue après l’accident, a repris hier soir avec
passage sur une voie et au ralenti
au niveau de l’accident. K
AFP
| l’info
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
du monde | 39
RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO - La tension persiste après un massacre
Trois morts dans des violences à Beni
rois personnes, dont un
policier, ont été tuées hier
dans des violences à Beni,
dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), au
dernier jour du deuil national
en mémoire d’une cinquantaine
de civils massacrés le week-end
dernier dans cette ville.
En début de soirée, la tension
restait vive à Beni, où des coups
de feu sporadiques étaient entendus et des manifestants continuaient à bloquer des artères à
l’aide de barricades, selon un
correspondant de l’AFP.
Dans un premier incident, un
policier et un civil ont été tués
lors de heurts violents avec les
forces de l’ordre au cours d’une
manifestation anti-gouvernementale dans cette ville de la province
troublée du Nord-Kivu.
“Un policier et un civil ont été
tués, neuf personnes sont blessées dont six civils et trois militaires”, a déclaré à la presse le
maire de Beni, Edmond Masumbuko, qui n’a pas donné de précision sur les circonstances de
la mort du policier.
“Cette personne (le civil, NDLR)
a été tuée par une balle qui est
entrée par le dos sans sortir de
son corps”, a précisé le Dr Jérémie Muhindo, de l’hôpital de
Beni.
“Un jeune homme a été tué par
un policier près de la rivière
Kilokwa”, a confirmé le président
de la société civile de Beni, Gilbert Kambale.
Plusieurs centaines de personnes
ont manifesté hier contre l’inaction des autorités contre les violences qui touchent la région
depuis deux ans. La police et
l’armée ont réprimé la manifestation à coups de gaz lacrymo-
T
Photo : AFP
Les habitants de Louisiane se sont lancés dans un grand
nettoyage.
ÉTATS-UNIS - L’eau reflue en Louisiane
Les habitants découvrent
les dégâts et nettoient
Photo : AFP
Le corps d’une femme est transporté à l’hôpital à Beni.
gènes et de tirs de sommation.
La société civile de Beni avait
décrété trois journées “ville
morte” à partir de lundi, à la
mémoire des victimes du massacre attribué par l’armée aux
rebelles ougandais musulmans
des Forces démocratiques alliées
(ADF).
Dans un deuxième incident, une
femme soupçonnée d’être une
milicienne ADF a été lynchée hier
par la foule dans un quartier nord
de Beni, non loin des lieux du
massacre, a annoncé le maire.
Selon des témoins interrogés
par l’AFP, la victime a été tuée
à coups de pierres et de bâtons
et son corps a ensuite été brûlé.
Le territoire de Beni et ses environs sont en proie à une série de
massacres principalement à l’arme
blanche, ayant causé la mort de
plus de 700 personnes depuis
octobre 2014, selon l’ONU.
La dernière tuerie d’envergure a
vu 51 civils tués dans la nuit de
samedi à dimanche derniers dans
des quartiers nord de Beni, à la
lisière du parc de Virunga, repaire
des ADF, selon un bilan de la
société civile, qui a précisé que
les civils avait été “tués à la
machette”. Hier, le chef militaire
de la mission de l’ONU au Congo
a fait état “d’au moins 50 civils
tués” le week-end.
Le gouvernement a évalué de
son côté le total des morts à 42.
Le gouvernement congolais et
la Mission de l’ONU en RDC
(Monusco) attribuent les tueries
de Beni et ses environs aux
rebelles des ADF.
Cette version est partiellement
remise en cause par des experts
selon lequel les ADF portent
effectivement une part très importante de responsabilité, mais
au côté d’autres éléments armés,
dont des soldats de l’armée
régulière.
Dès dimanche dernier, une centaine d’habitants de Beni avaient
crié des slogans hostiles au gouvernement et au président Joseph
Kabila qui avait promis, en visite
à Beni 72 heures plus tôt, de
tout mettre en œuvre pour y
“imposer” la paix et la sécurité.
Des familles ont retiré les corps
de leurs défunts pour les enterrer
en privé, refusant des obsèques
officielles. K
AFP
MALI - Après l’arrestation d’un chroniqueur radio contestaire
Un mort et des blessés dans des heurts
à Bamako
ne personne a été tuée et
une dizaine d’autres ont
été blessées, dont deux
grièvement, hier à Bamako dans
des heurts entre les forces de
l’ordre et des jeunes qui protestaient contre l’arrestation d’un
chroniqueur radio contestataire,
a-t-on appris de sources médicales.
Les heurts ont éclaté dans la
matinée devant le tribunal où
comparaissait l’animateur Mohamed Youssouf Bathily, dit Ras
Bath, arrêté lundi soir, selon des
correspondants de l’AFP et des
témoins.
La manifestation a rapidement
U
dégénéré, avec des voitures brûlées et des tirs de grenades lacrymogènes par les forces de sécurité, selon les mêmes sources.
Le dernier bilan en fin d’aprèsmidi, alors que les manifestants
s’étaient dispersés, s’élevait à
un mort et onze blessés, dont
deux grièvement touchés, selon
des sources à l’hôpital Gabriel
Touré.
Deux véhicules des forces de
l’ordre ont été brûlés, selon des
sources de sécurité.
Animateur d’émissions souvent
polémiques, Mohamed Youssouf
Bathily s’en était pris ces derniers
jours à l’armée malienne, qui a
subi récemment de lourdes
pertes dans des attaques jihadistes, et au président Ibrahim
Boubacar Keïta, taxé d’incapacité
à diriger l’armée. À la suite de
ses dernières émissions, il a été
arrêté lundi et poursuivi pour
outrage aux bonnes mœurs.
Sur les réseaux sociaux, il avait
appelé ses nombreux partisans
à venir lui manifester leur soutien
au tribunal de grande instance
hier.
Il donnait rendez-vous à la “jeunesse responsable du Mali” au
tribunal pour défendre la liberté
d’expression et “envoyer un message fort”, tout en appelant à le
faire dans le calme. Son audition
n’a pu se tenir, le personnel
ayant vidé les lieux à cause de
la présence massive des manifestants, et elle a été reportée à
une date ultérieure, a-t-on appris
de source judiciaire.
Le jeune homme, qui est par ailleurs le fils du ministre des
Domaines de l’État et des Affaires
foncières Mohamed Ali Bathily,
s’est également signalé par des
chroniques au vitriol contre le
chef du gouvernement Modibo
Keïta et d’autres cadres de l’administration. K
AFP
es habitants des régions
inondées depuis plusieurs
jours en Louisiane, dans le sud
des États-Unis, ont commencé
hier à découvrir l’ampleur des
dégâts à la faveur d’une baisse
du niveau des eaux et se sont
lancés dans un grand nettoyage.
Les inondations dans le sud de
cet État, causées par de fortes
pluies orageuses tombées vendredi dernier, ont fait au moins
11 morts et touché près de
40 000 habitations.
“Lorsqu’il y a un simple orage,
qui n’est pas une tempête tropicale, qui n’est pas un ouragan,
souvent les gens sous-estiment
les conséquences qu’il peut y
avoir”, a relevé hier John Bel
Edwards, gouverneur de l’État.
Les services météorologiques
prévoient que les cours d’eau
vont retrouver leur niveau normal plus tard dans la journée
d’aujourd’hui, voire demain au
plus tard, en fonction des zones.
Dans les endroits où les eaux
se sont déjà retirées, les habitants ont engagé tri et nettoyage.
Une vraie course contre la montre pour tenter d’éviter une nouvelle catastrophe : la moisissure.
À Walker, ville de 6 000 habitants à l’est de la capitale de la
Louisiane Baton Rouge, des tas
d’affaires en tous genres, gorgées d’eau et souvent recouvertes de boue, s’empilaient
devant les maisons.
Pendant ce temps, les secou-
L
ristes poursuivaient la vérification de bâtiments et véhicules
inondés, à la recherche d’éventuelles nouvelles victimes.
“Plus de 75 % de notre comté
a été touché”, a relevé Jason
Ard, shérif du comté de Livingston qui compte plus de
130 000 habitants. “Il va falloir
des mois et des mois pour nous
en remettre.”
Vingt comtés ont été déclarés
en état d’urgence catastrophique.
Cela permet de débloquer des
moyens matériels supplémentaires, en particulier d’obtenir
des financements au niveau
fédéral.
Le président Barack Obama,
actuellement en vacances, s’est
entretenu hier matin avec le
patron de l’Agence fédérale de
gestion des situations d’urgence
(FEMA), a indiqué Jen Friedman,
une porte-parole.
Plus de 70 000 personnes se
sont d’ores et déjà inscrites
pour demander de l’aide en
vertu de la déclaration fédérale
de catastrophe naturelle, et plus
de 9 000 ont fait une déclaration
de sinistre auprès de leur assureur, a-t-elle précisé. La CroixRouge américaine a lancé une
campagne d’appel aux dons et
a déployé près de 70 véhicules
d’intervention d’urgence, a indiqué son porte-parole Patrick
Pannett à la chaine de télévision
locale WAFB. K
AFP
A En bref
E NIGERIA - Boko Haram attaque un convoi
et fait cinq morts
Des membres du groupe islamiste Boko Haram ont attaqué un
convoi de personnel de l’immigration nigériane et de marchands
qui se rendaient à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, tuant
les cinq commerçants, a-t-on appris hier de source militaire.
Les cinq commerçants avaient profité de ce convoi officiel plus
sécurisé pour se rendre dans la capitale de l’État du Borno.
Leurs deux camions ont été pillés et brûlés, a expliqué Umar
Ari, un habitant de Gamboru, qui a confirmé la mort des cinq
commerçants.
40 | l’agenda
des
C INÉMA
N OUVEAUTÉS
E STAR TREK SANS LIMITES
(3D)
Une aventure toujours plus
épique de l’USS Enterprise et
de son audacieux équipage.
L’équipe explore les confins inexplorés de l’espace, faisant face
chacun, comme la Fédération
tout entière, à une nouvelle
menace.
Hollywood Premium : 20h30
Concorde 1 : 11h45 14h15
17h30 20h15
de jeux vidéo, elle gère ses
affaires comme sa vie sentimentale : d’une main de fer. Sa vie
bascule lorsqu’elle est agressée
chez elle par un mystérieux
inconnu. Inébranlable, Michèle
se met à le traquer en retour.
Un jeu étrange s’installe alors
entre eux. Un jeu qui, à tout
instant, peut dégénérer.
Hollywood Premium : 17h45
Concorde 2 : 12h 19h45
E ELLE
SOS Fantômes est de retour,
revisité et dynamisé avec un casting féminin et de tout nouveaux
personnages plus hilarants les
Michèle fait partie de ces femmes
que rien ne semble atteindre.
À la tête d’une grande entreprise
E SOS FANTÔMES
uns que les autres. Trente ans
après le raz-de-marée planétaire
du premier film, le réalisateur
Paul Feig nous offre sa vision
rafraîchissante et ultra vitaminée
de la comédie surnaturelle, avec
la complicité de certaines des
personnalités les plus drôles du
cinéma actuel : Melissa McCarthy, Kristen Wiig, Kate McKinnon,
Leslie Jones et Chris Hemsworth.
Les fantômes n’ont qu’à bien
se tenir !
Majestic 2 (3D) : 11h45 14h
16h
Majestic 3 : 18h15 20h15
sorties |
L ES
Hollywood Premium : 9h (sam)
...........................................................
E L’ÂGE DE GLACE 5 (3D)
Liberty 1 : 11h45 14h 16h (mer,
ven, sam et dim) 18h
...........................................................
E TARZAN (3D)
Liberty 2 : 12h15 17h30
Liberty 1 : 20h15
...........................................................
E LE BON GROS GÉANT (3D)
Liberty 3 : 12h 17h15
...........................................................
E LE MONDE DE DORY
Liberty 3 (3D) : 14h30 19h45
Hollywood 2 (2D) : 9h (sam)
...........................................................
E SUICIDE SQUAD (3D)
Avertissement : des scènes,
des propos ou des images
SPOTS OÙ ÇA BOUGE
CENTRE-VILLE
E MORRISON
• Jeudi 18 août, de 19h à 22h : Pepena.
• Vendredi 19 août, de 19h30 à 23h30 :
Manavib’s.
........................................................................
E BORA BORA LOUNGE
Au bar
• Jeudi 18 et samedi 20 août, à 20h :
karaoké et dance floor animé par Pita.
Au night-club
• Vendredi 19 et samedi 20 août, de
22h à 5h : deux soirées jamaïquaines
avec DJ Skylove. Dress code : tenue
jaune/vert/rouge/noir.
........................................................................
E LA VILLA
• Jeudi 18 août, à 19h30 : The Travelers
en concert sur la terrasse, suivi d’une
ambiance salsa a l’intérieur.
• Vendredi 19 août : Rom MC.
• Samedi 20 août : karaoké.
CÔTE EST
peuvent heurter la sensibilité
des spectateurs.
Majestic 1 : 12h 14h30 18h
20h30
...........................................................
E INDEPENDENCE DAY (3D)
Majestic 2 (3D) : 18h15 20h30
Majestic 3 : 11h45 14h
...........................................................
E INSAISISSABLES 2
Majestic 4 : 12h 14h30 18h
...........................................................
E TORTUES NINJA
Majestic 3 : 16h
...........................................................
E CONJURING 2
Interdit aux moins de 12 ans
Majestic 4 : 20h30
...........................................................
E Ô BELVÉDÈRE
• Vendredi 19 août, à partir de 20h :
Vevo. Tarif : 500 F. Bus à 18h30 sur le
parking de l’ancien hôpital Mamao et
retour à 23h30 et 00h30, sur réservation
(89.40.34.03).
........................................................................
E WHITE RESTAURANT
• Samedi 20 août, à partir de 19h30 :
Coconut Jazz avec Reva, Teiki, JP, Bruno
et Michel Poroi.
........................................................................
E ROYAL TAHITIEN
• Vendredi 19 août, à 12h, orchestre
kaina, et à 19h, Tahitian Boys.
• Samedi 20 août, à 19h30 : orchestre
Tiare Pitate.
E TAHITI PEARL BEACH RESORT
Au restaurant Hiti Mahana
• Jeudi 18 août, à 20 h : soirée marquisienne avec spectacle de danse. Dîner
à la carte.
• Vendredi 19 août, à 19h : buffet polynésien avec nouveau spectacle et danseurs de feu du groupe Huriama.
CÔTE OUEST
E CASA BIANCA
• Jeudi 18 août, à partir de 17h30 : Guy
Laurens, Vaheana et Teavai.
........................................................................
E INTERCONTINENTAL TAHITI
Au Tiki bar
• Jeudi 18 août, de 17h30 à 20h30 :
Notatini.
• Vendredi 19 août, de 17h30 à 20h30 :
The Outsiders.
• Samedi 20 août, de 17h30 à 20h30 :
Les 3 Chapeaux.
........................................................................
E MÉRIDIEN TAHITI
Au Pool bar
• Vendredi 19 août, à partir de 20h :
buffet de la mer et spectacle de Tahiti
Ora.
• Samedi 20 août, à 18h : Guy Laurens,
Marita et Poné.
MOOREA
E MANAVA
Happy hour du mercredi au vendredi
de 18h à 20h : 50 % sur sélection de
vins.
• Jeudi 18 août, de 21h à 23h : cocktail
time avec Alex.
• Samedi 20 août, de 19h à 23h :
Sax’n’bubbles avec Rik au saxophone.
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
L’événement sportif
de la rentrée
Les fédérations, clubs et associations sportives du fenua se mobilisent pour
se présenter au grand public dans le cadre de l’événement Gillette Passion
Sport. Les animations pour petits et grands dans la galerie commerciale Pacific
Plazza, à Faa’a, permettront de faire découvrir chaque discipline et de s’inscrire
pour l’année scolaire à venir. Il y aura également des jeux avec de nombreux
lots. Renseignements au 40.54.13.45.
• Vendredi 19, de 15h à 18h, et samedi 20 août, de 10h à 18h, à Pacific
Plaza, Faa’a
NE
TOUJOURS À L’AFFICHE
E BAD MOMS
Hollywood Premium : 14h30
Hollywood 2 : 12h30 18h 20h
...........................................................
E MA VIE DE CHAT
Concorde 2 : 17h15
...........................................................
E FREE DANCE
Hollywood 2 : 15h
Séance en VO jeudi 18 août
à 15h.
...........................................................
E AMERICAN NIGHTMARE 3
Interdit aux moins de 12 ans
avec avertissement
Hollywood Premium : 12h15
Concorde 2 : 14h45
...........................................................
E COMME DE BÊTES (3D)
Liberty 2 : 14h45 20h
Comment nous contacter ?
Tél. : 40.46.43.43
E-mail : agenda@ladepeche.pf
ÉVÉNEMENTS
E RENTRÉE 2016/2017 DU CAPF
Conservatoire de la Polynésie
Rencontres parents-professeurs et validation des inscriptions. Reprise des cours
lundi 22 août. Renseignements au
40.50.14.14.
• Jeudi 18 août, de 13h à 18h : pour les
réinscriptions et les dossiers déposés
courant juin.
• Vendredi 19 août, de 13h à 18h : pour
les nouvelles inscriptions.
E FAA’A FERURI
Salle du conseil municipal,
mairie de Faa’a
Quatrième conférence-débat du cycle
Faa’a Feruri, ouverte à tous et gratuite,
avec Steve Chailloux sur “Ma’ohi, c’est
qui ?”
• Jeudi 18 août, à 17h30
AAA Lire en p. 23
E VIVE LA RENTRÉE
Papeete et Raiatea
Opération organisée par la CCISM, les
associations Papeete centre-ville et Uturoa
centre-ville et le centre commercial
Tamanu, avec animations, expositions
et ateliers.
• Samedi 20 août, de 9h à 17h, autour
de la cathédrale, 4e édition de Back to
school, et à Uturoa, de 8h à 11h, démonstration d’arts martiaux.
E MATINÉE D’ADOPTION
ZI Punaruu à Punaauia
(rue principale après la voie F)
L’association Ia Maita’i Te Animara organise sa matinée d’adoption de chiens
et de chats abandonnés. Tous les animaux
présentés sont sociables et en bonne
santé, adultes stérilisés et identifiés, chiots
vaccinés et identifiés. Matinée réservée
aux animaux de l’association. Pour tout
renseignement : 87.79.58.58 (répondeur :
laisser message pour être rappelé),
courriel : contact@imta.pf, page Facebook : Ia Maita’i te animara.
• Samedi 20 août, de 9h à 12h30
E CASTING
L’élection de Miss Vahine-Tane, qui réunit
chaque année les plus jolies travesties
de Tahiti et des îles, aura lieu samedi
17 septembre, au cours d’une grande
soirée spectacle à l’occasion de son
20e anniversaire. Les candidates sont
invitées à se faire connaître au plus vite
en contactant le 87.78.24.79 (Michèle)
ou le 87.70.61.70 (Doriana).
• Samedi 20 août : clôture des inscriptions
MANQUEZ PAS
E TEDxPAPEETE SALON
Salle Hibiscus,
hôtel InterContinental Tahiti
Troisième édition sur le thème “Quel
futur réservons-nous à notre culture ?”
• Mercredi 24 août, de 17h à 20h30
E LM SHOW
Grand théâtre,
Maison de la culture
Vous avez envie de faire la bringue ?
Venez participer à l’enregistrement du
LM Show, émission de Polynésie 1ère
présentée par Emere et Mario. Tickets
à récupérer aux guichets de la Maison
de la culture.
• Mercredi 24 août, à 19h : au bénéfice
de l’Association des locataires de Temauri
Village, qui propose des actions de proximité en faveur des familles. Orchestre :
Manovai Band ; humour : Mickey Spitz
et Papa Tihota ; danse : Heikohei ; chanteurs : Guillaume Materere, Kaire Teataoterani et Gaspard Lai.
• Jeudi 25 août, à 19h : au bénéfice de
l’association Rata, qui œuvre pour venir
en aide aux enfants et aux étudiants.
Orchestre : Na Mele Aloha ; humour :
Mickey Spitz et Papa Tihota ; danse :
Tamarii Taunoa et Hula Halau Okawaiola ;
chanteurs : Ariioehau Chan-Beaulieu,
Nehelani Deane et Kurahei Bennett.
E FESTIVAL
JEUNESSE URBAN CULTURE
Place To’ata
Organisé par l’Union polynésienne pour
la jeunesse (UPJ) et en collaboration
avec le Conseil des jeunes. Il mettra l’accent sur “la prévention et la culture”. La
11e édition du concours Upa Nui aura
lieu le vendredi à 18h30.
• Vendredi 26, à partir de 13h30, et
samedi 27 août, à 17h
E TOURNOI DE TAROT
West Coast
Concours open de tarots, organisé par
le club de tarot Tiki. Renseignements au
87.75.67.88 (Fabien).
• Samedi 27 août, à partir de 9h
21 km, dans la vallée de la Papeno’o.
Âge minimum : 18 ans au 31/12/2016.
Départ à 8h précises. Un parcours marche
de 8 km sera également proposé aux
non-raideurs et enfants de plus de 14 ans.
Inscriptions dans les trois magasins Nike
ou Internet : klikego.com/course à
pied/Raid Tahiti. Podiums et tirage au
sort récompenseront les participants.
Renseignements sur club.quomodo.com/
ascep-tahiti/accueil.html ou Facebook
Ascep : association sportive courir en
Polynésie ou au 87.73.04.08/87.78.64.26.
• Dimanche 4 septembre
SPECTACLES
E TE HURA NUI
Méridien Tahiti
Chaque soir, accueil des clients et animation musicale au bar L’Astrolabe (19h20h), annonce de la soirée, suivie d’une
représentation des danseurs de couteaux
de feu (20h-20h30), prestation du groupe
à partir de 20h30. Contacts : 40.47.07.34
ou restauration@lemeridien-tahiti.pf
• Vendredi 19 août : Hitireva
• Samedi 20 août : Tamarii Vairao et
soirée de remise des prix
E JOHNNY OSBOURNE
Casa Mahina
Concert de Johnny Osbourne and Soul
stereo sound. Entrée : 3 000 F. Renseignements : 40.43.08.00.
• Samedi 27 août
E JAMIE ADKINS
Grand théâtre,
Maison de la culture
Spectacle intitulé Circus Incognitus, de
Jamie Adkins, présenté par la Compagnie
du Caméléon. Cet ancien du Cirque du
soleil est l’un des meilleurs clowns, jongleurs et acrobates. Tarifs : entre 2 500 F
et 4 000 F. Billets en vente dans les
magasins Carrefour Arue et Punaauia,
à Radio 1 Fare Ute et sur le www.radio1.pf.
• Samedis 3 et 10 septembre, à 19h30
EXPOSITIONS
E COURSES HIPPIQUES
E ATELIER DES ARTISTES
Hippodrome de Pirae
Galop de chevaux locaux et importés,
de trotteurs et d’ambleurs attelés, course
au pareu...
• Dimanche 28 août, à partir de 13h
Méridien Tahiti
Tania Wursig, artiste australienne, et
Anne-Julie Hynes, artiste canadienne.
• Jusque fin août
E RAID TAHITI
Vallée de la Papeno’o
L’ASCEP organise la 11e édition de sa
course nature en individuel ou en équipe
de deux sur une distance d’environ
E 1946-2016 :
70 ANS D’ASSEMBLÉES
Hall de l’APF
Histoire et fonctionnement des assemblées
successives et de leurs présidents.
• Jusqu’au vendredi 2 septembre
| arrivées-départs| 41
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
Après deux mois
D Après
deux mois de vacances en Nouvelle-Calédonie,
les familles Faua, Tihoni et Tariu retrouvent le fenua.
Vous souhaitez récupérer vos photos arrivées-départs ?
Contactez Business Center à l’aéroport de Tahiti-Faa’a
au 40.83.63.88
De retour au fenua
C Alain
et Hina rentrent de Nouméa
et retrouvent la famille après six années.
Attendus impatiemment
D Attendus
impatiemment par la famille – Tehina, Isabelle et les enfants –, Hautoa
et les jumeaux Haurai et Haureva arrivent de Nouvelle-Calédonie pour les vacances.
C Vacances
en famille
La famille Matahe vient
de Nouméa pour passer
les vacances avec la famille.
B
De retour sur
sa terre natale
Accueillie par la famille,
Pascale Tauraa débarque
de Nouméa avec sa fille
Tetua Le Bonnec et retrouve
sa terre natale après trentequatre ans d’éloignement.
A
Des études
à Paris
Entourée de toute sa famille,
Sophie s’envole vers Paris
pour ses études.
| avions-bateaux |
42
H BATEAUX
H
AREMITI 5
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
6h05
6h05
6h05
6h05
6h05
-----------------
H AVIONS - Moorea
H
de Moorea vers Tahiti
de Tahiti vers Moorea
--------7h30
-----------------------------------------
---------------------------------------------------------
--------------------------------15h00
-----------------
16h05
16h05
16h05
16h05
-------------------------
17h30
17h30
17h30
17h30
17h30
-----------------
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
--------------------------------16h15
-----------------
----------------------------------------17h30
17h30
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
5h20 6h50 --------5h20 6h50 --------5h20 6h50 --------5h20 6h50 --------5h20 6h50 ----------------- --------- ----------------- --------- ---------
---------------------------------------------------------
Départ de Tahiti
--------15h00
-----------------------------------------
16h45
16h45
16h45
16h45
16h45
-----------------
15h00
15h00*
15h00
15h00
15h00
16h30
16h15
------------------------------------------------18h45
AREMITI FERRY 2
de Moorea vers Tahiti
de Tahiti vers Moorea
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
7h15
7h15*
7h15
7h15
7h15
7h30
---------
9h45
9h45
9h45
9h45
9h45
9h45
8h00
12h45
12h45
12h45
12h45
12h45
12h45
---------
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
----------------------------------------15h30
15h00
----------------------------------------6h00
6h45
8h25
8h25
8h25
8h25
8h25
8h40
--------
11h30
11h30
11h30
11h30
11h30
11h00
--------
----------------------------------------14h15
14h00
Départ de Moorea
Lundi
9h30 13h15
Mardi
12h25 ------Mercredi 7h00 10h15
Jeudi
8h15 10h00
Vendredi 9h30 10h30
Samedi
7h00 9h30
Dimanche 8h30 -------
------- ------15h20 ------15h25 ------13h15 ------11h45 14h20
11h25 16h05
------- 16h30
H AVIONS H
16h35
16h10
7h35
11h55
--------14h15
13h20
----------------13h20
---------------------------------
Renseignements :
Tél. : 40.86.42.42
E-mail :
reservation@airtahiti.pf
Retrouvez les
horaires, tarifs et
autres informations
sur www.airtahiti.pf
Vols internationaux FAA’A AÉROPORT : 40.86.60.61
ARRIVÉES
Renseignements vols Flights information
VOL Heure
FLIGHT TIME
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
PROVENANCE FROM
2016
JOUR
DAY
DÉPARTS
Renseignements vols Flights information
VOL Heure
FLIGHT TIME
DESTINATION TO
* limité à 25 passagers (transport d’hydrocarbure)
Papeete : 40.50.57.91 - Moorea : 40.56.31.10 - www.aremiti.pf
TEREVAU de Tahiti vers Moorea
Guichet Moorea
40.50.03.59
Guichet Papeete
40.50.03.56
40.50.03.57
A Cours des devises
A Cours des changes
Du 5 au 18 août 2016 inclus
PAYS
Australie
Canada
Danemark
E.U.A.
Fidji
Grande-Bretagne
Hong Kong
Japon
Norvège
Nouvelle-Zélande
Singapour
Suède
Suisse
Thaïlande
Chine
Europe
Brésil
A NOTE
DEVISES
1 dollar
1 dollar canadien
1 couronne dan.
1 dollar USA
1 dollar
1 livre sterling
1 dollar
1 yen
1 couronne norv.
1 dollar
1 dollar
1 couronne sued.
1 franc suisse
1 baht
1 yuan
1 euro
1 réal bésilien
Les opérations du mercredi 17 août 2016
COURS en Fcfp
80,90
81,33
16,04
106,54
51,99
142,21
13,73
1,05
12,66
76,61
79,45
12,54
110,03
3,05
16,07
119,33
32,60
MONNAIE
Billets de banque
Dollar US
Franc suisse
Dollar australien
Dollar NZ
Yen japonais
Livre sterling
ACHAT
VENTE
102,18
105,97
77,92
73,82
1,018
132,91
109,63
113,81
83,66
78,54
1,093
142,63
Travellers chèque
Dollar US
Franc suisse
Dollar australien
Dollar NZ
Yen japonais
Livre sterling
103,24
107,07
78,73
74,58
1,029
134,28
108,57
112,71
82,85
78,54
1,083
141,25
Cours des devises :
Le cours des devises sert de référence aux opérateurs publics (administrations, collectivités).
Cours des changes :
Le cours des changes correspond au prix auquel une banque vend ou achète des devises. La colonne “achat” correspond au
prix auquel la banque achète des devises à un client, tandis que la colonne “vente” indique le prix auquel la banque vend les
devises étrangères.
| loisirs | 43
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
HOROSCOPES OCCIDENTAL ET CHINOIS
AMOUR : Votre générosité devrait faire
plus d’un heureux, mais sachez cependant vous montrer sélectif pour éviter
que certains en abusent !
AMOUR : Votre façon de communiquer
sera empreinte d’humanisme, voire
même d’altruisme, aujourd’hui.
TRAVAIL : Votre besoin d’enrichissement
personnel accru vous permettra de vous
ouvrir sur de nouveaux horizons, tant
professionnels que relationnels.
SANTÉ : Le climat astral vous sera des
plus favorables car il vous conférera un
bien-être personnel non négligeable.
TRAVAIL : C’est peut-être en vous sacrifiant que vous parviendrez à vous rendre
véritablement utile sur le plan social et
humain.
SANTÉ : Tiraillé entre le besoin de croire,
plutôt que de voir, et celui de tout transformer, vous ne saurez plus vraiment
où vous en êtes !
AMOUR : À la fois perdu dans vos rêves,
et désireux de vivre des jours meilleurs,
vous devrez opérer certains changements dans votre conception de la vie.
TRAVAIL : Vous manquerez non seulement d’objectivité, mais aussi de persévérance pour surmonter les obstacles
rencontrés.
SANTÉ : Votre absence de véritable
souci vous poussera à vous inquiéter
inutilement pour votre santé.
AMOUR : Aujourd’hui, avec votre partenaire, vous pourriez vous montrer
entêté dans vos opinions : modérezvous !
TRAVAIL : Professionnellement, vous
pourrez assumer davantage de responsabilités car votre endurance sera des
meilleures.
SANTÉ : Essayez de trouver la voie ou
la philosophie de vie qui vous correspond
le plus et ne vous en écartez pas !
AMOUR : Votre caractère "piquant"
pourrait nuire à l’harmonie de certaines
de vos relations sentimentales ou affectives. Attention !
TRAVAIL : Vous serez plus dynamique
et efficace, mais aussi plus déterminé
à vous battre et à obtenir gain de cause.
SANTÉ : Si vous cessez de voir des problèmes là où il n’y en a pas, alors vous
trouverez davantage votre équilibre
intérieur !
AMOUR : Au lieu de toujours vouloir
avoir le dernier mot, admettez les idées
des autres et montrez-vous plus conciliant.
TRAVAIL : Vous vous intéresserez davantage au bénévolat car cela pourrait donner un sens supplémentaire à votre vie.
SANTÉ : Le climat planétaire vous sera
très favorable, surtout si vous devez
vous lancer dans des démarches médicales délicates.
AMOUR : Plus jaloux et possessif que
jamais, vous risquez d’étouffer votre
partenaire et même vos enfants !
TRAVAIL : Aujourd’hui, les secteurs de
l’administration, de la justice ou de la
loi pourraient intervenir dans vos affaires
: aïe !
SANTÉ : Le climat astral ne manquera
pas de créer de nombreux soucis médicaux ou autres difficultés sur le plan
personnel.
AMOUR : Vous finirez par irriter sérieusement votre partenaire par vos questions incessantes et vos remarques permanentes.
TRAVAIL : Trop dépendant de vos collègues de travail, vous serez dans l’incapacité d’agir seul, aujourd’hui !
SANTÉ : Vous vous battrez corps et âme,
aujourd’hui, pour ceux qui n’ont pas
autant de chance que vous ! Bravo !
AMOUR : L’approbation, mais aussi la
présence de vos proches, vous seront
complètement
indispensables,
aujourd’hui !
TRAVAIL : Le climat astral sera de très
bon présage car il vous proposera une
nette évolution dans le projet qui vous
tient le plus à cœur.
SANTÉ : Le climat astral sera à l’origine
de votre enthousiasme et de votre
volonté de soulever des montagnes.
AMOUR : Très actif dans votre vie relationnelle et amicale, vous le serez tout
autant envers votre entourage proche.
AMOUR : Votre besoin, très présent, de
vous consacrer davantage à vos semblables, vous poussera à vous soustraire
vous-même !
AMOUR : Et si vous essayiez de vivre
davantage par vous-même et pour vousmême, vous n’en seriez que plus fier
ensuite, non ?
TRAVAIL : Votre démarche purement
altruiste, et donc désintéressée, sera toute
à votre honneur et provoquera l’admiration
des personnes plus égoïstes que vous.
SANTÉ : Vous saurez partager vos
connaissances médicales ou votre expérience de la vie, pour soulager ceux qui
souffrent autour de vous.
TRAVAIL : Vous aurez tendance à vous
sentir directement concerné par des
remarques, pourtant faites à d’autres
collègues.
SANTÉ : En bénéficiant du climat planétaire, vous ne manquerez pas d’imagination pour trouver des remèdes adéquats à vos soucis de santé.
TRAVAIL : C’est une excellente journée
pour exposer vos idées et vos objectifs
à qui de droit, sans avoir à faire trop
d’efforts !
SANTÉ : Le climat astral ne manquera
pas de vous donner envie de céder
devant toutes les tentations : attention
aux excès !
Par Angélique Privat, astrologue
RAT
DRAGON
SINGE
BUFFLE
SERPENT
COQ
TIGRE
CHEVAL
CHIEN
LIÈVRE
CHÈVRE
COCHON
Vous vivrez essentiellement
votre vie sentimentale au
travers de vos relations intellectuelles car la complicité
cérébrale deviendra plus importante qu’auparavant ! Vous privilégierez ainsi les nouvelles
rencontres, les petits déplacements et toutes
les activités culturelles ou ludiques que vous
pourriez partager avec votre partenaire ! Et
dans votre job, un petit déplacement pourrait
s’avérer prometteur pour votre carrière !
Même si vous évoluez dans
une ambiance quelque peu
tendue, aujourd’hui, votre
adaptabilité vous permettra
de suivre votre petit bonhomme de chemin,
sans vous préoccuper des conflits ou des
rivalités ! Pour vous, seul l’objectif de travail
à atteindre comptera à vos yeux ! Cependant,
attention aux chutes ou aux accidents, surtout
si vous travaillez sur des machines dangereuses !
Un caractère trop idéaliste
de votre part nuira à la pleine
expansion de votre vie
amoureuse ! Naïf et utopique, aujourd’hui, vous
pourriez, en effet, vous sentir très souvent
déçu par la réalité que vous imposera votre
partenaire. Excessif et exigeant en matière
de sentiments, ce dernier ne pourra guère
vous satisfaire ! Et si vous redescendiez de
votre petit nuage ? Si vous êtes seul, vous
risquez de sortir souvent vos mouchoirs !
Durant cette journée, vous
n’aurez de cesse de vous
mettre sur la même longueur
d’onde que vos collaborateurs professionnels, afin de trouver les meilleurs terrains d’entente possibles. Vous serez
également très sollicité pour vos conseils
judicieux et votre inspiration créatrice. Par
contre, si vous avez un associé, de sérieux
rapports de force risquent de se produire !
Dans votre vie amoureuse,
aujourd’hui, vous vous comporterez en véritable artiste,
donnant la priorité aux
notions de sensibilité et d’émotivité débridées !
Très créatif, vous concevrez votre avenir sentimental avec un regard créateur et enthousiaste qui devrait favoriser la naissance de
nouveaux projets, comme avoir un enfant,
par exemple ! En quête de relation nouvelle ?
Vous saurez faire rêver l’élu de votre cœur !
Sentimentalement, vous
serez certainement trop
dépendant de vos sentiments, aujourd’hui, si bien
que vous pourriez même vous laisser entraîner
facilement par ceux que vous aimez. Cette
attitude, comme vous le savez, conduit inévitablement aux désillusions et aux drames
sentimentaux. D’une imagination trop fertile,
vous vous laisserez trop influencer ! Professionnellement aussi, redescendez de votre
nuage et vous serez moins déçu !
Toute votre énergie cérébrale
sera orientée vers votre plein
épanouissement dans votre
situation professionnelle :
vous chercherez donc à parfaire vos conditions de travail, à atteindre
vos buts et à entretenir des relations plus
profondes et plus constructives avec votre
entourage ! Vous serez également tenté de
vous investir dans une démarche sociale,
comme militant dans un syndicat, par exemple !
Dans votre travail, vous serez
doté d’une très grande imagination, aujourd’hui, mais
vous aurez parfois tendance
à vous laisser entraîner dans des courants
de pensées utopiques ou fantaisistes qui ne
favoriseront pas la pleine réalisation de vos
projets ! Votre goût pour l’imaginaire pourrait
même vous conduire à transformer la réalité
à votre avantage, jusqu’aux limites du mensonge…
Dans votre vie amoureuse,
vous réaliserez que votre
potentiel affectif et créatif
semble bloqué, mais vous
comprendrez que c’est votre baisse d’optimisme et de vitalité qui en est en partie à
l’origine ! Débarrassez-vous au maximum
de tous vos doutes et autres peurs des échecs,
et vous retrouverez un meilleur équilibre
dans votre relation de couple ! Côté travail,
soyez moins pessimiste et l’avenir vous
paraîtra bien plus rose !
D’excellentes configurations
planétaires, aujourd’hui, joueront en faveur de votre épanouissement professionnel,
à condition que vous ne laissiez pas trop
votre imaginaire prendre le dessus sur votre
raison ! Des défis relevés, des rencontres
prometteuses et de beaux contrats en perspective seront peut-être au programme de
cette journée, alors ne laissez pas passer de
telles occasions !
Une vie sentimentale des
plus idylliques vous attend
certainement, aujourd’hui,
à condition que vous laissiez
votre pessimisme au placard ! En effet, vous aurez toutes les chances
de réaliser de grands rêves et de vous sentir
comblé par l’élu de votre cœur car la passion,
la complicité et les projets d’avenir seront
au programme ! Ne laissez donc pas passer
une telle chance ! Professionnellement, osez
l’impossible car tout peut arriver !
Vous évoluerez certainement
dans une bonne ambiance
professionnelle car de nombreuses réalisations personnelles vous feront oublier certains blocages
ou certaines frustrations qui persistent. Entourez-vous de personnes ayant les mêmes
aspirations et la même inspiration que vous
et vous pourriez alors, ensemble, faire des
exploits ! Seul, vous serez bien moins
efficace !
Pont de la Fautaua
Tirages du
MERCREDI 17 AOÛT 2016
MERCREDI 17 AOÛT 2016
1er tirage
1 2 4 6 8 10 13 25 29 37
38 44 45 51 56 58 61 65 68 69
N°CPPAP : 1015C90561
N° ISSN : 0751-428X
12 21 24 35 40
Nombres de grilles gagnantes
x5
Résultats et
informations :
44 25 66
175 F.cfp les 4 premières minutes
+2 unités toutes les 4 minutes sup.
(hors surcoût éventuel opérateur)
2ème tirage
1 2 4 5 13 16 21 25 27 29
36 37 40 44 45 47 48 51 53 70
x2
5 +BONS NUMEROS
gagnant
1 058 252
3 092 621
BP. 50 - 98713 Papeete
(689) 40.46.43.43
5 BONS NUMEROS
4 BONS NUMEROS
3 BONS NUMEROS
2 BONS NUMEROS
gagnant
4
Gains par grille gagnante***
Aucun gagnant.
Aucun gagnant.
212 732 F cfp
369
1 324 F cfp
17 537
632 F cfp
260 452
375 030 grilles à 250 F cfp remboursées.
3 092 621
142 724 jeux gagnants unitaires à ce tirage
A gagner, samedi 20 août 2016, LOTO® de
Votre
est gagnant lors d'un tirage :
596 658 711 F cfp*
Si vous avez aussi les 5 bons numéros vous accédez au JACKPOT.
Sinon vous gagnez, en plus de vos gains éventuels, la somme
de 250 F cfp*** pour chaque grille comportant le N° Chance
gagnant pour le tirage LOTO® ou SUPER LOTO® concerné.
* Montant à partager entre les gagnants du 1er rang ou en cas d'absence de gagnants au 1er rang après
34 tirages consécutifs au rang inférieur ayant au moins 1 gagnant. Voir règlement.
Il y a eu 3 tirages consécutifs sans gagnant de 1er rang avant le tirage du samedi 20 août 2016.
***Jeu en groupe : rendez-vous dans votre point de vente Pacifique des Jeux muni de
votre reçu de jeu pour connaître la part de gain éventuel associée à votre reçu de jeu.
Résultats et
informations :
44 25 66
175 F.cfp les 4 premières minutes
+2 unités toutes les 4 minutes sup.
(hors surcoût éventuel opérateur)
Les dates ci-dessus correspondent aux dates métropolitaines.
Les dates ci-dessus correspondent aux dates métropolitaines. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel votre reçu participe. Voir règlements.
Les dates ci-dessus correspondent aux dates métropolitaines.
Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel vous participez.
Fixez-vous des limites de temps et d'argent à ne pas dépasser / A ta'oti'a te taime e te faito moni ta outou e ha'amau'a
Jouez malin, jouez avec modération / A feruri maita'i, a ha'uti au noa
Fondateur : Philippe Mazellier
Société éditrice et imprimerie :
SNC LA DÉPÊCHE DE TAHITI
Carrefour de la Fautaua,
BP 50, Papeete
Gérant :
Dominique Auroy
Directeur de publication :
Pierre Marchesini
Rédacteur en chef : Yan Roy
Service rédaction :
Tél. : 40.46.43.67 journal@ladepeche.pf
Service des sports :
Tél. : 40.46.43.44 / Fax : 40.46.43.78
sports@ladepeche.pf
Service publicité :
Tél. : 40.47.52.77 / Fax : 40.47.52.50
Service petites annonces :
Tél. : 40.47.52.30 / Fax : 40.47.52.35
annonces@rpp.pf
Service abonnements :
Tél. : 40.46.43.70 / Fax : 40.46.43.12
abonnement@ctd.pf
VENTE AU NUMÉRO
TAHITI ..............................................150 F
MOOREA ........................................160 F
ÎLES SOUS-LE-VENT, TUAMOTU, GAMBIER,
AUSTRALES, MARQUISES ........190 F
44
| loisirs |
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
Mots fléchés
PAYS
FABULEUX
AFFAIBLIR
PESTER
PIERRES
D'AIGLE
Mots croisés
ÉTAT DES
USA
ATTAQUE
SENS
SENTIER
PEDESTRE
PORT SUR
L’AMAZONE
SOURIRAS
(TE)
CARLINGUES
A B C D
ÉPREUVE
PAQUEBOT
E
F
G H
I
J
I
II
ALIAS
ALIX
III
TOUR DE
FORAGE
MUNIT
CORRIGES
FOURREAUX
IV
V
SUPERPOSÈRENT
VI
VII
CAPITALE
DE LA
LETTONIE
TERRINE
GÉNÉRAL
ÉCLAIRCIES
PASSAGE
POIGNÉES
AFFECTIONS
MUTUELLES
PEAU
REVERS
SÉCURITÉ
DE VOL
X
BIÈRE
BRUNE
ÉGALISE
ONCLE
D'AMÉRIQUE
INSTRUMENT
IX
RENCARD
ÉCOURTÉ
PERCENT
INSTALLE
UTÉRUS
CINÉASTE
ITALIEN
FRICASSA
VIRAGE
ELLES
SONT EN
TÊTE
GRAMINÉE
FLEUR
ROYALE
HÔPITAL
FAMILIER
RÉPUTÉ
BARBARE
FERME EN
AMÉRIQUE
DU SUD
FÊTE
NATIONALE
GUISE
VIII
DÉTENUE
ARÔMATISANT
HORIZONTALEMENT :
I- Chasseur à chasser ! -II- Chaîne de montagnes russe Rivière de France -III- Erbium - Mer grecque -IV- Panier pour
le ballon - Six romain -V- Article catalan - Reptile -VI- Supports
de balles - Soupes -VII- Dérangées -VIII- Allonge - De petite
taille -IX- Radian - Possessif - Sans effets -X- Noble troyen Os de poisson VERTICALEMENT :
A- Armoire -B- Petit ruisseau - Bière anglaise - Écorce de
chêne -C- Palmier - Protection -D- Passer la main -E- Club de
foot lyonnais - Donne le ton - Bien marqué -F- Évite avec
adresse - Premier en géographie -G- D’un pays d’Afrique
-H- Ville du Japon - Déraisonnable -I- Mise en hauteur - Cours
supérieur -J- Île de France - Illogique -
MAUVAIS
CONDUCTEURS
BROUTILLES
DÉMUNI
Maître mot
CANTON
DE
L'AVEYRON
ABSORBÉE
PHYSICIEN
FRANCAIS
ÉTONNA
DÉTECTEUR
SOUSMARIN
MAISON
RUSSE
BRAMER
SOCIÉTÉ
LIEU
PROTÉGÉ
PRINCE DE
MOSCOU
PLOMBE
VENTE À
FORTE
MARGE
HARMONIE
AMAS
GAGNE
CHIFFRE
ROMAIN
BONNE
MÈRE
ÉVALUER
H
Y
P
H
E
3
H
I
B
O
U
1
S
O
M
M
E
2
A
M
P
H
I
0
E
B
E
N
E
2
L
Y
C
R
A
1
H
A
N
T
E
2
Vous devez découvrir un
mot de 5 lettres à l’aide de
tous les mots de la grille.
Le chiffre placé à côté de
ces mots indique le nombre de lettres qui occupent la même place dans
le maître mot. Les lettres
qui composent ce mot
sont toutes présentes
dans la grille.
LOUAI
PERLERA
Solutions d’hier
Universal Jeux 04 91 27 01 16
C
4
9
4
5
7
3
7
6
7
8
8
5
3
6
9
9
4
4
1
7
9
2
5
1
7
5
6
3
FACILE
7
SUPÉRIEUR
1
5
3
Mots croisés
Mots fléchés
Sudoku
2
9
2
5
3
9
4
C O
U
A G
O
S U
A
E R
L
E
U
R
R
E
R
S P O
E L
G R E
S I
G E N
C E
D U
T A
G E L
S
N
O R A
L E
E R R
A
P R I
R E S
E
O
S E N
T
N
E V A
S
B
A L
E R E
P E
A N G
V E R
E S
D
A
I
M
S
N
E
O
I
L
B
C
G
O
O S I E
I G R E T T
T
N U
C
I C A L E
D I
E
C
R A
V E N
C R A N E
C H A L
P
S T
U E R
I V E T T E
U S
S E T
A
E N A
I N S E R E
S O
A T R
HORIZONTALEMENT :
-I- BOUCHE-TROU -II- LITRE - AUBE III- OL - IL - NÉEL -IV- LATRIE -V- MENTEUR -VI- OT - RN - ISSU -VII- LAIES AN -VIII- ÉPUISEMENT -IX- URINE ENTE -X- ROT - ROSE VERTICALEMENT :
-A- BLOC-MOTEUR -B- OIL - ET - PRO
-C- UT - EN - LUIT -D- CRI - TRAIN -EHELLÉNISER -F- AU - EE -G- TANTRISMES -H- RUER - ENE -I- OBÉISSANT J- UÉLÉ - UNTEL -
C
R
E
U
S
E
T
S
O
S
B
R
S
E
E
M O N
I V
N E
S T A G E
S U I T
N E S
Maître mot
A
2
7
1
6
5
1
5
3
4
7
4
7
2
4
9
5
1
5
7
9
6
2
8
3
1
6
3
1
4
5
8
2
7
9
8
9
2
3
7
1
6
4
5
5
7
4
8
3
6
1
9
2
9
6
8
1
2
7
3
5
4
1
2
3
5
4
9
7
6
8
2
1
5
7
9
3
4
8
6
7
4
6
2
8
5
9
1
3
3
8
9
6
1
4
5
2
7
3
2
4
6
5
1
7
8
9
7
9
1
3
8
2
5
4
6
8
5
6
4
7
9
1
3
2
2
3
7
8
9
4
6
5
1
5
1
9
7
3
6
4
2
8
4
6
8
1
2
5
9
7
3
9
4
3
2
1
7
8
6
5
6
8
5
9
4
3
2
1
7
1
7
2
5
6
8
3
9
4
Facile
8
Supérieur
9
S
2
A
Z
U
R
E
3
R
H
L
U
O
M
R
E
2
G
U
E
R
I
2
O
Z
E
N
E
0
B
A
U
M
E
1
A
V
A
R
E
2
A
H
U
R
I
| aujourd’hui
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
Pourquoi pas
13.15 Petits secrets entre voisins
14.05 Les feux de l’amour (x 2) Série
15.20 Les aventures fantastiques du
Commandant Cousteau 15.40
Taratabong ! Série 15.50 Une
boutique dans mon salon Télé-réalité
Qui sera la meilleure vendeuse à
domicile d’ustensiles de cuisine ?
16.50 Heiva i Tahiti 2016 - Les
intégrales Faretou no Huahine
(chants) - Tamarii Vairao (chants)
17.55 Météo en tahitien 18.00 Te
ve’a 18.20 Au goût du jour Recette :
fricassée de mahimahi au rea tahiti
18.30 Le journal 18.50 Cosita Linda
Télénovela 19.10 Tako et Kura
19.15 Météo en français
19.25 Waaaaves spécial
Billabong Pro 2016
Magazine
À voir
À ne pas manquer
2.00 Jeux olympiques de Rio En
direct 8.00 Le journal de 20 heures
8.40 Jeux olympiques de Rio En
direct 12.00 Heiva l’Intégrale
Spectacle Tamarii Mataiea
12.30 Jeux olympiques de Rio
En direct
17.10 Dans la peau d’une autre
Télénovela
Épisodes 307 et 308
Talk-show
Présenté par Alexandre
Taliercio
18.25
18.30
18.50
18.55
19.00
20H10 - SÉRIE
10.50
11.20
11.55
12.55
13.00
13.40
13.45
Motus
Les z’amours
Bom Dia Rio
Météo 2
Le journal
Météo 2
Consomag
Magazine
Météo en tahitien
Ve’a Tahiti
Orero
Météo en français
Le journal local
en français
19H25 - SÉRIE
14e jour
À Rio de Janeiro (Brésil)
20.00 Le journal
20.40 Parents mode
d’emploi (x 2)
20.45 Alcaline l’instant
Aaron
Multisports
Avec Francis Perrin, Gaëlle Bona,
Pierre Aussedat
Jeux olympiques 2016
14e jour
À Rio de Janeiro (Brésil)
22.20 Le journal de LCI
22.35 Rediffusion des journaux
22.20 Le journal de LCI
Un silence de mort
Le juge Mongeville reçoit un appel
au secours de Jeanne Marsac, une
amie de jeunesse dont le mari est
mort dans d’étranges circonstances. La police mène
l’enquête sous la houlette de la
Capitaine Valentine Duteil, que le
juge connaît bien.
20.55 Le journal des Jeux
21.00 La jungle
22.35
2016 14e jour À Rio de Janeiro (Brésil)
14.00 Nous nous sommes tant aimés
Doc. 14.30 Boulevard du palais -10
Série L’affaire Isabelle Duhesmes
16.05
Un
livre,
un
jour
Magazine16.15 Des chiffres et des
lettres Jeu 16.55 Harry Jeu 17.25
Slam Jeu 18.05 Questions pour un
champion Jeu
Comédie de Matthieu
Delaporte, 2006
Empire State
Téléfilm
Avec Dwayne Johnson,
Liam Hemsworth
0.10 Couleurs outremers
14.00 H2O, l’île des sirènes
13.55 États-Unis, le pays le plus
14.25
15.10 Les chroniques de Zorro
15.50 Les routes
Série
La bague perdue
Super 4
Dessin animé
Série
Le banni - L’ombrelle rouge
14e jour
À Rio de Janeiro (Brésil)
Web Warriors (x 2) Série
16.40 Angelo la débrouille (x 3)
17.20 Jamie a des tentacules
5.00 Météo Outre-mer
5.05 Le regard du singe
16.45 Vu sur Terre
Documentaire
Suriname
Dessin animé
17.45 C dans l’air
19.00 Silence, ça pousse !
Magazine
Présenté par Caroline
Munoz et Stéphane Marie
18.55 On n’est pas
que des cobayes ! (x 2)
Magazine
19.55 Sauvez les grands
20.50 Monte le son,
singes de Malaisie
la quotidienne
Magazine
Documentaire
20H55 - SÉRIE
20H45 - DOCUMENTAIRE
Cold Case,
affaires classées
Des trains pas
comme les autres
Épisodes 3081 à 3085
Tandis que Stéphane se décide à
franchir un cap, Sacha apprend une
terrible nouvelle. De leur côté,
Mirta et Roland tentent de faire
bouger les choses, tandis que la
jalousie conduit Riva à agir de
manière étrange. Cependant, une
œuvre d’art divise le quartier.
Avec Kathryn Morris (Lilly Rush),
Danny Pino (Scotty Valens)
Saison 4
Suède
Philippe Gougler part pour un
grand périple en Suède. Il commence son voyage au-delà du cercle polaire, en Laponie, où il
profite du soleil de minuit en compagnie de chiens de traîneaux.
Après un détour par Lulea et une
rencontre avec un photographe,
il visite Stockholm, bâtie sur un
archipel de quatorze îles.
Maroc
23.00 Météo
23.05 Grand Soir 3
23.30 L.A. Confidential
Un rayon de soleil
En 2002, deux meurtres ont été
commis exactement à la même
heure devant deux écoles de
Philadelphie.
Coup double
Saison 3 - Immortels
Saison 4
Nos meilleures années
-10
Policier de Curtis Hanson,
1997
Doc.
sous-marines
5.55 Dans quelle éta-gère
Documentaire
Gabon, la forêt maudite
Plus belle la vie :
l’intégrale
Documentaire
5.25 Interventions
de l’impossible
Magazine
18.00 Titeuf
20H55 - SÉRIE
Plongeon : haut vol 10 m (F)
Lutte libre : 53 kg (F) :
63 kg (F) : 75 kg (F)
Hockey : finale (H)
Athlétisme :lancer de poids
(H) : javelot (F) : 400 m haies
(F) : 200 m (H)
Taekwondo : - 57 kg - 68 kg
Beach-volley : finale (H)
dangereux au monde Documentaire
14.50 Au cœur des machines Doc.
Du coffre-fort à l’escalator
15.55 Ultimate Spider-Man :
Série
de l’équipe de France
olympique
Magazine
19.30 19/20 : Journal national
19.55 Multisports : Jeux
olympiques 2016
21H00 - SPORT
Mongeville
Téléfilm
Série
Mag.
20.50 Météo 2
20.55 Météo des plages
Saison 5
une ombre dans la nuit
12.55 Multisports : Jeux olympiques
18.40 Météo
18.45 Météo des plages
19.25 Partageons les rêves
olympiques 2016
Hawaii 5-0
21.00 Nora Roberts : comme
Jeu
Jeu
Magazine
14.00 Multisports : Jeux
17.55 Fenua Tonight
19.30 Te aito, le best-of
Kanalu Hope Loa
Le braquage d’un bus touristique
par trois jeunes filles en bikini
tourne mal lorsqu’un passager est
tué. Les braqueuses n’en étaient
pas à leur coup d’essai mais le
Hawaii 5-0 tente de déterminer si
la victime, qui dirige une entreprise
de sécurité informatique, n’était
pas la cible de cette attaque.
Ka No’eau
à la télévision | 45
1.45 Les traversées
23.50 Le petit lieutenant
-10
Policier de Xavier Beauvois,
2005 - Rediffusion
Documentaire
Mag.
du monde
Doc.
1.40 Monte le son,
la quotidienne Magazine
1.45 Monte le son, le live
aventureuses
22.30 C dans l’air
23.40 La France du bout
Bretagne
0.35 Programmes de nuit
VOS PROGRAMMES COMPLETS DANS VOTRE TIKI MAG N°1282 du 13 au 19 août 2016
12.00 Plus belle la vie,
la collec’ (x 7)
Série
Saison 9
Rediffusion
15.00 Scrubs
Série
Saison 8
Mon jour d’absence
Ma comédie
Mon nah nah nah
Ma promotion
Mes vacances au soleil (x 2)
Rediffusion
17.30 Objectif Rio
Documentaire
Rediffusion
17.40 Multisports
Jeux olympiques 2016
14e jour
À Rio de Janeiro (Brésil)
18.30 Infô soir
18.35 Multisports
Jeux olympiques 2016
14e jour
À Rio de Janeiro (Brésil)
5.15 Outremer tout court
Documentaire
Replantons la forêt !
La poudre d’or réunionnaise
Parcours des cîmes :
la plante
de Georges
5.35 Le journal Polynésie
17.50 Curiosités animales Doc.
18.15 Rio de Janeiro Doc. La sportive
19.00 Îles de beauté Doc. Le Sri
Lanka
19.45 Arte journal
20.05 28 minutes
20.50 La minute vieille
Saison 5
20.55 Meurtres
à Sandhamn :
la reine
de la Baltique
Mag.
Mag.
Série
8.54 L’image du jour JO 2016
Multisports 8.59 Rio : Jeux
olympiques À Rio de Janeiro (Brésil)
14e jour 12.00 Rio 2016 À Rio de
Janeiro (Brésil) Multisports Jeux
olympiques 2016 14e jour
17.00 Rio : Jeux olympiques
À Rio de Janeiro (Brésil)
14e jour
19.30 Rio 2016, la matinale
Multisports
Série
Avec Jakob Cedergren
(Thomas), Alexandra
Rapaport (Nora)
Saison 1
Épisodes 1, 2 & 3
Sandhamn, une petite île
de l’archipel de Stockholm,
en plein été. Nora et ses
deux enfants partent passer la journée à la plage.
Mais en se baignant,
Nora se heurte au cadavre d’un homme pris dans
des filets.
La formule “Leonardo
DiCaprio”
23.10 Purge
Drame de Antti Jokinen,
2012
1.05 Les vivants et les morts
Série
L’inondation - L’annonce
La trahison - L’impossible
21.18 Enragés
-12
Thriller d’Éric Hannezo,
2015
Avec Lambert Wilson,
Virginie Ledoyen, Guillaume
Gouix, François Arnaud
Sabri, Manu et Vincent pensaient avoir bien préparé
leur plan : or, leur braquage
est un vrai fiasco. Ils
s’échappent et trouvent
refuge dans un centre
commercial.
22.48 Vive les vacances
-10
Comédie de John Francis
Daley, 2015
0.23 Un métier bien
Court métrage
Série
Saison 9
Meemaw s’en va en guerre !
Divertissement
Russo, Issame Chayle, Marie-France
Alvarez 7.05 Une histoire à ma fille
Téléfilm 8.40 1992 Série 12.15
Raison et sentiments Drame d’Ang Lee,
1995 14.30 Court central Magazine
15.05 Meurtrières Drame de Patrick
Grandperret, 2005 16.45 L’Actors
Studio Magazine 17.30 Rio Siege
Thriller de José Eduardo Belmonte,
2014 19.20 Les chaises musicales
Drame de Marie Belhomme, 2015
20.40 Six Feet Under
22.30
-10
With John Oliver
-10
Talk show
0.15 The Night Of
Série -12
Avec John Turturro, Poorna
Jagannathan
Samson And Delilah
7.30 Rio 2016 : Jeux
19.55 La 7e compagnie
au clair de lune
olympiques
Comédie de Robert
Lamoureux, 1977
Avec Jean Lefebvre, Pierre
Mondy, Henri Guybet
21.35 New York, section
criminelle
Série
Dans l’oubli - Sauvez
Willow ! - Entre deux mondes
0.00 New York police
judiciaire
Le départ de Briscoe
-10
Série
Avec Peter Krause,
Michael C Hall
Une couche d’apprêt
Nate et Brenda n’ont désormais plus un moment
à eux : les préparatifs de
leur mariage occupent la
majeure partie de leur
temps.
Je danse pour moi
Louie
Série -10
Avec Louis CK, Judy Gold
Pot Luck - À la carte
Cop Story
23.40 Last Week Tonight
0.47 The Big Bang Theory
1.06 Made in Groland
5.30 Les François Téléfilm Avec Daniel
Série
À Rio de Janeiro (Brésil)
Multisports
17.00 Rio 2016 : Jeux
olympiques
À Rio de Janeiro (Brésil)
Multisports
0.10 Rio 2016 : Jeux
olympiques
À Rio de Janeiro (Brésil)
Multisports
1.00 Programmes de nuit
21.00 Ne le dis
à personne
23.15
1.10
19.40 Les batailles
de l’Antiquité
Suspense de Guillaume
Canet, 2006
Patron incognito
Mag.
Christel Jaffres
(Bureau Vallée)
Justified
Série -10
Avec Nick Searcy, Jacob
Pitts
Sur le pied de guerre
Série Z
2.45 Météo
2.50 M6 Music
Clips
Marathon
Salamine
Doc.
21.20 Les batailles de la
Seconde Guerre
mondiale
Midway (4/6)
Doc.
22.10 Les batailles
(x 2) Doc.
Marathon - Salamine
de l’Antiquité
23.50 Nazis : une autre
histoire
Hitler et l’argent (2/6)
Doc.
46
| votre
météo |
33e semaine - 230e jour
Sainte Hélène
Lever du soleil à 6h15
Coucher du soleil à 17h49
Calendrier lunaire océanien
Hotu : excellente nuit pour planter.
Poissonneux.
Pô tano no te tanu i te maa.
E horo te mau i’a toa.
Les cirrus sont des nuages élevés en forme de filaments blancs et délicats, de
bancs, de bandes étroites, de virgules ou crochets blancs. Ces nuages ont un aspect
fibreux (chevelu) ou un éclat soyeux ou les deux. Ils sont composés de cristaux
de glace dispersés, en général très petits et relativement clairsemés, d’où la
transparence du cirrus. Habituellement, ils n’ont pas d’ombres propres et ont une
épaisseur moyenne de 300 mètres. Dans les pays tempérés, ces nuages annoncent
l’approche d’une perturbation.
La Dépêche de Tahiti
Tél. : 40.46.43.43 - E-mail : journal@ladepeche.pf
La Dépêche
Jeudi 18 août 2016
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
11 107 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler